Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir HISTOIRE DE L'ÎLE D'ARCANE
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 HISTOIRE DE L'ÎLE D'ARCANE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Lun 19 Aoû - 15:32




Le monde était hostile à la vie quand s'écrivirent les premières pages de son histoire. Une source de magie apparut et grâce à elle, pour la première fois, quatre êtres puisèrent la force qui leur était nécessaire pour survivre. Ils s'imprégnèrent de toute cette sorcellerie, et prirent conscience qu'ils existaient, qu'ils étaient seuls et différents. Par générosité ou par ennui, (personne ne le saura jamais), ils décidèrent de distribuer ce miracle qu'ils avaient en eux : La vie. Ils façonnèrent le monde chacun à leur manière. En premier, Aqua, inonda cette terre de ses océans, puis y installa les premières formes de vie marine. Terra surplomba la mer en créant les continents, et les premières formes de vie terrestre : les végétaux. Aer créa le temps et ses aléas, et créa les premiers oiseaux, quant à Ignis, il créa le soleil, les astres et les volcans, et fut le premier à créer des créatures magiques. Ces êtres, les Dieux, avaient créé un monde correspondant à leur idéal de perfection, où les quatre éléments s'accordaient parfaitement pour que la vie prospère.

Émerveillés devant leur création, ils regardèrent évoluer la vie, qui s'épanouissait dans ce monde sans qu'ils n'aient plus besoin d'intervenir. Tout allait pour le mieux, de nouvelles espèces naissaient par elles-mêmes, rendant ce monde plus beau encore par la diversité qu'il contenait. On raconte que les Dieux n'intervenaient plus alors que par l'intermédiaire de catastrophes, créées par leur colère, leur rivalité. Seulement, les millénaires d'émerveillement, d'évolution, d'alliances et de rivalités entre les dieux finirent par les lasser. Leur intérêt pour ce monde s'amenuisa, ils avaient remplit la mission qu'ils s'étaient confiés : le faire prospérer. Maintenant, l'heure leur semblait venue de dédier leur existence à autre chose qu'à la surveillance perpétuelle de cette terre et de ses merveilles. Usant alors une nouvelle fois de leur pouvoir de création, ils donnèrent naissance à des créatures beaucoup plus puissantes que les autres, possédant des pouvoirs semblables aux leurs et jouissant de l'immortalité. Ces créatures sont connus sous divers nom, sous-dieux, demi-dieux, subalternes des dieux. Leur mission est simple : veiller sur ce monde à la place des quatre créateurs, s'assurer qu'il devienne toujours plus beau, toujours plus parfait. Voila à quoi ils devaient dédier leur immortalité.

Les enfants des Dieux étaient dotés de leur propre volonté, et tandis que certains prenaient la tâche très à cœur, d'autres ne s'en souciaient que peu et vivaient dans ce monde comme ils l'entendaient. Une idée traversa l'esprit d'un des subalterne des Dieux, de tout un groupe peut être, et fut si largement diffusée, discutée, travaillée et améliorée, qu'on ne sut plus dire qui l'avait eue. Les demi-dieux voulurent en effet créer une nouvelle espèce, plus intelligente que les autres, qui pourrait, tout comme eux, inventer, communiquer, écrire. Tous ne furent pas d'accord avec cette idée, certains considéraient que ce monde était parfait tel que les dieux l'avaient fait, qu'il n'avait besoin de rien d'autre, et que si une telle espèce devait être amenée à exister, elle verrait le jour par elle même, dans le cours naturel de l'évolution. D'autres au contraire, considéraient que cela ne pourrait que rendre ce monde meilleur, et qu'une espèce intelligente ne pourrait qu'être bénéfique. L'homme fut créé. Espèce fascinante, les demi dieux qui les avaient engendrés s'émerveillèrent à leur tour, comme les dieux quand ils avaient créé le monde. L'homme révéla son potentiel, usant d'outils, usant de parole, inventant son écriture et construisant peu à peu sa civilisation. Certains sous-dieux voyaient cela d'un mauvais œil, l'homme leur semblait évoluer beaucoup trop vite, trop impulsivement, l'avenir leur donnera raison.



L'évolution des humains fut spectaculaire, construisant bien vite leurs propres maisons plutôt que de s'abriter dans des grottes, le monde vit apparaitre les premiers villages. La naissance de l'écriture chez l'homme fut une vrai révolution dans ce monde, une vrai réussite pour les demi-dieux. Dans les premiers millénaires de leur vie humaine, tous leurs actes semblaient donner raison aux demi-dieux qui les avaient créés. C'était des êtres intelligents, surprenants, curieux et bons. Le monde était vaste, et la situation n'évolua pas partout pareil. Dans certains coins reculés du globe, des sous-dieux se faisaient connaître des hommes, se révélant à eux comme les grands créateurs, mentant parfois pour augmenter leur gloire, et savourant le culte que ces petits êtres leur vouaient. On dit que c'est ainsi que naquit la religion, car ceux là donnèrent naissance à bien des légendes et bien des mythologies qui traversèrent les océans. La noble cause de la religion servit les guerres les plus sanglantes, car les hommes étaient en train de développer un désir de conquête, une ambition et une prétention sans bornes. L'âme de l'homme commença à se corrompre à l'apparition des premiers combats. On ne sait pas si c'est un instinct grégaire qui poussa les hommes à suivre quelque fous à la conquête du monde, mais ils menaient des guerres féroces entre eux pour quelques morceaux de terre qui d'après eux leur appartenaient de droit, certains subalternes des dieux sentaient déjà que le pire était à venir.

Tous les hommes ne tournèrent pas mal, certaines tribus, perdues au fin fond du monde, gardèrent une relation avec la nature si belle et si pure que les demi-dieux auraient pu en pleurer de joie. Cependant, au nom de ce qu'ils ont appelé la technologie et le progrès, la plupart des humains commencèrent à dénaturer ce monde. Ils y construisirent des maisons de plus en plus grandes, inventant des machines de plus en plus infernales, souvent motivés par la guerre, faisant que ces dernières arrachaient plus de vie encore. Les demi-dieux furent vite débordés, incapables de stopper par eux-mêmes l'avancée humaine, le monde des Dieux était devenu celui des humains. Les hommes étaient non seulement destructeurs avec ce monde, car ils causèrent l'extinction d'animaux, la destruction des forêts, la pollution des eaux et des airs, mais ils étaient aussi cruels entre eux, par les guerres de plus en plus meurtrières, l'apparition de la misère et de la famine.

A une certaine époque, le monde fut si dénaturé que la seule espèce encore capable d'y survivre fut l'Homme, et avec lui toutes les espèces qu'il élevait pour sa survie. Ils parlèrent entre eux de trouver une autre planète où habiter, d'aller coloniser l'espace. Beaucoup de demi-dieux détestaient déjà profondément l'homme, la destruction de la nature avait (car les deux sont liées) fait disparaitre la magie de ce monde. Les demi-dieux voyaient leurs pouvoirs diminuer tandis que l'homme ne faisait que trouver des armes plus dangereuses et plus folles. Les demi-dieux ne pouvaient plus rien faire, ce monde était perdu.



C'est à cette période que les Dieux sont revenus sur le monde, on raconte qu'Aqua est sorti des eaux les plus profondes du monde, Terra venait du fond de la terre d'Arcane, Aer du plus haut des nuages, et Ignis du fond d'un volcan. Bien qu'ils soient les Dieux de ce monde, coupés de celui ci pendant si longtemps, ils ne savaient rien de la tragédie qui s'était mise en place ici. Ils sont entrés dans une rage terrifiante en apprenant l'existence des hommes et tout ce qu'ils avaient fait. Leur colère fit s'abattre sur le monde toutes les catastrophes imaginable, les continents, déchirés par les séismes, furent brulés par les flammes, balayés par les vents, puis noyés sous les flots. La magie dans ce qu'elle avait de plus destructeur et de plus puissant était seule à pouvoir vaincre l'homme. La colère des Dieux ne disparut pas pour autant après que l'homme ait disparu, les Dieux étaient en effet encore plus furieux contre les demi-dieux, qu'ils considéraient comme les vrais responsables de cette tragédie. Le monde était en ruines, il n'existait plus que les invocations, car les Dieux pour éliminer cette erreur de la nature avaient du tout détruire.

Il ne leur sembla pas qu'éliminer les demi-dieux soit une punition suffisante, ils réfléchirent un long moment sur la punition adéquate, et finirent par se mettre d'accord. Ils ne voulaient pas reconstruire tout un monde, et se contentèrent donc de ne recréer qu'une ile, seul morceau de terres émergées, sur laquelle ils prirent soin de mettre différents types de paysage, allant du désert à la plaine glacée. Sur cette île, ils recréèrent les végétaux et les animaux, prenant soin d'ajouter des créatures terrifiantes, les monstres. Ils créèrent ensuite quatre temples, représentant chacun un élément, qui étaient de vraies prisons. Les demi-dieux (que les Dieux renommèrent Invocations), furent solidement emprisonnés à l'intérieur, et aucun d'eux ne pourrait espérer s'enfuir. Enfin, ils recréèrent l'homme. Ce fait étonna toutes les invocations, cependant, l'homme des Dieux n'étaient pas l'homme des invocations, car les dieux s'assurèrent qu'il ne puisse jamais rien inventer qui soit technologique, aucune machine ne verra jamais le jour sur cette ile.

Ces Hommes étaient sur cette île pour une seule chose : servir la punition que les Dieux avaient préparé aux invocations, car les seuls êtres capable de libérer ces anciens dieux de leur temple étaient les hommes. Les invocations, une fois sorties de leur temple, étaient contraintes de servir l'homme qui les avait libérées, jusqu'à la mort de celui ci. L'avenir des invocations n'était donc plus qu'emprisonnement et servitude, telle était leur punition pour avoir créé, ou laissé évoluer sans réagir, la race humaine.

Les hommes se développèrent tranquillement sur l'ile, s'établissant sur tous les territoires en petits villages. Il n'existe qu'une seule ville, considérée comme la capitale : la ville portuaire de Lüh. La possession des invocations servit beaucoup les hommes, les courageux aventuriers allaient à la recherche des invocations pour obtenir leur pouvoir, luttant ainsi plus facilement contre les puissants monstres qui terrifiaient l'île entière.


A lire également :


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
 

HISTOIRE DE L'ÎLE D'ARCANE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HISTOIRE DE L'ÎLE D'ARCANE
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Administration :: Contexte-