L'art de la chasse

Partagez

L'art de la chasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Dim 24 Mar 2019 - 2:04

L'art de la chasse
Alors que Valion se débarbouillait, son attention fut attirée par quelque chose sur la table de chevet de la chambre qu'il occupait. Essuyant les dernières gouttes d'eau qui coulaient sur son visage, il observa la pierre de télépathie qui y reposait. Étrange. Le bleu et ses nuances semblaient se mouvoir. C'était si subtile qu'il n'était pas certain de bien y voir. C'était comme si une onde invisible l'appelait. Intrigué, il saisit l'objet dans sa paume. Aussitôt il sentit l'aura de la Lionne divine et des mots se formèrent dans son esprit.

Un message simple et limpide. Une fois dessiné, il resta en suspend quelques secondes avant de s'évanouir. La sensation de présence disparut avec, et l'objet magique redevint une pierre aussi ronde que lisse. Perturbé par cette manifestation, Valion la fixa en silence, comme si elle allait encore se manifester. Mais rien ne vint. Ça devait être l'utilisation normale. Le vendeur l'avait prévenu que ça allait être bizarre...

Peu importait. Sarabi l'attendait à l'extérieur du village. Le jeune homme enfila son équipement avec un sourire joyeux. Ils allaient chasser, et de cette session dépendrait son entrée au service du comte. Ravi d'avoir franchi ce premier pas, qui était entièrement dû à la fille d'Ignis il n'en doutait pas, il sauta dans ses chausses. L'excitation le rendit maladroit. Dans un geste brusque, il faillit renverser la bougie à côté de la pierre de télépathie.

Levant les yeux au ciel, l'apprenti chasseur prit le temps de se ressaisir. Il rassembla ses maigres possessions, vérifia les attaches de son plastron de cuir et enfin sortit de l'auberge. D'un pas vif, il prit la direction des portes de Sirk. D'autres s'affairaient de si bon matin, mais lui seul serait en compagnie de la demi-déesse liée au maître des lieux. Il rit doucement. Il avait plutôt l'impression d'aller se balader avec un membre de sa famille. Et ça l'amusait qu'elle soit sur un piédestal aussi royal et qu'elle en soit autant gênée. Mais concentration, ils allaient s'aventurer dans la vallée Sereine, une terre qui comportait son propre lot de dangers.

Pourtant, quand la silhouette divine se dessina dans son champ de vision, il eut du mal à tempérer l'adrénaline qui pulsait dans ses veines. Arrivé à sa hauteur, il s'inclina sans se départir de son sourire.

« Salutations, Divine Sarabi. »

Il se redressa, cherchant l'azur de ses yeux pour voir quelle lueur répondrait à sa pique joueuse. Puis il sortit un petit carnet et un crayon de son sac sans fond. Son sérieux retrouvé, il demanda, masquant difficilement sa hâte.

« Alors, on va chasser quoi ? Tu as une idée ou on verra ce qu'on trouve sur place ? »

Même s'il était novice dans le domaine pur de la chasse, Valion avait dévoré plusieurs livres sur la faune d'Arcane. Et un ancien Garde Doré lui avait appris à pister. Il était un peu rouillé, puisqu'il n'était pas sorti des murs de la capitale depuis de nombreux mois avant de démissionner. Ses traits s'adoucirent en repensant à la chance qu'il avait.

« Merci d'avoir appuyé ma candidature Sarabi. Sincèrement. »

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Holly Rundle



L'art de la chasse Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sarabi
Sarabi
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Young lioness
Date d'inscription : 22/03/2018
Messages : 186
Double Compte : Lagertha
Elément : Feu
Sorts : feu_5;
lumiere_1;
folie_0;
ignifuge_3;
necrose_5;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Jeu 28 Mar 2019 - 13:42

&

L'art de la chasse


Visiblement, Lui demander mes faveurs à la suite de son entrevue avec la Nordienne avait été une bonne idée. Même si j'avais eu la sensation de le flouer et d'abuser du trouble qu'elle avait engendré, la finalité était qu'Il avait accepté ma requête. J'avais donc son autorisation pour accompagner Valion chasser afin de m'assurer de ses compétences. En soit, ça n'avait rien d'une vile stratégie, mes raisons étaient louables et logiques, même si elles cachaient un fond bien plus précieux. Alors, en sortant de son bureau, je me dirige vers la pierre de télépathie que m'avait offert Valion, là où je l'avais caché et sans attendre, je l'informe que je peux partir avec lui, que je l'attends aux portes de Sirk dans la journée, paré et prêt à la chasse.

Après m'être assuré que personne n'avait besoin de moi au village, du moins de manière trop importante, je me dirige vers les portes. Les villageois avaient à présent autant l'habitude de ma forme humaine, que de l'originelle actuellement. Sur mon chemin, tous me saluaient d'une plus ou moins brève révérence auxquelles je répondais par la même attention jusqu'à arriver aux portes ouvertes sur la Vallée Sereine. Je m'assoie, souplement et observe l'horizon quelques instants. Voilà longtemps que je n'avais pas chasser, je me sentais exalté, d'autant que cela serait en compagnie de Valion. J'étais réellement ravie et en entendant ses pas se rapprocher, je me relève et me tourne vers lui, d'un air chatoyant.

Quand il s'incline à son tour, m'appelant comme tout les autres, je finis par trouver ça amusant et m'autorise un sourire léger sur les babines. Oui, ça me fait rire mais certainement seulement parce que cela venait de lui et que je notais là une nette volonté de me taquiner. Alors si il voulait jouer, j'allais jouer. Prenant mon air le plus sérieux possible, je m'assoie fermement et le toise, m'inclinant bien plus légèrement que lui.


“ Salutations, prétendant Lameblanche. ”

Après tout, j'étais aujourd'hui son examinatrice et je ne comptais pas faillir à cette tâche sous prétexte d'un attachement profond pour lui. Il allait pouvoir le voir après tout, mais bien vite, je me détends, bien que conservant un sérieux de circonstance, en me tournant vers la Vallée.


“ J'ai opté pour la chasse d'un Bicéphale. Je préfère avoir une certaine forme de sécurité, j'aurais le dessus sur lui en cas de problème. C'est préférable pour l'instant. Mais nous ne sommes pas à l'abri de croiser autre chose sur la route. ”

Après quoi, il me remercie d'avoir appuyé sa candidature. Je me tourne alors vers lui d'un air bienveillant, une lueur spéciale dans mes yeux cristallins brillant à son égard.

“ Avec plaisir Valion, j'ai la sincère sensation que tu le mérite. ”

Je ne pouvais malheureusement parlé que de sensation, car je ne l'avais jamais vu à l’œuvre. Mais je jugeait mon pressentiment comme bon et justifié. Cependant, je n'avais aucune intention d'en adapter mon jugement. Il ne tenait qu'à lui de se montrer digne de mon pressentiment et j'allais lui en laisser l'occasion. Alors, retrouvant un air sérieux, je l'invite à passer la porte et à commencer la chasse. Ma démarche était souple et s’accordait à son allure.

“ Ne t'attends cependant pas à ce que je t'apporte plus d'aide que nécessaire. J'ai un devoir à accomplir envers toi et envers le Comte surtout. Je me dois de t'observer, de juger tes compétences en intervenant le moins possible. Sauf si je le juge nécessaire évidemment. ”

Continuant de marcher, je cherche son assentiment du regard, mais je ne doutais pas de l'obtenir. C'était un humain compréhensif et intelligent, je n'avais aucune crainte à ce sujet. Mais cette évaluation était sérieuse, tout autant que moi à son égard. De celle-ci dépendait sa potentielle future association avec le Comte et je savais qu'il pouvait beaucoup apporter à son avenir de chasseur.

“ Alors dis moi, que peux-tu me dire sur notre cible ? ”

@ pyphi(lia)


L'art de la chasse Nlk0

" Tenir au secret ce que je te dirai, et de ne jamais faire quoi que ce soit qui puisse me causer un quelconque tort "
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Jeu 18 Avr 2019 - 11:03

L'art de la chasse
Si la lionne d’Ignis l’accompagnait, Valion ne s’était pas attendu à ce qu’elle lui facilite la tâche. Puisqu’il n’espérait qu’une chose -prouver sa valeur, il se serait senti faible et indigne si Sarabi lui avait mâché le travail. C’était amplement suffisant qu’elle ait glissé un mot en sa faveur. Est-ce qu’il le méritait ? Ses paroles à ce sujet le remplirent de fierté. Le chasseur en herbe acquiesça. Il ne la décevrait pas.

Son allure trahissait son enthousiasme. Ils s’étaient mis en route depuis quelques temps quand le fils de forgeron mesura davantage ses pas. Il était sincèrement content de pouvoir partager autant avec la divinité. La solitude n’avait été comblée qu’au sein de sa famille, auparavant. Mais maintenant qu’il était sur les routes, il ne les voyait plus aussi souvent. La rencontre de Nathan lui avait offert un véritable compagnon de voyage, malheureusement de courte durée. Alors, s’amuser avec la demi-déesse, marcher à ses côtés, profiter de sa présence apaisante, ça n’avait pas de prix.

Quand ses iris clairs trouvèrent les siens, il réalisa qu’il la contemplait un peu bêtement et n’avait toujours pas répondu à sa question. Valion se reprit et regarda maladroitement le carnet qu’il tenait encore et qu’il avait consulté dès que le mot « Bicéphale » était sorti des babines félines. Il rangea l’objet dont il avait oublié la présence, les informations étant fraîches dans son esprit.

« Alors, le Bicéphale… Comme tu l’as souligné, c’est une créature d’Aer douée de magie et d’une taille relativement impressionnante. Mais physiquement, il n’est pas si costaud. Sa peau est fine et ses ailes ne sont pas protégées. Si je me souviens bien, c’est un monstre plutôt solitaire. »

Le jeune homme observa sa partenaire de chasse, l’air de demander s’il avait tout bon. Il n’avait jamais rencontré une telle créature, et ne connaissait guère la Vallée Sereine. Aussi, s’il restait attentif aux directions qu’il prenait, Valion se fiait aux sens de sa guide divine.

« Ah oui, et il émet un cri avant de fondre sur sa proie. Je pourrais peut-être en repérer un comme ça. »

Son regard se posa distraitement sur la végétation alentour. Il réfléchissait à une stratégie d’approche, car il ne voulait pas spécialement faire attendre Sarabi, s’il n’y avait aucune bestiole du genre dans le coin. Ceci dit, la patience lui semblait être une vertu essentielle de la chasse. Après quelques pas, il se tourna vers la prédatrice, au physique taillé pour cette activité, et demanda avec un brin d’hésitation :

« As-tu déjà affronté les créatures de l’Île ? »

Elle n’était pas sortie depuis longtemps, mais elle avait peut-être eu d’autres invocateurs avant le comte Katar. Avait-il le droit de savoir ? De plonger dans son passé ? Il avait presque l’impression de demander une confession tant il valorisait la sagesse et l’expérience de la fille du Feu.

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Holly Rundle



L'art de la chasse Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sarabi
Sarabi
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Young lioness
Date d'inscription : 22/03/2018
Messages : 186
Double Compte : Lagertha
Elément : Feu
Sorts : feu_5;
lumiere_1;
folie_0;
ignifuge_3;
necrose_5;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Lun 22 Avr 2019 - 16:06

&

L'art de la chasse


Son apparent intérêt pour ma personne, allant jusqu'à mettre du temps à me répondre, avait quelque chose de très touchant. Son esprit était jeune et fougueux, presque un peu naïf parfois, c'était attendrissant pour la mère que j'étais. Je lui accordais alors un regard doux avant qu'il ne se décide enfin à me répondre. Mon allure s'accordant avec la sienne, je l'écoutais attentivement alors que mon attention se rattache à l'horizon, restant tout de même sur mes gardes, maintenant que nous nous étions éloigné de Sirk.

Les informations qu'il tenait du Bicéphale était juste et je le confortais d'un bref hochement de tête quand il chercha mon assentiment. J'avais moi même pris le temps de me remémorer ce qu'on disait de cet oiseau et tout concordait. D'autant qu'il appuya sur une particulier importante et plus facilement repérable : son cri. Puis, à mesure que nos pas nous éloignaient de Sirk, c'est un sujet tout autre qui venait à la conversation. Tout autre, pas vraiment, mais plus ciblé sur ma propre personne.

Un peu étonnée, mon regard cristallin, dont les paupières se mirent à battre rapidement de surprise, se porta sur Valion en retour au sien. Un sourire invisible vint alors attendrir mon regard avant de revenir à l'horizon en face de nous. Un léger soupir, plein de mélancolie, me bascule alors vers mes souvenirs.


“ Après ma sortie en compagnie du Comte, nous avons croisé un couple de Maskurs. Je ne me suis évidemment pas mesuré à eux, cela aurait été du suicide. Mais par le passé, j'ai eu effectivement l'occasion d'en affronter d'autres. ”

Un petit pincement vient serrer mon cœur, comme mes mâchoires l'une contre l'autre. La vie qui m'avait valut le plus de combat contre la faune de l'Île avait été celle en compagnie de Joham et de sa famille. Comme je l'avais conté à Kris lors de ma sortie, cette vie là avait été assez différente des autres.

“ L'une de mes vies s'est déroulé aux côtés d'un chef de famille qui s'était installé aux abords de la Rivières Blanche. Si cette zone est l'une des moins dangereuse, elle requiert tout de même une protection adéquate. C'est moi qui était préposé à la défense du village et je l'ai fais jusqu'à ce que la  Mort m'enlève Joham. ”

Cette perte, bien que naturelle, résonnait en mon cœur comme une flèche dans ma chair. J'avais eu beaucoup de sentiment à l'égard de cet homme, tout comme de sa famille. Et en cet instant, le proposition de Kris visant à tenter de les retrouver me réchauffa le cœur. Il faudrait que je lui en reparle. Mais là n'était pas la question. Une ombre vient alors teinter mon regard alors que celui-ci s'abaisse légèrement.

“ C'était finalement la seule vie qui m'a vraiment permit de chasser la faune, ce pour quoi j'ai été faite. Les autres m'ont principalement conduite à combattre tes semblables durant des guerres, ou à affronter mes propres congénères. ”

Un nouveau soupire, davantage attristé vient annoncer les sentiments que je pouvais nourrir à l'égard de ces anciennes vies. Bien qu'elles m'avaient offerte des choses bien plus positive, il y avait un fait immuable à chacune d'entre elles qui ternissaient le tableau.

“ Si les Humains comprenaient que la faune de cette Île est déjà suffisamment puissante sans penser à en plus se battre les uns contre les autres, la Vie n'en serait sans doute que plus paisible. ”

Une légère amertume vient alors tirer mon visage en une grimace légère mais bien visible. Puis une pointe de fierté s'arrange pour illuminer le tout alors que mon regard se pose à nouveau sur Valion. En l'observant ainsi quelques secondes pendant lequel mon silence s'installe, j'admire son courage d'ainsi vouloir se dresser contre la faune de l'Île.

“ L'Île se porterait bien mieux si elle comptait davantage d'homme comme toi. ”
@ pyphi(lia)


L'art de la chasse Nlk0

" Tenir au secret ce que je te dirai, et de ne jamais faire quoi que ce soit qui puisse me causer un quelconque tort "
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Mar 7 Mai 2019 - 13:16

L'art de la chasse
En effet, les Maskurs avaient la réputation de prédateurs aussi costauds que redoutables. Valion se demandait comment la Lionne et le Comte s'en étaient débarassés, surtout si elle sortait à peine du temple.

Malgré leur attachement, il y avait encore plein de choses qu'ils ignoraient l'un sur l'autre, et le fils Lameblanche n'avait jamais vu la demi-déesse à l'œuvre. Peut-être qu'elle avait été très rapide, et avait pu distancer le couple de monstres ? Ou alors incroyablement furtive, et s'était éloignée sans se faire repérer. Quoiqu'il en soit, il éprouvait une certaine hâte à voir la chasseresse en action.

La peine transparut dans la voix de la fille d'Ignis. Ce Joham devait être le plus important de ses libérateurs. Valion n'imaginait pas à quel point il était difficile de passer sa vie éternelle auprès de mortels, bien qu'avec les propos de Sarabi il commençait à en avoir une triste idée. Est-ce qu'au fond, elle ne l'avait pas choisi aussi car la mort serait forcément la destination de leur relation ?

La nostalgie fut remplacé par une triste fatalité. Elle semblait tellement peser sur les épaules de la lionne divine que même lui en ressentait l'impact en se tenant à ses côtés. Il connaissait les nécessités de la guerre, d'un combat, et pourtant, n'avait jamais vraiment vécu l'obligation d'en mener, de tuer. Malgré cela, la demi-déesse continuait à se battre, à vivre. C'était une belle preuve de courage à ses yeux. Il répondit distraitement.

« Oui, c'est pour ça que je veux devenir chasseur. »

Pourquoi s'évertuer à défendre les gens d'eux-mêmes quand le plus implacable des dangers tuait si facilement dès qu'on mettait un pied dehors ? Puisque Valion n'ambitionnait pas d'altérer la nature humaine, et doutait de changer les esprits, il ne lui restait qu'à traiter les problèmes plus directement. Pour vraiment protéger ces mêmes gens. Perdu dans ses pensées, le jeune homme fut repêché par le regard cristallin. Ces paroles le surprirent et il répliqua doucement, au bout de quelques secondes :

« Merci Sarabi. Ça me touche vraiment. »

Il restait tant de questions à poser, mais replonger dans ses souvenirs s'avérait désagréable pour Sarabi. Alors Valion les garda dans un coin de sa tête, il n'avait pas envie de plomber le moral de sa partenaire, surtout en pleine chasse, cela pourrait leur coûter. Il força un peu son sourire pour instaurer une ambiance plus légère.

« Après, si c'était le cas, tu serais obligée de tous les former. Ça prendrait quand même beaucoup de temps ! »

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Holly Rundle



L'art de la chasse Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sarabi
Sarabi
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Young lioness
Date d'inscription : 22/03/2018
Messages : 186
Double Compte : Lagertha
Elément : Feu
Sorts : feu_5;
lumiere_1;
folie_0;
ignifuge_3;
necrose_5;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Mer 8 Mai 2019 - 19:00

&

L'art de la chasse


Bien sûr que je savais que mes mots allaient le toucher. Non pas que je les ai dis dans ce seul but, ils étaient après tout très sincères. Mais il faisait parti de ces humains qui avait envie d'être soutenu, peu importe la manière. Et je le soutenais du mieux que je le pouvais. Si quelques mots pouvaient le ravir, alors j'en étais heureuse. Il avait aussi cette facette vivifiante, celle qui l'amène à vouloir alléger mon cœur quand il le perçoit lourd. Son petit trait d'humour avait fait apparaître un éclat dans mon regard cristallin.

“ C'est vrai, mais j'ai tout mon temps pour ça. Ca ne serait pas vraiment un problème en soit. ”

Oh par les Quatre, oui, du temps j'en avais. Beaucoup. Et ces humains en avaient si peu. Si j'avais encore mes pleins pouvoir, peut-être pourrais-je veiller sur davantage d'entre eux et ne pas me limiter à quelques individus. Je faisais évidemment du mieux que je le pouvais, mais ils étaient des petits demandeurs. C'était assez amusant en y pensant. Mais malheureusement pour moi et en ces heures avec Valion, le temps n'était plus à la réflexion.

Un odeur vint chatouiller mes narines. Soulevant le museau, j'essayais d'en distinguer les effluves. De la viande qui cuit. Mes oreilles se mirent à tourner dans tous les sens, tandis que mon museau cherchait lui aussi la direction de cette odeur. Finalement je la trouvais et pointais vers elle. J'observais alors un peu la zone. De la viande qui cuit mais pas de fumée d'un feu de bois. Il ne m'en fallait pas plus pour comprendre. Il valait mieux ne pas nous en approcher de trop près, surtout si ils s'apprêtaient à commencer leur repas. Cependant, c'était une bonne occasion de tester encore un peu les connaissances de mon acolyte. Prenant alors soin de continuer à marcher en évitant la direction que j'avais noté, mes yeux se posèrent sur lui.

“ Bien. J'ai sentis l'odeur d'une viande en train de cuir. Avec tes observations et ce que tu sais de cette zone, que peux-tu tirer de cette information ? ”

Moi qui avait arpenté l'île pendant bien plus longtemps que lui, j'avais eu la réponse assez facilement. Mes sens aussi m'avait permis de discerner l'odeur bien plus rapidement que lui, il ne la sentirait même peut-être pas du tout. A moins qu'une brise le lui apporte.
@ pyphi(lia)


L'art de la chasse Nlk0

" Tenir au secret ce que je te dirai, et de ne jamais faire quoi que ce soit qui puisse me causer un quelconque tort "
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Jeu 6 Juin 2019 - 4:20

L'art de la chasse
Un voile tomba sur la réplique qui cueillit son trait d'humour. Il la teinta d'une autre émotion, moins gaie. Elle s'apparentait à l'abattement, la tristesse peut-être, ou encore la résignation. Valion, ne sachant la discerner avec précision, fronça brièvement les sourcils. L'éternelle Punition des Dieux renfermait bien des ressentiments. Et elle ne semblait pas laisser Sarabi indifférente. Il aurait voulu creuser pour connaître le sien, non par curiosité, mais parce qu'il tenait l'impression qu'elle portait un fardeau. Il voulait l'inciter à le partager, à en parler, dans l'espoir de l'alléger.

Il n'était peut-être qu'un humain, un mortel, mais il y croyait. Cette demi-teinte n'emportait pas le positif. Sans savoir si cette conviction émanait de lui ou de la force de la lionne divine, il sourit avec légèreté. Le jour où le soleil d'Ignis déclinerait n'était pas arrivé, alors celui où la volonté de sa fille en subirait les conséquences non plus.

Guidé par l'impulsion de celle-ci, Valion se mit également à humer l'air, moins gracieusement que sa partenaire divine. Il eut beau suivre les directions pointées, il ne sentait rien. Heureusement, les paroles de la Lionne aiguillèrent ses sens. C'était donc le délicat fumet de la chair qui l'avait atteinte. Maintenant qu'il savait quoi chercher, le jeune homme observa les environs plus en détails.

Il ne voyait rien de particulier, et ne sentait toujours pas grand-chose. Pourtant il savait la demande sérieuse, aussi il persista naturellement. Puis le constat le heurta. Combien de créatures prenaient les attraits magiques d'Ignis dans la région ? Une non ? Ah non, il y en avait bien une deuxième mais vu la situation, les Siamois pouvaient facilement être écartés. Valion hocha distraitement la tête puis trouva le regard azuré de la demi-déesse.

« Des Fulminas. »

Comme pour lui donner raison, les ailes d'Aer daignèrent enfin lui porter les effluves de viande légèrement carbonisée. L'odeur avait de quoi attiser l'appétit, même s'il était encore tôt et que son petit déjeuner s'était avéré copieux. Loin d'être esclave de ses envies culinaires en dehors de celles de sa maisonnée, Valion se rangea sous le couvert de la méfiance.

« Même si leur repas joue en notre faveur, nous ne devrions pas nous attarder. Si jamais le vent tourne, ils risquent de nous sentir. Enfin, moi surtout ! »

Le jeune homme avait retrouvé son air jovial. Les deux partenaires de chasse poursuivirent leur chemin. Au bout d'un moment, il lui sembla que Sarabi lui laissait silencieusement prendre les devants. Puisqu'il était mis à l'épreuve et que cela restait un très bon exercice, il ne se fit pas prier et la devança d'un petit mètre. Leurs pas, en les éloignant des Fulminas, les avaient également distancé du bois.

Au bout de longues minutes à fouler la vaste plaine, le regard gris-bleu du chasseur fut attiré par un éclat orangé au sol. Une plume. Il sourit avec satisfaction. Celle d'un Bicéphale à n'en pas douter. Il l'agita devant Sarabi avec un brin de fierté puis réfléchit.

« On peut se rapprocher de la Sérénade. Avec notre odeur, je ne pense qu'il y en ait un qui s'aventure près de la rive. Mais y'a pas mal de cobas qui s'y abreuvent. Ce sont des proies faciles. Et le cri des Bicéphales sera davantage porté ici sur une étendue dégagée que dans la forêt. »

Cela restait des probabilités, mais il n'avait pas mieux pour l'instant.

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Holly Rundle



L'art de la chasse Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sarabi
Sarabi
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Young lioness
Date d'inscription : 22/03/2018
Messages : 186
Double Compte : Lagertha
Elément : Feu
Sorts : feu_5;
lumiere_1;
folie_0;
ignifuge_3;
necrose_5;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Jeu 15 Aoû 2019 - 16:00

&

L'art de la chasse


Un éclat satisfait illumine mon regard de cristal quand le jeune chasseur me donne la réponse que j'attendais. Un faible hochement de tête le lui indique également avant que mon attention reparte en direction de ces fulminas s'apprêtant à débuter un bon repas. Un nouvelle satisfaction se fait ressentir quand Valion prend l'initiative de nous conseiller de nous éloigner de cette zone, au risque d'un danger nous guettant à y demeurer. Il prenait une certaine assurance, c'était un plaisir de l'observer évoluer aussi rapidement. Le laissant prendre le rôle qu'il commençait à revêtir, je prenais quand nos pas nous éloignent de notre position.

Je l'observais donc, un peu en retrait alors qu'il s'élançait vers une piste, me rapportant l'objet qui avait attisé son intérêt. Une plume de bicéphale à n'en pas douter. Le voir ainsi l'agiter sous mon nez pouvait ressembler à un comportement assez enfantin, mais il y avait cependant quelque chose d'adorable là dedans. Son avancée était belle à regarder et il semblait en être fier. C'était le plus important dans son évolution, qu'il mesure lui même la récompense de ses efforts. Je pouvais lui apporter tout le soutien possible et imaginable, être aussi fière de lui que possible, si il ne prenait pas conscience de son évolution de lui même, ce serait voué à l'échec.

“ C'est une bonne idée. Laisse moi la sentir. ”

Je m'avançais jusqu'à ce qu'il me tende la dite plume de laquelle je rapprochais mon mufle. L'odeur était encore bien présente, en aucune façon altérée par le temps. Cela signifiait qu'elle était tombé il y a peu. Me remémorant les notes des embruns d'un bicéphale, je me mets à nouveau à humer l'air pour tenter de discerner une direction. Le vent ne soufflait pas dans notre direction, c'était assez difficile finalement et malheureusement, je ne parvenais pas à mes fins. J'indiquais alors à Valion que nous pouvions continuer notre route vers la Sérénade comme il l'avait précédemment conseillé.

Sans prévenir, un cri strident vint à nos oreilles. Ça ne faisait aucun doute, c'était un bicéphale et cela signifiait qu'il était en train de chasser, mais quoi ? Je levais les yeux vers le ciel, scrutant la voûte avant de le voir enfin, tournoyant, signant définitivement son occupation du moment : la chasse. De notre position, une légère butée voilait notre vision de sa cible qui se trouvait en contrebas. L'excitation commençait à m'envahir et après un rapide regard de connivence avec Valion, nous nous élançons vers sa direction et bien vite, nous pouvions nous apercevoir de ce qui se déroulait. Nous pouvions voir un troupeau de cobas qui s’agitaient. Demeurant en groupe, ils couraient dans diverses directions, les unes après les autres. Les suppositions de Valion avaient été très juste, c'était même étonnant.

“ Tu as peut-être un don, qui sait ? ”

Un éclat scintillait dans mon regard quand lui portait. Le bicéphale tournoyait encore et n'avait pas l'air certain de la cible qu'il souhaitait attaqué. Ça lui laissait quelques instants de réflexion.

“ Essayes d'établir rapidement un plan d'attaque, simple, efficace. Indiques moi et j’exécute. ”

Évidemment, si ça tournait mal, j'agirais en conséquence et reprendrait les rennes de cette chasse, mais pour l'heure, il devrait conservé sa place de meneur.
@ pyphi(lia)


L'art de la chasse Nlk0

" Tenir au secret ce que je te dirai, et de ne jamais faire quoi que ce soit qui puisse me causer un quelconque tort "
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Ven 6 Sep 2019 - 18:36

L'art de la chasse
Le regard fier de la Lionne gonflait son assurance, sans qu'il délaisse toutefois sa prudence. Il attendit patiemment qu'elle s'imprègne de l'odeur de l'animal et qu'elle tente d'en débusquer la piste. En vain malheureusement, car le vent était trop contraire à leur position. Le duo continua donc sur leur première lancée, se rapprochant de la rivière locale en de longues foulées.

Valion restait attentif aux environs, guettant la moindre trace prouvant qu'ils étaient sur la bonne voie. Aucune autre plume ne vint éclairer leur chemin. Mais en approchant de la Sérénade, un cri lui vrilla les tympans. Il ne s'en réjouit qu'une fois remis du bourdonnement à l'intérieur de son crâne. La chance leur souriait. La créature voletait plus loin, analysant probablement sa zone de chasse. Impossible pour eux d'en faire de même avec la dénivellation du terrain. Peu importait, ils tenaient leur proie. Le temps pressait, il fallait se rapprocher avant que la bête ne pique.

En passant la butte, ils découvrirent un troupeau de bêtes en panique. Le jeune homme s'arrêta, imitant sa partenaire divine. Sa réplique lui tira un sourire flatté. Les enseignements de Yuurei et toutes ses lectures n'étaient pas inutiles, en fin de compte. Et il savait se servir de sa tête, en plus d'être doué pour suivre les ordres. Porté par la demande de la fille d'Ignis, son esprit se focalisa tour à tour sur les Cobas, faisant fi de leurs bêlements incessants, et le Bicéphale dont la ronde pouvait cesser à toute instant.

Une idée lui vint, mais parmi toutes les inconnues, une le dérangeait : les capacités de la chasseresse. N'ayant jamais côtoyé de demi-dieu très longtemps, Valion ignorait totalement l'étendue de leur potentiel magique. Apparemment, il fallait du temps pour qu'ils regagnent une certaine puissance, comme un muscle à rééduquer. Sarabi était sortie depuis peu et avait passé son temps à Sirk, de ce qu'il avait compris. Il n'aimait pas se jeter dans un affrontement sans connaître tous les moyens à disposition mais tant pis, il lui faisait confiance.

« Il doit attendre qu'un membre du troupeau se démarque. Ça sera plus facile pour lui de s'en saisir. Dès qu'on en repère un isolé, on s'élance. Si on attend qu'il pique, il risque de nous devancer. Dès que tu es à portée, vise ses ailes. Le plus important c'est de le clouer au sol, et ça je n'y arriverais pas tout seul. »

Avec sa lance artisanale et son épée, il n'irait en effet pas très loin. Les obstacles survenus en route jusqu'au village du comte Katar lui avaient dérobé toute opportunité de gagner des tsuris. Son équipement n'était pas encore à la hauteur d'un chasseur digne de ce nom. Bien sûr, en entrant au service du maître de Sirk ou en délivrant un demi-dieu, il espérait que cela change.

« Ses têtes constituent le plus gros danger. Je profiterais de sa chute pour l'attaquer par derrière. Si tu es capable de l'affaiblir, je t'en prie ! »

Cela sous-entendait qu'il ne se mange pas une rafale de vent en pleine poire et se fasse projeter à quelques mètres. Il ne pouvait cependant rien anticiper. Valion n'avait jamais vu de Bicéphale à l'oeuvre et ne savait donc comment la créature générait ses sorts. Mais s'il parvenait à rester dans son dos et lui lacérer les pattes, la bête serait définitivement immobilisée, et il serait plus aisé de l'achever.

Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Holly Rundle



L'art de la chasse Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sarabi
Sarabi
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Young lioness
Date d'inscription : 22/03/2018
Messages : 186
Double Compte : Lagertha
Elément : Feu
Sorts : feu_5;
lumiere_1;
folie_0;
ignifuge_3;
necrose_5;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Dim 6 Oct 2019 - 15:09

&

L'art de la chasse

Sarabi

• Mana  
14/20

• Endurance
50/59

• Etat: Sain
• Attaque physique: 8

“ Bien. ”

Voilà tout ce qui était sortit de mes babines après ses instructions. Cela englobait évidemment mon consentement à agir comme il me l'indiquait, mais aussi mon opinion de connivence avec la sienne. J'aurais pu développer davantage, mais ses propres mots sonnait le débuts des hostilités et instinctivement, c'était mon âme de chasseuse qui entrait en scène. Fléchissant les pattes, m’aplatissant légèrement vers le sol, je m'avançais de quelques pas lents, épousant le sol, la queue droite et prête à bondir. Immobile, mes yeux perçaient l'horizon et le troupeau de cobas qui courait en tout sens. Jusqu'à ce que, suite à un changement de direction un peu trop brutal, le groupe se défasse d'un de leur membre un peu plus à la traine que les autres.

Sans attendre la réaction du Bicéphale, je m'élançais dans un court grondement plein d'ardeur, filant vers la zone de chasse. Sans vraiment me préoccuper de Valion derrière moi qui ne saurait certainement pas suivre le rythme, je courrais toujours plus vite, plus puissamment, le Bicéphale entamant la poursuite de sa propre proie. Une fois à porté, je rugissais bruyamment pour attirer son attention avant de projeter une boule de feu , prenant naissance au fond de ma gueule, en direction de l'une de ses ailes. Se tournant vers moi, interpellé par ma sollicitation, c'est donc cet amas brûlant qu'il reçu de plein fouet. Le Coba lui ne se fit pas prier pour s'enfuir à toutes pattes.

Le Bicéphale gémit alors de douleur, mais sa blessure ne l'avait pas encore cloué au sol et sa rétorque fut sans attente. Il projeta alors vers moi une tornade violente, d'un battement d'aile puissant. J'eus le temps de bondir sur le côté pour éviter sa magie, mais reprenant subitement conscience de la présence de Valion, mon attention bifurqua vers lui pour m'assurer qu'il n'allait pas recevoir l'attaque qui m'était destinée.  Le Bicéphale en profita pour réitérer sa tornade et celle filait bien plus brusquement vers moi. J'avais tenté de l'esquivé, mais n'en avait pas eu complètement le temps et le souffle me projeta à plusieurs mètres en arrière, roulant deux fois avant de reprendre appuis sur me pattes et me freiner de mes griffes plantées dans la terre.

L'un de ses têtes tira alors vers la proie qui s'enfuyait tandis que l'autre souhaitait visiblement me punir de l'affront que je lui avait fait. Je lançais un regard vers Valion avant de lancer une nouvelle boule de feu que le Bicéphale évita sans grande peine, malgré son aile blessée. Je grondais de frustration devant ma pathétique performance. Le temps enfermé m'avait rouillé et ce n'était vraiment pas joli à voir. Cependant, l'avantage de combattre un Bicéphale était la dualité qu'il s'imposait lui même. Ainsi, ses deux têtes commençaient déjà à se chamailler à propos de la marche à suivre sans doute, tirant d'une tête vers les Cobas, puis vers moi de l'autre. J'en profitais pour m'élancer de nouveau et projeter une nouvelle boule de feu vers son aile saine, ses chamailleries l'empêchant de l'esquiver alors qu'il la prenait de plein fouet. La brûlure entama dangereusement son plumage et je le vie piquer vers le sol, essayant de ralentir sa chute de quelques battement de son autre aile blessée.

Comme convenu alors et lançant un nouveau regard à Valion, je décrivais un cercle autour du bicéphale jusqu'à ce qu'il se redresse, captant son attention vers moi d'un rugissement provocateur.




Sorts lancés par Sarabi : Feu 2 en Projection (trois fois)
Sorts lancés par le Bicéphale : Vent 2 en projection (deux fois)
Stats du Bicéphale : Endurance "47-15-15=17"  Mana "25-2-2=21"
@ pyphi(lia)


L'art de la chasse Nlk0

" Tenir au secret ce que je te dirai, et de ne jamais faire quoi que ce soit qui puisse me causer un quelconque tort "
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Lun 21 Oct 2019 - 13:20

L'art de la chasse

Valion

L'art de la chasse Celtic11 État : Haletant.
L'art de la chasse Celtic11 Endurance :
10/15

L'art de la chasse Celtic11 Attaque physique : Lance = 7 / Épée = 13
Équipement:
 
Dès que la fille d'Ignis bondit sur ses pattes, Valion s'élança. Malgré sa course rapide, elle le distançait avec une aisance divine. Il écarquilla les yeux à la vue de l'énorme boule de feu projetée sur la créature. L'usage de la magie des Quatre au quotidien était une chose, celui en plein combat une toute autre, et bien plus impressionnante. Aspiré dans sa contemplation, Valion n'eut pas le réflexe de s'arrêter, même en observant l'air se moduler en de puissantes spirales. Heureusement, il était trop loin pour être en danger et se protégea le visage en sentant l'onde magique balayer les environs.

La seconde réplique visa précisément Sarabi. Les muscles du jeune homme se crispèrent. Il retient une exclamation en la voyant rouler au sol. Il la savait assez puissante pour résister, aussi l'inquiétude se tut face à son entraînement militaire. Garder son sang-froid s'avérait plus difficile en dehors des murs de Lüh, surtout lorsqu'un être cher se retrouvait blessé. Mais il s'agissait d'une chasse, et Valion était prêt.

Il attendit que la Lionne mette le monstre à terre pour se précipiter vers lui, tentant d'anticiper son point de chute. Gorgé par l'odeur des plumes carbonisées, il empoigna sa lance et se plaça derrière le Bicéphale, à distance raisonnable, guettant le regard azuré et le moment opportun. Ce dernier survint au rugissement de sa partenaire, qui amena la créature plus si ailée à tendre ses deux cous pour faire claquer ses mâchoires près du pelage rosé.

L'apprenti chasseur se rapprocha d'un pas vif, saisit son arme à deux mains et la planta dans la cuisse gauche de son adversaire. Celui-ci interrompit son attaque pour lâcher un gémissement de douleur. Valion se cramponna au manche en bois pour maintenir son assise malgré les gesticulations. Il ne put toutefois résister à l'impulsion magique qui le dégagea d'un coup sec. Étalé au sol, il vit du coin de l’œil la fille d'Ignis prête à bondir, ses iris clairs vissés sur quelque chose qui le dominait. Le jeune homme releva aussitôt la tête pour apercevoir l'énorme patte s'abattre sur lui. Il roula in extremis sur le côté et profita de l'élan pour se relever.

Ses côtes le faisaient souffrir, résultat du sort lancé si près de son corps. Eraedem, tout juste sortie de son fourreau, porterait le coup de grâce. Valion se glissa derrière la patte que la créature ramenait contre elle, espérant que Sarabi capterait à nouveau son attention pour qu'il se fasse oublier quelques secondes. Ce temps lui fut gracieusement accordé par la demi-déesse. Il put se faufiler sous l’estomac du Bicéphale et y enfonça sa lame émeraude jusqu'à la garde avec un râle, puis trancha la membrane sur une quarantaine de centimètres.

Loin d'arrêter sa course, le jeune chasseur se pressa loin de la créature, n'attendant pas qu'elle se vide de son sang à portée de ses crocs. Lorsqu'elle s'effondra enfin, une agonie peut-être abrégée par la Lionne divine, il réalisa que sa cage thoracique se soulevait de manière frénétique. L'évidence de sa déclaration releva le soulagement éprouvé.

« Il est mort. »

Le combat s'était enchaîné si rapidement que son esprit n'avait laissé filé aucune autre pensée. Toujours haletant, Valion sonda ses côtes d'une légère pression de la main. Il grimaça légèrement. Rien de grave, mais il lui faudrait se ménager et bien se reposer. Son séjour à Sirk risquait ainsi de s'allonger. Il plongea son regard bleuté dans celui cristallin de sa partenaire pour la remercier d'une voix chaleureuse, malgré son souffle irrégulier. Une pointe d'inquiétude souleva toutefois ses derniers mots.

« Merci Sarabi. Je n'aurais pas réussi sans toi. Est-ce que ça va ? »




Attaque de Valion à la lance : -7 endurance pour le Bicéphale
Sort lancé par le Bicéphale : Vent 1 en contact (-5 endu)
Attaque de Valion à l'épée : -10 endurance pour le Bicéphale
Stats du Bicéphale : Endurance 17-7-10 = 0
Mana
20/25


Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Holly Rundle



L'art de la chasse Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sarabi
Sarabi
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Young lioness
Date d'inscription : 22/03/2018
Messages : 186
Double Compte : Lagertha
Elément : Feu
Sorts : feu_5;
lumiere_1;
folie_0;
ignifuge_3;
necrose_5;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Jeu 24 Oct 2019 - 19:36

&

L'art de la chasse

Sarabi

• Mana  
14/20

• Endurance
50/59

• Etat: Sain
• Attaque physique: 8

Le confrontation tourna finalement en ma faveur, le Bicéphale était enfin à terre, son attention détournée vers moi. Valion en profita logiquement pour attaquer à son tour. Cependant, les choses évoluèrent assez mal alors que notre proie retorqua d'un vent brusque vers l'humain. Mon sang ne fit alors qu'un tour, si je n'avais pas pu prévenir son attaque, j'allais au moins dévier la prochaine. Alors que sa patte s'abattait sur Valion, je bondis dans un rugissement puissant pour la détourner dans le sens opposé de la fuite, par roulade, de mon comparse. Mordant aussi fort qu'il m'était permis, je captais à nouveau l'attention de l'oiseau, permettant ainsi à Valion d'en finir.

Cette fois-ci complètement à terre, un dernier souffle restait à l'une de ses têtes. Je l'achevais alors d'un coup de crocs puissant, brisant sa nuque d'une mouvement vif et brusque. Elle avait assez souffert comme cela après tout. Une fois cela fait, je m'asseyais non loin, observant la conclusion de notre confrontation silencieusement. Les mots de Valion, aussi évident pouvaient-ils être, ponctuait l'ensemble du tableau. J'observais ce corps inerte, privée de sa vie. J'avais pris cette habitude, quand la situation me le permettait. Toute vie méritait qu'on la respecte, même si nous lui avions nous même donné la mort.

Le souffle saccadée et prononcé de Valion me rappela alors, trouvant son regard déjà tourné vers moi. Son état m'inquiéta instantanément et je me redressais pour le rejoindre, l'air inquiet. Posant mes yeux sur ses côtes qu'il tenait, je prenais connaissance de ses blessures.


“ Nous avons réussi ensemble, oui. Tout va bien pour moi, et toi ? Est-ce qu'elles sont brisées ? ”

Le soulagement était de mise lorsqu'il m'informa que non. Si cela avait été le cas, je n'aurais rien pu faire. Si il ne s'agissait en revanche que d'un mauvais coup, je pourrais peut-être le soulager.

“ Est-ce que tu veux que je m'en occupe ? ”

Mon regard trouvais le sien. Je préférais demander plutôt que d'imposer, le connaissant, c'était tout à fait possible qu'il ne tienne pas à ce que j'use de ma magie pour soigner une blessure d'une gravité non alarmante. J'aimerais cependant sincèrement le soulager des douleurs. Une fois cela fait, ou non, je me tournais légèrement pour observer à nouveau le Bicéphale sans vie.

“ Prends ses griffes, nous rentrerons aussi vite que possible. Les autres monstres de la Vallée sauront s'occuper de lui. ”

Des fulminas ou même un Aestos pourrait se repaitre de sa chair, je ne le savais pas perdue. C'était l'un des avantages de ce Nouveau Monde pleins d'une faune puissante, les corps à l'abandon ne le restait pas longtemps.
@ pyphi(lia)


L'art de la chasse Nlk0

" Tenir au secret ce que je te dirai, et de ne jamais faire quoi que ce soit qui puisse me causer un quelconque tort "
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Dim 10 Nov 2019 - 0:52

L'art de la chasse

Valion

L'art de la chasse Celtic11 État : Fatigué.
L'art de la chasse Celtic11 Endurance :
10/15

L'art de la chasse Celtic11 Attaque physique : Lance = 7 / Épée = 13
Équipement:
 
Les puissantes mâchoires de Sarabi se refermèrent d’un claquement sec sur la seconde nuque de la créature. Le bruit fit naître un frisson le long de son échine. L’apprenti chasseur n’était guère habitué au son de la mort, ni chez les humains ni chez les monstres. Bien que désagréable, c’était mieux ainsi, sans plus de souffrance que nécessaire.  Il ne saisit pourtant pas la minute de silence qui suivit, pensant que la demi-déesse reprenait également son souffle. Son esprit respectueux ignorait les marques que l’on pouvait témoigner aux créatures de ce monde.

La question alerte de la demi-déesse le surprit un instant. Valion sourit avec tendresse en la rassurant. Elle proposa son aide magique, tirant à nouveau sur la fibre maternelle qui la caractérisait.

« Ne t’inquiète pas ça va aller. Un peu de repos et je ne sentirais plus rien. Et puis tu devrais économiser ton énergie, on n’est pas à l’abri d’une mauvaise rencontre sur le retour. Mais c’est gentil, je te remercie. »

La noble Lionne lui donna les consignes suivantes. Le jeune homme connaissait relativement bien la faune d’Arcane grâce à ses lectures, ainsi que les éléments récupérables et exploitables dans leur société. Si les composants magiques gardaient leur secret, les différents cuirs et quelques plaques osseuses ne contenaient plus aucun mystère.  De mémoire, les griffes de Bicéphale servaient à la conception des boucliers miroirs.

Valion entreprit de détacher les griffes de la créature trépassée. N’ayant d’autre option que sa belle épée, il mit plusieurs minutes. Malheureusement, sa bourse se trouvait à l’heure actuelle trop légère pour qu’il puisse acheter une dague suffisamment solide pour les récoltes de ce genre. Inquiet à l’idée que d’autres prédateurs ou charognards puissent rappliquer, il ne pressa toutefois pas l’allure, craignant davantage de se couper dans la précipitation. Une fois la besogne achevée, il les enveloppa dans le tissu qu’il réservait d’ordinaire à l’entretien de ses lames. Il n’avait rien d’autre, et devrait le laver en rentrant pour en faire disparaître le sang.

Le duo se remit en route. L’ancien soldat marchait d’un pas moins rapide qu’à l’aller, économisant les forces qu’il lui restait. SI Sarabi sentait quoique ce soit, il accélèrerait. À ses yeux, la chasse s’était relativement bien déroulée. Mais les critères de la fille d’Ignis comme du Comte lui échappaient. Une pointe de stress l’envahit au fil du chemin. Il ne pouvait s’empêcher de rejouer l’affrontement dans sa tête, songeant à ce qu’il aurait pu faire de mieux. Le silence accompagnait ainsi ses pas. Lorsqu’il s’en rendit compte, il s’excusa en se passant une main dans les cheveux.

« Pardonne-moi, j'étais dans mes pensées. »

L’hésitation le gagna. Il finit par exprimer son interrogation et expulser ce qui le taraudait.

« Alors… qu’en as-tu pensé ? »

L’avis de Sarabi lui tenait terriblement à cœur, et s’il avait jugé la plupart de ses réactions positives, elle n’avait rien confirmé. D’autres réflexions suivirent, et Valion réalisa véritablement qu’il ne pouvait, avec ses finances et son équipement actuels, se passer d’un compagnon divin pour chasser. Avec une certaine tension, il fit part de sa résolution.

« Je pense que je vais vraiment devoir retourner dans un Temple. »

L'idée ne lui déplaisait pas tant que ça, mais restait lourde de conséquences. Le visage terriblement inquiet de sa mère lui revint à l'esprit, lorsqu'il avait annoncé avoir passé, et échoué, deux épreuves. Ses chances de survie ne seraient pourtant guère meilleures s'il persistait à parcourir les terres sans puissance magique.

Rencontrer un autre enfant des Quatre était une perspective aussi excitante que terrifiante. Mais en l'instant, elle lui rappelait surtout tristement que la Lionne d'Ignis ne lui était pas liée, et qu'il devrait bientôt la quitter.


Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Holly Rundle



L'art de la chasse Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sarabi
Sarabi
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Young lioness
Date d'inscription : 22/03/2018
Messages : 186
Double Compte : Lagertha
Elément : Feu
Sorts : feu_5;
lumiere_1;
folie_0;
ignifuge_3;
necrose_5;
negation_0;
intimidation_5;
pyrokinesie_0;
magma_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite Lun 11 Nov 2019 - 14:48

&

L'art de la chasse

Sarabi

• Mana  
14/20

• Endurance
50/59

• Etat: Sain
• Attaque physique: 8

Oui, il était clair qu'il aurait besoin de repos après cet affrontement court, mais intense. La chasse se jouait souvent ainsi, tout du moins avec les monstres qui le permettait. Rapide et efficace, voilà les maitres mots d'une chasse réussie. Il m'assura ne pas avoir besoin de soutien magique et même si à mon sens il aurait été profitable pour lui, je n'irais pas à l'encontre de son souhait. Je me contentais donc de répondre d'un simplement hochement de tête avant de me positionnée un peu plus loin, le temps qu'il s'affère à récupérer le butin utile de ce bicéphale.

Je pris une position assise, balayant l'horizon de mon regard cristallin avertis. Il n'était pas question de se faire surprendre par un autre monstre souhaitant faire de notre chasse son repas, pas tant que nous étions là en tout cas. Par la suite, je n'avais aucun problème à ce que notre labeur permettre de nourrir la faune, bien au contraire même, tant que nous conservions un certain équilibre, à savoir ne pas abuser de notre pouvoir de destruction de vie. D'un regard en arrière, je m'assurais que Valion avait finit sa macabre besogne avant d'amorcer notre retour. Sa marche était plus lente qu'à l'allée, ce qui était bien normal, néanmoins il me paraissait avoir l'esprit ailleurs qu'ici. Du coin de l’œil, j'essayais de comprendre sans poser la question, mais finalement il s'en rendit aisément compte et répondit de lui même à mes doutes en me faisait part des siens. Je lui accordais alors un regard doux avant de le porter vers l'horizon.


“ Je pense qu'il faut que tu adapte ton style de combat aux monstres de l'île, après ta carrière à affronter davantage les humains, c'est primordial. Que tu apprenne à tirer partie du terrain tout en réagissant selon la proie qui te fait face. Ici par exemple, il aurait été plus profitable et moins risqué pour toi que tu ai une arme à distance. Une lance peut faire l'affaire en tant que javelot, mais il faut qu'elle soit légère et elle n'accorderait alors qu'un seul coup. Le Bicéphale était à terre, cela aurait tout à fait été possible. ”

Je le savais intelligent et d'un esprit vif, cette aspect de la chasse en tant qu'humain ne lui avait surement pas échappé. Dans ce nouveau monde ils étaient très vulnérables, un combat au corps à corps avec les monstres de cette île était un choix peu judicieux pour quiconque voulait vivre longtemps. Après ce première avis, je lui accordais un regard chaleureux et bienveillant.

“ Mais tu as aussi des qualités innées qui te seront très utiles pour la voie que tu as choisis. Ton esprit est vif et ton instinct est l'un de tes meilleurs atouts. Avec de l'expérience tu deviendras un très bon chasseur, je n'ai aucun doute là dessus. ”

Mon avis complet donné, il enchaina sur un tout autre sujet, qui était directement lié c'est vrai, mais qui n'était pas spécialement pour me rassurer. Mon regard se ternit quelque peu à cette résolution qu'il s'était donné. Bien sûr, un compagnon divin serait un merveilleux atout pour lui, mais je n'en oubliait pas le risque à encourir pour espérer un tel soutien. A la perspective qu'il échoue et qu'il en perde la vie, mon mufle s'abaissait un instant.

“ Tu as peut-être raison, mais n'abuse pas de ta chance trop longtemps, elle risquerait de tourner bien trop violemment si tu la force régulièrement. ”

Ma réponse était sortie tel un souffle quelque peu lourd, loin de moi l'idée de l'en dissuader, j'avais après tout moi même refusé cet humain durant mon épreuve et même si j'essayais de palier, comme je le pouvais, ce choix il m'était difficile de l’inciter à renoncer. Sa détermination, c'était l'une de ses plus grande force. Je tournais alors à nouveau mon regard vers lui, adoucis et bienveillant.

“ Je serais rassurée de te savoir sous la protection d'un cousin, ou même d'un frère. Puisses-t'il être digne de toi et de ton esprit. ”
@ pyphi(lia)


L'art de la chasse Nlk0

" Tenir au secret ce que je te dirai, et de ne jamais faire quoi que ce soit qui puisse me causer un quelconque tort "
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #15 écrite Mar 12 Nov 2019 - 14:51

L'art de la chasse

Valion

L'art de la chasse Celtic11 État : Fatigué.
L'art de la chasse Celtic11 Endurance :
10/15

L'art de la chasse Celtic11 Attaque physique : Lance = 7 / Épée = 13
Équipement:
 
Avec pertinence, la Lionne d’Ignis établit une approche plus souple et moins dangereuse pour l’apprenti chasseur. Celui-ci l’écouta attentivement, à la fois étonné et pas vraiment qu’elle puisse analyser la situation avec autant de sens. Valion sourit avec tendresse. Il n’avait pas été évalué depuis des mois pour ses compétences martiales et sa réflexion militaire. Les pendants bureaucratiques de son ancien poste étaient en cause. Ça lui faisait tout drôle, mais il prenait la chose uniquement avec bienveillance. Il n’aurait pu avoir d’autres égards concernant la fille du Feu.

Ces remarques sensées s’inscrivirent dans son esprit avec précision. Valion n’osa pas dire qu’il manquait d’argent pour appliquer pareille stratégie. Au contraire, sa motivation à en acquérir davantage, et rapidement, se gonfla. Sarabi avait raison, il devait complètement revoir son approche du combat. Il s’était retrouvé exposé beaucoup trop facilement face au Bicéphale, comme lors de cette ridicule altercation avec un élémentaire des Landes. Il avait beau le savoir, ses réflexes de soldat prenaient le dessus, et il s’engageait dans un corps-à-corps qu’il avait l’habitude de maîtriser. Chose qui n’était pas du tout le cas ici.

Le jeune homme savait que la théorie ne pouvait palier à la pratique. L'adrénaline du combat retombant, il se rendait juste compte à quel point. Il allait devoir travailler dur. Les paroles suivantes lui redonnèrent sourire et confiance, tout ce qui fallait pour accompagner les efforts à venir.

Puis, la demi-déesse le mit en garde. Les traits de Valion s'assombrirent. Il l'entendait, même s'il imaginait difficilement, après les deux épreuves passées, la dangerosité que d'autres pouvaient renfermer. C'était une menace qu'il devrait confronter directement, pour que sa conscience l'intègre, aussi bien que ses idéaux. La Lionne teinta ses propos suivants d'une note positive et plus légère, délestée du poids de l'inquiétude. L'ancien soldat sourit avec sincérité. Il ne la décevrait pas.

« Merci, Sarabi. »
L'art de la chasse Icone_10

Arrivés aux portes de Sirk, le cœur du jeune homme se voila de tristesse, anticipant la séparation à venir. Il inspira longuement. Une fois à l'intérieur du village, il se tourna vers sa partenaire divine. Un sourire se dessina sur ses lèvres. L'idée de revenir avec plus d'expérience et un attirail à la hauteur galvanisait son esprit. La présence de la pierre de télépathie sous sa chemise le confortait également. Il déposa le paquetage artisanal devant la Lionne.

« Tiens. Je te laisse les apporter au comte, comme preuve de notre réussite. J'espère sincèrement que cela nous mènera quelque part, toi et moi. Tu es une grande chasseresse, et j'ai adoré apprendre à tes côtés. »

Son regard doux plongea dans les iris azurés de la demi-déesse. Il se passa une main dans les cheveux, et lâcha un éclat de rire gêné d'être aussi chargé en émotions. Puisque les mots lui échappaient, il exprima sa joie, qui dominait le reste, d'un mouvement tendre et familier. Valion posa son front contre le sien, plus duveteux. Il ferma les yeux et expira doucement.

Estime, espoir, et promesse. Voilà ce qui les liait, toujours.


Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Holly Rundle



L'art de la chasse Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #16 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

L'art de la chasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Vallée Sereine-