Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Partagez

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Inactif
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Jeu 24 Jan 2019 - 21:26


La Plage Lilyn ~ Près du village

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...
[Lagertha & Saen]

La douceur d'un après-midi printanier sur le déclin offrait d'agréables teintes au ciel surplombant le village. Les iris orangés de Saen se portèrent sur l'horizon, là où le bleu violine du ciel épousait celui, plus profond, de la mer. Ses pas le portèrent à l'écart des bruits du village, laissant la moindre sensation humaine derrière lui, animé d'un désir prégnant de ressourcement, de simplicité... de réflexion, si sa psyché en décidait ainsi. Son état d'esprit se laissait pourtant glisser doucement, mais sûrement, vers un flou incertain. Essayant de chasser son compagnon divin de ses idées pour l'instant.

Il rejoignit la plage, demeurant néanmoins auprès du village côtier, là où ne rôderait pas quelconque bête sauvage pouvant interrompre son isolement. Retirant ses chausses -après avoir retroussé son pantalon- , passant une main sur son front dégagé, ainsi que la fine épaisseur de cheveux bruns et drus dressés sur son crâne, il s'avança vers le rivage. Son regard s'égarait régulièrement sur les pierres que la houle avait déposé sur le sable encore imprégné de chaleur. Des cailloux, néanmoins fascinants. Aux formes et aux coloris parfois étonnants, striés de rose ou tachetés de plusieurs déclinaisons de pourpre. Parfois extrêmement polis, par le roulis incessant de leur voyage...

Il s'assit au bord de l'eau, laissant de légères vagues fouler ses pieds et ses chevilles. Heilan apparu aux rives de sa conscience, bien plus sauvage dans sa structure et sa position maritime... Le rappel de son village, quitté plusieurs mois auparavant, amena d'autres vagues de souvenirs. Il saisit une pierre distraitement, elle était de forme ovoïde, complètement blanche, à l'exception d'une petite tache orangée, formant presque une croix. Son doigt passa machinalement sur la tache, constatant l'incrustation de celle-ci, tel un relief... Une densité particulière, comme toute les cicatrices...

'... Lui ais-je inscris une cicatrice désagréable et sans aucune densité? Qui marque comme le fer rouge, ne laissant qu'une trace amère?'

◊ ◊ ◊

Éclat de Sable


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Saen Ninn le Sam 9 Fév 2019 - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 994377tsuris 10 128 Ŧ
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Dim 27 Jan 2019 - 17:29

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Et maintenant ?

Qu'allais-je faire ? Qu'est-ce que je devais faire ? Qu'est-ce que j'avais envie de faire ? Pourquoi j'étais là d'abord, sur le point d'aller le voir ? Lui qui se présente en cet instant, dos à moi, au bord de l'eau.

Je suis essoufflée et tendue. Après être sortit de la taverne, enfin décidé à mettre de mots sur ce qui le nécessitait, je l'avais cherché. Le temps que je me décide lui avait permit de ne plus être visible, aux abords de la taverne. Je l'avais alors cherché, pour parler, pour mettre les choses au clair et peut-être même plus que ça. C'est perturbant. Je crois que j'ai essayé de réfléchir comme lui, pour savoir où je pourrais le trouver et rapidement, avant que je ne change d'avis. Je l'avais trouvé presque tout de suite. C'est perturbant, mais je ne sais pas quoi faire de cette sensation.

J'avais marché vite, pour le rattraper et le retrouver. Qu'est-ce qui m'avait pris ? Pourquoi je tenais tant à le rejoindre, simplement pour parler ? Galifey m'avait suffisamment fait prendre conscience que ce « problème » trainait trop et restait étonnamment bien accroché à mon esprit. C'est chiant. Il ne veut pas partir et même si j'avais, avant cela, cherché à l'éviter du mieux que je le pouvais, il m'avait rattrapé. Un peu comme pour Oblivion. Les Dieux s'amusaient visiblement bien avec moi. C'est énervant, mais finalement, ça à le mérite de me confronter à mes faiblesses, peut-être pour en faire des forces. C'est peut-être ça, ils me renforcent. J'espère que c'est ça, sinon je ne comprends pas pourquoi j'ai tant tenu à le retrouver, lui.

Mais j'hésite alors qu'il est à quelques mètres devant moi. Je reprends difficilement ma respiration, mais je sens déjà la crispation envahir mes muscles. L'agacement qui allait de paire avec tout ce que je ressentais à propos de tout ça vient à son tour, aussitôt. Mon visage se crispe, se durcit, mes yeux s'assombrissent et je grogne avant de m'élancer jusqu'à lui, les pieds faisant voler le sable sous mes pas.

❝ Qu'est-ce que tu fous ? J'te cherchais. ❞

Bien, l'agressivité, comme d'habitude, mais c'était plus fort que moi. Pourtant il allait bien falloir que je fasse un effort sinon cela risquait d'être assez peu productif comme conversation. Si seulement je savais par quoi commencer. Quand il note ma présence, je ralentis mon pas jusqu'à arriver jusqu'à lui. Je ne sais vraiment pas quoi faire, ça m'énerve. Alors je soupire, bruyamment ou roulant les yeux vers le ciel. Mon regard sévère se fixe sur l'horizon bleuté, la brise maritime et la houle tendent à me détendre quelque peu, alors je laisse mes yeux ainsi.

Finalement je me décidé à m'asseoir, lourdement, à côté de lui, laissant retomber toute la tension dans le même temps. Je ramène un genou vers moi pour y déposer mon coude, posant mon front dans la paume de ma main, cherchant à éviter son regard. Mon poignet vêtu de son cadeau lui est ainsi visible, mais ce n'est vraiment pas fait exprès. Je soupire et grogne en me frottant le crâne. Je ne sais vraiment pas quoi faire. J'inspire profondément, laissant glisser mon visage dans ma paume jusqu'à y laisser reposer ma mâchoire. Un instant, mon regard le trouve, timidement, avant de fixer à nouveau l'horizon.

❝ Galifey m'a conseillé de venir te voir, pour mettre les choses au clair, mais je sais même pas ce que je suis sensé te dire. ❞

Mes yeux se baissent, alourdissent ma posture. J'ai l'impression d'être triste maintenant, même si la colère demeure. J'espère que lui saura mieux que moi, sinon je suis dans de beaux draps.
Codage par Libella sur Graphiorum


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 6imbCes sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Inactif
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Lun 28 Jan 2019 - 0:32


La Plage Lilyn ~ Près du village

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...
[Lagertha & Saen]

Ses pensées divaguaient, au gré des remous légers d'une houle portée par un vent à peine perceptible. Aussi insaisissable que l'éther de ses idées, abstractions mentales, dépourvues de formes et de sens, mais pourtant si prégnantes. La sensation s'avérait tout autant indéfinissable... agréable? Confuse? Souhaitable? Délétère? Les événements de ces derniers jours plongeaient doucement Saen dans une lassitude sans nom, dans un dépit, peut-être, également? De quoi? Autrui? Lui même?

Hésitante, sa psyché oscilla entre une reprise de contrôle immédiate sur soi, ce qui lui permettrait d'occulter tout cela en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Ou un lâcher prise dangereux, qui solliciterait sa sphère émotionnelle probablement violemment. Le choix était simple! Il ramena ses jambes en tailleur, son dos bien droit, posant doucement ses mains sur ses genoux, paumes vers l'extérieur. Ses paupières voilèrent le brun orangé de ses iris, tandis qu'il inspirait lentement, tentant de poser son souffle en harmonie avec les bruits de la mer...

Le calme et la quiétude commencèrent doucement à s'immiscer en lui, lorsqu'il perçut un bruit feutré dans son dos, éloigné d'abord, puis s'approchant, avant de s'interrompre. Une bête sauvage? Non, enfin, pas comme on l'entendrait peut-être... La présence demeura trop longtemps immobile que pour désirer l'attaquer ou venir l'observer avec curiosité de plus près, il en déduisait qu'elle était humaine. Voulait-il sincèrement d'une telle présence maintenant? Non.

Un discret grognement vint à ses oreilles, il le reconnut aisément. Il chasse sa précédente idée, cette présence-ci n'est pas indésirée. Maintenant qu'il est plus détendu et ouvert, il ressent cette énergie forte et incertaine, mêlée d'une agressivité qui se dévoile aussitôt par le verbe dans les propos de la nordienne. Lorsqu'elle se pose à ses côtés, il tente de ne pas s'imprégner de cette vague d'incompréhension mêlée d'énervement, de colère aussi peut-être? La premier question est simple.

"Je médite." La suite l'a cependant interpellé. Le chercher? Pour quoi faire exactement, elle ne le fuis plus, maintenant? C'est bien aussi, mieux, sans aucun doute. Il sourit, satisfait, même s'il ignore pourquoi.

Sa gestuelle est empreinte de tension palpable, hésitante, mal à l'aise, semble-t-il. Saen demeure aussi calme qu'il puis l'être en temps normal, conscient que cela puis soit favoriser l'échange, soit accentuer les tensions de Lagertha. Il ne peut pas se nuancer sans percevoir mieux ce qu'il se passe. Elle est ... perdue? Mettre des choses au clair, lesquelles exactement? Cela lui importe, en tout cas. Saen aussi, est perdu, en réalité, mais il ne sait pas formuler ou manifester de telles émotions aisément. Il rouvre les yeux, et tourne doucement son regard vers la jeune femme.

"Il faut peut-être savoir ce qui n'est pas clair, pour savoir ce qu'il y'a a en dire... Enfin, c'est une possibilité." Il s'interrompt, avant de poursuivre aussi calmement, sa voix à la fois douce et sonore sembler s'allier étrangement au reflux de la mer. "T'ais-je heurté, Lagertha? D'une quelconque façon? Si c'est le cas, j'en suis sincèrement désolé."

Il se détourne, le souvenir du bracelet blanc imprimé momentanément sur sa rétine. Il porte le même à son bras dénudé, il hésite... "J'apprécie ta compagnie, bien plus que d'autres. Parfois... souvent, je ne sais pas pourquoi." Il reprend alors la dernière phrase de la nordienne. "Sommes-nous sensés savoir? Tu as le droit de faire les choses comme tu le sens, ce qui te vient à l'esprit, comme ça te vient, même si cela n'a pas de contour ou de direction clairs. Même si ça n'a pas un sens pour le moment, cela importe peu... Ne cherche pas ce qu'il y aurait à dire, dis les mots qui te traversent, peu importe l'ordre ou la pensée derrière, ne cherche pas celle-ci si c'est difficile."

Il se tourne à nouveau vers elle, ramenant ses mains au creux de ses jambes, cherchant son regard par le prisme de son profil qui semble se teindre de... peine? Que doit-il dire, ou faire, lui? Ce qui lui vient à l'esprit? Attendre? Ecouter...

◊ ◊ ◊

Éclat de Sable


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 994377tsuris 10 128 Ŧ
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Mar 29 Jan 2019 - 14:02

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Il médite, comme il dit. Il est toujours si calme et là il l'est encore, peu importe la situation. C'en est presque énervant et ça m'agace. Dans un premier temps en tout cas. C'est sûrement de la jalousie quelque part, pour qui est si atteinte par ce qui s'est passé entre nous alors que lui à l'air si détaché. Une jalousie mêlé à de la frustration, peut-être même. Dans tous les cas, je me contente de quelques coups d’œil vers lui sans m'attarder, préférant faire face à la légère houle plutôt qu'à ce qu'il m'inspire.

Bien que lui accordant l'attention que ses mots méritent, je le laisse dans un premier temps parler jusqu'à ce qu'il me pose une première question. Elle me fait douter, mon visage se crispe dans un rictus contrarié. Était-ce ça ? Est-ce que je me sentais blessée ? Je savais que je m'étais sentis faible, perdue et sans moyen, mais blessée ?

❝ En un sens, peut-être bien. ❞

J'inspire profondément alors que mon regard glisse sur le sable devant nous. J'essaye de me détendre et inspire à nouveau. Mon regard demeure quelque peu sévère mais mes muscles commencent à se délier lentement. Ses mots aussi m'apaisent. Un peu. Oui j'ai le droit de faire ce dont j'ai envie, le concernant ou concernant tout autre sujet, mais quand ça m'affaiblit, j'aurais préféré ne jamais les faire. C'était en tout cas comme ça que je ressentais les choses les concernant, nous concernant. Saen n'est pas comme n'importe qui. Il y a des facettes de sa personne que je lui envie autant qu'elles me contrarie. C'est sans doute pour ça que je suis si indécise et perdue face à lui.

Il m'invite à parler franchement, sans réfléchir. C'est ce que je sais faire le mieux, normalement, mais là, tout est différent. Mon regard reste lui aussi un peu perdu au milieu de ces grains de sable qui se déplace sous la brise maritime. Ma position n'a pas changé, mon poing fermé sur ma joue, mon coude posé sur mon genou replié. Je n'ai pas bougé, j'essaye surtout de me recentrer sur mes pensées, j'essaye de ne pas me laisser influencer par quoi que ce soit. Délicatement, j'inspire profondément, longtemps, jusqu'à soupiré un peu plus bruyamment.

❝ La dernière fois, quand on a couché ensemble, je me suis sentie bizarre à ce moment là. J'ai perdue mes moyens, je me suis sentis faible et sans défense. Je ne suis pas quelqu'un qui se laisser faire par qui que ce soit, peu importe la situation. Je me suis laissé faire... par toi. Pour des raisons que j'ignore. ❞

Je marque un temps de pose pendant lequel ma main libre glisse sur le sable, formant quelques volutes comme pour y fixer mes pensées, mes mots. Mes yeux suivent les ondulations, ma voix s'est détendue, j'essaye de me détacher de l'émotion que tout ça provoque en moi.

❝ Je n'aime pas cette impression que j'ai eu, ces sensations, elles m'énervent. Je crois que je t'en veux, d'une certaine manière. Mais je pense que c'est à moi que j'en veux le plus, pour t'avoir laissé aussi facilement disposé de ma faiblesse passagère. Tu me renvoie à quelque chose que je n'aime pas, à ce moment où j'ai perdu pied et à cause de ça, je suis incapable de me comporter normalement avec toi. ❞

Je me tais, inspire profondément en me rendant compte que ça me fait du bien de mettre des mots sur tout ça. Mais quelque part, l'avouer, devant lui qui plus est, nourrit un peu plus ma colère, ma honte. J'avale ma salive et sers les dents, laissant le silence s'installer, lui signifiant que je n'ai, pour l'instant, plus rien à dire de plus.
Codage par Libella sur Graphiorum


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 6imbCes sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Inactif
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Mar 29 Jan 2019 - 15:52


La Plage Lilyn ~ Près du village

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...
[Lagertha & Saen]

'En un sens' ... Saen s'était psychiquement arrêté, momentanément, sur cette première réponse, avant de poursuivre de son côté, lorsque Lagertha finit par sembler se détendre... à moitié. Comme perdue à mi-chemin entre deux vagues, sans savoir si elle désirait se laisser porter, ou se faire submerger, enfin, c'est ce qui lui apparaissait. Elle finit par lui offrir ses mots, sincères, bien que difficiles, à priori.

Il comprenait la vision qu'elle lui donnait, reliant les différents aspects que la guerrière lui avait déjà montré à voir d'elle. Détournant ses yeux du profil de la jeune femme, il sonda la mer qui ondoyait devant lui... Mouvante, changeante, douce pour certains, tempétueuse pour d'autres, froide ou revigorante, ... selon les perceptions de tout un chacun, un même élément pouvait se décliner de bien multiples façon. Mais la mer n'appartenait qu'à elle, et les pensées des êtres humains aussi. Toujours calme, il tenta d'exprimer sa façon de voir les choses quant à ce qu'elle venait de lui amener.

"Pourquoi cela devrait-il être une faiblesse? A mon sens, toute pensée ou acte est d'abord énergie... Une énergie dirigée dans un sens ou un autre, qui prend la forme et la signification des mots que l'on appose dessus." Il s'interrompit un instant, cherchant à employer les termes à la fois les plus adéquats à sa pensée, mais aussi qui n’emmêleraient guère la jeune femme à ses côtés. "Je n'ai disposé de rien, et tu n'as rien laissé à ma disposition. J'ai partagé cette énergie avec la tienne, ce qui m'a plu, car j'y ai mis un sens qu'était l'échange mutuel... je croyais, du moins." Est-ce que cela avait été à sens unique, finalement? Il oblitéra cette pensée douloureuse rapidement.

Ses mains se séparèrent, venant tracer le sable humidifié par la mer devant ses jambes. Il forma un cercle, puis celui-ci s’effaça progressivement au rythme des vagues qui l'atteignaient par instant. "Cette énergie t'appartient, ce que tu en fais, la façon dont tu la nommes, ou la perçois également. Cela n'a rien de faible à mes yeux, c'est peut-être même une force particulière. Pouvoir être ou donner ce qui nous apparaît comme une vulnérabilité, demande une authenticité et un courage bien plus puissant que tu ne l'imagines." Il hésite, n'osant pas prendre le risque que ses propos semblent comme imposés, il veut simplement lui montrer un autre façon de percevoir ce qu'elle ressent... Mais ce n'est pas évident. "Ton corps entier aurait repoussé quelque chose qu'il aurait considéré comme néfaste... Peut-être... ne mets-tu simplement pas la bonne image sur les ressentis que tu éprouves?"

Il ramena sa main vers ses jambes, puis se tourna à nouveau dans sa direction, il aurait aimé capter son regard un instant. Lui aussi, s'était senti étrange cette nuit là, mais pas de la même façon. Il ne s'agissait pas de perdre pied ou de se laisser aller, mais d'être et d'accepter d'être ébranlé, troublé, comme il l'avait été, et comme il avait apprécié l'être. Malgré les risques, malgré la peur que ses émotions prennent de la place, malgré tout... Ce n'était pas important, car il se savait touché par quelqu'un qui pouvait lui offrir plus que lui prendre, qui ne prendrait guère, pas plus que lui, d'ailleurs.

"Et si se comporter normalement était, simplement se comporter en tant que soi... Tu n'as pas changé de peau ou d'identité depuis la dernière fois. Tu es avec moi tel que toi, cela n'a rien d'étrange même si... Je ne comprenais pas. Je n'avais pas les éléments adéquats pour le faire, à présent, tu me les a offert, et tout est bien."  Enfin, pour lui, pour l'instant, cela paraissait mieux... Mais pour elle? Sa main se porta sur le tissu blanc au poignet de la jeune femme, il esquissa un sourire. "Il y'a plus que ce que tu vois dans qui tu es... Tu n'es pas faible, tu n'as pas perdu tes moyens, cette fois là. Tu as simplement vécu quelque chose que tu ne connaissais pas, ce qui implique une impression de manque de contrôle, et peut-être, l'as tu rangé aussi vite dans cette catégorie qu'est la faiblesse. Cherches d'autres mots, d'autres sens, accordes-toi plus... Accordes-nous plus. Si tu le désires, du moins.

...C'est possible."
Il l'espérait, en tout les cas, mais il n'avait pas à choisir pour elle.

◊ ◊ ◊

Éclat de Sable


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Saen Ninn le Mar 29 Jan 2019 - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 994377tsuris 10 128 Ŧ
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Mar 29 Jan 2019 - 16:38

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Je l'écoute attentivement, chacun de ses mots, même si mon regard ne s'accroche jamais à lui. Sa voix m'apaise, comme la dernière fois, celle à Heilan. Concernant celle à Lüh, c'était autre chose. Enfin, si je lui avais laissé l'opportunité de me parler, peut-être qu'il m'aurait apaisé aussi. Je ne savais pas si c'était le timbre de sa voix, ses paroles ou lui même qui me procurait cet effet. Je ne savais vraiment rien le concernant, c'est rageant, ça me fait grogner un peu, presque imperceptiblement. Je l'espère en tout cas, je n'avais pas spécialement envie qu'il le prenne pour lui.

J'étais plutôt surprise de saisir la subtilité de ses propos, en regardant le ciel chaleureux. Peut-être qu'ils étaient moins subtiles que d'habitude, ou peut-être que j'y faisais plus attention. Il avait raison, j'avais décidé de moi même d'échanger ce moment particulier, même si je m'étais fais surprendre par le manque de contrôle, par la nouveauté de me laisser aller. Si on enlevait l'aspect déroutant et dérangeant, c'était plutôt pas mal. C'était peut-être grâce à lui finalement, que j'avais pu me laisser aller ainsi, si évidemment je décidais de prendre cette expérience comme positive.

Je ne le connaissais qu'assez peu finalement, mais est-ce que je lui faisais réellement suffisamment confiance ? Au point de me laisser aller avec lui ? Mon regard se durcit légèrement, mes sourcils se fronçant de la même manière. Il me fait un peu penser à Galifey et ses sous-entendu concernant ma façon d'être et de faire, cherchant à me faire changer. Est-ce qu'il essayait, lui aussi, de changer ma façon de voir les choses ? Je me tourne vers lui, un air un peu tendu sur le visage, mais en tombant sur son visage toujours aussi apaiser, j'ai du mal à penser qu'il souhaite m'influencer, alors je baisse les yeux et continu de l'écouter.

Il n'avait pas l'air non plus de me tenir rigueur du comportement que j'avais eu, de l'agressivité dont j'avais fais preuve à son encontre. C'est rassurant. Mes yeux se posèrent ensuite sur sa main qui vient toucher le lien de tissu blanc sur mon poignet. Son contact à quelque chose d'apaisant, encore une fois, mais toujours aussi perturbant. Je ne savais toujours pas quoi en faire. Alors pourquoi pas faire comme avec lui, laisser faire, laisser couler comme l'eau peau le faire. J'aurais toujours la possibilité de faire marche arrière, ou d'avancer un peu plus. Je tourne mon visage vers lui, ouvrant mon poing pour y loger ma mâchoire, cachant à demi mon visage alors que mon regard se pose sur lui. Il ne verrait que lui, profond mais neutre. Pendant quelques instants seulement puisque ses dernières paroles me crispent instantanément. « Accordes nous plus » ?

Je fronce les sourcils, ai un mouvement de recul, lâchant mon visage et rompt le contact entre nous. Qu'est-ce qu'il entend par là ? Pourquoi devrait-il y avoir un « nous » ? Que cherches t'il en me disant ça ? Que crois-t'il ? Que j'ai envie de former un « nous », avec qui que ce soit ? Mes doigts se crispent et ma voix se tord de nervosité, mais tente de rester calme.

❝ Quoi ? Qu'est-ce que tu veux dire ? ❞

Moi qui ne souhaitais, en aucune façon, me lier à quelqu'un par quelque chose ressemblant à un « nous », cette pensée que c'était peut-être ce qu'il voulait de moi me tend sans retenue. Les seuls être à qui je voulais me lier d'une façon plus importante sont les enfants divins. Pour le reste, j'y suis tellement réfractaire que l'éventualité qu'il évoque ce genre de chose m'avait fait réagir impulsivement. Peut-être que ce n'était pas ça, après tout. Mais ça m’inquiète et je me méfie tout de même. Je préfère tout de même le laisser m'expliquer, me détendant légèrement.

❝ Qu'est-ce que tu veux de moi ? ❞
Codage par Libella sur Graphiorum


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 6imbCes sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Inactif
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Mar 29 Jan 2019 - 22:29


La Plage Lilyn ~ Près du village

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...
[Lagertha & Saen]

Lagertha semble écouter avec une certaine attention et une... Disons... forme de calme qui lui appartient. Ce qui lui parait plutôt positif, en regard de leur précédentes rencontres. La première fois, seul l'alcool avait vraiment fait baisser sa garde et son agressivité, revenues assez progressivement de concert avec son dégrisement. La seconde... Ben... Au début c'était bien, après elle l'avait envoyé balader sans sommation. Quant à Lüh, il s'était vu purement et simplement ignoré. En soit, cela rendait cet instant-ci relativement agréable.

Elle finit même par tourner son visage dans sa direction, tandis qu'il enlevait doucement sa main de l'étoffe à son poignet. Son regard brun le fixa, intensément, troublant, puis... Quelque chose se brisa soudain. Détournant les yeux, la nordienne se tendit et rétorqua aussitôt à ces derniers propos. Avant d'en demander une clarification.

Saen se détourna aussi, puis passa une main derrière sa nuque en remontant sur l'arrière de son crâne l'air embêté. Il s'était probablement mal exprimé, comme bien souvent et il lui fallut quelques secondes pour essayer de percevoir ce qui clochait. La formulation ?  Ou le 'nous', avec un caractère qui pouvait paraître enfermant sous un certain angle... Ah! Quel con!

"Excuses-moi, ce n'était pas exactement la formule la plus adéquate pour exprimer mon intention." Il chercha lui-même ce qu'il avait mit là dedans avant de l'exposer. "Je pensais, que rien ne nous empêchait d'être dans une autre dynamique... Je veux dire, si tu n'es pas à l'aise en ma présence on peut peut-être essayer de trouver une manière de fonctionner et d'interagir qui te sied mieux?"

La question qu'elle avait amené le laissa songeur, bien que sa réponse ne pouvait qu'être une suite logique à son explication précédente. "Je ne te demande rien. Je ne le ferais jamais. La seule chose que je désire, c'est que tu fasses les choses comme tu le sens. Cependant, ... je te mentirais en disant que ta présence ne m'est pas particulièrement agréable..."

Dévoilement d'un pan émotionnel. Perte de contrôle légère. Le cerveau tu me mets tout ça dans un coin et tu n'y touche plus s'il te plait. Le regard de Saen s'assombrit légèrement. "... Je suppose que je devrais éviter de dire ce genre de choses."

Il s'est relevé en terminant sa phrase, ses yeux se baissent alors sur la jeune femme toujours assise. Un fin sourire se dessine tout de même au coin de ses lèvres. Son timbre reprend une assurance certaine. "Je suis un type bizarre, c'est pas une bonne idée de me fréquenter!" Son regard orangé se tourne vers le village côtier... "Et toi, Lagertha ? Que veux-tu de toi ?"

◊ ◊ ◊

Éclat de Sable


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 994377tsuris 10 128 Ŧ
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Mar 29 Jan 2019 - 23:35

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Sa réaction m'intrigue, il à l'air gêné, embêté même. Était-ce ma réaction à moi, impulsive et sur la défensive, qui l'avait rendu comme ça ? Sûrement, il faut dire que je n'étais pas simple à apaiser et même si j'avais le sentiment qu'il essayait, c'est difficile. Heureusement pour lui, pour moi, il s'excuse et se reprends rapidement. J'expulse lentement ma crispation en un long et presque inaudible soupire. Je le fixe cependant sans retenue, les yeux plissés, ma méfiance ne s'évanouissant pas aussi facilement.

Suffisamment rassurée, je me détourne enfin et observa à nouveau la mer. Trouver une autre manière d’interagir ? Facile à dire. Là comme ça, je ne voyais pas ce qu'on pourrait bien changé. Je n'avais pas spécialement l'habitude de réfléchir à comment me comporter avec qui que ce soit, pour peut que je me soucie de son avis. Là encore, tout était différent, nouveau, incertain. Je me détends quelque peu avant qu'un nouvel éclair foudroie ma colonne, se propageant sur les lignes de ma cicatrice. Mes yeux s'ouvrent en grand, écarquillés, mon souffle se coupe et mon corps entier s'immobilise.

Pardon ? Quoi ? Ma présence lui est particulièrement agréable ? Quelle idée ! Quelle révélation étrange, choquante même. Nous avions certes passez une nuit intime, mais où et quand j'avais pu être suffisamment agréable avec lui pour qu'il apprécie ma présence. C'était invraisemblable et pourtant, je n'avais pas rêvé, il avait bien formulé ces mots. Toujours immobile, mes poumons commençaient à réclamé de l'air alors j'inspire profondément par le nez, récupérant ainsi un peu de lucidité. Le voir se lever, du coin de l’œil, avait aidé à retrouver un peu mes esprits. Mon regard, toujours écarquillé, se posa sur lui en le suivant jusqu'à se planter sur son visage.

Bordel mais qu'est-ce qu'il fait ? Est-ce que c'est vraiment le moment de partir ? Me laisser là, toute seule, dans cet état ? Il ne savait vraiment pas ce qu'il risquait, ce que je risquais. C'est un type bizarre, oui. Je murmure alors difficilement :

❝ Je te l'fais pas dire... ❞

Et puis il me retourne la question que je lui ai posé il y a quelques instants. Mes paupières se détendent enfin pour laisser mon regard se baisser, silencieusement, ramenant mon deuxième genoux jusqu'à ma poitrine, les yeux attirés par les vagues, les bras croisés sur les genoux. Je hausse les épaules, baisse les yeux un peu plus et soupire.

❝ Je sais pas. ❞

Je sens mon cœur s'alourdir, mon âme s'assombrir. J'ai envie de parler, librement, sans savoir pourquoi. Et puis merde, tant pis, qu'est-ce que j'y perds ? Si il se révèle indigne de mes confessions, je lui ferais regretté, voilà tout. Alors j'inspire, profondément, en laissant les mots venir comme il me la conseillé, même si ils ne veulent rien dire.

❝ Je veux rien de personne, encore moins de toi. Vaut mieux pas me décevoir, alors j'essaye d'en vouloir le moins possible. Mais là, maintenant, oui je veux quelque chose. Je veux que tu m'aide, parce que je ne sais pas dans quoi je me suis fourré avec toi. Je pense que t'es le mieux placé pour m'apporter des réponses, même si je sais pas quelles sont les questions. ❞

Après avoir débité ce flot sans vraiment le mesurer, je ravale ma salive et mon regard se durcit. Je soupire aussi, fronçant les sourcils, me recroquevillant un peu plus sur ma position déjà bien fermée.

❝ Mais te sens pas obligé, tu me dois rien et tu peux partir si tu veux. Je peux me contenter d'attendre que le temps fasse effet. ❞
Codage par Libella sur Graphiorum


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 6imbCes sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Inactif
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Mer 30 Jan 2019 - 14:28


La Plage Lilyn ~ Près du village

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...
[Lagertha & Saen]

Toujours relativement calme, Lagertha répondit ne pas savoir... dans un premier temps. Cela n'était rien, Saen posait beaucoup de questions sans chercher une réponse d'autrui. C'est un mécanisme qui lui permettait d'une part d'être renvoyé à lui-même, d'autre part, peut-être, de renvoyer l'autre à soi, si le besoin, même inconscient, était là. Par contre, il n'avait clairement pas vu venir la suite, la guerrière déballa soudain un flot de paroles, chargées émotionnellement parlant, qui interrompit complètement ses réflexions.

Un désir était exprimé, nettement, une aide, plus spécifiquement, la sienne. Saen reporta son regard sur la jeune femme qui enlaçait ses genoux repliés contre sa poitrine. Optant pour une alternative de réflexion intermédiaire, il structura un filtre psychique, afin de mieux agencer les éléments qui lui était ainsi donné. La situation lui paraissait plus que délicate, sur certains côtés... Peut-être parce qu'elle avait formulé une attente clairement, ce qui donnait une direction à prendre. Or, Saen empruntait toujours des chemins de traverse, sans contours précis, afin de laisser place à tous les possibles et ne point s'enfermer dans sa pensée ou son questionnement. Il ne voulait cependant pas prendre le risque de la blesser avec son attitude, mais comment faire lorsqu'on ne se voit pas soi-même?

Il s'accroupit alors juste devant d'elle, les avant bras sur ses genoux fléchis et penche la tête pour essayer de capter son regard jusqu'alors tourné vers une mer qu'elle ne peut plus vraiment voir. Saen est grand, après tout, même s'il n'est pas très épais. N'est-ce pas plus simple de rester proche de soi? Il ne tentera pas de réfléchir à son comportement ou des mots exacts, il est ce qu'il est, et si Lagertha cherche des questions ou des réponses à leur propos, il ne l'aidera pas en fonctionnant comme quelqu'un d'autre. Sa voix au timbre grave et profond s'adresse à elle avec quelque chose de rassurant. Le calme est revenu en lui sans qu'il le réalise vraiment.

"Les mots sont-ils importants? Ne pas savoir parce-que l'on ne peut poser un mot ne veux pas dire que l'on ne sait pas. Les choses sont présentes, au dedans, au dehors, il n'est pas toujours nécessaire de les nommer. Par ailleurs, rien ne presse, si tu ne sais pas et que je ne sais pas, il nous reste à construire du sens ensemble, selon ce qui nous vient le plus facilement au corps et à l'esprit."

Ses mains se tendent vers les bras de la jeune femme, il pose doucement celles-ci sur ses poignets, pour l'inciter, sans la forcer, à ouvrir ses bras. "Si tu te fermes, je ne pourrais rien t'apporter." Hésitante, elle finit néanmoins par se laisser faire. Saen ramena ses mains vers lui, afin de ne pas paraître davantage envahissant et lui fit un sourire. "Je n'ai pas l'envie de partir, et je ne me sentirais jamais obligé. C'est un sentiment que tu ne me renvoie d'aucune manière." S'il avait hésité à s'éloigner, c'est parce-qu'il craignait que ce soit là le désir de la nordienne, et que cela l'apaiserait peut-être davantage.

"Je n'ai pas encore de réponse, mais je suis là, et nous avons la possibilité d'apprendre de l'un et de l'autre, si cela peut t'aider à y voir plus clair... Après tout, pour savoir dans quoi on se fourre, le mieux, c'est encore d'explorer l'univers dans lequel on est tombé, et ensemble, cela ne puis qu'être bénéfique. Qu'en penses-tu?" Du moins ça l'était à ses yeux. Mais encore fallait-il que cette perspective lui parle à elle aussi.

◊ ◊ ◊

Éclat de Sable


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 994377tsuris 10 128 Ŧ
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Jeu 31 Jan 2019 - 15:12

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Sans le regarder, pas parce que je n'en ai pas envie mais plutôt parce que je n'en est pas la force, je le discerne alors qu'il s'accroupit devant moi. Instinctivement, je baisse suffisamment les yeux pour ne pas avoir à faire face au sien, mais il ne me permet pas de le faire, cherchant avec intérêt mon regard. Je consens finalement à lui accorder, difficilement. Néanmoins, mon air demeure méfiant. De quoi ? C'était difficile d'en être certaine, sans doute plus de moi que de lui, que de ce qui pouvait passer dans mon crâne. Mais sa première phrase me rassure, ses paroles sont tellement proches de ce que je pouvais penser. Évidemment que non, les mots ne sont pas importants. Quand le reste des siens viennent à mes oreilles, je baisse à nouveau les yeux pour y réfléchir.

Non, je ne savais pas et même si ça avait le don de m'énerver, peut-être valait-il mieux, en effet, laisser les doutes de côté. Le temps au moins qu'ils se calment. De toute façon, m'acharner à chercher des réponses à des questions que je n'avais même pas n'était pas très constructif. C'était d'ailleurs loin de l'être et puis, ça ne me ressemble absolument pas. Ses mains posées sur mes poignets me ramènent un peu à la réalité et mon regard retrouve le sien, lentement, me laissant aller un peu à « m'ouvrir ». Mon visage reste pourtant assez fermé, lui. Enfin, c'est l'air qui était collé à ma tronche de manière générale.

Je l'écoute sans rien dire, jusqu'à sa conclusion. Qu'est-ce que j'en pense ? A nouveau, mon regard se détourne. Je me laisse tomber en arrière, levant les yeux au ciel et soupirant toute l'air contenue dans mes poumons. Allongée sur le sable, j'observe le ciel orangé, un peu comme ses yeux d'ailleurs, j'ai l'impression d'être seule.

❝ D'accord. ❞

D'accord quoi, en fait ? On ne se connaissait pas vraiment, mais est-ce que j'avais envie de le connaître davantage ? Pas vraiment. Est-ce que j'avais envie qu'il me raconte son histoire ? Non plus. Pas que ça ne m'intéresse pas, plutôt que je n'ai pas envie de passer par le « alors, parles moi un peu de toi ». Non, ça n'était pas pour moi. Tout ce que je savais le concernant, c'est qu'il m'apaisait d'une manière que je ne comprenais pas moi même. Sans mes doutes, les moments passés avec lui sont légers, presque libérateurs, comme une sorte de bouffée d'oxygène quand tout est compliqué et cruel à l'extérieur. Même dans l'intimité, en y réfléchissant, au delà de la crainte de l'inconnu, ça m'avait transporté.

Je scrute le ciel, les sourcils froncés en réfléchissant à tout ça. Réfléchir, qu'est-ce que ça me saoule. Il faut vraiment que je me laisser aller, que je me laisse faire, que j'écoute mes envies. Je le faisais déjà, je l'ai toujours fais, mais toujours en étant celle qui en prend le contrôle, en étant celle qui dirige et qui décide de la façon dont j'assouvis ces envies. C'est moi ça, celle qui prends le contrôle et qui ne se laisse pas diriger. Mais là, avec lui, ce n'est pas ce que je veux. Pourtant, je ne me sens pas comme étant une autre personne face à lui, simplement une autre facette de moi, une qui a besoin d'autre chose.

❝ Embrasses moi. ❞

Pour voir. Mais loupé. Je dirige encore en lui ordonnant presque de le faire, d'une certaine manière. Comme quoi, j'avais du mal à m'en empêcher. C'est ce dont j'ai envie, là maintenant, j'ai envie de lui mais si je m'étais dessus, ça n'aurait pas eu l'effet escompté. Je n'aimais pas embrasser, parce qu'il y a un côté trop sentimental, trop « intime ». C'est peut-être une manière de me protéger après tout. Ne pas trop m'ouvrir aux autres, dans tous les domaines. Là maintenant, pourtant, j'avais envie de m'ouvrir, libérer les tensions, lâcher les doutes...

Est-ce qu'il allait le faire ? Rien n'était moins sûr. Est-ce que j'allais pouvoir attendre qu'il se décide ? J'en suis encore moins certaine. Je me contente alors de continuer à observer le ciel, n'attendant même pas en réalité quoi que ce soit.
Codage par Libella sur Graphiorum


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 6imbCes sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Inactif
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Jeu 31 Jan 2019 - 19:31


La Plage Lilyn ~ Près du village

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...
[Lagertha & Saen]

Bien qu'elle tenta d'éviter son regard dans un premier temps, ses prunelles brunes finirent par accrocher le regard de Saen, satisfait qu'elle ne semble pas s'y contraindre. Il avait beau vouloir demeurer lui-même, un petit morceau de son cerveau gardait imprimé quelque part le fait qu'elle n'était pas toujours à son aise en sa présence, et entre deux idées, il lui arrivait parfois d'hésiter une fraction de seconde. Lagertha porta une certaine attention à ses propos, silencieuse, lorsqu'il se tait, elle se laisse aller en arrière, s'allongeant sur le sable. Un simple mot...Qu'il perçoit positivement. Il fait écho à l'accordement, à la reliance, il penche sa tête de côté pour l'observer un instant regarder le ciel qui s'offre à elle.

Bien qu'elle semble plus détendue, ce froncement de sourcil qu'il commence à lui connaître l'amuse. Cette attitude éveille pas mal de questionnements et de curiosité, il donnerait beaucoup pour être dans son esprit un instant, comprendre comment celui-ci fonctionne, ce qui l'anime... Dans un autre sens, cela peut paraître intrusif, bien que ce ne soit pas son intention. Il se redresse lentement, voyant un signe d'ouverture de sa part, mais son mouvement est brusquement interrompu par les mots qui suivent. Il finit tout de même de se relever complètement, passant une main derrière sa nuque, alors qu'un nombre un peu trop volumineux d'interrogations le traverse.

Ses yeux reflètent parfaitement l'état de semi-lucidité qu'on peut avoir lorsqu'on vient de prendre un coup sur le crâne, sans s'évanouir. Le regard vague qui se perd complètement pendant quelques secondes en dehors de la plage et ptet même de l'île... Le problème c'est qu'il y a sa mémoire, qui vient de régurgiter une donnée précise : la réticence qu'elle avait manifestée la dernière fois qu'il s'y était aventuré et, d'autres part, le moment présent, qui lui stipule une demande pure et nette, en opposition avec ce souvenir.

Puis, un minimum de bon sens se mêle à l'ensemble à priori contradictoire. Soit elle veut se forcer à apprécier quelque chose qu'elle n'aime pas particulièrement, à cause de ce qu'il vient de lui dire, soit elle veut explorer une inconnue qu'elle fuit parce qu'inhabituelle. La seconde option rencontrant parfaitement son idée, il oblitère la première. Amusé, un sourire se dessine sur son visage. Pour le moment, vu que tout est encore sous contrôle dans sa tête, mais lorsqu'il s'approche d'elle ça devient de suite moins évident. Pourquoi est-ce qu'elle est allongée et qu'il est si grand déjà? Pourquoi il se pose des questions alors qu'il vient précisément de dire que ce n'était pas nécessaire?

Bah finalement son corps a pris les devants en laissant son cerveau derrière, d'ailleurs il ne se souvient pas de s'être mis sur ses genoux, près d'elle et d'avoir glissé une main dans sa nuque alors que l'autre lui sert d'appui sur le sable doré juste à côté des cheveux de la nordienne. Son visage s'est penché à deux ou trois centimètres du sien. Mais le cerveau revient toujours trop vite au devant de la scène, sa spontanéité aussi, il glisse un murmure taquin.

"Puisque c'est toi qui demande, je décline toute responsabilités."

Le souffle de son dernier mot se perd entre l'espace qui les séparait et sur les lèvres de la nordienne où il vient de poser les siennes. Le simple contact génère un léger frisson sur tout son derme. Lorsqu'il est détendu et s'ouvre complètement, son corps perçoit de façon décuplée la moindre sensation. Cette hyperesthésie qui l'oblige au quotidien à se cloîtrer aux stimuli extérieurs est, dans ces conditions, un cadeau précieux que la nature lui a offert... Peut-être pas aussi précieux que la jeune femme qui lui permet de l'éprouver...

Cette fois, cela semble moins incommodant pour elle, il se permet de saisir délicatement sa lèvre inférieure entre les siennes, de les poser ensuite sur son cou à plusieurs reprises, avant de l'embrasser à nouveau. Et après? 'Tes mains... sur moi. Ça, j'en suis sûre' bon, ça, c'était un autre souvenir utile, enfin, euh, en d'autres conditions peut-être? C'est grave s'il essayait maintenant? De toute façon y'avait pas de raison pour que ça lui plaise moins, l'ennui c'est qu'ils n'étaient pas dans une position adéquate. Finalement il essaya d'arrêter de réfléchir, et la main qui s'était aventurée dans les cheveux de Lagertha, redescendit doucement. Il passa sur son cou, glissant sur sa blouse, tout le long du milieu de son buste en imprimant un peu son passage pour toucher le corps sous le tissu.

◊ ◊ ◊

Éclat de Sable


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 994377tsuris 10 128 Ŧ
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Jeu 31 Jan 2019 - 21:15

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Finalement, je l'entends s'agenouiller sur le sable et un premier frisson parcourt mon corps. J'ai peur, je crois, mais de quoi ? Ou alors est-ce que c'est de l'excitation ? Je n'ai pas tellement le temps d'y réfléchir que son visage rompt le contact que mon regard tenait avec le ciel, mon souffle se coupe immédiatement et j'entends à peine ce qu'il me dit. Son regard ocre me transperce et je sens mon corps commencer à trembler légèrement. Alors que j'entre ouvre mes lèvres, pour permettre à mes poumons de se gonfler un peu, il lie enfin nos lèvres.

Un nouveau frisson arpente la cicatrice de mon dos, il me brûle, me pique, est presque douloureux. Dans un premier temps, je me crispe, comme la dernière fois, mais cette fois-ci je ne peux pas reculer. Ma tête posé sur le sable ne peut qu'accueillir se baisé que j'avais moi-même demandé. Pourtant, sans même que je m'en rende compte, je commence à y prendre goût. Ma main gauche serre du sable, l'autre commence timidement à se lever vers le visage de Saen, mais n'y parvient absolument pas, trop incertaine.

Et puis, soudainement il rompt le contact. Un déchirement. Un léger gémissement de plainte. Quelle horrible sensation d'être arraché ainsi à quelque chose qu'on commence à peine à apprécier. Mes yeux perdus le suive alors que ses lèvres rejoignent mon coup, ma peau frissonne, se crispe et me surprends à lui offrir en basculant ma tête sur le côté. C'est... étrange, cette sensation. J'ai l'impression que mon corps ne me réponds plus, que la connexion avec mon cerveau se perd quelque part, loin, se noie dans la mer dont le bruit bourdonne dans mes oreilles.

Les battements de mon cœur s'accélère, j'ai l'impression de tomber dans un précipice sans fin duquel il me rattrape en m'embrassant à nouveau. Ma poitrine se soulève à une cadence rapide et mes yeux finissent par se fermer. Ses mains sur mon coup son comme des petits éclairs qui foudroie ma peau. Ses mains, putain. Qu'est-ce qu'elles ont bordel ? Elles volent le peu de contrôle que j'ai de mon corps quand elles se posent, glissent sur ma peau, sur ma poitrine. C'est trop.  Beaucoup trop. C'est pire que la dernière fois. Pire ou mieux ? J'en sais rien bordel. Mais en y pensant une seconde, je retrouve un peu de lucidité. Dans un instinct animal, j'attrape sa cuisse et plante mes ongles dans le tissu de son pantalon alors que mon autre main attrape fermement la sienne qui n'arrêtait pas de glisser sur moi.

Dans un mouvement rapide, je me défais de son emprise, recule d'une dizaine de centimètres en me redresse. Assise face à lui, je le fixe, la respiration haletante, le corps tremblant, il est encore au niveau de mes jambes. Qu'est-ce que c'est ça encore ? Il ne me touche plus, alors pourquoi je tremble encore ? Ou est-ce la brise fraîche qui vient caresser mon visage ? Je me rends compte que le sien, je le vois moins bien que tout à l'heure, les lueurs du ciel ont déclinées si rapidement, comme si le temps s'était écoulé à toute allure. Mais je n'arrête pas de le fixé, complètement hébétée. Mes mains sur le sable se serrent, emprisonnant quelques grains dans mes paumes, ma respiration saccadée de désemplie pas, mes tremblements non plus. Il à l'air tout aussi surpris que moi. Qui ne le serait pas ? Je lui avais demandé de m'embrasser et voilà que je fuyais maintenant. Encore ? Je cherche la réponse en posant mon regard sur ses lèvres, sur ses mains puis son regard et encore ses lèvres. Merde, je sais toujours pas et je m'en fous.

Ne réfléchissant plus, j'attrape son visage et l'embrasse, les yeux à peine ouverts. Un nouveau frisson. D'abord, dans l'impulsion, il se redresse un peu mais je l'attire vers moi, ouvre mes jambes et l'attire encore pour m'allonger à nouveau sur le dos, ne lâchant rien de notre baiser. Mes doigts glissent derrière son crâne, dans ses cheveux et je sens mon corp redoubler de tremblements. Je ne me sépare de ses lèvres que pour respirer en un souffle fin, mêlant le sien au mien. Et puis entre deux, je place un :

❝ Continu. ❞

Semblable à celui que j'avais pu lui dire, la dernière fois, s'évanouissant dans un énième baiser. Je ne réfléchis vraiment plus cette fois-ci, on verra plus tard ce que j'en penserais. Pour l'instant, je me fous de l'heure qu'il est, d'où on est ou même si il pouvait y avoir des passants à la ballade crépusculaire. Là, il n'y avait que lui. Et moi.
Codage par Libella sur Graphiorum


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 6imbCes sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Inactif
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Ven 1 Fév 2019 - 12:42


La Plage Lilyn ~ Près du village

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...
[Lagertha & Saen]

De prime abord, le partage initié semblait mutuellement agréable, bien que Saen ne soit pas des plus aptes à décoder ce que pouvait éprouver Lagertha. L'analyse fine qu'il pouvait avoir de certains comportements humains dans des conditions précises, moins émotionnelles, ne l'aidait ici en rien... Il n'avait pas de référents, et pensa que la nordienne ne devait de toute façon pas rentrer dans ceux qui pouvaient exister. Cette pensée le fit néanmoins sourire intérieurement, parce que c'était probablement son cas aussi, et, peut-être, cela favorisait leurs besoin d'interactions, même...

...malhabiles... "Aouch!" La poigne de Lagertha venait violemment de lui entamer la cuisse, ses ongles s'enfonçant dans le tissu et crispant sa chair au dessous, juste avant qu'elle ne se retire et s'éloigne de lui. Bon... à l'évidence il avait loupé un truc, mais quoi? Peut-être qu'il n'aurait pas du la toucher? Au départ elle paraissait pourtant commencer à apprécier doucement l'étreinte de leur lèvres, il avait encore le goût de celles de la nordienne sur les siennes, ainsi que le souvenir de son souffle chaud, imprimé dans sa mémoire... Agréable... peut-être pas de son côté?

Il relève légèrement le fief, en la regardant, un air clairement désolé dans les yeux et un peu perdu aussi. La journée déclinante ne lui permet pas de discerner avec précision les traits qu'elle affiche, assise à peine plus loin. "Excuses-moi je..." sa phrase s'évanouit, enfermée dans ce nouveau contact un peu brusque, mais pas déplaisant. C'est la première fois qu'il sent ses mains sur son visage, et la sensation saisit tout son corps d'un frisson particulier. Les choses s'enchaînent, lui échappant un peu. Tandis qu'il essaye de se redresser un minimum, la jeune femme l'attire vers elle, Saen, fort heureusement pas totalement départi de ses réflexes, se réceptionne d'une main posée sur le sable, à côté de son visage, afin de ne pas l'écraser de tout son poids lorsqu'elle se couche à nouveau. C'est limite inutile, tant leurs corps son proches ses lèvres ne l'ayant pas quitté, comme si elle ne voulait plus le lâcher après l'avoir brutalement repoussé.

Il sent le corps de Lagertha trembler, alors qu'elle rompt le contact, assez longtemps pour lui demander de le prolonger et... Pas juste celui de leurs lèvres apparemment? Saen ne se fait pas prier, espérant tout de même ne pas recevoir une autre réaction impulsive sortie de les dieux seuls savaient où. Cette inquiétude se volatilise littéralement quand sa main droite, qui s'est aventurée sous la blouse de Lagertha, glisse sur sa peau à la fois chaude et frissonnante. Ses doigts affleurent la trace de cicatrices qu'il avait déjà mémorisé une première fois. Il délie à son tour leur baiser momentanément, alors qu'il fait passer le vêtement au dessus de la tête de la nordienne, avant de retirer également sa blouse. Il a envie de sentir sa peau contre la sienne, et se penche à nouveau contre elle, amenant sa main caresser sa nuque, puis se glisser dans ses mèches blondes.

Les choses lui paraissent bien plus évidentes que la première fois, il la sent moins crispée, plus ouverte à expérimenter la rencontre de leurs corps d'une façon qui n'appartiendra qu'à eux. Le plaisir s'en voit presque doublé chez Saen, qui finit par se détacher à nouveau de son visage, parcourant son corps de nouveaux baisers, ses lèvres descendent, affleurent délicatement sa poitrine, tandis que la main emmêlée à ses cheveux est revenue dans son cou. Du bout des doigts, il dessine le relief de ses omoplates, caresses à la fois légères mais présentent, sur cette peau qui semble y réagir agréablement. Son corps recule légèrement, afin qu'il prenne meilleur appui sur ses genoux, entouré des jambes de la guerrière, son visage suit de concert, ces lèvres frôlant à présent le nombril de Lagertha. Ses mains ont rejoint les bords de son buste, suivant la courbe de ce dernier, pour arriver sur ses hanches.

Il hésite néanmoins au contact de son pantalon, ne souhaitant pas commettre de maladresse. Relevant la tête vers le visage qui se dessinait à présent dans l'aura légère d'un quartier de lune, il glisse ses mains dans son dos, l'une remonte dans sa nuque et il l’amène à lui pour embrasser à nouveau ses lèvres, espérant qu'elle exprime ses envies, verbalement ou physiquement, avant d'aller plus loin.

◊ ◊ ◊

Éclat de Sable


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 994377tsuris 10 128 Ŧ
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite Ven 1 Fév 2019 - 22:42

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Il s'éxecute sans se faire prier, continuant notre étreinte jusqu'à la rendre un peu plus intime encore. Il déshabille le haut de mon corps, dans un mouvement ample et rapide alors que je me laisse faire avec envie. Mon dos s’affaisse sur le sable à peine tiède et mon regard n'arrive pas à décrocher du sien. Il revient à moi et nos peaux s'effleurent, se touchent, s'épousent. La mienne redouble de frisson, mes bras passant autour de ses épaules pour le contenir un peu plus.

Pourtant il me quitte, encore une fois et me fragilise un peu plus de son absence, de l'absence de ses lèvres sur les miennes. Pourquoi est-ce toujours si insupportable ? Est-ce que j'y prenais vraiment goût, à ce point pour ne pas en supporter la fin ? Je mords mes lèvres de frustration en le suivant du regard, mais la frustration se transforme vite sous ses baisers parcourant ma peau. Chaque endroit qu'il arpente se presse un peu plus contre ses lèvres. Mes mains n'ont pas quitté son crâne tandis que mes doigts se crispent dans ses cheveux.

Les quelques fois où j'essaye de le regarder faire, la tension de mon corps me renvoie systématiquement dans le sable, quand sa main dans mon dos le soulève pour l'y laisser glisser. J'ai l'impression que mon corps ne m'appartient plus, que je ne le contrôle plus. Il agit et réagit par rapport au sien, se pressant un peu plus à chaque fois contre lui. Quand il descend un peu plus, les choses s'enveniment. Ses baisers sur mon ventre, ses mains sur mes côtes, j'ai l'impression de me perdre, ma vision se floute alors qu'elle essaye de se fixer sur un point dans le ciel, une étoile peut-être qui commence timidement à se montrer. Ou le quartier de lune là bas. Si je ne retrouve pas un peu de lucidité maintenant, si je ne m'échappe pas une seconde de cette vague qui déferle en moi, je sens que je vais me perdre quelque part. Mais à quoi bon ? N'est-ce pas ce dont j'ai envie, maintenant, de me perdre entre ses doigts, entre ses lèvres.

J'essaye d'y réfléchir, mais il revient vers moi, capturant à nouveau mes lèvres. J'ai perdu mon point d'ancrage, mon cerveau bourdonne, les vagues aussi. Celles de la mer, celles dans mon corps. J'entoure à nouveau ses épaules entre mes bras, les doigts d'une main glissant dans ses cheveux, l'autre attrapant son épaule. L'une de mes jambes l'emprisonne et le plaque contre moi, un peu plus encore. J'aurais aimé me laissé faire jusqu'au bout, ne rien accomplir, simplement subir. Mais je n'y arrive pas, comme si j'avais envie de lui rendre ce qu'il m'offrait. Ma main libère son épaule, glisse dans sa nuque en appuyant son passage, trouve son coup, son torse puis ses côtes. Elle passe ensuite derrière le bas de son dos alors que sa sœur l'a rejoint, par le même chemin, de l'autre côté.

Je n'ai pas non plus envie d'aller trop vite, de passer trop vite aux choses plus... sérieuses. J'ai envie de profiter de cet instant là, mais je sens aussi que mon esprit sauvage prend un peu le dessus. Mes mains remontent alors dans son dos et redescendent, doucement, laissant le bout de mes ongles marquer légèrement leur passage, sans en devenir pour autant violente. Mes jambes l'enserre, ma langue se glisse entre ses lèvres, presque timidement. Je ne veux pourtant pas prendre le dessus, pas cette fois, pas encore, j'ai envie de vivre les choses autrement, pas comme à mon habitude. Je n'ai pas besoin d'avoir le dessus sur lui.

Je laisse une main glisser à nouveau, vers ses reins cette fois, le bout de mes doigts s’immisçant légèrement sous la couture de son pantalon. Doucement Lagertha, ne te précipite pas trop. Essaye en tout cas, parce que ce n'est pas en le regardant avec ses yeux là qu'il va comprendre qu'il faut patienter et profiter. Oui, plusieurs fois, entre nos baisers, je le fixe avec un air presque défiant, taquin même, me mordant la lèvres quand je ne savoure pas les siennes. Les choses ont changé, les sensations sont différentes depuis que j'y participe un peu plus activement.

Mon instinct dominant, je sens qu'il essaye d'apparaitre, qu'il essaye de reprendre le contrôle là où je l'ai laissé. Je sens qu'il veut encore diriger en amenant Saen à ce que mon corps désire, en le lui ordonnant presque. Au fond de moi, ce n'est pas ce que je veux, j'aurais envie de me laisser aller à ses caresses, sans rien pouvoir y faire. Non, je veux que ça soit l'inverse. Alors je vais lui laisser le choix, celui de continuer comme il le souhaite. En le conseillant quand même un peu, mine de rien.

Je ralentis nos baisers en glissant un doigts jusqu'au bouton de son pantalon que je défais d'un geste habile. Puis j'attrape avec délicatesse sa mâchoire, reculant de quelques millimètres ses lèvres des miennes, doucement, sans brutalité, juste suffisamment pour me permettre de parler. Mon pouls s'est calmé, ma respiration aussi, alors je murmure.

❝ Je ne demanderais plus rien. C'est à toi de faire ce que tu veux, maintenant. ❞

Les choses étaient assez claires venant de lui, jusqu'à maintenant, à propos de tout ça, mais j'avais envie qu'il fasse tout ce qu'il pouvait bien avoir envie. Mon regard glissa jusqu'au sien, a peine visible sous la lueur de la lune, pourtant plein d'une bienveillance étrange.
Codage par Libella sur Graphiorum


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 6imbCes sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Inactif
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #15 écrite Ven 1 Fév 2019 - 23:49


La Plage Lilyn ~ Près du village

Ces sables où les fonds de l’Éther, déposent des rubans de pierres...
[Lagertha & Saen]

Lagertha se laisse de plus en plus aller, réagissant favorablement au moindre de ces faits et gestes. Plus de maladresses ne semblent glisser des mains et des caresses de Saen sur son corps. Un corps à la peau douce, malgré ses aspérités martiales qui l'imprègnent par endroit, comme si cela composait un parfait mélange, une toile peinte, dont la texture unique s'éveille sous ses doigts fin et précis.

Une des jambes de Lagertha l'enserre un peu plus, l'amenant davantage contre elle. Ses lèvres s'entrouvrent à peine, et il accueille la langue de la nordienne d'un effleurement de la sienne, avant d'y prendre goût de façon un peu plus prononcée. Ce contact, plus intime, stimule la moindre particule de son corps, tendu vers un plaisir naissant indicible et prégnant. Les mains à la fois douces et rugueuses de la guerrière ont laissé une faible marque sur la peau de son dos, dans un frisson de délice, entre les caresses qu'elle lui offre, avant de rejoindre le devant de son habit, pour défaire le bouton qui lie le tissu. Elle s'écarte doucement de lui, après avoir saisit son menton, et lui exprime son souhait...

"...Je... d'accord." Répond-t-il dans un souffle, incertain. Il ignore cependant si ces choix seront judicieux... et quel choix, déjà? Il demeure perdu l'espace d'une seconde, attisé par ses regards brûlants qui n'ont de cessent d'accrocher ses propres iris depuis toute à l'heure. Peut-être suffit-il de ne pas penser davantage, ou alors, le strict minimum. Il se laisse guider à la fois par l'instinct de son corps, et une légère réflexion, remettant en perspective ce qu'il donnait, et les réactions qui en découlaient, afin de les exploiter au plus agréable pour chacun.

Ses mains vinrent à leur tour détacher le pantalon de la nordienne, alors qu'il l'embrassait de nouveau, brièvement, avant de l'allonger délicatement, une main dans son dos, l'autre sous sa nuque. Il prit le temps de retirer l'habit qu'elle portait encore, puis le simple linge de corps qui recouvrait son intimité. Cependant, il ne toucha pas de suite à son propre vêtement, non. Il revint au dessus d'elle, glissant ses lèvres dans son cou, la chatouillant de son souffle chaud, empreint de désir. Elle aimait sentir ses mains sur son corps, et lui se délectait tout autant de ce contact, alors... Il entreprit de découvrir la moindre parcelle de cette peau chaude et vibrante de sensualité qui s'offrait à lui. Bien que sa bouche vint chercher un nouveau baiser, pour mêler à nouveau sa langue à la sienne, sa main droite qui avait parcouru ses côtes, puis son flanc, descendit entre ses jambes nues.

Ces mouvements s'accordèrent aisément aux réactions corporelles de la guerrière, qui se cambrait, par instant, guidant ainsi, inconsciemment, sa main et ses caresses, là où elles lui offraient le plus de plaisir. Il tenta de mesurer le degré d'envie de prolonger ce nouveau contact, pour, à un moment, sentir le corps sous ses doigts demander davantage. Rompant brièvement cet échange, il ôta son dernier vêtement, afin de partager autrement le reste de cet instant particulier.

◊ ◊ ◊

Éclat de Sable


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 994377tsuris 10 128 Ŧ
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #16 écrite Dim 3 Fév 2019 - 20:08

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

A ce moment où je lui laissais volontairement prendre les rênes, je n'avais aucun doute sur le fait qu'il allait savoir quoi en faire, habilement. Au delà du plaisir qui nous liait à cet instant, c'était une sorte de confiance que j'avais laissé s'exprimer. Oui, j'en étais certaine, il allait mériter ce que je lui offrais, mon corps mais aussi ses expériences nouvelles. C'était à lui que j'offrais l'opportunité de me faire vivre autre chose, de me faire ressentir ce que je n'avais jamais ressentis, d'envahir mon esprit de sa singularité. Je m'étonnais moi même. Lui ne m'étonnait pas non, je savais ce dont il était capable.

Moi qui pensais le tumulte des vagues balayant mon corps déjà houleux, je me trompais lourdement. J'en étais arrivé à un poing où il valait mieux que je le touche le moins possible, au risque de lui arracher quelques lambeaux de peau. Mes lèvres, par contre, subissaient les contres coups des intensités incontrôlables faisant palpiter mes entrailles. Il avait couvert mon cou de baisers, déshabillé mon corps mais m'avait surpris pas un détour auquel je ne m'attendais pas. D'abords intriguée d'avoir droit à tant d'attention, je ne me doutais pas que cela recélait tant de sensations différentes. Tel un marionnettiste, il usait et abusait de ses habiles maniements, mon corps n'appartenant plus qu'à lui et répondant aux moindres de ses mouvements.

Jusqu'à en perdre tout contrôle et que c'était stimulant. Quelques fois, j'essayais de joindre ma main à la sienne, pour davantage imprimer ses caresses dans mon esprit. Bien que l'instant me paraissait suspendu dans le temps, il en était un autre que je ne pouvais plus attendre. Lui intimant le moment en stoppant son entreprise actuelle, d'une regard presque suppliant, il s’exécute sans attendre plus longtemps. Comme si tous le reste n'avait qu'attiser le feu qui me consumait de l’intérieur, celui-ci devient un déflagration quand il se mêle à celui de Saen. Cet échange délicieux, je ne sais même pas combien de temps il a duré, tout ce que j'en savais c'était qu'il était incomparable à ce que j'avais pu vivre jusqu'à maintenant. Même à notre dernier échange, ça n'avait été pas été à ce point là.

Une fois tout ça terminé, j'explosais littéralement, m'enfonçant davantage dans le sable, cherchant à retrouver une respiration confortable. Mon corps était humide de sueur, malgré ma position inhabituelle, il avait participé de manière intense. Il était au-dessus de moi, mon corps tremblait encore et le sien aussi, même si c'était moins notable. Je ne discerne pas très bien ses contours, mes son regard posé dans le mien me suffisait. Je me sentais réellement reconnaissante et je voulais qu'il le sache.

Ma main se pose sur sa joue, presque affectueusement, mon regard se dépose sur ses lèvres et d'un mouvement vers lui je l'invite à joindre à nouveau nos lèvres en de plus doux échanges. Un instant, je m'en détache et lui murmure :

❝ Merci. ❞

Laissant ce mot franchissant si rarement mes lèvres, s'évanouir dans un nouveau baiser.
Codage par Libella sur Graphiorum


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 6imbCes sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Inactif
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #17 écrite Dim 3 Fév 2019 - 21:07


La Plage Lilyn ~ Près du village

Ces sables où les fonds de l’Éther, déposent des rubans de pierres...
[Lagertha & Saen]

Finalement, ils n'avaient guère besoin de trop chercher, pour que leurs corps répondent à leurs désirs dans une symbiose particulière. Bien plus présente que la première fois, plus puissante et délectable aussi. L'attitude corporelle de la nordienne semblait s'accorder parfaitement à la sienne, tendue vers une même direction de désir et de plaisir partagé... Indicible. Saen se laissa porter par ses sens en éveil, la moindre particule de son corps comblée un peu plus chaque seconde passant, l'esprit parallèlement stimulé et satisfait de ce qu'il semblait offrir à Lagertha. Le feu, lentement rongé par une combustion de plus en plus prononcée, finit par se partager entre eux, telle une déflagration dans son propre corps.

Encore tremblant d'un plaisir qui s'évanouissait doucement, Saen observa le reflet des iris de Lagertha sous son corps, sa main se pose sur sa joue alors qu'elle l'invite à embrasser de nouveau ses lèvres. Le baiser est rompu, une infime seconde, avant que son souffle se mêle au sien dans un simple mot, qui semble prolonger encore un peu cet instant de volupté. Ses lèvres s'abandonnent aux siennes un plus long instant, pour après les quitter, alors que son regard cherche le sien, dans la pénombre nocturne, afin de glisser dans celle-ci un murmure. "Merci à toi..." Sa main vient chercher délicatement sa nuque, ses lèvres la frôlent du côté opposé, alors qu'il se laisse doucement glisser près d'elle. Son bras descend dans son dos et l'amène à se retourner légèrement contre lui, tandis qu'il est allongé sur le sable. Afin qu'elle puisse poser sa tête contre son épaule si ce genre de chose ne l'incommode guère... Il n'est pas très sûr de lui, mais elle semble plus ouverte, plus apaisée aussi que la dernière fois et peut-être moins désireuse de lui donner promptement congé.

Saen passe une main sur le côté de son visage, dégageant quelques mèche blonde, puis vient parcourir délicatement le haut de son torse, sous son cou. Il n'a pas envie de rompre tout contact immédiatement, sa peau contre la sienne lui procure une sensation délectable, une douce fin d'enivrement, un début de quiétude inconnue. Sa crainte de perdre de tels ressentis trop vite se verbalise d'ailleurs soudainement.

"Que vas-tu faire... Après? Avec Galifey?"  

◊ ◊ ◊

Éclat de Sable


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 994377tsuris 10 128 Ŧ
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #18 écrite Dim 3 Fév 2019 - 22:13

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Il me remercie à son tour et mes lèvres s'étirent en un fin sourire quand elles se joignent aux siennes. Puis l'instant s'enchaînant étonnement naturellement, je me retrouve quasi enlacée dans la courbure de son bras, la tête posé sur son épaule. Un soupire d'aise s'échappe de ma bouche, les yeux clos un instant. Ce qu'on avait partagé avait su m'apaiser et cet élan de tendresse était tout aussi appréciable. En d'autres circonstances, je l'aurais repoussé sans sommation, mais là... le contact de la peau de Saen contre la mienne était quelque chose que je ne voulais pas rompre dans l'immédiat.

Nos corps sont encore chaud et de ce fait, la brise nocturne ne me fait pas frémir de suite. Quoi que suffisamment pour que je me colle un peu plus à lui, passant mon bras libre autour de son ventre, effleurant de mes doigts son flanc et ma jambe enlaçant la sienne. J'entendais les battements de son cœur parcourir son corps, l'oreille collé sur sa peau. Et puis j'entends surtout sa voix résonner dans sa cage thoracique, me posant une question à laquelle je ne m'attends pas vraiment, si toutefois je m'attendais à quoi que ce soit. Je fronce légèrement les sourcils et réfléchis.

❝ Hm... L'argent qu'on a gagné avec cette chasse sera vraiment important. Tu le sais sans doute pas, mais j'ai beaucoup de gens qui compte sur moi et après... je vais simplement les retrouver pour prendre soin d'eux. ❞

Ma voix est calme, légère, le mêlant délicatement avec l'air ambiant, celui de la nuit, discrète et enveloppante. Pourtant, mon corps s'était exprimé un peu différemment. Mes doigts s'étaient légèrement crispé sur sa peau, par appréhension sans doute, de me dévoiler ainsi. Tant qu'à y être de toute façon, je ne suis pas certaine de perdre plus que ce que j'ai gagné.

❝ Tu penses que Tête de Nœud s'en sort ? Il a l'air... haineux. ❞

Loin de moi l'idée de repousser cela, au contraire, je pense que je comprends parfaitement cet enfant d'Aer, sous d'autres aspects sans doute. La haine, je comprends et bien qu'au premier abords ça avait été plutôt conflictuels, avec le temps il me semble discerner quelque chose de viscéral dans ses agissements. Je n'étais pas complètement sûr que son sort m'importait réellement encore, ce qui m'importait vraiment c'était de savoir comment Saen pouvait bien gérer les choses, lui qui avait l'air de ne rien vouloir lui conseiller ou lui indiquer.

❝ Pourquoi tu l'as laissé là-bas ? ❞
Codage par Libella sur Graphiorum


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 6imbCes sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Inactif
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #19 écrite Lun 4 Fév 2019 - 23:07


La Plage Lilyn ~ Près du village

Ces sables où les fonds de l’Éther, déposent des rubans de pierres...
[Lagertha & Saen]

Lagertha se laissa aller à cet instant un peu plus calme, apaisée? Saen, pour sa part, y puisait un bien être particulier, quelque chose qui n'avait rien à voir avec ce que lui apportait ses moment de méditations et de ressourcement. Tout était neuf, comme si on lui avait octroyé un nouveau corps, un nouveau regard, une richesse imprévisible et délectable. C'était à la fois troublant et agréable... Effrayant, par certains égards, mais il préféra mettre cette crainte qui sourdait au fond de ces entrailles de côté, afin de s'imprégner de la plus infime secondes passée avec elle.

Ses propos le laissèrent songeur, il connaissait si peu son histoire après tout. Rarement désireux de sembler intrusif, par maladresse, il n'avait jamais rien demandé de plus que ce qu'elle lui avait donné. D'un naturel à priori fermé, du moins à son égard, au tout début, et assez logiquement, la jeune femme venait pourtant de partager un aspect de son existence avec lui. Flou, sans réels contours, certes, mais quelques mots qu'il intégra à sa façon. Il sourit, le visage penché dans les cheveux de la nordienne, avant de souffler.

"C'est bien pour eux... D'avoir un être tel que toi sur qui pouvoir compter." Il releva légèrement le fief, vers l'éther de la nuit, qui s'illuminait en de rares étincelles, de ci, de là... Et lui, où serait-il, lorsqu'elle rejoindrait ces gens qui doivent représenter beaucoup pour elle? Sa nouvelle question le tira de ses pensées, le ramenant un peu plus durement à la réalité. Il demeura interdit un moment, l'image de l'insecte divin se formant dans son esprit.

"J'ai confiance... La réalité de leur emprisonnement affecte ces êtres de teintes bien variées. La souffrance et la colère sont des couleurs bien délétères. Ces ressentis, peut-être, ne te sont pas étrangers..." Il s'interrompit soudainement, conscientisant qu'il allait peut-être un peu loin dans l'expression de ce qui n'était que pures perceptions sensitives et émotionnelles de sa part. Un point de vue, doté de toute sa subjectivité. Préférant ne pas laisser de place trop conséquente à la suite de ses propos, il enchaîna, le ton calme, rassurant, en quelque sorte.

"Je pense qu'il en éprouvait le besoin... Il m'est pénible de devoir le brider par moment. Alors, j'essaye de lui offrir tout ce que je peux en contre partie, lorsque je pressens les désirs qui l'animent." Bien sûr, il pouvait se tromper, mais il pensait que cette fois, il n'était pas complètement à côté de la plaque. Il resserra son bras, contre le corps de la nordienne, s'il n'étais pas totalement nus, il aurait presque désiré dormir là, sans bouger d'un pouce, la garder au creux de ses bras, aussi longtemps qu'elle en éprouverait le désir également. Il posa un baiser sur ses cheveux, sa main vint caresser sa joue, passant délicatement son pouce sur ses lèvres.

Il s'était fermé à tant de choses, pendant si longtemps... Que ces moments lui semblaient quelque peu irréels, dans leur nouveauté, dans cette découverte de soi par le corps de l'autre, et inversement,l'espérait-il. Que voulait-il faire de tout cela? Qu'allait-il bien faire de tout cela?

Le murmure, bien que perceptible, s'égara un peu au gré de la brise nocturne. "Accepterais-tu de me faire découvrir ces personnes, qui constituent une partie de ton univers?"

◊ ◊ ◊

Éclat de Sable


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 994377tsuris 10 128 Ŧ
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #20 écrite Mar 5 Fév 2019 - 10:55

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Confortablement installée sur lui, la tempe sur son épaule, mes muscles demeurent délassés malgré le froid. Il dégage une chaleur agréable et mes yeux se ferme d'aise. Quant à son commentaire sur le bénéfice, pour les miens, de m'avoir, cela me fit entre-ouvrir les paupières, la mine un peu perplexe, qu'il ne pouvait pas distinguer. Peut-être sentirait-il la crispation de mon visage sur sa peau. C'était étrange d'entendre ces mots alors que moi même je ne les pensais pas vraiment. Au tout début, Galifey pensait le contraire. Quand je les ai retrouvé dans les Landes, au premier abords Amalrik était en colère contre moi, je l'étais aussi, contre moi-même...

Ces simples pensées me font resserrer l'étreinte autour du corps de Saen, essayant de me refermer un peu sur moi même tout en conservant la chaleur de sa peau sur la mienne. La suite n'arrange pas les choses. Souffrance, colère. Oui, ce sont des sentiments que je connais, que je ressens, me le signaler n'était peut-être pas nécessaire. Je m'immobilisais, les muscles à nouveau crispés, le regard dur. Les quelques attentions de Saen à mon égard avaient tendance à avoir un effet apaisant, toujours, mais c'était plus difficile que tout à l'heure. Sa main sur ma joue pourrait sans doute sentir la crispation de ma mâchoire, tout comme son pouce sur mes lèvres légèrement grimaçantes.

Et puis, le coup de grâce. Je me redresse soudainement, l'air troublé, assise, le visage tourné vers lui. Mon regard s'était assombris, plongé dans le sien. Il avait réveillé mes instincts primaires, ceux du chef du meute qui protège les membres de son clan. Je ne m'imaginais évidemment pas qu'il leur veuille quoi que ce soit de mauvais, mais ma méfiance était et serait toujours là les concernant. Tandis que j'affrontais un instant son regard, je finis par baisser les yeux attrapant ensuite mes vêtements, commençant à me rhabiller. Je n'allais pas partir, mais de m'être détaché de lui avait jeté un froid, tant au propre qu'au figuré.

Toujours assise, je m'attèle à couvrir mon intimité puis à remettre ma blouse tout en commençant à lui répondre.

❝ Je pense que tu te doute de mes origines, quoi que, tu serais surpris. ❞

Quand on me croisait, ce n'était un secret pour personne. J'avais la gueule de l'emploi comme on dit. Mais alors que j'allais pour continuer à lui répondre, j'évitais soigneusement son regard, de peur qu'il y voit trop de choses sans doute. Une fois complètement rhabillée, les pieds toujours nus cependant, je me laissais retomber légèrement vers l'arrière, arrêtant ma chute en posant mes paumes derrière moi. J'observe à nouveau cet horizon, bien plus sombre que tout à l'heure. C'est bien, ça contextualise assez bien le moment.

❝ Si aujourd'hui nous sommes des vagabonds, ce n'est pas pour rien. Il y a quelques temps on m'a tout pris. Je n'ai plus d'endroit où vivre et ceux dont je te parle sont les seuls survivants de ce massacre. ❞

Ma voix est terne, sombre. Ma gorge me brûle, donnant à mes mots une ondulation spéciale, que je finis par chasser d'un raclement. Puis je soupire, croisant mes jambes tendues sur le sable, le regard toujours rivé vers la mer, l'air toujours aussi fermé.

❝ Ils sont tout ce qu'il me reste, alors je fais mon possible pour qu'ils retrouvent ce qu'ils ont perdu, eux aussi. Même si ça ne sera plus jamais pareil. ❞

Je baisse les yeux et me redresse, arrondissant l'arc de mes jambes, nonchalamment, le dos légèrement courbé tandis que je manipule le sable entre mes cuisses, l'emprisonnant dans mes paumes avant de le faire glisser, s'écoulant en une fine rivière de grain jusqu'à retrouver le siens.

❝ Il y a un homme qui a perdu son frère, une femme qui a perdu son mari. Un jeune homme qui à perdu parents et frère, un autre son enfant. Tous ont perdue leur famille, souvent dans sa totalité et tous ont perdu leurs chefs. Ces chefs, c'était mes parents. ❞

Je m'étonne à ainsi me dévoiler mais dans le même temps, je sens que j'en ai besoin parce que je sais qu'il m'écoutera. Je n'avais jamais parlé de ça à aucun être humain, avec autant d'authenticité. Bien que je lui racontais sans trop de mal, je finis par laisser retomber mes mains sur le sable, penchant la tête en laissant mon regard glisser là où il le souhaiterait.

❝ Alors oui, la souffrance et la colère, je connais. Mais... ne me voit pas comme ça. ❞

En finissant cette phrase, je tourne mon visage vers lui, plongeant un seconde à peine mon regard dans le sien, avant de m'en détourner en baissant les yeux. Fronçant les sourcils, j'avais autant l'air peiné qu'enragé, alors je préférais m'en retourner à l'horizon maritime, soupirant longuement.
Codage par Libella sur Graphiorum


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 6imbCes sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Inactif
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #21 écrite Mer 6 Fév 2019 - 14:28


La Plage Lilyn ~ Près du village

Ces sables où les fonds de l’Éther, déposent des rubans de pierres...
[Lagertha & Saen]

Autant sa toute première question semblait avoir légèrement fait naître une crispation qui s'était essoufflée, autant les derniers échanges décuplèrent celle-ci avec une prégnance palpable sur son corps. Le moindre muscle, ses lèvres, la tension qu'il sentait sous ses mains et sur sa peau propre l'irradièrent un instant, il éprouva un sentiment mêlé de perplexité et de gêne, pourquoi l'avait-il envahie de tout cela inutilement? Malgré son accord à lui répondre, et de façon bien plus développée qu'il ne l'aurait imaginé, cette dissension progressive entre leurs rapprochement avait finit par imploser. C'était idiot d'amener une telle chose...

Saen avait observé Lagertha remettre ses vêtements, tout en faisant de même silencieusement. Elle demeurait néanmoins près de lui, malgré cette nouvelle distance instaurée, qu'il respecta, en s'installant à côté d'elle, pour ne pas la confronter inutilement à sa présence visuelle, bien qu'amoindrie par l'obscurité. Les révélations de la jeune guerrières avaient touché plus d'une fibre sensible, que ce soit vis à vis de sa préoccupation à son égard, que de son propre reflet. Une vision fugitive de l'ermitage en ruine et du corps de Libaung sous ses main laissa un désagréable sillage d'amertume et de peine au creux de sa chair.

Il oblitéra instamment cette pensée, décidé à se focaliser sur ce que Lagertha venait de lui apporter. Sur cette dernière remarque, surtout, à laquelle il réagit en premier lieu, après avoir laissé un silence simple s'installer entre eux. "Je ne te perçoit pas ainsi, Lagertha." Ses mains entrelacées vinrent accueillir son menton, alors qu'il avait appuyé ses coudes sur ses genoux de nouveau en tailleur. "Ces fragments font partie d'un tout bien plus riche et plus dense, ils te constituent, mais sache que ce n'est pas l'unique prisme par lequel je puis te voir, bien au contraire." Il s'interrompit, essayant d'exprimer au plus juste sa pensée et son ressenti. "Il n'est pas nécessaire de connaître bien, ou depuis longtemps, pour conscientiser la multiplicité d'une personne... Une multiplicité qui ne permet jamais d'être adéquat en toutes circonstances, par ailleurs." Il se détacha, ramenant son dos bien droit en arrière. "Pardonnes-moi si ce que j'ai dis viens de t'affecter... Je comprends à quel point ces éléments de ton parcours, ainsi que ces personnes donnent un relief extrêmement complexe à ta situation."

Que pouvait-il y faire? Rien... Simplement rien. Son ventre se noua, enchaîné par les fers de sa propre impuissance. Une chose qui le dérangeait bien plus profondément qu'il ne l'aurait pensé. C'était sans doute trop tard, pourtant, lui-même avait accepté d'ouvrir une brèche à ce lien qui le maintenait désormais à elle. Il ferma les yeux, sa respiration se fit plus lente, plus profonde. Penser la situation dans cette optique ne serait bénéfique ni à l'un ni à l'autre. Il pouvait y avoir plus, bien plus, ne venait-il pas de parler de cette richesse particulière des êtres... Deux singularités ne pouvaient-elles pas se potentialiser, très précisément? Si... Il accepta de donner consistance à cette possibilité, du moment qu'elle l'accepterait également. Après tout, Lagertha était toujours là, et ne lui avait aucunement intimé de partir.

Un fin sourire se glissa sur ses lèvres dans la pénombre. Pas de gaieté, certes, les mots et les histoires ici ne renfermaient rien de tendre, mais, peut-être, un sourire coloré d'une teinte d'espoir, caché quelque part.

"Ces fragments de toi sont nécessaires à l'harmonie actuelle de tes actes et de tes désirs. Ils font partie de ce tout qui te guidera intelligemment et de façon cohérente, parce qu'ils t'appartiennent profondément." Il tourna la tête, vers les traits de la nordienne, qui se découpaient dans la pénombre de la nuit.

"Cette histoire n'est pas mienne, mais si je peux... T'apporter quoi que ce soit, je serais là." Et c'est ce qu'il ferait, même s'il n'avait pas la moindre idée de tout ce que cela pouvait impliquer. N'était-ce pas là un premier sens? Différent de celui qu'il accordait à son existence quotidienne, neuf, empli de cet imprévisible qu'il recherchait tant... Il apprendrait à composer avec, comme il le faisait toujours, avec, peut-être, plus de soi-même encore glissé dans ce qu'il construirait là.

◊ ◊ ◊

Éclat de Sable


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 994377tsuris 10 128 Ŧ
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #22 écrite Ven 8 Fév 2019 - 20:51

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Ses paroles m'apaisent encore une fois, laissant à mes lèvres le luxe de sourire légèrement. A ce moment là, c'était quelque chose d'important, savoir qu'il ne me voit pas que comme la Nordienne enragée que je suis. La suite de ses mots me paraissent lointain, comme d'habitude. Bien que j'en saisi l'essentiel, il y a des tournures un peu trop alambiqué pour moi qui ne me plonge que rarement dans des réflexions qui traînent en longueur. Enfin c'est ce que je croyais, jusqu'à ce que je le rencontre.

Je ramène un genou vers moi et y pose mon coude, laissant ma mâchoire reposer sur mon poing fermé. Répondant rapidement à ses premiers mots, je laisse courir un léger murmure.

❝ Tu ne m'a pas affecté, t'en fais pas... ❞

Et puis à un moment, je sens son regard sur moi, le mien s'abaisse comme pour profiter de ce lien invisible qui nous lie. Un très léger rire étire un instant mes lèvres quand je l'entends me proposer, à demi-mot, son aide. Je secoue légèrement ma tête en signe de désaccord avant de la tourner vers lui, l'observant un instant dans un mutisme calme.

Il ne pourrait pas, c'était évident. Il pouvait m'apaiser, me laisser respirer, mais m'aider ? Moi et mon clan ? Non, certainement pas. Premièrement parce que je n'avais aucune raison de l'entrainer là dedans et deuxièmement parce que je l'en croyait tout bonnement incapable. Les seules choses pour lesquelles j'aurais besoin d'aide, actuellement, nécessitait de la violence. Je le connaissais très éloigné de ça, alors non, ça me paraissait impossible.

❝ Tu ne peux rien faire pour nous, t'es trop pacifiste pour ça. ❞

Un léger sourire lui intime que c'est sans doute mieux comme ça. Si j'éprouvais le besoin de l'avoir à mes côtés, c'était pour tout autre chose. Je détourne à nouveau mon regard, pose ma main sur le sable et m'en aide pour me relever. Une fois debout, j’époussète mes vêtements du sable qui s'y était niché.

❝ Il est tard, je devrais retrouver Galifey avant qu'il s'inquiète pour rien. ❞

Puis je lui fais face, attendant qu'il me laisse partir, facilement ou non. Quoi qu'il en soit, je me sentais plutôt légère et pour ça, je lui en étais assez reconnaissante.
Codage par Libella sur Graphiorum


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 6imbCes sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Saen Ninn
Saen Ninn
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Inactif
Crédit Avatar : ? & Virginie Carquin
Date d'inscription : 29/05/2018
Messages : 236
Double Compte : Amko'Unn & Rymaïn Cuchulayne
Métier : Homme à tout faire & Explorateur
Invocation(s) : Gozuitl ♪ Pru'ha ♫
Inventaire : Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 5vf6 Collier avec l'écaille de Pru'ha

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004062440774342 ▼ Sac sans fond ▼
Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181004063314606492 1465 T.
סּ O.M. & Soin:
 
סּ Obj. divers:
 
סּ Provisions :
 

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 181005090532205186 ▼ Armes & Armures ▼
סּ Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #23 écrite Sam 9 Fév 2019 - 16:42


La Plage Lilyn ~ Près du village

Ces sables où les fonds de l’Éther, déposent des rubans de pierres...
[Lagertha & Saen]

Trop pacifiste? Les propos se diluent dans le fin sourire que Lagertha lui adresse. C'était... Une vision de lui à laquelle il n'avait jamais vraiment pensé. Était-ce le moment pour le faire, cependant? Saen ignorait de quoi il avait envie, conscient de l'implication à la fois émotionnelle et pratique que pourrait nécessiter certaines choses. Pour l'heure, il se contenta du sourire de la jeune femme, qui n'avait mêlé aucune mauvaise intention dans sa remarque, peut-être même, davantage de bienveillance à son égard. Il en fut touché, bien qu'incertain de la façon dont il allait utiliser ce point de vue qui venait de lui être partagé.

"Mmh... Peut-être, je verrais cela avec moi-même en temps voulu." Il lui présenta à son tour une fine courbure sur ses lèvres, plus à caractère énigmatique, néanmoins. Le temps de la réflexion lui appartenait, bien qu'il manquait d'un nombre important d'éléments pour agencer sa pensée... Ce qui finirait sans aucun doute à le mener à un comportement classique dans certaines situations : privilégier les sens et ressentis à la raison. Elle se redressa, annonçant son départ. Il hocha la tête en observant le contour de son visage, avant de porter son regard orangé sur les reflets lunaires qui scintillaient à la surface de la Mer Intérieure.

"Bien. Je reste là encore un instant." Sa voix posée se perdit dans une brise légère, alors qu'il croisait les mains derrière la nuque avant de s'allonger à nouveau. Lagertha s'éloigna, le vent emportant rapidement les derniers bruits mats de ses pas dans le sable. Il ne savait pas où ils allaient mais au moins... Ils allaient et il n'y avait pas à se préoccuper d'autre chose en cet instant.

Un murmure simple et détendu résonna dans l’obscurité, alors qu'il était à présent seul. "La vie, c'est du mouvement..." Ses yeux se fermèrent un instant, le corps apaisé et satisfait d'avoir pu se relier positivement avec elle après tout. Saen demeura là un temps, quelques heures encore, peut-être, avant qu'il ne finisse par rejoindre également l'auberge. Ses pensées se recentrèrent sur son compagnon divin, pouvait-il l’appeler auprès de lui dès à présent? Il essayerait probablement au plus vite.

◊ ◊ ◊

Éclat de Sable


Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres... 4tlt

:▼ Voix ~ Lectures ~ Thème ▼:
 
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #24 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Ces sables où les fonds de l'Ether, déposent des rubans de pierres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Plage Lilyn-