Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir Faites moi honneur
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Faites moi honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Faites moi honneur   Dim 15 Déc - 19:27

Ephy regardait le plafond de la gigantesque salle. Elle ne le connaissait que trop bien même si cela faisait longtemps qu'elle n'avait eut le loisir de l'observer. Longtemps... La tigresse ricane. Cela ne faisait en faite qu'un battement de cils qu'elle était sortit de sa cellule. Mais les aléas de la vie font qu'elle y est retournée bien plus tôt qu'elle ne le croyait. Cela l'énervait et ajoutez à cela le fait qu'elle avait perdu Calann.

Certes, ces derniers temps son invocateur était quelque peu absent mais elle tenait quand même beaucoup à lui. Mais pourquoi pleurer un mort ? elle l'avait déjà fait pour Liam. Les erreurs ne se répèteront pas et elle gardera la tête haute. Sa dignité devait survivre dans ce monde cruel autant pour les Hommes que pour les fils et filles des Dieux.

La demi-déesse était allongée sur la terre. Elle tapait frénétiquement de la patte sur cette même terre qui se creusait au fur et à mesure. Combien de temps attendait-elle déjà ? Un jour ? Deux jour ? Six mois ? Elle ne comptait même plus, cela étant parfaitement inutile et surtout futile pour une personne étant immortelle.

Elle avait bien changé de par ses excursions en dehors du temps. elle avait apprit la vie des Hommes, elle avait apprit à s'endurcir, à ne plus laisser cours à ses émotions. Elle avait enfermé son coeur dans un bloc de pierre. La tigresse était parée à souffrir, à endurer les flots émotionnels. Elle était prête à vivre encore une fois le déchirement avec son prochain maître.

La divinité soupira et laissa retomber sa tête en même temps que sa patte. elle en avait assez de ces êtres fragiles. Elle en avait marre de devoir être libre sous une épée de Damoclès. le temps de vie de ces êtres était bien trop court. Râlant sans pudeur, elle bailla avant de fermer les yeux et de dormir.

Celui qui voulait venir la voir viendrait. S'il voulait faire d'elle son invocation il n'avait qu'à la réveiller, ou du moins, essayer de l'intéresser par des propos intéressants. Plait-il ?
Ephy, maintenant, dormait à poings fermés, ne se doutant pas que son temps d'attente serait peut-être moins long que ce qu'elle avait pensé.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Ephylix le Mar 17 Déc - 21:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edvah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Commission Rhea by Zippora
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 150
Double Compte : Tarec'Mah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Métier : Capitaine de l'Atropos
Invocation(s) : Ushiran et Ephylix
Inventaire : Un tricorne, un sabre, une poignée de Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Mar 17 Déc - 7:20

Non non non ! A l'instant où elle avait apprit de Smith que Calann était pire qu'introuvable, et qu'Ephylix avait vraisemblablement disparue, Edvah avait été prise d'une rage folle. Elle avait d'ailleurs faillit casser une table. A croire qu'Ushiran finissait par lui déteindre dessus... Elle venait de perdre deux membres de son équipage d'un coup, et pas des moindre. Pourquoi ne pas lui prendre Mama et Meslial aussi pendant qu'ils y étaient... Ce n'était pas la masse de larbin qui se traînaient sur le pont de l'Atropos qui allaient lui sauver la mise. Il fallait qu'elle récupère la tigresse !
Sans prévenir personne, elle sella Astragale et sauta sur son dos. Smith lui tendit un sac contenant carte et vivres au cas où. Et elle partit de la grotte au galop après un signe de tête pour le remercier. Cet homme, s'il n'avait pas été aussi petit, repoussant et vieux, aurait fait un mari de premier choix...

De la plage Lilyn, elle avait une vue imprenable sur le temple, et elle y serait en moins d'une heure si elle ne ménageait pas trop la pauvre jument... Qu'il en soit ainsi. Rendu nerveuse par l'agitation de sa maîtresse, la jument battait le sol sableux d'un triple galop. Forcé de revenir au pas pendant cinq minutes pour la laisser reprendre son souffle et boire, Edvah eut à peine à la solliciter pour repartir.

Et au bout de quelques temps, la capitaine se trouva en bas du Temple de la terre, là où Ushiran l'avait retrouvé quand elle n'était encore que Ness. Sa rage s'était calmée à présent, et après avoir laissé sa jument accrochée à un arbre à l'abri des regards, elle entreprit d'atteindre le Temple. Un petit chemin sinueux y menait, et après un moment interminable, Edvah tituba jusqu'aux marches du Temple. Que les Dieux la laissent au moins mener cette bonne action ! Elle se laissa tomber sur l'herbe grasse pour reprendre son souffle et ses esprits. Certes elle sauvait Ephylix pour perpétuer meurtre et pillages en sa présence... Mais n'était-ce pas l'acte de venir la sortir de son trou qui comptait le plus ? A moins que les Dieux ne voit là que le fait qu'Edvah ait besoin de la tigresse... Si son bateau avait déjà regorgé d'invocation toutes plus puissantes les unes que les autres, c'est vrai qu'elle ne se serait peut-être pas embêtée pour une parmi tant d'autres... Soupirant, Edvah se remit sur ses jambes. Pas le temps de rêvasser ou de se poser des questions existentielles. Elle avait besoin d'Ephylix pour son équipage, elle avait signé !

Doucement, la capitaine entra dans le Temple. De laquelle, entre toutes ses portes, avait-elle besoin ? Elle s'approcha des premières, tendant l'oreille, puis toucha le bois lacéré d'une autre... Une grille de fer cachait une immondice qui ne pouvait être Ephylix, indescriptible par un esprit humain. Plus loin, elle voulut coller son oreille à la paroi d'une cellule mais un cri à vous glacer le sang la fit reculer. Et elle réalisa soudain : Il était impossible de savoir. Elle devait entrer dans les cellules. Peut-être que les demi-dieux la laisserait ressortir après qu'elle n'ait fait que jeter un coup d’œil... Non, trop stupide. Exaspérée, elle poussa la première porte devant elle. Foutu pour foutu...

Elle faillit presque verser une larme en voyant un immense tigre blanc dans la cellule. Mais c'est d'un ton narquois qu'elle lui fit remarquer qu'elle était là, appuyant son dos contre la porte qu'elle avait refermée. Cette théâtralité l'aurait presque fait pleurer pour de bon... Elle allait devoir se reprendre avant de retrouver le reste de l'équipage... Trop d'émotions d'un coup.

« Un contrat est un contrat, Ephylix...»
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Mer 18 Déc - 18:10

J'ai beaucoup de projets, et peu de moyens pour y parvenir. L'idée d'avoir une invocation est donc essentielle pour la suite. J'ai voyagé plutôt souvent dans ma vie, et pourtant c'est la première fois que je me rends ici. La vue sur le temple de l'extérieur est plutôt bien. Ça ne semble par récent, mais le style me plaît plutôt bien.

Ce que j'ai appris sur les invocations, c'est ce qu'il y a dans les livres. Je n'ai donc qu'une vague connaissance théorique sur ce que je m'apprête à faire. Si je me souviens bien, le livre disait qu'il fallait trouver une invocations et la faire sienne. Ça m'étonnerait malgré tout que ce soit aussi facile... Ce qui m'inquiète le plus , est de tomber sur une vraie horreur. Évidemment, mourir me fait peur un peu, mais pas assez pour m'empêcher de pénétrer ce temple.

J'étais maintenant devant le temple, et je voyais déjà quelqu'un entrer. La personne entra et soudain me vint l'idée de suivre cette personne. Je laissa plutôt assez de temps entre le moment où elle entra et où je fis ma propre entrée. J'étais plutôt nerveux, les gens étant forts sont sûrement le type de gens qui se trouves le plus souvent ici. Moi je suis loin d'être fort, mon éloquence (plutôt douteuse) me sort de bien des situations, et me font des alliés plutôt puissant. Seulement, je suis seul en ce moment, avec une simple lame caché dans cette canne que j'apporte partout...

Avec précaution, j'entra dans le temple, la personne entrée était plus loin. Je crois qu'elle a trouvé ce qu'elle cherchait... Je m'avançat tout en regardant autour de moi, bien des monstruosités se trouvait ici et là...

Pourquoi pas... Pourquoi ne pas simplement me fier à cette personne ? Je n'ai qu'à la suivre, si elle a trouvé quelque chose de plutôt ''normale'', je peux toujours essayer moi aussi? Si cette créature se révèle cependant réticente, je ne serai pas le premier tué. Cette idée me fit avancé vers cette personne. Faisant le moin de bruit possible, et m'approche de plus en plus. Ce temple me réserve sûrement bien plus de surprise que je ne le crois.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Mer 18 Déc - 18:41

Trop de bruit, non vraiment, ces humains avaient le chic pour venir l'emmerder dans son sommeil. La tigresse baille sans pour autant faire attention à la personne qui venait de fermer la grande porte. Elle était dons reparue cette satanée porte de bois infranchissable ? Ephy s'en foutait un peu, de toute manière, avec ou sans porte, elle ne pouvait pas sortir de cet endroit sans la compagnie d'une de ces créatures éphémères.

La voix qui s'éleva dans la pièce peu de temps après la fermeture de la porte lui était familière. Edvah. Ainsi donc, le capitaine de l'Atropos venait se présenter à elle ? La charmante tigresse au caractère très soupe au lait ces derniers temps grogne aux reproches que vient lui faire Edvah. Elle avait intérêt à être convaincante si elle ne voulait pas décéder sur place vu comment Ephy ne l'aimait pas vraiment. Trop autoritaire.

Elle se permit de répondre avec toute l'insolence de son rang supérieur.

- Ce n'est jamais qu'un morceau de papier tâché d'encre.

Elle était parfaitement réveillée, mais là n'était pas la vraie épreuve pour la faire sortir. Non. Il ne fallait plus la trouver ni répondre à des questions, non. Ils devraient, car un autre humain tout aussi peu discret qu'Edvah fit son entrée, lui donner des arguments en béton pour sortir. Ils devaient toucher son point sensible, lui donner envie de redécouvrir ce monde dont elle avait marre. Enfin, elle avait plutôt marre de ces humains qui mouraient comme les feuilles brûlaient : trop vite.

- Capitaine, je croyais que vous étiez meilleure que ça en argumentation. Mais encore une fois, le genre humain me prouve bien le contraire. Vous êtes pathétique.

Oh qu'il en faudrait beaucoup pour la convaincre. Ils pourraient même y passer plusieurs jours. Ces humains si fragiles mourraient peut-être de faim ou de soif. Ephy, maintenant, n'avait plus rien à faire du dehors qui l'avait grandement dégoûté. Il semblait qu'elle était condamnée à rester enfermer ici toute sa vie d'immortelle. Elle ne restais semi-libre que durant un an tout au plus. Trop peu pour elle.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edvah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Commission Rhea by Zippora
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 150
Double Compte : Tarec'Mah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Métier : Capitaine de l'Atropos
Invocation(s) : Ushiran et Ephylix
Inventaire : Un tricorne, un sabre, une poignée de Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Jeu 19 Déc - 8:25

« Ce n'est jamais qu'un morceau de papier tâché d'encre.
Capitaine, je croyais que vous étiez meilleure que ça en argumentation. Mais encore une fois, le genre humain me prouve bien le contraire. Vous êtes pathétique. »


Piqué au vif, Edvah n'avait pas prévu ça. Certes, de la pat d'Ephylix elle n'aurait pas non plus imaginé des retrouvailles chaleureuses, des câlins et des petits oiseaux... Mais de là à lui dire qu'elle était pathétique... Et elle s'était encore moins attendu à ce que quelqu'un passe la porte juste derrière elle. Et vu son apparence, la jeune femme aurait cent fois préféré que la tigresse lui demande de lui trancher la gorge plutôt que de papoter.
Argumenter... Avait-elle une tête de diplomate ou de professeur d'école ? Et puis elle ne la connaissait pas tant que ça... Que pourrait vouloir un Demi-dieu ? Que voulait Ushiran par exemple... Se battre, avoir la paix, ne plus retourner au temple... S'appuyant dos contre un mur, Edvah croisa les bras et se gratta l'épaule pour avoir l'air plus décontractée. Car elle ne l'était pas du tout. Loin d'elle l'envie de mourir pour un vieil élan de bonté à l'égard de quelqu'un qui n'en avait rien à faire.

« Je n'pensais pas que tu m'détestait autant. J'étais venu pour toi, j'me disais que tu voudrais vite r'tourner dehors. L'contrat, l'bateau c'est qu'secondaire. Mais c'est sûr qu'si tu veux pas d'moi ça change pas mal d'choses, ouais... J'pensais qu'tu aurais vu tous les bons côté toi même, m'enfin... R'garde Ushiran, il a pas à s'plaindre : J'l'appelle jamais, il fait s'qu'il veut. J'lui ai pas mit d'interdiction du genre 'tue personne c'est pas bien'... De ma part ç'aurait été drôle tient... »

A cette instant, elle jeta un regard acéré à l'intrus pour bien lui faire comprendre que, oui, elle tuait des gens. Elle aurait même enfoncé son tricorne sur ses cheveux d'or si elle l'avait eut sous la main. Mais la précipitation de son départ le lui avait fait oublier. Elle ne lui laisserait pas caser un mot tant qu'elle n'aurait pas finit. Il n'avait aucun droit ici. Elle avait un sabre, une dague, de bonnes dents et des ongles assez efficaces et lui n'avait qu'une canne et l'air assez maladif.

« En plus, on va bientôt avoir finit avec l'bateau... A vrai dire, j'sais pas si ça t'intéresse vraiment d'venir avec nous, massacrer du villageois, voir du pays, tout ça tout ça... Mais si ça t'intéresse, t'as toujours une place sur l'Atropos. Sinon, j'ai aucun moyen de t'contraindre à l'faire, et même si j'pouvais, j'le f'rais pas. »

Elle ne fit aucun geste, avait prit un ton simple, ni autoritaire ni trop désinvolte. Elle savait que si elle bougeait, elle commencerait par estropier son 'camarade'. Il avait intérêt à lui faire une argumentation bien bancale, pleine de truc qui ne plairait pas du tout à la tigresse !
Et elle avait mit ce qui lui était venu en tête de plus important : la liberté. Elle offrait à Ephylix ce que tout invocation voulait sans doute, une maîtresse qui ne les obligerait en rien. Elle était venu la chercher pour l'équipage certes, mais maintenant cette idée était bien loin d'elle. Elle ne voulait pas mourir.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Ven 20 Déc - 5:30

Hehehehehehe, je ne peux simplement pas m'empêcher de rire intérieurement ! Mon point fort, c'est parler, et c'est ce dont j'ai besoin pour cette ''épreuve''. Cette personne m'a conduite à une invocation, que je ne laisserai pas partir sans agir. D'un autre côté, je dois dire que j'aimerais bien l'aider (Contre quelque chose) mais bon... je brisera la discrétion que je m'étais réservé.

-Pardon de mon intrusion...

Réfléchissant vite à tout ce qui avait été dit, j'étais prêts à parler.

-J'ai écouté, et ça semble plutôt bien . Je parle de l'argumentation, c'est quelque chose qui fait valoir son point de vu appuyé d'arguments. Sans vouloir vous offenser, votre manière d'argumenter est bonne, mais peut-être pas dans la situation
, dis-je à celle que je suivais. Je vais m'expliquer, il y a plusieurs moyens argumentatifs, et tous sont issus de manipulation. Le mot manipulateur et manipulation peut sembler mauvais, ou insultant mais ce n'est pas le cas. Ce que vous faisiez était de la manipulation de type ''pitié''. Il y a aussi le type ''cruel'', puis ''héro'' , ''Victime'' etc. Je me permets beaucoup , peut-être trop et excusez moi, mais je crois que ce qu'elle veut comme argumentation est plus quelque chose de convaincant. Je parle beaucoup, et je vous ai sûrement semblé arrogant, bien à mon regret... Mais je ne crois pas que vous serez pris en pitié, de la manière dont agis cette invocation (dont j'aimerais bien connaître le nom, si j'en ai le droit), je déduis que c'est vain. Donc voila pourquoi le type pitié ne semble pas approprié, ensuite je peux étaler encore plus longtemps mais bon...

Gardant mon sourire, je commence à me sentir mieux. Mon but n'était pas de rabaisser cette personne, même si je suis plutôt égoïste en générale. Les argumentations je préfère les gagner dans l'honneur. De plus, je ne crois pas que ç'aurait été bien perçu si je commençais à rabaisser les autres pour avoir plus de chances moi-même. Mes chances d'avoir cette invocation comme compagnon aurait été faibles. Je ne dois seulement pas oublier que je suis ici pour une bonne raison aussi.

Après avoir repris mon souffle pendant 10 secondes, je repris la parole. Décidément, aujourd'hui je parle beaucoup.

-Pour ma part, ce que je te propose , c'est un nouveau monde. Tu l'as sûrement déjà entendu ça, non ? Ce que je te propose néanmoins n'est pas aussi banal qu'il n'y paraît. Tu crois sûrement que je te propose simplement de de rendre libre à nouveau, pour une courte période durant laquelle tu ne fera que voyager et te battre. Par nouveau monde, la proposition était plutôt de t'inviter toi à apporter des changement. Avec moi, je te garantie que chaque jours sera bizarre , mais néanmoins amusant, et important. Nous serons sûrement amenés à faire un jour ou l'autre une acte tel que tuer, voir torturer. Seulement, avec moi tu aura un but, est-ce pareil pour tout le monde ? Tu as sûrement vu bien des choses sous bien des angles. Qui sait le nombre d'humain qui viendrons t'offrir de revoir toutes ces mêmes choses ?
Si j'ai bien compris, avant de retourner ici tu étais sur le bateau de cette dame, êtes vous sûre de retourner dans le monde des humains pour faire la même chose ?


Je reprenais mon souffle encore une fois. Décidément, respirer est plutôt important... Néanmoins, aurais-je le temps de souffler ? Je dois dire que dans cette argumentation solide j'ai un peu confronter cette personne qui venait retrouver la tigresse. Qui plus est, je l'ai fait avec un minimum d'information. J'ai pris de gros risques, cependant ils étaient nécessaires. J'ai d'autres arguments en réserve, mais si je ne pouvais pas continuer de les lancer, c'est pour une bonne raison. Si j'avais tout balancé, et qu'il y ai un retournement de situation avec la réaction de la tigresse, je n'aurais plus rien. Par exemple, si elle m'avoue ne pas vouloir voir le monde sous un autre angle, je serais dans une grosse impasse. Par prudence je garde des arguments en réserves, attendant simplement la réaction pour savoir si je dois continuer, ou pas.

Autre problème qui peut se présenter, c'est si j'en fais trop. Je crois être limite, mais si j'en fais trop alors c'est perdu aussi. Je me contente de sourire, et d'attendre, toute cette situation est amusante. Ça fait un moment que je n'ai pas eu de défis de ce côté. Je ris discrètement sans pouvoir le retenir, ça devient vraiment amusant...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Sam 21 Déc - 12:33

Massacrer... tuer... Ils n'avaient donc que ces mots à la bouche ? Ils ne savaient pas vivre dans l'harmonie et la paix de ce monde. Monde en perpétuel guerre inutile. Ni les arguments d'Edvah qui étaient pourtant de belles paroles attirantes ni ceux de l'autre humain qui étaient trop artificiels n'arrivaient à dérider la tigresse capricieuse. Elle avait perdu ce petit goût à la vie, elle avait perdu ce à quoi elle tenait.

Après Nephylim dont elle n'avait plus de nouvelles depuis cette affreuse guerre, elle venait de perdre Calann qui était la colle de son coeur meurtri. Ces sentiments étaient bien trop humains. Était-ce à nouveau leur punition ? que de souffrir de sentiments humains ? Était-ce là une maladie ? Ephy soupire et chasse ces idées de sa tête. Elle doit se concentrer, se concentrer pour trouver la flamme qui allumera la lanterne de sa vie immortelle.

- Tuer, tuer et encore tuer. Savez-vous seulement ce qu'est la guerre et le sang ? Vous parlez comme si ces vies que vous ôtiez n'étaient que futiles. Certes, "un est tout et tout n'est qu'un"* mais la vie d'une personne ne doit s'éteindre que lorsque ce moment est venu.

Pourquoi essayer de résonner des personnes sans âme ni même qui faisaient attention à cette vie qui leur était offerte ? Voilà ce qui la répugnait au dehors. Et cet homme frêle qui lui proposait de refaire le monde. Seul ? N'est-ce pas là un peu présomptueux ?

- Et toi dont je ne connais pas le nom, ne crois-tu pas qu'un homme seul ne peut changer ce que dix mille hommes ont façonné ? Et que veux-tu changer dans ce monde déjà mort ?

Elle déversait tout sa nouvelle haine des hommes dans ses paroles.
Ephy relève la tête et la tourne vers les deux Humains. Son regard de Turquoise se plonge dans leur regard. Elle n'arrivait pas à voir leur émotion, ou si. Mais elle devait sûrement se tromper.

La demi-déesse n'était pas convaincue. Et le temps prendra ce qu'il lui faudra pour faire bouger cette énorme masse capricieuse, encore une fois, en dehors du temple qui lui semblait bien chaleureux tout à coup.

*Référence à FMA
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edvah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Commission Rhea by Zippora
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 150
Double Compte : Tarec'Mah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Métier : Capitaine de l'Atropos
Invocation(s) : Ushiran et Ephylix
Inventaire : Un tricorne, un sabre, une poignée de Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Mar 7 Jan - 7:44

« J'ai écouté, et ça semble plutôt bien . Je parle de l'argumentation, c'est quelque chose qui fait valoir son point de vu appuyé d'arguments. Sans vouloir vous offenser, votre manière d'argumenter est bonne, mais peut-être pas dans la situation , dis-je à celle que je suivais. Je vais m'expliquer, il y a plusieurs moyens argumentatifs, et tous sont issus de manipulation. Le mot manipulateur et manipulation peut sembler mauvais, ou insultant mais ce n'est pas le cas. Ce que vous faisiez était de la manipulation de type ''pitié''. Il y a aussi le type ''cruel'', puis ''héro'' , ''Victime'' etc. Je me permets beaucoup , peut-être trop et excusez moi, mais je crois que ce qu'elle veut comme argumentation est plus quelque chose de convaincant. Je parle beaucoup, et je vous ai sûrement semblé arrogant, bien à mon regret... Mais je ne crois pas que vous serez pris en pitié, de la manière dont agis cette invocation (dont j'aimerais bien connaître le nom, si j'en ai le droit), je déduis que c'est vain. Donc voila pourquoi le type pitié ne semble pas approprié, ensuite je peux étaler encore plus longtemps mais bon... »

Edvah grinça si fort des dents qu'elle cru s'en être brisée une ou deux.Ses poings serrés, elle ne sut jamais par quel miracle elle c'était retenu de sauter sur l'énergumène et de lui faire un ravalement de façade en bonne et due forme. Pour qui se prenait-il ? Un prof à l'école ? Elle n'y était jamais allé, ce n'était pas pour qu'un sombre emmerdeur lui fasse la leçon sur son argumentation maintenant. Et elle aurait eut quelques mots à lui cracher s'il n'avait pas enchaîné sec. Comment Ephylix pouvait-elle hésiter entre elle et ce guignole ?

« Pour ma part, ce que je te propose , c'est un nouveau monde. Tu l'as sûrement déjà entendu ça, non ? Ce que je te propose néanmoins n'est pas aussi banal qu'il n'y paraît. Tu crois sûrement que je te propose simplement de de rendre libre à nouveau, pour une courte période durant laquelle tu ne fera que voyager et te battre. Par nouveau monde, la proposition était plutôt de t'inviter toi à apporter des changement. Avec moi, je te garantie que chaque jours sera bizarre , mais néanmoins amusant, et important. Nous serons sûrement amenés à faire un jour ou l'autre une acte tel que tuer, voir torturer. Seulement, avec moi tu aura un but, est-ce pareil pour tout le monde ? Tu as sûrement vu bien des choses sous bien des angles. Qui sait le nombre d'humain qui viendrons t'offrir de revoir toutes ces mêmes choses ? 
Si j'ai bien compris, avant de retourner ici tu étais sur le bateau de cette dame, êtes vous sûre de retourner dans le monde des humains pour faire la même chose ? »


Edvah leva les yeux aux ciels, calmée par sa soi-disant argumentation à lui. Du gnangnan. Il n'avait en réalité rien de plus qu'Edvah à lui offrir, la seule différence était qu'il n'était pas capitaine d'un équipage de pirate et sa vie devait donc forcément être moins intéressante que celle d'Edvah...
Mais Ephylix la ramena vite sur terre. Elle n'était satisfaite d'aucun des deux.

« Tuer, tuer et encore tuer. Savez-vous seulement ce qu'est la guerre et le sang ? Vous parlez comme si ces vies que vous ôtiez n'étaient que futiles. Certes, "un est tout et tout n'est qu'un" mais la vie d'une personne ne doit s'éteindre que lorsque ce moment est venu.
Et toi dont je ne connais pas le nom, ne crois-tu pas qu'un homme seul ne peut changer ce que dix mille hommes ont façonné ? Et que veux-tu changer dans ce monde déjà mort ? »


Autant dire que la mauvaise volonté d'Ephylix devait avoir atteint des sommets. Edvah l'avait toujours vu comme une tigresse avide de combat et de sang, hargneuse bien que toujours en collé serré avec son maître... La jeune femme dansait entre une pointe de déception et une once d'abandon. Si Ephylix ne voulait rien savoir et les torturait à argumenter pour quelqu'un qui ne voulait de toute façon pas sortir... Si elle avait su... Sa bonté, elle se la rangera bien profond pendant quelques temps. Si jamais elle sortait d'ici vivante.

« Fait la sourde oreille s'tu veux... J't'ai dit qu'tu pourrais rester à compter fleurette aux escargots si ça t'chantait. Qu'la vie qu'je mène te plaise pas j'peux l'comprendre, et j'pourrais jamais t'rendre Calann ou l'remplacer. Mais franchement, j'suis juste v'nu pour t'libérer. J'peux pas savoir à quel point c'est chiant d'être enfermé dans s'temple, mais l'peu qu'j'imagine m'donnait envie d't'aider. J'aurais pu choisir n'importe quelle aut' porte, mais c'est la tienne qu'j'voulais. Après, si ton épreuve c'est juste d'nous faire macérer dans ta cellule, moi j'm'assied là et c'est tout. J'vais pas m'casser l'cul pour un gros chat d'salon qui faut caresser dans l'sens du poil. »

Et elle se laissa glisser le long du mur, croisant les bras autour de ses genoux. Elle lui aurait bien servi un discours sur le fait de perdre un être cher, car elle savait de quoi elle parlait, mais à quoi bon si Ephylix ne daignait pas faire d'effort. Si la tigresse voulait être têtue, elle allait se trouver une adversaire. Loin d'avoir l'air de se morfondre, Edvah attendait. L'autre guignol allait sans doute lui sortir que son argumentation était de type 'va-te-faire-foutre' avec une pointe de 'ras-le-cul' mais Edvah avait décidé d'attendre que la bonne volonté ou qu'une lueur d'intérêt secoue un peu Ephylix.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Ven 10 Jan - 7:05

« Fait la sourde oreille s'tu veux... J't'ai dit qu'tu pourrais rester à compter fleurette aux escargots si ça t'chantait. Qu'la vie qu'je mène te plaise pas j'peux l'comprendre, et j'pourrais jamais t'rendre Calann ou l'remplacer. Mais franchement, j'suis juste v'nu pour t'libérer. J'peux pas savoir à quel point c'est chiant d'être enfermé dans s'temple, mais l'peu qu'j'imagine m'donnait envie d't'aider. J'aurais pu choisir n'importe quelle aut' porte, mais c'est la tienne qu'j'voulais. Après, si ton épreuve c'est juste d'nous faire macérer dans ta cellule, moi j'm'assied là et c'est tout. J'vais pas m'casser l'cul pour un gros chat d'salon qui faut caresser dans l'sens du poil. »

C'est drôle, cette manière de parler. Ce qu'elle veut, ce n'est pas sortir de cette prison. C'est de sortir de cette prison pour un but réel. Elle veut la sortir que pour la laisser libre, mais que ferait-elle de cette liberté ? Être libéré mais sans but est encore plus chiant qu'être emprisonné.

-Si ce n'était que sa liberté que tu voulais, pourquoi ne pas la laisser sortir d'ici avec moi? Je lui propose le même chose avec un but.

Je regarde la tigresse. Je n'abandonnerai pas. Je la regarde dans les yeux pendant un court moment.
Cette misérable cellule, elle ne doit pas y rester. Si à la fin, elle refuse de choisir, je la convaincrai de sortir d'ici avec Edvah. Il se trouve que j'ai des argument pour l'aider, mais dans l'immédiat ils ne me servent à rien.



-Je te propose un objectif, un but, une raison de vivre. Tu te demande de quelle manière on peut changer le monde seul? Je ne suis pas seul. J'ai des idéaux. Ces idées sont partagés, et pas que par moi-même. Les gens ont besoin d'un leader, quelqu'un qui n'hésite pas. Quelqu'un qui ne recule pas. Je suis peut-être seul en ce moment, mais il ne suffit que d'un homme pour changer les choses. Je sais déjà où débuter, il ne manque que cette aide que tu peux m'offrir. Quelqu'un qui vas de l'avant ! Je t'évite une existence que tu as du avoir des tonnes de fois. C'est-à-dire, celle de sortir pour être ''libre''. Mais cette liberté, qu'en feras-tu? Tu feras des liens, tu vas protéger des gens et ils mourrons. À ce moment, qu'auras-tu accomplie? Qu'est-ce que cette personne aura accomplie?

J'espère qu'elle s'intéresse à ce que je dis. Je sors tout ce que je peux , et si ça ne suffit pas alors je changerai de tactique, pour qu'elle puisse au moins ressortir d'ici. Même si être libre sans objectif est très ennuyant, elle pourra se découvrir , et peut-être trouver son but avec cette femme qui ne lui propose que de sortir.

-Ce que je veux, c'est rendre le monde meilleure et mon moyen pour y arriver est de renverser le pouvoir. Le système politique est contre principe. Les morts sur notre route serons nécessaires. Ils seront morts en défendant leur propres idéaux, et c'est la plus belle fin qu'un homme peut avoir. Ce ne sera pas des vies gâchés, le monde n'est pas rose. Un vie vaut beaucoup, et ce sera le prix qu'il m'en coutera. Tu as totalement le choix de venir ou non, et si tu refuse ne t'en sent pas mal. Personne ne t'en voudra, et moi le dernier.

J'ai un bref rire nerveux, il n'est pas dans mon habitude de dire les choses aussi gentiment.
Si ça ne va pas, je serai obligé de trouver une autre invocation, bien malgré moi. Je ne prends cependant pas ce temps comme perdu. J'ai appris bien des choses ici, et donc je ne m'en plains pas

Je regarde la regarde dans les yeux, malgré mon sourire, je la respecte beaucoup. Le simple fait d'être dans cette prison mérite du respect. Je la respecte ainsi que le choix qu'elle fera.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Sam 11 Jan - 9:59

Edvah était bien têtue, cela lui plaisait assez malgré le fait que ses arguments soient bidons, enfin, pas tous. Mais elle se rappelait ce kidnapping fort amusant maintenant qu'elle avait du recul, elle se rappelait cette chasse dangereuse, elle se rappelait la vie trépignante qu'elle avait eut au sein des pirates de l'Atropos. Mais la tigresse était devenue orgueilleuse et avide. Elle n'allait sûrement pas se laisser faire comme ça, elle tenait à sa fierté.

Pourtant, l'autre inconnu, dont elle ne connaissait toujours pas le nom, un bon point en moins, parlait d'une chose qui ne l'intéressait pas. La politique, changer ce monde. Orgueilleux, démesuré, mégalomane. Même avec toute la bonne volonté de ce monde, on ne pouvait changer un régime avec si peu de moyens ! Et puis même si Ephy l'aidait, ça ne changerait rien, ou si, elle reviendrait plus vite ici à croupir en prison !

Enfin, il était vrai qu'avec Edvah, c'était la même chose. D'ailleurs, cette dernière s'était adossée à un mur, prétextant le fait que la demi déesse avait vraiment un caractère trop borné et qu'elle ne bougerait pas de là. Ephylix sourit en se levant. Son regard se plongea dans celui de Deus avant d'aller vers celui d'Edvah.

L'affront que venait de lui faire la jeune femme l’agaçait grandement mais elle aimait se disputer avec des gens de caractère. Un maître trop docile, trop gentil, comme Calann en somme, ne l'intéressait plus. Elle se dirigea alors vers la pirate.

La tigresse surplombait de toute sa masse la frêle jeune femme qu'était Edvah. Elle resta un instant comme ça, dans le silence seulement rompu par les respirations régulières.
Dans le regard de la demi-déesse brillait une lueur de satisfaction mais aussi de sadisme. Elle allait s'amuser à embêter Edvah de toutes les manières possibles et inimaginables même si elle devait obéissance à cette dernière. Son choix était fait.

- Quand levons nous l'ancre, capitaine ?

Puis elle se tourne vers Deus, un sourire d'excuses aux lèvres.

- Désolée, toi dont je ne connais pas le nom, mais je vais rester un peu plus de temps avec cette femme. J'ai de grands projets pour elle, dit-elle d'un ton sérieux, presque glacial qui néanmoins possédait une part de chaleur.

Ce n'était pas vrai, elle n'avait aucun projets pour la faible jeune femme. Elle voulait juste la recadrer à sa juste place. Idiote qu'elle était.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Ephylix le Lun 13 Jan - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edvah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Commission Rhea by Zippora
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 150
Double Compte : Tarec'Mah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Métier : Capitaine de l'Atropos
Invocation(s) : Ushiran et Ephylix
Inventaire : Un tricorne, un sabre, une poignée de Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Sam 11 Jan - 12:53

« Si ce n'était que sa liberté que tu voulais, pourquoi ne pas la laisser sortir d'ici avec moi? Je lui propose le même chose avec un but. »

Edvah voulut cracher un 'peut-être pars'que j'avais pas prévu qu'un aut' trou duc rentre avec moi dans la salle et qu'maint'nant y me manque un tigre à mon équipage', mais se contenta de le fusiller du regard. Au départ, Edvah n'avait pas réellement fait ça par bonté de cœur, elle s'était ensuite convaincue qu'évidemment elle voulait libérer la tigresse pour l'aider... Et au final, elle était bien partie pour devoir faire ça uniquement pour la charité. Car si elle n'avait pas non plus un honneur sur développé, si jamais Ephylix partait avec elle et qu'elle réclamait la tranquilité, elle serait bien obligé de la laisser libre au moins pendant quelques mois. Avoir une invocation ronchon sur le dos suffisait pour qu'elle retienne la leçon.

« Je te propose un objectif, un but, une raison de vivre. Tu te demande de quelle manière on peut changer le monde seul? Je ne suis pas seul. J'ai des idéaux[...]»

Blablabla. Edvah leva les yeux au ciel. La suite lui donna presque envie de vomir. Qu'elle niaiserie. Et sa pirouette pour changer de description sur sa vie était lamentable. Au début il était aussi sanguinaire qu'un pirate, à torturer les passants, et maintenant il voulait rendre le monde meilleur et parlait d'idéaux... Les pirates ne faisaient pas de la politique, ils tuaient pour l'or et l'aventure... Et même si Edvah acceptait de sélectionner ses lieux de pillages pour aider Exode, elle n'en faisait pas non plus son fer de lance.

Ephylix se leva enfin et Edvah sentit que son choix était fait. Quelqu'un aurait-il à mourir ? Pourvu que ça ne tombe pas sur elle. Elle avait encore trop de terres à piller, trop de peuples à terroriser, la mer était à peine à elle on ne pouvait pas lui retirer ça ! Et quand la tigresse lui fit face, plus imposante que quand elle se lamentait sur le sol de sa prison, la jeune femme eut du mal à soutenir son regard. Le silence était intolérable et il fallut toute sa concentration pour ne pas prendre ses jambes à son cou.

« Quand levons nous l'ancre, capitaine ? »

Edvah sourit instantanément. Trop d'émotions l'envahissait pour que ce sourire puisse être décrypté, il s'y mêlait la joie de survivre encore un peu, le bonheur de la victoire, celui de retrouver une alliée de choix, de se procurer une arme mortelle... Et en se redressant, elle dressa l'oreille vers ce que disait Ephylix à l'autre guignol sans réellement prendre quoi que ce soit pour elle-même. D'une part elle avait la tigresse sous ses ordres, mais de plus celle-ci acceptait la vie maritime... Tout bénèf. Même si sa nouvelle invocation souhaitait la titiller un peu.

« Maint'nant, mat'lot.»

Sans un regard pour l'autre humain dans la pièce, Edvah poussa la porte pour l'ouvrir en grand et sortit, attendant sa nouvelle invocation dans le couloir. Elle avait besoin de respirer l'air extérieur. Elle avait craint pour sa vie pendant de trop longues minutes et elle avait maintenant besoin de respirer de l'air libre au lieu de celui du temple qui semblait l'étouffer. Elle décida donc de ne pas attendre la tigresse et d'aller s'asseoir sur les marches de pierre à l'entrée. Allait-elle encore avoir le droit à une séance de batifolage dans l'herbe ? A moins qu'Ephylix ne soit retournée dans son temple trop peu de temps pour avoir besoin de se rappeler ce qu'était une roulade dans les prés.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Sam 11 Jan - 20:17

Finalement, je n'aurai pas eu à la convaincre de sortir d'ici. N'empêche, c'était évident ( ou presque ).
Ils se connaissaient et avaient noués des liens. Ce que cette tigresse demandait, des ''arguments'', ce n'était qu'un apparence. Car cette femme n'avait en rien changé ses arguments depuis le début, ou presque. Je crois que la tigresse voulait seulement se convaincre elle-même que son voyage avec cette capitaine continuait.

Hehehe... Je n'avais donc aucune chances en partant, c'est ce que je crois. J'ai de grands projets pour cette capitaine moi aussi. Je n'ai plus le temps d'attendre après une invocation. Finalement, elle ne ferait aucuns efforts, et vivra une vie banale avec cette capitaine.

-Alors, c'est cela finalement, cette épreuve. Renouer les liens avec cette capitaine. Peu importe comment vous me le dirai, pour moi ça restera ça. Vous avez vu son acharnement avec les mêmes pitoyables arguments, et vous êtes sûrement dis ''Tien, elle m'aime beaucoup en fait''. J'aimerais bien voir la valeur des vies que vous prendrez. Vous me trouvez peut-être fou, mais ce n'est pas grave, car je peux commencer mon projet seul. Si jamais tu me cherche, je serai au nord. Les villages au nord sont du même avis que moi, et seront les plus faciles à rapatrier. Ce n'est qu'une question de temps. Un jour vous aurez la preuve que je suis très sérieux. 

Sérieux... Je le suis, et c'est ce qui m'a empêché de sortir d'ici pour tuer cette capitaine débile. Elle n'a aucuns bons arguments, seulement des liens. Cette invoc' que chaque vies comptaient, et pour quel but tuerons-t-il? Rien qui n'en vaille la peine je crois. Mais bon, déjà tuer les gens n'est qu'une solution, je dois maintenant trouver le problème.

-En espérant qu'on ne se recroise pas, car je tiens à ma vie, je pars sur le champs. Je vais loin et le voyage sera long. Je te souhaites bien de l'amusement, et une vie heureuse. Tout le monde la mérite, cette vie .

Je souris, et pars avant qu'elle me laisse le temps de répondre. Je croise cette capitaine mais ne lui dis rien, je la regarde avec mon sourire, et pars simplement. Je ne vais pas vraiment vers le nord. Pas maintenant, ce n'est pas le moment. Je ne me sens pas mal de leur avoir mentis. Cette capitaine attendait sûrement son invocation pour me tuer ensuite. Donc je me dirige vers le nord pendant 10 minutes, fais un demi tour rond, en prenant sur la gauche pour revenir sur mes pas. Une simple mesure de sécurité. Rhorn , m'attend.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Lun 13 Jan - 20:06

La tigresse regarda Edvah lever l'ancre. Elle soupira un instant avant d'écouter les dernières paroles de l'inconnu devant elle. Il parlait encore de changer le monde, prétentieuse créature. Puis il s'en alla à son tour. Ephy se retrouva seule dans sa cellule. Elle laissa son regard se balader dans la salle avant de décider qu'il était peut-être temps d'aller voir son nouveau maitre.

Avec réticence, elle daigna enfin lever son imposante masse et se dirigea vers cette porte qu'elle avait par trois fois franchie déjà. Encore un soupir puis elle se laisse aller dans ces couloirs sombres où l'on pouvait entre des râles des demi-dieux toujours prisonniers. Bien qu'Ephy ait peu de coeur en ce qui concernait les humains, elle ne pouvait s'empêcher de compatir quant au sort de ses frères et soeur.

Elle maudissait les Hommes de leur avoir fait ça ! Mais le passé était passé même s'il avait tendance à revenir à la charge ces temps-ci. La tigresse soupir et prend son temps pour sortir, prenant un malin plaisir à embêter le capitaine qui lui avait pas mal tapé sur les nerfs. Mais alors pourquoi la choisir elle ? Ça, la divinité se le demandait encore. Mais il devait bien y avoir une réponse, c'est juste qu'elle ne la trouvait pas pour le moment.

Mais elle laissa tomber ses réflexion à la sortie du temple. Elle faillit ne pas voir Edvah qui était assise sur les marches de cet endroit sacré. Il fallait dire que du haut de ses deux mètres de garrot, la déesse avait du mal à voir tout ce qui était beaucoup plus petit qu'elle.

- Qu'est-ce qu'on fait ? C'est bien beau d'être venu me chercher mais si c'est pour compter les pâquerettes ensuite moi je veux bien retourner là bas.

Et vlan ! Ça commençait bien. Même pas un merci, rien, la demi-déesse attaquait de front.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edvah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Commission Rhea by Zippora
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 150
Double Compte : Tarec'Mah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Métier : Capitaine de l'Atropos
Invocation(s) : Ushiran et Ephylix
Inventaire : Un tricorne, un sabre, une poignée de Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Jeu 16 Jan - 21:35

Le gus lui passa devant une dernière fois, faisant bien attention de ne pas la regarder. Il paru partir vers le Nord mais Edvah n'en avait que faire, elle pourrait même le recroiser une autre fois dans sa vie sans que ça ne lui fasse ni chaud ni froid : elle avait gagné et ne lui tenait pas rigueur d'avoir perdu. Puis ce fut au tour d'Ephylix de passer. A présent que la capitaine avait réellement la main sur la tigresse, elle ne restait plus cette crainte qu'elle avait toujours eut face au félin. Elle n'avait plus besoin de prendre spécialement des pincettes avec ce matelot là et c'était déjà un grand pas en avant.

« Qu'est-ce qu'on fait ? C'est bien beau d'être venu me chercher mais si c'est pour compter les pâquerettes ensuite moi je veux bien retourner là bas. »

Après Ushiran qui avait tenté de l'éviter quand elle avait perdu la mémoire plutôt que de lui porter secours, les piques d'Ephylix lui glissaient presque dessus. En terme d'invocation de sale caractère la jeune femme avait sans doute deux membres du top 10. Mais elle avait décidé de faire preuve de bonne volonté au moins pendant quelques temps.
Se relevant, Edvah fronça légèrement les sourcils en regardant Ephylix. Elle voulait jouer à charrier la pirate ? Elle n'allait pas l'emporter.

« Dans mon immense bonté, j'laisse passer ta remarque. Mais maint'nant t'm'appellera Ô Capitaine, et t'as interdiction d'me r'garder dans les yeux et quand j'lève les bras, tu dois faire une roulade sur l'dos. C'est un ordre. »

Edvah leva les bas au ciel, regardant Ephylix effectuer une magnifique roulade avant d'éclater de rire. Si Ushiran n'était pas autant apte à s'emporter et déjà de trop mauvaise humeur contre elle, elle l'aurait fait avec lui... Ephylix semblait plus apte à la mauvaise plaisanterie. Du moins c'est ce qu'elle pensait de la tigresse. Mauvais caractère et sarcasme.

« J'déconne, c'est vraiment con s't'histoire d'ordre absolu. Bref, assez d'rigolade, j'ai pleins d'idées mais j'vais attendre la prochaine fois qu'tu m'cherches... J'ai un peu abandonné tout l'monde pour v'nir ici donc va falloir r'tourner à la plage, j'pense que l'bateau est bientôt près... Donc s'tu veux compter les pâquerettes, profites-en maint'nant pas'que j'crois pas qu'y en ait sur l'eau. »

Elle sourit et jeta un regard à Ephylix avant de fixer l'horizon. Il était temps de repartir.


[J'espère que ça te convient =)]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Sam 18 Jan - 10:29

Lorsque Edvah lui donna cet ordre, la tigresse n'eut qu'une envie: se jeter sur la jeune femme et en faire son quatre heure. Elle grogna mais s'exécuta tout de même, obligée. Un vulgaire chien, elle était traitée comme un vulgaire animal de compagnie en cet instant gênant pour sa fierté.
Une fois la pirouette accomplie, la tigresse darda son regard emplit de colère sur Edvah. Oh oh, si cette dernière n'était pas sa maitresse, la déesse l'aurait déjà tué ou alors fait une chose qui s'en rapprochait.

Ephy avait regagné un fort caractère impulsif et sûr d'elle. Et même si dans le temple elle avait geint de ne vouloir tuer des humains, en réalité cela l'importait peu tant qu'elle pouvait gambader à son aise sur l'île. Tout ce qu'elle voulait, c'était ne pas subir d'autres ordres de ce type.

« J'déconne, c'est vraiment con s't'histoire d'ordre absolu. Bref, assez d'rigolade, j'ai pleins d'idées mais j'vais attendre la prochaine fois qu'tu m'cherches... J'ai un peu abandonné tout l'monde pour v'nir ici donc va falloir r'tourner à la plage, j'pense que l'bateau est bientôt près... Donc s'tu veux compter les pâquerettes, profites-en maint'nant pas'que j'crois pas qu'y en ait sur l'eau. »


La divinité regarde l'horizon avant de soupire bruyamment. Elle n'avait pas envie de marcher, mais alors pas du tout ! Elle eut une idée qui tomba bien vite à l'eau. Elle aurait voulut utiliser son variquan gagné à la course de Rorn mais il fallait d'abord savoir où se trouvait cette canaille. La dernière fois qu'elle l'avait vu, il était dans un enclos à Lüh. Grognant encore, elle regarde le capitaine, la surplombant de sa hauteur.

- De toute façon je dois aller à Lüh récupérer Yh... On fait un bout de chemin ensemble, mais pas de mauvaises blagues j'ai assez soupé pour aujourd'hui, dit-elle avec colère, et après tu me dis où l'on doit se retrouver et je viendrais.

En plus de cela, elle devait acheter une arme, certes, elle avait l'épée de Calann qu'elle ne lui avait jamais délivré en plus de ses dagues mais ce n'était pas suffisant pour elle. Son sourire s'effaça lorsqu'elle se souvint que la seule forgeronne armurière de la ville n'était autre que Ariez. Est-ce que cette dernière la laisserait encore entrer en son magasin vu tout le grabuge qu'elle y avait fait la dernière fois ?

Et puis pour se payer une arme elle avait besoin de faire une quête. La tigresse soupire encore, dépitée et découragée. Elle allait devoir aller quémander à la taverne des compagnons pour une mission qui rapportait un peu tout de même.

- Tu m'laisses libre, c'est ça ? Non parce que j'dois vraiment faire plein de choses...

[HRP: on ouvre un nouveau sujet ou tu clos celui-ci ?]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edvah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Commission Rhea by Zippora
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 150
Double Compte : Tarec'Mah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Métier : Capitaine de l'Atropos
Invocation(s) : Ushiran et Ephylix
Inventaire : Un tricorne, un sabre, une poignée de Tsuris.
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Faites moi honneur   Dim 19 Jan - 6:56

Ephylix ne prit pas la blague aussi bien que ce qu'Edvah avait imaginé. M'enfin, tant pis. Elle se rattraperait plus tard. Elle aurait bien une occasion de se faire pardonner et de se faire voir sous un meilleur jour pour la tigresse. Un petit peu de reconnaissance et d'appréciation, c'est tout ce qu'elle visait. Elle ne quémanderait jamais l'affection qu'il y avait eut entre Calann et la demi-déesse.

« De toute façon je dois aller à Lüh récupérer Yh... On fait un bout de chemin ensemble, mais pas de mauvaises blagues j'ai assez soupé pour aujourd'hui, et après tu me dis où l'on doit se retrouver et je viendrais.
Tu m'laisses libre, c'est ça ? Non parce que j'dois vraiment faire plein de choses... »


Edvah hocha de la tête sérieusement. Elle avait promit, et elle avait prévu de tenir cette promesse. Qui était Yh, quelles genres de choses elle avait à faire, peu importait à la capitaine. Donc oui, si Ephylix voulait d'abord faire des emplettes, casser du monstre et retrouver son variquan, il n'y avait pas de soucis. Même si Edvah aurait préféré qu'elle vienne directement à la crique avec elle, elle ne pouvait pas lui refuser sa requête.

« Ouais ouais, si t'as des trucs à faire, j't'l'ai dit, j'suis pas trop exigeante non plus. Si tu pouvais v'nir à la crique dans pas trop longtemps, genre avant la fin d'la s'maine, se s'ra bien, y aura sans doute des trucs à faire et l'bateau avance bien donc... Mais c'est comme tu veux. »

Elle fit un petit sourire entendu à la tigresse avant de commencer à descendre de la montagne. Elle espérait que son cheval serait encore en bas. Il faudrait ensuite qu'elle fasse un petit crochet pour laisser Ephylix à Lüh, puis elle retournerait à la plage pour continuer de superviser l'avancement de la rénovation. Et si franchement l'Atropos avait ressemblé à un bâtiment fantôme quelques temps avant, il commençait enfin à avoir de l'allure. Il ne restait pas que quelques points à voir et à monter à bord.



[Je le clos;)]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Faites moi honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Renom, Honneur et Wanted d'un Nain?!
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Faites entrer l'accusé
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Temple de la Terre-