La lance pour épée

Partagez

La lance pour épée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Mar 23 Oct 2018 - 12:56

La lance pour épée

Qu'est ce qui m'avait pris de demandé à ce type de lui demander de m'enseigner le maniement de la lance ? Ce matin, en me réveillant d'un sursaut, j'avais cru sortir d'un cauchemar et j'espérais que s'en était bien un. Pourtant, en voyant les timides premiers rayons du soleil rougir l'horizon, il me semblait que non, je n'avais pas rêvé. Si on m'avait dit ça, que j'allais un jour demander quelque chose à un gars comme lui, j'aurais pu avoir quelques envies de meurtre. Pourtant, j'en étais là, quémandant le savoir d'un homme que je connaissais à peine. Pas qu'il m'inspirait que du négatif, mais par principe, ça me répugnait de lui avoir demander. Comme si ce n'était pas moi qui avait parlé.

Mais étant ainsi ensemble dans les enceintes de Sirk, ça me semblait opportun. Je lui avais donné rendez-vous à l'aurore, ou peut-être que c'était lui, dans un coin, proche des enceintes pour n'être ni dérangé, ni déranger. Je n'avais pas forcément très envie de froisser le maître des lieux, aussi j'allais me faire discrète.

Et pourtant, en me réveillant ce matin, assise sur le bord du lit, j'étais excité. Le langage des armes était mon langage et visiblement le sien aussi. Bien que nous étions très différent sur beaucoup de choses, sur celle-ci, nous nous rejoignons. Pour ça, il avait su gagner un peu de mon respect, peut-être que c'était au moins réciproque. Je me levais alors d'un bon, ne m'alourdissant pas trop de mon attirail, préférant privilégier mon aisance. Mes bottes, mon pantalon de cuir et ma blouse allait faire l'affaire.

Quoi qu'en sortant de l'auberge, il y avait tout de même un petit vent frais printanier. Évidemment, pas de quoi me faire frémir, mais au moins rosir mes joues qui étaient de toutes façons bien habituées à des températures basses. La village était encore très calme vue l'heure très matinale, rien de mieux pour me ravir. Le regard déterminé, je m'avançais, cherchant presque mon chemin avant de trouver enfin notre point de rendez-vous. Il n'était pas encore là, ou était-ce moi qui était en avance. Peu importe, il me faisait attendre et ça, c'était mauvais...

Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Lagertha le Lun 8 Avr 2019 - 20:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 399
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Mer 24 Oct 2018 - 1:25

La lance pour épée
Valion devait aujourd'hui accéder à une requête qui le surprenait encore, mais maintenant qu'il avait retrouvé Sarabi, il s'y rendait dans les meilleures conditions. L'ancien soldat avait l'habitude de se lever aux aurores, mieux, il appréciait particulièrement cette période. À la caserne, cela lui permettait de faire ses exercices en paix le matin. Dans les rues de la capitale, il pouvait admirer le savoir-faire des artisans qui préparaient leur journée. Et en pleine nature, il admirait le spectacle de la vie animale s'éveillant doucement sous les rayons d'Ignis.

Rapidement prêt, il saisit un petit panier les deux bâtons d'entraînement qu'il avait déniché la veille et se dirigea d'un pas leste vers son lieu de rendez-vous, près des remparts. La guerrière était déjà là, et dans des dispositions visiblement moins bonnes que les siennes. Un sourcil interrogateur dessiné sur son front, il s'exprima avec bienveillance tandis qu'il arrivait à sa hauteur en petites foulées.

« Pardon si je t'ai fait attendre. »

Valion posa le panier un peu plus loin et en retira un vieux morceau de cuir non traité. À l'intérieur se trouvaient également deux gourdes et deux tissus destinés à les soulager d'un surplus de transpiration. L'instructeur consciencieux attrapa l'une des armes de bois et la frotta à l'aide du cuir pour en éliminer les éventuelles échardes. Il jeta un coup d’œil à la nordienne qui peut-être s'impatientait.

« Pas d'armure ? J'en déduis que tu envisages de ne prendre aucun coup ? »

Il sourit avec défi, un brin joueur mais nullement moqueur. Lui avait conservé son armure de cuir pour éviter les bleus. Lagertha lui avait en effet demandé de lui "montrer quelques coups" à la lance. Connaissant désormais sa délicatesse légendaire, Valion avait accepté sans relever l'intention d'apprentissage cachée. En réalité, il était flatté qu'une guerrière de sa trempe ait repéré ses compétences et s'y intéresse de plus près.

« Alors, rappelle-moi, tu as mieux que les bases ? »

Il finissait le second bâton quand il interrompit tout d'un geste.

« Non. Montre-moi plutôt. »

Il lui envoya le bâton sans prévenir, idéal pour chauffer ses muscles, puisqu'il savait déjà ses réflexes aiguisés. Il fit ensuite quelques mouvements rotatifs et se mit en garde, en lui lançant un regard à la fois assuré et amusé. Elle marcherait clairement à la provocation, aussi il lui en donna juste assez pour qu'elle se pose la question, et non pour la défier ouvertement. Oui, l'idée de se battre avec la nordienne lui plaisait hautement. Même si ça n'était pas un vrai combat, il voulait qu'elle y mettrait toutes ses forces.

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Emilis Emka



La lance pour épée Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Valion Lameblanche le Ven 28 Déc 2018 - 14:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Mer 24 Oct 2018 - 21:03

La lance pour épée

Il arriva enfin après un temps qui me paru long, mais dont je ne lui tenais pas vraiment rigueur. J'étais presque sûr qu'il n'était pas en retard et que c'était bien moi, levé trop tôt avec dans le sang un peu trop d'adrénaline, qui était en avance. Je me contentais donc d'une brève négation de la tête comme réponse, dégourdissant mes bras et mes jambes à coup de fouet dans dans l'air. Je l'observais, d'un regard impatient, posé son panier dans lequel je discernais gourdes et tissus, avant qu'il ne s'affaire à lisser les longs batons qui allait faire office d'arme. Evidemment je fis une moue un peu déçue : les jouets en bois c'est pour les enfants. Mais bon, j'avais aussi conscience que j'étais loin d'être adroite avec une lance et que cela pouvait se révéler dangereux d'en manier une sans un peu de pratique.

A sa phrase défiante, j'inclinais la tête en arrière comme pour le toiser d'une hauteur inexistante, baissant le regard pour lui répondu avec autant de défi.

❝ Au contraire, j'espère bien en prendre. C'est comme ça que mon corps apprend le mieux. ❞

C'était à la fois de la répartie pure car effectivement, cet aspect m'avait un peu échappé ce matin, au réveil. Mais pour autant, ça n'en était pas moins vrai. J'aimais prendre des coups autant qu'en donner, j'aimais marquer ma peau de l'expérience et aujourd'hui était un jour d'apprentissage. Je ressentais le besoin de marquer le coup. Je marchais, allant et venant devant lui, comme une bête qui s'apprêtait à attaquer jusqu'à ce qu'il me lance le deuxième bâton que j'attrapais au milieu, sans beaucoup de peine.

Il était joueur alors ? J'en souriais déjà intérieurement, mon regard exprimant mon excitation. Je sentais déjà mon sang tambouriner dans mes veines, l'adrénaline était monté d'un cran. Par contre, il allait peut-être être déçu, je n'avais de notion dans le maniement de la lance que par l'observation. Je n'en avais jamais vraiment tenu une et encore moi frappé quiconque avec. Pour autant, je me savais bon élève, observatrice et assidue. J'avais déjà pu glaner quelques informations en l'observant manier sa lance durant le combat qui nous avait réunis.

Son regard était perçant et amusé. J'aimais ça tout comme je le détestais. Le mien se durcit un peu, non sans être mauvais, plutôt sérieux et déterminé. Je soupesais le bâton en le faisant tournoyer lentement et amplement, l'imitant presque, observant avec attention le mouvement de mon arme de fortune. Jusqu'à ce qu'il se mette en garde, m'invitant silencieusement à attaquer. J'allais évidemment lui faire se plaisir. Laissant mon instinct prendre le dessus, j'attrapais l'avant du bâton de ma main gauche alors que la droite se reculais un peu, m'avançant d'un bon vers lui, envoyant la pointe de mon arme inoffensif droit vers lui.

Je la ramenais, frappais à nouveau en la dirigeant vers le ciel, la laissant ensuite s'abattre comme une masse. Si il rétorquais, j'essaierais d'éviter autant que je le pourrais avant d'envoyer une taillade horizontale, ne la tenant plus que de la main droite pendant le mouvement. Mon visage se durcissait à chaque cout portés ou reçus, encore plus quand il les paraît ou les esquivait. Ma mâchoire se serrait à mesure que nous avancions dans notre affrontement.

Mes mouvements étaient brutaux, vifs, maladroit parfois, souvent. J'étais assez peu habituée à ce poids équilibré très différemment de l'épée. J'essayais de ne pas laisser paraître mon incompétence, la dissimulant dans de la rage pour le moment contenue. Je ne parlais pas, je n'étais pas assez à l'aise pour le faire.

Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Lagertha le Lun 3 Déc 2018 - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 399
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Lun 26 Nov 2018 - 15:56

La lance pour épée
Le rapport à la douleur évoqué par la nordienne ne le surprit guère. Même s'il voyait également l'apprentissage dans les coups évités, il la rejoignait en grande partie dans sa philosophie. Ceux reçus étaient tout aussi formateurs. Plutôt satisfait de cette réponse, l'instructeur se demanda, en vue de sa nature agressive, si sa nouvelle élève aurait plus de patience que la précédente. En tout cas, elle manifestait amplement l'envie d'apprendre.

Souriant face à cette lueur féroce qui crépitait au sein de ses iris, et qu'il partageait, Valion dévia sa première attaque. La guerrière se reprit rapidement, enchaînant sans retenue. Bien. Avec une aisance étonnante, elle mettait d'entrée de jeu l'intensité d'un véritable combat dans ses coups. Comme si elle cherchait à dévorer ses adversaires avant qu'ils ne réalisent ce qui leur tombait dessus. Et lui, en lancier éprouvé, réceptionnait l'ardeur de ses assauts avec la fluidité de l'eau.

Il attrapa le bâton de ses deux mains pour bloquer l'offensive verticale. Elle n'épargnait aucune miette de sa concentration. La repoussant, elle se rebiffa avec une taillade horizontale, le forçant à reculer. À chaque fois qu'il paraît ou déviait le bois, elle revenait avec une détermination accrue. Certes, sa technique était mauvaise et elle n'arrivait pas à le toucher, mais il était impressionné par son mental. Sachant qu'elle avait peu d'expérience au maniement d'une lance, cette démonstration était plus que prometteuse.

Quand elle perdit de plus en plus en adresse, il se permit de renvoyer les coups, tapant son torse du bout du bâton pour la faire reculer. Deux fois seulement, pour ne pas attiser davantage sa rage.

« Assez. »

Il posa son bâton à côté du panier et tira de ce dernier une des gourdes qu'il lança à la jeune femme. Attendant qu'elle en fasse ce que bon lui semblait, il croisa les bras, pensif. Cela lui faisait réaliser à quel point il aimait se battre. Puis, il s'approcha de Lagertha pour faire le point.

« D'accord, c'est pas mal, vraiment. Mais il y a un problème qui t'empêchera de progresser. » Il planta son regard sérieux mais encourageant dans le sien. « Tu te bats avec ça comme tu te bats avec une épée. »

Lagertha avait en effet l'habitude de manier une épée, et une belle, venue tout droit des forges d'Ariez comme il l'avait constaté la veille en affûtant les armes du groupe. Il tourna autour d'elle, mimant ses propos pour ancrer la leçon dans la mémoire de plusieurs façons.

« L'épée c'est l'extension de ton bras. Tu y mets la majeure partie de ta force. Mais une lance représente tout ton corps. Alors si tu fais pareil, tu vas vite t'épuiser. Il ne s'agit pas d'angle, ni de puissance, mais de mouvement. Ce ne sont pas juste tes bras qui doivent manipuler le bâton, c'est tout ton corps qui doit bouger avec. Là où ta prise doit être ferme sur la poignée d'une épée, tes mains doivent aisément glisser sur le bois pour sans cesse s'adapter. »

Il connaissait la réticence tactile de la guerrière mais, dans son rôle d'instructeur, il n'en eut cure et se plaça derrière elle pour montrer et accompagner ses prochains propos, comme il le faisait à la Milice.

« Ton torse doit pivoter, pas ton épaule. »

Puis, il revint devant elle et pris sont bâton. Le tenant à la verticale bien en évidence, il adopta la même position qu'elle avait prise pour commencer.

« Cette prise, une main très en avant et l'autre au milieu, mieux vaut la réserver si tu es très proche de ton adversaire. Elle te donne plus de force mais t'enlève beaucoup de manœuvre. »

Il l'abaissa et lui rendit calmement.

« Tiens. Mets tes deux mains au milieu et habitue-toi à faire tourner l'objet pour attaquer. Quand tu te sens prête, je t'attends. »

Sur ces mots il partit ramasser sa propre arme d'entraînement sur laquelle il s'appuya en observant les mouvements de la guerrière.

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Emilis Emka



La lance pour épée Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Lun 3 Déc 2018 - 11:23

La lance pour épée

L'épuisement me gagnait rapidement, au fur et à mesure de mes coups portés et qui, en aucune manière, n’atteignaient leur cible. C'était rageant évidemment et je sentais déjà les traits de mon visage se tordrent dans un rictus agacé et vexé. Pire encore, par deux fois il me renvoya vers l'arrière, du bout de son arme de fortune, aussi simplement que cela, m'en faisait presque perdre l'équilibre. Je me stoppais ensuite, à sa demande, l'air énervé et la respiration haletante.

Je plantais nerveusement mon bâton dans ce sol un peu boueux, me reposant sur lui en fixant Valion, le regard sombre, reprenant lentement ma respiration de plusieurs inspirations profondes. Il me lança alors une gourde que j'attrapais, un peu surprise, que je portais à mes lèvres quand j'avais repris suffisamment mes esprits. En écoutant ses propos, je prenais conscience que mon épuisement si rapide n'était pas dû qu'au simple fait d'avoir passé deux semaines trop mouvementées, non, je faisais visiblement n'importe quoi. Et ça m'agaçais davantage encore. Je rejetais alors la gourde, dont l'eau avait coulé finement de part et d'autre de ma mâchoire avant de venir rafraichir mon cou.

Je demeurais cependant très silencieuse, préférant me contenir. J'avais après tout sollicité son aide, il serait mal venue de l'envoyer balader sous prétexte de ma susceptibilité. Je serrais les dents et l'observais se placer derrière moi, méfiante. Je le perdais de vue et fixais devant moi quand je fus surprise, par un sursaut, de sentir ses mains sur ma taille. Mon corps entier se crispa et mes nerfs se nouaient, je serrais le bois entre ma main droite et jetais un oeil en arrière vers mon instructeur qui invitait mon buste à pivoter.

Son contact n'étant pas si désagréable, je m’exécutais en essayant de comprendre, me remémorant ses propres mouvements durant l'attaque que nous avions essuyé il y a peu. Mes yeux ne le quittaient pas quand il se replaça devant moi en prenant mon "arme" au passage. Je grognais à peine et fronçais les sourcils, concentrée et à l'écoute en l'observant faire.

Il me la rendit, j'attrapais le bâton par le milieu, d'une première main avant que la deuxième ne la rejoigne. "Mouvement", "glisser", "s'adapter". Tout ça me paraissait être bien vague et si éloigné de mon propre fonctionnement. Je fixais le bâton, le maintenant de la main gauche alors que la droite glissait sur le bois, d'une caresse qui se voulait légère. J'étais terriblement troublée par ce qu'il me demandait d'accomplir mais j'essayais vraiment de comprendre. "Une lance représente ton corps".

Instinctivement, je décidais de fermer les yeux, le visage cependant toujours tendu et crispé. Je laissais ma main forte, la droite, conserver son emprise au milieu du bois et roulais lentement mon poignet, passant le bâton vers la gauche, puis vers la droite. Par deux fois je venais toucher mes genoux, me faisant grogner, avant de reprendre. Un pas en arrière, je le ramenais vers l'avant. Un pas en avant, je le ramenais vers l'arrière, tentant de laisser mon corps suivre le mouvement dans des contorsion étrange. Mon corps était capable d'onduler donc, quelle révélation !

Sans savoir si cette information me plaisait ou pas, je rouvrais les yeux et les vissais sur Valion face à moi. Je me sentais moins tendue mais tout aussi incertaine. Je tenais donc mon arme par le milieu, placée en diagonale devant moi pour parer d'éventuelles attaques. Je m'avançais alors lentement, le regard incertain et tendu par le doute. Une fois assez proche de Valion, j'envoyais le bas du bâton vers le ciel, taillant en diagonale puis le haut de l'arme vint retomber, prenant la même trajectoire en sens inverse, faisant un pas en arrière. Moi ? Faire un pas vers l'arrière ? C'était suffisamment déconcertant pour me stopper dans le mouvement, pendant une ou deux secondes avant de reprendre, avec une allure tout aussi mesuré.

Mon bâton ramené vers l'arrière, mon poignet pivota pour pouvoir tailler à l'horizontal d'un geste ample, avançant d'un pas pour l’inciter à reculer. Bâton sur mon flanc gauche, ma seconde main rejoignit la droite au centre de l'arme pour venir frapper de front l'abdomen de Valion, en me projetant vers l'avant.

Puis d'instinct, je revenais subitement vers l'arrière, stoppant tout mouvement. Mes yeux cherchaient partout, mais quoi ? Le regard de Valion, mes propres mains, mes pieds, le bâton. Je ne savais pas où poser mon regard plein d'incertitude. Soudainement, en trouvant le regard de Valion sur lequel je me fixais, je me sentais fébrile. Trop incertaine. Une sensation qui ne me plaisait définitivement pas et je sentais mon visage se crisper l'instant d'après, mes doigts serrant le bois.

Je détournais le regard en soupirant promptement, posant mon poing libre sur mes hanches.

❝ J'ai l'impression que tu m'apprends à danser, plus qu'autre chose... ❞

Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 399
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Lun 17 Déc 2018 - 22:35

La lance pour épée
Pour tout élève qui souhaitait réellement progresser, la discipline était une notion indispensable. Malgré les apparences, Lagertha en possédait. Seulement, personne d'autre qu'elle-même ne pouvait lui imposer.

Ses nerfs semblaient un peu à vif. Valion ne comprenait pas vraiment pourquoi. Le visage dur de la guerrière ne lui laissait généralement pas le loisir de la cerner. Mais quand elle s'était battue hier, alors qu'elle s'entraînait à présent, il comprenait son langage. Celui du combat. De la survie même. Et il ne cachait pas qu'au fond ça lui plaisait. Quelque chose allait au-delà de cette femme rustre et fermée, il le sentait. Qu'elle accepte de le partager avec lui, il en doutait. Mais il n'en avait cure, puisqu'ils avaient déjà trouvé à ses yeux un terrain d'entente.

L'agacement tirait ses traits et ses gestes. Valion effaça la moindre trace de provocation. Il l'avait suffisamment testée. Et elle écoutait ses conseils, mine de rien, donc à lui d'adapter son enseignement. La nordienne revint à l'assaut. Il para ses coups mais y trouva déjà moins de failles, car moins de rigidité. Il avait supervisé l'entraînement de nombreuses recrues, alors il ne rata pas sa seconde de perplexité, une qui lui aurait pourtant échappé hors combat.

« Ce n'est pas parce que tu fais un pas en arrière que tu recu- hmpf ! »

Elle était immédiatement repartie sur un balayage avec élan, qu'il bloqua difficilement. Le coup frontal le prit de court. Il attrapa le bout du bâton de sa main libre pour minimiser l'impact, -chose qu'il n'aurait clairement pas pu faire avec une vraie lance, mais recula tout de même de plusieurs pas.

Elle s'était re-concentrée si vite, que lui-même n'était plus dans l'optique d'anticiper une frappe si incisive. Une erreur de sa part, évidemment. Si Lagertha mettait plus de technique dans ses coups tout en gardant sa force brute, déjà rudement efficace dans une bataille, elle pourrait peut-être le battre en duel. Elle était surprenante, à retomber sur ses pattes comme un félin et à prendre des risques que peu d'autres tenteraient.

Valion dissimula un sourire face à sa réplique verbale, pour qu'elle ne l'interprète pas comme de la moquerie. Jusqu'ici, il n'avait rencontré aucun combattant qui rythme ses affrontements comme une danse.

« Tu trouves que je dansais l'autre jour ? Quand j'ai embroché le type qui se serait fait une joie de marquer ton dos ? »

Question rhétorique, et élan de fausse fierté. Tout ça pour raviver la sienne et lui prouver qu'elle n'avait pas l'air ridicule. Au contraire, à l'observer ainsi on pouvait toujours la qualifier de tigresse.

« Je sais que c'est différent. Et perturbant. Mais c'est l'arme que tu adapteras à ton style, et pas l'inverse. Il faut juste que tu apprennes d'abord à bouger avec. »

L'instructeur dévoila cette fois un sourire satisfait.

« Et c'est déjà beaucoup mieux. »

Il but une gorgée avant de l'inviter à reprendre. Il rendit les coups, laissant ponctuellement des failles pour qu'elle apprenne à les exploiter, et se méfier en parallèle des siennes. Elle avait un très bon instinct, plutôt axé sur l'offensive, sans surprise. Après une bonne heure de démonstration et mise en pratique, Valion posa son bâton puis soupira doucement. S'essuyant le visage, il tendit à Lagertha le second bout de tissu, au cas où elle voudrait faire de même.

« Si tu ne te sens toujours pas assez à l'aise ainsi, tu peux prendre un bouclier. » Il savait qu'elle en utilisait un d'ordinaire, contrairement à lui. « Tu auras nettement moins de manœuvre mais ta défense sera plus solide. À toi de voir ce qui te convient le mieux. »

Récupérant les affaires, il lui proposa ensuite avec camaraderie :

« Je t'offre une bière pour digérer tout ça ? »

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Emilis Emka

▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Valion Lameblanche le Mar 15 Jan 2019 - 1:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Dim 23 Déc 2018 - 19:18

La lance pour épée

Il avait raison sur ce point là, si il avait eu l'air de danser la dernière fois, je ne lui aurait jamais demandé de m'apprendre le maniement de la lance. C'était bien parce qu'il m'avait inspiré une certaine force que j'avais eu envie de connaître cette arme. A sa dernière remarque cependant, je haussant un sourcil. Les élans d'agressivité chez lui étaient assez rare pour que j'y fasse attention, pour qui je puisse les apprecier.

❝ Non, c'est vrai. ❞

Je n'avais pas à dire grand chose de plus. Je n'étais toujours pas particulièrement à l'aise et je n'avais de cesse de fixer mon arme de fortune. Il avait beau me dire que je m'étais déjà amélioré, j'avais des doutes. Je n'aimais pas trop tâtonner, être incertaine, surtout de mes capacités. Alors oui, c'était perturbant, assez pour maintenant cet air tendu qui n'avait de cesse de tirer mon visage. 

Il se remit en position, m'invitant d'un regard à reprendre. J'optais pour la mesure, une fois encore, préférant accompagner mes mouvements avec souplesse plutôt qu'avec force. Il fallait que je parvienne à allier les deux cependant, cela viendrait plus tard. Cette nouvelle approche me permit d'apercevoir les failles et les forces de ses assauts, à contrario de ma façon de faire avant ça. J'avais plutôt tendance à foncer dans le tas, mes ennemis tenant rarement longtemps face au matraquage de mes coups. Là c'était assez différent, les mouvements étaient plus amples et de fait, plus fatiguant si je ne les exécutais pas convenablement.

Quelque fois je me laissais aller à un peu plus d'offensive pourtant, le naturel revenant souvent rapidement au galop. Après une heure de confrontation, j'étais plutôt satisfaite, tant sur le plan physique que mental. Ma respiration était haletante et une fois à bonne distance de Valion, qui déposa son arme, je déboutonnais le haut de ma blouse et la remua, chassant l'air chaud. J'attrapais ensuite le tissu qu'il me tendit, épongeant mes tempes, mon cou et mon poitrail. Utiliser un bouclier en même temps était une idée intéressante, j'allais devoir m'entrainer de mon côté. Je n'étais après tout pas certaine de la présence de Valion ici et puis je ne me voyais de toute façon pas compter sur lui éternellement.

Je lui faisais suite en commençant à ranger mes affaires, rendant celles qu'il m'avait prêté pour l'occasion et il me proposa une bière. La fatigue de mon corps permit à un rire de sortir, tout naturellement, bien que teinté par une respiration difficile.

❝ Je suis pas du genre à refuser ce genre de chose. Ce soir ? Le temps de me rafraichir et de reprendre mes esprits. ❞

Attendant son assentiment, je me dirigeais vers le court d'eau qui traversait Sirk pour m'y rafraichir. Puis l'auberge, pour me reposer un peu avant de rejoindre la taverne une fois le soleil en déclin. Ça allait me faire du bien cette bière, ces bières plutôt, je n'allais certainement pas n'en boire qu'une. J'arrivais la première et m'installais déjà nonchalamment à une table, emportant avec moi la bière que je m'étais commandée. Je la descendit de moitié d'un seul trait, voilà longtemps que je n'en avais bu. J'avais eu plutôt tendance à attaquer à l'alcool fort ces derniers temps, là, j'allais me laisser le temps de voir venir.

Nous allons bien voir ce qu'allait donner cette soirée avec ce fichu forgeron. J'avais encore du mal à le cerner, tout autant que la manière dont je pouvais le considérer. Avec de l'alcool, c'était sûr que tous mes doutes allaient s'envoler un peu plus loin.
Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 399
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Mar 15 Jan 2019 - 1:21

La lance pour épée
Entre le lever aux aurores, l'entraînement martial, la petite balade et maintenant, la compagnie et la bière qui l'attendaient à la taverne, cette journée ressemblait de plus en plus à son quotidien, avant que sa vie ne soit irrémédiablement chamboulée.

La lancière en herbe avait accepté sa proposition d'aller boire un verre de détente, pour relâcher la pression, la sienne du moins. Si elle avait semblé plutôt satisfaite à la toute fin de leur session -difficile à certifier avec des traits aussi fermés, Valion trouvait que la nordienne avait tendance à vouloir brûler les étapes. Si elle souhaitait vraiment maîtriser cette nouvelle arme, elle devrait y consacrer temps et patience. Même si son style était brutal, elle était une combattante aguerrie. Et elle devait certainement être consciente de tout ça. Et c'était peut-être ça qui l'énervait. Alors lui, tout ce qu'il pouvait faire, c'était lui offrir un peu de distraction. C'est ce qu'il aurait fait pour n'importe quel soldat, à sa charge ou non.

Débarrassé de sa crasse après un bon bain, l'instructeur était parti se promener. Il n'avait pas vraiment profité du village jusqu'ici, puisque les événements s'étaient rapidement enchaînés après son arrivée. Sirk était un endroit paisible. Ce n'était pas le plus simple qu'il connaissait, mais il y avait de l'ordre, ce qui offrait un sentiment de sécurité plutôt rare. La montagne derrière lui, la Sérénade devant, le cadre était paisible. L'ombre du comte planait, et pourtant il était des plus discrets. Un peu étrange, mais pas tant que ça pour quelqu'un ayant passé toute sa vie à Lüh.

La vie semblait simple ici. Ça lui avait manqué. Un peu. Le fait de pouvoir se poser surtout. Avec l'assurance d'un travail désormais, il pouvait relâcher un peu de pression lui aussi. Car le fracas des combats et de la chasse ne tarderaient pas à lui manquer. Il avait bien trop apprécié son expédition avec Sarabi pour s'arrêter là.

Valion passa le pas de la porte, troquant l'air frais et le calme pour une ambiance plus animée et chaleureuse. Lagertha avait probablement soif, puisqu'elle était déjà attablée. Il la salua d'un signe de tête et se dirigea vers elle. Il allait lui dire qu'il revenait puis se récria au dernier moment en apercevant la choppe bien entamée. Il sourit légèrement, l'air amusé.

« Bonne descente. »

S'il la connaissait un peu mieux, il se serait même permis de la taquiner sur le fait que l'entraînement l'avait peut-être épuisée. Mais s'il la considérait avec suffisamment de respect pour être allé au-delà de ses premières impressions négatives, il savait qu'elle était trop sauvage pour la considérer comme une compagne d'armes. Même s'il aurait apprécié.

« Je vais me chercher à boire et je t'en reprends une ? » Ça n'était pas vraiment une question, contrairement à la suivante. « Tu as faim ? »

Sa réponse donnée, le jeune homme se rapprocha du comptoir pour commander. Il revint ses deux pintes en main, qu'il distribua avant de s'installer.

« Je ne t'ai jamais remercié de m'avoir ramassé sur la route. Alors merci. Si tu veux poursuivre l'entraînement et que je suis dans le coin, n'hésite pas. »

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Emilis Emka

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Sam 19 Jan 2019 - 20:32

La lance pour épée

J'avale une nouvelle rasade quand il apparaît enfin devant moi, commentant mon habilité à descendre le niveau de ma choppe. Je finis ma gorgée en arquant un sourcil, lui accordant ensuite un regard désabusé, en haussant cette fois-ci mes deux sourcils.

❝ Quelle perspicacité. ❞

Je pose ma choppe sur la table, celle-ci étant déjà presque vide il propose de m'en rapporter une, ce à quoi je réponds d'un bref hochement de tête en appréciant son geste. Je réponds ensuite à sa seconde question en ne manquant pas d'y réfléchir une seconde, finissant pas soulever mes épaules.

❝ Plutôt, oui. ❞

Il se détourne alors de la table, se dirigeant vers le comptoir. M'attelant à finir ma bière, mon regard ne quitte pas sa silhouette, l'observant avec intensité au-dessus du verre. Je vais finir par croire que je ressens vraiment de l'intérêt pour celui-là, mais autant que je pourrais le faire pour un membre de mon clan. Il avait réussit à gagner mon respect plutôt rapidement, du fait de ses prouesses sur le champ de bataille. Je n'avais pas de mal à louer ce genre de compétence, peu importais la nature de la personne qui les détenait. Et si au départ il m'avait paru trop lisse, finalement, en cette fin de journée, il m’apparait bien plus impressionnant que ça.

Quand il revient à moi, je ne prends pas la peine de détacher mon regard de lui, trouvant même le sien sans aucune retenue. Qu'il trouve ça restabilisant ou non, ça m'importe peu. Quoi que la première solution pourrait même davantage attiser mon insistance.

J'attrape la nouvelle choppe, qu'il avait posé devant moi, avant de lui tendre pour l'inviter à trinquer avec moi. Je me laisse ensuite retomber lourdement dans ma chaise assez peu confortable, accoudant mon bras libre sur le dossier. J'avale ensuite une longue gorgée avant de revenir à lui, ricanant à sa réflexion.

❝ Et c'est parce que je t'ai ramassé que tu as pu me sauvé la mise pendant l'affrontement. Sans ça, je n'serais sûrement pas en train de boire une bière tranquillement, avec toi. Qui doit remercier l'autre ? ❞

Je plonge mon regard brun dans le sien quelques instant avant de le laisser glisser sur mon verre sur lequel je laisse courir mon doigt, caressant le verre sur lequel la fraicheur de la bière avait laisser perler quelques gouttes d'eau. Un peu pensive, je lui fais part de mon avis sur les « remerciements ».

❝ C'est pour ça que je n'remercie jamais personne, pas avec des mots en tout cas. Je rends toujours la pareille et à mon sens, ça à beaucoup plus de valeur, tu trouves pas ? ❞

Pour marquer ma question, mes yeux retrouve les siens d'un air presque défiant, mais la commissure de mes lèvres se soulèvent légèrement avant de récupérer la choppe pour descendre un peu plus son niveau d'une bonne traite avant de la reposer. Je désigne la sienne d'un mouvement de tête.

❝ T'en a une de retard, t'as intérêt à accélérer si tu veux pas que je te prenne pour une mauviette. ❞

Là, j'étais plus sérieuse et mon regard en disait long. J'ai bien l'intention de voir ce qu'il vaut et je ne vais pas me gêner pour le faire. Il fallait qu'il en ai conscience avant de continuer cette soirée. Attendant ses réactions et éventuellement la nourriture qu'il avait commandé, je m'installe un peu plus confortablement, en continuant de « siroter » ma bière.

❝ Tu l'a connu comment, Arianna ?❞

Je ne sais pas si ça m'intéresse vraiment, j'essaye surtout de faire la conversation et c'est déjà un grand effort de ma part.
Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 399
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Dim 20 Jan 2019 - 22:24

La lance pour épée
La nordienne l'accueillit avec sa rudesse habituelle, sans aucune surprise. Valion commençait à s'habituer, et pouvait aisément supporter cette dureté, et même de la méfiance tant qu'elles n'étaient pas teintées d'amertume. Ce qui n'était pas le cas de la guerrière, fort heureusement.

Son regard brun accrocha le sien d'une force qui semblait vouloir en effacer toute clarté. Sous l'incompréhension, il leva un sourcil mais soutint cet échange silencieux jusqu'au bout. Il aurait pensé que la jeune femme dirait ce qui lui passait par la tête mais il n'eut aucune explication. Elle le testait peut-être ? Bon, il ne fallait probablement pas y chercher une réponse. Le jeune homme trinqua avec plaisir.

Elle marquait un bon point, mais il accepta le défi qui brillait ses iris sombres. Puis, distraitement, son regard se perdit sur l'humidité qui perlait le long de sa choppe. Il réfléchissait à la raison pour laquelle il accordait autant d'importance aux remerciements, malgré cet argument. Et ce n'était pas simplement parce qu'il était poli ou élevé selon des convenances dont elle n'avait certainement cure.

« Tu as raison, les actes prévalent. Mais la reconnaissance verbale est utile aussi, puisque les gens ne savent pas forcément ce qu'on pense. »

Valion lui rendit son sourire. Puis il entama la bière blonde. Quoiqu'elle pensa de sa réplique, Lagertha ne souleva pas. L'heure n'était pas vraiment au débat de toute façon. Et ils savaient tous deux que ce n'était sans doute pas le dernier point où leur avis divergerait. L'offensive suivante lui tira un éclat de rire. D'accord, elle le testait. Il ne répondit pas, se contentant d'avaler une plus longue gorgée en cherchant ce que lui réservait ses yeux bruns cette fois. Était-ce de la détermination ? Alors il n'avait d'autre choix que de se plier à ses règles.

Il ne voyait pas en quoi l'alcool pouvait servir à mesurer la valeur d'un homme mais, tout ceci l'intriguait. Et il n'avait pas spécialement envie de réfléchir ce soir, juste de se détendre pour passer un moment. Pourtant il avait l'impression de devoir être sur la réserve face à la nordienne, et peut-être que c'était cela qu'elle souhaitait casser en le poussant à boire. À se révéler un peu plus, et plus simplement. Il reprit une gorgée. Le houblon plutôt léger désaltérait son gosier avec plaisir et efficacité.

Le jeune homme releva le menton, sujet à une question, toujours un peu abrupte.

« Je l'ai rencontrée dans une armurerie, à Lüh. Je crois que tu la connais bien puisque si je ne me trompe pas, c'est là où tu as acheté ta sublime épée. Chez Ariez. »

Ses iris bleu-gris s'illuminèrent. Oui, il l'avait remarquée après leur bataille contre les brigands. Il n'y avait pas dix mille ouvrages comme celui-ci, et encore moins de forgerons capables de la créer.

« Elle cherchait une arme pour se défendre et la vendeuse était occupée. Alors je l'ai conseillée. » Il sourit un peu plus franchement, cherchant la complicité de la nordienne. « Elle voulait une épée alors qu'elle n'en avait jamais tenu... Garde un œil sur elle d'accord ? Elle est courageuse mais un peu inconsciente. »

Cela prenait l'apparence d'une demande bien plus qu'un ordre. Sa choppe fut vidée avec un bon timing, puisque deux assiettes fumantes arrivaient à leur table. Valion en profita pour reprendre à boire. L'odeur était appétissante, et il n'avait pas eu un vrai repas depuis un moment, préférant taper dans ses réserves avant qu'elles ne pourrissent. Un soupçon de provocation dessiné sur les lèvres, il lui rétorqua alors, finissant toujours avec cette note sérieuse et sincère :

« Tu sais Lagertha, tu n'as pas besoin de me saouler pour me battre. Tu es une combattante remarquable. Et j'aurais aimé me battre aux côtés de guerriers comme toi plus souvent. »

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Emilis Emka



La lance pour épée Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Jeu 24 Jan 2019 - 14:51

La lance pour épée

A ma « suggestion », il répond en s'abreuvant d'une nouvelle gorgée, étirant ainsi mes lèvres en un sourire léger, mais très satisfait. Je fais de même et bois à nouveau dans ma choppe. Il aborde ensuite le sujet de mon épée, finement élaboré par cette fameuse Ariez dont il me rappelle le nom. Les yeux rivés dans ma choppe, je lève cependant un sourcil, intrigué par l'intérêt qu'il semble porter à mon arme. Instinctivement, je place ma main sur ma hanche qui est malheureusement vide. Je grimace alors de contrariété. Cette stupide loi interdisant le port des armes m'importunais. J'écoute cependant la réponse de Valion concernant Arianna avant de reposer ma choppe lourdement, soupirant un peu bruyamment en roulant les yeux.

❝ Je ne suis pas sa mère tu sais, elle est grande non ? ❞

Je lui lance un regard plutôt dur mais le détourne bien vite, distraitement.

❝ Enfin, sachant que je l'ai rencontré en la tirant des grosses mains d'un gars énorme qui avait décidé de lui écrasé le crâne... ❞

Je soupire à nouveau, posant lourdement mon coude sur la table avant de loger mon menton dans le creux de ma main. C'était désespérant à quel point certaines personnes étaient capables de s'attirer des ennuis, sans avoir aucune idée de comment les résoudre. Arianna n'était déjà pas bien capable de se débrouiller en ville, à l'extérieur c'était une vraie calamité. Le regard toujours un peu dans le vague, je continue.

❝ Quand on a affronté le truc visqueux et vert là, elle lui a lancé des cailloux. ❞

Mon regard glisse vers celui de Valion, en levant un sourcil pour marquer l'aspect incongru de la situation que je lui contais. J'écarquille mes yeux et pince mes lèvres, d'un air assez désabusé avant de ricaner. Elle est inconsciente, mais assez amusante finalement et je crois que l'air de rien, je l'apprécie. Je me redresse alors et récupère ma choppe.

❝ J'ai d'autres choses à faire que de m'occuper d'elle mais... je ferais ce que je peux. ❞

Je plante rapidement mon regard dans le sien avant de boire dans ma choppe une grande gorgée, la vidant de son breuvage avant de la reposer, les assiettes fumantes en profitant pour arriver devant nous. Je m'aventure à en humer les effluves avec une certaine délectation. Arianna nous, pendant le trajet, avait su ravir nos papilles mais manger tranquillement à une table avait son charme. Qui plus est en compagnie... appréciable. Dans l'assiette se présentait un peu de viande, des tubercules, une miche de pain. Instinctivement, je commence à picorer avec les doigts. Il y avait trop longtemps que je n'avais pas eu à utiliser des couverts et je n'aime de toute façon pas trop ça.

Voilà cependant que Valion se met à me taquiner, enfin je crois. Mes yeux le transpercent, en inclinant légèrement la tête et arquant un sourcil. A dire vrai, ça me surprend. Peut-être que l'alcool commence à faire son effet et de fait, je m'autorise un léger sourire, voir un ricanement. Je me recule sur le dossier de ma chaise en suçant le bout de mes doigts recouvert d'un peu de sauce de la viande.

❝ Te méprends pas, si je bois aussi vite c'est pour que toi, tu es tes chances contre moi. ❞

Le soupçon de provocation dont il avait fait preuve arrive sur mes lèvres alors que mes yeux suivent ensuite le tavernier qui nous amène les choppes suivantes. Associant les paroles au geste, je bois une grande lampée.

❝ Mais si t'as pas eu assez l'occasion de te battre aux côtés de guerriers comme moi, c'est surement parce que tu vis en ville, voir à la Capitale, je me trompe ? ❞

Sa tenue est de bonne facture, il a une bonne diction et un port assez haut. C'était évident qu'il ne vivait pas dans les terres sauvages.

❝ Ça ramollirait n'importe qui de vivre là bas. ❞

Je hausse les sourcils un peu par dépit avant de plonger à nouveau mes doigts dans mon assiette. Il pourrait facilement en déduire l'aversion que j'avais pour la Capitale et ses habitants mais, mieux vaut peut-être ne pas continuer dans ce sens, au risque de laisser s'échapper le plaisir que j'éprouve à ce moment, avec lui.

❝ Heureusement, d'ailleurs, qu'on a pu combattre ensemble, avant ça je t'appréciais pas tellement, tu vois. ❞

Mon regard s'était décroché du sien pour viser la choppe que je ne cessais d’amener à mes lèvres, quand je ne mangeais pas. Me dévoiler ainsi me surprendrait presque, mais avec de l'alcool dans le sang, c'est toujours plus simple.
Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 399
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Mar 12 Fév 2019 - 22:02

La lance pour épée
Quand vint l'image de la petite blonde menue en train d'attaquer un Murcor à coup de cailloux, le sérieux de Valion s'effondra complètement, libérant au passage un éclat de rire sincère et  bruyant. Tiens donc, la nordienne serait-elle en train d'accepter sa requête ? De faire preuve d'un brin d'affection, voire de sérieux ? Ne sachant comment elle accueillerait un remerciement de sa part, il se contenta d'acquiescer à ses paroles, une lueur de reconnaissance brillant dans le bleu acier de ses iris.

Elle enchaîna après un petit temps, comme si elle mesurait la tension entre leur deux caractères. Valion sourit mais ne rétorqua rien, se contentant de boire et de mâcher son morceau de viande en savourant ce petit jeu. Il était loin de s'offusquer de voir Lagertha manger avec les doigts. Parmi ses anciens camarades se trouvaient des bien moins propres qu'elle, couverts ou pas. La pique suivante fut d'abord prise sur le ton de la rigolade, jusqu'à ce qu'il réalise que la guerrière ne s'en amusait point. Le tout jeune chasseur fronça les sourcils, se demandant pourquoi elle détestait autant la capitale. Il nota le sujet épineux dans un coin de sa tête et y revint sur un ton plus léger pour décompresser tout ça.

« J'ai veillé à bien entretenir mes muscles pour le combat. »

Et elle rebondit toujours avec autant de tact... Heureusement qu'il connaissait un minimum son caractère, parce qu'il fallait savoir encaisser une telle remarque. Et surtout réaliser qu'il s'agissait peut-être d'un compliment dissimulé. Valion avala le bout de chair juteuse avant de lui répondre, un sourire railleur peint sur les lèvres.

« Tu m'avais pas laissé une très bonne première impression non plus. »

Il but à nouveau une longue gorgée avant de rétorquer :

« Qui aurait cru qu'on avait pourtant des points communs ? Le combat, Sirk, la bière... Tu passerais presque pour une femme de goût. »

Oui, il se moquait gentiment. Mais il n'en pensait pas moins, car ces mots résonnaient pour lui avec justesse et considération. Il reprit d'un ton enjoué, mêlé d'une pointe de défi. Plus qu'une réelle provocation, elle était surtout destinée à poursuivre leur échange pimenté.

« Alors, qui t'a appris à te battre Lagertha ? »

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Emilis Emka



La lance pour épée Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Dim 17 Fév 2019 - 13:50

La lance pour épée

Quand il me renvoie la pareille, je repose ma choppe assez lourdement, dans un fracas grave, le fixant sans retenue, un sourcil levé. Pendant quelques secondes, je le défie du regard : as-t'il vraiment oser me dire, à moi, que je ne lui avais pas fais bonne impression ? As-t'il seulement idée de ce qu'il risquait en m'avouer ça ? Pendant une seconde, mon regard s'était assombris profondément, pour finalement s'éclaircir tout aussi rapidement en un léger ricanement, me détournant à nouveau de lui pour revenir à mon assiette. J'aimais assez ces échanges de pics et je n'étais de toute façon pas très étonnée de lui avoir fais mauvaise impression. Les gens à qui j'en ai fais une bonne pouvais certainement se compter sur les doigts des mains, d'une seule même et ce n'était pas pour me déplaire.

Je pioche à nouveau dans mon assiette, gardant ma main sur ma choppe en intervertissant, à une allure régulièrement, nourriture et boisson. La conversation continue de plus belle et me fais froncer les sourcils.

❝ Une femme de goût ? Parce que j'ai des intérêts en commun avec toi ? ❞

Je relève mon visage vers lui et penche la tête en arquant un sourcil.

❝ C'est pas un peu prétentieux de faire ce genre de rapprochement ? ❞

Je grimace légèrement mais laisse rapidement passer cette remarque qui était plus de l'ordre de la moquerie qu'autre chose, que je lui laissais comprendre en un léger sourire moqueur avant de revenir à ma boisson. La question qu'il me pose à la suite de tout ça me stoppe à nouveau dans mon élan, quelques secondes, avant d'écarter les bras en m'exprimant avec vigueur.

❝ La vie, Valion. La vie ! ❞

Je ricane légèrement avant de revenir à ma position, avalant une bonne rasade de bière jusqu'à l'assécher complètement. D'un geste de la main, soulevant ma choppe vide, j’interpelle le tavernier pour qu'il m'en ramène une autre. Je la repose alors, mes gestes se faisant de plus en plus amples et moins assurés.

❝ Ah, ça y est, j'ai eu ma dose de philosophie pour l'année. ❞

Puis je retombe un peu lourdement sur la table, y posant mes avants-bras, reprenant un air grave alors que je me projette vers lui, penchant la tête légèrement sur le côté, intensifiant mon regard plongeant dans le sien.

❝ Pourquoi tu veux savoir ça ? Le principal, c'est que je pourrais te mettre une raclée, c'est tout ce qu'il faut que tu sache. ❞

Tout mon sérieux était revenu au galop, il n'y avait rien de plus viscéral pour moi que le combat, une bonne bagarre n'avait pas son pareil. Mes yeux se transforment et arbore un air de défi pendant quelques instants, laissant le silence s'installer avant que je ne me redresse pour m'adosser à ma chaise, nonchalamment, le quittant du regard d'un air presque dédaigneux.

❝ Enfin... Je suppose que tu es un de ces gentils gars qui ne lève pas la main sur une femme, même si elle le demande. Ou le mérite. ❞

Je plonge alors à nouveau mes doigts dans mon assiette, ne lui accordant plus aucun regard, comme pour qu'il sente qu'il y avait quelque chose de déplaisant à l'imaginer ainsi, faiblard et inoffensif face au moindre minois féminins. C'est le moment que le tavernier choisis pour me servir ma nouvelle bière, que je remercie d'un sourire avant d'en boire une nouvelle grande rasade.
Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 399
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite Dim 17 Fév 2019 - 22:41

La lance pour épée
Prétentieux, lui ? Valion sourit de bon cœur, n’ayant pas songé à sa propre personne derrière cette réplique taquine mêlée de sincérité. De toute façon, ses compétences en flatterie avoisinaient le zéro. D’ordinaire, c’était son honnêteté et son naturel qui mettaient les autres dans de bonnes dispositions. Mais ça ne marchait clairement pas avec Lagertha. Chaque tentative lui était renvoyée en pleine face. Il se savait maladroit, alors ça l’amusait qu’on le remette à sa place.

La réponse de la jeune femme sortit avec théâtralité, lui décrochant un nouveau rictus amusé. Levant sa choppe pour honorer la justesse d’une telle déclaration, il but d’une traite pour finir sa pinte. Pas question qu’il se fasse encore devancer. Profitant de l’attention du tavernier, il lui fit signe d’en ajouter une autre. Après un petit soupir d’aisance, il reprit une bouchée. La petite fatigue de la journée commençait à remonter, alourdie par l’alcool circulant allègrement dans son organisme. Adieu la philosophie pour lui aussi.

Il trouva le regard de la guerrière. Et allez, encore un coup dans son ego ! Elle n’y allait pas avec le dos de la cuillère cette nordienne. Enfin, vu qu’elle mangeait sans couvert, ça n’était pas une surprise. Valion soutint la lueur de défi dans ses iris sombres. Il se fichait de savoir s’il y avait eu un maître d’armes désormais, malgré son apprentissage à la dure. Il se sentait de moins en moins enclin à laisser passer ses provocations. Mais avant qu’il ne rétorque, elle changea d’air et se recula sur sa chaise. Il fronça légèrement les sourcils devant cette mimique suspecte. Qu’est-ce qu’elle allait encore lui balancer ?

Un gentil gars qui ne frappait pas les femmes. D’accord. C’était une insulte. Il était offensé. À son tour, il croisa les bras et se cala contre le dossier de son siège. Il l’observa manger comme si de rien n’était. Elle l’ignorait avec un dédain plus monstrueux qu’une chimère. S’il appréciait la tension de cet échange, il répliqua cette fois avec gravité. Il y avait ici quelque chose de très important qu’il souhaitait clarifier. On pouvait cracher sur ses principes idéalistes, mais les jugements faussés le démangeaient.

« Tu sais, je considère les femmes autant que les hommes. Je ne vois pas pourquoi j’hésiterais si elle non. »

Il se garda de lui signaler qu’il s’était déjà fait battre par une femme, et plusieurs fois même, durant son temps à la Milice. Mais c’était une preuve qui serait probablement détournée par les propos de la nordienne. Il retrouva son sourire. Ce serait trop facile sinon.

« Bien sûr, peut-être que tu dis ça parce que tu redoutes le contraire. Après tout, tu ne peux pas savoir avant d’avoir vraiment essayé. »

Récupérant sa bière, il en but une gorgée. Très bien, ça commençait à picoter. Il repoussa son assiette et s’avança, posant son avant-bras sur la table, à l’horizontale.

« Tu veux vraiment savoir ou c’est que pour parler tout ça ? »

Valion savait déjà qu'elle aussi pouvait marcher à la provocation, mais jusqu'à quel point ? Pousser Lagertha n'était sans doute pas la chose la plus intelligente à faire. Mais il en avait envie, puisqu'elle ne voulait en aucun cas se dévoiler. L'alcool lui donnait l'impulsion. Oscillant entre le jeu et le sérieux, le fil entre eux se tendait puis se relâchait inlassablement. La seule certitude était qu'il s'amusait.

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Emilis Emka



La lance pour épée Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #15 écrite Mar 19 Fév 2019 - 11:00

La lance pour épée

Ne le regardant plus, je ne pouvais pas être certaine de sa réactions, néanmoins, j'en avais un indice indéniable : il ne riait plus. Ce qui, malgré mon dédain envahissant, me fait légèrement sourire. Plus que de ne plus rire, il me répond sur un ton qui m'étonne, plutôt sérieux et grave, suffisamment pour me faire hausser un sourcil. Finalement, l'inédit de cette réponse me ramène à lui, lentement, le visage pivotant dans sa direction après sa réponse. Néanmoins, je demeure muette en l'observant, distraitement puisque je continu tout de même à manger et à boire, lui accordant simplement quelques regards pour lui signifier que je l'écoutais quand même.

La suite, cependant, commence à me faire tiquer, voir à faire bouillonner le sang dans mes veines. A mesure que ses mots sortent de sa bouche, je ralentis mes mouvements, arrête de manger, arrête de boire, jusqu'à le regarder les yeux écarquillés, muettes, le regard sombre. Il osait vraiment ? Me provoquer ? Mettre en doute mes paroles ? Je recule légèrement, hébétée par ce que je viens d'entendre, les sourcils haussés bien haut. Je l'observe de haut en bas, comme pour jauger un ennemi avant un combat, avant de planter mon regard dans le sien, de le visser, jusqu'à ne plus en décrocher.

❝ Je sais déjà. Et je suis pas vraiment du genre à "que parler". ❞

Dans un mouvement plutôt brusque, je me lève de ma chaise, la repoussant alors que ses pieds grincent sur le sol. Je pose lourdement le plat de mes mains sur la table, me penchant légèrement vers lui, le regard toujours aussi sombre, malgré un sourire carnassier, en commissures de lèvres. Le brouhaha ambiant n'empêche cependant pas le tavernier de noter la scène qui commence à se créer. Lui aussi se lève d'ailleurs, pour me faire face, mon regard ne le quittant pas. J'entends au loin le tavernier nous lancer : " Si vous voulez vous mettre sur la tronche, ça sera dehors. Mais payez avant ! ".

Bien. Je dépose lourdement des tsuris sur la table, provenant de la bourse à ma ceinture, mes yeux ne décrochant pas des siens. Je souris toujours, très peu, mais suffisamment pour qu'il note l'entrain et l'amusement dans mon regard, malgré sa noirceur sérieuse. Je m'écarte de la table, m'approche de lui, légèrement vacillante à cause de l'alcool et mon levé brusque. Je l'observe à nouveau, de haut en bas, les yeux limite voraces à présent. C'est qu'il commencerait presque à me plaire ce gentil gars.

Silencieuse, je me détourne et me dirige vers la porte, que j'ouvre violemment, sans même me soucier qu'il soit, ou non, sur mes talons. Je hume l'air frais de la nuit, l'endroit est calme, plus que moi. En l'entendant sortir lui aussi, je me retourne, lentement, lui laissant entrevoir sous les filets lunaires, mon sourire, ma tête se redresser pour le jauger, mes poings se ferme et, sans attendre plus longtemps, j'envoie ma main contre son visage, violemment, le repoussant sur le côté alors que mon genoux opposé vient frapper son flan.

Mes mouvements sont brutaux, mais assez peu nets, mon corps allant presque vers l'avant en envoyant mon genoux vers lui. Je me reprends, de quelques pas incertains en arrière et sur le côté, le corps vacillant. Tendant mes paumes vers lui, d'un geste de mes doigts, je l'invite à venir, à rétorquer et à donner tout ce qu'il a. J'allais certainement m'amuser, plus que ce que j'aurais pensé en le rencontrant dans les Montagnes.
Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 399
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #16 écrite Jeu 4 Avr 2019 - 15:08

La lance pour épée
Le raclement des pieds de la chaise contre le sol lui tira un rictus. La provocation avait fait mouche, encore plus facilement que celles de la nordienne d'ailleurs. Lentement, comme pour faire vibrer la tension qui les séparait, Valion se leva. Lagertha se pencha vers lui. Il resta droit. Ses lèvres dévoilaient un sourire aussi provocateur qu'amusé. Son regard reflétait l'éclat sombre des iris bruns qui lui faisaient face. Elle vint se planter à sa gauche. Il ne la quittait pas du regard, maintenant en évidence la flamme du défi lancé.

Il n'était pas homme à se défiler d'un combat. Et quand le challenge s'annonçait à la hauteur, voire insurmontable, il en devenait ravi. Valion adorait repousser ses limites physiques. L'affrontement contre Arthur l'avait forcé à puiser dans toutes ses ressources. L'adrénaline et la concentration alors suscitées, il n'y avait rien de tel. Et l'alcool naviguait joyeusement dans ce sens, en prenant sa fierté comme figure de proue. Il en regretterait presque de ne pas être plus lucide pour se battre au maximum de ses capacités. Lagertha en valait largement l'effort.

La guerrière se détourna après avoir négligemment payé leur consommation. Valion l'observa partir, le regard glissant sur ses courbes et muscles. Il finit sa choppe, à défaut de son assiette, et la reposa bruyamment sur la table. Sans avoir suivi le décompte, il jeta également quelques tsuris qui tintèrent contre le bois avant de quitter la taverne.

L'air nocturne lui fit autant de bien qu'il lui montra à quel point sa tête commençait à être lourde. À peine la nordienne se retourna qu'il se mangea un poing en pleine figure. Aouch. Ses réflexes lui permirent de bloquer le coup de genou mais l'impact le fit tout de même reculer. Oulà ça tournait. Il tituba légèrement vers l'arrière puis se redressa. Elle l'invitait à tenter un coup. Dans un grognement, Valion s'élança sur la guerrière, le poing armé. Il se détendit vers visage mais Lagertha le para. Pas le second qui arrivait de l'autre côté.

L'ancien soldat reprit aussitôt ses distances, les avant-bras levés pour prévenir une contre-attaque. Mais non, comme si elle prenait son temps. Bien. Le sourire sur ses lèvres se fit plus féroce. Il appréciait grandement cette rixe.

« C'est un peu mou tout ça. »

Elle n'allait pas garder le monopole de la provocation quand même ? Il était capable de perdre sérieux et maturité à la fois. Il revint à l'offensive mais fut celui qui se prit un coup. Ce dernier n'aurait pas dû autant le déstabiliser mais la lourdeur de son corps alcoolisé en décidait autrement. Il posa une main au sol pour ne pas tomber. Au lieu de rouler en arrière pour se replacer et assurer ses défenses, il plongea rageusement vers l'avant pour plaquer la nordienne au sol. Elle tint plus ou moins bon, avant qu'il ne s'attaque à ses jambes pour la faire maladroitement basculer. C'était l'occasion de prendre le dessus. Valion se plaça au dessus d'elle et lui envoya un poing dans les côtes puis un autre au visage.

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Emilis Emka



La lance pour épée Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #17 écrite Jeu 4 Avr 2019 - 20:03

La lance pour épée

Il répond à l'invitation. C'est bien. Je l’accueille alors avec un sourire carnassier avant de parer son premier assaut de justesse, quand je me prends le deuxième de plein fouet. Mon visage est projeté sur le côté et lentement, je le redirige vers lui, ricanant à cet pointe d'adrénaline faisant tambouriner mes veines. Je sens une goutte de sang glisser de mes lèvres, que j'essuie d'un revers de main rapide. A sa provocation, je lève un sourcil, presque étonnée qu'il se prête à ce jeu aussi. Agréablement surprise même. Pourtant je serre les dents, car son coup n'a pas été des plus agréable, je devais bien le reconnaître.

Puis la suite s'enchaine rapidement, il revient à la charge, se prend un coup, titube, puis c'est à mon tour d'affronter son retour de flamme. En une charge, il me fait tomber au sol, mon dos frappant ce dernier dans un bruit sourd, tandis que je grondais déjà de harge et d'une légère douleur. Mais celle-ci m'électrise plus qu'autre chose. Bien vite cependant, il se retrouve au dessus de moi, me bloque et m'envoie une première salve dans les côtes. L'heure n'est plus à la rigolage, il me fait l'affront de me dominer. Je montre alors les crocs et grogne bruyamment, essayant de me débattre avant d'avoir une ouverture.

Il me frappe à nouveau au visage et j'attrape alors violemment son poignet sur le retour, le tordant brusquement avant d'attraper le col de sa tunique. D'un mouvement sec et violent, je le tire vers moi en envoyant mon front contre le sien. Profitant de son étourdissement, semblable au mien sans doute, je frappe son genou d'un revers puissant et commence à me libérer de quelques mouvements avant de dévoiler suffisamment ma jambe pour l'envoyer valser du plat du pied, un peu plus loin.

Je me redresse de ma main poser sur le sol et dans une rage à peine contenue je me propulse vers lui, me postant au dessus de lui en le renvoyant au sol si il avait l'audace d'essayer de se redresser. J'attrape son col, pose un genou à côté de sa hanche tandis que l'autre pied reste sur le sol, puis j'arme mon poings pour lui envoyer plusieurs coups successifs, sans savoir combien j'allais pouvoir donner.
Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 399
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #18 écrite Jeu 4 Avr 2019 - 22:28

La lance pour épée
Plus il frappait, et plus la guerrière semblait à l'épreuve de ses frappes. Bien sûr, sa vision légèrement floue de temps à autre jouait peut-être sur cette impression. Quoiqu'il en soit elle ne démordait pas. Elle lui avait dit aimer prendre des coups plus tôt dans la matinée. Il avait sous-estimé à quel point sa déclaration était vraie.

Le plaquage était une technique privilégiée du jeune homme en matière de lutte. Il étai ravi de voir que même saoul, il arrivait à prendre l'avantage. Bon, l'état de son adversaire était similaire au sien, ça aidait, même s'il était prêt à parier que Lagertha tenait mieux l'alcool que lui. Bien sûr, jamais il n'aurait avoué une telle chose à la guerrière. Elle avait cette attitude bestiale. Étant donné qu'elle le jugeait sur ses compétences, et inversement, lui montrer une faiblesse revenait à lui tendre une lame.

Son poing s'écrasa à nouveau sous la pommette de la sauvageonne. Surprise. Elle choppa son poignet au passage, comme si la douleur, au lieu de la stopper, aiguisait ses réflexes. Ses muscles se tordirent brutalement, le faisant grimacer. Ce sourire carnassier qu'elle affichait depuis le début du combat s'effaça soudainement. Il fut remplacé par une expression plus sombre et violente. Le changement l'hypnotisa un instant. Est-ce que ça lui plaisait ? Parce que l'envie de vaincre soufflait dans tout son corps ? Ou est-ce que ça l'effrayait parce qu'une rage semblable s'agitait dans ses entrailles ?

Le front de Lagertha cogna le sien avec violence. Seule la douleur occupait son crâne désormais. Il essaya de maintenir sa prise mais il était trop sonné pour s'accrocher efficacement. Le coup de pied de la blonde l'envoya s'étaler au sol deux mètres plus loin. La rencontre hostile avec le sol lui coupa le souffle. Il ne devait pas rester allongé. Maladroitement, il tenta de se redresser mais la nordienne, déjà postée au-dessus de lui, le ramena aussitôt contre terre.

Elle avait repris l'ascendant. Valion était loin de sourire, lui. Mais chaque coup lui arrachait un grognement nerveux. Son corps réagit plus lentement qu'en temps normalement. Ses avant-bras se levèrent pour protéger son visage. Sa garde n'était pas la plus performante et laissa passer une droite qui perça sa lèvre inférieure. Le goût du sang en bouche lui fit quelque chose. Il dévia la prochaine frappe avec sa main gauche, puis en profita pour passer son bras droit derrière la nuque de Lagertha. La prise amena la tête de la guerrière contre ses côtes les plus hautes. Il attrapa son poignet droit et resserra son étau. Peu à peu, il parvint à se redresser malgré l'agitation de son adversaire.

Il sentait sa prise faiblir. Et il ne voulait certainement pas l'emporter juste en étouffant la guerrière. Aussi il les releva tant bien que mal, avec le peu de conscience de son environnement qu'il avait encore, puis lui décocha un coup de coude dans le dos qui lui présenterait peut-être la terre de Sirk à son tour.

Valion se recula et se remit en position, poings levés à mi-hauteur, la respiration haletante. L'adrénaline combattait l'engourdissement de l'alcool plutôt bien finalement. Il harangua la jeune femme à continuer leur échange avec ses paroles et non ses mains, à l'instar de cette dernière plus tôt.

« D'accord, tu te défends bien. Pas mal pour une nordienne. »

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Emilis Emka



La lance pour épée Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #19 écrite Ven 5 Avr 2019 - 9:24

La lance pour épée

Si je pensais avoir repris l'ascendant, ce ne fut que pour quelques instants. En quelques mouvements aussi maitrisés que son taux d'alcool voulait bien lui accorder, il me bloque contre lui, m'arrachant un grognement contraint. Une situation que je n'aimais guère, malgré le plaisir d'affronter un adversaire digne de ce nom. J'essayais de me défaire de son emprise, envoyant mon poing libre contre ses côtes, mais il tenait bon, jusqu'à se redresser même. Et une fois suffisamment debout, je sens un violent coup dans mon dos, de la pointe de son coude, foudroyant ma colonne avant que je ne rencontre le sol, ma chute ayant été à peine amortis pas mes mains.

Les bras fléchis, me retenant d'embrasser le sol, je reste quelques secondes dans cette position, tenant une certaine tension dans mes muscles, pour peut-être, les enrager davantage. Un sourire en coin vient alors étirer la commissure de mes lèvres meurtris quand il me provoque à nouveau. Si j'avais su ça de lui hier, je l'aurais peut-être jugé autrement. Je relève mon visage et l'observe, à nouveau prêt à m'accueillir. Et puis étrangement, quelque chose de différent teintait mes yeux. Quelque chose de plus physique sans doute. Mais peu importe, au lieu de réfléchir à ça car j'en étais de toute façon bien incapable, je me redresse un peu difficilement, ne tenant moi, aucune garde.

D'un coup d’œil, j'aperçois derrière lui le coin de mur de l'auberge que nous avons quitté plus tôt et là, à nouveau, mon sourire carnassier réapparait. A ce stade, je n'avais plus envie de parler, juste de m'exprimer avec mes poings. Je détends un peu mes bras, précédemment tendus au sol avant de m'élancer vers lui. Si je le laissais me frapper, aux côtes, au visage, c'est que j'avais une bonne raison. Un coup, je pare et l'oblige à reculer, un deuxième et j'opère de la même manière. Je dévie le troisième, frappe son flan de l'autre avant d'envoyer brutalement le plat de mon pied dans son ventre, le projetant contre le mur derrière lui, mon corps se cambrant vers l'arrière dans l'élan donné.

Sans attendre, je fond sur lui et le frappe, encore et encore. Mes poings sur son visage et ses côtes, mon genou rejoignant son flan, sa cuisse. Ça n'allait pas durer. Je le savais. Je me prenait déjà plusieurs de ses ripostes que je n'évitais absolument pas. Au mieux je les parais, au pire je les prenais de plein fouet. Mais plutôt que de m'abattre, je m'en sentais exalté. Ça y est, l'adrénaline faisait enfin son effet et déjà, une chaleur ravageuse envahissait mes entrailles. Je grogne, gronde, montre les crocs, croise son regard parfois et m'enhardis de plus belle. C'est qu'il avait du répondant et que ça avait tendance à me plaire.
Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 399
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #20 écrite Ven 5 Avr 2019 - 13:32

La lance pour épée
Seule réaction face à sa provocation, un sourire en coin. Délivrés de son esprit par l'alcool, ses mots avaient une teinte inconsciente. Pourquoi chercher la violence dans les yeux d'une telle tigresse ? Parce qu'il y prenait un réel plaisir. Était-ce un jeu ? Ou un combat des plus sérieux ? Peu importait. Lagertha était déterminée à lui rendre pour coup pour coup et à lui faire mordre la poussière. Ça ne pouvait que devenir réciproque, non ?

Valion haletait, et ses côtes semblaient frotter contre sa peau à chaque soulèvement de sa poitrine. Mais la grimace qui peignait ses traits dévoilait un sourire emprunt de douleur et d'amusement. Il serait certainement en piteux état le lendemain. Pas de regrets. La guerrière fonça sur lui. Il faillit prendre un élan similaire pour essayer de la contrer mais son cerveau amenuisé le maintint bêtement en place, dans l'indécision. Ses frappes ne parvenant à arrêter la nordienne, il tenta de l'attraper.

La rencontre fracassante entre son dos et le mur de l'auberge fut la preuve de son échec, et lui arracha un râle de douleur. Sa colonne vibrait encore sous l'impact que la guerrière bondit pour l'enfermer contre la pierre et le submerger de coups. Il n'était même plus conscient de tout ce que son corps encaissait. Braqués par l'adrénaline et noyés dans une rivière de houblon, ses muscles se tendirent pour riposter, sans savoir s'ils en étaient encore capables.

L'ancien soldat sentait ses phalanges heurter la chair de Lagertha, mais ça ne l'arrêtait toujours pas. Incroyable, à y penser. Une telle guerrière sur un champ de bataille devait produire des miracles. Des miracles ? Non, des massacres. Au péril de sa vie, car ses notions de défense étaient à refaire, comme le prouvaient la lutte contre les brigands l'autre jour.

Il grognait en retour, comme si chaque râle de la guerrière attisait une réponse instinctive en lui. Une douleur plus forte que les autres envoya une décharge électrique dans tous ses nerfs. Dans un excès de force, il repoussa la jeune femme en utilisant tout le haut de son corps comme poids. Il attrapa son vêtement et pivota sur ses appuis pour la plaquer à son tour contre l'inébranlable mur. Emprisonnant ses poignets, il les maintint de chaque côté de son visage. Une seconde de répit. Un souffle à dévorer avant de recommencer.

Quelques tâches noires apparaissaient de manière sporadique dans son champ de vision. Il les ignora et plongea ses yeux assombris dans l'expression bestiale de la nordienne. Elle avait beaucoup de force. Lui aussi. Et s'il n'y avait pas de gagnants ? Et si ce n'était simplement pas un combat ? Il ne souriait plus, il ne grognait plus. Quelque chose de plus froid habillaient ses traits droits. Pourtant, sous la surface, son sang bouillonnait.

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Emilis Emka



La lance pour épée Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #21 écrite Ven 5 Avr 2019 - 14:51

La lance pour épée

Le pouvoir change de main, à nouveau et quand je sens à nouveau cette foudre envahir ma colonne au contact violent de l'auberge, j'ai su. J'ai su ce qu'il y avait, ce que j'avais en tête. J'avais en tête un autre affrontement, un autre pendant lequel j'avais aussi été frappé d'un mur dans mon dos. Haletante, je m'arrête soudainement, la bouche entre ouverte pour laissé passer l'air malgré ma stupeur du moment. Ainsi acculée et emprisonnée contre la pierre, je ne pouvais penser à autre chose. Les yeux écarquillés, perdus dans le vide, je me laisse submerger par les sensations, celles guidées par l'animal en moi.

En un instant, mon air change, braquant mon regard noir vers le sien, comme une lame pénétrant brutalement son cœur. En un coup d’œil, je le jauge de haut en bas, puis de bas en haut. En avais-je vraiment envie ? Je n'étais même pas sûre d'avoir le luxe de me poser la question car déjà, je sentais les battements tambouriner dans toutes mes veines, parcourant tout mon corps. Une zone en particulier, plus qu'une autre. Si le laps de temps pendant lequel j'avais été immobile l'avait peut-être fait relâcher un peu son étreinte, je le fixe sans discontinuer, d'un air carnassier.

❝ Finit d'jouer. ❞

Je serre les dents, montre les crocs et libère mes poignets d'un geste vif. J'attrape ensuite sa mâchoire et plaque ma main libre contre son entre-jambe, le repoussant. Pivotant, je le guide jusqu'à l'autre face de la bâtisse, un peu plus à l'abri des regards. Mes yeux plantés dans les siens les quitte un instant, pour fixer avidement son pantalon que je commence à déboutonner. Mon regard revient au sien, finissant d'ouvrir son habit, montrant un croc avidement alors que ma langue passe sur la fissure dans mes lèvres. Le goût du sang m'y renvoyait lui aussi et la seconde suivante, la noirceur s’amplifiait, renforçant ma prise si il tentait de s'en extraire. Car là, je ne le laisserais plus faire, j'avais faim et je comptais bien me rassasier de cette chair fraîche et combative.
Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 399
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #22 écrite Dim 7 Avr 2019 - 13:13

La lance pour épée
Le contact sur cette zone si sensible tendit tous ses membres. Une vague de chaleur le submergea et Valion serra la mâchoire, libérant difficilement un râle. Mais son cerveau avait un train de retard sur son corps. Ses sens percevaient le changement chez la nordienne, le terrain sur lequel elle les amenait. Et l'excitation pétillait dans ses iris sombres.

Pourtant son esprit l'observait avec une pointe d'étonnement, ne sachant plus quels signaux nerveux envoyer à ses muscles échauffés, toujours avides de combat. Il se laissa guider sans trop de résistance, glissant sur cette confusion. La seconde suivante, avec une incroyable netteté, il contemplait la langue de la jeune femme lécher la petite plaie de ses lèvres pour en déloger le sang. Les gouttes semblaient perler au ralenti. Lui aussi avait en bouche ce liquide ferreux et vermillon.

Les pensées peinaient à s'accorder. L'instinct primait. C'était le cas depuis déjà plusieurs minutes. Pas besoin de raison en compagnie de telles sensations. Quelque chose le fit bouger. La prise de Lagertha se raffermit. Devait-il poursuivre le combat ? Ça aussi il en avait envie. Était-ce si différent ? La même chaleur irradiait sous sa peau, la même fougue pulsait dans ses veines.

Valion souleva la jeune femme par le fessier et la plaqua de nouveau contre le mur, son bassin au niveau du sien, les mains soutenant ses cuisses. La surprise fit son effet. Il laissa courir ses lèvres le long du cou pâle, s'y ancrant à la naissance de la clavicule avec les dents. Il n'allait pas mener l'assaut longtemps. Sa réflexion enivrée par la chaleur du toucher et la rage de la bataille, il n'allait pas s'y opposer.

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Emilis Emka



La lance pour épée Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #23 écrite Dim 7 Avr 2019 - 14:13

La lance pour épée

Etonnant, ce petit forgeron. Qui aurait cru que sommeillait en lui une telle rage de vaincre. De me vaincre. Sa riposte était surprenante, assez pour que je laisse agir en tout cas, ne contenant cependant pas un grondement au contact de ce foutu mur. Ses crocs dans ma chair dévoilent les miens, harmonieusement accompagner d'un grognement. Qu'avaient-ils tous, ces hommes des terres princières, à vouloir gouter ma peau ? D'instinct, je l'emprisonne entre mes jambes et porte mes griffes à sa nuque, tandis que ma main libre s'aventure entre nous deux, commençant à défaire mon propre pantalon malgré le terrain dense.

A me presser ainsi contre ce mur, il finit par user ma patience. J'attrape alors sa tignasse et tire sa tête vers l'arrière, libérant une cuisse de son étreinte pour ensuite le repousser complètement. Et alors que les lueurs lunaires l'illumine une seconde, je vascille. L'alcool sans doute, je crois en tout cas. Je le fixe et pourtant j'hésite. Pourquoi ? N'en ai-je pourtant pas envie ? Si. Alors plutôt que de me poser la question, face ça lui je montre à nouveau les crocs. Je me rapproche de lui doucement, le fixant du regard avant de crocheter sa cheville pour le pousser et le faire tomber.

Mon regard tourne à l'avidité, malsaine pour certains. Debout, devant lui, je laisse tomber mon pantalon sur mes chevilles, ainsi que mon sous-vêtement tout en lui ordonnant de faire de même. Je l'enjambe avant de m'agenouiller au dessus de lui, le repoussant d'une main ferme contre le sol s'il avait l'idée de se redresser, tout en le menaçant de mes crocs et d'un regard noir s'il il n'avait ne serait-ce que l'idée de recommencer.

J'entame alors les hostilités, d'une main de fer et d'une férocité propre au Nord, ou à moi même peut-être. Je grogne à ses réponses, le maintenant continuellement au sol. Qu'il attrape mes cuisses si il le souhaite, mais c'est tout ce que je lui permettrait de faire. Mais plus les secondes avançaient et plus quelque chose me faisait douter. De quoi je ne savais pas. C'était... différent. Troublant même, à quel point ça l'était. Ces tumultes étant pourtant loin de me faire rompre mes efforts, ils avaient plutôt tendance à les empirer, pour les combattre sans doute. J'avais faim et je ne me rassasiait pas. C'était étrange...

Sa main sur ma peau, un peu trop haut, m'arrache à mes pensées dans un grondement. J'attrape alors son poignet, plantant mes griffes dans sa peau, lui envoyant un revers de paume au visage comme punition. Bloquant son poignet à côté de sa tête et ainsi penchée au dessus de lui, je plonge mon regard dans le sien, sans alléger ma houle. Et si j'essayais de trouver la réponse dans son regard, je ne la trouvais pas. Mettant alors tout ces troubles sur le compte de l'alcool, je continu à œuvrer jusqu'à étancher ma soif, autant que possible. Jusqu'à le faire rompre, lui aussi, sous mes coups.

Après quoi, j'avais l'impression que l'alcool s'était un brin dissipée. Cela dit, je ne m'échappe pas tout de suite et me redresse, restant posée sur lui en le toisant d'un air presque lubrique, avec un léger sourire en coin, la tête penchée sur le côté.

❝ Y a pas à dire, j't'ai mal jugé. ❞

Je me permets même un léger rire, avant de nous dénouer définitivement, m'asseyant à côté de lui avant de récupérer mon pantalon. Me laissant alors tomber en arrière, je me rhabille, tout en écoutant peut-être ce qu'il avait à dire.
Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Virginie Carquin
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 399
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #24 écrite Lun 8 Avr 2019 - 20:20

La lance pour épée
Un frisson de douleur retentit le long de son échine lorsque la guerrière sortit ses griffes. Puis il se sentit basculer en arrière, toujours sous son impulsion à elle. N'ayant guère la meilleure conscience de son propre corps actuellement, il ne vit pas Lagertha vaciller, ni son soupçon d'hésitation. Mais quelque chose semblait étrange, en effet. Était-ce l'issue du combat ? Ses pensées s'étiolaient à l'instant où elles se formaient. Il n'avait ni le temps ni la volonté de les saisir.

Alors Valion se raccrocha à la seule prise qui lui fut accordée après avoir chuté au sol : les cuisses fermes de la nordienne. Ses doigts s'y enfoncèrent au rythme de son bassin. Il essaya de se relever pour clamer sa part d'ascendant mais fut refoulé comme un malotru. Instinctivement, il comprit qu'il n'avait pas son mot à dire. Sa tête vint donc reposer dans l'herbe, son regard se perdre dans le ciel étoilé tandis que son corps profitait comme il pouvait. Ses yeux bleutés où se mêlaient la couleur de l'acier glissaient parfois sur le visage et la chair de la jeune femme. Ils se gorgeaient de cette sauvagerie sans être capable de l'embrasser pleinement.

Et ça ne le dérangeait pas, curieusement. Après tout, ça n'était qu'un remplacement, qu'une substitution à cette rage de vaincre que Lagertha étouffait peu à peu, en satisfaisant un désir tout aussi brutal. Les gouttes de sueur ruisselaient sous sa chemise. Il les sentait glisser froidement le long de sa colonne vertébrale, accélérant leur descente à chaque frisson de plaisir. Il finit par céder, achevant cette étreinte dans un râle de satisfaction.

Haletant, l'éclat de son rire un peu rauque répondit à celui de sa partenaire. Sa répartie ne s'était visiblement pas envolée. Valion renfila son pantalon puis se redressa. La sienne semblait repue, du moins elle ne cherchait plus la confrontation. Il la bouscula légèrement de l'épaule, lui adressant un sourire taquin. Il n'y avait aucune autre intention que celle de ne pas lui laisser complètement le dernier mot.

Le chasseur lâcha un soupir d'aisance. Il s'étira sous le clair de lune. Il se sentait bien. Son cerveau ne fumait pas, ses sens semblaient en confiance. Il n'irait pas jusqu'à dire que la situation lui semblait naturelle, mais il n'y avait nul besoin d'expliquer, nul besoin de parler. Une question parvint néanmoins à franchir la barrière de sa conscience. Comment pouvait-il se sentir autant apaisé après l'expression d'une telle violence ?

Mais ça n'avait pas d'importance pour l'instant. Valion souhaitait simplement profiter de cette compagnie bien plus agréable qu'il ne l'imaginait. Juste quelques instants avant que la nuit ne les sépare aussi intuitivement qu'elle les avait rassemblés. Deux valeureux adversaires.

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Emilis Emka



La lance pour épée Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Modo Lagherta



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 664
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : La lance pour épée 994377tsuris 10 616 Ŧ
La lance pour épée Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
La lance pour épée Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #25 écrite Lun 8 Avr 2019 - 20:57

La lance pour épée

Des enfants. On ressemblait à des enfants, même si le jeu auquel on s'était adonné n'avait rien d'enfantin, au début comme à la fin. Il cherchait à avoir le dernier mot en poussant mon épaule, je le savais et ça m'avait fait sourire. Et je n'ai d'ailleurs pas rétorqué. C'était d'autant plus étonnant que tout ce qui s'était passé. Cependant, quand il se couche à nouveau dans l'herbe, mon regard se perd dans le vide que mes doutes installent à nouveau dans mon esprit. Quelques secondes, de longues secondes de silence accompagnées par la respiration de Valion.

Ma mâchoire se tord un peu. Je ne suis pas sûr de ce qui crépite dans mon cerveau à cet instant. J'ai fais du mieux que j'ai pu, mais la faim est toujours là, quelque part. Et je n'avais plus aucun moyen de la rassasier pour le moment. Alors plutôt que d'y réfléchir, je me laisse lourdement tomber dans l'herbe, dans un soupir marquant ma chute. Ainsi à ses côtés, j'appréciais sa présence, sans faux semblant. Juste en étant là. Allongés, nous étions tous les deux silencieux, à observer les étoiles quelques instants. Malgré mes doutes, c'était agréable et la brise sur ma peau rafraichissant leur ardeur n'avait pas son pareil.

Je ne saurais dire si combien de temps nous sommes restés ainsi, seul l'instinct m'avait poussé à me redresser . D'une paume sur le sol je me relève complètement avant de lui lancer un regard amical. N'allant pas jusqu'à le considérer autant que cela, si les Dieux le remettaient sur ma route, j'en serais certainement contente. C'était tout ce que ce regard voulait dire. Mais avant de partir, je lui donne à dernier coup de pied dans la cuisse, avant de le quitter en le narguant d'une légère grimace.

Et oui, le dernier mot, c'est moi qui l'ai.
Codage par Libella sur Graphiorum


La lance pour épée 6imbLa lance pour épée Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #26 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

La lance pour épée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» News Orks pour Apocalypse... Stompas plastiques?
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Vallée Sereine :: Sirk-