La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...

Partagez| .

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 174
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Mar 13 Nov 2018 - 23:47

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...
Début Printemps ° Trare ~ Orée du Bois
|Nagah & Rymaïn|
Le vent transporte, sans distinction aucune, ses nombreux passagers... De parfum sucré comme de fiel amer, d'éloges notoires comme de perfides rumeurs. Passent les bruits et passent les odeurs, ni temps passé, ni les souvenirs ne meurent.

Enveloppée d'une cape d'un vert profond, la fine silhouette qui sortait d'un pas rapide de Trare, laissait quelques traînées ardentes voleter dans son sillage. Alors que la caravane de pèlerins qu'elle accompagnait vers le Temple se restaurait dans la ville, Rymaïn avait noté plus tôt, deux individus légèrement avinés l'observer, puis la suivre... à priori. Pour d'obscures raisons encore. Afin de confirmer ou infirmer ce ressentit, la rouquine s'était carrément aventurée seule au dehors des fortifications de Trare, prenant la direction du petit bois.

Amèrement, elle constata la véracité de son impression, ainsi que la ténacité des deux types qui lui filaient le train, sans plus aucune discrétion désormais. Armés, qui plus est... A la lisière du bois, elle ralentit sa marche, entra de quelques mètres sous la frondaison des arbres, puis fit volte face, posant une main sur le manche d'une de ses armes sous sa cape.

"Je peux faire quelque chose pour vous?" Son timbre froid, restait mesuré, elle n'avait aucune idée de ce qui pouvait pousser ces hommes à la suivre jusqu'ici, avec tant d’opiniâtreté et de témérité.

Le plus grand des deux, répondit, d'une voix calme. "Ce sont là des marques peu habituelles, que tu portes sur le corps... Il me semble déjà les avoir observé." Il s'interrompit un instant, rendu un peu bancal par un léger excès d'alcool, malgré ses tentatives pour faire montre de sérieux. "Lorsque j'escortais un convoi de marchandises près de la plaine brumeuse, dans un petit clan nordien rallié à notre bon Prince." Son ton s'était légèrement modulé, un brin accentué d'amertume. L'homme semblait ne pas considérer positivement ce genre d'alliances que le prince et certains clans entretenaient.

L'autre pris la parole, plus direct. "Parait qu'il n'existe plus ce clan? On a entendu des choses dans le coin... Sur une fille étrangement tatouée. Nous ne sommes pas en service, mais en tant que membres de la Garde Dorée, ils nous semble intéressant et judicieux de nous informer à ce propos."

Rymaïn les observa un instant, hésitante. Les rumeurs, quelles qu'elles soient, ne devaient pas aborder les choses sous l'angle le plus juste... Car il restait très peu de personnes susceptibles de les avoir fait circuler. Trop méfiante, soudainement rongée par une rage grondante qui s'éveillait à l'écho de certains souvenirs, elle saisit ses deux armes en faisant un pas en arrière. Le geste ne manqua pas d'éveiller la prudence chez les deux hommes devant elles. S'il s'agissait réellement de gardes dorées, malgré leur absence d'armures, et un taux d’alcoolémie un peu élevé, ils demeuraient dangereux sur un plan martial.

"Nous prônons davantage la justice que la violence, ne vous montrez pas si menaçante. Une simple conversation, en bonne et due forme..." Il leva les mains devant lui, pour manifester un désir de pacification qui échappa littéralement à la nordienne. "Je n'ai rien à vous dire, laissez moi! ... Ou je me chargerais de vous en insuffler l'envie." C'était presque un grognement glacial. De trop? Pour le grand type plus saoul que son confrère qui sorti son épée en s'avançant vers elle. De trop pour la rouquine, quoi qu'il en soit, c'était l'intention qui faisait déborder le vase de sa haine.

Elle ôta sa cape afin de s'octroyer le plus de liberté possible, et avança à son tour, avant d'engager brutalement le combat contre l'homme devant elle. Sans doute surpris qu'elle ne fasse pas dans la demi-mesure ou ne prenne guère le temps d'essayer de discuter, il para malhabilement la masse d'acier qui vint crisser contre sa lame, à hauteur de son nez. Son compagnon ne tarda pas à lui venir en aide, armé de deux épées courtes.

... Ah, ce n'était vraiment pas l'idée du siècle. Mais réfléchir avant d'agir ne faisait pas exactement partie du mode de fonctionnement de Rymaïn. Lorsqu'il s'agissait de se battre, elle savait que son instinct stratégique prendrait le dessus sans qu'elle ait le besoin d'y penser. Cependant, cela restait deux soldats rudement entraînés. Elle réussit à déstabiliser le premier, et asséna sa seconde arme sur son genoux dans un bruit de craquement sourd. Mais l'autre gars risquait de la toucher plus facilement avec cette tentative de vouloir s'assurer de blesser directement, plutôt que d'éviter pour revenir à la charge...

Codage par Libella sur Graphiorum




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Rymaïn Cuchulayne le Sam 24 Nov 2018 - 13:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nagah
avatar
Invok eau



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Darenrin
Date d'inscription : 03/04/2018
Messages : 59
Double Compte : /
Liens vers la fiche : Par ici
Elément : Eau
Invocateur : Ezelya Kor'lenter
Sorts : eau_5;
glace_close_2;
apathie_0;
branchies_0;
transfert_0;
intangible_0;
rage_5;
aquakinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_0;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Lun 19 Nov 2018 - 23:46

La Belle & la Bête ne font parfois qu'Une...

La chaleur du soleil, le vent dans sa fourrure, les odeurs, les bruits... Tous ces éléments lui avaient clairement manqué. Dans sa prison, il ne disposait que d’une mince lumière qui venait éclairer sa cellule aux premières lueurs du jour. Quand aux sons et aux bruits... Il n’y avait rien. Rien si ce n’est le ruissellement de l’eau sur les murs humides de sa cellule. De temps en temps, une goutte d’eau se perdait dans les fissures de la geôle pour finalement venir s’écraser sur la tête de son occupant permanent. De quoi rendre fou n’importe quelle personne un tant soit peu saine d’esprit. Cependant, depuis le début de son enfermement, le Demi-dieu n’avait fait qu’accumuler haine et frustration. Et étrangement, ce surplus de colère à l’égard des humains lui avait permis de ne pas sombrer dans la folie.

Né pour protéger, devenu une machine à tuer. C’était un bien triste constat, mais les responsables de cette évolution n’étaient autre que les humains. Et bien qu’il ait accepté de conclure un pacte avec l’un des êtres qu’il haïssait plus que tout, le fils d'Aqua n’avait pas perdu son objectif de vue : l’extermination totale de l’humanité. Il savait que son but lui prendrait des mois, des années... Peut-être même aurait-il besoin de passer entre les mains de plusieurs invocateurs pour l’atteindre mais... Il y parviendrait coûte que coûte. Il s’en faisait la promesse. Le début du carnage avait d’ailleurs déjà commencé avec Ezelya. Le jour qui suivit sa sortie du temple, la jeune femme avait mené une attaque sur un navire marchand en provenance directe de Layane. Le nombre de victimes qui tombèrent sous les coups du Demi-dieu se comptèrent par dizaines dont quelques gardes dorés. En réalité, les GD étaient devenus ses proies favorites. Il adorait voir le sang maculer leur belle armure et prenait un plaisir considérable à les voir agoniser, d'autant plus lorsqu’il apprit qu’on confiait aux gardes dorés la tâche ingrate de barrer l’accès aux cellules des Demi-dieux les plus dangereux.

Allongé à l’ombre d’un arbre, le loup géant avait profité de la tranquillité ambiante pour se détendre en fermant les yeux. Bercé par le chant des oiseaux, il finit même par somnoler, pour une courte durée cependant. Des voix résonnèrent non loin de son lieu de repos. A en juger par leurs tonalités, il pariait sur une femme et deux hommes. Intrigué, il finit par s’approcher discrètement pour épier leur conversation. Rares étaient les humains qui ne le laissaient pas indifférent. Mais tout comme pour Ezelya, il appréciait les êtres dotés d’une grande force de caractère, dans la mesure du raisonnable et du respect des divinités, bien entendu.

"Nous ne sommes pas en service, mais en tant que membres de la Garde Dorée, ils nous semble intéressant et judicieux de nous informer à ce propos."

Des gardes dorés ? Qu’est-ce qu’ils faisaient dans ce coin perdu ? Même s’il avait écouté la conversation d’une oreille distraite, ce détail ne lui avait pas échappé. Il allait se faire une joie de les massacrer. Mais avant, il préféra attendre quelques minutes encore pour avoir droit au dénouement de cette drôle d’histoire. Une confrontation ? Bien. C’était justement la fin que s’était imaginé le fils d’Aqua. Il regarda avec un certain amusement la jeune femme asséner un coup au garde doré en visant son genou et découvrit ses crocs dans un sourire en l’entendant gueuler. Lorsque le deuxième lança l’assaut, Nagah concentra rapidement sa magie et envoya un puissant jet d’eau vers ce dernier, visant le torse. Le pauvre garde doré fit un vol plané et s’écrasa contre un arbre un peu plus loin. Oups ?

"Qu’est-ce que... ?" Son acolyte regarda la scène avec des yeux ronds comme des billes. Pour le coup, il avait vraiment l’air stupide.

Ne jugeant pas utile de se cacher plus longtemps, le loup géant bondit vers les combattants dans un grondement sonore, prêt à en découdre. Il observa la jeune femme avec son habituel regard glacial mais n’esquissa aucun geste pour attaquer. Ses oreilles, à l’écoute du moindre bruit, captèrent la tentative d’appel de l’invocation du garde doré. Dans la seconde, il se retourna et égorgea proprement l’homme en plantant ses crocs dans sa jugulaire, laissant un peu de sang l’éclabousser à cause de la pression de sa mâchoire. Il relâcha ensuite le corps inerte du garde doré - comme s’il ne s’agissait que d’un vulgaire jouet dont il se serait lassé - et se tourna vers le second qui se remettait à peine de ses émotions. Le pauvre, il venait quand même d’assister à la mise à mort de son coéquipier. Qu’à cela ne tienne, il le rejoindrait dans peu de temps. Décidé à venger son partenaire, le garde doré s’engagea dans un combat inégal face au loup géant.

- Pourquoi n’appelles-tu pas ton invocation, hm ? Tu n’en as pas ? Se moqua Nagah en matérialisant son fouet d’eau, l’abattant plusieurs fois sur l’humain sans pour autant le tuer directement, le laissant finalement agoniser dans son sang. Il profita d’ailleurs de l’abondance du sang qui s’écoulait du corps écorché pour tracer son sceau sur le sol, le symbole qu’il prenait soin de dessiner avec le sang de ses ennemis chaque fois qu’un humain mourrait sous ses coups. Et tout ça, sous le regard sous doute un brin perplexe de la jeune femme qu’il venait de sauver. Tu ne t’es pas encore enfuie, toi ? A croire que tu veux vraiment finir comme eux... Non, ce n’était pas une menace, juste une constatation.

"Tu ne t’en sortiras pas comme ça..." Tiens, il était toujours vivant, lui ? Le loup géant tourna la tête vers le garde doré qui gisait au sol dans son sang, se demandant l’espace d’un instant si ses propos lui étaient adressés ou s’ils étaient plutôt destinés à la jeune femme aux cheveux roux à ses côtés.
Codage par Libella sur Graphiorum


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Rymaïn Cuchulayne
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Thibault Girard
Date d'inscription : 06/08/2018
Messages : 174
Double Compte : Amsyn
Métier : Aléatoire
Invocation(s) : Baphomet
Inventaire : Broche de Nérée
Pierre de télépathie Liée à Baphomet

Sac sans fond
Contenu:
 

Equipements
Portés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Sam 24 Nov 2018 - 10:44

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...
Début Printemps ° Trare ~ Orée du Bois
|Nagah & Rymaïn|
L'homme qui chargeait, profitant de cette brèche dans sa défense, eut soudain le souffle coupé. Pendant une fraction de seconde, l'ahurissement suspendu dans son regard interpella la rouquine, avant qu'il ne soit simultanément éjecté au loin par un puissant jet d'eau. Le flux magique frôla la guerrière, qui fit volte face, et dont l'esprit tenta d'évaluer rapidement les nouvelles données de la situation. Sourde à l'ébahissement du garde dans son dos, trop interloqué pour s'avérer encore menaçant dans l'immédiat, elle porta son attention sur la créature qui jaillit dans leur direction, un grondement sonore vibrant à ses oreilles.

L'allure et la taille de l'être devant elle ne laissait aucun doute quant à sa nature semi-divine, aucune espèce de monstre peuplant l'île n'y ressemblait, à sa connaissance. Elle chassa néanmoins de telles réflexions, l'instant était à l'hésitation... Deux iris aussi froids et pénétrants que pouvaient être les siens par moment la fixèrent, sans intentions meurtrières, à priori.

L'enfant divin réagit alors à une tentative trop ténue pour les sens de l'humaine, tournant sur l'homme encore à terre, et venant planter ses crocs dans sa gorge. Rymaïn baissa légèrement ses armes, tandis que le loup géant s'occupait du second type revenu, à moitié sonné, dans leur direction. Pour des raisons qui lui échappaient, il ne semblait pas souhaiter s'en prendre à elle... jusqu'à présent, du moins. Cela lui était d'ailleurs égal, un sentiment proche de la fascination gangrenait son esprit déjà alimenté par l'adrénaline et la rage du combat, une rage qu'elle sembla percevoir dans l'attitude du semi-dieu, un écho qui faisait sens à sa psyché et à ses pulsions propres. Le jeu macabre de l'enfant d'Aqua se mêlait à présent à sa haine des hommes, si bien qu'elle l'observa avec une sorte de plaisir étrange. La scène se peignait telle une forme d'exutoire personnel, mais qui, cette fois, ne passait pas par la création de ses propres mains.

Il traça un symbole, fait de sang et de mystère, avant de relever le fief dans sa direction, une question délicate aux bords des babines. Une voix emplie de colère ou de désespoir lui ôta momentanément les mots qu'elle s'apprêtait à prononcer. Ses prunelles olives se tournèrent vers l'homme, gisant au sol, dont la ténacité l'étonna presque... presque, le fiel de sa haine pour les hommes emporta d'aussi futiles considérations, se répandant dans ses veines, venant d'un geste souple et leste, lever ce bras qui asséna la masse d'acier avec force contre la mâchoire de l'individu. Dans un râle, mêlé de cris ensanglantés et gargouillant, où s'égrainaient quelques dents, il chût, enfin, apportant avec son déclin, un silence délectable.

Rymaïn rangea ses armes à son harnais, en se tournant vers la divinité, ayant jugé que celle-ci ne lui occasionnerait aucun mal. Elle posa un genou au sol, un reflet de reconnaissance teinté d'admiration traversant ses iris vertes. "Je vous dois la vie, enfant divin... Mais si vous désirez la prendre, c'est bien là votre droit." Elle ajouta, se relevant lentement, le visage levé dans sa direction à présent. "J'aimerais néanmoins vous offrir l'opportunité de jouir de cette reconnaissance, si je puis vous servir d'une quelconque manière."

Codage par Libella sur Graphiorum




: ▼ Thème ~ Voix de Rymaïn ~ Lectures ▼ :
 

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

La Belle & La Bête ne font parfois qu'Une...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les gens font parfois de drôles de choses quand parle leurs coeurs [ feat Zeus]
» Perle M. Adámasto ≈ Les gens font parfois de drôles de choses quand parle leur coeur
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !
» Que font les autorités haitiennes ?
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Traversée de la Rivière Blanche-