B. - L'ile d'Arcane - Forum RPG

Partagez | .
 

 B.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 12/01/2014
Messages : 54
Double Compte : Nathaniel
Liens vers la fiche : http://arcane.forumactif.fr/t518-b
Elément : Eau
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Dim 2 Fév - 13:45



B.



I) Identité.


Prénom : Il fait si longtemps que je l'ai oublié ... Appellez moi simplement B.

Âge : Aussi vieux que le monde ... Rien que ça.

Sexe : Indéterminé, probablement masculin.

Élément associé : Eau, glace.






II) Caractère.



Je ne sais pas très bien ce que je pourrais ( ou devrais ) dire sur mon propre mental. Je doute qu'il soit totalement intact ... Tant par la tâche qui m'a été confiée, que par le temps que j'ai passé seul, dans cette cellule, à chercher à atteindre une lumière hors d'accès.

Pour commencer, je suis ... Instable. Je peux rester plusieurs heures immobile, à l'affut, à guetter quelque chose ou quelqu'un, voir même simplement observer quelque chose de très lent. Et pourtant, il m'arrive d'être incapable de rester sans bouger, à sauter un peu partout comme un jeune chiot, courant après le moindre papillon ou remuant la queue dans tous les sens tel un jeune crétin de familier impatient. étrangement, mes centres d'intérêt sont tout aussi bien fixés : je peux me passionner pour quelque chose, avant de le trouver inintéressant ... Et réciproquement. Ces changements constants d'attitude et de manière de penser me rendraient peut-être, à première vue, difficile à supporter, mais en réalité, c'est bien pire que cela.

J'ai une tendance, assez prononcée il faut le dire, à m'adapter en fonction des personnes que je côtoie pour leur devenir le plus désagréable possible. Pas forcément dans le but de les énerver contre moi cependant, juste ... Pour leur chatouiller les nerfs. Les mettre à fleure de peau. Faire monter la haine et la rage dans leur cœur. Même si je le pouvais, je ne changerais rien à ce trait de mon caractère. C'est en quelque chose la seule chose constante capable de me définir ...

Pour le reste? Je n'écoute rien ni personne d'autre que moi et mon maitre. Les lois? Je joue avec plus que je ne les respecte vraiment. Les ordres d'un tiers? J'y réponds le plus souvent d'un éclat de rire. Je pense que vous avez compris qu'en gros, j'ai une tendance assez forte à m'opposer à toute forme d'autorité, quand bien même elle me serait donnée "pour mon bien". Je ne suis pas spécialement poli non plus, pas plus que respectueux des uns ou des autres. Pour gagner mon estime? C'est ... Un procédé complexe. A la fois long, épuisant, et éprouvant pour le moral et les nerfs ... De plus, à moins d'avoir vraiment besoin de moi, je doute que vous ne parveniez à mener le processus jusqu'au bout. Bien plus d'un ont tenté de "devenir mon ami". Un seul y est véritablement parvenu. Je parle ici pour les humains, bien que pour les invocations, j'ai moins tendance à compliquer la tâche, mais ce n'est nullement par sympathie naturelle pour mes frères et sœurs, c'est simplement que quand vous savez que vous pourrez théoriquement croiser un individu plusieurs fois dans votre longue, trèèèèèèèèèèèèèèèèèèès longue vie ... Vous n'avez pas tendance à forcément chercher à en faire un ennemi. Pas systématiquement en tout cas.

Que pourrais-je rajouter sur moi de plus? Hum ... Il y a une chose entres toutes à laquelle je suis fidèle, envers et contre tout. La colère des autres. Je m'en nourris. Je me divertis grâce à elle. M'énerver relève quasiment de l'impossible, mais énerver les autres reste mon domaine de prédilection. Je n'y peux rien ... c'est ma nature ... Et c'est ma mission. Car la colère est comme un moteur qui pousse à avancer. Et que celui qui cesse d'avancer cesse de vivre. Et que ma mission consiste tout simplement à vous empêcher de vous laisser mourir.



III) Physique.



Mon physique dites-vous ... Par où commencer?
J'ai 4 pattes, une tête, une large queue touffue, une gueule pleine de dents et ... quoi, plus précisément?

Plus précisément, je me rapproche étrangement de ce que vous avez à une époque appelé "chien", ou "loup", ces deux animaux se ressemblant assez. Si j'avais été un loup, j'aurais été considéré comme colossal ... Dans le passé, sans réellement savoir pourquoi, je n'avais jamais eut de taille parfaitement fixe pourtant. Par moments, je n'étais pas plus gros que les animaux que je viens de citer, arrivant juste sous le ventre d'un cheval en me tenant debout sur mes pattes. A d'autres, je devenais suffisamment volumineux pour trancher ce même cheval en deux de ma mâchoire. Mais depuis que j'ai rejoins ma prison, ma corpulence ne varie plus, et en me fiant aux hommes et femmes que j'ai eut l'opportunité de croiser ... Je dirais que je reste bien assez gros pour renifler le 2 ou 3° étage d'un bâtiment en me tenant debout contre la paroi. Je sais en tout cas mes dents plus grandes que certaines dagues, et ma bouche en est toujours aussi remplie. Avant d'enchainer sur cette dernière, et plus généralement sur mon crâne, autant aborder le reste des détails de mon corps. Ce dernier est presque intégralement couvert d'une fourrure plus noire que la nuit, dont les poils semblent très souvent en train d'onduler sans pourtant que le moindre vent n'ait besoin de souffler. Au bout de mes pattes, 4 coussinets neufs comme au premier jour malgré l'usage intensif que j'en ai fait ( et que j'en fais toujours ) ainsi que des griffes n'ayant rien à envier à certains "poignards" ... Dire que j'ai même participé à la création d'un des premiers exemplaires de ces armes. Je possède également une longue queue touffue, que j'ai tendance à balader où bon me plait. C'est à dire probablement là où ça ne vous plaira pas.

Comme promis un peu plus avant, ma tête ensuite. Je dirais que niveau longueur, elle fait en permanence un tiers de mon torse ( comme ça vous êtes fixés ). Extrêmement pointue. Toute aussi couverte de fourrure que le reste de mon corps, quand bien même cette dernière est tout de même plus touffue ... Je possède une mâchoire pleine de dents. On pourrait me répondre "C'est un peu classique". Mais contrairement à ce que vous semblez penser, je n'ai pas une seule, mais au moins deux ou trois rangés de canines ( exclusivement ) qui changent régulièrement : chaque fois que je perds un croc, un autre le remplace. Et au final, c'est un sourire sans le moindre trou que je suis capable d'offrir à ceux dont je croise la route, quand bien même ce dernier fait plus souvent fuir qu'autre chose. Malgré l'imposante taille de ma mâchoire, ma langue reste cependant presque en permanence trop longue pour cette dernière, et dépasse légèrement de mes babines sur le coté quasiment tout le temps ( à part quand je n'en ai pas envie qu'elle soit sortie. C'est à dire jamais. ) Je possède une paire d'oreilles plus que pointues, capables de pivoter selon mon bon vouloir ou parfois sous le coup de mes émotions, et qui sont restés passablement sensibles malgré la déchéance que j'ai subit, de même que mes frères.

Le dernier point sur lequel je m'attarderais probablement ... Ce sont mes yeux. Une pupille? Non, ne la cherchez pas, vous ne la trouverez probablement jamais ... Ils sont parfaitement uniformes. La teinte? Probablement blanche, même si il m'a semblé entendre dire que j'avais parfois, de manière parfaitement aléatoire, le globe qui virait à l'écarlate ou à l'orangé, sans m'en rendre compte ni contrôler le phénomène. Une autre chose qui choque lorsqu'on regarde l'un de mes yeux ( voir les deux en même temps est passablement compliqué : ils sont sur les deux profils opposés de mon crâne ) est la forme qu'il possède : comme si ... Comme si deux yeux posés l'un au dessus de l'autre et celui du haut décalé vers l'arrière avaient au final fusionné pour donner le résultat que vous pouvez constater. Je ne cille que très rarement pour être honnête, et non, je n'ai aucun mal à le faire.

Que pourrais-je rapporter de plus sur mon physique ... Je pense être arrivé à la fin au final. Ha, non, attendez. Il m'arrive par moments de tronquer mon apparence pour adopter celle d'un jeune homme ... Signes distinctifs? Pupilles écarlates, cheveux noirs de jais teintés de rouge sur certaines mèches, pas de pilosité, et l'air d'avoir envie de tout détruire. Ne me demandez pas d'où ça me vient ... Je ne semble pas réellement connaitre d'autre expression.



IV) Vie.



Je ne saurais dire quand je suis arrivé sur cette terre. Pour être tout à fait honnête, je n’en ai plus rien à faire depuis le temps … A quoi bon compter les années quand on sait que rien ne viendra vous délivrer ? Mais commençons l’histoire du début.



Ma mission ? En un mot, j’ai été introduit en ce monde pour apprendre une chose très importante à ce qui vivait. Enfin, plutôt aux animaux, les plantes … Ne sont pas réellement des créatures que mes enseignements auraient pu atteindre de quelque manière que ce fut. Apprendre une chose aux animaux donc ? Si votre question est « quoi », la réponse est simple … L’instinct de conservation. De survie. L’envie de quitter une montagne lorsque le froid vient, car même si ce dernier n’a pas d’odeur ni de crocs, même s’il apparait sans bruit et ne tranche pas les chaires, le froid tue.  Et quiconque cesse de bouger lorsque le froid vient et laisse ses membres s’engourdir risque de mourir sous peu.



Au début, il a été plutôt … Complexe de trouver des moyens de faire bouger certains animaux lorsqu’ils se mettaient dans de telles situations. Certains prédateurs, quand leur estomac criait famine, ne partaient pas toujours en chasse parce qu’ils n’étaient pas assez « gourmands » et savaient supporter la faim. De même, lors de combats pour les accouplements, j’ai vu de mes yeux des taureaux combattre jusqu’à ce que le crâne de l’un des deux soit fracassé, la douleur n’ayant pas suffi à le dissuader de poursuivre un combat qu’il perdait. Je ne me souviens qu’avec peu de précision de la manière dont j’ai réussi à instiller la peur dans leurs cœurs. Mais je me souviens de deux choses. La première, que j’ai adopté une multitude de formes et de ruses, d’astuces et de pièges pour parvenir à faire sentir la mort à certains, et les inciter à la fuir. Les loups se sont mis en chasse quand, lorsque la neige recouvrait les forêts de son manteau blanc, plus aucune vie n’était discernable dans les forêts à des lieux à la ronde. Les hippopotames ont cessé de combattre jusqu’à ce que, les yeux injectés de sang, ils ne sentent la morsure d’un adversaire leur percer la tempe ou autre réjouissance du style. Et les renards ont cessé, lorsqu’ils étaient entourés de neige, de se rouler en boule sur eux même, et se sont mis à bouger, cherchant le terrier le plus proche.



Et moi, je courrais. Je courrais à perdre haleine. Toutes les nuits. Je n’avais pas sommeil. Je n’avais pas soif, pas faim, je ne sentais pas le besoin de me reposer. Et il fallait que je m’occupe les pattes jusqu’à ce que je sente que, quelque part, on avait de nouveau besoin de moi pour apprendre à une autre race, à un nouvel individu, comment survivre dans le monde hostile qui était désormais le sien. J’ai parcouru la planète. Plusieurs fois. Puis, mon activité a ralenti. Les animaux ont transmis les connaissances que je leur avais parfois fait rentrer dans le crâne au prix d’une belle morsure. Les parents ont donné des ordres à leurs enfants. Les enfants obéissant ont survécu. Les autres … Il fallait bien de la viande pour les carnassiers. Et au final, je suis lentement, mais sûrement … Devenu inutile. Mais malgré les années et les années, jamais je ne parvenais à me mêler à mes semblables plus de quelques instants, et quand bien même. Leur mentant systématiquement sur mon identité lorsque je les croisais, je finis lentement, mais sûrement ... par oublier quel était le nom qui m'avait été donné. Tout ce qui me restait était la première lettre. B.



Les hommes ? Au point où j’en étais … Le temps défilait pour moi sans que je ne parvienne à me défaire de ce que je faisais, mais sans que je ne puisse non plus fausser durablement compagnie à l’ennuie qui m’étreignait, et m’étouffait un peu plus chaque jour qui défilait. Oui, j'ai pris part à leur création, je l'avoue. Et, à ma grande honte, j'avouerais que je me sens souvent responsable de leur folie destructrice par instants ... Non pas forcément que je leur ai donné la soif incroyable de conquête, de pouvoir, de domination de la nature et de la planète qui était la leur. Non, tout ce que j'ai apporté à l'édifice du genre humain lors de sa création ... C'est un instinct de survie. Un instinct bien plus puissant que la simple recherche de nourriture lorsque la faim se faisait sentir. Bien plus malin que de fuir le froid. Ils apprirent, en peu de temps, à élever leur propre nourriture, et à chasser tout type de gibier. Ils bâtirent des abris, des maisons, des villages, des villes entières pour êtres certains de ne pas souffrir du froid, ni de rien d'autre qui puisse les menacer. Et en ce temps, j'étais fier de leurs progrès.



Paradoxalement, j'ai également noté que, par moments, ils semblaient délibérément enfouir en eux ces instinct primaire qui était celui de sa propre survie. Par "choix". Un cas inédit. A quoi bon protéger la mère de ses enfants, si c'est contre un danger qui peut vous tuer aussi? Pourquoi se battre pour des "droits", parfois jusqu'à ce que votre crâne roule sur le sol sans votre corps? Pourquoi certains hommes vouaient leur vie au combat, qui était précisément la chose la plus dangereuse qu'ils puissent faire? Ce genre de question me trottait dans la tête, et je me demandais si ces choses que nous avions faites étaient réellement des animaux. C'est à une époque telle que, m'asseyant avec amusement sur un des énormes fours d'un forgeron, je lui laissait la possibilité d'observer mes griffes en détail, jusqu'à ce que naisse sous son marteau un des premiers genres de poignards courbes. Ces derniers étaient certes généralement plus décoratifs que réellement adaptés au combat, mais restaient extrêmement prisés de certaines populations qui les utilisaient de manière mortelle, et s'en inspiraient plus ou moins sans forcément en connaitre l'origine.



Une chose surprenante m'est arrivé, un ou deux siècles plus tard. A l'issue d'un champs de bataille humain. J'ai rencontré un être humain ... Différent. Je comprenais le but des champs de bataille, de la guerre, même si je réprouvais le fait de se jeter dans les griffes de la mort la tête la première. Mais un homme, dans la masse, a réussi à attiser ma curiosité profonde. Il était jeune. Adroit de son épée. Mais surtout, il était perpétuellement énervé. D'une rage que je ne connaissais chez aucune créature non-pensante. Et que je n'avais jamais vu d'une telle ampleur chez ses congénères. Il avait la rage de vivre et de vaincre. La rage de tuer pour ne pas mourir. La rage de continuer de se battre, pour ne pas perdre. La colère le poussait à se dresser contre les lames qui croisaient son chemin, et à les défaire, les unes après les autres. Curieux de voir jusqu'où pourrait le mener une chose pareille, j'ai suivit cet homme ... Et j'ai compris qu'il était l'accomplissement même de tout ce que j'avais recherché. Quelqu'un qui se battrait pour vivre. Pour toujours. Envers et contre tout danger. Capable de survivre en défiant la mort. Son "choix" à lui était de vivre, qu'importe ce qui l'en empêcherait. Chose étrange, j'ai appris au coté de cet homme, et j'ai passé presque tout le reste de sa vie à son coté, riant de ceux qui me traitaient de domestique. Ils ne pouvaient me comprendre, à quoi bon les en blâmer ou prendre leurs insultes au sérieux? J'étais heureux, et pour la première fois, pleinement vivant au coté de cet être. Sa disparition m'affecta plus que je ne l'aurais cru possible ... Mais il n'était que grain de sable dans un désert, et l'éternité reprit son cours.



Quand je disais que j'avais peut-être trop poussé l'instinct de survie humain, je faisais allusion au fait qu'au bout d'un moment ( je ne m'en suis aperçu que plus tard cependant ), les hommes ont cessé de repousser le danger. Ils l'ont éradiqué. Ils ont chauffé leurs habitations. Ont industrialisé les apports en nourriture. Inventé la "médecine" pour ne plus être éradiqués par la maladie. Perfectionné l'art de la guerre, afin de dominer le voisin plutôt que d'être dominé, parfois même sans coup férir. Au contraire d'autres, je ne réprouvais en rien ces actions. Dans un société telle que la leur, vivre sous le joug d'un autre groupe signifiait que ce dernier spoliait les ressources naturelles pour son profit, condamnant le vaincu à mort. J'ai observé ce système se développer. Grandir. J'ai parfois tenu compagnie à un humain ou un autre, sans jamais rester très longtemps avec eux. Ils n'avaient pas de rage dans leur cœur. Quand je me suis rendu compte qu'ils menaient la planète à sa perte, je n'ai rien fais. Même si je l'avais réellement désiré, mes forces ne me le permettaient pas. Et s'engager dans un combat que je savais perdu d'avance n'était pas dans mes habitudes.



La suite, vous la connaissez peut-être. J'ai tout simplement été puni par les dieux. Je me fiche un peu de ce qui m'est arrivé, au final. Je dois dire que ça m'arrangeait bien d'être traité au même titre que tous les autres : si le procès s'était déroulé au cas par cas ... J'aurais probablement été bien plus rudement puni d'avoir à ce point bien exécuté les ordres qui m'avaient étés donnés. Depuis? J'attends dans ma cellule. De temps en temps, un humain apparait. Ils sont tous différents, mais pourtant si semblables ... Quoique. Peut-être que j'attends quelqu'un.




V) Hors Jeu.



Comment avez vous découvert ce forum? En y tuant des gens 8D
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? C'est pour me plonger plus à fond dedant que me voilà de retour, avec mon sac à mauvais tours What a Face
Comment trouvez vous le design de ce forum? C'est vraiment obligatoire comme question?
Avez vous lu le règlement? [Validé par la tigresse sadique]
Avez vous vu le tchat? J'ai vu une chatbox, j'ai vu un groupe skype qui discute énormément, et j'ai vu un forum. Ça compte?
Savez vous comment voter pour le forum? HZFHDZKFDzHFZKF voter è_é






Sphérier:
 
Les sorts entourés d'un cercle noir sont ceux acquis.


Taille réelle:
 

Forme humaine:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Bé le Dim 23 Fév - 15:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Dim 2 Fév - 16:09

Waoh, la classe!
Et la suite?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2463
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #3 écrite Dim 2 Fév - 17:45

Bienvenuuuue o/ J'adore ta fiche ♥
Bonne réponse pour le règlement ^^ Si tu as des questions, n'hésite pas :3








Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 12/01/2014
Messages : 54
Double Compte : Nathaniel
Liens vers la fiche : http://arcane.forumactif.fr/t518-b
Elément : Eau
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Ven 14 Fév - 23:13

Pas de question particulière, je tiens juste à venir signaler que yai fini ma fiche o/ ( avec un peu de retard, vraiment désolé x.x )


Taille réelle:
 

Forme humaine:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2463
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #5 écrite Mar 18 Fév - 18:28

Yoho o/ Alors déjà j'adore ta fiche *^* Elle est fluide à lire dans le texte quoi que la police soit un peut petite. Bref, malgré cela j'y ai pris plaisir, vraiment ^^ Et je n'ai que peu de choses à te dire:

D'abord, il y a quelques coquilles dans ton texte, il faudrait le relire pour les chasser ^^ Elles ne sont pas grave et on voit que ce sont des erreurs involontaires.
Ensuite, j'ai pas trop compris cette histoire de taille. Tu grossis de temps à autre ?
Enfin bon ^^

Et pour l'histoire, je l'ai trouvé tellement bien *^* Mais je ne sais pas si tu peux avoir influé l'instinct de survie aux hommes mais c'est à voir avec Ariri :3

Bref, pour moi, mise à part ces quelques points soulevés au dessus, elle est prête à être validée o/








Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1844
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Sam 22 Fév - 10:26

Bonjour B. ! Rebienvenue parmi nous.

J'approuve ce que dis Ephy, il a plusieurs points de ton physique qui méritent d'être éclaircit. Un changement de taille ne me semble pas envisageable, ton apparence doit être fixé. Evidemment en jeu si tu veux changer ta corpulence il y aura toujours le sort métamorphose, que tu pouvais d'ailleurs utiliser de cette façon dans le passé, mais ça doit rester le fait d'un sortilège. Dans tous les cas il faut nous donner ta taille "de base".

Ensuite tu dis que tu ne vois ce qu'il y a en face de toi que quand tu es de profil, c'est bien ça ? Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris ce passage. Mais du coup quand tu regardes de face, tu vois comment ? Cela me semble un parti prit assez étrange pour ton perso, une difficulté de jeu pour la suite. Bref explique nous un peu tout ça.

Pour ton histoire, un petit ajout me semble nécessaire : pourquoi as tu oublié ton nom ?
Sinon l'histoire me va tout à fait, reste à corriger les fautes.

Pour revenir sur cette histoire de pseudo... comme je te l'ai dit "B" ne me semble pas être un nom valable sur le forum, j'aimerais donc que tu t'en trouves un autre (même si, comme je le sais, c'est provisoire). Même juste un Pseudo de deux lettres, l'important et que ça puisse au moins être lu comme un nom ! Par exemple Bi, Ba, Bo, Be, Bu.... au choix xD

Voila, si tu as des questions n'hésites pas !

Courage pour la suite.


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1844
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Dim 2 Mar - 10:44

C'est bon je te valide ! C'est mieux au niveau des fautes.

Excuse moi pour l'attente.

BON JEU !


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

B.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Présentation des invocations-