Entre combat téléporté et dialogue interrompu... [PV:Ephylix]

Partagez | .
 

 Entre combat téléporté et dialogue interrompu... [PV:Ephylix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Vaea
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Kohaku ♥
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 127
Double Compte : ///
Liens vers la fiche : Fiche

RP's

Elément : Eau
Métier : Invocation à plein temps.
Invocateur : Ariez
Inventaire : 500 Tsuris
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Lun 3 Mar - 0:11

[Dans les épisodes précédents... :http://arcane.forumactif.fr/t448p15-silence-ca-kidnappe ]

(Vraiment, vraiment désolé pour le retard inadmissible T-T !)

Ariez continuait de parler, essayant d'utiliser de la diplomatie en face de la pirate de son invocation. Pendant ce temps là, mon regard restait rivé sur cette dernière. Elle était bien sûr la plus dangereuse, et vu la façon dont elle préparait ses muscles, il n'y avait que peu de doute sur ses intentions de reprendre la bataille au plus tôt. Je préparais un sort, au cas où elle tenterait de s'en prendre à Ariez, jusqu'à ce qu'elle bondisse soudainement sur moi. Mon sort d'intangibilité hésita un instant, j'étais prêt à le lancer, mais je me ravisais au dernier moment. Quoi qu'elle prépare, j'étais capable d'encaisser une attaque aussi directe, je pouvais aisément gérer un corps-à-corps où mon poids me donnait l'avantage. Et puisque son saut ne laissait que peu de doute sur sa trajectoire, elle voulait clairement s'en prendre à moi, et non pas à ma maîtresse.

Je bandis mes muscles légèrement trop tard pour lui bondir dessus à mon tour, mais suffisamment pour encaisser le choc, qui se transforma aussitôt en un fouillis de couleurs et de son. Je me sentis rouler sur de l'herbe grasse, et je me relevais aussitôt sous le soleil d'Ignis, devant Ephylix, le son clair de la Rivière Blanche sonnant comme une douce mélodie à mes oreilles.

Elle m'avait donc téléporté ici, sûrement pour donner le champ libre à sa maîtresse. Mais en faisant ça, elle gâchait du mana, alors qu'il suffisait à Ariez de m'invoquer pour que je revienne auprès d'elle au plus tôt, et sans désagrément magique. Je retins mon sourire, bien que tout semblait enfin sous contrôle. Même si elle ne m'invoquait pas près d'elle, j'avais enfin de l'espace pour me battre, et une rivière près de moi pour l'utiliser à mes fins. L'exiguïté de l'armurerie ayant disparu, je disposais de tout l'espace que je voulais. La fille de Terra n'aurait pas pu mieux choisir !


- Fille de Terra, j'aurais espéré un peu plus discernement de ta part. Es-tu sûre que m'emmener près d'une source aussi importante d'Eau est sage ? Je suppose qu'il est trop tard pour te raisonner, et que tu as sombré dans la colère, au point de suivre les plans idiots de tes Maîtres... Pauvre de toi, je compatis sincèrement.


Je m'assis sur mes pattes arrières en la regardant tranquillement. Je disais la vérité : en fait, je ne nourrissais aucune animosité envers elle particulièrement, elle avait beau être une Fille de Terra, elle était une de mes Soeurs demi-déesse, et son impétuosité faisait honneur aux siens... Mais dans le cas présent, j'aurais espéré que cela en aille autrement. Je préparais mes muscles à la bataille, me rapprochant d'elle à pas lents. Prêt à lui sauter dessus au moindre mouvement suspect ou à me défendre le cas échéant, je repris la parole :


- Nous pouvons encore arrêter toute cette Folie. Si tu veux poursuivre ce combat, ce n'est pas moi qui le reprendrait le premier...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2433
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #2 écrite Mar 4 Mar - 12:19

Ephy regarda le loup bleu calmement. Certes, elle savait que ce qu'elle venait de faire ne servait à rien puisqu'il suffisait à la forgeronne d'invoquer le fils d'Aqua pour que ce dernier ne disparaisse. Mais peu importait, vraiment. Elle l'avait éloigné d'Ariez pour un petit moment, assez pour qu'Edvah n'en vienne à bout.
Dit comme ça, la jeune femme paraissait être un monstre. Enfin bon. La demi-Déesse se pose tranquillement sur le bord du fleuve, contemplant d'un regard las les tumultes de la rivière.

Maintenant qu'elle s'était éloignée du capitaine et de ses ordres, elle pouvait se reposer et ne penser à rien. Tout cela l'embêtait grandement, en faite, elle ne sentait pas du tout sa relation avec la femme blonde trop... active ? C'est que la tigresse avait besoin de calme de temps à autre. Et franchement, se battre contre le fils d'Aqua n'allait rien lui apporter de plus. Il était son frère et même si certaines rivalités existaient entre leur deux éléments, elle n'avait aucune raison de se battre avec lui.

- Pose toi, fils d'Aqua. J'ai pas plus envie que toi de me battre, mais tu sais comment sont les humains. Toujours à vouloir la guerre. Tu sais, même si je trouvait cela amusant de combattre dans l'armurerie, je trouve qu'en pleine air ça perd un peu de son charme.

Elle soupir et ferme les yeux, souriant narquoisement au loup bleu.

- On t'a dérangé, pas vrai ? rit-elle.

Ephy s'étire en baillant avant de s'allonger, très détendue. Le fait d'avoir un possible ennemi en face d'elle n'avait pas l'air de grandement l'inquiéter. Mais il fallait dire ce qu'il était, Vaea ne semblait pas être du genre je rentre dans le tas et je tape dès que je le peut, au contraire d'elle en faite. Caractère sarcastique et limite pénible pour les autres. elle lançait des boutades comme ça et s'amusait à pousser à bout ses camarades, ou non même.

Le combat pouvait très bien tourner à la joute verbale, c'était moins dangereux mais surtout moins fatiguant. Oui elle ne ressentait pas la fatigue, ou presque pas mais elle avait envie de se poser tranquillement près de cette rivière qui leur offrait une douce mélodie.

[HRP: Naaan, pas grave ^^]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Lun 17 Mar - 20:22

(Je me permets de répondre ici, comme nous regagnions la rivière blanche avec Edvah. Vaea devrait être disponible pour répondre en fin de semaine)

Les deux jeunes femmes s'éloignaient tranquillement de Lüh en suivant la rivière. Le bruit paisible de l'eau fit oublier un instant à Ariez ses petits soucis actuels, comme si elle entamait une simple balade avec une inconnue fraîchement rencontrée. Une inconnue à vrai dire plutôt rustre et à la manière de parler peu élégante, certes, mais Ariez s'y faisait. Edvah la ramena à la réalité de la route qui les attendait, en lui demandant si elle pouvait appeler son invocation pour l'utiliser comme porteur. Cela rassura Ariez que cette jeune femme l'appelle "son invocation" et non "son cabot", il y avait déjà du progrès vis à vis du respect mutuel, enfin, elle l'espérait. Elle fut tout de même étonnée que Edvah ne propose pas sa tigresse comme monture, d'une certaine façon elle devait avoir confiance en sa captive, qui pourtant aurait vite fait de s'enfuir. Mais cela n'était pas dans les plans d'Ariez.


"Oui je peux faire ça."

Elle ne savait pas exactement ou Vaea était, ni si Ephylix et lui avaient continué à se battre. Il pouvait être n'importe ou sur arcane, Ariez avait d'abord pensé près des montagnes Zan, mais quand elle se concentra sur le lien qui l'unissait à son invocation d'eau, elle le sentit tout proche, comme si le vent allait suffire à lui porter ses paroles. Cependant, elle ne pouvait pas savoir qu'il n'était qu'à quelques kilomètres de là.

**Vaea, viens à moi...**

Il ne fallut que quelques secondes pour que l'invocation soit arraché du lieu ou elle était et réapparaisse à ses cotés.

"Vaea, nous allons coopérer avec ces gens, et nous devons nous rendre à la plage, peux tu m'y emmener ?"

Elle jeta un œil furtif au pelage de son invocation, cherchant des signes de morsures ou de lutte.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Membres
Edvah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Commission Rhea by Zippora
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 150
Double Compte : Tarec'Mah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Métier : Capitaine de l'Atropos
Invocation(s) : Ushiran et Ephylix
Inventaire : Un tricorne, un sabre, une poignée de Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Dim 23 Mar - 15:46

« Oui je peux faire ça. »

La forgeronne parut se concentrer quelques instants. Edvah se demandait où Ephylix avait bien put partir avec l’autre déité. De la téléportation... Elle en apprenait un peu plus chaque jour sur les invocations, leurs pouvoirs… Et la tigresse semblait bien plus avancée au niveau de ses compétences que ne l’était ce gros lézard d’Ushiran. Ou alors il lui cachait très bien son jeu. Elle ne l’avait jamais vu faire autre chose que mettre le feu à tout ce qui bougeait, mais après tout, n’est-ce pas ce que les dragons font ?

« Vaea, nous allons coopérer avec ces gens, et nous devons nous rendre à la plage, peux tu m'y emmener ? »

Edvah n’avait même pas entendu le loup arriver, et au premier coup d’œil elle ne vit pas Ephylix dans les parages. Pourtant il ne semblait pas particulièrement blessé et la demi-déesse n’aurait sans doute pas laissé le loup gagner sans se battre… Et, bien sûr, la capitaine n’avait aucun moyen d’appeler la tigresse. Où avait bien pu passer Calann ?
Tenant Astragale par la bride, Edvah haussa les épaules et mit le pied à l’étrier. Du haut de sa monture, elle osa un regard entendu à Vaea. Elle ne voulait aucun mal à Ariez tant qu’elle aurait besoin d’elle. Et elle tiendrait sa promesse, la boutique serait reconstruite si elle avait les fonds à la fin de la reconstruction de l’Atropos. Et même si elle avait subi quelques déboires au cours de ce kidnapping, ils ne devaient pas oublier qu’ils avaient à faire à des pirates. Un mort était moins encombrant qu’un artisan un peu trop gênant…

« Bien, on peut y’aller ? »

Espérant qu’Ephylix allait montrer le bout de ses moustaches, Edvah décida néanmoins de commencer à avancer. D’une pression légère sur les flancs de sa jument, la capitaine fit quelques pas pour encourager la marche. Et comme elle l’avait fait dans les rues, elle resta toujours derrière sa « captive ».
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Vaea
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Kohaku ♥
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 127
Double Compte : ///
Liens vers la fiche : Fiche

RP's

Elément : Eau
Métier : Invocation à plein temps.
Invocateur : Ariez
Inventaire : 500 Tsuris
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Dim 23 Mar - 22:23

Hochant la tête aux paroles de ma soeur de Terra, je fis peu à peu disparaître la tension dans mes muscles. Elle avait l'air sincère, et j'avais envie de la croire. Je n'appréciais pas particulièrement me battre sans bonne raison, et encore plus contre une fille de mon Élément Opposé. Je finis par m'asseoir sur mes pattes arrières, clignant des yeux pour en chasser les dernières traces de velléités. Ignorant à quel point était susceptible mon interlocutrice, mieux valait ne pas relancer bêtement un combat...


- Moi, pas vraiment... Ce qui m'embête plus, c'est de laisser ma maîtresse seule face à la tienne. Même si pour ma part, je trouve bien plus intéressant de se battre dans un espace ouvert, cela... réduit les dommages... et me donne plus d'ouvertures. Et puis, j'aime profiter de la vue du Soleil d'Ignis. Ça me rappelle... Je marquais une pause, mes pensées dérivant rapidement vers Shase, me forçant à cligner des yeux de nouveau pour la chasser —pour l'heure— de mes pensées. De bons souvenirs. Dis moi, fille de Terra, comment t'es-tu retrouvée dans cette galère ? Ta pirate d'invocatrice te traite-t-elle bien ?


En attendant sa réponse, j'entrepris de vérifier l'état de ma blessure, qui, heureusement, n'était pas grave. Pas besoin d'un sort de Soin, qui sera de toute façon mieux utilisé sur mon Humaine. Humaine, qui, justement, était en train de m'appeler. Peut-être était-elle en danger, finalement ? Son silence m'avait paru comme encourageant, puisque signal d'un temps calme, mais elle me rappelait à elle, et je résistais juste le temps de dire au revoir à la fille de Terra.


- On me rappelle... Peut-être aurons nous l'occasion de finir cette conversation, fille de Terr..


La dernière syllabe se noie dans ma disparition. Fronçant les sourcils, je me prépare au combat lorsque je ré-apparais... Près de la Rivière Blanche, encore. Ariez était là, mais, bien loin d'être aux prises avec la pirate, elle semblait bien pacifique... Et apparemment prête à coopérer. Je fronçais davantage les sourcils en dardant un regard acéré à la pirate, qui, curieusement, semblait vouloir me dire que tout était arrangé, et qu'il n'y aurait pas de blessés.


- Monte sur mon dos, Ariez, dis-je distraitement, ne quittant pas du regard la pirate, vérifiant machinalement qu'elle était bien installée avant de marcher d'un pas lent, tout d'abord.


L'autre nous suivait à cheval, restant ostensiblement derrière nous. Plissant le regard en observant au loin, je ne tournais ni le visage, ni ma direction, tout en accélérant toutefois légèrement. Je devais en avoir le coeur net. Ariez obéissait-elle à la pirate, ou avaient-elles conclus un genre d'accord ? S'il s'agissait du premier cas, je pouvais distancer sans aucun problème la jument de la jeune femme, et possiblement l'écraser sous une vague grondante venue tout droit de la rivière. Je me mis à murmurer, donc, de façon à ce que seule Ariez puisse m'entendre :


- Tu es blessée, Ariez ? demandais-je tout d'abord d'une voix inquiète. Coopère-t-on... volontairement avec ces gens ? Je peux écraser leur navire dès que je l'aurais en vue, si tu le souhaites, et nous faire nous échapper, dis-je, bouillonnant.


Cette pirate devait avoir intérêt à ne pas avoir fait du mal à Ariez... Faute de quoi même cette dernière aurait du mal à me retenir. Même si elle m'ordonnait de ne pas la blesser, noyer sa monture ne la blesserait pas directement... Je fronçais de nouveau les sourcils en me rendant compte de l'extrême violence que je comptais utiliser, tout en ne parvenant pas à me dire que c'était mal. Ariez était une invoqueuse rêvée, et je ne souhaitais vraiment pas qu'il lui arrive quoi que ce fût.

Je changeais bientôt de direction pour nous mener vers la plage, pensant avec amusement que ces pirates devaient être bien embêtés qu'une invocation de l'Eau accompagne mon armurière... puisqu'au moindre geste suspect, leur vaisseau serait réduit en ruines, ou, au minimum, serait forcé d'affronter une tempête digne de leurs plus grandes craintes. Non, ils n'avaient pas intérêt à nous trahir.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Mer 26 Mar - 22:47

(je me permets de répondre avant Ephylix ! Donc normalement maintenant c'est à elle de poster, puis à Edvah)

L'armurière était rassurée de voir que le fils d'Aqua ne présentait aucune blessure, elle ne put faire qu'une inspection rapide, regardant son cou, ses flancs, et ne vis aucune trace de coup ou de lutte. Il ne semblait pas boiter non plus, à croire qu'il n'avait fait qu'échanger des regards avec la tigresse.

Elle grimpa délicatement sur le dos de Vaea, essayant de ne pas lui faire mal. Elle resserra les jambes autour de son invocation, regrettant presque l’absence de selle, mais jamais elle ne pourrait s'abaisser à harnacher Vaea comme un vulgaire cheval. Elle se cramponna donc à sa fourrure, aussi délicatement qu'elle le put. Il lui murmura quelques mots, craignant qu'elle n'agisse sous la contrainte. Elle afficha un petit sourire triomphant qui aurait sans doute faire bouillonner Edvah si elle l'avait vu... ou bien cela l'aurait peut être tout simplement amusé. Elle se pencha sur Vaea, lui murmurant quelques mots pour le rassurer à l'oreille
.

"Je suis comme toi Vaea. Je suis comme la Mer. Jamais je ne laisserais un pirate me dominer."


Elle passa doucement une main entre les oreilles de Vaea, caressant son divin pelage pour le rassurer, et se rassurer aussi. Elle était tellement heureuse qu'il puisse être près d'elle. Les pirates ne l'effrayaient pas pour l'instant, mais elle pensait à l'avenir. Elle savait que viendrait un jour ou ils n'auraient plus besoin d'elle.

"Garde tes forces Vaea, ils ne me feront rien tant qu'ils ont besoin de moi. J'ai conclu un accord avec la capitaine, mais si elle ne tient pas ses engagements..."

Elle laissa sa phrase en suspens, ne pouvant se réduire à dire une telle chose avec la capitaine si proche, comme si son cheval pouvait être une invocation déguisée pour percevoir chacune de ses paroles et de ses craintes et les transmettre à sa maîtresse. Elle ne devait pas montrer que l'incertitude lui faisait peur, ou elle perdrait tout avantage psychologique sur Edvah.

Pour le moment, ils faisaient tranquillement leur route vers la plage, à une allure plutôt paisible. Ariez demanda doucement à l'oreille de Vaea d’accélérer, en partie pour essayer de distancer un peu Edvah afin de pouvoir parler à son invocation plus librement, mais aussi pour arriver à la plage plus vite. Ariez redoutait ce qui l'attendait, mais quelque part, elle était aussi excitée par cette nouvelle aventure.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2433
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #7 écrite Ven 28 Mar - 21:48

L'atmosphère, auparavant tendue, s'était peu à peu apaisée. Baillant aux corneilles, la tigresse regarde le loup bleu, les yeux à demi-fermés. Elle n'avait vraiment pas envie de bouger pour essayer de combattre, et puis avec cette rivière à côté... Bref, même si elle possédait un avantage sur l'eau, avec une source aussi importante de cet élément à proximité, elle ne pouvait pas gagner. Alors autant faire profil bas, de plus, des combats, elle aura bien l'occasion d'en faire plus tard.

Vaea commença à parler, répondant à la question qu'elle avait posé. La tigresse réfléchit un instant à une réponse calme et neutre, qui ne lancerait pas le combat à nouveau. Mais elle n'eut le temps de répondre réellement que l'invocation d'eau s'évapora, sûrement rappelée par sa maitresse. Ephy soupire doucement avant de se lever et de marcher le long de la rivière, espérant tomber pas hasard sur le petit groupe dont le capitaine.

Elle commençait à s'inquiéter pour Calann, le fait qu'il ne l'aie pas encore appelée était mauvais signe mais elle ne s'en formalisa pas, enfin, pas pour le moment. Elle continua donc de marcher tranquillement, regardant à droite et à gauche, s'émerveillant devant tant de beauté, encore une fois. Mais ce n'était pas comme avec Liam ni même Calann. Là elle était seule, là elle pouvait prendre le temps d'observer les oiseaux chanter, les poissons remonter le courant ou bien rêvasser en regardant les nuages défiler au gré des vents.

Mais sa joie fut de courte durée lorsqu'elle se sentit aspirée, lorsqu'elle sentit cette étrange sensation déjà ressentie auparavant. Non ! Son regard s'affola, cherchant ce qu'elle ne pouvait trouver. Ses griffes s'accrochaient au sol, luttant contre cette force qui l'aspirait vers une endroit qu'elle ne voulait retrouver. Ainsi il était mort...
La tigresse lâcha soudainement prise, se laissant emportée, résignée à subir son châtiment...

Adieu liberté.

(Je vous quitte ici XD )
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Edvah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Commission Rhea by Zippora
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 150
Double Compte : Tarec'Mah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Métier : Capitaine de l'Atropos
Invocation(s) : Ushiran et Ephylix
Inventaire : Un tricorne, un sabre, une poignée de Tsuris.
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Dim 13 Avr - 15:22

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Entre combat téléporté et dialogue interrompu... [PV:Ephylix]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Combat GS]Shaun VS Tenma, Duel entre deux chevaux légendaires
» Entre chien et loup [Combat Liana vs Sven]
» Echanges entre Rene Preval et Hillary Clinton
» Pique nique entre deux chemins...
» [Combat GS : Inferno VS Urio] Choc Frontal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Traversée de la Rivière Blanche-