Premier voyage à deux

Partagez | .
 

 Premier voyage à deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Dim 15 Sep 2013 - 11:59

Sortir du temple n'avais pas été long mais à ma grande surprise le soleil se lève déjà et les landes luxuriantes sont magnifiques à regarder. J'espère qu'Alphikas est heureux de sentir à nouveau le vent, de voir enfin un autre paysage que celui de sa caverne. Pourtant il est temps de partir, sûrement vers lüh… je n’ai pas encore d’idée précise. Mais oui on va sûrement allez pars là. Alphikas se tient près de moi. Je me sens bien, je me sens en sécurité. Je commence donc à marcher d’un pas décidé. J’ai à peine fais quelque pas que Alphikas se retrouve déjà plusieurs mètre devant moi ! Je souris en pensant à ma propre stupidité, comment j’ai pu penser que je pourrais marcher à côté de lui, il fait je ne sais combien de fois ma taille ! Je cours tranquillement pour le rattraper.  Arriver à son niveau je rigole malgré moi.

- je crois que je ne pourrais pas te suivre à se rythme là. Est-ce que ça te gênerais de me porter ?

En attendant sa réponse je récupère doucement mon souffle. Je sens que voyager avec Alphikas sera une expérience pleine de surprises.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Atsuki le Mar 17 Sep 2013 - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alphikas
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Dim 15 Sep 2013 - 12:39

A la sortie du temple, Alphikas sentait le soleil lui chauffer la peau, la lumière envahir le paysage et le vent le caresser. Autant de sensations qu'il n'avait plus ressenti depuis un temps trop long pour être compté. Il retrouvait enfin la nature qu'il avait longtemps abandonner. Tout cela ravivait la flamme de la vie qu'Atsuki avait fait renaître en lui quelques minutes à peine avant de sortir. Pourtant il restait un manque, il le sentait. La nature était belle mais elle le serait tellement plus baignée d'eau. L'océan lui manquait plus qu'il ne l'aurait imaginé. Enfin, il le verrait bien assez tôt pour l'apprécié, après tant de temps enfermé il pouvait bien attendre encore un moment avant d'y aller. En attendait il profitait de la vision de la nature terrestre, ce qui lui rappela un instant sa rencontre avec Nevi. Il se demandait d'ailleurs s'il avait été libéré ou non. Perdu dans ses pensées, il n'avait pas vu qu'il avait largement dépassé la petite, qui lui couru après.

- je crois que je ne pourrais pas te suivre à se rythme là. Est-ce que ça te gênerais de me porter ?

Tsk, les humains ne peuvent vraiment rien faire tout seul.

Alphikas se baissa donc sans un mot, tendant le cou pour que la petite y grimpe. Ce sera bien la première fois qu'il porte quelqu'un. Il faut un début à tout.


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Dim 15 Sep 2013 - 14:10

Alphikas se baisse sans un mot. Il tend son cou. Je comprends donc que c’est pars là que je dois monter. je pose ma main sur son cou il est doux, perdu dans mes pensé je frotte légèrement ma main sur son cou. Puis je l’enlève brusquement. Peut-être qu’il n’aime pas ça. Je fronce les sourcils, je décide de me concentrer pour grimper sur son dos sans lui faire mal. Une fois installée, Alphikas se redresse, en sentent la secousse je m’accroche fortement, c’est bien différent de quand on monte à cheval ! De là-haut la vision du paysage semble encore plus belle.

C’est quand même assez étrange Alphikas n’est vraiment pas bavard, je ne peux pas le lui reprocher je suis un peu pareil, pas autant mais bon. Je pense qu’il faut donner le temps aux choses. D’ailleurs maintenant que j’y pense il a surement envie de voir l’eau maintenant qu’il est sortit ! je souris je sais ou on va maintenant, on ferra une halte à la traversé de la rivière blanche, j’espère qu’il serra content en attendant d’aller voir la mer.  Alphikas se met en marche.

-Je ne te gène pas là ? Je te fais pas mal ? dit moi si quelque chose ne va pas. Je changerais de position.

Les chances que je lui face mal était faible mais je m’inquiétais quand même pour lui, je m’inquiétais pour mon compagnon.
Je réfléchis et je me dis qu'il vaudrais quand même que je m'excuse pour le dérangement.

-j'aurais bien voulu marcher mais je risquerais de te ralentir, désolé de t'obliger à me porter.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alphikas
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Dim 15 Sep 2013 - 16:18

Après que la petite soit monté sur son dos Aplhikas recommença à marché. Elle était tellement légère qu'il ne sentait pratiquement pas son poids sur son dos.

-Je ne te gène pas là ? Je te fais pas mal ? dit moi si quelque chose ne va pas. Je changerais de position. J'aurais bien voulu marcher mais je risquerais de te ralentir, désolé de t'obliger à me porter.

Alphikas réprima un petit rire, sa nouvelle maîtresse semblait être une vraie mère poule. Puis, il se rendit compte que c'était la première fois que quelqu'un s'inquiétait pour lui. Enfin il y avait eu Nevi mais c'était différent. Cela produit en lui une sensation bizarre, nouvelle, comme si... comme si... il venait de rentrer chez lui. Comme si il venait de trouver un endroit auquel il appartenait. Décidément la petite était pleine de surprises. En retour il décida de lui en montrer une.

-Atsuki, accroche toi bien, je vais te montrer un des avantages de m'avoir comme invocation.

A ces mots, Alphikas bondit de plusieurs mètre au dessus du sol, l'impulsion les faisant avancer rapidement vers l'avant. Puis, arrivé au sommet de son saut, il écarta les nageoires et se laissa porter par le vent en une lente descente paisible. Il n'était peut-être pas affilié à l'élément de l'air mais il pouvait au moins planer sur une courte distance et il en était très fier.


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Dim 15 Sep 2013 - 17:16

Je ne cache pas ma surprise quand j’entendis parler Alphikas.

-Atsuki, accroche-toi bien, je vais te montrer un des avantages de m'avoir comme invocation.

C’est bien la première fois qu’il m’appelle par mon prénom. Mais je ne m’attendais  en aucun cas à ce qui allait suivre.  Alphikas avait bondit et on se retrouvait bien quelques mètres au-dessus du sol. Mais il n’avait pas fini, au sommet de son saut il écarta ses nageoires et se mit à planer. Je n’en revenais pas ce n’est pourtant pas une invocation affilié à l’air et pourtant on vole! Enfin on ne vole pas vraiment mais on plane doucement en descendant et c’est vraiment impressionnant.

-Ahahah tu es vraiment plein de surprise Alphikas !

J’ai l’impression que je ne peux qu’être heureuse auprès de lui. On se connaît depuis peu mais c’est comme si on était de la même famille.  Je m’étonne moi-même d’ailleurs de ressentir ça. Ma vie n’a pas été simple et je suis devenue très renfermée après  mon enlèvement. Je parle peu aux autres et ne cherche pas à être accueillante avec eux. Pourtant avec lui tout s’envole même ma peur des invocations.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Atsuki le Mar 17 Sep 2013 - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alphikas
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Dim 15 Sep 2013 - 21:48

-Ahahah tu es vraiment plein de surprise Alphikas !

Il semblerait que cette petite acrobatie ai plu à la petite maîtresse. Alphikas se laisse alors tomber avec grâce et lenteur. Arrivé au sol, il répéta son manège plusieurs fois, ce qui les fit avancer un peu plus vite. Au fur et à mesure qu'ils bondissaient, le soleil montait de plus en plus dans le ciel et finit par atteindre son sommet. Il brillait de mille-feux, sans aucun nuage pour lui barrer la route. Peu de temps après , Alphikas entendit comme un gargouillement venant de la petite. Que cela voulait-il signifier déjà? Déjà, il fallait mieux tendre l'oreille pour savoir d'où provenait exactement ce gargouillement. Il attendit donc jusqu'à ce que ce dernier revienne. Cela venait donc du ventre. Elle devait donc avoir faim. Il ralentit donc la cadence et se remit à marcher pour trouver un endroit où s'arrêter. Ils aurait pu aller n'importe où, la pleine étant vaste et calme, mais Alphikas aperçu un petit point d'eau avec un arbre qui fournissait juste assez d'ombre pour qu'elle ne chauffe pas trop au soleil. Il s'y arrêta donc et lui annonça:

-On s'arrête ici, tu n'as qu'à manger, tu dois avoir faim.

Il s'assit donc et baissa son cou afin qu'elle puisse descendre. Quel distance leur restait-il à parcourir? Il se demandait d'ailleurs où ils allaient. Il lui demandera pendant qu'elle mangera.


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Lun 16 Sep 2013 - 16:45

Après plusieurs heures de marche alternée avec des sauts. Mon ventre commençait à gargouiller. Je pense qu'Alphikas l'a entendu car il a commencé à ralentir. Il s'est arrêté près d'un point d'eau avec un peu d'ombre.  Il pense vraiment à tout. Au final peu être qu’il m’apprécie un temps soit peu, du moins assez pour faire attention à mon estomac

-On s'arrête ici, tu n'as qu'à manger, tu dois avoir faim.

Il baisse son cou et je descends avec habilité de son dos. J'observe notre position on ne doit plus être bien loin du désert… Alphikas a raison il vaut mieux faire une pause maintenant de toute façon il doit avoir besoin de se reposer. J'ai un peu de nourriture dans mon sac. Je sors donc deux bouts de viande séché.

-Tu devrais te reposer un peu, boire et manger. Tu veux un morceau de viande?

Le soleil tape fort je me décale un peu, il y avait peu d’ombre mais si on se sert un peu il pourra poser au moins sa tête.

-Alphikas pose ta tête à l'ombre pour te protéger du soleil.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alphikas
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Lun 16 Sep 2013 - 17:42

-Le soleil me va bien. Et je ne ressens ni la soif ni la faim, garde ta viande pour toi.

Malgré tout, comme Atsuki avait pris la peine de se décaler, Alphikas s'assit à côté d'elle, une partie du corps à l'ombre, l'autre au soleil. En plus cela ne faisait que plus d'ombre pour la petite, il faisait ainsi d'une pierre deux coups. Il attendit donc patiemment qu'elle finisse son repas. Ses pensées vagabondèrent une nouvelle fois vers l'océan, premier et sans doute seul amour de sa vie. Les vagues, les poissons, le corail, que restait-il de ce qu'il avait tant côtoyé par le passé? Toutes ces choses si belles qu'il avait toujours pris pour acquise et qui s'étaient envolés d'un coup, comme un mirage qui n'avait duré que trop longtemps. Il se rappelait encore cette mélodie qu'il avait un jour imaginé en ode à l'océan. Il ne pouvait l'oublié, elle lui était venu du font de son être. Alors, tandis que la mélodie lui revenait en tête, Alphikas ouvrit la bouche inconsciemment et commença à la chantonné. Le son qui sortait de sa bouche était très différent de sa voix parlée, qui elle était forcée par une ventriloquie, là c'était le son naturel de sa voix qui sortait, semblable à une flûte, plus pure que la plus pure des flûte que l'homme aurait pu fabriqué. Il continuait son chant et les poissons semblait y réagir, comme si la mélodie était celle de l'océan lui même, comme si tous la connaissaient déjà et formaient une sorte de danse aquatique en nageant suivant des formes précises, rythmé par la musique. La chanson finit, Alphikas retomba dans son silence de plomb et les poissons repartir dans leur nage désordonnée. La nostalgie du temps passé n'avait durée que quelques minutes, juste assez pour rappelé aux habitants des eaux que ce temps avait bel et bien existé et était encore inscrit dans leur corps.

Hors rp, chant d'Alphikas:
 


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Lun 16 Sep 2013 - 18:08

Je ne savais pas que les invocations ne mangeaient pas. Je range donc mon bout de viande séché dans mon sac et pendant qu’Alphikas se pose à côté de moi je commence à manger. Depuis combien de temps je n’avais pas mangé en compagnie de quelqu’un ? Mes souvenirs semblent flous. Même lors du voyage avec la caravane je ne mangeais jamais avec eux ni en même temps.

Puis tranquillement comme si cela venais du vent lui-même j’entends une douce mélodie triste et enivrante. Je me rends compte que c’est Alphikas qui produit se merveilleux son, je n’avais jamais entendu quelque chose de tel ! Je me suis arrêtée de manger et je regarde Alphikas il semble plongé profondément dans ses souvenirs. Des souvenirs oui c’est vrai, j’ai l’impression d’être transportée, je me revois petite jouant avec mon frère et ma petite sœur, ma mère souriante, et la forêt qui chante les joies de la vie. Le chant d’Alphikas m’a malgré moi transporté dans un passé que j’avais oublié. Je regarde le ciel et en même temps je sens les goutes couler sur mon visage. J’aimerais tellement qu’il ne pleuve pas… pourtant cela ne voudra donc jamais s’arrêter ? Je pleure doucement, en silence,  je ne me rends même pas compte que la douce mélodie d’Alphikas c’est arrêté.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alphikas
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Lun 16 Sep 2013 - 19:30

Après un long moment de silence, Alphikas regarda en direction d'Atsuki. Elle avait des larmes qui coulaient sur les joues. Il se sentit un peu honteux, il ne s'était même pas rendu compte qu'il avait chanté devant elle et qu'elle l'avait entendu. En tout cas, il semblerait que sa chanson eu le même effet sur la petite que sur lui. Puis, Atsuki sécha ses larmes en tournant la tête dans l'autre direction pour ne pas être vu.

-Un jour quelqu'un m'a appris qu'il ne fallait pas cacher ses larmes car pleurer demande du courage et montre la force d'une personne. En plus, vu qu'on va devoir vivre ensemble dorénavant, ne cache plus tes larmes devant moi.

Cet ordre ne se voulait pas impératif mais plutôt comme une proposition, un premier lien qu'il acceptait de former avec elle. Il ne s'en rendait pas compte mais peu à peu Alphikas ouvrait son coeur à la petite. Leur rencontre était peut-être prédestinée, voilà pourquoi personne n'était venu le chercher avant.
En tout les cas, la question de la direction qu'ils devaient prendre se posait encore. Il demanda donc:

-Vers où se dirige-t-on? Je ne fais qu'aller tout droit depuis le début mais je ne sais pas où l'on va.


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Lun 16 Sep 2013 - 20:03

Le regard d’Alphikas sur moi me fis réaliser que la musique c’était arrêtée et que je pleurais devant lui encore une fois. C’était bien le seul qui m’avais vu pleurer autant de fois. Je sèche mes larmes tout en tournant ma tête sur le côté pour qu’il ne me voie pas. Lorsque j’effectue ce geste il prend la parole très calmement.  

-Un jour quelqu'un m'a appris qu'il ne fallait pas cacher ses larmes car pleurer demande du courage et montre la force d'une personne. En plus, vu qu'on va devoir vivre ensemble dorénavant, ne cache plus tes larmes devant moi.

Je souris, il a le chic pour parler. Je me retourne vers lui mais avant que je puisse répondre il continua.

-Vers où se dirige-t-on? Je ne fais qu'aller tout droit depuis le début mais je ne sais pas où l'on va.

Peut-être qu’il n’est pas entièrement habitué en fait. Je me lève et le regarde avec douceur. C’est vrai que je ne lui ais pas dit où on allait suis-je bête.

- On va dans la direction de Lüh mais je pense faire une halte avant pour chasser et donc me faire un peu d’argent et aussi pour te faire une sorte de petite surprise.

Je fini de manger rapidement et bois quelques gorgés d’eau. Il faut qu’on avance d’ici à peine une heure  on devrait atteindre le désert.  Je réfléchis, se qu’il m’a dit me tourmente, je ressens un besoin de lui répondre.

- Tu as en tout point raison,  je ne voulais juste pas que cela t’attriste ou t’inquiète alors que toi aussi tu semblais perdu dans le passé…  Alphikas faisons nous une promesse si un jour tu a envie de pleurer ou de parler de ton passer, parles-moi ! Et je ferais de même...

Quelle sensation étrange j’ouvre mon cœur à une invocation, je suis sûrement devenu folle. Je souris intérieurement finalement ça n’a jamais été un mauvais choix de chercher une invocation pour être près de sois.

-Allons Alphikas il nous reste un peu de chemin avant d’atteindre le désert.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Alphikas
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Lun 16 Sep 2013 - 22:51

Aplhikas se remit donc à marcher, Atsuki sur son dos, et se dirigea donc vers la direction qu'elle lui avait indiqué. Cette fois-ci il préféra marcher plutôt que de bondir, il se souvenait que les humains avaient des estomacs fragiles et ne voulait pas la faire vomir, qui plus est sur son dos. Il s'en allèrent donc tranquillement, avec un rythme tout de même soutenu. Une légère brise se levait, juste assez pour les rafraîchir de la forte chaleur que le soleil leur prodiguait. Quel douce sensation que cette caresse invisible. Le voyage se faisait calme, silencieux, reposant en somme. Cela ne faisait que quelques heures qu'Alphikas était sorti de sa caverne mais il se sentait revivre comme si venait de venir une nouvelle fois au monde. Cette pensée arracha un sourire à l'invocation malgré elle. Il lui restait encore des choses à faire, un passé à effacé, un crime à repentir, mais pour le moment il se sentait bien, et c'était tout ce qui comptait.
Les minutes défilèrent sans qu'aucuns d'eux ne parle, juste le son des pas d'Alphikas et le souffle du vent dans les hautes herbes venait perturber le silence. Alors, sans qu'ils ne s'en aperçoivent, une heure passa, et sans plus attendre le désert apparaissait à l'horizon devant eux. Alphikas commença à accéléré et finit par courir, déstabilisant quelque peu Atsuki de sa prise, qui faillit d'ailleurs tomber. Puis, lorsqu'il atteint la vitesse désirée, il fit un dernier bond, se remis à planer et atterrit face au désert. Toute l'étendue désertique se dévoilait devant eux.


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #13 écrite Mar 17 Sep 2013 - 18:04

Après être montée sur Alphikas on reprit notre marche tranquille. Il avait opté pour la marche et pas les bonds, mais cela me convenais très bien. Il marche dans le plus grand silence seul le bruit des ses pas et du vent viennent perturber cette environnement paisible. J’aime bien le bruit du vent il apaise, on dit que le vent transporte les messages et que qui sait l’écouter peux les entendre. Je ne sais pas si c’est vrai mais dans les moments comme ça je me plais à l’écouté chanté des mots que je ne comprends pas.
Ni Alphikas ni moi ne parlions il devait sûrement apprécier cette tranquillité. C’est vrai que depuis que je suis avec lui j’ai toujours essayée de lui parler et donc qu’il me parle, mais je pense que c’est une bonne chose de le laisser aussi un peu dans ses pensés.
 Le vent est frai ça radouci vraiment la température.

 Je me suis habituée à être sur le dos d’Alphikas et ne ressent plus le besoin de me cramponner comme au début, mais comme d’habitude il me surprend. Il se met à accélérer, je suis déstabilisée et tombe presque mais je me rattrape de justesse. Pourquoi donc accélère t-il ainsi !? Soudain il bondit et redescend doucement en ouvrant ses nageoires comme la première fois et c’est la que je réalise que l’on arrive au désert.
Une étendu de sable se dresse devant nous. A l’instant même ou Alphikas se pose je me suis levée et j’ai couru vers son arrière train avant de glisser sur sa queue pour atteindre le sol. Fier de moi car je ne suis pas tombée, je souris enfin le désert ce n’est peu être pas la partie la plus agréable à traverser mais ça me rapprochais un peu plus de La traversée de la Rivière Blanche où Alphikas pourra enfin allez dans l’eau. Je m’avance près de lui et lui souris.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #14 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Premier voyage à deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Flashback]Un premier voyage...
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Le premier de nous deux qui l'aura aura une tapette (Grifter)
» Premier voyage d'une Kunoichi
» Le Sable et la Feuille, la suite d'une histoire [Gaara & Temari & Oda Kuranosuke & Shikamaru]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Les Landes Luxuriantes Sud-