Une traversée perilleuse - Page 2

Partagez | .
 

 Une traversée perilleuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Admin
Winglece
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Chaos-Draco
Date d'inscription : 23/08/2013
Messages : 402
Double Compte : Cheshire
Liens vers la fiche : Winglece
Elément : Eau
Invocateur : //
Inventaire : De la glace... T.T
Sorts :
Liste des sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #26 écrite Ven 24 Jan - 13:53

Eliah... Eliah Parkword... Notre invocatrice nous aurait-elle menti ? Et même si elle l'aurait fait... Pourquoi ?

Nous déplaçant légèrement vers Luce, ou Eliah , et voyant que sa discussion avec la prétendu Atsuki se termine nous la déplaçâmes légèrement vers Eliah, ou Luce, et la fixâmes avec les mêmes yeux que nous avions posé sur elle dans le temple de l'eau...

*Elle nous a mentit c'est évident.... *

*On ne connaît rien au subtilité humaine, que ce soit une ruse ou autre chose elle devra tout de même s'expliquer... *

*Rompre le pacte que nous avions passer si soudainement... Pfeuh saleté d'humain... *

*Je ne te permet pas ! C'est tout de même elle qui nous a libérés et même si elle ne se nommait pas Luce nous lui devons toujours obéissances... *

*Tu aime trop cette race inférieur... *

* … *

Et regardant Luce, ou Eliah, plus profondément nous lui dîmes en chuchotant :

- Explique toi...


Forme Humaine:
 

Wing parle

Lece parle

Rindo parle
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #27 écrite Ven 24 Jan - 21:52

Je fini rapidement de mâchouiller le caoutchouc cru que m'avait offert cette Atsuki me restait encore en travers de la gorge. Mais je n'allais pas m'en plaindre: Mon ventre ne réclamait plus sa pitance.

"C'est avec plaisir que nous acceptons votre proposition. Nous partirons au levé du soleil donc."

Je me levais donc vers la jeune femme, la main dans mon sac j'attrapais une petite bourse en peau que j'avais emmené pour mon voyage avec mon frère Vergil. Comme nous nous sommes séparés, autant que son contenue serve à quelqu'un, non ?
Je m'agenouillais près d'elle et je défis son bandage fait à la va-vite _ les plis disgracieux du tissus sur son front et la naissance de goutte rougeâtre hors du bandage montrait que ce n'était vraiment pas son occupation._
Je l'ouvris sur mes genoux en étalant une pincée de racine médicinale. Puis, je repliais doucement le tissus avant de serrer de toute mes forces le tissus entre mes doigts. Enfin, je rouvris délicatement le tissus avant de l'attacher sur son front. Je pris le soin de bien serrer le tissus sur l'arcade pour comprimer la plaie avec le procédé d'asepsie naturel.
Une fois cela fini, je me relevais en arborant un sourire polie digne de la "Eliah" que j'ai crée.

"Voilà, ça devrait cicatriser plus facilement. Enlève-le dans les trois prochaines heures, au pire, la plaie sera sèche."

Je regardais la lune qui se trouvais encore haut dans le ciel.

"Nous ferons mieux de nous reposer un peu avant de reprendre la route. La journée sera longue."

Une fois ceci dit, je me rapprochais de mon invocation, laissant nos deux nouveaux compagnons se reposer tranquille. Pour ma part, j'avais deux mots à dire à Winglece.
Il s'approcha de moi, la tête se posant près de la mienne. Son double regard perçant posé sur moi. Je lui chuchotais ces quelques mots.

"Moi non plus, je n'ai pas confiance en eux. Je tiens malgré tout à les accompagner jusqu'à la sortie de ce désert. L'idée de me dévoiler à eux ne me plaît guère. Cependant il faut établir un rapport de confiance entre nous d'où l'idée de me nommer ainsi. Joue-le jeu pour cette fois, s'il te plaît… S'il vous plaît. Je vous dirai tout ce dont vous aurez besoin de savoir une fois sorti de ce désert. C'est une promesse. Mais sache que notre engagement tiens toujours et que je ne t'ai nullement trahis."

Il n'y avait rien d'autre à ajouter pour le moment… Je préférais rester vague sur mes décisions. Il fallait que je trouve mes mots pour lui raconter le lourd secret de mon existence.

Je m'assis ensuite sur le sable encore chaud avant de poser ma tête sur mon sac. Un peu de repos me ferait le plus grand bien.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Luce le Jeu 8 Jan - 18:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #28 écrite Jeu 30 Jan - 20:20

Blottis contre Alphikas après les soins de la demoiselle, j’observe nos nouvelles connaissances de loin. Mais mon attention est toute porter sur Alphikas, j’essaye de comprendre se qui c’est passé et s’il y avait conscience de l’état dans lequel il était. La méfiance était de rigueur assez proche des deux inconnu mais pourtant assez loin pour ne pas entendre leur conversation. D’un côté ça m’arrange bien comme ça je vais pouvoir questionner Alphikas sans oreille indiscrète.

-Dit moi, tu sais qui c’était, enfin… je veux dire cette autre toi qui semblais plutôt agressif...

Par précaution j’avais quand même parlée juste assez fort pour qu’il n'y ait que lui qui m’entende. Le vent se lève et la nuit promet d’être froide. Je me rapproche encore un peu d’Alphikas cherchant en même temps à ne pas subir le froid.  De toute façon je ne compte pas dormir et puis la demoiselle  ma dit d’enlevé le bandage dans environ trois heures, me connaissant je le garderais surement pas aussi longtemps. En plus ça me démange un peu, mais je sais que la plante qu’elle à utiliser n’est pas dangereuse donc je prends mon mal en patience. Du repos il nous en faut et je suis parfaitement d’accord avec la miss, mais je ne peux pas me résigner à fermer l’œil et c’est ainsi de la nuit passe tranquillement avec une belle brise et la lune qui poursuit sa course contre le temps.  

Quand je remarque qu’elle a presque entièrement disparu je me lève, m’étire, bois un peu d’eau avant d’aller faire quelques frappes dans le vide avec mon katana, après tout l’entrainement c’est tout les jours, lame dégainer je fends  l’air et après plusieurs enchainements je rengaine mon arme et retourne près des autres s’il ne sont pas encore réveiller ça ne devrait tarder, le soleil pointe le bout de son nez, il est temps de reprendre la route.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Alphikas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #29 écrite Jeu 30 Jan - 22:27

Atsuki s’entraînait avec ardeur non loin d'Alphikas. Du coin de l’œil, il ne pouvait s'empêcher de la surveiller. Sans doute était-ce parce qu'il avait peur qu'il arrive quelque chose à celle qui l'avait sorti, du moins il s'en convainquit. Alors qu'il voyait la lame danser dans l'air accompagnée des mouvements empli de grâce de sa maîtresse qui la rendait aussi fluide qu'un courant d'eau, au fond de lui quelque chose s'animait, comme il y a quelques heures. Absorbé dans sa contemplation, encore une fois il ne s'en rendit pas compte. En ce moment précis, Atsuki lui semblait parfaite. Il ne savait pas comment, il ne savait pourquoi, ni sur quel critères il se basait, mais il le savait, elle était parfaite. Enfin, peut-être était-ce la nuit et le surplus d'émotions de cette journée qui lui donnait cette illusion. Peut-être en effet. Ce qui était sûr c'était que malgré cela il n'avait qu'une envie: qu'elle le regarde, qu'elle lui sourit, qu'elle resplendisse... pour lui. Mais rien de tout cela ne se passait, elle était bien trop occupée à s'entraîner.

Songeur, la question que lui avait posé la petite lui revenait en tête. Elle avait mis le doigt sur le problème: qui était cet autre lui? Lui-même n'était pas au courant qu'il y en avait un, il l'avait seulement déduit des remarques des autres. Cela devenait inquiétant, d'autant plus que maintenant, il se rendait compte qu'il y avait une sorte de présence dans sa tête, son esprit, qu'il n'arrivait pas à atteindre et qui pourtant semblait prendre de l'ampleur. Il avait peur, peur qu'elle reprenne le dessus, il avait d'ailleurs la sensation que bientôt la colère ne sera plus le seul motif de son apparition. Toutefois il n'en parla pas, il garda cela pour lui. Il ne savait pas pourquoi mais il appréhendais la réaction d'Atsuki. Il devait lui paraître le plus parfait possible, il ne pouvait pas se permettre de lui montrer ses défauts.

Après un moment, l'aube arriva. Il se leva lentement et se dirigea vers sa maîtresse qui avait maintenant arrêté son entrainement pour rejoindre les autres. Il fit un mouvement de nageoire vers elle pour l'inviter à monter sur son dos, lui caressant délicatement la joue au passage. Il n'avait plus qu'à attendre qu'ils se décident à partir.


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Winglece
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Chaos-Draco
Date d'inscription : 23/08/2013
Messages : 402
Double Compte : Cheshire
Liens vers la fiche : Winglece
Elément : Eau
Invocateur : //
Inventaire : De la glace... T.T
Sorts :
Liste des sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #30 écrite Sam 1 Fév - 19:28

C'était donc une ruse pour ne pas divulguer son identité tout en gagnant un minimum de confiance de la part des deux autres énergumènes. Tout en acquiesçant de deux coups de têtes, nous l'invitâmes a s'éloigner un minimum de nous pour ne pas que le froid du désert ne s'accumule au notre et fîmes semblant de nous endormir pour encourager Luce a faire de même.

L'invocation de cet prétendu Atsuki la rejoigna peu après et ils discutèrent tout les deux d'une voix trop basse pour que nous puissions l'entendre.

Le lendemain, peu avant l'aube, tandis que nous observions les alentours du coin de l’œil tout en étant couché, nous vîmes cette Atsuki commencée à s’entraîné dans le vide, a faire des moulinet avec son arme. Elle finit par s'approcher de nous et à attendre notre réveil

L'aube arriva enfin et nous fîmes semblant de nous réveillé tout en nous étirant. Voyant que l'humaine commença a marcher sans même attendre Luce nous saisîmes notre invocatrice le plus doucement possible et la posâmes sur notre dos sans même lui demander son avis.
Nous commençâmes à marcher tout en suivant le rythme de l'oiseau. Luce devrait se réveiller sous peu... A moins que les humains s'endorment quand ils sont secoué mais cela nous étonnerait fort.

Tandis que Lèce regardait devant Wing s'occupait de notre invocatrice et protègeait les arrières du groupe. Nous sentîmes brutalement la possibilité de nous métamorphoser revenir ce qui concluait la première partit de notre « plan » pour obtenir la pleine confiance de Luce.


Forme Humaine:
 

Wing parle

Lece parle

Rindo parle
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #31 écrite Jeu 6 Fév - 18:17

L'air frais de la nuit absente brossait mes cheveux blonds sur mon visage. Ils me chatouillèrent doucement le bout du nez et cela me força à me réveiller. En ouvrant les yeux, quelle ne fut pas ma surprise quand je découvris que j'étais sur le dos de mon invocation. La tête de Wing près de la mienne. Je frottais mes yeux pour chasser les derniers grains de fatigue de mon regard.

"Bonjour," lui dis-je doucement. "Tu aurais pu me réveiller, je ne t'en aurais pas voulu."

Un regard vers l'avant de la file et je vis cette Atsuki et son invocation droit devant. Ce n'est peut être pas plus mal ainsi. Il fallait espérer qu'aucun monstre ne vienne nous déranger cette fois.

Un silence général régnait au sein du groupe. Seul le vent comblait ce deuil mortel. De ma position, je profitais du paysage et de la hauteur de Winglece pour observer nos compagnons de voyage. Atsuki tout d'abord. Elle doit sans doute avoir mon âge, peut être moins, peut être plus. Je me surpris à me comparer à elle. Un léger rictus se dessina sur mes lèvres, non pas que l'idée même de me mettre sur un pied d'égalité avec elle ne me déplaise. En réalité, ce qui me chiffonnait c'était que plus âgée ou pas, j'étais de nous deux, la plus puérile, la plus enfantine. Je ressemblais à une jeune pubère qui vient d'avoir ses premières éclosions sanguines par rapport à elle. Je me mord la langue. C'est très peu flatteur et si disgracieux de penser ainsi. C'est la deuxième fois que je me surprend à parler ainsi. Il n'empêche, j'ose croire que son visage fermé et ses traits renfrognés refoule une jeunesse dont elle n'aurait pas profité. Sinon peut-être aurai-t-elle un visage plus éclairé. Je me trompe sans doute.

Pour ce qui est du grand monstre_ je me mord la langue une seconde fois, c'est très vilain de le nommer comme cela_ disons de l'invocation, elle n'a pas dit un mot depuis notre rencontre. D'un autre côté je préfère ça. Mon ventre chavire à nouveau en repensant à la première image que j'ai eu de lui. J'ai toujours cru que la première impression était importante. Elle vous marque à vie, vous transperce comme un parfum. Le sien sera imprégné de l'odeur de souffre et de sang.

Mon regard se tourna enfin vers Winglece. Ah, Winglece, j'espère ne pas l'avoir déçu, j'ai dû lui faire une si mauvaise impression la première fois et voilà que j'en rajoute en l'induisant en erreur. J'aurais préféré que cela se déroule autrement... Je sais ! A la prochaine occasion, je lui dirai ce qu'il doit savoir. Ce ne sera sans doute pas une tâche simple. Mais je veux qu'il ait confiance en moi. Je me dois d'être honnête avec lui.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Luce le Jeu 8 Jan - 18:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #32 écrite Jeu 13 Fév - 21:05

La charmante troupe que nous somme marche en silence. Le soleil commence à taper et la brise est fraiche, se qui rends le voyage moins pénible que la veille. Le silence de plomb ne me gène pas. Je me retourne rapidement pour être sur que nos deux compagnon sont encore là.

L’invocation n’a rien de rassurant genre plutôt flippante dans le genre, j’essaie de pas trop y faire attention mais je sens parfaitement sa présence se qui m’indispose.  Quant à Alphikas je n’ai plus aucune envie de lui parler il n’a pas répondu à une seul de mes questions et ça me donne la désagréable impression qu’il me cache quelque chose. Donc jusqu’à nouvel ordre je cause plus. Je garde toujours en tête de le faire aller prendre un bain à la rivière blanche.  

Je repense au nom qu’à donner la jeune fille. J’ai la désagréable impression de l’avoir entendu mais je ne sais plus où. Un peu comme un de ses vieux souvenirs profondément enfermé dans mon cœur.  Presque comme une voix lointaine dont j’ai perdu le droit de l’entendre. Je cherche dans mon esprit un indice quelque chose d’utile pour m’en souvenir. Et au final je me retrouve dans ses vieux souvenirs que je ne voulais plus voir défiler devant mes yeux. Parce que je sais très bien que quand  ça commence je ne sais jamais jusqu’où ça peut continuer.  Bref je laisse mes souvenir me porter jusqu’à entendre le murmure de la voix de mon père prononcer ce nom de famille. Je tressaillis au vu des souvenirs qui sauvèrent et m’accroche bien sur Alphikas au point de presque enfoncer mes ongles dans sa peau. J’allonge mon torse sur son dos lisse quand les images on fini de défiler dans ma tête.  Je ne pleurs pas, j’ai toujours du mal à pleurer sauf cette fois là avec le chant d’Alphikas…

Je soupire doucement, j’envie cette fille derrière. Elle est peut être  sensible à un monstre en bouilli mais au moins elle à l’air pur, peut-être avec ses propres douleurs  qui n’on surement rien à envié au mienne, mais bon peut-être que je me trompe peut-être qu’elle à une vie simple et joyeuse…
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Alphikas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #33 écrite Sam 1 Mar - 14:35

Alors qu'Alphikas marchait dans le désert, Atsuki sur son dos, le soleil lui brûlant la peau, ses pensées partir vers la mer. Elle lui manquait de plus en plus et depuis sa sortie il n'avait pu voir que deux petits oasis. Il se voyait encore nagé librement parmi les poissons il y a de ça des millénaires, bien avant qu'il ne se cloître de lui-même. C'était l'époque où les humains n'existaient pas encore, il n'avait pas encore rencontré cet oiseau de malheur et il avait des amis avec qui il s'amusait. Maintenant qu'il y pensait, il se demandait se qu'il était advenu d'eux. Logiquement ils avaient dû être enfermés dans le temple de l'eau tout comme lui mais qu'en était-il aujourd'hui? Il se devait de le découvrir, voilà enfin quelque chose qui lui donnait envie de visiter ce nouveau monde. Une fois la traversée de ce désert fini il pourra se concentrer sur ces deux objectifs, trouver la mer et ses anciens amis. Cette pensée en tête, il se sentait d'humeur joyeuse et accéléra légèrement le pas, un petit sourire se dessinant sur son bec.

Une goutte de sueur lui tomba sur le coin de l’œil et le ramena à la réalité. Il se rendit compte qu'il avait avancé un peu trop vite et commençait à laisser leur nouveaux compagnons derrière, il ralentit donc. Il jeta un coup d’œil par réflexe à Atsuki pour voir si elle allait bien et il semblait que ce soit le cas. Elle n'avait pas parlé depuis le début du voyage. C'est vrai que depuis le combat avec le sanza roux il avait été beaucoup plongé dans ses réflexions et ne lui avait pas beaucoup porté attention. Elle avait cet air si sérieux à regarder droit devant elle si la fin du désert était encore loin, il de la surprendre un peu pour s'amuser. Il fit alors si brusquement un bond en avant qu'elle décolla de son dos un court instant avant de n'y ré-atterrir juste au moment où il écarta les nageoires pour planer. L'expression de stupeur sur le visage d'Atsuki le fit éclater de rire. Il avait bien réussi son coup. Ce devait bien être la première fois qu'il la voyait avec cette expression... et aussi la première fois qu'il riait depuis sa libération.


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #34 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Une traversée perilleuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Une traversée perilleuse
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Alice aux pays des merveilles / La traversée du Miroir
» J'ai traversé toute la Terre du Milieu pour vous trouver!
» pourquoi le poulet a t'il traversé la route?philosophie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Le Désert Ambré-