Viens jouer avec moi.

Partagez

Viens jouer avec moi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sobki
Sobki
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Rudy Siswanto
Date d'inscription : 16/02/2019
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Mer 21 Aoû 2019 - 12:23


Viens jouer avec moi.



Cela faisait désormais une dizaine de Compte les pas, une vingtaine de Saute saute, une trentaine de Pousse porte, une quarantaine de Trappe l'ombre, une cinquantaine de Cache caillou, une soixantaine de Roule roule et une incalculable fois de Pas  bouger que le Demi-dieu faisait depuis son réveille. Plusieurs dizaine d'années s'étaient écoulées avant que le jeune reptile ne sorte du sommeil dans lequel il fut plongé, tandis qu'il prit pour jeu d'attraper les Boom tombant du ciel dans les derniers jours précédant le retour des Quatre. Il s'attela dès lors à divers autres jeux bien entendu, dont la plupart visaient à sortir de cette froide et assez austère salle. La verdure des immenses prairies avaient laissé place au grisâtre de dalles ébréchées en plusieurs endroits. Les sifflets et autres espèces volantes ou chantonnant se transformèrent en une pluie continue de poussières. Toutes ces créatures qui furent de bien amusant adversaires comme de passibles équipiers, n'étaient plus qu'une silencieuse absence. Il me serait facile de supposer qu'une telle geôle fut mise en place afin de punir au plus fort notre jeune héro. Car lorsque vous le connaîtrez aussi bien que moi, vous comprendrez qu'un tel spectacle ne pouvait qu'atteindre avec une forte violence son humeur.

Du moins, si tel était le cas, les Dieux se trompèrent. Ou plutôt, ils oublièrent que se trouver face à Eux le Joueur Invétéré, l'Optimiste. De toutes ces années qui furent sûrement siècles, il n'y eut pas un seul jour où Sobki s'ennuya. Beaucoup de ses semblables dépérir, grondèrent ou acceptèrent la situation. Le Petit Alligator quant à lui, vit là un nouveau jeu. Les Dieux l'avaient mit au défi. Enfermé entre quatre mur, sans magies et indices,  il devait s'échapper. Nombreuses furent alors ses tentatives entre deux autres amusements. Ou deux autres fureur dont la pièce est encore marquée à ce jour sous son mécontentement à trouver la solution. Car hélas pour notre personnage principal, rien ne fonctionna. Quoi que. Ce n'était peut-être pas un mal. Après tout, si il était parvenu à percer le mystère et sortir par ses propres moyens, il n'aurait pas fait la rencontre de cette personne avançant jusqu'à sa porte.

Car oui, de l'autre côté se tenait quelqu'un. Face à la porte de taille humaine sur laquelle était gravé son nom, un être hérétique s'apprêtait à entrer. Son regard pourrait alors trouver une salle bien banal, où le plafond de haute hauteur était soutenu par quatre lourds piliers dont chacun était marqué d'une multitude de coups. Les froides dalles recouvraient entièrement le sol et seule une fenêtre dans un coin laissait entrer l'un des rayons pour éclairer en un cercle le milieu de la pièce. Sous le silence dominant, un léger bruit s'échapperait de l'obscure fond. Puis, une ombre gigantesque recouvrerait lentement le peu de lumière marquant le sol, jusqu'à ce qu'en son centre, ne se présente Sobki. Ses deux grands yeux fixant la raison de son enfermement quelques longues secondes, il finirait par lâcher ces mots dans un large sourire enfantin.  

- Tu veux jouer avec moi ?
Chapitre 1
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Viens jouer avec moi. 994377tsuris 10 128 Ŧ
Viens jouer avec moi. Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Sam 24 Aoû 2019 - 14:37

Viens jouer avec moi

Après cette sombre discussion avec Xion, j'avais enfin décidé de passer les portes de ce maudit temple. La nuit était encore noire derrière moi, il n'y avait personne d'autres que nous. Pour l'instant en tout cas et une fois entré dans une cellule, je ne pourrais plus rien pour elle. Je lui avais alors demandé de resté discrète, un peu plus loin, pour éviter toutes rencontre inopportune. Si seulement ça avait été suffisant...

Je lui avais laissé Gyllir et le Variquan aussi, tous les trois dissimulés en arrière du temple, m'attendant aussi patiemment qu'il le pouvait. Les grandes portes étaient ouvertes d'un entrebâillement, comme les autres finalement. Quoi de plus logique, on allait pas s'amuser à chaque fois à les ouvrir et les refermer à chaque entrée et venues. Je me contentais donc de la pousser un peu, son grincement résonnant dans le grand couloir qui lui donnait suite. Jetant un dernier œil derrière moi, j'inspirais profondément afin d'enfin pénétrer dans le Temple de la Terre.

Maudit Démon, devrais-je penser, mais je comprenais cette fois-ci, mieux que n'importe quelle autre, toute l'ampleur de la tâche que je m'apprêtai à accomplir et tous les risques que j'encourais. J'évoluais donc à pas de velours, lentement et plus j'avançais, plus j'avais l'impression que mon corps s’alourdissait de la pesanteur de l'île toute entière. Mes pas étaient lents et le cliquetis de mes armes s'entendaient à peine. Mon regard courait en tout sens, glissant de pierres en pierres et de portes en portes. Je m'étais rapproché des murs et laissait trainer mes doigts sur leur surface, surmontant chaque cadre de porte. J'essayais ainsi d'en choisir une, plus qu'une autre.

Alors, était-ce le hasard qui m'avait fait m'arrêter devant celle-ci, ou autre chose ? La choisir était une chose, y entrer en était une autre. Si j'étais resté au moins cinq minutes devant, ça ne m'aurait pas étonné, si ce n'était pas davantage. Je l'avais détaillé dans tous ses recoins, toutes les nervures de son bois, m'en approchant même à l'effleurer de part en part. Est-ce que j'étais en train de gagner du temps ? Je le crois bien, mais je n'avais plus le choix. Rentrer bredouille pourrais se concevoir, sans avoir même essayé, c'était tout simplement inenvisageable. C'était ce qu'il me fallait pour pousser la porte, grinçante elle aussi.

Main sur le pommeau de mon arme, je m'engageais avec méfiance, les yeux rivés dans cette pièce, observant ses recoins avant de refermer la porte tranquillement. Il l'y avait pas grand chose à en dire, de la pierre, de haut en bas, des piliers dont les marques me font froncer les paupières un instant et ce rayon de lune qui pointait en son centre. L'évidence me faisait m'en rapprocher, lentement toujours, avec méfiance encore. Le silence était lourd, jusqu'à ce qu'un bruit dans le fond de la pièce n'arrête mon avancé, ma main ayant déjà sorti le quart de mon épée de son fourreau. Puis une ombre submerge le peu de lumière et je me recule d'un pas avisé, ma lame se dévoilant par sa moitié avant qu'aussi soudainement que surprenant, un petit reptile ne se présente sous cette lumière.

Crispée un instant, je l'observais tout en restant muette. Était-ce le captif de cette cellule ? Quelques secondes à le contempler me soufflais de ranger mon arme, mais je restais sur mes gardes. Il s'adresse alors à moi, comme le ferait un enfant. Rien de tel pour me tendre le dos et lui porter un regard déconcerté. Jouer ? Moi ? Depuis combien de temps je n'avais pas fais là ? L'avais-je seulement déjà fais un jour.

❝ Euh... ❞

Voilà tout ce que j'avais pu répondre rapidement. J'étais un peu désemparée en fait, moi qui était plutôt habitué à de voir combattre ou affronter de sombres choses dans ces cellules, voilà que je devais... jouer avec un Demi-Dieu aux allures d'enfant. Je n'étais plus sûre de rien tout à coup et quelques secondes, mon regard observait à nouveau un peu partout, essayant de trouver quelque chose qui me conforterais dans une autre idée, mais il n'y avait rien. Je conservais néanmoins la main sur le pommeau de mon arme, en avançant d'un premier pas vers ce petit être qui ne semblait attendre que moi pour commencer. Devais-je m'adresser à lui comme à un enfant ? A cette simple idée, mon visage se détends quelque peu, pour arborer un air moins sévère, pas parce que j'étais moins crispée.

❝ Oui, je veux bien. A quoi tu veux jouer ? ❞

Codage par Libella sur Graphiorum


Viens jouer avec moi. 6imbViens jouer avec moi. Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sobki
Sobki
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Rudy Siswanto
Date d'inscription : 16/02/2019
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Sam 24 Aoû 2019 - 20:01

Viens jouer avec moi.


Le Reptile n'en croyait pas ses deux grands yeux globuleux. Une Grande était venue dans sa cellule. Il y avait quelqu'un avec lui. En plus elle voulait bien jouer. Son sourire se fit aussi large que sa morphologie d'alligator lui permit, dévoilant la multitude de petites canines parsemant l'ensemble, rendant son visage assez inquiétant. Mais ce n'était pas grave, parce qu'elle était là. Il n'était plus seul pour s'amuser. Lorsque la petite voix de la Grande le questionna, il changea la sienne en une rauque vibrant depuis les tréfonds de son être. Puisque c'est lui qui décidait, ils joueraient au dernier jeu dont il a le souvenir que les humains aiment faire plus que tout.

- GUERRE !

Son corps se courba vers l'avant, ses épaules se soulevèrent, ses poings fermés tombant lourdement sur les froides dalles. Des grognements surgirent et résonnèrent par écho. Puis, rien. Sobki se redressa avec une mine des plus déçues, observant son petit corps qui était resté le même. Autrefois il serait déjà devenu une version terrifiante de lui, atteignant des hauteurs défiant les plus grands Demi-dieux. Sa carrure aussi massive que sa force faisaient de lui un adversaire redoutable. Hélas pour notre jeune héro, ce temps n'était plus. Dans ce nouveau monde bâti sur les ruines de l'ancien, il ne lui était plus possible de faire appel à ce destructeur. Pas encore.

Grognant entre ses canines, Sobki croisa les petits membres lui servant de bras, baissa la tête contre eux et frappa du bout du pied un caillou en faisant part de son mécontentement quant au fait que Papa pas vouloir Sobki joue guerre. Le projectile heurta la porte et, coïncidence ou conséquence, il ne fallut pas longtemps pour que cette dernière s'ouvre de nouveau. Ca faisait deux ! Deux Grandes dans sa cellule à lui ! Cela lui procura tant de joie qu'il en oublia sa contrariété. N'attendant pas plus, il questionna à son tour cette inconnue avant de choisir, sans même prendre réellement le temps d'écouter la réponse, le jeu auquel ils allaient pouvoir jouer tous les trois.

- Grandes jouer avec Sobki ! On va jouer à.. Commença-t-il, euphorique, avant de mettre en appuie sur la paume de sa main gauche toujours croisée, le coude de sa main droite dont cette dernière malaxait une longue barbe inexistante, tandis qu'il regardait tout autours de lui.  Devine quoi est-ce ! Opta-t-il finalement avant de se mettre à tendre horizontalement ses deux petits bras, et à courir partout dans sa cellule sans s'arrêter, ne lâchant comme seul indice qu'un son étrange. Fihouuuuu houuuuuuuu fffffiiihhoouuuuuuuu[..]uuuu.


Fihou !
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Qilin Lù
Qilin Lù
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : 4steex
Date d'inscription : 05/01/2019
Messages : 129
Double Compte : Valion, Xion
Elément : Aucun
Métier : Capitaine de la Garde Dorée / Fille de Marquis
Invocation(s) : ₪ Amko'Unn ₪, Ѧ Sobki Ѧ
Inventaire :
Viens jouer avec moi. Gd_bis10 Viens jouer avec moi. Noble_11

₪ Équipement:
 

Ѧ Inventaire:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Mar 27 Aoû 2019 - 19:22


Viens jouer avec moi
Une pensée pour Amko, resté à l’entrée ce Temple si différent duquel il avait émergé, et elle s’engouffra à l’intérieur. Le désert et ses mirages avaient laissé place aux prairies fleuries et aux champs verts, légèrement jaunis par les rayons du Dieu Soleil. Les environs de l’édifice consacré à Terra respiraient ouvertement la gaieté et la beauté. Il n’était pas rare que les pèlerins s’y aventurent sans même tenter d’épreuve, tant la paix des lieux attirait les sens. Mais récemment, les interventions chaotiques de la bande de criminels menée par le « Ravageur » avaient fait leur effet.  La capitaine chassa mentalement les rapports d’activités de la zone. Ce qui s’annonçait devait occuper tout son esprit.

Qilin arpentait les couloirs de pierre d’un pas lent et assuré. Les portes défilaient sous son regard sombre et aiguisé. Laquelle renfermait un être capable de changer la donne ? L’une d’elle attira son attention grâce aux traits qu’elle arborait : « Sobki ». Une sonorité plaisante, bondissante presque. Plutôt fidèle à l’ambiance chaleureuse qui régnait sur le domaine de Terra. Il en émanait un ressenti particulièrement divin. Elle entra.

La salle comportait peu de lumière, et quatre piliers massifs. Le meilleur moyen de maintenir l’équilibre. Les Lù possédaient la majeure partie du commerce de la pierre, aussi elle avait quelques notions, en plus de la symbolique. Ses iris de jais se focalisèrent aussitôt sur la figure au centre de la pièce, plantée dans un halo lumineux. Elle ressemblait à… un petit dragon. L’écho de ce sobriquet si familier lui tira un sourire indicible. Son choix s’avérait probant pour l’instant.

Une silhouette se découpait dans l’obscurité, plus en avant. La Garde la salua d’un signe de tête courtois. La cape dont elle s’entourait l’empêchait de deviner son genre. La capuche fut aussitôt rabattue. Ses sourcils se froncèrent et sa main vint automatiquement se placer sur la poignée de son épée. La divinité, elle, ne l’accueillit pas avec méfiance, au contraire. La question qui retentit avec joie la surprit. Un jeu ? Décidément. Elle adorait les jeux. Les heures passées dans le jardin à déplacer des pions depuis son plus jeune âge valsèrent un instant devant ses yeux. Bien sûr, ça n’était rien comparé aux rôles composés pour sa carrière et sa sphère sociale. Toutefois, s’il lui demandait de jouer à cache-cache, c’était une autre paire de manches.

À peine l’offre acceptée, l’enfant de Terra, au timbre plutôt masculin, fit preuve d’un enthousiasme débordant. Les Grandes… relativement à sa propre taille ? L’autre prétendant était donc une femme ? Elle se ferait un plaisir de l’écraser. À moins que leur adversaire ne soit le demi-dieu même. Et alors il lui faudrait -une devinette ? Non, un mime plutôt. Légèrement décontenancée, Qilin pivota le fief vers sa concurrente, observant sa réaction dans les maigres détails que lui apportait la pénombre. Son visage gardait son sérieux malgré la situation plutôt cocasse.

Elle réfléchit. Cette course aléatoire et ses petits bras tendus ne lui évoquaient pas grand-chose. Seul le sifflement fit écho aux objets de célébration souvent lâchés en l’honneur des Quatre. Certains avaient de curieuses formes qui pouvaient correspondre. À moins que l’esprit de la créature mystique soit tourné vers un monde du passé. Qilin s’avança de quelques pas. Elle toisa l’inconnue qui cherchait à protéger son identité. L’éclat étincelant de son armure dorée pouvait parfaitement en être la cause. Ça n’était pas pour l’arranger mais elle devait rester aux aguets. Certains n’hésitaient pas à abattre la concurrence, parfois avec les faveurs des prisonniers. Mais qu’importe, sa réponse était prête.

« Serait-ce… un feu d’artifices ? »


Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Gunship Revolution


Viens jouer avec moi. Signat15


Night of the Soaring Dragon
~

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Viens jouer avec moi. 994377tsuris 10 128 Ŧ
Viens jouer avec moi. Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Mar 27 Aoû 2019 - 22:03

Viens jouer avec moi

Guerre ? Assez déconcertée, je me retrouve cependant dans ces mots et le malaise qui m'avait pris l'instant d'avant disparaissait lentement, à mesure que mon instinct reprenait le dessus. D'un pas lent en arrière, mon regard se visse sur lui, prête à dégainer mon épée vers laquelle ma main se dirigeais avec méfiance. Mais... Rien. Il ne s'était rien passé. Au lieu de ça, il... boudait ? Sérieusement ? Pétrifiée par l'incompréhension, je le dévisageais, la mâchoire décrochée. Il me faisait clairement penser à un enfant et les Dieux savent que ce n'est vraiment, mais alors vraiment pas mon fort. Si l'épreuve consistait à se faire mère, je pouvais très bien renoncer dès maintenant. Toujours décontenancée, mon regard suivais le petit caillou distraitement jusqu'à ce que j'entende la porte s'ouvrir.

Merde. Une autre personne et si près de la Capitale. Ma réaction était immédiate, je relevais ma capuche pour dissimuler mon identité. Rien de mieux pour paraître coupable. Je grimaçais alors sous l'ombre du tissu détournant mon visage de celui ou celle qui avait fait son entrée. Visiblement celle, sinon le reptile n'aurait pas parlé de nous en ces termes. Ou alors, c'était un moderne dans l'âme. Prenant une position de repli, je croisais mes bras sous ma poitrine alors que mon regard cherchait cette personne, sans me tourner vers elle pourtant.

C'est alors que le reptile trouvait enfin le jeu auquel il voulait jouer, alors mon regard revient vers lui, la mine plutôt tendue. Entre le fait d'avoir une concurrente qui pouvait me dénoncer si elle me reconnaissait et le malaise que me provoquait cet... enfant. Il commençait alors à mimer quelque chose visiblement, ce qui me faisait réfléchir. La réponse de ma concurrente était rapidement donnée et à nouveau, mon regard se portait en sa direction, ainsi que mon visage dont elle ne verrait que le bas avec cette faible inclinaison. Pourtant, cela m'avait permit de discerner son appartenance, me faisant détourner le visage rapidement. Putain de Garde Dorée. Je levais alors les yeux légèrement au ciel avant de questionner, par la pensée, les Dieux sur leur acharnement à mon égard.

L'heure n'était pas à ça, j'affrontais l'épreuve d'un Enfant de Terra qui plus est, j'avais l'opportunité de ridiculiser une calis du Prince. Rien de mieux pour réchauffer ma détermination. J'observais alors le reptile faire son manège, les bras tendus ainsi me faisait penser à quelque chose qui vole, mais il ne battait pas des ailes, ce qui était déconcertant. Penchant légèrement mon visage sur le côté, de son côté pour ne pas le dévoiler, je réfléchissais. Les volatiles ne battaient pas toujours des ailes, surtout quand ils chassent, pour pouvoir aller plus vite. Mais, il n'y en avait aucun dans mon souvenir qui allait suffisamment vite pour faire un aussi grand... Fihou. J'avais rencontré une créature qui piquait droit devant, soulevant le vent à en faire vrombir les montagnes.

❝ Un dragon ? ❞

Je fronçais légèrement les sourcils, à peine sûr de ma réponse. J'avais visé large pour espérer avoir un peu plus de chance. Si j'avais d'emblée dit « Zan » ça m'aurait certainement fermée quelques portes et il me semble bien qu'on me savait avoir participé à l'expédition visant à le trouver alors, ce n'était pas judicieux. Ou peut-être que si allez savoir, ce n'était pas comme si je comprenais ce qui se passait ici. Mon regard se dirigeait alors à nouveau vers elle, sans bouger, revenant au reptile qui allait sans doute nous donner la réponse ou au moins nous dire si l'une de nous avait raison. Vraiment, passer une épreuve avec une Garde Dorée, je ferais mieux de partir et de renoncer. Mais l'envie de me montrer plus méritante qu'elle était trop forte. Alors je restais. Pour l'instant en tout cas. Je pouvais aussi en profiter pour...

Codage par Libella sur Graphiorum


Viens jouer avec moi. 6imbViens jouer avec moi. Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sobki
Sobki
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Rudy Siswanto
Date d'inscription : 16/02/2019
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Lun 23 Sep 2019 - 10:54

Viens jouer avec moi.


L'indice peut parlant continua de résonner de longues minutes durant lesquelles notre jeune héro oublia la présence des concurrentes. Son esprit le faisait déjà survoler les infranchissables océans et les plaines verdoyantes d'un autre temps. Lorsqu'enfin il s'arrêta de tourner autours des femmes en armes et de s'aventurer entre leurs jambes pour symboliser la traverser de ces immenses tours défiant les antiques montagnes, il pencha la tête dans leur direction, réfléchissant à la raison de leur présence. Pourquoi étaient-elles là déjà ? Ah oui, le jeu ! Incapable d'entendre la réponse donnée par chacune sous le bruit assourdissant des réacteurs poussés à pleine puissance et les manœuvres d'évitements exécutées de justesse, Sobki n'avait décemment pas été en mesure d'écouter les Grandes parler. On ne pouvait pas sauver tout l'équipage d'un Fihou de tout plein de tonnes et faire autre chose, même si c'était lui qui faisait !

Maintenant qu'il avait atterris et que l'équipage n'était plus en danger, le petit reptile pouvait porter son attention à ses invitées. Après leur avoir demandé de répéter, il secoua sa gueule à tour de rôle. Aucune n'avait la réponse. Pas étonnant. Sobki était trop fort. Levant légèrement les bras, il se contenta d'un "C'était un Fihou !" sur le ton de l'évidence. En même temps, c'était évident. Il n'avait pas arrêté de le répéter. Franchement, il n'y avait pas de pièges. Peut-être qu'elles entendaient pas bien avec leur tête si haute. Une réflexion qui passa dans celle du Demi-dieu avant qu'il ne dessine d'une de ses griffes, trois chiffres sur les dalles. Un zéro venait devancer les humaines tandis que, non sans une certaine fierté, le chiffre un trônait devant la divinité.

- Toi ! Dit-il en pointant de son petit doigt l'humaine qui était venue à lui en première.


1 - 0 - 0 !
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Viens jouer avec moi. 994377tsuris 10 128 Ŧ
Viens jouer avec moi. Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Lun 23 Sep 2019 - 19:58

Viens jouer avec moi

La tuer. Tout simplement. A cette furtive pensée, je sentais sa présence appeler mon attention. Oui, la tuer, ça serait si simple, après tout, c'était un risque omniprésent dans les temples. Ça passerait inaperçu et ce même si elle était venue avec une escouade. Putain, une escouade. Un groupe de Garde Dorés qui attendaient tranquillement à la sortie que leur collègue daignent en sortir et là qu'est-ce qu'ils verront ? Une fugitive recherchée pour la modique somme de dix...

Voilà que le petit enfant de Terra essayait de passer entre mes jambes. D'abord surprise voir dérangée dans mes réflexions, je grognais quelque peu avant de consentir à lever une jambe le temps qu'il se fraye un chemin. Mes esprits revenant à l'épreuve, mes yeux suivaient à nouveau le petit enfant qui n'avait de divin que le nom. Il ressemblait à n'importe quel autre gamin en réalité. A sa demande, nous répétons nos réponses qui étaient fausses. Si savoir qu'elle avait échoué m'autorisait un léger rictus satisfait, je grimaçais dans la foulée en connaissance de mon erreur. La bonne réponse était donc... un Fihou. Un Fihou ?

❝ Sérieux... ❞

Un râle suivait ce murmure quand mon visage encapuchonné se tordait. Je n'arriverais à rien avec celui là, pas étonnant qu'on ai échoué si il était le seul à connaître la réponse. Voilà bien une situation qui m'importunait et me plongeait dans un inconfort palpable. Jouer et en plus de ça, accepter que la défaite était inévitable. Une nouvelle pensée pour mon adversaire guidait mon attention jusqu'à elle. Je ne pouvais peut-être pas gagner contre l'enfant de Terra, mais contre elle je le pouvais. Je croisais alors les bras en observant le petit être griffonner des chiffres devant chacun d'entre nous. C'était donc bien de ça dont il était question. Jouer et gagner.

Si ma détermination commençait à ressurgir, son ascension se coupe net quand il me désigne du doigts. Mes yeux manquent de sauter de leur orbites quand ma mâchoire se décroche. Moi ? Mon corps se tendait en arrière. Quoi moi ? Est-ce que c'était mon tour ? Est-ce qu'il fallait sérieusement que je me prête à ces mêmes pitreries ? Si j'avais su, j'aurais pris Hedda avec moi, elle m'aurait certainement été d'un grand secours. Je croisais alors les bras et laissais mon regard se perdre, je n'avais pas d'idée, pas de chose à faire deviner. D'autant qu'il fallait que je reste prudente et choisir judicieusement le jeu dans lequel j'allais jouer. Pas moyen de griller ma couverture avec la stupidité de me dévoiler avec un seul mot. Donc, pas de Keizer, de Xion ou de Galifey.  Enfin, je suppose qu'il fallait que je fasse deviner quelque chose de plus accessible que ça au risque de passer pour une tricheuse et de tout perdre, mais pas non plus trop simple.

Mon index plié vient se poser sur mes lèvres en signe de réflexion. Que faire ? Une idée me venait alors. Je faisais un pas en arrière et me positionnais de manière à ce que les deux autres joueurs me voient. Sans trop lever mon regard au risque de dévoiler mon visage, je désignais le plafond d'un doigt levé. Puis, je le positionnais un peu plus haut encore et décrivait une ligne, du bout du doigt toujours, jusqu'à ce qu'elle touche le sol, devant de fait m'accroupir un instant pour l'atteindre. Je m'exécutais plusieurs fois, à une allure mesurée, décrivant plusieurs lignes prenant naissance à des endroits différents, mais se terminant toujours au sol.

Codage par Libella sur Graphiorum


Viens jouer avec moi. 6imbViens jouer avec moi. Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Qilin Lù
Qilin Lù
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : 4steex
Date d'inscription : 05/01/2019
Messages : 129
Double Compte : Valion, Xion
Elément : Aucun
Métier : Capitaine de la Garde Dorée / Fille de Marquis
Invocation(s) : ₪ Amko'Unn ₪, Ѧ Sobki Ѧ
Inventaire :
Viens jouer avec moi. Gd_bis10 Viens jouer avec moi. Noble_11

₪ Équipement:
 

Ѧ Inventaire:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Lun 21 Oct 2019 - 22:14


Viens jouer avec moi
Sa réponse s'évanouit dans la pièce sans atteindre le demi-dieu. Pire, celui-ci, enfin sorti de ses rêveries, lui demanda de répéter. Sa concurrente subit le même traitement. Il n'y avait pourtant pas de quoi en tirer du confort. L'enfant de Terra était passé entre ses jambes. Elle avait fini par les lever à chacun de ses tours, dérangée par la proximité de l'être, aussi divin qu'il soit. Mais il restait focalisé sur le jeu qui se déroulait au sein de son esprit.

Le faciès de Qilin se crispa légèrement. Aucune des deux ne gagnait de point sur ce tour. En même temps, la réponse semblait à la portée seule d'un enfant. Le mode de pensées de ce fils de Terra surprenait autant que son comportement. La capitaine se garda de juger pour l'instant. L'intérêt se révélerait au fil de l'épreuve.

À l'inconnue de procéder. La Garde dorée croisa les bras et fixa sa silhouette encapuchonnée. La patience fut une vertu nécessaire pour pallier le temps de sa réflexion. Loin d'adopter un comportement grossier, la jeune femme resta stoïque et observa le demi-dieu à la dérobée. L'autre commença enfin son mime. Un petit soupir fila entre ses lèvres pulpeuses. L'image de la pluie se dessina rapidement devant ses yeux. Si simple ? Sous-estimer son adversaire serait si facile. Elle chercha encore un peu.

Mais, elle ignorait si le point allait de pair avec la rapidité en cas de bonne réponse des deux côtés. Toutes les règles n'avaient curieusement pas été évoquées. Elle ne tarda donc guère à s'exprimer, puisqu'elle ne devinait aucune autre solution.

« La pluie ? »

Le ton détonnait, pour ce qui s'apparentait à une question. Qu'allait-il se passer en suivant ? Logiquement, ce serait son tour. L'idée de devoir se prêter à ce jeu de mimes lui déplaisait au plus haut point. Il devait bien y avoir un moyen de le détourner.


Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Gunship Revolution


Viens jouer avec moi. Signat15


Night of the Soaring Dragon
~

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sobki
Sobki
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Rudy Siswanto
Date d'inscription : 16/02/2019
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Mar 22 Oct 2019 - 12:06

Viens jouer avec moi.


Le petit crocodile examinait avec soin les trajectoires dessinaient par la Grande sans visage après s'être laissé tomber sur les fesses, de ses grands yeux. Il songea un instant à ce que cela soit des feux de l'artilifilifice comme la Grande numéro deux l'avait dis avant, mais elle se précipita pour répondre tout autre chose. De la pluie ? Mais oui ! Sobki laissa apparaître ses petits crocs avant de refermer sa gueule avec un air de contrariété sur le visage. Celle qui brille avait été plus rapide, bien que la pluie était sa réponse à lui dans sa tête. Grognant silencieusement, il se dit que de toutes façons la pluie ça faisait "Ploc Ploc" d'abord et que là ça ne le faisait même pas ! Oui ce n'est pas la plus élaborée des formulations, mais je ne fais que vous retranscrire ce qui se passe dans la tête de ce, au combien, jeune Demi-dieu.

L'Eternel Enfant opta alors pour trouver une autre réponse. Probablement s'agit-il d'un comportement logique pour vous, mais au vue du personnage, la perte d'un membre de la Garde Dorée afin de s'approprier la réponse donnée n'était pas exclue à la base. Mimant le comportement de la prétendante de l'ombre, Sobki se mit à poser ce qui devait être l'équivalent de son index sur ses lèvres en guise de réflexion. Une demie-dizaine de secondes plus tard, il se redressa d'un bond, toisa de son regard beaucoup plus bas son adversaire, croisa ses petits bras face à son torse et relevant fièrement le menton, il prononça la réponse, déjà satisfait de sa bonne réponse.

- Doigt.


Facile !

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Viens jouer avec moi. 994377tsuris 10 128 Ŧ
Viens jouer avec moi. Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Mar 22 Oct 2019 - 12:45

Viens jouer avec moi

Une fois mon mime exécuté j’attendais, pas très patiemment, la réponse de mes adversaires. Plus particulièrement celle de la Garde Dorée d’ailleurs, face a qui il m’importait davantage de gagner. A sa proposition donnée, une courte lueur de satisfaction illuminait mon visage dissimulé. Elle ne le verrait donc pas, dommage. Après quoi, mes bras croisés depuis la fin de mon mime, je me tournais vers l’Enfant de Terra. Je l’observais ainsi pendant sa réflexion avant qu’il ne m’apporte son expertise. Une légère grimace, cette fois-ci, entortillait mes traits. Celle qui dépeins une sorte de conflit intérieur, tiraillé entre l’envie de sourire sincèrement tout autant qu’une certaine exaspération. C’était l’effet que me faisait les enfants des fois, ils sont vraiment chiants, mais des fois, moins...

❝ C’était de la neige.  ❞

Ma voix était neutre, sans fausse note ni fierté mal placée. Je me contentais donc, à l’image du petit écailleux, de sortir la dague du fourreau accroché dans mon dos, lentement évidemment, puis de m’accroupir pour noter mon point sur la pierre face à moi. Il n’y avait a priori pas de règle du qui devait attribuer les points alors je me servais moi même. Je me redresse alors, range mon arme et tourne mon visage encapuchonné vers la Garde Dorée.

❝ Je pense que c’est à vous. ❞

Codage par Libella sur Graphiorum


Viens jouer avec moi. 6imbViens jouer avec moi. Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Qilin Lù
Qilin Lù
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : 4steex
Date d'inscription : 05/01/2019
Messages : 129
Double Compte : Valion, Xion
Elément : Aucun
Métier : Capitaine de la Garde Dorée / Fille de Marquis
Invocation(s) : ₪ Amko'Unn ₪, Ѧ Sobki Ѧ
Inventaire :
Viens jouer avec moi. Gd_bis10 Viens jouer avec moi. Noble_11

₪ Équipement:
 

Ѧ Inventaire:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Mar 22 Oct 2019 - 15:01


Viens jouer avec moi
Doigt ? Un fin sourire étira les lèvres cuivrées de la Garde Dorée. Encore une réponse étonnamment littérale. Ce petit dragon ferait des merveilles aux soirées mondaines. Son attitude en exaspérerait plus d'un, pour son propre amusement, et plairait à beaucoup. Qilin songea avec un étrange sentiment qu'il s'entendrait également bien avec Amko.

Les suspicions déjà maigres d'un caractère moqueur étaient définitivement écartées. L'innocence dont faisait preuve ce demi-dieu se montrait trop naturelle pour ne pas être sincère. Elle s'avérait... particulièrement intéressante. L'image d'un enfant correspondait nettement plus que celle d'un simple d'esprit. La curiosité joua avec le fil de ses pensées. Comment avait-il pu rester si pur ? Sa tâche l'avait-elle restreint à un lieu précis, et protégé de son monde en guerre ?

Ces questionnements ne trouveraient pas de réponse immédiate, puisque celle du mime venait de tomber d'un geste mesuré. La capitaine fronça les sourcils. Cette femme avait passé son existence dans le Désert Ambré pour décrire de la neige ainsi ? Les flocons étaient beaucoup trop légers pour tomber de manière aussi droite. Une réponse plutôt sournoise, qui allait de pair avec un individu masquant lâchement son visage.

Ses iris d'ébène se posèrent sur le faciès reptilien pour sonder sa réaction. La franchise de cette devinette ne semblait pas à la hauteur de ses joueurs. Guère surprenant. Certains prenaient peur devant la compétition, et préféraient user de moyens plus retors pour gagner. Sans parler de la figure d'autorité qu'elle représentait, et qui pouvait titiller les ego mal placés.

Mais soit, les règles n'étaient pas fixées. Qilin prit l'invitation et s'avança de plusieurs pas. Il était temps de dévoiler ce visage. L'honnêteté ne se dissimulait pas. Un minimum de respect pour ses adversaires, allons. Son regard acéré découpa la silhouette qui lui tournait le dos. Trois lames, en comptant la dague tout juste sortie des ombres. Un bouclier. Une solide armure de cuir. Plutôt rustre. Et si la neige s'apparentait davantage à une inspiration familière qu'une intention ?

La Garde Dorée se planta à une distance suffisamment raisonnable pour esquiver une éventuelle attaque de l'inconnue. Elle se tint immobile et droite quelques secondes, observant tour à tour les deux joueurs pour indiquer qu'elle allait commencer son mime. Lentement, elle se déplaça autour de la guerrière, prenant soin de conserver le même écart. Son pas léger dénotait un style de combat basé sur l'agilité. Dans quelques secondes, elles seraient inévitablement face à face. Affronterait-elle son regard ? Si elle bougeait pour se détourner, elle risquait d'influencer une devinette qui n'était pas sienne.

Bien sûr, celui qui avait la meilleure vue à ce jeu-là restait l'enfant de Terra.  


Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Gunship Revolution


Viens jouer avec moi. Signat15


Night of the Soaring Dragon
~

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Viens jouer avec moi. 994377tsuris 10 128 Ŧ
Viens jouer avec moi. Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Mar 22 Oct 2019 - 21:10

Viens jouer avec moi

Vicieuse. Sournoise. Mesquine. Comme la vipère qu'elle m'inspirait, à ainsi tourner lentement autour de moi. Ses pas étaient feutrés et pour ma part, je restais immobile, portant tout de même ma main sur le pommeau de l'Indompté. Durant ces quelques secondes, j'avais presque oublié la présence du petit écailleux. Je ne bougeais pas non, la laissant jouer à son petit jeu. Même si il était imposé, je ne doutais pas qu'elle y prenait un certain plaisir. Mais surtout, je me sentais comme une proie qu'elle traquait. Je l'étais après tout, la seule chose c'est qu'elle ne le savait pas encore. Je l'avais suivis du regard, baissé les yeux quand elle passait derrière moi et la trouvait à nouveau du regard, sans bouger, d'aucune façon.

Le temps me semblait s'être ralentie alors qu'elle évoluait toujours plus. Cette simple manière de faire, à tournoyer autour de moi, comme un rapace se pensant supérieur... Je ne parvenais pas à baisser la tête pour assurer mon anonymat. J'essayais, mais c'était plus fort que moi. Elle était en train de jouer avec mes nerfs, avec le sang dans mes veines qui commençaient à tambouriner dans mes tempes. Et alors qu'elle avançait toujours, mon regard croisait enfin le sien. Noir, vide de toute nuance, comme son cœur certainement. Je levais le menton, la toisant alors que sur son visage pâle, un sourire s'élargissait. Pour ma part, une de mes babines se relevait quelque peu alors que mes yeux ne quittait pas les siens, jusqu'à ce qu'elle se dérober à nouveau, continuant son tour.

Pour ma part, j'en profitais pour baisser ma capuche, ça n'avait plus aucun intérêt et puis, quitte à l'affronter, je le ferais avec fierté. Néanmoins, il me fallait réfléchir. A quoi son mime faisait-il référence ? Elle me semblait avoir le comportement d'une chasseuse, narguant sa proie en lui prédisant la mort. La Mort ? Était-ce cela qu'elle souhaitait me faire entendre ? Je n'en étais pas certaine et puis, c'était une réponse certainement trop élaboré pour son minuscule cerveau de calis bien dressé. Mon regard, descendit un instant, tombant sur le petit écailleux qui la suivait aussi du regard. Elle ne tournoyait pas qu'autour de moi non, de lui aussi, mais je ne l'avais pas vu jusqu'à maintenant. Ce qui me donnait une idée, sans en être certaine. Quand elle passait à nouveau devant moi, je donnais ma proposition.

❝ Une cage. ❞

Comme celle dans laquelle tu aimerais me mettre n'est-ce pas ? A ainsi me contempler, me laissant décrépir, te croyant toute puissante. Mon regard perçait le sien, sans ciller, le temps qu'elle me l'offrait. Et ce sourire que je voudrais lui arracher...

Codage par Libella sur Graphiorum


Viens jouer avec moi. 6imbViens jouer avec moi. Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sobki
Sobki
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Rudy Siswanto
Date d'inscription : 16/02/2019
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Mer 23 Oct 2019 - 12:28

Viens jouer avec moi.


Montrant sans subtilité son mécontentement, Sobki croisa les bras et fronça ses arcades sourcilières. La jeune femme venait de se faire plus maligne que lui à ce jeu dont il était l'investigateur et possédait désormais un point, rattrapant le jeune crocodile. Ce-dernier se concentra alors sur la seconde prétendante qui tournait en rond en fixant celle qui fit deviner de la neige. Cette fois, il comprit que l'évidence n'était pas de mise. Elles jouaient avec fourberies. Cela ne pouvait donc pas être une simple danse, ni même le mouvement des molécules aléatoires subsoniques au sein d'une charge négative dans un révérenciel quantique en prenant pour acquis la théorie des cordes. C'était beaucoup trop évident.  

Le Subalterne de Terra se mit donc à songer d'une autre façon. Cette femme tournait autours de l'autre. Elle la fixait. Elle ne voyait qu'elle et semblait comme attendre un signe de sa part. Bien que la cible de son attention ne se laissa aller à une hypothèse, Sobki n'attendis pas de savoir si la réponse était la bonne et se lança presque aussitôt à son tour, persuadé d'avoir, cette fois-ci, trouvé. L'agissement était typique d'un animal qu'il avait rencontré. Ou mangé. Ou les deux, peu importe après tout. Alors sautillant sur place et pointant de son doigt avec l'excitation d'avoir la réponse, il se mit à répéter à plusieurs reprise son idée.

- La sérénade ! La Sérénade ! Pour faire la séduction de elle !

Hélas pour lui, ce ne fut pas la bonne réponse. Ce fut à cet instant qu'il décida que ce jeu n'était pas si intéressant finalement. Il était même nul. Lorsque la le point de cette manche fut attribué, le Demi-dieu s'empressa de courir de ses petites pattes jusqu'à disparaître derrière l'un des piliers. Faisant trois aller-retours avec un joyeux sourire retrouvé, il déposa à tour de rôle trois cailloux plus ou moins similaires aux pieds des prétendantes. Puis, récupérant les siens, il jeta un quatrième qui alla se nicher presque à l'autre bout de la pièce.

- Nouveau jeu ! Expliqua-t-il finalement de sa gueule largement étirée de part en part. Lance cailloux ! Toucher lui, avec eux.

Tout en expliquant de manière simpliste mais efficace les règles, il montra réciproquement la pierre lancé au loin, puis celles aux pieds de chacun. Sa main vint attraper sa première qu'il lança avec trop de force. Rebondissant sur un rebord, elle changea brusquement sa trajectoire et disparu dans un coin. "Oups.". Ce fut ce que le Prisonnier laissa s'échapper avant de se concentrer. L'excitation d'avoir quelqu'un avec qui jouer l'avait poussé à gâcher un lancé. Il n'en serait pas autrement pour les autres, cela faisait des années qu'il s'entrainer et il comptait bien montrer son talent. La deuxième pierre eut une bonne trajectoire mais une imperfection du sol la stoppa dans son élan. La troisième quant à elle, se rapprocha si près qu'il serait difficile de faire mieux. Retrouvant une posture mélangeant fierté et joie de jouer, il invita l'une des Grandes à prendre sa suite.


3 - 7 - 8 !
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Qilin Lù
Qilin Lù
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : 4steex
Date d'inscription : 05/01/2019
Messages : 129
Double Compte : Valion, Xion
Elément : Aucun
Métier : Capitaine de la Garde Dorée / Fille de Marquis
Invocation(s) : ₪ Amko'Unn ₪, Ѧ Sobki Ѧ
Inventaire :
Viens jouer avec moi. Gd_bis10 Viens jouer avec moi. Noble_11

₪ Équipement:
 

Ѧ Inventaire:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite Jeu 24 Oct 2019 - 21:43


Viens jouer avec moi
Profiter de son mime pour révéler l'identité de l'inconnue était un jeu en soi. Si son armure dorée pouvait déstabiliser la femme ou même l'intimider, elle gagnait un bonus. Qilin réussit sa première entreprise. Mais rien n'aurait pu la préparer à ce qu'elle découvrit. L'une des criminelles les plus recherchées. Ici, au sein du temple le plus proche de la capitale. Son sourire s'étendit pour prendre une apparence carnassière. Quel culot.

Lagertha, en chair et en os. La meurtrière nordienne soutint son regard avec la même noirceur, et d'autant plus de fierté. Plus question de jouer, cette femme s'avérait trop dangereuse pour ça. Son devoir lui dictait de sortir sa lame et de la transpercer sur place. Leur hôte risquait toutefois de déprécier la perte d'un compagnon de jeu en dehors de ses inventions ludiques. Et ça, elle ne pouvait le risquer au prix de sa propre vie. Il lui fallait donc miser sur un certain sens des priorités en face.

Le visage de la capitaine redevint impassible à l'entente de sa proposition. Elle ne méritait pas mieux qu'une cage pour tous ses crimes. Si le peuple appréciait la capture des gens de son espèce, Qilin jugeait que dans son cas, l'empêcher de nuire restait le plus important, quels que soient les moyens. La voix du petit dragon s'éleva avec joie. La garde dorée interrompit son mouvement, incrédule. Sans le sérieux de la situation, elle aurait ri. Ça manquait un peu de musique, mais pour la tension et la volonté de conquérir, il n'avait pas tort.

« Il s'agissait d'un cercle. »

La noble revint se poster devant la figure qu'elle avait fait placarder dans toutes les villes. Heureusement pour ce qui allait suivre, son rôle restait secret. Sa main gauche se planta sur sa hanche, près du pommeau de sa lame tranchante. Ses iris détaillèrent le faciès buriné avec intensité. Son menton se leva sensiblement et elle déclara d'un ton ferme, avec honnêteté.

« Les querelles humaines n'ont pas leur place ici. En ces lieux, vous êtes mon adversaire. Je ne tirerais les armes que si j'y suis obligée. Mais dès l'instant où nous mettrons un pied dehors, vous redeviendrez mon ennemie. »

Rien n'excluait une bataille donc, seulement une qu'elle n'initierait pas. Le dénommé Sobki avait suffisamment piqué sa curiosité pour qu'elle s'y dédie. Son devoir attendrait. L'autre ne comptait pas fuir, visiblement. Qilin mit les scores à jour, vérifiant au passage si la criminelle n'avait pas triché. La méfiance restait au goût du jour, à tous les niveaux.

L'enfant de Terra bondit aussitôt sur ses courtes pattes. Elle l'observa gesticuler avec curiosité, guettant une réaction hostile de la meurtrière. Une pensée fila pour la Duchesse qui se serait fait un plaisir de mettre enfin la main sur son agresseur. Une autre dériva évidemment vers le soldat El'Galas. Beaucoup réclamaient justice.

Sa préparation finit, le demi-dieu prit la parole et entreprit de lancer ses trois cailloux. Qilin fronça légèrement les sourcils. Ça n'allait jamais finir, n'est-ce pas ? Le but de la divinité était peut-être de les garder ici avec lui, à jouer pour l'éternité. Les autres prétendants étaient peut-être morts de vieillesse, si seulement c'était possible dans cette cellule. Ou tués pour avoir abandonné ?

La fille Lù ramassa ses munitions et s'avança vers le maître du jeu. Elle aurait pu tirer de sa position mais souhaitait discuter avec l'être semi-divin. Elle s'accroupit pour se mettre à sa hauteur et replaça ses pierres.

« Tu sais, dehors, il y plein de jeux aussi. Je suis sûre que tu dois en connaître la plupart, et certaine qu'il y en a que tu n'as pas encore découvert. »

Elle fit son premier jet. La petite roche se logea non loin de l'objectif. Pas mal, mais loin d'être suffisant pour défier les prouesses du reptile.

« Moi-même je joue quasiment tous les jours. »

Elle lança la deuxième, qui se fixa juste à côté de sa cible et de celle de l'enfant d'écailles. La troisième ne rencontra pas le même succès, peu importait.

« Ça s'appelle le Prédateur et la Proie. Tu m'as tout l'air d'être un prédateur, comme moi. Peut-être que tu connais ? »


Lancés : 6 - 10 - 3
Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Gunship Revolution


Viens jouer avec moi. Signat15


Night of the Soaring Dragon
~

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Viens jouer avec moi. 994377tsuris 10 128 Ŧ
Viens jouer avec moi. Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #15 écrite Jeu 24 Oct 2019 - 22:48

Viens jouer avec moi

Mon attention restait focalisé sur cette Vipère, mais la proposition du petit écailleux me surprenait plus que de raison. Mes yeux écarquillés, je grimaçais d'inconfort. Son innocence était évidente, mais elle mettait en lumière de manière bien étrange la situation dans laquelle j'étais. S'en était déconcertant. Passé ces quelques instants, la réponse fut donné. Un cercle. Bah voyons. Mes yeux roulèrent alors qu'un soupire les accompagnait. La Vipère revint alors face à moi, trouvant mon regard planté dans le sien, les sourcils froncés et l'air renfrogné.

Elle ne reçu aucune réponse de ma part, mon silence était suffisant. A vrai dire, je pensais plus ou moins la même chose qu'elle, même si j'aurais amené l'idée d'une manière moins... martiale et solennelle sans doute. Davantage dans la confrontation en soit, c'était presque rageant que ce soit elle qui ai amorcé l'idée et non moi. Mon regard la détaillait alors, de haut en bas, lorsqu'elle s'éloignait pour mettre à jour ses points. A sa simple vue, je ne pouvais retenir un croc dévoilé, ma main demeurant sur le pommeau de l'Indomptée.

Le petit écailleux amorçait alors une nouveau jeu. Encore. Je soupirais légèrement, tentant d'être discrète pour ne pas le froisser. Mais sérieusement, ça allait durer combien de temps encore ? Pour un lancer de cailloux en plus de ça ? Mon regard l'avait suivit, durant tous ses préparatifs, d'un air assez détaché dans un premier temps. Je dois bien avouer que la situation me dérangeait clairement, de base, je n'aurais déjà pas été très à l'aise, mais la présence de cette... ça n'arrangeait vraiment rien. Je décidais alors dans un premier temps de rester à l'écart, les choses ne tournaient alors vraiment pas en ma faveur.

Je le sentais, bouillir au fond de mes entrailles, elle était en train d'essayer de s'attirer sa sympathie. Je grimaçais, presque de dégout. Quand je mettais un point d'honneur à être honnête et sincère face aux Enfants Divins devant lesquels je me présentais, comment pourrais-je feindre de savoir y faire avec un être proche dont le comportement était proche d'un enfant ? Je ne le pouvais pas, c'était impossible. Je pourrais tout simplement abandonner, mais ça encore, c'était impossible. Pas avec Elle, ici, en tant que concurrente. Voilà ce à quoi il fallait que je me raccroche, mon envie, mon besoin de l'écraser. Je n'imaginais même pas dans quel état je serais en sortant d'ici si elle parvenait à ses fins. Je ne le permettrais pas.

Elle voulait donc jouer à ça aussi ? Très bien. Je ramassais mes munitions à mon tour et me rapprochais d'eux, sans m'accroupir, conservant ma hauteur de l'instant pour la darder de mon regard noir. Je savais bien à quoi elle faisait référence. Sa place de Garde Dorée, elle, face à des criminels recherchés, moi. Alors autant la suivre dans son délire.

❝ Dans le Prédateur et la Proie, il n'y a pas vraiment de règle, surtout pour les Prédateurs. En général, la Proie n'a même pas envie de jouer, mais ça à priori, les Prédateurs s'en fichent. ❞

Mon regard brun vint alors trouver le petit écailleux, un léger sourire sur les lèvres se voulant doux.

❝ Un jeu, c'est fait pour tout le monde s'amuse, non ? ❞

J'amorçais alors mon premier lancé. Si je parvenais à gagner celui-ci, ce serait déjà bien, mais ne connaissant pas les règles de cette épreuve, je ne savais pas si le plus important était de gagner, ou d'amadouer le petit écailleux. Pour ça, Elle avait réussit à obtenir un bon score dans les deux domaines. Pour la première pierre, je parvenais à remplacer celui de la Vipère, ce qui ne manquait pas de réchauffer mon visage d'un sourire glacial, accompagné d'un regard en coin en sa direction.

❝ Je connais plein de gens avec qui tu pourrais jouer, avec l'un d'eux tu pourrais même faire le Fihou pour de vrai. ❞

Je m'aventurais sur un terrain glissant, je n'étais sur de rien concernant ce Fihou. Mais, à mon sens, il s'agissait de quelque chose qui vole, autour de ça était ma réflexion concernant son mime. Si mes souvenirs étaient bons, je ne me mouillais pas à divulguer ce genre d'information, Galifey était déjà nommé sur mon avis de recherche. Néanmoins, je portais un furtif regard à mon adversaire avant de lancer mes deux autres cailloux. Je réussis à éjecter le cailloux du petit écailleux, ce qui me faisait grimacer quelque peu, guettant sa réaction. Pour le dernier, c'était mon propre premier cailloux que j'éloignais. Levant un sourcil, je penchais légèrement la tête sur le côté. Bah, le principal était que j'étais la plus proche, par deux fois en plus de ça.

Mon regard retournait alors au petit écailleux, croisant celui de la Brune sans lui accordé le moindre crédit pour cette fois.

10 - 8 - 10



Codage par Libella sur Graphiorum


Viens jouer avec moi. 6imbViens jouer avec moi. Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Lagertha le Ven 25 Oct 2019 - 16:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sobki
Sobki
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Rudy Siswanto
Date d'inscription : 16/02/2019
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #16 écrite Ven 25 Oct 2019 - 15:44

Viens jouer avec moi.


Notre Joueur Invétéré n'avait pas prêté attention aux querelles existantes entre les deux prétendantes. Son attention était focalisée sur le jeu auxquelles l'improbable trio s'adonnait. A dire vrai, il n'avait accordé un réel regard à aucune des jeunes femmes. Un manquement qui changea lorsque l'une se mit à sa hauteur pour lui parler. Le jeune reptile tourna alors son visage vers le siens, en le penchant sur le côté. Ses cheveux étaient sombres et son regard doté d'une couleur similaire à celle caressant ses lèvres.

De ces-dernières, sortirent des mots qui trouvèrent d'attentives oreilles. Dans un premier temps, la Capitaine de la Garde annonçait un monde emplit de jeux. Cela fit s'étirer le sourire de l'Enfant qui trouvait là, une réconfortante nouvelle. Les jeux n'avaient pas disparus. Mieux encore, la fille Lù énonçait l'hypothèse que certains d'entre eux, lui était inconnus. Déjà large, son sourire s'étira encore lorsqu'elle lui fit l'aveux d'être une joueuse quotidienne. Ce fut là une impensable opportunité. Quelles étaient les chances qu'une humaine venant dans sa Cellule, ne s'enfuyant pas face à sa taille, soit également une partenaire de jeux chaque jour ?

Ses yeux globuleux ne la quittaient plus, absorbé par l'un de ces nouveaux jeux dont elle faisait l'explication. Le Prédateur et la Proie. Cela avait l'air amusant. Un titre très évocateur mais il ne perdait pas l'espoir que les règles viendraient rendre cela davantage palpitant que simpliste. Son intérêt était si grand, qu'il ne daigna même pas regarder les lancés de la noble naissance, n'attendant que l'instant où elle reviendrait lui raconter la suite. Mais cela était sans compter sur une silencieuse adversaire qui aiguisa suffisamment ses mots pour parer l'habile approche de son ennemie.

Sobki fronça légèrement ses arcades sourcilières en l'entendant parler, tout en continuant de fixer la femme des forces de l'ordre. Les Prédateurs n'hésitaient pas à s'en prendre à des Proies qui ne souhaitaient même pas jouer. Cela n'était pas une bonne chose pour l'Eternel Enfant qui voyait là une fourberie pouvant être qualifiée d'antijeu. Et cela, était la pire des choses. L'un de ses petits doigts se leva alors vers la prétendante dorée, suivis de sa voix enfantine et contrariée.

- C'est triche ! Pas triche. Fit-il avant de tourner son regard vers la femme au flocon. Oui ! Répondit-il avec sourire. Jeu pour tout le monde. Si monde pas jouer, alors pas obligé. Sinon c'est triche. Triche c'est faible. Triche c'est pas jeu.

L'écho d'une certaine menace naissante se faisait ressentir dans son intonation. De toutes évidences, tricher n'était pas une chose toléré par le Demi-dieu que l'on pouvait aller jusqu'à soupçonner, de tuer quiconque salirait l'honneur du jeu par cette mesquinerie. Cela ne perdura cependant que le temps de dire ce qui devait l'être, car aussitôt après, ce fut la joie et l'insouciance qui déformaient les traits de son visage.

Bien que le Semi-dieu aurait levé un sourcil s'il en avait un alors que Lagertha lui proposer de faire pour de vrai quelque chose qui était un objet, la guerrière eut alors des mots aussi judicieux que ceux de son adversaire. Car si la possibilité de jouer chaque jour était importante pour le Prisonnier, la présence d'adversaire l'était tout autant. Son enfermement l'avait prouvé. Jouer seul c'est possible et amusant, mais avec quelqu'un, c'est bien mieux ! Désormais focalisé sur elle, Sobki observa l'observa faire d'excellents lancés. Ils étaient pour le coup, véritablement remarquables car elle éloigna ses deux concurrents en repoussant leurs cailloux. Le point était siens, cela ne saurait souffrir d'une quelconque contestation. De ses petites pattes, le Subalterne fit s'entendre une sorte d'applaudissement avant d'aller chercher les cailloux trois par trois, et de les ramener.

- Toi qui lance ? Proposa-t-il en tendant le caillou cible à la nordienne, d'un large sourire.


Encore ?
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Viens jouer avec moi. 994377tsuris 10 128 Ŧ
Viens jouer avec moi. Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #17 écrite Dim 27 Oct 2019 - 17:50

Viens jouer avec moi

J'étais plutôt assez fière de ma petite riposte. Mes lancés étaient bons, mais ce n'est pas le plus importants. J'avais voulu détruire l'avancée de la Vipère auprès du petit écailleux et j'y étais parvenu. Du moins, sa réaction m'y confortait. Je trouvais même amusant de le voir ainsi la remettre à sa place, même si c'était motivé par mes mots. Ou plutôt, encore plus parce que c'était grâce à eux. Un léger sourire, quelque peu narquois j'en conviens, étirait mes lèvres alors que je guettais la réaction de la Brune. Pourtant, elle qui avait mon attention durant plusieurs secondes, c'est finalement le petit écailleux qui la récupérait. Venant ainsi vers moi, mon regard brun se posait sur lui, d'abord un peu déstabilisé par son approche.

J'avais retenue une réaction de recul qu'aurait pu m'inspirer n'importe quel enfant. Il ne s'agissait pas de cela, c'était un Demi Dieu et pour cette raison, il méritait mon respect et ce, avec honnêteté. Il me tendait alors le caillou-cible, celui qu'il avait lui même lancé pour amorcer les hostilités. Il était petit, ses bras étaient courts, je n'avais d'autre choix que je m'accroupir pour le laisser poser le caillou au creux de ma main, que je lui tendais. Une seconde à peine, j'avais apprécié cet instant et même oublié l'Autre. J'observais alors une seconde ce caillou, sans un mot. Je réfléchissais alors une seconde, puis pris une position assise me plaçant ainsi au plus prêt de la hauteur du petit écailleux.

Je lançais alors le caillou-cible qui atterrit à un endroit assez peu propice. En effet, il s'était logé non loin d'un pilier, ce qui réduisait considérablement les possibilités de s'en rapprocher. Je dois bien avouer que cela corsait un peu les choses, mais ce n'était pas pour me déplaire. Mes munitions étaient posées non loin et, une à une, je les lançais en direction de ma cible. Le premier était assez proche, le deuxième encore plus et le troisième, un peu moins. C'était malgré tout de jolis lancés, même si cela aurait pu être encore mieux.

Après quoi, je pointais mon regard vers le petit écailleux, avec un regard doux, puis vers la Vipère, avec un regard déjà bien moins amical.

❝ Je pense que pour que ce soit équitable, il faut qu'on lance tous du même endroit et, de la même position. ❞

J'aurais pu continuer en disant que le petit écailleux n'aurait pas à s'asseoir, lui, de part sa taille, mais je n'étais pas certaine de sa réaction. Je me relevais alors, en gardant mon regard pointé vers la Brune, dans des légers cliquetis d'armure et d'armes. Une fois relevé, je faisais un pas en arrière et lui présentait d'un mouvement de tête, ainsi que d'un déroulé de la main un peu exagéré.

❝ Vous êtes d'accord avec ça, non ? ❞

Elle pourrait nettement voir un éclat de défi dans mon regard. Je savais pertinemment que, peu importait la conclusion de cette épreuve, une fois sorti, il n'y aurait plus de drapeau blanc. De fait, je me délectais assez de cette petite guerre froide entre nous, même si il me tardait tout autant de la détruire. Je virais ensuite mon regard vers le petit écailleux pour m'assurer que, lui aussi, était d'accord.

8 - 9 - 7


Codage par Libella sur Graphiorum


Viens jouer avec moi. 6imbViens jouer avec moi. Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Qilin Lù
Qilin Lù
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : 4steex
Date d'inscription : 05/01/2019
Messages : 129
Double Compte : Valion, Xion
Elément : Aucun
Métier : Capitaine de la Garde Dorée / Fille de Marquis
Invocation(s) : ₪ Amko'Unn ₪, Ѧ Sobki Ѧ
Inventaire :
Viens jouer avec moi. Gd_bis10 Viens jouer avec moi. Noble_11

₪ Équipement:
 

Ѧ Inventaire:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #18 écrite Lun 4 Nov 2019 - 19:24


Viens jouer avec moi
Cette petite bouille reptilienne qui lui souriait, les yeux brillants, avait quelque chose... d'attendrissant. Les lèvres de Qilin s'étirèrent sans qu'elle en ait conscience. Ces crocs, enrobés d'innocence, n'en restaient pas moins capables de trancher la chair, elle l'aurait parié. À le voir de si près, la jeune femme réalisa que le demi-dieu possédait plusieurs paupières. Elles ne s'articulaient pas toutes de la même façon. Une ouverture unique sur le monde.

Cette observation mutuelle fut interrompue par la criminelle. Avec une lâcheté décidément caractéristique, elle préféra rebondir sur ses propos que trouver sa propre stratégie. Elle parvint à lui dérober l'attention du fils de Terra. En parlant de crocs, celui-ci gronda à l'intention de la capitaine, induit en erreur par les propos pernicieux de l'autre. Qilin serra la mâchoire et encaissa l'offensive. Inutile de se lancer dans un débat stérile où leur parole se valait probablement, du point de vue du petit dragon.

Elle observa les lancés de son adversaire, qui s'avérèrent remarquables. Le maître du jeu poursuivit, offrant à Lagertha le loisir de débuter. La capitaine croisa les bras. Elle avait senti tellement de potentiel en plongeant dans ces iris bleus mêlés de vert. Son instinct tendit ses muscles. Tout jeu était amusant par définition. Mais sans l'enjeu d'une victoire, la lassitude intervenait inévitablement. Toutefois, ses motivations allaient plus loin. L'idée que les capacités du dénommé Sobki soient gâchées aux côtés de cette meurtrière devenait insupportable les minutes passant.

La nordienne initia alors une nouvelle règle. Quelle drôle de façon de les mettre sur un pied d'égalité, puisqu'elle avait déjà lancé ses trois cailloux. Mais ça n'était pas la seule donne ridicule, car le mot "position" suggérait, dans la logique de l'enfant d'écailles, qu'il s'accroupisse lui aussi. L'autre fit à nouveau preuve de culot en l'interpellant directement. Qilin tut son soupir. Elle se rapprocha, puis remercia le semi-divin pour avoir rapporté ses cailloux. Elle se fit ensuite violence pour conserver un ton neutre en s'adressant à la criminelle.

« C'est déjà ce que je faisais. Si vous n'êtes pas capables de vous en apercevoir, il n'est pas étonnant que vous ne puissiez mémoriser les règles du Prédateur et de la Proie, et accusiez les autres au lieu de jouer. »

Sans un autre mot ni regard pour la femme, elle prit place à côté de l'hôte de ces lieux. Avec calme, elle observa le terrain de jeu. Il allait être compliqué de battre son adversaire. Peu importait le gagnant si les jeux s'enchaînaient indéfiniment. Sa respiration ralentit. Plus qu'une cellule, c'était le cycle dans lequel ce demi-dieu s'était enfermé qu'il fallait briser.

Cet écho personnel la fit ciller. La détermination se lisait sur ses traits. Son regard brun se posa sur le faciès reptilien. Depuis combien de temps était-il enfermé ? Si seul. Le jeu n'était pas un moyen de s'occuper mais une façon de concevoir le monde. Il développait l'esprit. Qilin sourit. Il remplissait, au fond, l'entièreté de sa vie. Depuis les plateaux en bois de son enfance aux influences politiques d'aujourd'hui. Et elle s'y ravissait. Aussi elle lui demanda avec sincérité, et peut-être même un peu de compassion.

« Est-ce que tu connais la solution pour sortir d'ici ? »

Ses yeux d'ébène englobèrent la pièce aux quatre piliers. Avait-il seulement des notions du Pacte ? Pour appuyer ses prochains mots, au lieu de lancer ses pierres, elle les tendit au petit dragon, comme si elle voulait partager.

« Il faut jouer en équipe. Un duo composé d'un demi-dieu, comme toi, et d'un humain, comme moi. Ils sont plus que des compagnons de jeu. Ils s'unissent contre leurs adversaires et s'amusent ensemble, car ils se font confiance. » Elle marqua une courte pause et vint soutenir son regard. « Je pourrais être ta Partenaire de jeu si tu le souhaites, Sobki. »

Qilin lui tendit son autre main, joignant le geste à la parole pour son invitation.

« Il est temps que nous allions jouer dehors, tu ne crois pas ? »


Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Gunship Revolution


Viens jouer avec moi. Signat15


Night of the Soaring Dragon
~

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sobki
Sobki
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Rudy Siswanto
Date d'inscription : 16/02/2019
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #19 écrite Mar 5 Nov 2019 - 18:26

Viens jouer avec moi.


Le Petit Ecailleux accueillis avec sourire la Guerrière venant prendre place à ses côtés. Ses lancées étaient une nouvelle fois très bon et la vaincre ne serait pas facile. Plus qu'une bonne adversaire, la nordienne apparaissait au regard de la divinité comme l'humaine la plus propice à se soucier de l'équité. Que cela soit par le respect des règles ou, comme elle en faisait mention, d'une identique répartition des chances. L'Enfermé loua ces intentions d'un chaleureux "Sobki d'accord." qui ne fut probablement pas entendu ou comme un simple son lointain. Pour cause, lorsqu'il avait tourné sa tête vers les prétendantes il s'était aperçu que la question ne lui était pas adressé. Feintant de n'avoir rien dit pour ne pas se ridiculiser, il s'apprêtait à se laisser lourdement tomber afin de prendre la nouvelle position que la première Grande avait proposée afin de rendre le jeu plus intéressant et diversifié, lorsque la seconde prit la parole à son tour.

Sobki pencha son visage sur le côté lorsque la femme aux traits d'un ancien Est s'interrogea sur le fait qu'il connaisse la solution pour sortir d'ici. Voila qui était une astucieuse réflexion car en y réfléchissant, aucun membre de ce trio n'avait depuis leur rencontre en ce lieu, discuté du sujet. Personne n'avait laissé entendre les termes d'un succès tout comme d'un échec. Le Semi-dieu récupéra avec une certaine incompréhension les cailloux qu'on lui tendaient tout en redressant son visage à mesure que la Capitaine l'interpellait. Les mots prononçaient firent sourire la divinité tant ils laissaient à penser une formidable aventure. Lorsqu'enfin la Garde Dorée termina sa nouvelle approche en l'invitant à sortir d'une main tendue, Sobki y répondit.

Les trois extrémités de sa patte vinrent effleurer la peau de sa seconde prétendante pour s'arrêter aussitôt. Ses grands yeux s'écarquillèrent. Il pouvait la toucher. Cela faisait des dizaines de décennies qu'il n'avait pas eu de contact avec un humain, ou avec quoi que ce soit de vivant de manière générale. Cette exclusion du monde l'avait réduit à oublier cette sensation. Pourtant ce n'était pas le retour d'un souvenir qui le poussait instantanément à élargirent son regard, mais plutôt sa conséquence. Si il pouvait la toucher, et qu'elles se répondaient l'une l'autre, alors il ne pouvait pas y avoir de doutes.

- Tu es là. S'étonna-t-il à voix basse. Tu es là ! Répéta-t-il avec entrain à chacune des jeunes femmes.

L'Eternel Joueur n'en revenait pas, serrant ses trois doigts autours de l'un de ceux attachés à la main lui étant tendue. Elles n'étaient pas une hallucination mise en place par son esprit afin de tenter de le préserver des ravages d'un implacable enfermement durant si longtemps qu'autant Homme ni Demi-dieu ne pouvait en connaître le compte. Non, elles n'étaient pas une projection ayant pour objectif de lui octroyer l'impression d'une compagnie tandis qu'il jouait une énième fois, seul. Le Subalterne de Terra dégageait une joie encore non-démontré jusqu'à présent, n'étant pas loin de sautiller sur place sous l'excitation d'une telle nouvelle.

Cependant, son euphorie se dissipa après seulement une poignée de secondes. Son visage se tourna vers la grande porte le maintenant en captivité, sans que ses doigts ne viennent lâcher celui de la concurrente. Son enthousiasme lui avait momentanément fait oublier la dernière phrase prononcée par cette-dernière. Aller jouer dehors. Etais-ce seulement possible ? Depuis la Punition il avait essayé de sortir par bien des manières mais aucune n'avait fonctionnée. Il ne pouvait pas franchir ce seuil.

- Rentrer dehors ? S'étonna-t-il. Rentrer dehors. Répéta-t-il dans un murmure songeur.

Alors que l'Enfant des Dieux s'apprêtait à lui expliquer l'impossibilité d'une telle chose, les paroles de la Garde Dorée précédents sa dernière question vinrent résonner dans son esprit et l'avait rendu songeur. Cette manière de décrire l'équipe. Un Demi-dieu. Un Humain. Plus que des compagnons. Des partenaires. Tous ces mots rebondissaient et s'entremêlaient à l'intérieur de son crâne si bien qu'il lâche enfin prise pour porter ses deux mains à sa tête. De toutes évidences il était entrain de réfléchir, cherchant à se rappeler avec difficulté un souvenir qui lui semblait remonter aux temps des Dieux, peut-être même plus loin encore.

- Rentrer dehors. Essaya-t-il de retrouver la mémoire. Une équipe. Un divin et un mortel. Rentrer dehors. Le mortel libérer le divin. Faire rentrer dehors le divin.

Ses mains restaient sur son crâne alors qu'il se faisait une véritable violence pour retrouver le sens de ces souvenirs jaillissant d'une autre ère. D'une autre vie. Le visage baissé et en laissant s'échapper quelques grognements d'agacements, Sobki s'éloigna de plusieurs pas des deux femmes. C'était là. Il n'était pas loin. Il pouvait sortir, si un humain faisait quelque chose avec un Demi-dieu. Juste un Grand ne suffisait pas. Il y avait autre chose. Une pièce de la solution qui lui manquait mais il la connaissait, chaque seconde passante renforçait sa certitude à ce sujet.

- Epreuve ! Hurla-t-il presque, accentuait par un écho qui se propagea durant un bref laps de temps. Grande faire Epreuve. Après, Sobki rentrer dehors ! Expliqua-t-il de ses yeux pétillants. Faire Epreuve ! Faire Epreuve. Epreuve..

Un grognement plus fort se fit entendre tandis qu'il recommençait à se maintenant le crâne. C'était quoi déjà l'Epreuve ? Il ne pouvait pas l'inventer à son bon vouloir, c'était un défi qui était déjà définie et l'Immortel savait que s'il ne parvenait pas à s'en rappeler, alors il n'aurait pas la moindre chance de s'échapper de ces murs l'ayant déjà bien plus affecté qu'il ne le pensait ce jour-là.

- Savoir ! Lâcha-t-il enfin avant de se diriger aussitôt vers les deux femmes. Grandes dire bas ici et apprendre Sobki nouveau jeu. Expliqua-t-il en pointant l'équivalent de son oreille. Si Sobki pas savoir et aimer, Sobki choisir Grande qui dire. Lança-t-il enfin l'Epreuve pour sa Libération.


Commençons !

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Viens jouer avec moi. 994377tsuris 10 128 Ŧ
Viens jouer avec moi. Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #20 écrite Mer 6 Nov 2019 - 21:02

Viens jouer avec moi

C'était assez étonnant et à la fois tellement récurrent. Elle me répondait, mais son ton affreusement neutre n'en rendant pas moins ses mots mordant. Je levais un sourcil d'abord, serrant ensuite les dents alors qu'un rictus venait déformer un instant mes lèvres. Plissant le regard, je la dardais de mes yeux bruns et dans le même temps, l'adrénaline commençait à monter jusqu'à ma gorge. Celle d'un jeu sanglant. Celle avec laquelle je composais depuis son arrivée, certes, mais là il était question d'autre chose. C'était la même que je ressentais en combat, à la fois terriblement ardente, noire et dévorante, mais aussi électrisante et grisante. Qu'elle ne m'accorde plus un seul regard après ça avait été un coup puissant et je grondais intérieurement en retenant ma main de brandir mon épée, mes doigts en mordant nerveusement le pommeau.

Mes yeux ne la quittait plus alors, je restais pourtant silencieuse en la regardant faire son petit manège mielleux à vomir. Cependant, je ne pouvais nier qu'elle jouait bien, peut-être même un peu trop et ça avait tendance à intensifier l'amertume que je ressentais pour elle. Je n'allais pas perdre, pas face à cette calis sans foi ni loi, malgré le faite qu'elle s'en accorde. Pour autant, je ne comptais pas interferer dans leur discussion à nouveau, je me contentais alors de faire quelques pas, imitant son cercle de tout à l'heure, de seulement quelques centimètres, simplement pour lui signifier que j'étais toujours là, contrairement à ce qu'elle aurait certainement aimer croire.

Mon regard passait alors de l'un à l'autre, le regard fermé et les sourcils froncés. La proximité qui s'était créé entre eux avait nécessairement fait naitre un sursaut, une déplaisante nervosité. Elle gagnait du terrain et ça commençait à sérieusement me mettre sur les nerfs. Mon majeur se mit à tapoter mon arme sans que je ne le veuille, observant toujours la scène finalement surprenante. Mes yeux s'écarquillaient alors quand le petit écailleux réagissait à tout cela. Entre joie et doute, il s'était beaucoup agité et je dois bien avoué que ça m'avait fait faire au moins un pas en arrière. Rentre dehors... Me secouant l'esprit, il fallait maintenat que son épreuve commence. Quoi ? Comment ça ? Avant c'était quoi alors ? Ma mâchoire se décrochait, laissant échapper un bref soupire décontenancé. Cette fois-ci, je ne faisais pas de commentaire, mais il y en avait pourtant beaucoup qui me venait en tête.

Je croisais alors un bras sur mon ventre, inclinant mon crâne avant de le frotter de ma main libre. Fermant les yeux un peu nerveusement, je soupirais longuement essayant de trouver un jeu à lui expliquer. Sachant qu'il faudrait qu'il puisse y jouer une fois sortis donc inventer quelque chose d'invraissemblable n'était pas une option. A quoi pouvaient bien jouer ces gamins ? A quoi je jouais moi quand j'étais jeune ? Est-ce que je jouais vraiment à quoi que ce soit d'ailleurs ? Et puis à vrai dire, même les adultes jouaient à des trucs dans le clan. Ce qui me fait d'ailleurs pensé que ça fait longtemps que je n'avais vu s'amuser personne, à part peut-être un peu Hedda et encore... mais je me perdais et je crois bien que la situation empirait les choses. Je tournais alors le dos à tout le monde et observais le mur sombre face à moi, essayant d'inventer quelque chose d'amusant. Ah quelle histoire...

Et soudainement, je me souvenais d'un petit jeu auquel beaucoup jouaient dans le clan, quelque chose d'assez simple en apparence, mais qui n'était compris que par assez peu d'entre eux finalement, croyant que cela reposait sur la chance alors que ce n'était pas le forcément le cas. Je me retournais alors et m'approchais du petit écailleux avant de m'accroupir à côté de lui, dardant un regard noir à mon adversaire en attendant qu'elle s'éloigne. Je créais un bouclier auditif avec mes mains, entre ma bouche et son oreille avant de lui chuchoter les règles, tout en gardant un œil sur la Vipère.

Ça s'appelle « les trois cailloux ». On y joue à deux, chacun prends trois cailloux et les cachent dans leur dos. On donne un signal et chacun tends le poing en avant, avec dedans un, deux, trois ou aucun caillou. L'un après l'autre, on essaye de deviner le nombre total de cailloux mis en jeu, après on ouvre ses mains pour savoir qui à raison. Si personne n'a trouvé, on recommence et si un à deviner, il peut jeter un de ses cailloux. Le premier qui n'en a plus à gagné.

C'était peut-être le jeu d'avant qui m'y avait fait penser, tout deux avec des cailloux. Allez savoir. Après quoi, je me redressais, jaugeant un peu la réaction du petit écailleux avant de m'éloigner pour laisser faire la Brune, l'observant d'un œil méfiant, croisant ensuite mes bras en attendant le verdict.

Codage par Libella sur Graphiorum


Viens jouer avec moi. 6imbViens jouer avec moi. Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Lagertha le Jeu 7 Nov 2019 - 1:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Qilin Lù
Qilin Lù
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : 4steex
Date d'inscription : 05/01/2019
Messages : 129
Double Compte : Valion, Xion
Elément : Aucun
Métier : Capitaine de la Garde Dorée / Fille de Marquis
Invocation(s) : ₪ Amko'Unn ₪, Ѧ Sobki Ѧ
Inventaire :
Viens jouer avec moi. Gd_bis10 Viens jouer avec moi. Noble_11

₪ Équipement:
 

Ѧ Inventaire:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #21 écrite Jeu 7 Nov 2019 - 1:08


Viens jouer avec moi
Elle retrouva le sourire et les yeux brillants de l’enfant d’écailles. Son propre visage se décrispa quelque peu. Qilin observa la petite main s’avancer, légèrement étonnée mais infiniment satisfaite. La peau rugueuse lui rappela celle des Cruenturs, dont les carcasses emplissaient parfois le marché de Lüh. Le bout de ses griffes l’effleura sans mal. Le contact s’avéra froid, mais une étrange vague de chaleur la saisit. Déstabilisée, la jeune femme ne sut comment réagir au murmure puis au cri d’excitation du semi-divin.

Un tel élan de joie se montra finalement contagieux. La fille Lù glissa un fin sourire sur ses lèvres pulpeuses. Sobki avait saisi l’un de ses doigts avec une conviction qui dépassait sa force. Elle le laissa faire et n’eut aucun mouvement de recul. À croire qu'elle se sentait plus en sécurité au sein d’une cellule divine que dans sa vie quotidienne. Et moins menacée par des êtres capables de la tuer en un claquement de doigts que par sa propre espèce.

Le petit dragon s’envola soudainement hors de sa portée. Elle refréna l’élan inconnu qui dressa sa main une seconde avec l’intention de le rattraper. Le tourment qui l’assaillait restait inaccessible à sa condition humaine. Apparemment, ses mots avaient déclenché une réflexion douloureuse. Qilin serra la mâchoire en le voyant se tenir le crâne avec intensité. Elle resta accroupie et se retint d’intervenir. Elle connaissait l’objet de ses recherches. Mais certaines réponses devaient être trouvées par l’auteur de la question.

L’exclamation du fils de Terra la fit frissonner. Comme si la sentence divine s’abattait dans la pièce. La soldate se redressa dans un réflexe. Elle en avait oublié son adversaire et se fustigea intérieurement. L’autre aurait pu tirer grand profit d’une telle inattention. Qilin nota avec un étonnement suspicieux le respect d’un engagement dont il n’y avait eu aucune acceptation. Lagertha, criminelle recherchée comptant à son actif plusieurs meurtres, possédait un soupçon d’honneur ? La contradiction prêtait à sourire sans amuser. Une méfiance naturelle revint envelopper la Garde tandis que Sobki énonçait les règles de son épreuve.  

La main gauche de la jeune femme trouva naturellement le chemin de sa hanche. Inventer un jeu qui plaira à l’hôte de ces lieux maudits. Était-ce seulement possible ? Comment surprendre un demi-dieu vraisemblablement adepte des jeux ? Elle ignorait s’il était déjà sorti de sa cellule et connaissait ceux d’Arcane. L’idée de les découvrir n’avait pas eu l’air de l’ennuyer, plus tôt. Néanmoins ça ne confirmait rien.

En inventer un semblait dans ses cordes, mais il lui faudrait plusieurs heures à minima. Impossible avec cette hors-la-loi dans les parages. Les traits de Qilin se tendirent. La réflexion de son adversaire était plus bruyante qu’un troupeau d’agnosaures. Elle respirait fort, ruminait, et voilà maintenant qu’elle leur tournait le dos. La capitaine fronça les sourcils. Il serait si simple de glisser une lame entre ses os.

Levant les yeux au ciel, la fille Lù s’éloigna de plusieurs pas. Elle reporta son attention sur l’enfant d’écailles. Elle ne lui mentirait pas, rien n’était plus sûr. Mais que pouvait-elle dire de vrai, qui le serait déjà à ses propres yeux ? Le Prédateur et la Proie ne recouvrait qu’une partie de ce qu’elle faisait, de ce qu’elle connaissait intimement. Insuffisant, en plus d’avoir été évoqué et bafoué. Une partie.

Lagertha s’approcha du fils de Terra. Qilin s’éloigna d’un pas leste, suivant le fil de sa propre pensée comme si elle l’arpentait sur une notion d’équilibre. Seulement une partie. La présence de cette femme la bloquait, l’empêchant de saisir son idée. Elle inspira calmement et ferma les yeux. Les secondes défilèrent en silence. Il lui sembla au bout d'un moment qu’une main carmine vint relever son menton, l’invitant à se dévoiler entièrement. Un sourire étira doucement son visage. Foutues épreuves divines, à creuser sa psyché comme elle ne l’autorisait avec personne.

Le tout, pas juste une partie. Un soupir fila discrètement entre ses lèvres. Elle ne pouvait parler de confiance sans en faire preuve elle-même. Au moins elle gardait l’avantage du murmure, qui l’isolerait des oreilles de la nordienne. Celle-ci venait de finir. Les bras croisés, le visage pensif, Qilin s’approcha de Sobki. Pas de dissimulation. D’un petit dragon à un autre.

Elle s’accroupit et soutint le regard de l’enfant d’écailles quelques secondes. Puis, elle se pencha vers son oreille pour que lui seul entende son souffle.

« Il s'agit du jeu auquel je joue tous les jours, le Cent Masques. Il peut y avoir un ou plusieurs adversaires. Le joueur adopte le nombre de masques de son choix. Chaque masque est un rôle qu'il s'invente en fonction de la situation. Une apparence, une personnalité, tout compte pour créer un masque efficace. Mais attention, plus il y a de masques, plus il y a de risques qu'on découvre ton vrai visage, ta vraie personnalité, et donc que tu perdes. Le but ? »

Qilin marqua une courte pause.

« Dans notre monde Sobki, chaque humain, chaque demi-dieu vit dans une cage. Le but... c'est de s'en libérer. Tu sais que tu es libre quand tu n'as plus besoin de masque pour gagner face à tes adversaires. Il faut donc savoir faire preuve de stratégie. Il y a tellement de situations et d'adversaires différents dans le Sans Masque qu'on ne s'ennuie jamais. Certaines parties ne durent que quelques minutes, d'autres plusieurs années. »

La jeune femme se recula lentement. Sobki trouverait-il un sens dans le jeu qu'elle avait fait de sa vie ?


Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Gunship Revolution


Viens jouer avec moi. Signat15


Night of the Soaring Dragon
~

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sobki
Sobki
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Rudy Siswanto
Date d'inscription : 16/02/2019
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #22 écrite Jeu 7 Nov 2019 - 18:47

Viens jouer avec moi.


L'Epreuve était enfin lancée. Chacune à leur manière, les prétendantes se laissaient aller à une intense réflexion. L'instant était des plus sérieux et une tension palpable se faisait de plus en plus ressentir entre les jeunes femmes. De son côté, Sobki s'était laissé tomber sur ses fesses et se balançait innocemment de gauche à droite tout en tenant l'extrémité de ses pieds à l'aide de ses mains. Son esprit préférait s'égarer une nouvelle fois plutôt que de réaliser l'importance de l'enjeu, à savoir sa première Libération depuis fort longtemps.

Ce fut la Guerrière du Nord qui vint à lui en première. Son murmure était chatouilleux, forçant le Semi-dieu à se dandiner un peu tandis qu'il écoutait avec grand intérêt. Un jeu qui avait un nom était un bon jeu, qui plus est il se jouait avec des cailloux. On en trouvait partout et donc, on pouvait y jouer n'importe où, un grand avantage. De plus, les règles ne laissaient pas entrevoir la moindre faille. Seul inconvénient, tout le principe reposait sur du hasard. Il n'était pas possible de s'améliorer ou d'user d'une stratégie plus affutée que celle de son adversaire. Même si cela permettait à chacun de jouer, il n'accordait la victoire qu'au plus chanceux. Lorsqu'elle éloignait son visage, elle pouvait alors observait des sourcils légèrement froncés. Pour autant, il ne disait rien et préférait attendre l'idée de la seconde prétendante avant de déclarer la moindre parole.

Il n'eut pas à attendre bien longtemps avant, qu'une fois leurs regards s'interpellant silencieusement, elle ne vienne lui souffler son idée. Elleaussi portait un nom bien que moins évocateur. L'Enfant fut contraint à une grande concentration et à un instant à la suite de l'explication, pour assimiler l'ensemble. Il paraissait plus complexe que le premier murmuré et ce n'était pas un désavantage. Pourtant, il y avait une incompréhension dans son énoncé. Laissant deux bonnes minutes s'écouler sans rien dire, frottant de nouveau sa longue barbichette imaginaire, Sobki se releva.

- Trois Cailloux permettre à tous de jouer, mais victoire juste celui avoir plus de chance. Être un bon jeu. Bon petit jeu. Dit-il calmement en se tournant vers la Nordienne. Cent Masques pas être pour tous. Il faut masque pour jouer mais pas masque pour gagner. Suffit de ne pas mettre masque. Adversaire lui avoir, alors lui perdre. Analysait-il.

Sans ajouter davantage, le Subalterne tourna le dos aux prétendantes et, les mains croisés derrière celui-ci, il fit quelques pas. Le choix était véritablement compliqué pour lui. Il avait autant apprécié partager un moment avec chacune d'elles et l'idée d'en préférer une lui déplaisait grandement. Principalement car il avait deviné au vue de leurs agissements mutuels, qu'il ne risquait pas de pouvoir continuer de jouer avec celle qui ne serait pas Sa Grande. Cela le peinait, fortement. Si les Dieux lui avaient laissés une véritable liberté dans son choix, ce-dernier se serait porté sur les deux. Aucune ne pouvait se vanter d'avoir dominer l'autre. L'exæquo était parfait.  

Malheureusement pour lui, Terra l'obligeait à trancher. Un instant il souriait sous l'idée de faire durer l'Epreuve des années durant et ainsi, les avoir toutes les deux. Mais il le perdit lorsqu'il réalisa l'impossibilité de la chose. Alors, il se força à chercher des failles, des reproches et autres points négatifs afin de se faire une opinion moins partagée. Le jeu de Lagertha lui rappelait vaguement un autre avec cette idée de choix à faire, d'objets derrière le dos, mais aussi le principe de deviner un nombre caché afin de gagner. Plusieurs jeux d'autrefois avaient ce principe ou s'en rapprochaient.

Celui de la Capitaine pour le coup ne lui faisait en rien écho. Mais il laissait entendre qu'il se retrouverait dans une cage une fois dehors. Au moins en étant ici, il était sûr d'en avoir une large. Vivre dans une cage. Quelle idée. En même temps, peut-être ne devait-il pas prendre ces paroles au sens propres. Après tout, il connaissait plusieurs Demi-dieux qui refuserait une telle existence. Ou qui serait bien trop imposant pour qu'il existe de telles cages. Peut-être étais-ce là quelque chose de plus métaphorique. Tout comme cette histoire de masques. Il n'y comprenait rien et là où cela serait éliminatoire, cela ne faisait qu'éveiller une curiosité depuis longtemps assoupie. Il était, intrigué.

- Moi pas vouloir choisir. Laissait-ll s'échapper alors qu'il revenait vers les deux femmes en trainant des pieds, la tête baissé. Sobki vouloir jouer avec Grande qui grogne et Grande qui sourit. Mais Terra obliger Sobki une seule Grande pour Sobki. Résumait-il avec tristesse.

Il resta de longues secondes immobiles devant elles, secouant doucement l'un des cailloux avec l'une de ses griffes du pied droit, tout en continuant de fuir leurs regards. Donner un nom serait faire ses adieux à l'autre. Une bien lourde et douloureuse première décision. Finalement, peut-être était-il mieux sans prétendante. Au moins il n'avait pas eu à perdre de partenaires de jeux depuis des centaines d'années. Une profonde et bruyante inspiration fut prise, puis son doigt se leva lentement vers celle qui serait liée à lui par la magie des Quatre, bien que l'autre le serait par celle de son cœur.

- Toi. Lâcha-t-il en désignant la fille Lù. Mais seulement si toi laisser elle partir. Je comprendre que elle être Proie de ton jeu Le Prédateur et la Proie. Attraper après Epreuve être facile. Être triche. Toi devoir laisser elle partir.

Ce fut là une demande bien plus qu'une réelle condition, car à l'instant où son doigt avait pointé la Garde Dorée, elle était devenue sa Libératrice, mettant fin à l'Epreuve. Cependant, Sobki espérait ainsi offrir un meilleur adieu à cette redoutable adversaire qu'une capture à la limite du déloyale. Et pourquoi pas, si un jour leurs chemins se croisaient, par ce geste la Nordienne accepterait de ne pas lui tenir rigueur de son choix. Peut-être joueraient-ils un jour, au jeu des Trois Cailloux. A moins que ce ne soit celui de la Proie, et du Prédateur.



Adieu..
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Qilin Lù
Qilin Lù
Humain



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : 4steex
Date d'inscription : 05/01/2019
Messages : 129
Double Compte : Valion, Xion
Elément : Aucun
Métier : Capitaine de la Garde Dorée / Fille de Marquis
Invocation(s) : ₪ Amko'Unn ₪, Ѧ Sobki Ѧ
Inventaire :
Viens jouer avec moi. Gd_bis10 Viens jouer avec moi. Noble_11

₪ Équipement:
 

Ѧ Inventaire:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #23 écrite Ven 8 Nov 2019 - 0:41


Viens jouer avec moi
Complexe et tortueux. Voilà le chemin qu'elle lui offrait. Qilin doutait qu'un enfant, si divin qu'il soit, accepterait. Mais, derrière son envie de jeu perpétuelle, se cachait un esprit affûté par tant d'années à réfléchir et inventer. Elle l'espérait et misait dessus depuis que ses iris d'ébène s'étaient plongés dans les plus reptiliens.

Sa posture demeurait calme et son visage impassible. Une tension capturait pourtant ses muscles. L'attente devenait lourde à porter, même pour ses épaules de gradée. Son regard de jais glissa vers son adversaire. Chercher à déceler les émotions de la nordienne l'empêchait à merveille de s'intéresser aux siennes.

L'enfant d'écailles se releva. Sa réflexion s'était entourée de silence. Il se brisa comme du verre et Qilin se crispa une seconde. La réponse ne vint pas immédiatement. Bon juge, le demi-dieu choisit de détailler son raisonnement. Trois cailloux ? Le nom confirmait sans surprise l'approche simpliste de la criminelle. Ni l'ennui ni l'engouement ne trahissait la voix du petit dragon. L'explication de son propre jeu lui fit brièvement fermer les yeux. Entre ses conversations avec Amko et ses jeux d'esprit, elle en oubliait toutes les subtilités de sa propre expression. Elle avait échoué à se placer uniquement du point de vue du fils de Terra.

Toujours aucune issue. Chaque pas du semi-divin résonnait avec tension. Ses doigts longs et fins se faufilèrent inconsciemment sur le pommeau d'Horus. La présence du métal contre sa paume l'ancra plus fermement dans le présent. Elle toisa Lagertha. Sa prise se raffermit.

Pas de choix ? Les lèvres de Qilin s'entrouvrirent sous l'incompréhension. Sa tristesse retomba avec sincérité dans la cellule. Un léger soupir affaissa le haut de son corps. Sobki jouait la carte du temps. Elle crut un instant qu'il allait les enfermer ici pour l'éternité. L'agacement titillait sa fierté. Elle chassa ce désagréable picotement. Un autre prit sa place. La sensation se révéla moins néfaste que supposé. Depuis combien de temps n'avait-elle pas goûté à une véritable compétition ?

La fille Lù réalisa avec un invisible rictus l'ampleur de sa déception si le choix du petit dragon ne se portait pas sur elle. Un éclat flamboyant brilla au creux de ses yeux sombres. Elle les écarquilla légèrement. Le petit doigt crochu venait de pointer sa personne. Un frisson courut le long de son échine. Son esprit d'ordinaire si vif n'accusa pas immédiatement le coup. Puis, la condition énoncée l'abasourdit.

« Que- ? »

Ses traits se raidirent face à cette seconde accusation. La première était déjà mal passée. Si les règles avaient des failles, Qilin les exploitait. Jamais elle ne trichait. Seuls les faibles y recouraient. Piquée au vif, la Garde grinça des dents. La curieuse chaleur qui l'avait envahie s'insinua jusqu'à sa conscience. Le Pacte ? Ses iris perçants plongèrent à nouveau dans les pupilles verticales de l'enfant d'écailles. Elle sentait quelque chose. Une vibration infiniment ténue.

Son attention bascula sur la nordienne, qui ne savait pas non plus comment prendre la déclaration, visiblement. Le silence de la réflexion l'enveloppa à son tour. Laisser partir cette meurtrière recherchée ? Quand elle avait passé des heures à déterminer ses allées et venues selon les informations rapportées ? Son sens du devoir s'en trouvait extrêmement malmené. Sa fierté aussi. Heureusement pour l'autre, elle résidait en divers lieux.

Qilin leva sensiblement la tête, fixant toujours Lagertha. L'envie de se confronter à la menace qu'elle représentait la brûlait. Mais, cette flamme semblait être apaisée pour l'instant. Cernée par la poigne terrestre d'un si petit être. Même si le lien entre leur être avait été tissé, il serait idiot d'affirmer que rien n'obligeait la fille Lù à s'engager. Elle consentit à laisser son armure dorée de côté.

« Très bien. J'accepte. »

Cette femme avait gagné l'estime de Sobki. Elle ne pouvait rien y changer. Du moins, pas pour l'instant. Elle lui adressa un regard jaugeur. Quel était son potentiel au juste ? L'esquisse d'un sourire se peignit sur ses lèvres pulpeuses. Une lueur joueuse éclaira brièvement ses iris ébène. Contagieuse ? Peut-être tapie dans les ombres depuis un moment. Bien qu'elle s'adressa au fils de Terra, son regard valsa d'un visage à l'autre. Sa voix emplit les lieux sans s'élever, sinuant avec élégance parmi le trio.

« Tu dois cependant savoir que je ne suis pas la seule joueuse, Sobki. »

Voilà, c'était dit. L'autre ne s'enfuit pas. Qilin plissa les yeux. Les lignes de son front s'arquèrent sensiblement sous ce constat. Sa voix se fit plus ferme, mais aussi plus pressante, oscillant entre la menace et l'avertissement.

« Saisissez votre chance. Vous n'en n'aurez pas d'autre, Lagertha. »

Son nom roula sur une étrange sonorité, emplie d'une indicible considération.


Codage par Libella sur Graphiorum
Crédits Image - Gunship Revolution


Viens jouer avec moi. Signat15


Night of the Soaring Dragon
~

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : Viens jouer avec moi. 994377tsuris 10 128 Ŧ
Viens jouer avec moi. Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
Viens jouer avec moi. Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #24 écrite Ven 8 Nov 2019 - 20:18

Viens jouer avec moi

Une tempête. Un torrent. Un éboulement. Une déflagration. C'était un peu de tout ça qui avait secoué mon âme durant l'instant qui nous avait séparé de sa décision, puis les quelques secondes la suivant. D'abord, l'attente avait été compliqué à tenir, puis la mine de ce petit écailleux avait provoqué quelque chose chez moi, au delà même d'être mise au même niveau qu'elle, allant jusqu'à rendre difficile la décision à prendre. J'aurais dû me sentir énervé, agacé même. Comment pouvait-il douter ? Et pourtant, je comprenais, même si cela me dégoutait. Mais, ce n'était finalement pas cette émotion qui m'avait le plus ampli. Le voir ainsi, peiné, par notre faute...

Et puis tout s'est enchaîné. Il l'a choisit elle et immédiatement, mon regard la trouve, offusqué, écarquillé, mon cœur s'était emballé. Mon instinct de survit avait jaillis, plus fort que tout, j'étais sur le point de courir, de quitter cette endroit. L'épreuve était finie, elle n'avait plus qu'à me sauter à la gorge, mais... ce n'est pas ce qui s'est passé et je crois que j'étais au moins aussi surprise qu'elle par le demande du petit écailleux. A présent, c'est lui que je regardais, pendant de longue seconde, oubliant même la présence de l'Autre. J'étais inerte, décontenancée. Pourquoi je restais là, sans bouger ? Même en sentant son regard noir sur moi, je ne bougeais pas. Qu'est-ce que j'attendais au juste, qu'elle me tue ? C'est devenu une habitude que j'attende la mort ?

A cette simple constatation, d'autres souvenirs jaillissaient et mon visage se ternit bien vite, les traits durs alors que lentement, je le tournais vers elle. Un sursaut m'envahis quand elle acceptait de m'accorder un sursis, mais j'étais loin d'être satisfaite. Elle ? Elle acceptait de ma laisser filer ? Et donc quoi, je devais lui en être redevable peut-être ? Je grimaçais nerveusement, serrais les dents avant que mon regard ne se tourne vers le petit écailleux. Non, c'était à lui que je devais quelque chose, à elle, rien du tout. Mais quoi qu'il en soit, je devais partir, le lui laisser et je dois bien avouer, qu'au delà du sentiment de défaite, ça me touchait d'une manière que je ne savais expliquer. J'inspirais alors profondément avant de m'avancer vers lui, lentement, m'accroupissant en l'observant à nouveau quelques secondes. Un fin sourire détendait alors mon visage tandis que j'avançais une main jusqu'à le poser sur sa tête, avec une certaine douceur.

Voilà donc mon remerciement, pour sa rencontre, son estime, son dernier cadeau. Il me répondit par un sourire avant que je ne me décide à rompre son contact. En me redressant, je me tournais vers la porte, mais je faisais face à la Vipère et c'est vers elle que mon visage se tournait alors qu'elle me rappelait à l'ordre. Je la fixais quelques instants, sans aucune émotion sur le visage. J'étais trop tirailler pour la haïr complètement à ce moment là. Je ne répondais rien à sa faveur au combien agaçante et c'est d'un dernier regard vers le petit écailleux que je m'éloignais d'un pas rapide, ouvrant là porte brusquement.

Dans le couloir, je retournais à la réalité. La Vipère m'avait prévenue, elle n'était pas seule et dehors, il y avait Xion et Gyllir. Je ne savais pas combien ils étaient, cinq, dix, peu importe, mes pas sonnant lourdement traversaient le couloir et me menaient jusqu'à la porte. Un dernier regard en arrière pour m'assurer qu'elle ne me suivait pas lâchement et je revêtait ma capuche, dans le vain espoir que ça me sauverait peut-être. Mais là n'était pas la question, il fallait qu'on parte d'ici, au plus vite, que je rejoigne Xion et qu'on s'en aille. Je doutais cependant qu'elle me laisse à ce point partir sans me suivre, elle ou ses hommes, car elle avait accepté seulement pour elle-même...

Codage par Libella sur Graphiorum


Viens jouer avec moi. 6imbViens jouer avec moi. Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Sobki
Sobki
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Actif
Crédit Avatar : Rudy Siswanto
Date d'inscription : 16/02/2019
Messages : 18
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #25 écrite Ven 8 Nov 2019 - 22:14

Viens jouer avec moi.


Les yeux du petit Être d'écailles se fermèrent sous le contact de la paume se déposant délicatement au sommet de son crâne étrangement lisse. Par ce geste, il en interprété la promesse silencieuse qu'ils se reverraient, dans un jeu ou autre. La nordienne ne semblait pas lui reprocher son choix et cela rendit moins lourd le cœur toujours attristé du Fils de Terra. Le bleuté-verdâtre de ses iris se libérèrent quelques secondes après et croisèrent ceux de la Guerrière. Un sourire s'étira de tout son long et sans un mot, il lui signifia que ce geste qui était également un remerciement à en croire la situation, n'était rien.

Les deux femmes s'échangèrent regards et brèves paroles qui se défiaient. Bien que Sobki ne connaissait rien de la raison d'une telle hargne, il n'en questionna personne. Mieux était de ne pas insister et de laisser au plus vite la Grande qui grogne courir aussi loin que possible avant que la chasse ne commence. Car même si il avait une tendresse pour elle, l'Enfant des Dieux était un compétiteur. Lorsqu'il jouait, c'était pour gagner. Peu importe le prix. Tout ce qui compte, c'est d'obtenir la victoire avant de passer à un autre.

La porte claqua avec une certaine violence, faisant sursauter le Subalterne qui grimaça. Elle était tout de même sacrément en colère. Peut-être lui fallait-il simplement du temps. Un peu comme lui lorsqu'il n'arrivait pas à trouver la solution pour sortir d'ici. D'ailleurs, en parlant de cela, il n'eut le temps que de laisser s'échapper un "Merci." accompagné d'un regard reconnaissant avant que la fille Lù n'annonce qu'il était venu le moment de quitter cette Cellule.

Enthousiasme, il laissa la Garde Dorée prendre les devants. Ses pas suivaient les siens jusqu'à ce qu'il atteigne le seuil de la porte. Ses petites pattes se figèrent alors et une inquiétude le prit. Un pas de plus, et il serait dans un monde qu'il ne connaissait pas. Il serait en dehors de ces murs où il vaincu si longtemps. Sa tête seule dépassa de l'alignement du couloir, la penchant vers la lumière illuminant la sortie. Une demie-dizaine de secondes ainsi, et il rentra à la hâte sa gueule dans l'obscurité de sa Prison. L'inquiétude marquant tous les traits de son visage, Sobki recula doucement à l'intérieur, secouant sa tête.

- Non. Non. Sobki pas avoir droit sortir. Sobki devoir rester rentrer dedans. Terra dire. Terra punir Sobki. S'engueulait-il lui-même en retournant de plus en plus vers le centre de sa Geôle. Sobki avoir essayer. Pas possible sortir. Sobki devoir rester dedans. Terra le dire. Terra le dire.. Répétait-il.


Rester.

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #26 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

Viens jouer avec moi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Temple de la Terre-