Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir Loriade Lehahiah
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Loriade Lehahiah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Jeu 22 Aoû - 8:53

I) Identité.
Nom: Lehahiah
Prénom: Loriade
Sexe: Féminin
Age/date de naissance: 27 ans. Née le 13 mars.


II) Caractère
Les hommes diront, oui, une femme, donc un grand caractère. C'est le cas. Loin d'être rebelle ou capricieuse, Loriade possède ses côtés plus ou moins pénibles, comme tous.
Elle est une personne de nature calme, avenante et patiente.
Sa vie sans lien ni attache lui épargne les soucis du quotidien. Pas de querelle entre amis car pas d’ami. Peu de factures, et peu de biens. Insouciante ? Presque. Naïve ? Non. Loriade a eu le temps de rouler sa bosse en 10 ans et fut de nombreuses fois la victime de tromperies ou arnaques. Suffisamment souvent pour ne plus l’être à ce jour. Pour répondre à ses petites blessures, elle a développé un sens du sarcasme et de l’ironie pointu.

Paradoxalement, Loriade adore les gens. Sans ami fixe, le contact humain lui est pourtant vital. C’est de ses échanges que Loriade tire sa force de partir, d’entreprendre ou d’apprendre, encore et toujours.

Loriade est aussi une personne très curieuse. Elle n’a pas de don particulier mais s’essaie à tout. Elle aime découvrir des choses.
Elle adore tout ce qui concerne l'Astronomie. En revanche ne lui parlez pas d'astrologie... Elle s'amuse aussi à faire diverses potions et à analyser leurs réactions mais elle n'a rien d'une chimiste. Possédant des bases de médecine, elle se fixe sur cela pour allier les ingrédients qui lui tombent sous la main. Loriade cuisine aussi énormément.. Craintifs s'abstenir, en fait elle ne cuisine pas: elle innove en permanence... ça passe ou ça casse. C'est une prise de risque que d'accepter de manger chez elle. Très bonne cuisine, elle ne voit son plaisir amplifié que lorsqu'elle fait mijoter des aliments très divers et de façon originale voire surprenante.
La jeune femme adore lire. Ne sachant pas écrire, elle apprit toutefois à lire grâce à l’une de ses anciennes patronnes. Depuis cela, elle tente de lire des manuscrits à chaque occasion qui se présente bien que les prix des manuscrits soient extrêmement élevés.
Dans ses heures perdues, Loriade monte les variquans. Elle ne chevauche pas pour le plaisir du paysage mais pour la vitesse... Le vent en pleine figure et une vitesse à en perdre le contrôle lui procurent un immense bien-être.

Côté religion, Loriade se situe plutôt dans le clan de l’indifférentisme. Plus jeune, ses parents avaient éduqués leurs enfants à prier, remercier les dieux de leurs bienfaits et les craindre pour leurs châtiments. Mais Loriade vécu cela comme une véritable corvée. Pour elle, faire une analyse de sa conscience à chaque prise de décision, pour savoir si les dieux seraient d’accord ou pas, la positionnait entre deux eaux et l’amenait à des remords et des doutes permanents. Elle avait donc décidé de ne plus s’en inquiéter et advienne que pourra !

Malgré ses débâcles amoureuses et ses fuites répétées, Loriade conserve au fond d’elle la secrète envie de rencontrer enfin quelqu’un. Elle a toujours aimé les histoires d’amour et s’engageait cœur et âme à chacune des relations qu’elle avait eu.

En ce qui concerne les invocations, sa famille n’en a jamais eu. Sa mère lui en avait parlé étant plus jeune mais ne devint concrète que lors de son second voyage lorsqu'elle s’installa dans une ville où plusieurs habitants en possédaient.

Bagages : La jeune femme n’ayant eu aucune maison fixe, elle ne possède aucun meuble ou objets volumineux. Quelques robes, deux capes, une paire de chaussure, sa fibule en fer forgé, un peigne en os et une dague portant la manufacture de son père. De sa mère elle conserve une parure faite de perles et d'or (colliers/boucles d'oreilles) que Loriade ne quitte jamais.


III) Physique
Loriade est une jeune femme assez grande, 1m80 pour 65 Kg. Son visage est allongé et porte un tatouage sur la pommette droite : une arabesque. Elle a une bouche qui esquisse un sourire quasi permanent. Ses cheveux sont longs, châtains et bouclés, elle les attache toujours avec une fibule de fer forgé que lui avait fait son père. Ses yeux sont verts. Son corps est assez chétif. Elle est d'apparence plutôt banale se rattrape sur son caractère....dit-elle. Sa garde robe comprend deux capes pour les temps froids et une série de robes de coton ou lin teintés unis. Beaucoup de vert pour mettre en valeur ses yeux ou de blanc cassé pour casser son teint halé. Une simple paire de chaussure en toile qu’elle change lorsque l’usure est trop visible. Jamais il ne lui arriva et arrivera de porter des pantalons. Le fait d’exercer plusieurs métiers dont beaucoup sont souvent salissants ou dégradants l’avait poussée à se retrancher dans la seule chose qui pouvait retranscrire sa féminité : ses cheveux et ses vêtements. Aussi était-elle toujours impeccablement (bien que modestement) vêtue et coiffée.

Elle porte en permanence la parure que portait sa mère avant de lui offrir lors de son départ. C'était un cadeau de mariage de son mari, le père de Loriade


IV) Vie
Famille: Deux frères, Lewen 29 ans et Fëanaro 32 ans. Tout trois nés suite à l’union de leur mère : Rose à leur père Ryu. Elle était meunière, lui travaillait le fer. Un couple paisible, une famille aimante et aimée bien que les différents membres qui la composent restent très autonomes et indépendants.
Histoire: Loriade est le troisième et dernier enfant de la famille. Ses parents leurs ont prodigués tout ce dont ils avaient besoin, à tous les trois, tout au long de leur enfance. Lorsque ses deux frères quittèrent successivement le cocon familial pour s’installer avec leurs épouses respectives, Loriade s’ennuya. Bien que ses frères n’aient pas quittés le village, ils privilégiaient désormais leur propre vie de famille et ne venaient que rarement lui rendre visite. De là s’est forgée son habitude de vagabondage. Elle prit le nécessaire vital et parti. Elle avait fini ses études à 16 ans, pour elle, son contrat envers ses parents était rempli.Cette décision lui paraissait évidente : c’était maintenant. Si elle attendait, elle serait en âge de se marier et/ou de reprendre le moulin de sa mère et ça….elle ne s’imaginait pas le faire pour le reste de sa vie.
Ce départ fut une réelle révélation pour Loriade. Elle ne se connaissait pas ce goût pour la nature, la vie dénuée de tout apparat. Elle se laissait guider de ville en ville, acceptant de travailler partout où on lui proposait salaire ou nourriture en contrepartie. Elle se liait avec les gens de ces villages, apprenait leurs chansons, portait leurs vêtements et riait de leurs expressions. Loriade vivait au gré de ses rencontres. Elle rassemblait sa maigre fortune dès qu’on lui proposait de suivre un marchand de commerce, qu’on lui parlait d’une légende ou qu’une dispute éclata entre elle et un ami ou amant… Opportuniste et/ou fuyarde. A vous de voir. Toutefois c’était ainsi qu’elle vivait et ainsi qu’elle était : heureuse.
Avant de se remettre en route, elle était restée un peu plus d’un an dans un petit village au nord de la capitale. Durant sa vie elle avait connu les métiers de tisseuse, brodeuse, reprise de filets de pêche, meunière, éleveuse, cueilleuse. Dans ce village dernier, elle y avait appris le métier d’écailler et aidait un vieil homme à tenir sa boutique. Pourquoi avait-elle plié bagages ? Parce que ce vieil homme devenait trop gâteux pour continuer à travailler et que la perspective de devoir reprendre la boutique à son compte comme le souhaitait l’ensemble des villageois lui paraissait bien encombrante et ennuyante. Elle avait donc filé avant qu’il ne soit trop tard, au grand dam des villageois qui l’appréciaient somme-toute tous.
Ses parents eux aussi, bien que soucieux, n’avaient eu d’autres choix que de la préparer au mieux à son départ. Depuis, ils restent en bons termes et Loriade leur envoie une missive à chaque nouvelle destination. Pour le reste….la règle est simple : pas de nouvelle, bonne nouvelle.


V) Autres
Métier: Serveuse
Signes particuliers: /
Rêve, ambition: Se faire une place dans la société de Lüh


VI) Hors Jeu
Comment avez vous découvert ce forum? Ancienne joueuse
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Bonne
Comment trouvez vous le design de ce forum? Bon
Avez vous lu le règlement? [Validé par la Tigresse sadique]
Avez vous vu le tchat ? Pas encore
Savez vous comment voter pour le forum? Oui
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Ven 23 Aoû - 9:39

Re-rebienvenue sur Arcane =)

BON JEU
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
 

Loriade Lehahiah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Loriade Lehahiah
» Loriade Lehahiah n'est plus...là
» Loriade Lehahiah - tavernière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Présentation des humains :: Fiches Fantômes des Humains-