✦ Tobias Santerouge ✦

Partagez

✦ Tobias Santerouge ✦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tobias Santerouge
Tobias Santerouge
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Actif
Crédit Avatar : John Dimayuga
Date d'inscription : 02/07/2019
Messages : 43
Double Compte : Rymaïn Cuchulayne ✦ Amko'Unn
Elément : Aucun
Métier : Milicien brigadier [En poste à Lüh]
Inventaire : ✦ Tobias Santerouge ✦ Rr4s 1300 Ŧ

✦ Tobias Santerouge ✦ 20010212153225174516580150 Ordre de mission ↣
[Escorte de Brisielle D'Avesnes]

✦ Tobias Santerouge ✦ 20010212153125174516580148 Equipement ↣

✦ Portés :
 
✦ Épée bâtarde (visuel) :
 


✦ Tobias Santerouge ✦ 20010212152825174516580135 Sac sans fond ↣  

✦ Equipement :
 
✦ O.M. / Soin :
 
✦ Obj. Divers :
 
✦ Provisions :
 

✦ Tobias Santerouge ✦ 3cr9 Sacoche de ceinture ↣

✦ O.M. :
 
✦ Obj. Divers :
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Lun 4 Nov 2019 - 21:31


Tobias Santerouge


Informations

Nom : Santerouge
Prénom : Tobias
Sexe : Masculin
Date de naissance : 9 mars de l'an 35 [24 ans]

Métier : Milicien brigadier
Endurance : 11 [1m82 & 80kg]

Note : Le père de Tobias est Comte. La fortune des Santerouge se base sur la fabrique et le commerce de liqueurs ainsi que la pêche. La lignée possède une exploitation agricole (composée majoritairement de sanguiniers), et piscicole, le long de l'Ivre. Elle fait aussi appel à des chasseurs afin d'être alimentée en d'autres fruits de l'île selon les saisons.


Caractère

Bien que les Santerouge soient une lignée respectée et réputée depuis très longtemps, à la fois pour les services rendus au sein de la Garde Dorée, comme leur production artisanale, le petit dernier de la famille principale porte à ce tableau une assez belle tâche. Tobias Santerouge n'est pas un jeune homme que l'on peut dépeindre avec classe ou intelligence... Du moins, semble-t-il. Têtu, sûr de lui, fanfaron... Le petit garçon déjà incontrôlable dés sa prime enfance, n'a jamais su s'arrêter un instant. Il courait dans tous les sens, sans réfléchir, et aujourd'hui encore, il s'agite pour un rien, sans qu'on ne perçoive réelle étincelle de subtilité dans le miroitement de son regard.

Pourtant, il n'est pas stupide, il a appris, même si ce n'était pas avec assiduité et rigueur, les bases en bien des domaines. Mais la culture de la langue comme de l'histoire, ne furent jamais au devant de ses intérêts. Les mathématiques encore moins, il n'y comprend strictement rien. Mais... Parfois, sous l’œil ébahi de son entourage, on pouvait l'entendre énoncer une idée, une réponse, à un problème épineux et à laquelle personne n'aurait pensé mais qui s'avérait pertinente une fois appliquée. Il n'était déjà plus là pour le voir ou profiter de ce petit succès momentané, non, il courait.

Il courait après des monstres imaginaires et des damoiselles en détresse. Il chassait la vermine depuis la terre ou le ciel, sur son destrier d'Aer, compagnon loyal et fidèle. Ah ça oui, de l'imagination, il en débordait, chaque jour, chaque heure, chaque seconde n'était que jeu et conte délirant dans lesquels il s'engonçait, sans plus se soucier de la réalité autour. Son père eut tôt fait de l'en sortir avec une dureté exemplaire, malgré l'opposition maternelle. Ce qui ne l'empêche nullement d'avoir conservé ce côté imaginaire, qui le rend plutôt créatif et qui contribue à aiguiser ses réactions instinctives.

Tobias, contrairement à ses frères et sœurs, était l'unique sujet de discorde entre ses parents. Un fait que l'enfant, qui paraissait si peu alerte aux questions des adultes, cerna rapidement. Il l'assimila, l'avala, s'en reput jusqu'à plus soif, et le conserva au creux de son corps et de ses tripes éternellement. Une première faille dans ce remplissage étouffant...

Avec l'âge, il s'assagit un peu, mais guère autant que pouvait l'espérer son père, qui nourrissait l'espoir de le voir intégrer la Garde Dorée. Au moins, leur entente s'avérait cordiale, voire affectueuse dans un des domaines : le maniement des armes. Son paternel fut son instructeur, et s'il y'avait une chose dans laquelle le jeune garçon excellait, c'était bien celle-là. Mais cela ne suffisait pas et l'enfant gardait rancune au fond de lui, une teinte toujours très présente à l'heure actuelle.

Fonceur et peu réfléchi, c'est un instinctif. Il fonctionne ainsi, au feeling, au pif, il le sent ou il ne le sent pas! Et fort heureusement pour tous, il sait ce qu'il fait de côté là, parce qu'on ne peut pas compter sur plus de subtilité. Par contre, l'on peut compter sur son bras, comme son épaule, c'est un type d'une loyauté inébranlable, toujours volontaire pour rendre service, prêt à défendre les opprimés de toutes sortes. C'est cela qui l'a mené dans la milice, bien que ce ne fut pas un pari gagné d'avance de l'intégrer. Il aspire à plus de justice et d'équité entre les hommes, ainsi qu'à protéger ceux qui n'ont pas la possibilité ou la force de prendre soin d'eux-mêmes. Bien que cela puisse sembler un doux rêve, il y met tout son cœur, et sa plus grande crainte est d'échouer dans cet idéal qu'il s'est fixé.

On peut dire qu'il ne fait pas toujours dans la dentelle, l'enfant cloîtré au fond de son âme ressort parfois dans sa brusquerie et sa spontanéité de jeune homme pas toujours bien dégourdi. S'il fait preuve d'une agilité épatante à se montrer bravache, il peut aussi manquer cruellement de tact, ou simplement faire montre d'une naïveté spectaculaire. C'est un homme entier et sincère cependant, même s'il lui faut un temps incroyable pour se remettre en question et s'ajuster au mieux à chacun. Il aime plaisanter, même s'il se retrouve souvent au centre des plaisanteries, ce qui ne le dérange guère, car il possède une grande force de caractère et beaucoup d'auto-dérision. Cependant, le petit garçon planqué à l'intérieur, nourrit des peurs sociales qu'il dissimulent aisément sous ses fanfaronnades adultes, essentiellement celle de l'ignorance ou du manque de reconnaissance à son égard. Tobias a malheureusement besoin du regard d'autrui pour se sentir vraiment exister...

Le jeune milicien ne se pose guère beaucoup de questions quant aux Dieux d'Arcane, bien qu'il ne nie pas leur existence. Pour lui, ces derniers ressemblent à des êtres humains par bien des égards, et il ne comprend pas la punition à l'encontre de leurs enfants... Tout être porte ses imperfections et la question de la justice demeure un sujet bien délicat, trop subjectif à son sens pour qu'on puisse appliquer pareille sentence sans discernement.




Apparence

Grand, beau et fort! Oh, ce n'est pas suffisant? Bien, développons ainsi!

Tobias est un jeune homme à la silhouette ciselée par les entraînements et le travail au manoir. Son père ne s'est pas contenté de lui inculquer l'art du combat et de le driller uniquement de cette manière, il l'a envoyé aux champs dès que possible, pour qu'il connaisse le labeur et la valeur du travail manuel. Le petit garçon, débordant d'énergie, n'a jamais laissé son paternel en reste de ce côté, et à ce jour, il se dessine comme un roc sous la taille habile d'une lame de vent. Des muscles saillants, bardés de cicatrices par endroit, constituent une bonne part de ses quatre-vingt kilos. Eux-mêmes répartis sur une solide charpente qui atteint aisément le mètre quatre-vingt-deux.

Le teint légèrement tanné, le fief droit et fier, il possède un visage extrêmement expressif. On le voit tantôt grognon, tantôt hardi, tantôt dépité ou bien heureux... Tout y passe sans la moindre retenue, dans les sourcils fins qu'il fronce facilement, ou la teinte boisée de son regard pétillant de sincérité et d'engouement. Son nez s'avère d'une taille classique, surplombant des lèvres plutôt minces et claires. Son menton est parfois couvert d'une barbe naissante, qu'il oublie régulièrement de tailler, mais qui se voit très peu. Sa tignasse d'un brun profond est à l'image de son comportement, insaisissable. Depuis peu, il s'oblige à raser les côtés et garder une infime longueur sur le haut, afin d'éviter les remontrances de ses supérieurs. Le seul élément particulier de son visage se dépeint sous la courbe d'une cicatrice assez profonde, qui passe en travers de son œil droit. Voilà pour faire concis et pratique!

D'un point de vue vestiaire, il porte des habits simples sous son armure. Une tunique aux coloris brun et bordeaux surmonte un pantalon de cuir noir. Ses pièces d'armures sont globalement légères, afin de ne pas entraver ses mouvements. Elles se constituent d'un plastron léger, de gantelets faits de cuir et de mailles renforcés, ainsi que d'une épaulière en carapace de galeatus pour le haut. Le bas revête de simples cuissardes matelassées, renforcées de cuir et des bottes de cuir souple, qui remontent jusqu'à ses genoux.



Vécu


Les Santerouge ont acquis leur titre de noblesse grâce aux actes de bravoure d'un de leurs aïeuls, qui a participé au coup d'état contre le régime des Asperas.

Chapitre I

"Un, deux, trois... Nous irons au bois..." l'air chantonné par le bout d'homme assis sur la terre battue résonne gaiement dans l'atmosphère. Sa tignasse brune est en pagaille, on y trouve un subtile mélange de brindilles et de feuilles, accrochés ça et là. Ses figurines de bois étalées devant lui font naître un sourire éclatant sur son visage crasseux de terre. Il saisit celle de la créature ailée, chevauchée par un homme fier et courageux, puis se redresse soudainement. Ses petites jambes le porte avec une vélocité étonnante... Sans doute parce qu'il est déjà bien grand pour son âge.

Il vole, il est sur l'enfant du ciel, il porte une armure étincelante et une épée miroitante. Son bras vient défendre les pauvres villageois acculés et le brouhaha de la réception qu'organisent les Santerouge ne peut atteindre le bruit de ses rêves. "Tobias ! Ne cours pas ainsi entre nos jambes, tu vas nous faire trébucher." Il s'éloigne dans un superbe déploiement d'ailes qui fait basculer le plateau de la domestique dont le contenu s'éparpille au sol, excepté la crème dorée qui barbouille maintenant le visage de la jeune femme. Mais Tobias est déjà bien loin...

Son regard scrutateur dévore des yeux la silhouette imposante de Scregg, le jeune enfant l'a déjà approché, pas beaucoup, car son père ne souhaite pas qu'il le mêle à ses jeux farfelus. Scregg est là pour veiller sur la maisonnée, provisoirement, c'est un fils de Terra assez impulsif, mais très sérieux, qui prend son rôle à cœur. Pourtant, il ferait tellement un chouette compagnon de jeu, comme Ogumaï, lié au chef maraîcher. Chef maraîcher qui s'est fait remettre immédiatement à sa place par le paternel de Tobias, lorsque celui-ci a apprit le lien entre leur 'responsabilité' respective. Le jeune Santerouge s'en est mordu les doigts longtemps, peiné pour l'homme qu'il considérait pleinement, comme pour le fils d'Ignis, auquel il s'est lié d'amitié. Jamais la peur n'a traversé son regard lorsque, tout bébé, il avait rencontré les semi-divins, depuis lors même, un désir grandissant d'être leur ami n'avait cessé de le ronger. Mais cela devait en être autrement. "Ce sont des créatures parfois incertaines, au potentielle destructeur dont il faut se méfier, pas des compagnons de jeu!" Disait son père, malgré le lien pourtant singulier qu'il avait tissé avec son propre compagnon. Peut-être essayait-il de mettre en garde le jeune garçon, dont l'esprit manquait parfois de vivacité, après tout? ...

... "Il faut qu'il cesse ! Ses précepteurs ne restent jamais plus d'un mois, comment pourrait-il gagner un peu de plomb dans la cervelle à ce rythme ?" Léantric Santerouge peste contre son benjamin, il est temps qu'il prenne les choses en mains. Fini les jouets d'enfant, fini les sorties distrayantes et les histoires à dormir debout. Demain, dès l'aube, il commencera à faire de son fils un homme.

Réaz Santerouge ne partage guère l'intransigeance de son mari, et son opposition éclate dans le petit salon attenant à la salle à manger. Glissé derrière un large pan de tenture, Tobias se fait discret et silencieux comme il ne l'a jamais été de toute sa courte vie. Les mots tambourinent à ses oreilles avec la dureté de l'acier qui se heurte à l'implacable douceur de la voix de sa mère. Est-ce donc sa faute, s'ils se chamaillent ainsi ? Jamais ils ne parlent d'Éonelle et de Bredan sur ce ton là. Jamais père ne s'emporte sur ses deux aînés, pourquoi ? Qu'a-t-il fait de mal ? C'est si grave, s'il préfère courir et jouer plutôt que rester assis sur une chaise à écouter des choses barbantes et inutiles ? Ce n'est même pas lui l'aîné, pourquoi perdre son temps à apprendre, alors qu'il pourra décider quoi faire de sa vie, lui ?


Chapitre II

L'enfant s'est progressivement effacé derrière les traits aguichants et la peau hâlée du jeune homme qui tient sa garde. Il n'a que 16 ans, mais domine déjà son père de plusieurs centimètres. Tant mieux, cela mêle le plaisir du combat à ce besoin de paraître écrasant à son tour. Malheureusement, il ne vaut pas encore l'adresse de son paternel et les coups reçu qu'il ne puis parer viennent entamer son orgueil, alimentant la rancune tenace qu'il entretient depuis son enfance. Pourtant, Tobias est déchiré, comme un petit garçon tiraillé entre deux envies. Ignorant comment jongler entre la complicité qui le lie à son père lors de ses entraînements et l'amertume qui le pèse une fois l'acier de son regard froid retrouvé au quotidien.

L'ambiance générale demeurait cependant chaleureuse en dehors de ce point épineux. Bien que fort éloigné de ses frères et sœurs par l'âge, ceux-ci portaient une considération relativement fraternelle à Tobias. Éonelle avait parfois partagé ses jeux, lorsqu'il ne l'oubliait pas complètement, lui-même absorbé par son propre univers. Quant à Bredan, s'il le toisait souvent de haut, ce n'était pas empli d'orgueil mais bien de taquinerie. Ils se chamaillaient souvent, pour des bêtises, le plus jeune de deux écopant régulièrement du blâme à la place de son frère qu'on pensait au dessus de tout soupçon. Bredan était en réalité jaloux, jaloux des talents de bretteur que possédait son jeune frère, alors que lui-même n'avait jamais su tenir une épée correctement. S'il compensait par la finesse d'esprit et l'intelligence, cela n'empêchait rien. Mais il ne le montrait guère.

Éonelle portait un amour inconditionnel à tous les membres de sa famille ainsi que les habitants du manoir. Domestiques comme ouvriers, et elle s'adonnait davantage à leur rendre service qu'à ses tâches et apprentissages de jeune noble. Chose dont elle n'avait pas besoin, de part ses capacités innées à assimiler et reproduire à la perfection tout ce qu'elle observait. Elle ferait ainsi une parfaite épouse... Pour celui qu'elle laisserait l'approcher un minimum. C’était de suite plus... Compliqué. Cela ne regardait pas Tobias normalement, mais il affectionnait trop sa sœur que pour ne pas penser à son avenir maritale. Espérant vivement qu'elle puisse être heureuse et comblée par l'homme qui la choisirait. Car le cours inverse des choses n'existait malheureusement pas ou très peu.

Puis il y avait Arion, le chef maraîcher du domaine. Bien que nettement plus âgé, Tobias et lui entretiennent à ce jour une relation très fusionnelle, un peu comme si le bel homme blond avait pris une place vacante. Celle du père aimant de façon inconditionnelle. Lorsque le jeune Santerouge venait travailler aux champs, il s'appliquait avec une patience extraordinaire à lui expliquer comment faire, comment traiter les récoltes, à quoi prêter attention, comment récolter le fruit du sanguinier sans avoir la main écharpée... Il prenait le temps. Et lorsque Tobias décrochait, partait en vrille et voulait bouger, il lui donnait une tâche physique à sa taille, lui permettant de dépenser son trop plein d'énergie intelligemment.


Chapitre III

À l'aube de ses 17 ans, Tobias se lassa des querelles incessantes qui caractérisaient sa relation avec son père et semblaient affliger sa mère d'une peine particulière. Oui, il n'écouterait plus son géniteur et oui, il n'entrerait pas dans la Garde Dorée. Un ramassis de soldats qui ne jurent que par la couleur de leur armure. Une élite destinée à protéger les plus riches et bardée de fils ou filles de nobles qui méprisent le petit peuple. Oh, bien sûr que son regard était biaisé, Tobias ne réfléchissait pas plus loin que le bout de son nez, surtout quand il pouvait s'opposer à son paternel.

Cette année là, il plia bagage sur un dernier éclat, emportant avec lui ses rêves d'enfant et sa candeur afin de rallier Lüh et d'intégrer les rangs de la milice. Ce qui ne fut pas une mince affaire...

...Buté, impulsif, il se fit rapidement recadré. Ici, tout était carré, pas de place à l'imagination, seule l'obéissance prônait. Qu'est qu'il foutait là encore ? Le souvenir fugitif de son père ainsi que toute la rancune accumulée depuis des années à son égard le maintint sur sa lancée. Il courba l'échine, et se laissa emporter par la rigueur militaire qui lui était imposée. Néanmoins, cela lui demanda du temps et de l'acharnement. Il fut recalé à plusieurs reprises avant d'enfin réussir à passer l'examen. Ne parlons même pas de la place à laquelle il y est arrivé ! Mais... Il y est arrivé.

Ce n'est pas un mode de vie déplaisant quand on y regarde de près et que l'on fait la part des choses. Tobias y a trouvé des amis, frères d'armes valeureux et toujours solidaires. Pas tous, certes, mais comme partout, sans aucun doute. Il fait ce qu'il aime, il aide les gens, les autres, sans distinctions aucune. Enfin, c'est ce qu'il croit, il ne réalise pas toujours la subtilité des interactions humaines. Le caractère parfois complexe des ordres reçus le laisse indifférent. Il obéit, un point c'est tout. Et s'il n'est pas d'accord et bien... Il l'ouvre et il se retrouve avec un blâme et des permissions qui sautent. Il s'en fiche un peu, trop obstiné que pour voir certaines réalités du monde en face. Trop entier et naïf que pour se taire par moment.

Et puis, malgré son attitude de fonceur et son manque de prise de recul, il est utile. En mission, on peut compter sur lui, sur sa force, sa ténacité et surtout... Son instinct. Oui, Tobias n'est pas une flèche mais il a du flair. Et son nez a déjà sorti les membres de sa patrouille de plus d'une situation problématique. C'est aussi ce qui le sauve le plus souvent dans les rapports de son supérieur direct...

La vie à Lüh le change, bien qu'il passe le plus clair de son temps en patrouille ou à la garnison, il y découvre un autre monde et des plaisirs différents. En toute simplicité, je vous prie, Tobias est un type qui se la joue mais qui ne joue pas. Enfin, pas à tous les jeux, certaines réalités de son statut d'homme bien fait ont encore du mal à percer sa petite cervelle de gosse qui ne jure que par les bagarres cordiales et les jeux à boire. Il séduit sans comprendre les tenants et les aboutissants, sans réellement s'avancer, parce qu'il ne saurait pas quoi faire. C'est un charmeur mais guère plus, il aime raconter -enjoliver- ses exploits et se pare du drapeau blanc de la justice comme un fier soldat qui défend la veuve et l'orphelin. Il est authentique, il ne réalise pas toujours comment est fait le monde. Ou bien, il ne veut pas le reconnaître et s’appesantir sur le sujet, son dynamisme et ses idéaux sont suffisants pour lui tenir la tête loin hors de l'eau.

Chapitre IV

Seulement... le sablier se renverse et les choses ne changent guère. Il stagne, ses amis le quittent, car promus ou affectés à Rorn, là où tout se passe depuis peu. Son caractère le maintient dans une position de milicien sans avenir, bien qu'il refuse de le voir ou de le comprendre. Il fait pourtant son maximum, il apporte sa part de travail, il résout pas mal de problèmes en ville... Qu'est-ce qui coince encore ? Il en veut pourtant, il aimerait faire plus, ne pas avoir la sensation de rester sur place. Que doit penser sa mère ? Cela fait longtemps qu'il n'a plus mis les pieds au manoir et Arion lui manque beaucoup.

Depuis quelques semaines, on l'a affecté à une nouvelle patrouille. Faut dire qu'il ne reste plus vraiment d'hommes de sa promotion, voire plus du tout, à ses côtés. C'est un peu blasant de se retrouver avec ces petits jeunes, pas que ça le dérange, Tobias s'accommode de tout le monde. Mais intérieurement, ça le fait encore plus gamberger sur ses capacités. Nouvelle patrouille, nouvel instructeur aussi... Un certain Lameblanche, pour le coup. Au départ il s'en fichait un peu, recevoir des ordres de l'un ou de l'autre, ça ne faisait pas de différence, mais au bout d'un moment il du bien reconnaître que celui-ci devait l'avoir dans le collimateur. Quel emmerdeur ce type, il a l'impression de trimer trois fois plus qu'avant, alors que c'était pas faute de déjà se donner à fond! Evidemment, le jeune Santerouge ne possède pas la lucidité suffisante pour voir qu'on essaye de le tirer vers le haut. Surtout quand il a déjà la sensation de donner son maximum... C'est pas d'sa faute tout de même si ça ne suffit pas à ses supérieurs!

Les rapports demeurent respectueux, presque cordiaux, Tobias hésite quant à la position à prendre. S'il ne comprend pas tout, par moment, il le sent bien ce gars, y'a un truc chez lui qui lui dit que c'est plus que ça, plus que ce qu'il voit ou qu'il montre... Y'a aussi ce quelque chose qui lui donne le sentiment qu'il est pas à sa place avec eux. Mais ça, il le garde pour lui, quand il parle de son ressenti et qu'il peut pas l'expliquer derrière, il se fait souvent rabrouer par ses collègues.

Le brigadier Lameblanche dispose carquois et flèches sous les yeux de ses hommes. Des flèches aux pointes enrobées d'un linge, probablement bourré de laine de coba, pour viser sans blesser... Quelle drôle d'idée a-t-il en tête? Les carquois sont réparti en deux groupes distincts, d'un côté les flèches semblent avoir été trempées dans un liquide pigmenté de vert, de l'autre, la même mais en rouge. Le gradé réparti sa patrouille en deux équipes et nomme Tobias chef de la sienne. Il leur explique rapidement et simplement le but de l'exercice, vaincre l'équipe adverse en tâchant de ne perdre aucun de ses hommes.

Un jeu? ... Tobias excelle dans les jeux! Comme quand il était gosse, son imagination reprend le dessus et se met aussitôt en route. Mais quelques chose le freine et il hésite devant les regards qui le fixent en attendant ses instructions, dont celui de Lameblanche. Il ne joue pas tout seul, il n'est pas dans son monde, et la vie de ses compagnons d'armes se trouve entre ses mains... L'excitation grimpe, cela complique simplement la donne et la compétition. Il embarque son équipe de l'autre côté du poste et va se planquer entre deux bâtiments. Il connait bien la géographie du lieu, depuis le temps, y'a des planques pratiques ici et là, il envoie ses équipiers avec prudence, en les informant de la situation des planques adverses potentiellement exploitables.

Cela se déroule sans mal les premières minutes, et déjà deux hommes de l'autre groupe se sont fait zigouiller. Mais après, ça tourne en rond, ils se montrent malins et Tobias n'a pas assez d'esprit stratégique pour pallier cette difficulté. Il ne fait plus qu'esquiver et se cacher avec ses gars, qui ne l'aident pas beaucoup pour la peine. Soudain, leur déplacement les amène non loin des baraquements des gradés... Tobias sollicite alors le plus petit et agile de ses hommes, pour qu'il retourne en arrière et lui ramène la dernière flèche adverse qui a manqué son coup. Le jeune homme revient rapidement, un peu perplexe et lui tend. Il l'encoche et se redresse afin de viser une petite fenêtre un peu plus loin. "Tobias t'es dingue, c'est le bureau du commandant!" Le jeune Santerouge esquisse un sourire "Je sais." et la flèche part, l'arc puissamment bandé par son propriétaire la propulse à une vitesse suffisante pour exploser la vitre malgré le bout de tissu qui la recouvre. L'instructeur Lameblanche baisse aussitôt le bras qu'il a levé en vain pour tenter de l'interrompre, secouant la tête de dépit. "Venez, on se planque et on bouge plus maintenant, quoi qu'il arrive, c'est un ordre!" Ces hommes flippent mais ne bougent pas, bizarrement. Ils sont jeunes, après tout, et leur instructeur semble suivre le mouvement, c'est peut-être pour ça.

Des cris et des remontrances s'élèvent alors sur le terrain d'entraînement où est descendu le commandant. Il gueule après les soldats en exercice, exigeant de voir les responsables, brandissant la flèche tachée de vert. Forcés de sortir à la demande de leur supérieur hiérarchique, les hommes de l'équipe adverse s'avancent, l'air un peu perdu, l'incompréhension se lisant sur leurs visages. Les cibles maintenant à découvert se font criblées de flèches par les hommes de Tobias... Il ont gagné, même si la suite ne va pas être douce pour tout le monde. Mais il s'en fiche complètement, seul le résultat l'importe en cet instant où un sourire benêt se peint sur son visage alors qu'il rejoint le reste de la patrouille.


Chapitre V

Début de l'hiver 58 ~

Le brigadier chef Verden vient prendre la parole parmi ses confrères et supérieurs au nom du milicien Santerouge. Cela fait déjà plusieurs années que l'homme à repéré le potentiel et les aptitudes de ce dernier, mais elles semblent parfois minces en regard du reste de son comportement à certains moments. Fort heureusement, il n'est pas seul à avoir conscience de ses compétences, c'est pourquoi son homologue Lameblanche est assis autour de cette table aujourd'hui, afin de lui apporter son soutien. Et il en a grand besoin...

"Verden, c'est un poste à responsabilités, qui demande un esprit technique et tactique, comment voulez-vous qu'il s'en sorte?!" Le gradé regarde son subalterne avec tout le respect qu'il lui doit, mais maintient sa position, ses yeux brillant de conviction ne lâcheront pas l'affaire. "Le milicien Santerouge est un homme appliqué, son travail lui tient particulièrement à cœur, quels que soient ses écarts qui, nous le savons bien, relèvent plus de sa spontanéité brut que d'une volonté à mal agir. De nombreux hommes doivent la réussite de missions grâce à son flair et ses réactions intuitives." L'homme un peu plus âgé reprend la parole, son timbre froid tente de garder la neutralité requise. "Quand il suit son pif, il est hors de contrôle par moment, oubliant parfois le respect des ordres, il peut devenir un vrai danger public, imprévisible." Lameblanche esquisse un sourire intérieurement, voilà des armes pour rebondir. "Justement, le monde est imprévisible Lanval, les humains le sont, en permanence. Son mode de fonctionnement constitue un atout, il sait cerner les intentions d'autrui mieux que quiconque, même s'il ne sait pas l'expliquer de façon rationnelle. Par ailleurs, il n'évoluera jamais si personne ne lui donne sa chance et lui montre qu'on a confiance en ses capacités! S'il a besoin d'un déclic, c'est peut-être bien en ayant d'autres vie que la sienne entre les mains qu'il l'aura!"

Le brigadier chef Verden s'est relevé, jusqu'à présent il ne s'est jamais trompé dans l'évaluation des aptitudes et des potentialités d'un élément de la milice, il s'avance même pour s'en porter garant. Soit... Si les choses tournent mal, l'homme sera simplement rétrogradé et son garant blâmé, peut-être ne doit-on pas toujours prendre le risque de passer à côté d'une petite graine hyper-active qui pourrait se transformer en arbre stable et solide? ...

Début de l'été 59 ~

Cela a pris quelques mois tout de même, mais Tobias vient enfin d'être promu au rang de brigadier. Son cerveau assimile encore difficilement cette nouvelle réalité, mais pour l'heure, seules les réjouissances comptent! Il aura tôt fait de se prendre plus au sérieux une fois cette soirée de fête passée!




Autres

Métier : Milicien brigadier

Signes particuliers :
Physique > Une cicatrice en travers de l’œil droit
Psychique > Hyper-actif

Rêve, ambition :
Apporter un peu plus de justice parmi les hommes, être le bras armé qui défend les laissés pour compte, profiter de la vie simplement aussi, et peut-être, un jour... Aller combattre ses monstres qui terrifient les peuples, comme lorsqu'il était enfant, en compagnie d'un être de magie qu'il aura libéré de ses chaînes. Mais ce sont là beaucoup d'idéaux et de rêves...

Pack de départ :
:▼ Milicien ▼:
 



Hors jeu

Comment avez vous découvert ce forum? : C'est encore moa
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? :  Yay
Comment trouvez vous le design de ce forum? : Very Happy
Avez vous vu le tchat? : Yep!
Avez vous lu le règlement? : Done!
Savez vous comment voter pour le forum? Yes Sir!
Un commentaire? : Les pnjs seront détaillés dans le journal de bord. L'origine de sa cicatrice est volontairement tue pour laisser place à une certaine liberté de BG ^w^
codage par LaxBilly




✦ Tobias Santerouge ✦ 7l9o    ✦ Tobias Santerouge ✦ 7l9o

♪ Forever Trust in Who We Are ♪
► Fiches d'identités des miliciens sous ses ordres ◄
▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Tobias Santerouge le Lun 11 Nov 2019 - 14:26, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valion Lameblanche
Valion Lameblanche
Roxeur (Avril 2018)



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Gerry Arthur
Date d'inscription : 27/01/2018
Messages : 471
Double Compte : Xion, Qilin
Elément : Aucun
Métier : Chasseur
Invocation(s) : Ruinn, Slavko
Inventaire :
Équipement:
 

Petit sac en cuir:
 

Sac sans fond:
 

Autre:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Lun 4 Nov 2019 - 21:47

Salut coupain \o/

Bienvenue dans la milice Very Happy

#VIPdansl'histoiredeqqun


✦ Tobias Santerouge ✦ Lance_15
Les héros ne se proclament jamais eux-mêmes.

« Promis, on se reverra ! »
"Je n'ai jamais eu un adversaire aussi honorable et avec une aussi grande rage de vaincre."

“ Bien que tu ne sois pas mon Libérateur pour cette vie, tu n'en mérites pas moins mon estime. ”
- Si tu veux apprendre à contrôler ta rage, apprends déjà la patience.
« Merci de ne pas vouloir faire de moi un prisonnier à nouveau. »
« Que les leçons apprises ici et votre bienveillance jamais ne vous quittent. »
《 Je te veux à mes côtés, Valion. 》

Crédits lance - Rowan Sherwin
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Lagertha
Lagertha
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : Project Badwater: Doherty
Date d'inscription : 11/05/2017
Messages : 835
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Cheffe de Clan
Invocation(s) : Galifey & Xion
Inventaire : ✦ Tobias Santerouge ✦ 994377tsuris 10 128 Ŧ
✦ Tobias Santerouge ✦ Qlif Gourde
┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
✦ Tobias Santerouge ✦ 181005090532205186Armement
Équipé ▼:
 

┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈┈
✦ Tobias Santerouge ✦ Y0ai Sac sans fond
Arme(s) ▼:
 
Objet(s) Magique(s) ▼:
 
Objet(s) Curatif(s) ▼:
 
Objet(s) Divers ▼:
 
Provisions ▼:
 




▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Mer 6 Nov 2019 - 23:03

Il est bien cookinou ce petit Tobi I love you Je te valide que si tu me réserve un rp ? Roh, comment ça c'est du pot-de-vin ? Mais nooooooooooooon...

Bon, pour de vrai, c'est une fiche bien construite et c'était un plaisir de la lire. A mon sens, tu abordes tout ce qu'il faut. J'ai juste noté un petit mot en trop ici "trop obstiné que pour voir certaines réalités", mais rien de méchant évidemment. C'est donc un oui pour ma part !

Félicitation ! Je t'offre ma première validation !
Un admin viendra bientôt te corriger si besoin et te valider définitivement par la suite !


✦ Tobias Santerouge ✦ 6imb✦ Tobias Santerouge ✦ Gjxg

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Oblivion El'Galas
Oblivion El'Galas
Admin Obli



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Actif
Crédit Avatar : "Saber" by Kuvshinov-Ilya
Date d'inscription : 01/09/2017
Messages : 489
Double Compte : Serindë, Orptah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Métier : Garde Doré
Invocation(s) : Wazzi
Inventaire : - Son armure en plaques (+5 endurance)
✦ Tobias Santerouge ✦ Oblivi14
- Sa claymore (+8 force) (+3 tranchant +3 résistance +2 maniabilité) + Orsonfal (+13 force) (+4 tranchant + 5 résistance + 3 maniabilité + 1 résistance terre)
✦ Tobias Santerouge ✦ Armeso10
- une dague dans sa botte droite (+3 force) (+1 tranchant +1 résistance +1 maniabilité)
- 1502T
- 1 lotion désinfectante
- 1 boussole
- 1 vieille pinte de bière
- 1 broche (offerte par Simon)
- 1 jeu d'échec portable (offert par Simon)
- 1 mouchoir en tissu bleu (offert par Simon)
- 1 cape d'invisibilité (concours de l'été)
- 6 Ravis (racine anti-coagulante)

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Jeu 14 Nov 2019 - 17:50

Félicitations ! Tu as ma seconde validation !
Tu peux commencer à poster ton journal de rp Ici et faire une demande rp .
N'oublie pas de venir te recenser ici
Viens également demander ta carte de lien qui servira pour la liste des avatars.

Bon jeu !


✦ Tobias Santerouge ✦ Oblivi11
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Tobias Santerouge
Tobias Santerouge
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Actif
Crédit Avatar : John Dimayuga
Date d'inscription : 02/07/2019
Messages : 43
Double Compte : Rymaïn Cuchulayne ✦ Amko'Unn
Elément : Aucun
Métier : Milicien brigadier [En poste à Lüh]
Inventaire : ✦ Tobias Santerouge ✦ Rr4s 1300 Ŧ

✦ Tobias Santerouge ✦ 20010212153225174516580150 Ordre de mission ↣
[Escorte de Brisielle D'Avesnes]

✦ Tobias Santerouge ✦ 20010212153125174516580148 Equipement ↣

✦ Portés :
 
✦ Épée bâtarde (visuel) :
 


✦ Tobias Santerouge ✦ 20010212152825174516580135 Sac sans fond ↣  

✦ Equipement :
 
✦ O.M. / Soin :
 
✦ Obj. Divers :
 
✦ Provisions :
 

✦ Tobias Santerouge ✦ 3cr9 Sacoche de ceinture ↣

✦ O.M. :
 
✦ Obj. Divers :
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Jeu 14 Nov 2019 - 18:38

Yeaaaaah Houra

Merchi bien à toutes les deux Very Happy




✦ Tobias Santerouge ✦ 7l9o    ✦ Tobias Santerouge ✦ 7l9o

♪ Forever Trust in Who We Are ♪
► Fiches d'identités des miliciens sous ses ordres ◄
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

✦ Tobias Santerouge ✦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Présentation des humains-