La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...

Partagez

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Rymaïn Cuchulayne
Rymaïn Cuchulayne
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard & Allegiance : A Realm Divided
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 353
Double Compte : Amko'Unn ◊ Saen Ninn
Elément : Aucun
Métier : Homme de main & Garde du corps [à temps partiel] de la Duchesse Helireah ♡
Invocation(s) : Baphomet [Le gamin de merde & d'amour ♡] ⟐ Enki [Petite flamme ardente ♡]
Inventaire : La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181008011134814131 Broche de Nérée
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181008012941875775 1013 T.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181005090532205186 Equipements ↣
⟐ Portés :
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181004062440774342 Sac sans fond ↣
⟐ O.M. / Soin :
 
⟐ Obj. Divers :
 
⟐ Provisions :
 
⟐ Boîte de fioles :
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 3cr9 Petite sacoche ↣
⟐ Pierres :
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Mar 13 Nov 2018 - 23:47

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...
Début Printemps ° Trare ~ Orée du Bois
|Nagah & Rymaïn|
Le vent transporte, sans distinction aucune, ses nombreux passagers... De parfum sucré comme de fiel amer, d'éloges notoires comme de perfides rumeurs. Passent les bruits et passent les odeurs, ni temps passé, ni les souvenirs ne meurent.

Enveloppée d'une cape d'un vert profond, la fine silhouette qui sortait d'un pas rapide de Trare, laissait quelques traînées ardentes voleter dans son sillage. Alors que la caravane de pèlerins qu'elle accompagnait vers le Temple se restaurait dans la ville, Rymaïn avait noté plus tôt, deux individus légèrement avinés l'observer, puis la suivre... à priori. Pour d'obscures raisons encore. Afin de confirmer ou infirmer ce ressentit, la rouquine s'était carrément aventurée seule au dehors des fortifications de Trare, prenant la direction du petit bois.

Amèrement, elle constata la véracité de son impression, ainsi que la ténacité des deux types qui lui filaient le train, sans plus aucune discrétion désormais. Armés, qui plus est... A la lisière du bois, elle ralentit sa marche, entra de quelques mètres sous la frondaison des arbres, puis fit volte face, posant une main sur le manche d'une de ses armes sous sa cape.

"Je peux faire quelque chose pour vous?" Son timbre froid, restait mesuré, elle n'avait aucune idée de ce qui pouvait pousser ces hommes à la suivre jusqu'ici, avec tant d’opiniâtreté et de témérité.

Le plus grand des deux, répondit, d'une voix calme. "Ce sont là des marques peu habituelles, que tu portes sur le corps... Il me semble déjà les avoir observé." Il s'interrompit un instant, rendu un peu bancal par un léger excès d'alcool, malgré ses tentatives pour faire montre de sérieux. "Lorsque j'escortais un convoi de marchandises près de la plaine brumeuse, dans un petit clan nordien rallié à notre bon Prince." Son ton s'était légèrement modulé, un brin accentué d'amertume. L'homme semblait ne pas considérer positivement ce genre d'alliances que le prince et certains clans entretenaient.

L'autre pris la parole, plus direct. "Parait qu'il n'existe plus ce clan? On a entendu des choses dans le coin... Sur une fille étrangement tatouée. Nous ne sommes pas en service, mais en tant que membres de la Garde Dorée, ils nous semble intéressant et judicieux de nous informer à ce propos."

Rymaïn les observa un instant, hésitante. Les rumeurs, quelles qu'elles soient, ne devaient pas aborder les choses sous l'angle le plus juste... Car il restait très peu de personnes susceptibles de les avoir fait circuler. Trop méfiante, soudainement rongée par une rage grondante qui s'éveillait à l'écho de certains souvenirs, elle saisit ses deux armes en faisant un pas en arrière. Le geste ne manqua pas d'éveiller la prudence chez les deux hommes devant elles. S'il s'agissait réellement de gardes dorées, malgré leur absence d'armures, et un taux d’alcoolémie un peu élevé, ils demeuraient dangereux sur un plan martial.

"Nous prônons davantage la justice que la violence, ne vous montrez pas si menaçante. Une simple conversation, en bonne et due forme..." Il leva les mains devant lui, pour manifester un désir de pacification qui échappa littéralement à la nordienne. "Je n'ai rien à vous dire, laissez moi! ... Ou je me chargerais de vous en insuffler l'envie." C'était presque un grognement glacial. De trop? Pour le grand type plus saoul que son confrère qui sorti son épée en s'avançant vers elle. De trop pour la rouquine, quoi qu'il en soit, c'était l'intention qui faisait déborder le vase de sa haine.

Elle ôta sa cape afin de s'octroyer le plus de liberté possible, et avança à son tour, avant d'engager brutalement le combat contre l'homme devant elle. Sans doute surpris qu'elle ne fasse pas dans la demi-mesure ou ne prenne guère le temps d'essayer de discuter, il para malhabilement la masse d'acier qui vint crisser contre sa lame, à hauteur de son nez. Son compagnon ne tarda pas à lui venir en aide, armé de deux épées courtes.

... Ah, ce n'était vraiment pas l'idée du siècle. Mais réfléchir avant d'agir ne faisait pas exactement partie du mode de fonctionnement de Rymaïn. Lorsqu'il s'agissait de se battre, elle savait que son instinct stratégique prendrait le dessus sans qu'elle ait le besoin d'y penser. Cependant, cela restait deux soldats rudement entraînés. Elle réussit à déstabiliser le premier, et asséna sa seconde arme sur son genoux dans un bruit de craquement sourd. Mais l'autre gars risquait de la toucher plus facilement avec cette tentative de vouloir s'assurer de blesser directement, plutôt que d'éviter pour revenir à la charge...

Codage par Libella sur Graphiorum


La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... Vomh

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... Pv2d

: ▼ Divine Spark ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ~ Woman Divine ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Rymaïn Cuchulayne le Dim 13 Jan 2019 - 22:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 90
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_2;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Lun 19 Nov 2018 - 23:46

La Belle & la Bête ne font parfois qu'Une...

La chaleur du soleil, le vent dans sa fourrure, les odeurs, les bruits... Tous ces éléments lui avaient clairement manqué. Dans sa prison, il ne disposait que d’une mince lumière qui venait éclairer sa cellule aux premières lueurs du jour. Quand aux sons et aux bruits... Il n’y avait rien. Rien si ce n’est le ruissellement de l’eau sur les murs humides de sa cellule. De temps en temps, une goutte d’eau se perdait dans les fissures de la geôle pour finalement venir s’écraser sur la tête de son occupant permanent. De quoi rendre fou n’importe quelle personne un tant soit peu saine d’esprit. Cependant, depuis le début de son enfermement, le Demi-dieu n’avait fait qu’accumuler haine et frustration. Et étrangement, ce surplus de colère à l’égard des humains lui avait permis de ne pas sombrer dans la folie.

Né pour protéger, devenu une machine à tuer. C’était un bien triste constat, mais les responsables de cette évolution n’étaient autre que les humains. Et bien qu’il ait accepté de conclure un pacte avec l’un des êtres qu’il haïssait plus que tout, le fils d'Aqua n’avait pas perdu son objectif de vue : l’extermination totale de l’humanité. Il savait que son but lui prendrait des mois, des années... Peut-être même aurait-il besoin de passer entre les mains de plusieurs invocateurs pour l’atteindre mais... Il y parviendrait coûte que coûte. Il s’en faisait la promesse. Le début du carnage avait d’ailleurs déjà commencé avec Ezelya. Le jour qui suivit sa sortie du temple, la jeune femme avait mené une attaque sur un navire marchand en provenance directe de Layane. Le nombre de victimes qui tombèrent sous les coups du Demi-dieu se comptèrent par dizaines dont quelques gardes dorés. En réalité, les GD étaient devenus ses proies favorites. Il adorait voir le sang maculer leur belle armure et prenait un plaisir considérable à les voir agoniser, d'autant plus lorsqu’il apprit qu’on confiait aux gardes dorés la tâche ingrate de barrer l’accès aux cellules des Demi-dieux les plus dangereux.

Allongé à l’ombre d’un arbre, le loup géant avait profité de la tranquillité ambiante pour se détendre en fermant les yeux. Bercé par le chant des oiseaux, il finit même par somnoler, pour une courte durée cependant. Des voix résonnèrent non loin de son lieu de repos. A en juger par leurs tonalités, il pariait sur une femme et deux hommes. Intrigué, il finit par s’approcher discrètement pour épier leur conversation. Rares étaient les humains qui ne le laissaient pas indifférent. Mais tout comme pour Ezelya, il appréciait les êtres dotés d’une grande force de caractère, dans la mesure du raisonnable et du respect des divinités, bien entendu.

"Nous ne sommes pas en service, mais en tant que membres de la Garde Dorée, ils nous semble intéressant et judicieux de nous informer à ce propos."

Des gardes dorés ? Qu’est-ce qu’ils faisaient dans ce coin perdu ? Même s’il avait écouté la conversation d’une oreille distraite, ce détail ne lui avait pas échappé. Il allait se faire une joie de les massacrer. Mais avant, il préféra attendre quelques minutes encore pour avoir droit au dénouement de cette drôle d’histoire. Une confrontation ? Bien. C’était justement la fin que s’était imaginé le fils d’Aqua. Il regarda avec un certain amusement la jeune femme asséner un coup au garde doré en visant son genou et découvrit ses crocs dans un sourire en l’entendant gueuler. Lorsque le deuxième lança l’assaut, Nagah concentra rapidement sa magie et envoya un puissant jet d’eau vers ce dernier, visant le torse. Le pauvre garde doré fit un vol plané et s’écrasa contre un arbre un peu plus loin. Oups ?

"Qu’est-ce que... ?" Son acolyte regarda la scène avec des yeux ronds comme des billes. Pour le coup, il avait vraiment l’air stupide.

Ne jugeant pas utile de se cacher plus longtemps, le loup géant bondit vers les combattants dans un grondement sonore, prêt à en découdre. Il observa la jeune femme avec son habituel regard glacial mais n’esquissa aucun geste pour attaquer. Ses oreilles, à l’écoute du moindre bruit, captèrent la tentative d’appel de l’invocation du garde doré. Dans la seconde, il se retourna et égorgea proprement l’homme en plantant ses crocs dans sa jugulaire, laissant un peu de sang l’éclabousser à cause de la pression de sa mâchoire. Il relâcha ensuite le corps inerte du garde doré - comme s’il ne s’agissait que d’un vulgaire jouet dont il se serait lassé - et se tourna vers le second qui se remettait à peine de ses émotions. Le pauvre, il venait quand même d’assister à la mise à mort de son coéquipier. Qu’à cela ne tienne, il le rejoindrait dans peu de temps. Décidé à venger son partenaire, le garde doré s’engagea dans un combat inégal face au loup géant.

- Pourquoi n’appelles-tu pas ton invocation, hm ? Tu n’en as pas ? Se moqua Nagah en matérialisant son fouet d’eau, l’abattant plusieurs fois sur l’humain sans pour autant le tuer directement, le laissant finalement agoniser dans son sang. Il profita d’ailleurs de l’abondance du sang qui s’écoulait du corps écorché pour tracer son sceau sur le sol, le symbole qu’il prenait soin de dessiner avec le sang de ses ennemis chaque fois qu’un humain mourrait sous ses coups. Et tout ça, sous le regard sous doute un brin perplexe de la jeune femme qu’il venait de sauver. Tu ne t’es pas encore enfuie, toi ? A croire que tu veux vraiment finir comme eux... Non, ce n’était pas une menace, juste une constatation.

"Tu ne t’en sortiras pas comme ça..." Tiens, il était toujours vivant, lui ? Le loup géant tourna la tête vers le garde doré qui gisait au sol dans son sang, se demandant l’espace d’un instant si ses propos lui étaient adressés ou s’ils étaient plutôt destinés à la jeune femme aux cheveux roux à ses côtés.
Codage par Libella sur Graphiorum


La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
Rymaïn Cuchulayne
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard & Allegiance : A Realm Divided
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 353
Double Compte : Amko'Unn ◊ Saen Ninn
Elément : Aucun
Métier : Homme de main & Garde du corps [à temps partiel] de la Duchesse Helireah ♡
Invocation(s) : Baphomet [Le gamin de merde & d'amour ♡] ⟐ Enki [Petite flamme ardente ♡]
Inventaire : La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181008011134814131 Broche de Nérée
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181008012941875775 1013 T.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181005090532205186 Equipements ↣
⟐ Portés :
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181004062440774342 Sac sans fond ↣
⟐ O.M. / Soin :
 
⟐ Obj. Divers :
 
⟐ Provisions :
 
⟐ Boîte de fioles :
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 3cr9 Petite sacoche ↣
⟐ Pierres :
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Sam 24 Nov 2018 - 10:44

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...
Début Printemps ° Trare ~ Orée du Bois
|Nagah & Rymaïn|
L'homme qui chargeait, profitant de cette brèche dans sa défense, eut soudain le souffle coupé. Pendant une fraction de seconde, l'ahurissement suspendu dans son regard interpella la rouquine, avant qu'il ne soit simultanément éjecté au loin par un puissant jet d'eau. Le flux magique frôla la guerrière, qui fit volte face, et dont l'esprit tenta d'évaluer rapidement les nouvelles données de la situation. Sourde à l'ébahissement du garde dans son dos, trop interloqué pour s'avérer encore menaçant dans l'immédiat, elle porta son attention sur la créature qui jaillit dans leur direction, un grondement sonore vibrant à ses oreilles.

L'allure et la taille de l'être devant elle ne laissait aucun doute quant à sa nature semi-divine, aucune espèce de monstre peuplant l'île n'y ressemblait, à sa connaissance. Elle chassa néanmoins de telles réflexions, l'instant était à l'hésitation... Deux iris aussi froids et pénétrants que pouvaient être les siens par moment la fixèrent, sans intentions meurtrières, à priori.

L'enfant divin réagit alors à une tentative trop ténue pour les sens de l'humaine, tournant sur l'homme encore à terre, et venant planter ses crocs dans sa gorge. Rymaïn baissa légèrement ses armes, tandis que le loup géant s'occupait du second type revenu, à moitié sonné, dans leur direction. Pour des raisons qui lui échappaient, il ne semblait pas souhaiter s'en prendre à elle... jusqu'à présent, du moins. Cela lui était d'ailleurs égal, un sentiment proche de la fascination gangrenait son esprit déjà alimenté par l'adrénaline et la rage du combat, une rage qu'elle sembla percevoir dans l'attitude du semi-dieu, un écho qui faisait sens à sa psyché et à ses pulsions propres. Le jeu macabre de l'enfant d'Aqua se mêlait à présent à sa haine des hommes, si bien qu'elle l'observa avec une sorte de plaisir étrange. La scène se peignait telle une forme d'exutoire personnel, mais qui, cette fois, ne passait pas par la création de ses propres mains.

Il traça un symbole, fait de sang et de mystère, avant de relever le fief dans sa direction, une question délicate aux bords des babines. Une voix emplie de colère ou de désespoir lui ôta momentanément les mots qu'elle s'apprêtait à prononcer. Ses prunelles olives se tournèrent vers l'homme, gisant au sol, dont la ténacité l'étonna presque... presque, le fiel de sa haine pour les hommes emporta d'aussi futiles considérations, se répandant dans ses veines, venant d'un geste souple et leste, lever ce bras qui asséna la masse d'acier avec force contre la mâchoire de l'individu. Dans un râle, mêlé de cris ensanglantés et gargouillant, où s'égrainaient quelques dents, il chût, enfin, apportant avec son déclin, un silence délectable.

Rymaïn rangea ses armes à son harnais, en se tournant vers la divinité, ayant jugé que celle-ci ne lui occasionnerait aucun mal. Elle posa un genou au sol, un reflet de reconnaissance teinté d'admiration traversant ses iris vertes. "Je vous dois la vie, enfant divin... Mais si vous désirez la prendre, c'est bien là votre droit." Elle ajouta, se relevant lentement, le visage levé dans sa direction à présent. "J'aimerais néanmoins vous offrir l'opportunité de jouir de cette reconnaissance, si je puis vous servir d'une quelconque manière."

Codage par Libella sur Graphiorum


La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... Vomh

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... Pv2d

: ▼ Divine Spark ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ~ Woman Divine ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 90
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_2;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Lun 17 Déc 2018 - 20:44

La Belle & la Bête ne font parfois qu’une...

Finalement, il n’eut pas besoin de gaspiller son énergie pour s’occuper du garde doré qu’il avait laissé agoniser. La jeune femme aux longs cheveux roux - qui lui rappelait étrangement son ancien partenaire de carnage, Ruinn - se chargea de le faire taire à jamais. Nagah avait d’ailleurs observé la scène avec un plaisir non dissimulé. Plus il y avait de sang, plus ses proies souffraient et plus grande était sa satisfaction. Alors, autant dire qu’à ce stade, il était comblé. Le trouble-fête mis hors d’état de nuire, le loup géant se tourna vers l’humaine, encore recouvert du sang de ses victimes. La voir s’agenouiller devant lui fut une agréable surprise.

"Je vous dois la vie, enfant divin... Mais si vous désirez la prendre, c'est bien là votre droit."

Ces mots sonnèrent comme une évidence. A ce moment précis, Nagah repensa à l’héritage des Quatre que ses frères et sœurs avaient bafoué. Si tous les humains de l’Ancien Monde avaient été comme elle, humains et Demi-dieux auraient pu coexister sans le moindre problème. Par le passé, c’était ce manque de respect des divinités qui leur avaient tant fait défaut et qui avait mené le Monde à sa perte.

"J'aimerais néanmoins vous offrir l'opportunité de jouir de cette reconnaissance, si je puis vous servir d'une quelconque manière."

Le servir ? Décidément, il allait de surprise en surprise avec cette humaine. Pris au dépourvu, les mots lui manquaient pour exprimer avec certitude ce qu’il attendait de la jeune femme. A la base, il voulait juste agir égoïstement et tuer des gardes dorés pour se passer les nerfs. Il ne s’attendait pas vraiment à recevoir une telle reconnaissance de la part de l’humaine qu’il avait sauvé. Un sourire s’étira sur ses babines alors qu’il trouvait en cette femme un intérêt plus que matériel.

- Je n’ai aucunement l’intention de te tuer, rassure-toi. Contrairement à eux, tu ne mérites aucun châtiment. Le respect que tu voues aux déités en est la preuve. Il s’approcha encore d’un pas, se montrant imposant sans pour autant être menaçant. Malheureusement, peu d’humains sont comme toi. Rares sont ceux qui nous considèrent encore comme des divinités. Nous sommes des instruments pour certains, des esclaves pour d’autres. Il secoua la tête, comme pour chasser ses idées noires et jeta un regard vers les corps qui baignaient dans leur sang. Sais-tu pourquoi je les ai tué ? Au risque de décevoir la demoiselle, non, ce n’était pas pour la sauver. Les gardes dorés sont désignés pour passer les épreuves des Demi-dieux dits « dangereux » et - s’ils sont choisis en tant qu’invocateurs - pour les garder enfermés dans leur temple jusqu’à leur mort. Expliqua t-il brièvement. Mon objectif est de les exterminer jusqu’au dernier. En réalité, c’était plutôt l’humanité tout entière qu’il souhaitait massacrer mais s’il pouvait déjà atteindre un objectif plus abordable, il ne s’en plaindrait pas. Je ne te demanderais pas de tuer tous les gardes dorés que tu croiseras sur ta route mais... Si tu en as l’occasion, sache que je t’en serais reconnaissant. Il marqua une pause, détournant le regard un instant en croyant avoir entendu un bruit. Et puis... J’ai cru comprendre qu’ils ne te portaient pas dans leur cœur, même si j’en ignore la raison. Son regard se posa à nouveau sur les corps étalés au sol. Peut-être pourrions nous poursuivre cette discussion ailleurs ? Qu’en dis-tu ? Pour une fois, le loup géant ne semblait pas pressé de mettre un terme à la discussion.

Il attendit la réponse de la jeune femme avant de se mettre en route, mais une question le stoppa net dans son élan. Enterrer les corps ? Quelle drôle d’idée. Ça ne lui serait jamais venu à l’esprit.

- Pourquoi ? Peut-être pour dissimuler les traces de son passage ? S’il avait voulu faire dans la discrétion, il n’aurait certainement pas pris la peine de tracer son sceau au sol. Les bêtes sauvages se chargeront d’eux bien assez tôt. L’odeur du sang ne va pas tarder à les attirer. Alors, à moins que tu n’aies envie de finir dans l’estomac d’un monstre quelconque, il vaudrait mieux ne pas traîner dans le coin. Même si, avec Nagah comme protecteur, l’humaine ne risquait pas grand chose.

- Maintenant que j’y pense, tu ne m’as toujours pas dit ton nom, ni ce que tu faisais par ici. Tu voyages seule ? Ce n’était pas prudent de s’aventurer en solitaire dans ces bois, même si la jeune femme semblait malgré tout très bien armée pour en affronter tous ses dangers.
Codage par Libella sur Graphiorum


La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
Rymaïn Cuchulayne
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard & Allegiance : A Realm Divided
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 353
Double Compte : Amko'Unn ◊ Saen Ninn
Elément : Aucun
Métier : Homme de main & Garde du corps [à temps partiel] de la Duchesse Helireah ♡
Invocation(s) : Baphomet [Le gamin de merde & d'amour ♡] ⟐ Enki [Petite flamme ardente ♡]
Inventaire : La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181008011134814131 Broche de Nérée
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181008012941875775 1013 T.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181005090532205186 Equipements ↣
⟐ Portés :
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181004062440774342 Sac sans fond ↣
⟐ O.M. / Soin :
 
⟐ Obj. Divers :
 
⟐ Provisions :
 
⟐ Boîte de fioles :
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 3cr9 Petite sacoche ↣
⟐ Pierres :
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Mar 18 Déc 2018 - 19:54

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...
Début Printemps ° Trare ~ Orée du Bois
|Nagah & Rymaïn|
Comme elle l'avait supposé, celui-ci ne semblait guère tenté par le fait d'ôter la vie à la nordienne. Ce qui n'était pas si mal, en soi, bien qu'elle l'aurait accepté malgré tout, elle pourrait venir ainsi à bout de ses nouveaux projets. Elle crut percevoir un sourire s'esquisser sur le faciès de la semi-divinité, sans malveillance aucune, avant qu'il ne lui adresse la parole, confirmant ses suppositions.

Elle ne pouvait qu'acquiescer à ses dires, n'osant commenter ou l'interrompre. Bien qu'elle partageait ardemment ce point de vue quant à la race humaine et sa barbarie à l'égard des enfants divins. Une plaie qui rongeait l'île, déjà si dérisoire en comparaison avec l'Ancien Monde, et ne faisait que gangrener le peu d'espace naturel qui était encore accordé au semi-dieux. Tandis que le loup géant portait ses iris turquoises sur les corps, il amena une justification à cette tuerie qui eut le même effet qu'un coup de poignard au cœur de Rymaïn. Ses lèvres s'étaient légèrement entrouvertes sous la surprise, ignorant une telle atrocité que ces pratiques menées par la Garde Dorée.

La suite la laissa songeuse, quelques secondes à peine, cependant. Certes, elle ne pourrait agir de la sorte en toute impunité et sans un minimum de bon sens, mais si l'occasion se présentait, comme il l'avait suggéré... "Je ferais bon usage des opportunités qui se présenteront à moi dans l'avenir, soyez-en certain." Elle ne pouvait évidemment s'avancer plus, mais espérait que cela soit suffisant au goût du loup divin. Quant aux raisons qui l'avait poussée, elle, à les attaquer... Effectivement, il valait mieux que cette conversation se poursuive ailleurs. Elle hésita un instant.

"Peut-être devrions nous enterrer les corps, plus loin dans la forêt...?" Bien évidemment, cela n'avait aucun intérêt pour la créature divine, et visait davantage sa propre sécurité, peut-être n'apprécierait-il pas cette suggestion. Mais il la balaya simplement d'une toute autre logique, aussi satisfaisante à ses yeux, après tout. Elle l'observa à nouveau, alors qu'il lui demandait son nom, plongeant ses prunelles olive dans ce bleu scintillant. "Mon nom est Rymaïn." Elle n'ajouta guère son nom de famille, car finalement, celui-ci perdait de plus en plus d'importance à ses yeux. Entrouvrant les lèvres, elle hésita à lui retourner la question, puis s'engagea tout de même, confiante. "Puis-je me permettre de vous demander le vôtre?"

Il lui accorda cette faveur, et elle poursuivi. "J'escorte une caravane de pèlerins qui se rendent au Temple de la Terre, nous faisons halte à Trare jusque demain. Après quelques temps en ville, j'ai constaté que ces deux hommes semblaient suivre mes moindres faits et gestes, sans raison apparente. Je me suis éloignée pour en avoir confirmation... Ils s'étaient mépris à mon sujet, à propos de rumeurs sordides sans doute, mal interprétées. Et sur un terrain sensible dont je n'avais pas l'envie de leur parler." Termina-t-elle avec une lueur d'amertume dans le regard et au fond de la voix.

Elle regarda alentours, s'éloigner pour discuter devenait urgent, mais à part s'enfoncer dans les bois ou revenir vers Trare -tout deux une allure de tueurs dans les traces sur leur corps- ne serait pas bien venu. Elle obliqua, l'invitant à la suivre, ils pouvaient rejoindre la rivière blanche en contre bas. Il y aurait moins de risques, la plaine permettant de voir venir les monstres à l'avance -du moins la plupart-. En chemin, elle continua, ignorant s'il souhaitait davantage d'informations quant à ses activités.

"J'espérais rejoindre le temple avec l'objectif d'octroyer une certaine forme de liberté à un enfant de Terra. Du moins, si c'est là le souhait de ce dernier." Profitant de la présence d'un semi-dieu à ses côtés, elle se risqua à poser une ou l'autre question à ce sujet. "Trouvez-vous tout de même du plaisir en cette liberté éphémère?" ...La question suivante concernait davantage ses propres craintes. "Les humains que nous-sommes peuvent-il seulement apporter quoi que ce soit à des êtres divins tels que vous?"

Codage par Libella sur Graphiorum


La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... Vomh

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... Pv2d

: ▼ Divine Spark ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ~ Woman Divine ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 90
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_2;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Lun 7 Jan 2019 - 16:57

La Belle & la Bête ne font parfois qu’une...

En temps normal, Nagah n’aurait pas fait la moindre distinction pour tuer les humains qui se dresseraient sur son chemin. Gardes dorés, chasseurs, paysans ou encore simples voyageurs... Pour lui, tous les humains étaient égaux dans leurs bêtises et ils méritaient donc tous de mourir. Enfin ça, c’était avant qu’il ne rencontre Ezelya et Valion. Même s’il se refusait à l’avouer, ces deux là étaient parvenus à ébranler assez violemment son avis sur la question. Et cette simple constatation l’agaçait au plus haut point. Pourquoi devrait-il faire des exceptions ? Dans un soupir, ses souvenirs le ramenèrent plusieurs centaines d’années en arrière. Certains humains l’avaient vénéré comme le Demi-dieu qu’il était pendant que d’autres ne lui avaient voué que haine et mépris. Là encore, l’humanité s’était scindée en deux parties bien distinctes. Pourquoi quelques spécimens devraient payer pour tous les autres ? Pourquoi ne pouvait-il simplement pas éliminer les êtres impurs ? Cette question existentielle lui arracha un grondement sonore. Inutile de tergiverser plus longtemps sur le sujet, il avait pris la bonne décision, il en était certain.

La réponse de la jeune femme le conforta dans son jugement. Elle ne devait pas se sentir obligée d’en tuer des dizaines pour honorer la demande du fils d’Aqua, un ou deux suffirait amplement à le contenter. Bien qu’il soit déjà responsable du décès d’une bonne vingtaine de gardes dorés, il voyait mal une humaine rivaliser avec son score. Et puis, il doutait que cette dernière ait envie de devenir l’ennemi public numéro un. Contrairement à elle, lui ne risquait pas de mourir s’il était pris sur le fait. Qu’est-ce qu’une poignée d’humains pourraient bien faire face à un Demi-dieu en colère ? La réponse était évidente à ses yeux : rien. A moins que ces derniers ne disposent d’un enfant des Dieux assez puissant pour rivaliser avec cette boule de haine qu’était Nagah, ils s’engageraient dans un combat avec la mort pour seule issue.

"Mon nom est Rymaïn." Étrange nom. Il n’en connaissait pas les origines mais la consonance lui plaisait bien. "Puis-je me permettre de vous demander le vôtre?" La question de l’humaine était légitime. Après tout, il connaissait le sien. Il hocha la tête en lui répondant tout naturellement.

- Nagah. Au fond, il ignorait ce que représentait son nom. Mais ce n’était pas comme si il avait cherché à en connaître la signification exacte. A ses yeux, si son nom se rapprochait de celui de sa mère - Aqua - c’était sûrement parce qu’elle voyait en lui un potentiel plus grand que chez ses frères et sœurs. Ou peut-être était-ce simplement dû au hasard et que sa joie n’avait pas lieu d’être. Quitte à ne jamais le savoir, il préférait croire que la Déesse lui avait accordé là un privilège dont il ne se déferait jamais.  

Poursuivant la discussion, le loup géant apprit que la jeune femme ne voyageait pas seule - contrairement à ce qu’il pensait - et que les gardes dorés ne s’intéressaient qu’à des rumeurs la concernant. Avait-elle commis un crime quelconque ? Curieux, il en vint à se demander de quoi parlaient les rumeurs que cette jeune femme traînait derrière elle tel le boulet d’un prisonnier. Mais avant de s’étaler davantage sur le sujet, il jugea préférable de s’éloigner d’ici s’ils ne souhaitaient pas faire la désagréable rencontre d’un prédateur qui - attiré par l’odeur du sang - viendrait se repaître des cadavres laissés là comme de vulgaires déchets. Aussi, il se décida à suivre l’humaine, songeant qu’elle connaissait mieux les lieux que lui. Ce qui ne serait pas étonnant puisqu’il venait à peine de mettre les pattes hors de son temple. Et bien qu’il avait entendu Valion et Ezelya évoquer le nom de plusieurs villes, il ne pouvait les situer avec exactitude. Il s’était bien emparé d’un parchemin froissé qui répertoriait toutes les villes et les villages avant de quitter le bateau, mais l’utiliser avec précision s’avérait difficile pour un Demi-dieu qui avait vu son Monde changer du tout au tout pendant la durée de son emprisonnement. A présent, il devait redécouvrir chaque lieu et prendre ses repères pour s’orienter de la meilleure façon qui soit. D’ailleurs, selon les dires de l’humaine, ils se trouvaient non loin du Temple de la Terre et d’une petite ville nommée Trare. Grâce à ces informations, il devrait pouvoir déjà mieux se repérer avec l’aide de la carte.

- C’est louable de ta part. Je suis certain que tu sauras t’acquitter de cette tâche en honorant les Dieux. Tu es un être bon, Rymaïn. Tâche de ne pas l’oublier, malgré les épreuves qui t’attendent. Si Ezelya ne s’était pas présenté devant la porte de la cellule, nul doute qu’il aurait pu choisir la jeune femme aux longs cheveux roux et au caractère bien trempé.  

"Trouvez-vous tout de même du plaisir en cette liberté éphémère?" A croire que tous les invocateurs se posaient la même question. Enfin non, certains humains se fichaient complètement du bonheur de leurs invocations. "Les humains que nous-sommes peuvent-il seulement apporter quoi que ce soit à des êtres divins tels que vous?" La réponse tenait en un mot pour Nagah : La liberté. Mais elle était en réalité bien plus complexe. Un mot ne suffirait pas à expliquer l’utilité des humains pour les Demi-dieux.

- Dans la cellule de notre temple, nous sommes libres. Nous ne ressentons pas le poids des chaînes qui nous entravent mais nous sommes condamnés à attendre qu’un humain vienne passer notre épreuve et la réussisse. Et cette attente interminable peut durer des années, des décennies, des siècles... Avec pour seule compagnie nos souvenirs de l’Ancien Monde. Pour cette remarque, il faisait une généralité car tous les Demi-dieux étaient logés à la même enseigne. Aucun d’eux n’avait droit à un traitement de faveur. Lorsque je me suis retrouvé à l’extérieur pour la première fois, j’étais simplement heureux. Retrouver les sensations du vent dans ma fourrure, l’herbe et puis le sable humide sous mes pattes... Je savais que le pacte qui me liait à mon invocatrice me forcerait à obéir au moindre de ses caprices mais je profitais à nouveau de la vue sur le Monde et des sensations que je croyais ne plus jamais ressentir. Et puis, il y avait la magie d’Aqua... Je pouvais à nouveau la percevoir, même si la puissance que nous détenions jadis a été bridée par les Quatre lors de la création des Temples. Enfin, vous appelez ça des Temples. Moi, j’appelle ça une prison. Il marqua une pause dans ses explications, jetant un regard autour de lui pour observer les lieux et vérifier qu’aucune menace ne planait sur eux dans l’immédiat. Pour commencer, vous êtes la clé de notre liberté. C’est pour cette raison qu’un Demi-dieu veille constamment sur son invocateur. Contrairement à nous, vous pouvez mourir. Et très facilement, qui plus est. Sans le savoir, vous êtes les seuls à pouvoir apporter notre rédemption aux Quatre. C’est assez cruel dit comme ça mais vous faites partie de notre châtiment. Disons juste que vous pouvez nous aider à vivre notre punition de manière moins lourde et pénible. Enfin, c’est comme ça que je perçois votre présence. Aucun Demi-dieu n’est semblable à un autre, bien que nous soyons des centaines. Nous avons tous des avis qui divergent sur la question et je pense que tu devrais poser la question à l’enfant de Terra que tu envisages de libérer. A la fin de son monologue, il tourna la tête dans sa direction et planta ses iris bleutés dans ceux de la rouquine. Crains-tu d’échouer, Rymaïn ? Il aperçut la rivière en contrebas. Peut-être pourrions-nous descendre jusqu’à la source, histoire d’effacer les traces du combat. Qu’en penses-tu ? Nagah se fichait bien de rester couvert de sang mais sans doute pas la jeune femme, surtout si elle devait retrouver une caravane de pèlerins. La voir débarquer couverte de sang en ferait sans doute fuir plus d’un.
Codage par Libella sur Graphiorum


La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
Rymaïn Cuchulayne
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard & Allegiance : A Realm Divided
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 353
Double Compte : Amko'Unn ◊ Saen Ninn
Elément : Aucun
Métier : Homme de main & Garde du corps [à temps partiel] de la Duchesse Helireah ♡
Invocation(s) : Baphomet [Le gamin de merde & d'amour ♡] ⟐ Enki [Petite flamme ardente ♡]
Inventaire : La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181008011134814131 Broche de Nérée
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181008012941875775 1013 T.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181005090532205186 Equipements ↣
⟐ Portés :
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181004062440774342 Sac sans fond ↣
⟐ O.M. / Soin :
 
⟐ Obj. Divers :
 
⟐ Provisions :
 
⟐ Boîte de fioles :
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 3cr9 Petite sacoche ↣
⟐ Pierres :
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Dim 13 Jan 2019 - 20:45

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...
Début Printemps ° Trare ~ Au bord de la Rivière Blanche
|Nagah & Rymaïn|
Tandis qu'ils s'avançaient doucement sur une pente escarpée, à l'abri des murs de Trare se découpant derrière eux, prenant la direction de la Rivière Blanche, Rymaïn songea attentivement à ce que la divinité lui avait dit. Bien qu'elle n'eut manifesté aucune émotion de façon perceptible -le remerciant néanmoins sur le moment-, ses propos quant à l'aspect louable de son dévouement à cette tâche, et, plus précisément son commentaire à l'égard de sa nature, l'avait profondément interpellée. Qu'un être divin puisse lui accorder telle estime, aussi légère soit-elle, raviva quelque chose en elle, une chose cachée derrière cette appréhension à se diriger au sein d'un temple. Elle n'oublierait pas ces mots, qui s'ancraient profondément, agréablement, dans sa mémoire, comme sa chair.

Temple... ou prison, effectivement. Il n'y avait là aucune différence, et la connotation religieuse ou vénérable ne conférait aucunement de quoi adoucir la réalité de leur enfermement. "Ces temples sont des prisons..." Confirma-t-elle, accordée sur la chose. "Je conçois qu'une telle attente puisse meurtrir une âme divine, davantage avec l'expectative d'une liberté toute relative à la clé d'une sortie." Mais, si cette liberté leur octroyait ces sensations perdues si précieuses, alors, oui, leur rôle humain pouvait prendre une toute autre dimension. Le récit de l'enfant d'Aqua amoindrit légèrement l'amertume que Rym portait sur leur condition humaine si restreinte. Croyant faire peu de choses, peut-être pourrait-elle offrir bien plus que ce qu'elle pensait à un enfant de Terra?  

La façon dont il percevait la présence humaine à laquelle il était liée la rassura intérieurement. Bien qu'elle ignorait encore à quelles perceptions du monde et des hommes elle aurait affaire en rencontrant un semi-divin. De fait, chacun revêtait sa propre singularité. "J'essayerais de songer à ce questionnement une fois dans le temple, oui..." Si elle craignait d'échouer? Rymaïn observa le ciel qui leur offrait à présent un léger dégradé de coloris, suite à l'après-midi tombante, le regard pensif. "Les différences des êtres octroient une densité et une richesse particulière aux enfant divins que vous êtes... je ne crains pas tant d'échouer, plutôt... de ne pas posséder suffisamment à offrir pour éveiller chez un être si particulier le désir de m'accompagner." Elle s'interrompit un instant, ce propos n'était-il pas quelque peu égoïste? Non... elle avait simplement peur d'elle-même, et guère de ce qu'il pouvait réellement arriver.

Leur pas les avaient finalement portés aux abords de la Rivière Blanche. Ses yeux olive  s'égarèrent un bref moment sur les scintillements qu'occasionnaient les reflets de l'eau, lorsqu'un rideau lumineux fendait les nuages, pour tomber sur l'écoulement sauvage. Un vague souvenir affleura sa mémoire... l'eau vivifiante près des montagnes Zan, près du campement minier... Secouant brièvement la tête afin de chasser l'image qui s'imposait en son esprit, elle se rapprocha du courant. Elle détacha sa cape, la posant à terre avec son sac sans fond et s'agenouilla un instant, pour laver son visage, ainsi que ses mains. Juste après, elle nettoya également l'acier de ses masses, avant de les remettre à son harnais. Elle se releva et tourna un visage encore parsemé de gouttelettes cristallines vers Nagah. Son esprit avait accroché un élément initial de leur rencontre, qui lui revint en mémoire.

"Qu'est-ce que le symbole dont vous avez marqué la terre un peu plus tôt?" La nordienne espérait ne pas manifester une trop grande indiscrétion à ce propos, mais elle avait tout de même été légèrement surprise face à ce geste. Par ailleurs, la présence divine l'apaisait, et son attitude semblait être des plus amicales à son égard. Peut-être pourrait-elle apprendre à le connaître davantage, pour son plus grand honneur. S'il acceptait de répondre, peut-être même pourraient-ils continuer à partager davantage? Elle l'espérait sincèrement.

Codage par Libella sur Graphiorum


La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... Vomh

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... Pv2d

: ▼ Divine Spark ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ~ Woman Divine ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
Nagah
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 90
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Inventaire : Pierre de télépathie liée à Ezelya
Sac sans fond
Sabre

Sorts : eau_7;
glace_close_3;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_2;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Sam 4 Mai 2019 - 20:28

La Belle & la Bête ne font parfois qu’une...

Laissant Rymaïn prendre les devants, le loup géant se contenta de marcher dans ses pas pour atteindre la Rivière Blanche, tout en écoutant chacune de ses remarques. Habituellement, il n’aurait jamais perdu son temps à dialoguer inutilement avec une humaine mais celle-ci l’intriguait. Tout comme Ezelya, elle avait en elle cette étincelle qui la rendait exceptionnelle à sa façon. Son amour, ou plutôt sa passion, pour les Demi-dieux était plus que perceptible et réchauffait le cœur du fils d’Aqua qui - du côté des humains - avait plutôt connu de nombreuses déceptions jusqu’à maintenant. La jeune femme semblait le comprendre pleinement et savoir exactement quels mots prononcer pour alléger sa peine et son amertume. Jamais il n’aurait cru ça possible venant d’un être humain.

Les craintes de Rymaïn étaient fondées mais elles ne devaient pas l’empêcher de se donner corps et âme pour réussir l’épreuve de l’enfant de Terra dont elle passerait la porte. Certes, beaucoup de Demi-dieux haïssaient les humains pour avoir détruit leur Monde et les avoir condamné à une vie d’attente et de servitude mais... Il leur restait l’espoir infime de tomber sur un invocateur adapté au caractère et aux souhaits de chacun. Après tout, c’est ce qui s’était produit avec le loup divin qui pouvait se vanter de jouir d’une liberté infinie et de pouvoir massacrer sans compter autant d’humains qu’il le voulait. Même si au fond, il savait qu’il faisait partie des rares à avoir trouvé l’humain « parfait » ou presque.

- La folie, la dépression, l’amnésie, la solitude... Nous sommes, certes, des Demi-dieux mais nous souffrons des mêmes maux que les humains. Et même si nous sommes incapables de nous reproduire, nous pouvons tomber amoureux. Chaque Demi-dieu a ses rêves et ses espoirs. En tant qu’humaine, tu devras connaître ton invocation et nouer un lien fort avec celui ou celle qui t’accompagnera car c’est ce qui te permettra de comprendre et de savoir ce dont ton Demi-dieu a réellement besoin. Le seul conseil que je peux te donner, c’est d’écouter, de faire preuve de patience et de bonne volonté. Et il espérait que ça suffirait.

Finalement, ils arrivèrent assez rapidement aux abords de la Rivière Blanche. Nagah en profita pour se rafraîchir sans vraiment chercher à se débarrasser des traces sanguines maculant son pelage. Le sang séché partait rarement sans frotter et il ne se voyait pas demander à l’humaine de l’aider à laver sa fourrure. Trempé, il finit par s’ébrouer pour évacuer le surplus d’eau qui le faisait ressembler à une serpillère sur pattes. Aqua avait un peu merdé sur ce détail quand elle avait conçu son fils. Il aurait sans doute mieux valu lui donner des écailles à la place des poils. Quoiqu'après réflexion, peut-être avait-elle préféré lui fournir une protection contre le froid en lui conférant une fourrure ? Qui sait.

"Qu'est-ce que le symbole dont vous avez marqué la terre un peu plus tôt?" Cette question, il s’y attendait. Bien qu’il aurait cru que la jeune femme la lui aurait posé un peu plus tôt.

En vérité, il savait la signification qu’il voulait donner à son symbole mais il peinait à trouver les mots pour en expliquer sa forme. Pourquoi cette marque ? Pourquoi trois traits qui se croisent ? Et pourquoi ne pas tracer simplement un « N » comme la première lettre de son nom ? Ou le symbole correspondant à l’élément d’Aqua ? Il lui fallut un petit instant de réflexion avant que l’origine du sceau ne lui revienne en mémoire.

- La signification est simple, son origine est un peu plus complexe. Lorsque j’ai commencé à tuer les gardes dorés, je voulais faire passer un message. Mais un message anonyme est un message qui tombe dans l’oubli. Ce symbole est devenu ma signature. Je l’appose pour chaque garde doré tué. Mon motif pour justifier cette tuerie tient en quelques mots : « Ceux qui emprisonneront un Demi-dieu dans sa cellule mourront ». Mes pairs ne méritent aucunement d’être privés de liberté et utilisés comme de vulgaires objets. Et on pouvait dire que cette accroche sonnait diablement bien. Les gardes dorés sont responsables de la détresse des Demi-dieux. A mes yeux, ils ne méritent que de mourir. Il marqua une pause pour aborder le second point. Quant à son origine, elle remonte à bien longtemps maintenant. Pour faire simple, cette marque n’est autre que l’expression de ma rage à l’encontre des humains. J’ai commencé à la tracer sur les murs de ma prison pour ne pas définitivement sombrer dans la folie et me rappeler à chaque instant ce que les humains nous ont fait. Son regard se perdit sur l’eau et son reflet qu’il observait distraitement. Certains disent qu’on peut la comparer à un sceau. J’imagine que c’est vrai... Au fond, l’appellation ne changeait pas grand chose. Seuls les faits comptaient.

- Parle-moi de toi, Rymaïn. D’où viens-tu ? Et à quelle rumeur faisais-tu allusion tout à l’heure ? La question dérangerait peut-être la nordienne mais Nagah ne comptait aucunement porter un quelconque jugement sur l’humaine, qu’elle ait assassiné quelqu’un ou trahi les siens.
Codage par Libella sur Graphiorum


La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 180409051546659741
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
Rymaïn Cuchulayne
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard & Allegiance : A Realm Divided
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 353
Double Compte : Amko'Unn ◊ Saen Ninn
Elément : Aucun
Métier : Homme de main & Garde du corps [à temps partiel] de la Duchesse Helireah ♡
Invocation(s) : Baphomet [Le gamin de merde & d'amour ♡] ⟐ Enki [Petite flamme ardente ♡]
Inventaire : La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181008011134814131 Broche de Nérée
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181008012941875775 1013 T.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181005090532205186 Equipements ↣
⟐ Portés :
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 181004062440774342 Sac sans fond ↣
⟐ O.M. / Soin :
 
⟐ Obj. Divers :
 
⟐ Provisions :
 
⟐ Boîte de fioles :
 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... 3cr9 Petite sacoche ↣
⟐ Pierres :
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Dim 12 Mai 2019 - 11:05

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...
Début Printemps ° Trare ~ Au bord de la Rivière Blanche
|Nagah & Rymaïn|
Rymaïn était restée attentive aux propos du semi-divin, confirmant et déclinant une partie infime de toutes ces nuances qui pouvaient se refléter dans le coeur et l'esprit des enfants des Quatre. Sa propre psyché buta néanmoins sur ce dernier concept relationnel pendant une fraction de seconde... Une notion qui échappait à son éducation comme à son entendement personnel. Elle ne portait un sentiment d'amour qu'à l'égard des déités, et ignorait tout autre forme que pouvait prendre un tel ressenti. Elle supposa qu'il s'agissait de cet attachement, que les êtres humains pouvaient parfois développer l'un envers l'autre... Enfin, peut-être... étrangement, son cerveau était totalement incapable de débattre avec de telles réflexions, tout cela glissait entre les mains des sa compréhension.

Elle s'accrocha à l'essentiel, les conseils avisés et bienveillants que Nagah lui offrit, après avoir suggéré la nécessité de la création d'un lien important avec l'être qu'elle délivrerait. Ce devait effectivement être la meilleure façon d'appréhender et de répondre au mieux aux besoins particuliers de ce dernier, l'écoute, la patience, la bonne volonté... Ces quelques mots la rassurèrent instantanément, car il ne s'agissait guère d'efforts à fournir ici. Au contraire, la présence des semi-dieux avait toujours su naturellement apaiser et ouvrir son âme, jamais nulle autre attitude que celle d'une profonde bienveillance n'aurait pu la caractériser en leur compagnie. Du moins, c'est la certitude qu'elle entretenait jusqu'à présent. Plus légère, elle observa l'impressionnant loup bleu s'ébrouer un peu à l'écart, puis reporta ses prunelles olives sur son visage lorsqu'il se rapprocha à nouveau. Un fin sourire s'était exceptionnellement glissé sur ses lèvres.

Le murmure porté par sa voix était teinté d'une sincère et profonde reconnaissance."Merci pour ces mots, vous m'offrez-là bien plus que je n'aurai jamais espéré et mérité entendre..."

Le loup bleu prit alors soin de répondre à son interrogation, quant à ce symbole particulier. Lui offrant par là même quelques brides de son passé lors de son enfermement. Le coeur de la nordienne se crispa à ses mots, affligée par le souvenir d'une détresse et d'une rage qui n'avaient pourtant pas été les siennes. Elle l'avait rejoint au bord e la rivière, contemplant le reflet divin à la surface de l'eau diaphane, puis, son regard se posa distraitement sur celui de l'humaine qu'elle incarnait, un fin soupir passa le seuil de ses lèvres... Les hommes avaient gâchés bien des choses, et cela ne cesserait jamais assez tôt... Elle s'accroupit un instant, et brouilla son propre reflet d'un léger tracé de sa main. L'eau dérangée émit une onde régulière, fractionnant le miroir de son image quelques moments, avant de lui rendre sa réflexion originelle.

"Peu de choses sont aisées à changer, malheureusement..." Elle se redressa et vint plus près de lui, l'enfant d'Aqua ne créait que confiance et réassurance en elle, si bien qu'elle ne jugea pas malavisé de l'approcher. Plus petite, elle se permit de venir se placer juste sous son museau, observant à nouveau l'eau cristalline. Leur reflet se superposèrent un instant. Elle souffla, une pointe d'espoir ténue dans la voie.

"J'aimerais tant qu'hommes et enfants divins puissent un jour vivre dans une certaine symbiose..." Un rêve sans doute bien stupide, et certainement improbable, mais qui lui affleurait l'esprit par instant. Elle s'éloigna à nouveau, songeant à la question de Nagah, puis pris le temps d'amener une explication précise à ce propos. Elle n'éprouvait aucune difficulté à exprimer des éléments de sa vie personnelle au loup bleuté. Ramenant une mèche flamboyante sur le côté de son visage, elle parla d'une voix claire et posée.

"Je viens du Nord de l'Île, j'appartenais à un clan déclaré pro-prince qui vivait à la frontière entre la Plaine Brumeuse et les Montagnes Zan. Il y'a quelques temps, nôtre clan à subit un raid des hommes du Keizer." Elle s'interrompit, les images liées à ce souvenirs avait un goût étrange, indéfini... "Pris par surprise et en sous effectifs par rapport à leurs forces, nous avons faillit y passer. Jusqu'à ce que des membres de notre clan commettent l'irréparable afin de nous assurer la victoire. A ces dernier mots, son timbre s'était fait amer, empli d'une rancune prononcée. "Ils ont usé de magie corrompue et anéanti les forces adverses... Révélant par la même occasion leur pratique abjecte de cette magie dont l'usage était strictement défendu au sein du clan."

Un peu perdue par la suite des événements qui avaient eut lieu, Rymaïn se tut quelques seconde, elle s'était éloignée, marcher un peu lui faisait du bien. Finalement, elle avisa un rocher près de la berge, et s'y adossa, croisant les bras sur sa poitrine, pour reprendre ses esprit et poursuivre. "Le conseil du clan s'est réuni à l'aube, au milieu des cadavres des deux tiers d'entre nous. J'étais présente, ainsi que notre cheffe, le sage et les cinq apostats qui ont jugé bon de suggérer un renouveau du clan grâce aux pouvoirs corrompus... Quelle prétention, vouloir avilir ainsi les flux magiques, la source même qui coule aussi dans les veine des déités. Je me suis purement et simplement débarrassée d'eux aussitôt. Ces humains ne méritaient que la mort..." Elle avait achevé son propos la voix emplie de fiel et de dégoût. Reportant ensuite son attention sur Nagah. "Le sage et la cheffe de clan n'ont pas réagi ou daigner approuver mes actes, alors je suis simplement partie, il ne restait rien du clan de toute manière. Ces gardes dorés ont... Probablement eut des échos très fragmentaires sur ce qu'il s'est produit. J'ignore lesquels, j'espère simplement que cela ne me causera pas plus d'ennuis à l'avenir..."

Le silence naturel de la plaine et la rivière alentours s’immisça à la fin de son récit, les bruissements du vent glissèrent entre ses mèches rousses qui chatouillaient de nouveau son visage mais auxquelles elle ne prêta guère attention. Une partie de son existence s'était arrêtée, dans les cendres aux abords de la Plaine Brumeuse et son regard devint étrangement vide l'espace de plusieurs secondes.

Codage par Libella sur Graphiorum


La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... Vomh

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une... Pv2d

: ▼ Divine Spark ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ~ Woman Divine ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Que font les autorités haitiennes ?
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Les gens parfois font plouf [Pv Viviane]
» Le vent et le tonnerre font la tempête [ PV Pinette]
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Traversée de la Rivière Blanche-