Cœurs de lion

Partagez

Cœurs de lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Jeu 13 Déc 2018 - 12:18

Cœurs de lion
Après une rencontre infortune, surtout pour les cadavres dont il ne devait déjà plus rester grand-chose, leur troupe hétérogène était arrivée à destination. Du moins la sienne, car les nordiens n’avaient pas fait montre d’un grand intérêt pour ce village niché au creux de la Sérénade. La bride de sa jument en main, Valion avait indiqué au reste du groupe qu’il pensait repartir le lendemain, suivant comment les choses évoluaient de son côté. Après tout, rien n’indiquait que le maître des lieux soit disposé à le recevoir rapidement. Et il n’avait pas vraiment d’impératif ni même d’objectif pour la suite, dans le cas où le comte Katar ne daignait lui en offrir un.

À sa grande surprise, ce n’était pas la danseuse qui l’avait retenu quelques instants mais la guerrière. Elle avait manifesté son intérêt pour le maniement de la lance, en le voyant combattre plus tôt, et souhaitait bénéficier d’une démonstration. Enfin, c’était le sous-entendu décelé derrière ses propos toujours un peu bruts. Dissimulant la flatterie d’une telle demande venant de pareille combattante, il avait accepté avec sérieux, occupant ainsi sa prochaine matinée.

Mais avant cette réjouissance inattendue, il devait rencontrer son –il l’espérait, futur employeur, le noble Akelar. Empruntant l’un des deux ponts qui menait à l’antre de ce seigneur, Valion fut stoppé par les gardes en faction. Rapidement pris en charge par un homme de la maisonnée une fois la raison de sa présence éclaircie, il fut conduit à l’intérieur de la bâtisse. On lui demanda de patienter en l’invitant à s’asseoir.

Puis, sans que les minutes défilantes ne parviennent à émécher sa patience ni éteindre la pointe de stress mêlée d’excitation, on l’informa que le comte Akelar ne pourrait le recevoir. Toutefois, il serait accueilli par une fille d’Ignis qui parlait en son nom, et fixerait les termes de son contrat s’il était embauché.

Un poil déçu mais plus curieux que jamais, il s’avança dans la salle indiquée, où siégeait une femme à la peau sombre et à l’air sage. Ses cheveux tressés s’enroulaient à l’arrière de sa tête et semblaient revêtir une teinte vermillon plutôt douce.  Était-ce la divinité qui accompagnait le comte le plus en vue de la capitale ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Jeszika Le Vye



Cœurs de lion Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Valion Lameblanche le Dim 24 Mar 2019 - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sarabi
Sarabi
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Young lioness
Date d'inscription : 22/03/2018
Messages : 186
Double Compte : Lagertha
Elément : Feu
Sorts : feu_5;
lumiere_1;
folie_0;
ignifuge_3;
necrose_5;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Dim 16 Déc 2018 - 16:21

&

Coeurs de Lion


Très peu de jours me séparait de notre arrivé à Sirk, aux côtés de Kris. Plutôt du comte Katar, de part l'identité qu'il revêtait entre ces murs. En une seule entrevue avec lui, il m'avait informé de bon nombres du rudiments concernant son village. Ses lois et ses règles. Nous avions également abordé le thème de ses besoins, divers et variés. Notamment celui concernant l'argent et de ce fait, il fit appel à de l'aide extérieur. Avant cette libération, j'étais déjà au fait que la chasse, sur Arcane, était une entreprise lucrative et Kris comptait bien en user, sans même avoir à y participer.

Bien vite, en revanche, son appel reçu des réponses et bien vite, quelques humains se présentaient déjà à ses portes. Logiquement et pour se décharger d'une tâche qu'il pourrait facilement me déléguer, notamment de pas mes aptitudes à la tâche, il me laissa le soin d'accueillir et jauger les candidats. Ravie qu'il accorde ainsi de la valeur à mon jugement, je m'installais, pour cette journée, dans la salle à manger juxtaposée au salon de sa demeure.

Me référant aux lois de Sirk, il me tenait à cœur de les suivre pour la simple et bonne raison que je désirais être accepté au plus vite. Il me semblait donc que me montrer au dessus des lois ne serait pas forcément très bien vu. Je m'étais donc pliée de bon gré à celle qui interdisait tout Demi-Dieu à se déplacé dans l'enceinte sous forme originelle. Et bien que Kris m'avait intimé que je n'étais pas dans l'obligation de le faire, j'y tenais particulièrement.

Je pris alors sa place, sur la chaise posté au bout de la longue table de la salle à manger, arborant les traits d'une femme de taille moyenne, à la peau brune et à la chevelure chatoyante. Les servantes de Kris s'étaient attelées, avant ça, à m'habiller et me coiffer, décorant ma longue chevelure de tresse serrées. Je portais une robe longue et simple, en laine de Coba assombrie par une coloration bleu nuit. Assise paisiblement, j'observais le feu crépiter au cœur de la cheminée à mes côtés. L'un des gardes entra dans la salle où je me trouvais. Il m'informa que le candidat du jour attendait dans la salle et je l'invitais donc à le faire entrer.

Mes yeux aussi clairs que les originels replongeaient immédiatement dans les flammes dansantes, si belles, si élégantes. Puis au bout de quelques minutes, la porte s'ouvrit à nouveau tandis que mon regard cristallin se porta vers elle. Le garde entra, suivit d'un autre et tout deux se placèrent sur les côtés, laissant le candidat entrer. Ce chasseur n'était autre que... Valion.

Mon sang d'humaine ne fit qu'un tour, je ravalais ma salive bruyamment alors que je le fixais quelques secondes, hébétée par cette révélation. J'articulais ensuite difficilement quelques mots, les murmurant presque, ma voix étant très semblable à celle que mon corps de lionne émettait.


“ C'est... toi ?... ”

Sans attendre une seconde de plus, je me levais brusquement de ma chaise, la faisant reculer bruyamment, ses pieds grinçant sur le sol. Puis, après une seconde d'hésitation, mon regard s'illumina et mon visage arbora un sourire large et ravis.

“ C'est toi ! ”

Je m'élançais alors vers lui sans attendre, bras tendus ouvert vers lui et en quelques enjambées, je me retrouvais face à lui. J'attrapais dans la foulée son visage avec douceur, le guidant vers le mien pour pouvoir poser mon front sur le sien, fermant les yeux paisiblement, sur la pointe des pieds puisque je me retrouvais plus petite que lui sous cette forme. D'une voix apaiser, je me répétais dans un souffle.

“ C'est toi... ”

Je me laissais lentement tomber sur mes talons, gardant le plus longtemps possible ce contact entre nos deux visages. Il m'avait manqué, j'avais pensé à lui si souvent dans le seul espoir de le retrouver. Kris m'avait informé que l'année dans laquelle nous nous trouvions me permettrait de le revoir. Mais qui aurait cru que c'est lui qui viendrait jusqu'à moi ? Enfin, la réalité était tout autre, mais il me plaisait de penser que ce n'était pas une coïncidence.

Mes mains demeuraient sur ses joues alors que mon regard clair et pétillant plongeait dans le sien. Je n’eus même pas le temps de m'apercevoir de sa surprise que je le prenais dans mes bras, le serrant contre mon cœur et restais ainsi quelques secondes, le joue contre son torse où je sentais son cœur tambouriner.


“ Je suis si heureuse de te revoir Valion. ”

Je posais à présent mon front contre son torse et restais ainsi aussi longtemps qu'il me le permettrait. L'engouement et la joie m'ayant totalement floué, je n'avais pas pensé une seule seconde à l'éventualité qu'il ne me reconnaisse pas. Pas parce que je savais qu'il le devinerait, mais parce que j'avais complètement oublié la forme dans laquelle je me trouvais.
@ pyphi(lia)


Cœurs de lion Nlk0

" Tenir au secret ce que je te dirai, et de ne jamais faire quoi que ce soit qui puisse me causer un quelconque tort "
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Sam 5 Jan 2019 - 17:53

Cœurs de lion
La question glissée entre les lèvres de l'hôtesse s'évanouit avant d'arriver pleinement aux oreilles de Valion. Il n'eut guère le temps de remonter le fil de sa perception qu'elle se leva brusquement de son siège. Il eut un mouvement de recul mais ses pieds restèrent ancrés au sol. Cette femme agissait comme si elle l'avait reconnu, mais lui était certain de n'avoir jamais vu ses traits.

Il répondit à son exclamation de joie par un air profondément surpris. Plus aucune pensée ne s'aligna dans son esprit quand elle s'élança vers lui puis rapprocha leur front. Rouge comme une rondelette et terriblement mal à l'aise, le jeune homme restait incapable de bouger. Mais qui était cette femme ? Non, elle était une fille d'Ignis.

Malgré lui, ce contact apaisait progressivement ses sens. Une douceur naturelle émanait de cet enfant divin. Valion ferma les yeux. Sa voix était comme une berceuse. Elle l'appelait par son prénom, l'entraînait dans un sentiment de bien-être et de confiance. Étrange. Il n'avait ressenti cela qu'une seule fois. Et même si les épreuves des demi-dieux conservait une place intemporelle dans son esprit, cela était arrivé il y a peu. Inconsciemment, il vint enserrer cette femme, dont la tête reposait tranquillement contre son torse. Il sourit tendrement. Ces iris si profonds et si clairs, aperçus avant qu'elle ne baisse le visage, ne pouvaient appartenir qu'à un seul être.

« Sarabi... »

C'était elle. Elle était sortie. Il peinait à le réaliser, et pourtant... La joie s'imprima sur ses traits, et il la serra davantage contre lui. Même en ayant du mal à définir ce qu'elle représentait pour lui, Valion savait ô combien elle lui était précieuse. Elle le poussait à avancer, à se dépasser. Et maintenant elle était aux côtés d'un homme pour qui il souhaitait travailler. Les Quatre maniaient les fils du destin avec amusement.

Le chasseur se mit à rire doucement. Il était si heureux. Dans un élan de joie, il souleva la lionne sous forme humaine par la taille et la fit tournoyer avant de la reposer, riant aux éclats. Cette simplicité et cette innocence enfouies depuis longtemps remontaient à la surface avec une facilité déconcertante.

« Je suis si content que tu sois sortie ! Te retrouver ici c'est... inespéré. »

Ce fut à son tour de prendre délicatement son visage entre ses mains. Il reposa brièvement son front contre le sien avant de plonger son regard d'enfant émerveillé dans ses yeux azurs.

« Dis-moi, comment tu vas ? Tu es donc liée au comte Katar ? Est-ce qu'il te traite correctement ? »

Il se calmait peu à peu, se laissant retomber dans un sentiment de sérénité.

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Jeszika Le Vye



Cœurs de lion Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sarabi
Sarabi
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Young lioness
Date d'inscription : 22/03/2018
Messages : 186
Double Compte : Lagertha
Elément : Feu
Sorts : feu_5;
lumiere_1;
folie_0;
ignifuge_3;
necrose_5;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Dim 6 Jan 2019 - 14:14

&

Coeurs de Lion


Accueillis contre lui, il prononça mon nom et ainsi, je savais qu'il m'avait reconnue. Il me serra un peu plus contre lui, me laissant faire avec plaisir, posant à présent ma joue contre son torse pour parfaire notre étreinte. Elle fut à mon goût trop courte, mais laissa place à l'éclat d'une joie sincère et désinhibée, je me sentais soulever dans les airs, tournoyant autour de lui, mon rire accompagnant le sien avant qu'il ne me repose délicatement.

Mon regard plongea dans le sien, ravie d'y voir la joie que lui inspirait nos retrouvailles, à la mesure du sentiment que j'éprouvais moi même. Il attrapa doucement mon visage, imitant mon geste à son égard, instinctivement je posais mes mains sur ses poignets et fermait les yeux à ce nouveau contact. Il était enjoué et rayonnant, me rappelant inévitablement la vigueur de mes petits. Son inquiétude me toucha en plein cœur, mon instinct de mère voulu instantanément le rassurer. Je posais alors une main délicate sur sa joue, penchant quelque peu la tête en lui adressant un sourire chaleureux.


“Oui, ne t'en fais pas. C'est un très bon Maître, je n'ai pas à me plaindre.”

Je gardais un instant ma main sur son visage et mon regard dans le sien, laissant le temps à ce moment unique et paisible de s'ancrer dans le temps, à la hauteur de ce qu'il méritait. J'attrapais finalement ses mains.

“ Mais et toi ? Racontes moi ? Tu dois être fatigué ! Viens !”

Je conservais une main enserrant l'un de ses poignets, le guidant jusqu'à la table où je l'invitais à s'asseoir sur la chaise la plus proche de laquelle je me tenais assise avant cela, en bout de table. Je m'installais alors, rapprochant même ma chaise de lui attrapant à nouveau ses mains sur la table.

“ Le chemin n'a pas été trop long ? D'où es-tu partis ? As-tu faim, ou soif ? Tu n'as qu'un mot à dire et je demande à ce qu'on t'amène de quoi t'alimenter.”

Je serrais un peu plus ses mains entre les miennes et c'était à présent à mon tour de calmer un peu mes ardeurs, le laissant réponse paisiblement, à l'écoute et ne le lâchant pas du regard, un sourire constant peint sur le visage.

@ pyphi(lia)


Cœurs de lion Nlk0

" Tenir au secret ce que je te dirai, et de ne jamais faire quoi que ce soit qui puisse me causer un quelconque tort "
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Mer 23 Jan 2019 - 17:09

Cœurs de lion
Tant mieux, car si le comte Akelar l'avait traitée comme une esclave, Valion n'aurait clairement pas travaillé pour lui. Il aurait même réfléchi à un plan probablement stupide pour changer les choses.

Cette prise qu'elle avait sur ses mains le rassurait et le transportait. Il peinait toujours à croire qu'elle était là, avec lui. Son apparence humaine ne l'aidait certes pas à réaliser, mais il ne pensait vraiment pas la revoir de sitôt. Et le fait de la savoir enfermée pendant peut-être des années et des années le préoccupait depuis qu'il avait quitté sa cellule. Mais l'heure n'était plus à la tourmente, Sarabi était sortie. L'enthousiasme de la lionne divine maintenait son sourire en place. Il la suivit d'un pas quelque peu maladroit mais joyeux. Les mots lui manquaient tant il était ravi. Ainsi il se laissait porter par les initiatives de la fille d'Ignis, et ce contact qui les liait toujours.

Une fois assis, il contempla ses traits humains. Ils étaient doux et aimants, tout à fait à son image. Un petit éclat de rire s'échappa allègrement de ses lèvres devant toutes ces questions. Le poids de cet éventuel entretien s'était envolé. À dire vrai, il avait même oublié pourquoi il était ici au départ.

« Tout va bien, ne t'inquiète pas. »

Valion retira brièvement l'une de ses mains pour la poser sur les siennes dans un geste rassurant. Il tenait réellement l'impression d'être en face de sa mère. Sarabi verbalisait davantage ses inquiétudes, mais elle avait le même regard profond et concerné. C'était étrange en un sens, mais véritablement apaisant.

« Je suis parti de Lûh, la capitale. Le voyage n'a pas été de tout repos mais fut ponctué de rencontres intéressantes. Et regarde, je ne suis même pas blessé ! »

Il cherchait à l'amuser avec cette déclaration faussement fière de l'enfant qui veut prouver qu'il était assez grand pour se débrouiller. Mais derrière, il restait sincère. Il n'avait rien, et c'était le principal. Faire un bout de route avec Nathan, revoir Arianna, et même tomber sur Lagertha étaient des instants qu'il aurait troqué contre une blessure pour ne pas les perdre.

« Je suis arrivé avec un groupe de nordiens. Je ne sais pas trop quel est leur programme, je crois qu'ils font simplement halte ici. »

Maintenant qu'il était installé et que la conversation était lancée, l'euphorie de ces retrouvailles retombait tranquillement. Ce qui laissa une petite place à son estomac pour se manifester de façon inaudible.

« Peut-être que je prendrai un verre d'eau et de quoi grignoter finalement ? Si c'est possible bien sûr, je ne veux pas embêter quiconque, j'ai de quoi manger dans mon sac. »

Il savait que les demi-dieux n'éprouvaient ni faim ni sommeil, mais il avait envie de partager avec elle ce moment souvent convivial pour les humains. Aussi il lui demanda, avec autant d'envie que d'hésitation :

« Tu manges un bout avec moi ? »

Puis, subitement, la raison de sa venue lui revint, et les liens se tissèrent dans son esprit. Son regard s'emplit d'une lueur enjouée et il chercha les iris turquoise avec excitation.

« Tu t'occupes donc du recrutement pour le comte ? Tu vas m'évaluer ? »

Il en serait tellement honoré. Cet examen qu'il redoutait au départ s'avérait de plus en plus idéal s'il se déroulait en compagnie de Sarabi. Il n'avait aucune idée de la façon dont il serait mis à l'épreuve. Mais elle allait sans doute lui expliquer, du moins si elle souhaitait le voir en tant que chasseur pour le compte du même homme auquel elle était liée.

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Jeszika Le Vye



Cœurs de lion Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sarabi
Sarabi
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Young lioness
Date d'inscription : 22/03/2018
Messages : 186
Double Compte : Lagertha
Elément : Feu
Sorts : feu_5;
lumiere_1;
folie_0;
ignifuge_3;
necrose_5;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Ven 25 Jan 2019 - 22:17

&

Coeurs de Lion


La seconde pendant laquelle il retire sa main de l'emprise de miennes me fait frémir. Surprise, je les regarde et suis bien vite rassurée en voyant sa paume recouvrir mes mains. Mon souffle qui s'était stoppée s'emplit d'une profonde bouffée d'air revigorante alors que mon regard clair se repose sur son visage. Je ricane légèrement en l'entendant me dire qu'il était sortit parfaitement indemne de son voyage, c'était effectivement rassurant. Et puis le sujet des Nordiens arrive sur la table. En un éclair, mon visage se défait du sourire que mon visage n'avait de cesse de vêtir jusqu'à présent.

Je les avais vu arrivé. J'avais surtout vu l'une d'eux, celle qui s'était avancé dans le village la première. En y repensant, mon regard se perd un peu. Elle a un regard dur, sévère et froid. Je sais éperdument que la vie dans le Nord de l'île n'est rose, encore moins que celle dans le reste de terres. Mais pourquoi venir jusqu'ici ? J'ai beaucoup de doutes les concernant, mais je n'ai pour le moment aucun moyen d'y répondre.

Ma réflexion s'évanouit cependant bien vite quand Valion m'informe que, finalement, il mangerait bien quelque chose. Mon sourire réapparu aussitôt.


“ Tu n'embête personne voyons. ”

Je me détourne un instant de lui pour appeler le garde qui tenait la porte d'un geste souple de la main, accompagnant mon appel d'un sourire chaleureux. La question de Valion récupère alors mon regard et je lui réponds avec joie.


“ Bien sûr, ce sera avec plaisir. ”

Le garde arrive alors jusqu'à nous, me questionnant sur le sujet de mon appel. Je quitte alors les mains de Valion pour me lever de la table et m'approcher du garde, dont j'attrapais délicatement l'avant bras, le priant de bien vouloir nous faire parvenir de quoi manger et boire. Rien d'extravagant ni de trop compliqué à cuisiner évidemment. Il inclina sa tête respectueusement avant de nous quitter pour transmettre l'information à qui pourrait en faire bon usage.

Je reviens vers la table alors que Valion me questionne à nouveau. Mon sourire ne quitte plus mes traits humains. M'asseyant avec souplesse, je reprends donc notre conversation en posant mes paumes sur le dos de ses mains.


“ On peut dire ça. Il m'a effectivement demandé de superviser le recrutement de ses chasseurs. Moi qui en suis une par nature, j'étais toute nommée pour accomplir cette tâche. Mais... ”

Je baisse un instant mon regard. Normalement, mon rôle devrait s'arrêter là, en tout cas en ce qui concerne le recrutement. Je lui avais évidemment proposé d'aider les chasseurs qu'il aurait choisit, par la suite, pour s'assurer de meilleures réussites mais...

“ Normalement, pour prouver ta valeur tu devrais partir en chasse, seul dans un premier temps et ce n'est que par la suite que je pourrais éventuellement d'apporter mon appui. ”

Mais ce n'est pas ce que je veux. Maintenant que j'avais retrouvé Valion, je n'allais sûrement pas me laisser me quitter maintenant. Mes yeux toujours baissés, mes sourcils se froncent alors que je réfléchis. Je commence même à marmonner rapprochant ma main pour en poser mes doigts sur mes lèvres.

“ Peut-être que si je lui demande... que si je lui dit que j'ai besoin de voir sur le terrain... ”

Qui ne tente rien, n'a rien après tout. Cela ne faisait pas si longtemps que j'étais sortit grâce à Kris, mais je savais déjà que si je voulais obtenir gain de cause, j'avais intérêt à amener les choses avec souplesse, subtilité et intelligence. Dans un sursaut, je me reprends et pointe à nouveau mon regard dans celui de Valion, attrapant au passage son avant bras.

“ Je vais lui demander de t'accompagner pour ta première chasse. Si je présente les choses convenablement, il devrait me l'accorder. ”

M’apercevant que je sers peut-être un peu fort son avant bras, je relâche immédiatement la pression et reprends, en observant par la fenêtre près de la porte où était le garde avant cela.

“ Pas ce soir, il se fait tard. Mais dès demain matin, je lui en touche un mot et je reviendrais vers toi, d'accord ? ”

Mon regard cristallin retrouve à nouveau le sien, reprenant une respiration plus tranquille quand, il y a quelques instants, elle s'était un peu emballée. J'entends alors le Garde revenir dans la pièce. De sa position, il me salue à nouveau d'une brève révérence avant de reprendre son poste.

“ Le repas que vous avez demandez arrive dans quelques minutes, votre Divinité. ”

Mon visage, tourné vers lui, se tord dans un rictus contrarié. Une moue attristé transforme mes traits en une grimace presque enfantine. Je soupire bruyamment en glissant mollement sur la table.

“ Je crois que je ne m'y ferais jamais... ”
@ pyphi(lia)


Cœurs de lion Nlk0

" Tenir au secret ce que je te dirai, et de ne jamais faire quoi que ce soit qui puisse me causer un quelconque tort "
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Ven 8 Fév 2019 - 22:48

Cœurs de lion
À la voir ainsi, le pas assuré et le visage calme, Valion était plutôt impressionné, et admiratif. Même sous apparence humaine, Sarabi avait un port altier, et le maintien digne d'une noble. Il n'était guère étonnant que les gardes et le personnel se plient à son rôle de maîtresse des lieux, car elle l'incarnait véritablement.

Le jeune homme la remercia dès qu'elle fut de retour à ses côtes, toujours amusé qu'elle prenne autant soin de lui. Puis il l'écouta attentivement lorsqu'elle exposa le déroulé du recrutement. Il se garda d'interrompre le fil de sa pensée malgré son envie. Après tout, si la lionne divine pouvait l'accompagner au cours de cette chasse, il n'en serait que plus heureux. Et certainement plus en sécurité aussi.

Il n'osa pas non plus lui dire qu'elle avait une sacrée poigne, et sourit lorsqu'elle s'en aperçut. Sa maladresse était terriblement mignonne. Valion ignorait si elle venait de ce corps d'emprunt ou d'une caractéristique générale. Quoiqu'il en soit pour cet entretien, qui semblait moins important désormais, ils auraient tous deux leur réponse le lendemain.

« Oui, pas de soucis. »

Relevant soudainement la tête en entendant la porte s'ouvrir, Valion repéra le garde de tout à l'heure. Ce dernier fit preuve de moult politesses en leur délivrant une précieuse information. Lui trouvait ça plutôt normal, mais il ne put retenir un rire léger en voyant la tête de Sarabi, dont ce n'était pas le cas. En plus de son charisme naturel, il semblait que le comte Katar lui ait offert une importante position ici.

« Moi ça ne choque pas tant que ça, votre Divinité. »

Ses lèvres s'étirèrent de plus belle pour souligner son air taquin.

« Plus sincèrement, tu mérites cette marque de respect Sarabi. »

Elle était quand même une demi-déesse ! Et liée à un noble de surcroît. Dans leur société, il paraissait normal qu'elle bénéficie de l'aura du comte. Il l'aurait peu considéré, les habitants de Sirk en auraient sûrement fait de même. C'était une nouvelle preuve du respect qu'il lui témoignait. Le jeune homme espérait avoir l'occasion de le rencontrer rapidement.

Ils furent encore interrompus, mais toujours pour la bonne cause, puisqu'on leur amena un plateau de victuailles, une bouteille et deux verres. Valion n'avait pas été aussi bien reçu depuis qu'il avait quitté le domicile familial. Son estomac se réveilla de plus belle à la vue du plat.

Il demanda à la divine humaine si elle voulait un verre puis remplit le sien, avant d'attaquer son assiette. Qu'il était agréable d'avoir un plat chaud.

« Alors, comment tu trouves cette époque jusqu'ici ? Tu étais déjà sortie ? »

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Jeszika Le Vye

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sarabi
Sarabi
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Young lioness
Date d'inscription : 22/03/2018
Messages : 186
Double Compte : Lagertha
Elément : Feu
Sorts : feu_5;
lumiere_1;
folie_0;
ignifuge_3;
necrose_5;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Dim 17 Fév 2019 - 13:17

&

Coeurs de Lion


Un peu avachie sur la table, j'entends Valion m'appeler de la même manière que les habitants de Sirk. Mes yeux se lèvent vers lui, d'un air lourdement décomposé, même si j'avais parfaitement conscience qu'il faisait de l'humour. Néanmoins, sa remarque suivante me fait me relever, avec un peu plus de prestance. Je ricane doucement, presque gênée et lui adresse un sourire chaleureux.

“ Merci Valion, j'apprécie. ”

Je me permets alors d'observer à nouveau son visage avec tendresse, l'espace de quelques instants avant, qu'à nouveau, le garde ne pénètre dans la pièce suivis par les servants qui nous apportaient notre repas. Je leur adresse à tous un sourire et les remerciements qu'ils méritent avant de les laisser quitter la pièce. La table à présent bien remplies, j'entends à nouveau très nettement l'estomac de Valion se réjouir, cette fois-ci. Un sourire sincère vient à nouveau étirer mes lèvres humaines, ricanant légèrement de nouveau. C'était un réel plaisir de lui faire plaisir, je pouvais lire dans ses yeux qu'il était ravi d'être ainsi traité. Mes yeux n'arrivaient pas à se décrocher de son visage si lumineux et mon sourire, lui, ne disparaissait jamais.

Il me propose alors de me servir à boire et m'arrache à mes pensées le concernant, dans un sursaut. Je le remercie alors en lui tendant mon verre avant de le reposer devant moi. A nouveau, comme une mère aimante, je l'observe se repaitre avec visiblement beaucoup de plaisir. La conversation revient alors naturellement et je commence moi même à picorer dans mon assiette.


“ Oui, je suis déjà sortie plusieurs fois avant celle-ci. La dernière fut du temps du roi Aspéra, il me semble que ça remonte à quelques temps maintenant et je dois dire que vous, les humains, savez vous reproduire. ”

Je ris doucement. Malgré les dangers de l'île, la Capitale m'avait semblé effectivement bien plus peuplée que lors de ma dernière sortie. Le brouhaha ambiant, l'animation environnante dans laquelle nous nous étions déplacé, Kris et moi, avait quelque chose de plus envahissant. Mais plus jovial aussi.

“ Je n'ai retrouvé que le Désert, Lüh et la Mer jusqu'à présent. J'ai passé le plus clair de mon temps ici, à Sirk, ça ne fait pas très longtemps que je suis sortie après tout. A Lüh, même si notre passage y fut rapide, j'ai eu l'impression que les gens s'y sentait un peu plus en sécurité. En tout cas, ils me semblaient un peu plus heureux de vivre. Peut-être qu'avec le temps vous avez appris à un peu mieux composer avec les dangers du monde qui vous entoure. Mais je me fais peut-être des idées, c'est possible que l'euphorie de la sortie m’aie fais entrevoir les choses un peu différemment. ”

Je relève mon visage vers lui et lui souris à nouveau, amenant ensuite mon verre à mes lèvres pour laisser glisser plus facilement le morceau de viande que je venais de mâcher.

“ Dis moi, as-tu eu l'occasion de revoir ta famille depuis ton passage dans ma cellule ? Parles moi un peu d'eux, j'aimerais les connaitre à travers ton regard. ”

A nouveau, mes lèvres s'étirent alors que je pose mon coude sur la table, déposant mon visage dans ma paume, ma main libre se déposant sur mon épaule. Ma curiosité était peut-être mal placée, mais j'avais du mal à la dissimuler. Il m'en avait parlé pendant l'épreuve, juste avant de me quitter et j'étais persuadé que pour avoir donné naissance à un être si méritant, ils devaient être des gens merveilleux. Mon regard cristallins pétille d'intérêt en écoutant sa réponse.
@ pyphi(lia)


Cœurs de lion Nlk0

" Tenir au secret ce que je te dirai, et de ne jamais faire quoi que ce soit qui puisse me causer un quelconque tort "
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Lun 4 Mar 2019 - 23:37

Cœurs de lion
En si bonne compagnie et avec un plat aussi délicieux, Valion se régalait. Il ne se sentait pas non plus comme chez lui, mais la présence de Sarabi jouait beaucoup, sachant qu'il se trouvait dans la demeure d'un noble qu'il n'avait jamais rencontré. Et alors qu'il satisfaisait son appétit, elle le nourrissait de quelques informations concernant ses précédentes sorties. Du temps d'Aspéra... la fourchette de Valion s'immobilisa un instant. C'était une époque qu'il avait seulement pu lire, mais la fille d'Ignis l'avait vraiment vécu. Il mourrait d'envie de lui demander des détails, mais sa réplique lui tira un sourire amusé.

Le désert, la capitale, et la mer. Ça semblait déjà être une bonne partie de leur monde, il ne manquait plus que le Nord pour en comprendre toute la teneur. Le jeune homme acquiesça, heureux de connaître ces petits bouts de périples, tout en avalant une autre bouchée. Puis il s'essuya la bouche et réagit à ses propos, légèrement pensif.

« C'est vrai que Lüh semble parfois à des lieux du danger qui sévit en dehors de ses murs. C'est aussi pour ça que j'admire la ténacité des villages de l'île. »

Il but une gorgée, son bien-être guidé par le sourire de la demi-déesse. Il allait à nouveau piocher dans son assiette quand il fut interrogé sur sa famille. C’eut été un autre que la lionne de Feu, Valion aurait probablement esquivé le sujet. Mais son air toujours doux et bienveillant encourageait les confidences.

« Oui, quand je suis sorti de ta cellule, j'ai rejoint le village le plus proche et j'ai pris le bateau pour rentrer chez moi. J'avais besoin de me poser pour réfléchir à ce que tu m'avais dit. » Il passa sous silence l'épisode des pirates, ne voulant pas l'inquiéter plus que nécessaire. « Ma mère va bien. Enfin, elle s'inquiète pour moi, mais je crois qu'elle est contente que je poursuive ma voie, même si elle n'est pas encore très claire. » Il sourit doucement. « Tu me fais penser à elle des fois. »

L'image de sa sœur lui vint ensuite à l'esprit et il soupira, se calant contre le dossier de sa chaise. Avant d'arriver au problème épineux, il préféra aborder la présence de ses deux cousines.

« Deux de mes cousines vivent avec ma mère et ma sœur. Il y en a une avec qui je n'ai pas trop d'affinité, mais ça avait l'air d'aller. Elle vit sa vie insouciante d'adolescente... Et l'autre, Silam, c'est une perle. Bon, il faut la surveille parce qu'elle est un peu trop casse-cou, mais elle reste adorable. Elle aimerait rejoindre l'armée ou devenir chasseuse. Dans un sens ça me fait plaisir, mais bon, ça m'inquiète aussi... Enfin ! Il y a le temps, elle n'a que onze ans. »

Il reprit son souffle. Son air amusé et guilleret s'effaça pour un rictus discret.

« Et il y a ma sœur, Danae. Depuis que notre père est mort, je-, nous-, tout est différent. Je n'arrive pas à lui parler. Elle ne me laisse pas faire. Elle juge tout ce que je fais et trouve ça stupide. »

Et elle avait envoyé balader sa proposition d'être en contact par pierre de télépathie. Valion tiqua. Il eut soudain une idée qui lui tira de cette vague passagère d'apitoiement. Il allait parler mais aucun son ne franchit finalement ses lèvres. Il se sentait gêné, après coup. Mais puisque ça lui tenait à cœur, il se lança :

« J'ai acheté ça il n'y a pas longtemps. »

Il sortit les deux perles magiques de son sac sans fond et les exhiba devant la lionne, lui laissant le loisir d'en prendre une ou même les deux. Leur couleur sombre d'un bleu saphir était reflétée par l'éclat des lampes.

« Ce sont des pierres de télépathie. Elles permettent à leur porteur de communiquer peu importe la distance. Il ne faut pas en abuser, mais c'est plutôt pratique. »

Il chercha timidement le regard de la fille d'Ignis, espérant s'y accrocher pour lui soumettre sa proposition.

« Je pourrais en garder une, et toi aussi. Enfin, si tu le veux. »

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Jeszika Le Vye



Cœurs de lion Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sarabi
Sarabi
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Young lioness
Date d'inscription : 22/03/2018
Messages : 186
Double Compte : Lagertha
Elément : Feu
Sorts : feu_5;
lumiere_1;
folie_0;
ignifuge_3;
necrose_5;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Sam 9 Mar 2019 - 12:59

&

Coeurs de Lion


Je l'écoute attentivement me conter ses retrouvailles avec sa famille, tout en picorant de temps à autre dans l'assiette, mâchant avec une certaine lenteur pour me délecter du goût qui fait frétiller chacune des mes papilles humaines. N'ayant aucun besoin de me nourrir, si ce n'est un peu dans cette forme, j'avais pris l'habitude de manger avec beaucoup de lenteur pour en obtenir le maximum de ce qui m'était donner. Le goût. Je réponds à son sourire par un similaire quand il me compare à sa mère. C'est touchant de voir à quel point il semble me porter dans son cœur.

Mes lèvres s'étirent alors en un rire un peu plus amusé quand il me parle de ses cousines, notamment de celle qui semble beaucoup aimer la vie. Comme lui, cependant, ce sourire s'efface quand le sien disparaît. Il me semble alors préoccupé et mon regard se teinte d'inquiétude. Instinctivement, je pose ma main sur la sienne alors qu'il semble réfléchir à la situation. Sa sœur devait être très touché par la mort de leur part pour réagir ainsi et cela ne m'étonnerait pas que sa colère envers Valion ne soit simplement que l'expression de son inquiétude à son égard. Elle qui a perdu son père serait certainement briser de perdre également son frère.

Je le laisse alors quitter le contact de ma main pour l'observer chercher quelque chose dans son sac. Légèrement intriguée, je penche ma tête sur le côté avant qu'il n'en sorte deux pierres saphir que j'observe alors avec curiosité. Ses explications m'intriguent aussi, mais c'est surtout la suite qui m'interpelle.

Je me redresse alors, surprise par sa proposition alors que mes yeux cristallins se déposent dans les siens. Je demeure un instant interdite, mes yeux se perdant dans le vague de la surprise. J'étais touchée, très touchée et je dois dire que, même si cela ne m'étonne pas vraiment venant de lui, cela me surprend d'être ainsi l'objet de tant d'attention. La surprise laisse alors place à de la curiosité. Je prends alors l'une d'elle entre mes doigts, laissant la lumière des flammes dans la cheminée passer au travers. Je la dépose ensuite dans le creux de ma main, avant de la serrer alors que je dépose l'autre sur celle de Valion. Voilà à présent la douceur, à l'apaisement et à la reconnaissance. Un sourire sincère et chaleureux illumine mon visage basané, tandis que mon regard cristallin retrouve le sien.


“ Ce serait avec plaisir Valion. Je te remercie, vraiment. ”

Une seconde de silence s'installe alors, un mutisme chaleureux, sincère et enveloppant. Ce moment est pourtant brusquement stoppé quand la porte s'ouvre sur un garde qui entre dans la pièce, s'avançant près de nous. Mon visage se tourne alors vers lui.

“ Divine Sarabi, on vous demande. ”

Mes lèvres s'ouvrent légèrement, m'apprêtant à lui dire que je n'étais pas disponible, que j'avais envie de rester là, avec Valion, tandis que mes yeux se tourne une seconde vers lui avant de revenir vers le garde. Je soupire alors quelque peu avant de répondre.

“ J'arrive dans un instant. ”

Il me salue d'une courte révérence avant de nous laisser à nouveau. Je me lève alors, laissant ma main sur celle de Valion le plus longtemps possible.

“ Repose toi ce soir, je discuterais de ton test avec le Comte dès demain. Je te tiendrais au courant grâce à cette pierre. ”

Un nouveau sourire illumine mon visage avant de poser ma main libre sur le visage de Valion, rapprochant le mien pour déposer délicatement mon front sur le sien. Je ferme alors les yeux et inspire profondément.

“ Je suis vraiment heureuse de t'avoir retrouvée. ”

Je me détache alors, lentement, laissant mes doigts glisser sur sa joue en une légère caresse lui accordant un nouveau sourire chaleureux avant de me détourner et de m'avancer jusqu'à la porte. Je me retourne vers lui une dernière fois.

“ A demain Valion. ”

Puis je passe la porte et le quitte, le cœur léger de l'avoir retrouvé, empli du plaisir de savoir que je le verrais aussi demain et encore peut-être le jour d'après.
@ pyphi(lia)


Cœurs de lion Nlk0

" Tenir au secret ce que je te dirai, et de ne jamais faire quoi que ce soit qui puisse me causer un quelconque tort "
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Dim 24 Mar 2019 - 0:23

Cœurs de lion
Elle accepta de prendre la pierre. Valion s'en réjouit, et ses lèvres s'étirèrent avec une grande sincérité. Il se laissa envahir par la chaleur de tout ce réconfort qu'elle lui offrait. Le jeune homme aussi aurait aimé découvrir le monde à ses côtés. Mais les Quatre en avaient décidé autrement. Étaient-ils en train de défier le destin en partageant un lien aussi précieux malgré l'absence du Pacte ? Ou empruntaient-ils au contraire la route qui avait été tracée pour eux ?

Et encore un garde. Sarabi semblait plus sollicitée que Sa Majesté elle-même ! Un peu déçu mais surtout compréhensif, il lui répondit avec gentillesse.

« D'accord. Merci encore, pour tout. »

Puis il laissa la Lionne sous forme humaine se rapprocher, et ferma les yeux pour profiter de ce contact toujours aussi apaisant. Il rejoignit ses mots dans un murmure.

« Moi aussi. »

Elle quitta leur petit cocon. Valion l'observa partir. Il y avait tant de choses qu'il ignorait à son propos. Elle avait vécu tant d'années. Il n'était rien à côté de son existence divine. Et pourtant elle s'était attardée sur lui. Elle l'avait choisi, d'une certaine manière. Plus qu'un honneur, c'était un privilège dont il espérait se montrer digne.

Ravi de la savoir peut-être à ses côtés demain, il finit son assiette en silence, sans en subir la pression. Finalement, il allait peut-être s'attarder à Sirk. Ce serait l'occasion de revoir la nordienne, si elle n'était pas déjà partie, et peut-être même de rencontrer le comte. Enfin, il doutait de cette dernière optique maintenant qu'il savait que Sarabi se chargeait des chasseurs employés. Demain. Même s'il ne la voyait pas, elle avait la pierre désormais. Une perspective des plus réjouissantes. Après la route et de telles retrouvailles, il allait sûrement bien dormir.


Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Jeszika Le Vye



Cœurs de lion Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Cœurs de lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Vallée Sereine :: Sirk-