Miroir mon beau miroir, qui est le plus beau?

Partagez | .
 

 Miroir mon beau miroir, qui est le plus beau?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Ven 1 Nov - 14:07

Enfermé dans sa salle de verre
Attaché mais sans les fers
C'est dans les miroirs qu'ils se glisse
Le digne fils de narcisse

Naviguant dans le labyrinthe
Un peu perdu mais sans crainte
Son reflet pour seule compagnie
Victime privilégiée de l'ennuie

Loin le temps de sa grande gloire
Mais dis-moi Ô son beau miroir
Doit-on chasser le temps qui court
ou bien tout simplement l'amour?

Impossible de sortir de cette tourmente
De son visage qui le hante
Mais il n'est pas encore trop tard
Pour la délivrance de Rhaegar
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Dim 8 Juin - 14:39





The Four Medallions by Final Fantasy 9  on Grooveshark



La vie faisait partie de ces choses instables, ces choses que nous ne maîtrisions pas et qui pimentaient nos existences. Tout ce temps, elle avait cherché à mettre fin aux jours de ce despotique oncle souverain, duc de Rosenburg et maître des montagnes de Zan et, à la disparition du plus terrible des démons, il mourut. Erebos le terrible était retourné dans sa prison, elle pensait avoir perdu la guerre qu'elle menait dans l'ombre contre son oncle, mais les dieux avaient su se montrer bienveillant à son égard et lui offrirent la place qui lui revenait de droit. Une seule chose l'empêchait désormais de reprendre la tête de la maison Rosenburg. Une tradition aussi vieille que la création de la noble famille. Il lui fallait posséder une invocation et pas n'importe laquelle, une invocation originaire du temple de l'Air. Ce n'était pas un problème, elle avait déjà réussi à s'accaparer les services d'une invocation démoniaque, une paisible créature céleste ne devrait pas lui être insurmontable. C'est ainsi qu'en ce jour, festivités et joutes en tout genre furent organisés dans la région, en l'honneur du rite ducale par lequel Myrcella Elaeran deviendra la 46 ème Duchesse Souveraine de la Maison Rosenburg.

Le cortège familial parcourait ses terres en direction du temple de l'Air. Ce n'était pas sans une pointe d'appréhension qu'elle se rendait là-bas, mais elle avait été préparée depuis toute petite à intégrer les sphères restreintes du pouvoir. Les cheveux en proue aux rafales de vent, elle regardait ses montagnes qui s'étendaient à perte de vue, sa régence était d'une taille incommensurable. Une foule immense s'était apprêtée sur la grande place qui faisait face au temple, c'était toujours un événement de voir la célébration d'un nouveau duc souverain dans la région et il fallait faire le spectacle. Après tout, c'était également un moyen pour les nobles dirigeants de la région d'asseoir leur pouvoir et de se faire connaître. Saluant la foule avec un sourire ravageur et une aisance particulière, elle ne s'attarda pas en niaiserie et pénétra au sein du temple.

Le bâtiment était magnifique, mais elle ne devait pas perdre sa concentration. Des mots s'entendaient de ci et là, rebondissant dans la vaste pièce comme un doux requiem. Myrcella avançait lentement. Attentive à la moindre anomalie. Elle essayait de comprendre ce requiem et de qui ce chant pouvait provenir, mais si l'épreuve ne consistait qu'à chanter la libération de cet être divin ? On pouvait discerner une allusion à la prison et à la solitude, ainsi qu'une envie irrépressible de liberté. Un sourire sournois vint se dessiner sur le visage candide de la jeune femme, si c'était du rêve que cherchait la créature, cette dernière allait être servie. Elle commença à chantonner dans le dédale majestueux de l'édifice puis haussa le ton au rythme que sa chanson prenait forme. La jeune femme chantait une berceuse héritée de sa mère qui avait l'habitude de la bercer ainsi.


Libérée, Délivrée by Anaïs Delva on Grooveshark

L'hiver s'installe doucement dans la nuit
La neige est reine à son tour
Un royaume de solitude
Ma place est là pour toujours

Le vent qui hurle en moi
Ne pense plus à demain
Il est bien trop fort
J'ai lutté en vain

Cache tes pouvoirs, n'en parle pas
Fais attention, le secret survivra
Pas d'états d'âme, pas de tourments
De sentiments

Libérée, Délivrée
Je ne mentirai plus jamais
Libérée, Délivrée
C'est décidé, je m'en vais
J'ai laissé mon enfance en été
Perdue dans l'hiver
Le froid est pour moi
Le prix de la liberté.

Quand on prend de la hauteur
Tout semble insignifiant
La tristesse, l'angoisse et la peur
M'ont quittée depuis longtemps

Je veux voir ce que je peux faire
De cette magie pleine de mystères
Le bien le mal, je dis tant pis
Tant pis.

Libérée, Délivrée
Les étoiles me tendent les bras
Libérée, Délivrée
Non, je ne pleure pas
Me voilà !
Oui, je suis là !
Perdue dans l'hiver

Mon pouvoir vient du ciel et envahit l'espace
Mon âme s'exprime en dessinant et sculptant dans la glace
Et mes pensées sont des fleurs de cristal gelées.

Je ne reviendrai pas
Le passé est passé !

Libérée, Délivrée
Désormais plus rien ne m'arrête
Libérée, Délivrée
Plus de princesse parfaite
Je suis là !
Comme je l'ai rêvé !
Perdue dans l'hiver

Le froid est pour moi le prix de la liberté.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Dim 8 Juin - 15:09

Alors qu'il chantait sa complainte comme chaque jour tel un appel au secours, les miroirs tintant ne lui renvoyèrent plus la même mélodie. Un perturbation dans le flux sonore de sa cage venait d'éveiller sa curiosité. Rhaegar écouta plus attentivement le son que lui renvoyait les parois réfléchissantes du labyrinthe. Il semblait que c'était une voix de femme. Les paroles se faisaient de plus en plus claires et l’intrus ne cachait pas le moins du monde son intention de le libérer. Impudence! Une simple humaine pensait pouvoir l'avoir aussi simplement qu'en chantant? De toute façon aucune voix ne pouvait égaler la sienne, jamais.

Enfin, il n'avait pas à s'inquiéter, le plus dur sera pour elle de le trouver. C'était là que résidait toute la difficulté car dans ce labyrinthe il était partout à la fois. À part en lui signalant sa place de quelconque façon, elle n'aurait aucun moyen de le trouver. Mais tout de même, il ne pouvait rester sans rien faire fasse à cette provocation. Il devait montrer qui chantait le mieux ici. Il entama donc un nouveau chant.

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Lun 13 Oct - 9:06

HRP:
 

[J'arrive d'ici ]

Elle avait aboutit devant le grand miroir. Il n'y avait pas la moindre vieille porte comme elle avait vu à la fin de sa vision, juste cette vitre sans reflet. Dans le bois était alors joliment inscrit : Miroir, mon beau miroir, qui est le plus beau? Jawhara sourit. Même si elle ignorait l'art d'écrire, elle savait le lire. Le message lui rappelait un conte de l'Ancien Monde que Ciméon, l'un des fils d'Aqua encore présent dans son clan, lui avait raconté une fois. Il lui avait alors expliqué que les enfants d'antan adoraient ce genre d'histoire mais qu'avec le temps ils en oublièrent les vrais valeurs cachées dans les contes.

Se remémorant la vision de laquelle l'apprentie était sortie un peu plus tôt, elle appuya sa main contre le carreau glacé. Ses doigts, comme dans son songe,  passèrent à travers la vite. Seulement, lorsqu'elle fut entièrement de l'autre coté, il n'y avait point de couloir mais une grande salle circulaire. Les murs comme le plafond de la pièce étaient tous recouvert d'une fresque de miroirs. Au centre de la cellule, les vitres formaient des couloirs réfléchissant la même et unique image partout dans la pièce: le fils d'Aer.

L'espèce de panthère, au pelage blanc crème et aux ailes sagement repliées dans le dos, portait sur elle un regard similaire à celui qu'elle avait vu dans sa vision. Toutefois, dans la situation présente, Jawhara était un poil gênée: ce n'était pas un oeil droit (l'autre étant dissimulé par une sorte de mèche blonde) , mais une multitude d'yeux se reflétant dans les miroirs qui se posaient sur elle. Et ce visage, qui paraissait si expressif avec ce petit museau humide si mignon, était d'un marbre déconcertant accentuant cette sensation affreuse d'être ciblée.

Cherchant à ignorer son mal aise, l'apprentie fit donc de quelques pas. La cellule jusqu'alors silencieuse se mit à grouiller de chuchotements. Jawhara tendit l'oreille alors qu'elle voyait les lèvres des différents reflets se mouvoir au fur et à mesure qu'elle avançait. L'ensemble de ses murmures si discret et incompréhensible à la base formaient doucement une seule et unique voix chantonnant sans cesse les mêmes couplets:

"Enfermé dans sa salle de verre
Attaché mais sans les fers
C'est dans les miroirs qu'ils se glisse
Le digne fils de narcisse

Naviguant dans le labyrinthe
Un peu perdu mais sans crainte
Son reflet pour seule compagnie
Victime privilégiée de l'ennuie

Loin le temps de sa grande gloire
Mais dis-moi Ô son beau miroir
Doit-on chasser le temps qui court
ou bien tout simplement l'amour?

Impossible de sortir de cette tourmente
De son visage qui le hante
Mais il n'est pas encore trop tard
Pour la délivrance de Rhaegar
"


Le poème était suffisamment clair pour la jeune femme. Il s'agissait d'un labyrinthe de miroirs dans lesquels l'enfant d'Aer s'était caché.  Suivant le modèle de son éducation, Jawhara comprenait mieux que n'importe qui que la véritable prison de celui qu'elle venait voir était en réalité son propre reflet. Le miroir, plus encore que de simples dessins, divisait l'âme de celui qui croisait son propre regard. Vu la quantité de vitres, l'âme du fameux Rhaegar, devait être sacrément en morceau et son esprit particulièrement tourmanté.

La jeune femme se surpris à ressentir de la peine pour ce dernier. Si elle devait le retrouver c'est qu'il s'était perdu et qu'il demandait de l'aide. Malheureusement, le demi-dieu n'était pas si simple à trouver. A chaque fois que Jaw' était sûre de tomber nez à museau sur lui, elle ne découvrait qu'un reflet de plus. Désespérée, refusant l'idée de baisser les bras, elle voulut s'adresser directement à lui. Seulement son vœux de silence ne serait brisé qu'une fois liée à une invocation et ce fut donc encore muette qu'elle dut trouver une autre solution.

C'est alors, qu’empoignant fermement son bâton dans les mains, elle le leva au dessus de sa tête. Elle n'avait pas d'autre choix que de le provoquer pour qu'il se montre de lui-même. Si elle ne le trouvait pas, il fallait le faire sortir de sa cachette quitte à employer des moyens un peu moins sympathiques et aussi bruyant que la poussière de verre. Avec force, elle rabattit l'extrémité de son bâton sur l'une des vitres face à elle fixant avec détermination le regard à l'oeil unique de Rhaegar, quand...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Ven 17 Oct - 12:42

"MON VISAGE!"

Mon hurlement sortait de ma gorge en passant par le plus profond de mon âme. Une partie de moi s'était brisée sous mes yeux et résidait un pleins de petits morceau chatoyants sur le sol. L’intruse avait abîmé l'image de mon visage, le reflet même de la perfection. J'essayais tant bien que mal de contenir ma colère, les traits que cela faisait sur mon visage ne correspondait pas à mon sens de l'esthétique. Pendant l'espace de quelques instants j'avais laissé paraître mes crocs en retroussant mes babines, quel manque de délicatesse! Même si ma tête était emplie de rage, il fallait rester digne. Au moins, ce n'était pas moi qu'elle avait frappé.

Cette sotte ne s'était même pas rendu compte que je la suivais depuis le début. Me fondant parmi les miroirs, j'étais complètement invisible. Le cri que j'avais poussé plus tôt avais sans doute indiqué ma position mais mon intelligence supérieure m'avait immédiatement poussé à changer d'emplacement avec la rapidité et la souplesse que ce corps de rêve m'offrait. Je lui fis cadeau de mon rire cristallin résonnant dans les murs circulaires de la pièce pour couvrir les éventuels bruits que j'avais pu émettre en me déplaçant. Le pauvre être inférieur devait être déboussolé.

Je me trouvais donc fasse à un miroir, immobile, tel mon propre reflet. Reflet que j'ai toujours trouvé gênant d'ailleurs, ma grande corne et ma mèche de cheveux ne se trouve pas du bon côté. Quel manque de goût ce miroir. Aer aurait pu faire un effort dans la conception de ma prison quand même.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Lun 20 Oct - 12:52

Un hurlement terrible s'était élevé dans la pièce alors que le visage si gracieux de l'enfant d'Aer se tordait de rage. Avec horreur, Jawhara avait aperçut, l'instant de quelques secondes, les crocs luisants de l'étrange panthère et la fureur meurtrière brillant dans cet oeil unique. Elle avait frémit alors que le silence c'était à nouveau abattu dans la salle aux miroirs.

Les multiples visages avaient retrouvé leur impassibilité et la dardaient sous leur regard supérieur. Cependant, dans cet excès de colère soudain, le fils d'Aer avait trahit sa présence rassurant Jawhara sur le fait qu'il se trouvait réellement dans la pièce et non dans le reflet d'une des glaces.

Elle s'était retournée en direction de la source d'où la voix s'était élevée mais quand elle posa ses saphirs sur l'endroit, il n'y avait qu'un simple reflet semblable à tous les autres. Un léger soupir s'échappa d'entre ses lèvres. Ce Rhaegar ne lui rendait décidément pas la tâche facile.

L'apprentie tourna sur elle-même en quête d'indices qui pouvaient alors la mettre sur la piste de l'invocation invisible. Un rire cristallin résonna dans la pièce. Se moquait-il d'elle? Ses sourcils se froncèrent indiquant franchement son mécontentement face à l’attitude du demi-dieux.

* Pour qui se prend t-il ? ! Fils des Dieux ou pas, il n'a pas à me juger si facilement, maugréa t-elle intérieurement. J'vais lui montrer un peu qui est le fier clan des Nakhati dont je fais partie!*

L'apprentie  avait du mal à ce concentrer quand la colère vibrait en elle. Elle ferma les yeux, serra les poings et inspira longuement alors que sa détermination à débusquer le plaisantin augmentait toujours plus. Lorsque le calme retrouva toute la plénitude dans son esprit, ses doigts relâchèrent leur pression et Jawhara  inspecta de nouveau la salle sous un regard neuf.

"Mhh..."

Elle marchait d'un pas lent longeant les différents miroirs et suivant le schéma circulaire de la pièce. Son pas était léger comme si elle aussi savait avancer sur le vent. Son calme était pesant comme celui qui précédait les tempêtes et leurs courrants destructeurs. Toutefois, son totem était dédié à Aqua et une grâce naturel et fluide accompagnait chacune de ses actions.

*Je te vois.*

Son regard s'était plongé dans l'oeil véritable de Rhaegar franc et déterminé. Elle avait repéré un détail qui dans la masse des reflets l'avait rendu invisible. Mais cette fois, elle avait repéré l'indice qui lui fallait. En comparaison à tous les autres relfets de l'invocation, celui-ci était inversé.  Sa main au même instant qu'elle l'avait repéré, s'était posée sur son pelage soyeux. Elle avait réussit, elle avait établi un contact, elle le sentait sous sa peau, elle l'avait enfin trouvé.

Seuleument à l'instant où le lien qui les unissaient, elle fut prise de violents tremblements. Son regard  devint si blanc qu'elle en était aveuglée. Elle était en transe sujette à une vision particulièrement violente.  Sous l'effet de la magie, si présente en ce lieu sacré, les traits d'encre gravés sur son visage bougèrent et reformèrent une nouvelle marque d'une agréable couleur bleu.

Quant elle revint à elle, Jawhara avait l'impression que des heures s'étaient écoulées alors qu'en réalité l'action n'avait duré que quelques minutes. La pièce, elle même avait changé, les miroirs s'étaient transformés en arcade sans la moindre vitre ouvertes sur l'extérieur.  

* Ai-je vraiment reussi? se questiona t-elle encore perdu dans les flash de sa vision.
Ai-je enfin trouvé mon taharka?*

Elle releva son regard vers Rhaegar et elle lui demanda d'une voix encore un peu rouillé par les longues semaines qu'elles avaient passés muette :

"Formons-nous plus qu'un seul être ?"

Jawhara secoua la tête essayant de chasser les bourdonements désagréables qui persistaient dans le fond de son crâne. Entendre sa propre voix si était étrange et si agréable à la fois.  Elle s'approcha vers l'une des lucarnes par lequel l'air glacé s’engouffrait à présent. Une sensation de vertige la traversa quand elle aperçut le vide en contre bas. Cependant ce fut sans hésitation qu'elle grimpa sur le rebord et se retourna vers l'invocation.

"Rhaegar, de grands projets m'ont été montré à l'instant... eut-elle du mal à lui expliquer. Sans ton aide je ne pourrais jamais les réaliser. (elle jeta un oeil dans le vide et reprit) Tu m'as testé pour savoir si j'étais digne de toi et j'ai, il semblerait, réussit l'épreuve.

Cependant, j'ignore si tu acceptes vraiment notre relation et je ne pourrais continuer sans avoir la certitude que tu m'acceptes tel que je suis, moi, Jawhara Elm'Zhora oracle du clan des Nahkati fier peuple du désert.
"

Sur ces mots, elle se lança à corps perdu dans les airs alors que ses derniers mots restaient suspendu à l'endroit à présent vide de sa présence.

"Décides-toi, Rhaegar fils d'Aer."

La peur lui rongeait les entrailles alors que l'air sifflant lui fouettait le visage. Plus elle descendait, plus elle prenait de la vitesse, plus son impact sur les rocs semblait inévitable. Son cœur s'accélérait sans qu'elle ne puisse le contrôler.

Et si, part cet acte fou, Rhaegar la laissait s’écraser comme un vulgaire pantin sur le sol?  Et s'il décidait qu'elle n'était pas digne de lui préférant attendre un autre prétendant dans sa prison de verre? Savait-il volé? Était-il assez puissant pour la rattraper?

Le doute faisait regretter cette décision soudaine que Jawhara trouvait de plus en plus stupide maintenant qu'elle voyait le sol être la dernière issu à cet acte héroïque.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Jeu 23 Oct - 19:36

Alors comme ça l'être inférieur m'avait trouvé. Pas étonnant, j'étais quand même bien plus beau qu'un simple reflet, elle avait dû le remarquer. Elle avait donc passer cette étape et pensait en avoir fini. Ha! Quelle sotte! La véritable épreuve commençait maintenant, et elle consistait bien évidemment à vérifier si la prétendu "invocatrice" serait capable de me plaire... physiquement.

Je me mis donc à la sonder, à lui tourner autour avec grâce et souplesse, comme toujours. Une taille convenable, elle devait faire un peu plus d'un mètre soixante. Un poids suffisant pour sa taille, sûrement cinquante kilos, peut-être plus. Elle n'était pas maigre comme ces mannequins de l'ancien monde, voilà au moins une bonne chose. Comment les humains avaient pu aimer ces femmes osseuses? Incompréhensible. Passons. Au niveau des hanches, elle serait passé dans un pantalon de taille 38, en tout cas d'après les mesures de l'ancien monde. D'ailleurs il faudrait que je me renseigne sur les nouvelles unités de mesures vestimentaire le plus tôt possible.

Je passais maintenant à mon plat préféré. Sa poitrine avait été bien doté par la nature. Quatre-vingt quinze centimètres de tour, sans hésiter. Un bonnet... compliqué. Elle devait être en taille intermédiaire, peut-être B, peut-être C. Il n'aurait pas été simple de lui trouve un soutient-gorge dans l'ancien monde. Mais fort heureusement, elle n'en portait pas. Ce n'était pas pour me déplaire. D'ailleurs ses seins étaient encore bien fermes, preuve de sa jeunesse.

Elle portait des vêtements fins et courts qui laissait bien paraître ses formes. Cela me rappelait un peu certains vêtements que portaient des tribus humaines par le passé. Comme quoi, la mode vestimentaire n'avait pas beaucoup changé après la fin du monde. Cela voulait dire que je devrais aisément pouvoir m'habiller chiquement lorsque j'arriverais en ville. Fort bien. Elle pouvait faire l'affaire.

Par contre le fait qu'elle saute juste après son discours par la fenêtre était quelque peu déroutant. Je sautais donc à sa suite.


Suite
ICI
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Miroir mon beau miroir, qui est le plus beau?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Réel] miroir, mon beau miroir...
» Miroir mon beau miroir, qui est le plus beau?
» Miroir, mon beau miroir, arrête de me renvoyer mon reflet. の Allia
» Miroir, mon beau miroir
» [Flash Back] Miroir, mon beau miroir. Dis leur qui est le grand Jones. [PV Erwin Dog]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Le Temple de l'Air-