Murmures du désespoir

Partagez | .
 

 Murmures du désespoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Alphikas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Jeu 22 Aoû - 9:07

Plic!.. Plic!.. Plic!..
Les gouttes tombent inlassablement des stalactites. Un rythme lent, régulier, qui constitue pour Alphikas la seul façon de mesurer le temps.
Plic!.. Plic!.. Plic!..
La "caverne de l'oubli", comme il se plait à l'appeler, résonne chaque fois, comme pour lui rappeler qu'il est toujours vivant. C'est la pire des tortures car le voeu le plus cher d'Alphikas serait plutôt de mourir. Le destin, cruel, en a décidé autrement.
Plic!.. Plic!.. Plic!..
Depuis longtemps, bien avant qu'il soit enfermé ici, Alphikas était renfermé sur lui même, ne s'ouvrant à personne. La monotonie était son quotidien et son arrivé ici n'avait rien changé. Maintenant il ne prenait même plus la force de bouger, si bien que cela fait quelques siècles qu'il n'a pas bouger d'un millimètre.
Plic!.. Plic!.. Plic!..
Quelques rares humains étaient arrivés jusqu'ici mais personne n'avait réussi à lui arracher un mot, une syllabe. Tous étaient repartis après n'avoir fait qu'un monologue, interrompu de longs silences pesants. Ils étaient si ennuyeux, pourquoi leur accorder la peine de leur adresser la parole quand même lui ne sait plus s'il le peut encore?
Plic!.. Plic!.. Plic!..
Alors le temps passe. L'attente est longue. Et pourtant une once d'espoir subsiste en lui, un espoir qui le fait penser qu'un jour, quelqu'un le délivrera non pas de sa cage mais de son passé et le fera vivre dans le présent. Mais cet espoir diminue de plus en plus, ne laissant à Alphikas que la force d'écouter la caverne de l'oubli lui chuchoter le plus cruel des murmures.
Plic!.. Plic!.. Plic!..
▲ Succès ▲


Dernière édition par Alphikas le Sam 19 Sep - 12:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Mar 10 Sep - 18:35

Je suis enfin arrivée devant cet immense temple où sont enfermées les invocations d’eau et de glace. Le voyage avait été long, je suis un peu fatiguée, mais je suis contente d’avoir trouvé cette caravane qui partait vers les landes luxuriantes du nord. Nous nous sommes arrêtés dans de nombreux villages. J’ai appris de nombreuses choses auprès de ces grands voyageurs, je ne savais pas que leur vie était si compliquée. Pourtant ils sont d’une grande gentillesse, ils ont accepté très rapidement que je fasse un bout de chemin avec eux, en échange de quoi j’aidais aux tâches quotidiennes (cuisine, les soins animaliers). Je me demande s’ils vont bien, eux qui ont continués leur périple vers le nord…

Bon je suis là, mais je dois avouer que j’ignore pourquoi !? C’est vrai, je n’apprécie pas plus que ça les invocations. J’ai l’impression qu’elles me tueront à la première occasion. Je fronce les sourcils, mes muscles se tendent. Je prends quelques instants pour repousser ces mauvais souvenirs qui viennent me hanter. Calmement, je regarde l'édifice, immense, qui se dresse devant moi. Suis-je sûre de vouloir rentrer là-dedans ? En même temps un sentiment étrange remplit mon cœur. J'entends comme un chant dans mon esprit, comme ci on m’appelait. Qui ? Pourquoi ? Mes pieds, eux ne se posent pas la question et se mettent à avancer à travers le temple. Plus je m’enfonce dans l'édifice, plus j’ai l'impression que ce chant est en fait une lamentation. Oui c’est ça, une lamentation! Triste et monotone.

Autour de moi une quantité impressionnante de portes. Mais maintenant je ne pense qu’à une chose, la trouver elle, la porte qui me conviendra. Malgré moi je crispe mes doigts autour de la garde de mon katana, à quoi je pense ce n’est pas avec cette simple arme que je blesserais une invocation ! Le son se fait plus distinct et moi j'accélère le pas, je m’arrête brusquement puis me tourne sur la droite, c’est là j’en suis sûre, derrière cette porte se trouve ce que je cherche, du moins je l’espère. Maintenant que je suis là  je ne peux plus reculer. Je respire doucement, la peur plane autour de moi, mais étrangement je me sens excitée comme une enfant. Pourtant pour dire vrai je ne sais pas quoi faire, alors j’attends, j’attends de comprendre...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Alphikas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Mer 11 Sep - 16:28

Alors que les lamentations de la caverne chantaient encore et toujours leur chant incessant, un étrange nouveau bruit venait interrompre son rythme jusqu'alors imperturbable.

Plic!.. Plic!.. Tac. Plic!.. Tac. Tac.

Une légère modification, un changement subtile de l'environnement et la conscience d'Alphikas se remet en marche. Tac? Quel est ce bruit? Il n'est pas inconnu. Un instant de réflexion, il a encore du mal à réfléchir, et d'un coup la réponse lui arrive: des pas! Il y a des pas, donc la présence de pieds mais des pieds qui bougent donc attachés à un être-vivant, la conclusion est donc évidente: quelqu'un est ici, non loin. C'est gênant, cela change de son quotidien. Que faire dans ce cas précis? Il ne se souvient même plus exactement comment parler. Bon déjà, ne pas rester allonger par terre. Dans un immense effort, vainquant sa fainéantise l'espace de quelques secondes, Alphikas écarta ses nageoires en forme d'ailes et se leva de tout son haut en un long étirement. Cette action suffit à faire trembler toute la caverne et faire tomber des stalactites dans la foulé, créant ainsi un énorme bruit de fracas.Pour la discrétion c'est raté, reste à espérer que la suite se fera plus en douceur.


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Mer 11 Sep - 19:49

Je ne sais toujours pas quoi faire, dois-je parler ou entrer ? Je n’aime pas être incertaine.  J’attends. Puis d’un coup le sol se met à trembler, prise de surprise je tombe. Un énorme bruit se fait entendre de l’autre côté de la porte.  Je me relève rapidement, sur mes gardes j’observe autour de moi. Mais c’est quoi ce bruit ! Il y a quoi là dedans ! Je regarde la porte, le bruit venait de là ! Cette invocation doit être immense ! Je prends mon courage à deux mains et décide d’ouvrir cette porte, pourtant ma main tremble légèrement. J’ouvre doucement la porte et là face à moi une invocation gigantesque !

J’avais déjà croisé des invocations, mais elles étaient toutes de taille moyenne et faisaient déjà d’énormes dégâts, à ces souvenirs  je sens un frisson dans mon dos. Une invocation de cette taille doit écraser tout sur son passage ! Pourtant je ne ressens pas le besoin de fuir, je rentre entièrement dans la pièce et prend le temps de l’observer.  Il est incroyablement beau. Il ou elle au fait ? Je l’ignore. Sa couleur blanche, légèrement bleutée s’accorde parfaitement avec l’eau. Et ses grandes ailes, sans plumes  semble extrêmement lisses.  J’ai envie de la toucher, mais je me retiens. Sans m’en rendre compte j’avais arrêté de respirer, je relâche mes muscles et reprends doucement mon rythme respiratoire. Puis après une longue inspiration j’arrive à extirper quelques mots de ma bouche.

- je me nomme Atsuki Tsukiyama et je suis venu te chercher

Le ton de ma voix était plus naturel que je l’aurais pensé, je me sens bien et tout en espérant une réponse, pour la première fois je le regarde dans les yeux.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Alphikas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Ven 13 Sep - 0:48

Alors que les portes s'ouvraient, Alphikas aperçu une jeune fille entrer, un peu tendue malgré une certaine assurance dans ses yeux. Il lui semblait que la jeune fille était surprise par sa présence et ne l'entendait plus sa respiration pendant quelques minutes. Lorsqu'elle la repris, elle pris la parole, non sans une grande inspiration avant:

- Je me nomme Atsuki Tsukiyama et je suis venu te chercher.

Du courage, elle avait du courage, il fallait l'avouer. En plus, étant le seule être humain à avoir pénétré dans sa prison depuis qu'il y était enfermé, elle gagnait un temps soit peu d'intérêt à ses yeux. Mais son aversion pour les autres le bloquait encore. Il lui était impossible de seulement songé à discuter avec elle. Pourquoi serait-elle différente des autres? Aucune raison apparente. Il fallait s'en débarrasser et retourner dans l'état de torpeur dans lequel il se plaisait presque. Il décida quand même de récompenser l'humaine pour être venu jusqu'ici en prononçant les seules mots qui risque de sortir de sa bouche pour plusieurs siècle encore:

-...Pars ...d'ici ...

Ces simple mots, qu'il n'avait plus eu l'occasion de prononcer durant des millénaires, sortir du fond de sa gorge avec une gravité d'une profondeur extrême alors les dernières syllabes se propageaient en écho dans toute la caverne, créant une cacophonie oppressante.


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Ven 13 Sep - 20:20

L’invocation me regardait, je crus voir dans ses yeux une légère lueur d’intérêt. Mais quelque chose n’allait pas. Un bruit grave se fit entendre. Je ne pus cacher ma surprise et sursauta légèrement.  Ses mots semblent sortis de loin. Il semble faire un énorme effort pour extraire de sa gueule  deux petits mots prononcés lentement, qui faisaient  vibrer l’air de la salle.

-...Pars ...d'ici ...

Je me déplace, je sens que ses yeux suivent le moindre de mes mouvements.  Je  vais m’appuyer contre un des murs de la salle.  Je continue à l’observer. Je me suis calmée et suis en parfaite confiance. Mais lui il semble avoir quelque chose de bizarre comme s’il se plaisait à être ici, dans sa cellule. Depuis combien de temps est-il ici ? J’esquisse un sourire au final il me rappelle un peu moi. Peut  être  que dois-je lui parler ?

-Depuis combien de temps es-tu enfermé ici ?

Je réfléchis un cours instant et continue de parler avant qu’il ne puisse répondre

-Comment te nommes-tu toi qui as oublié le goût de la vie …

C’est vrai il me fait beaucoup penser à moi, quand j’ai été enlevée puis recueilli, j’ai passé presque un an sans parler, juste dans mon coin. Si je me souviens bien je n’ai parlé qu’à Aria quand elle m’a trouvé.  Je ne savais même pas à quoi ça servait d’être en vie vu que je n’avais plus rien, pourtant quelqu’un est venu me sortir de là, il m’a fais comprendre que ce n’est pas en restant là que je pourrais changer les choses et que vivre était ce qu’il y avait de mieux, vivre pour ceux qui sont morts, vivre pour découvrir le monde, vivre pour avancer ! Alors aujourd’hui je vais pour la première fois essayer de sortir quelqu’un de cette sensation bizarre de ne plus rien avoir à perdre…
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Alphikas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Ven 13 Sep - 21:18

-Depuis combien de temps es-tu enfermé ici ? Comment te nommes-tu toi qui a oublié le goût de la vie …  

Ainsi la petite lui tenait tête. "Depuis combien de temps es-tu enfermé ici ?" même lui ne le savait pas, alors comment oser seulement prétendre pouvoir y répondre? Des siècles? Des millénaires? Aucune idée.  Et puis de toute façon il n'avait pas à lui dire. Quelle impertinence que de lui désobéir, elle méritait une punition. Quoique, peut-être que la laisser faire et sortir ne serait pas si mal après tout? Non non non, mais qu'est-ce qui se passe? Ce genre de pensée ne devrait même pas lui traverser l'esprit. C'est cette humaine, elle le perturbe. L'éliminer doit être la meilleur solution. Mais, et le ticket de sortie? Non! Ici c'est bien! Il ne faut plus hésiter, il faut frapper. Alphikas lève la nageoire droite et la rabat vers la jeune fille avec violence, assez pour la tuer espérons. Pourquoi? Doit-elle mourir? Il le faut. Non, il y a une autre solution. Que faire? Que faire?

-RHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!

La frappe d'Alphikas s'arrête juste avant d'atteindre sa cible.

-...Alphikas...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Sam 14 Sep - 16:06

Suite à mes questions  je vis son comportement changer. Il a l’air d’hésiter à faire quelque chose. Puis soudain il pousse un effrayant cri.

- RHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!

Je tente de reculer d’un pas, mais le mur est derrière moi. Je remarque ensuite qu’il s’apprête à frapper. J’ai peur, il va surement me tuer… Malgré ma peur je me plante bien dans le sol et je le regarde dans les yeux avec un regard déterminé. Je ne peux pas me permettre de lui montrer que j’ai peur ! Je ne peux pas partir les jambes à mon cou ! Je suis venu chercher une invocation, je ne sais pas pourquoi c’est celle là, mais une chose est sur je ne partirais pas sans lui ! Pourtant si mon corps paraît paisible et déterminé, à l’intérieur je lute pour ne pas céder à mon instinct de survie.
Je me prépare à recevoir le coup, surement mortel, de plein fouet quand soudain il s’arrête, puis prononce son nom.

 -...Alphikas...

Alphikas, Alphikas c’est beau, cela va parfaitement avec son physique, beau et distingué. Ma peur c’est envolé presque instantanément.

- Alphikas… tu vois tu peux parler quand tu veux.

Je souris, non je ris comme jamais avant. Il ne m’a pas tué et je connais son nom, je sens qu’on avance, ça me fais plaisir.

-Alphikas, Alphikas dis-moi ne veux-tu pas découvrir ce monde, il est surement différent de celui que tu as connu…

Je me calme. Je prends une voix posée et douce mais malgré moi triste.

-Alphikas vient avec moi découvrir le monde ! Laisse-moi-t’aider à vivre dans le présent.

Malgré moi les larmes commencent à couler doucement.

-Parce que tu sais quand on est deux les démons du passé son plus facile à combattre…

Je souris et je pleure à la fois, mais ça n’a pas d’importance. La tout de suite pour la première fois de ma vie je voulais une invocation auprès de moi. Je le voulais lui, Alphikas!
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Alphikas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Sam 14 Sep - 16:37

Alphikas s'était calmé, sa colère envolée. Il s'étonna à écouter parler la petite. Elle parlait du présent, elle parlait du passé, elle lui disait ces mots qu'il ne rêvait plus d'entendre, ces mots qu'il avait oublié d'en avoir même rêvé. Ses souvenirs remontaient à la surface et il se voyait de nouveau en ce jour fatidique. Les cris de douleur des hommes qu'il piétinait, les pleurs des femmes qui voyaient leur mari mourir, la souffrance qu'il éprouvait, tout explosait en lui. Il voyait encore le pétrole envahir son océan chéri, la colère l'envahir, les poissons mourir, et les hommes qui ne savaient pas ce qu'ils faisaient. Il n'avait pas voulu ça, il ne voulait pas les tuer, c'était pas sa faute. Alphikas devenait esclave de ses souvenirs, la petite ne l'avait peut-être pas libéré du passé mais elle l'avait ramener à la vie. Il retrouvait ses émotions, il retrouvait sa tristesse.

Plic!..

Encore ce son. Mais ce n'était plus la caverne. Cela venait de lui, cela coulait de lui. Une sensation chaude restait encore sur sa joue. Une larme avait coulé. Aussi difficile qu'il fallait l'admettre, la petite avait réussi. Atsuki l'avait fait pleurer.

-Il semblerait que ce soit ton jour de chance petite, tu as réussi mon épreuve sans même en connaitre la nature. Tu m'as fait pleuré, et pour cela j'accepte de devenir ton serviteur.

Encore une fois sa voix grave et profonde résonnait dans la caverne, mais le résultat était différent d'avant. Cette fois-ci, le son se voulait clair et bienfaisant. A ces mots, Alphikas s'agenouilla et baissa sa tête jusque terre en signe de soumission.


Forme humaine 1::
 


Forme humaine 2::
 


Forme humaine originelle::
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Sam 14 Sep - 17:26

Ma vision est troublée par mes larmes, mais je remarque qu’Alphikas semble perdu dans ses pensées. Soudain je distingue une seule et unique larme qui coule doucement  sur sa joue… il pleure, il pleure, cela veut dire qu’il se souvient, qu’il revit enfin après tant d’années ici.

-Il semblerait que ce soit ton jour de chance petite, tu as réussi mon épreuve sans même en connaitre la nature. Tu m'as fait pleurer, et pour cela j'accepte de devenir ton serviteur.

Il parle sans aucune hésitation et son timbre de voix est bien plus… normal ? Oui c’est cela normal. Juste après avoir prononcé ces mots, Alphikas s’agenouille et baisse sa tête jusqu’au sol.  Je fronce les sourcils il est peut être mon serviteur mais je ne peux pas accepter qu’il se prosterne  devant moi.

-Alphikas relève toi ! Je ne suis pas venu chercher un larbin ! Mais un compagnon, je suis venu chercher  quelqu’un avec qui avancer dans la vie, quelqu’un qui se battra à mes côtés.

Je souris tout en disant ces  mots. Puis je sèche mes larmes. Il est temps de partir. Je m’avance donc vers la sortie auprès d’Alphikas.  Je lui souris.

-Allez viens allons vers l’avant ensemble !
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Murmures du désespoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Désespoir !
» Solitude et Désespoir. [PV : Libre]
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Le Messager du désespoir...
» Les murmures des disparus (PV Emhyr)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Temple de l'Eau-