Erwan, un humain comme un autre

Partagez | .
 

 Erwan, un humain comme un autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Sam 8 Mar - 20:15

I) Erwan

Nom : Adcock
Prénom: Erwan
Sexe : Masculin
Age/date de naissance : 18 ans, il est tout frais celui-là!


II) Caractère

Erwan est très confiant, et ne semble avoir peur de rien. Cela est sûrement du à son esprit "rebelle", que la plupart des jeunes de son âge ont adopté. On pourrait même dire qu'il est la représentation de la bêtise elle-même. Malgré ces dix-huit années passées, il n'en demeure pas moins un cancre, mais pas n'importe quel cancre! En effet, l'enfant mal élevé profitera que les adultes aient le dos tourné pour leur jouer des tours, ils se soucient d'eux, ils sont impatients de voir la tête des victimes en découvrant leur méfait! L'adolescent, lui, enchaîne connerie sur connerie sans même s'intéresser aux réactions des autres gens. Et bien Erwan, c'est exactement la même chose, même s'il prend quand même un malin plaisir à se moquer de son entourage, qui en général n'apprécie pas toujours son humour. Malgré ça, sous toute cette couche d'âneries se trouve un jeune homme au cœur d'or qui ferait tout pour ses proches. Il suffit d'une parole bien placée, une flèche bien aiguisée dans le cœur, pour le faire s'emporter ou réveiller un peu de sympathie chez lui. Quand sa langue se délie, on peut le trouver charmant et amusant, ce qui fait que l'on s'attache vite à lui. C'est d'ailleurs pour cette raison, qu'il possède beaucoup d'amis. Cependant lui aussi a tendance à vite s'attacher, à condition que la personne qu'il fréquente soit agréable. C'est quelqu'un de très doux, c'est indéniable, mais qui peut se montrer très sauvage, et c'est généralement ce côté qu'il montre le plus souvent, non pas qu'il le soit par ses gestes, mais disons qu'il arrive qu'il se montre grossier envers ses ennemis. Son humour un peu trop noir ne plait pas non plus à tout le monde, notamment aux gens sérieux qui pourraient le prendre à la lettre. Il ne peut pas non plus résister à quelques tentations, surtout quand il s'agit du sexe opposé... Mais rien ne pourra remplacer la nourriture, rien ni personne, même pas sa mère!

III) Physique

Erwan est un jeune homme plutôt grand, frôlant les 1m90, mais il ne s'agit pas d'une montagne non plus. Il est imposant pour une petite fille, certes, pour un type qui fait dix centimètres de moins que lui, certes, mais peut-être pas d'un géant qui fait deux fois sa taille. Il est légèrement musclé, dû à son enfance plutôt rude. En effet, son père le forçait à faire bon nombre de tâches inadaptées pour son âge. Elles le forgèrent, autant physiquement que moralement. Son physique athlétique est plutôt avantageux, il est d'ailleurs souvent qualifié "d'adorable" par quelques compagnes d'aventures passées. On comprend vite cette engouement en observant son visage. En effet, si son corps fait penser à celui d'un jeune adulte, son visage lui ressemble toujours à celui d'un adolescent. Ses yeux sont de couleur bleu-girs, très clair, perçant le regard de ses interlocuteurs comme s'il examinait chacun des pores de leur peau. Ils sont surmontés de sourcils gris très bien tracés, soulignant la couleur de son regard, la plupart du temps froncés alors qu'un sourire arrogant flotte sur son visage. On peut y apercevoir un peu de pilosité mais il se rase soigneusement, c'est l'une des seules choses dont il s'occupe avec soin d'ailleurs... Ses cheveux, quand à eux, sont d'une blancheur exceptionnelle, couleur plutôt inhabituelle qui attire tous les regards. Les cheveux situés sur sa nuque, ses tempes et ses joues sont coupés à ras le bord, mais la partie supérieure est hirsute, ses cheveux partant dans tous les sens. Il n'est pas albinos, comme pourrait le montrer la couleur de ses cheveux, il s'agit d'une teinture, la couleur originelle de sa chevelure était en fait noire. Quant à sa tenue vestimentaire, il porte la plupart du temps un long manteau sombre, aux ornements rougeâtres, mais ne se démarque pas vraiment des autres. Il ne se soucie pas vraiment de son physique, au final il est plutôt négligé.


IV) Vie

Famille : Il est né dans une famille de chasseurs dorés. Son père était très autoritaire et le forçait à s'entraîner fréquemment, le formant à sa manière. Il avait placé beaucoup d'espoir en lui. Quand sa mère mourrut, il devint alcoolique et le laissa se débrouiller tout seul pour aller vivre avec une autre femme. Il avait aussi un frère, qui suivit le chemin de son père en devenant chasseur doré.

Histoire : J'habitais à Lüh auparavant, nous étions installés dans une demeure assez spacieuse, nous disposions tout ce dont nous avons besoin. A vrai dire, j'ai vécu une enfance assez rudimentaire, mais j'avais de quoi me nourrir et me laver, pour moi c'était suffisant. Mon père était assez sévère, mais il se ramollissait un peu en présence de ma mère. C'était elle qui ramenait la bonne humeur à la maison, c'était quelqu'un de très doux contrairement à l'autre saligaud... Je ne me souviens pas vraiment de leur visage, et je n'ai pas envie de le faire, de toute façon, alors je ne passerai pas plus de temps à les décrire. Comme je l'ai expliqué tout à l'heure, mon éducation a été très dure. J'ai appris à l'aide d'une cravache la différence entre le bien et le mal, je n'avais le droit à de l'amour qu'avec mon frère et ma mère. Je ne comprenais pas comment une femme comme elle avait pu tomber amoureuse de quelqu'un comme mon père. J'espérais au fond de moi qu'il se fasse un jour tuer, mais nous ne pouvions pas nous le permettre. Voyez-vous, je fais parti d'une lignée de chasseurs dorés, et ces chasseurs étaient très bien payés. Sans mon père, on n'était rien, on se ferait mettre à la rue. Ce bon-à-rien voulait que je suive sa vocation... Je considérais ces chasseurs comme des chiens, soumis au système qui se dégradait de jour en jour, je n'allais sûrement pas rejoindre sa cause, c'était contre mes principes. Cependant, je ne pouvais malheureusement rien contre ça, j'étais destiné à devenir un de ces charognards toujours en quête d'argent. Je n'étais pas vraiment intéressé par la politique du pays, même pas par ces Invocations dont me parlait toujours mon frère. De mon point de vue, on était tous dans la mouise, humain ou pas, c'est juste que certains chanceux avaient un peu moins d'ennuis que les autres. Je continuais ce quotidien ennuyeux, entre les entraînements et les fous rires que je partageais avec mon frère, pendant de longues années encore... Tout s'arrêta à la veille de mon huitième anniversaire. Je rentrai chez moi, et m'effondrai sur mon lit. Le matelas était moelleux, et le drap avait été lavé. Je sentais une odeur qui m'était familière, c'était celle de ma mère... Je n'arrivais pas à déterminer ce que c'était, de l'orange peut-être? En tout cas, c'était une senteur très agréable. J'enroulai mes deux bras autour de mon oreiller, le serrant très fort. Je commençais à m'échapper peu à peu vers le monde des rêves, quand un cri me réveilla.

Qu'est-ce qui se passait encore? Les parents se disputaient? Non, ça n'arrivait jamais. Je me levai en grognant, agacé. Je jetai un coup d’œil au passage pour voir si mon frère dormait, mais je ne le trouvai pas dans sa chambre. Je descendis les escaliers en courant, quand j'entendis le son d'une voix qui se déchirait. C'était sérieux maintenant. Quand j'entrai dans la salle-à-manger, je trouvai mon frère et mon père. Je ne regardai que mon frère, qui arborait un masque d'horreur. En me voyant arriver, une larme coula sur sa joue. Je tournai ma tête et j'aperçus le corps ensanglanté de ma mère étendu sur le sol. Ma chère mère... Celle qui m'avait donné vie, qui avait animé mon enfance. Était-ce mon père? Non, il y avait plusieurs personnes autour d'elle. Il y avait cinq ou six gardes, et un noble qui tenait une lance teinté de sang. De son sang. Aucun mot ne pourrait définir le sentiment que j'éprouvai à ce moment là. Je sais qu'il y avait de l'horreur, du choc et énormément de rage. Je me jetai sur ma mère, la tenant dans mes bras. C'est à ce moment que je me rendis compte à quel point elle était fragile. Je pleurai toutes les larmes de mon corps, relâchai toute ma rage. Pourquoi? Elle n'avait rien fait! Elle était si jeune, elle méritait de vivre beaucoup plus longtemps, et surtout de ne pas mourir comme ça, dans la honte. Mon frère, qui ne pouvait toujours pas avaler sa mort s'agenouilla à terre, tout comme moi. Il me prit dans ses bras, et pour la première fois de notre vie, nous nous sommes mis à prier. Les autres personnes partirent, laissant mon père sur un "Je t'avais prévenu.". Je me levai soudainement, voulant les rattraper. Je voulais leur enfoncer un pieu dans le cœur, et tourner pour leur faire connaître la même souffrance qu'avait connu sa mère. Ils devaient mourir, c'était évident. Mon père me retint par le col, me balançant à terre, mais j'étais aussitôt debout, lui demandant des explications. Cette ordure osa me dire que ça ne me regardait pas. Je lui ai envoyé un coup de poing en plein visage, le faisant reculer. Son nez commençait à saigner légèrement. Il se passa une main sur la blessure, regardant le sang. Il n'arrivait toujours pas à y croire : son propre fils l'avait frappé. Furieux, il m'attrapa par le bras et me jeta sur la table. La cravache était à sa portée. Il l'empoigna, se préparant à me frapper. Il allait me battre, juste devant les yeux de mon frère, et de ma défunte mère?! Jamais! Je le poussai violemment et je m'en allai en courant. Qu'il aille crever. Je courrai, sans m'arrêter, pendant des heures. Je m'arrêtai devant une boulangerie, à quelques kilomètres de ma maison. Je m'assis et je me suis mis à pleurer. Il était environ sept heures quand on me réveilla. C'était une jeune femme qui souriait amicalement, elle avait une part de tarte dans la main. Elle la tendait envers moi.

« Mauvaise nuit, je suppose? »

Si elle savait... J'ai hoché silencieusement la tête et j'ai accepté son cadeau en la remerciant. Elle m'ébouriffa les cheveux, et me laissa, continuant sa route. C'est vrai, elle avait peut-être d'autres chats à fouetter. Et moi, je devais rentrer chez moi, retrouver le meurtrier de ma mère et les massacrer un à un, tout en tâchant à bien les faire souffrir. Mais soyons réaliste, j'avais huit ans, il était adulte, et il avait de l'influence. Devais-je le dénoncer aux autorités? Non, ils ne croiraient pas un gamin, surtout un gamin qui accuse un noble qui a une certaine importance dans la société. C'est mon frère qui se chargea de me remettre les idées en place. C'était le plus intelligent de nous deux, apparemment, malgré le fait qu'on ait le même âge. J'abandonnai cette ambition démesurée et me résignai à poursuivre ma misérable existence. Mon père passa de crétin fini à saligaud, comme je l'ai mentionné au début du récit. Malgré le fait qu'il soit sévère, c'était quand même mon père, alors que là, il baissait considérablement dans mon estime, il ne touchait plus le fond, il allait en négatif. Je le détestai de tout mon cœur, c'était le seul de nous trois qui pouvait tenter de dénoncer l'assassin de ma mère, et il ne faisait rien pour que justice soit faite. Il tomba dans l'éthylisme jusqu'à l'extrême, invitant souvent quelques catins à la maison et me maltraitant de plus en plus fréquemment, sans raison, juste par excès de colère. Dans ces cas-là, je cachais mon frère et prenais tout à sa place. J'étais prêt à tout pour le protéger... Quelques années plus tard, mon père nous abandonna, nous livrant à nous-même. Nous rejoignîmes l’orphelinat, ne pouvant pas subvenir à nos besoins tout seul. La vie là-bas était pareille qu'à la maison, avant que ma mère ne décède, mais sans ma mère. Bref, c'était pourri. Mon frère salivait devant ses modèles, qui venaient quelques fois à l'orphelinat pour faire bonne figure, les chasseurs dorés. Personnellement, je pensai qu'ils faisaient plus ça pour rendre quelques "visites de courtoisie" à la tutrice de mon voisin de chambre qui me rappelait étrangement une des catins que le déchet qui me sert de géniteur ramenait des fois à la maison. C'était sa préférée, mais elle ne pouvait pas venir trop souvent, en effet, elle était beaucoup demandée par les gents messieurs des environs. Peut-être que travailler à l'orphelinat est un autre de ses travaux à demi-temps. Je préfère ne pas me prononcer sur ce petit détail. Mon frère déserta plus tard l'orphelinat pour devenir un chasseur doré reconnu. J'ai refusé de le suivre, même si j'avais du mal à me séparer de lui... Je lui ai souhaité de ne pas finir comme notre père, et je lui ai dit adieu. Je ne l'ai toujours pas revu, et honnêtement, je ne pense pas qu'on sera toujours en bons termes.

J'avais une confiance aveugle en ceux qui s'occupaient de moi, c'était comme une famille. Et jamais, ô grand jamais je n'aurais voulu leur faire de mal. Mais un soir, j'en ai eu marre de vivre dans ce taudis, et j'ai fait une crise. Je me suis emparé de quelques lampes à huile qui éclairaient les couloirs, et j'ai mis feu au bâtiment. Tout le monde criait, certains s'échappaient par les fenêtres, il n'y avait aucune organisation. J'ai évité les planches qui menaçaient de me tomber dessus, et je me suis frayé un chemin à travers les flammes pour franchir la porte d'entrée. Il pleuvait des cordes, ce soir là, j'ai dû courir sous la pluie comme un dératé. A moi la liberté... J'étais assez débrouillard pour m'en sortir, désormais. J'ai tracé ma route, construit mon avenir et je me suis fait un nom dans ce monde de fous. Je survivais grâce aux quelques contrats que j'obtenais en tant que chasseur de monstre indépendant, me servant du savoir que j'avais soutiré de la formation de mon père pour m'y retrouver. Autant dire que ce n'était pas vraiment ce qu'il voulait, mais j'avais en quelque sorte un peu suivi sa voie. Et c'était le plus énervant. En aucun cas j'aurais eu envie de lui ressembler. J'ai voulu m'éloigner de la vie que je menais avant, loin de Lüh, entreprenant quelques voyages. C'est aussi là que j'ai rencontré tous mes amis, qui m'ont soutenu jusque là, mais aussi quelques contacts qui m'ont servi pour mon nouveau métier. Je n'avais pas vraiment de chez moi, me reposant quelques fois dans les hôtels, mais il arrivait que je vienne parler avec cette dame qui m'avait donné une part de sa tarte il y a dix ans. J'étais de plus en plus intéressé par la politique, par la justice de l’Île et par son histoire. J'avais mûri, mais il me manquait beaucoup à apprendre. Ce qui m'amène là, vivant ma vie de fainéant, ne sachant pas encore quel genre d'ennuis il va m'arriver dans le futur. Plutôt gai comme récit, non? "Un gamin perd sa mère, il ne lui reste plus que son père alcoolo' qui se barre avec sa putain préférée quelques années plus tard, il va à l'orphelinat avec son frère, son frère l'abandonne, il brûle l'orphelinat et se retrouve seul." Mais ce n'est qu'une parenthèse inutile de ma vie, parce qu'il me reste bien plus intéressant à vivre. Je ne perds pas espoir. Un jour, peut-être, tous ces fils-à-papa riches aux as qui nagent dans le luxe et les autres crétins qui travaillent à la sueur de leur front se serreront les coudes et travailleront main dans la main! Mais ce jour, voir ce siècle, n'est pas arrivé.

V) Autres

Métier : Un travail plus ou moins légal? Il arrive de temps en temps qu'il veuille partir à l'aventure, ou plutôt soi forcé parce que généralement, il ne veut jamais rien faire... Dans ce cas, il endosse le rôle de chasseur de monstre. Il s’immisçait auparavant un peu dans le marché noir de temps, mais ça c'était plus un petit passe-temps qu'un travail. Il a arrêté, assez motivé pour ne pas aller en prison.
Signes particuliers : En haut de son dos, entre ses omoplates, se trouve un tatouage immaculé plutôt discret, il s'agit d'une épée qui transperce un cercle entouré de trois ailes.
Rêve, ambition : Ahah, une ambition? C'est bien de Erwan dont on parle? Sûrement pas, à part battre le record du nombre de pets qu'il peut faire en une minute, franchement non il n'en a aucuns, il trouve que sa vie lui va très bien.

VI) Hors Jeu

Comment avez vous découvert ce forum? En fait, c'était en été 2006, j'étais en train de regarder les aventures de Kim Possible à la télé quand... Quoi? Ça remonte trop loin? Hum, bah en fait je m'en souviens plus vraiment comment je suis atterrie là, mais en tout cas c'est grâce à Google. =D
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Y'a beaucoup de choses à comprendre pour mon petit cerveau, vous n'avez donc aucune pitié pour moi? (´・ω・`) Malgré ça, je le trouve trop d4rk.
Comment trouvez vous le design de ce forum? C'est trop beau. <3 Faudrait que le graphiste du fofo' me donne des leçons.
Avez vous lu le règlement? [Validé par la tigresse sadike]
Avez vous vu le tchat? *ressucite* Non, j'ai des problèmes de vue et de légers problèmes psychologiques (je suis un peu bête...), je n'arrive toujours pas à le trouver.
Savez vous comment voter pour le forum? Ça je sais faire! La seule chose que je fais correctement dans ma vie d'ailleurs. XD
▲ Succès ▲


Dernière édition par Erwan le Mer 12 Mar - 15:23, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #2 écrite Sam 8 Mar - 20:58

Bienvenue !   

Dante de DMC
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2452
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #3 écrite Sam 8 Mar - 21:15

Yoho, bienvenue o/ Bonne réponse pour le règlement ^^
Si tu as des questions n'hésite pas :3

En faite, la Chat box se trouve sur ta gauche, il y a un onglet ^^
Bon courage pour la suite ^^








Prendre le temps de ne rien faire.
Prendre le temps de lire la parodie d'Arcane.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Sam 8 Mar - 23:22

Merci pour ce chaleureux accueil. =)
Oui je viens de voir le chat en fait, il était juste devant mon nez... Je suis bête des fois. (souvent) x)
Luce > Je viens de voir qu'il y avait un Vergil qui venait de s'inscrire et je me suis dit : "Allez, j'fais Dante!" xD
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Dim 9 Mar - 0:05

Bienvenue Dante enfin Erwan ça va être animé avec autant de gens intéressant qui arrive *^*
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #6 écrite Dim 9 Mar - 0:11

Non, mais toi et Jin Grims vous allez me faire rêver je le sens ;)Je veux un RP avec vous moi ! Razz
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Dim 9 Mar - 15:52

Oh Dante, mon magnifique petit frère /PAF

Viens dans mes sales pattes d'ivrogne que je te bisoute le museau et te mange le mulet (/ °3°)/

Bienvenuuuue °3° ~*
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Dim 9 Mar - 16:37

Merci! =3
Grand-frère! ≧(´▽`)≦ Je veux bien te faire un câlin si tu me laisses te donner des baffes. <3
Au fait, je crois que j'ai fini! Il se peut qu'il y ait des fautes de malade dedans, déjà que je me demandais comment on conjuguait le passé simple en commençant à écrire l'histoire... J'ai la mémoire un peu courte m'voyez. (´_`。)
Bonne lecture. (`∀´)
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Dim 9 Mar - 21:27

Bonsoir et Bienvenue sur le forum !

Alors je n'ai pas le temps de lire ta fiche aujourd'hui, je m'en occupe au plus tôt (moi ou un modo) c'est promis ! Cependant je peux déjà te dire un truc : ton avatar donne l'impression que tu vas envoyer des rayons lasers avec les yeux ! Ce qui n'est pas vraiment...hum... disons pour me plaire ! Tu as donc deux possibilité :
- Enlever les traits rouges qui sortent de tes yeux (comme Cyclope des X-Men =o)
- Trouver un autre avatar de ce personnage qui ne donne pas l'impression d'avoir de super pouvoirs

Voila =3 Désolée pour le petit désagrément !


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Dim 9 Mar - 21:35

Je vais me charger de l'avatar, pas de problème. =)
Edit : Voilà qui est fait.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Mar 11 Mar - 21:06

Bonsoir !

Me voici pour commenter ta fiche.

Concernant le caractère, tu dis explicitement aimer les pizzas... je ne pense pas que ça existe sur arcane ! C'est un mot beaucoup trop moderne, tu m'aurais dis "hamburger" ça m'aurait fait le même effet x) Il faudrait trouver une autre spécialité à aduler plus que ta pauvre défunte mère (ou alors trouver un ancien terme signifiant "pizza")

Ensuite concernant les torches à l'orphelinat dont tu parles dans ton histoire... On utilise plus les torches sur arcane (surtout dans un endroit plein de gosses =x) mais plutôt des lampes à huile. Plus d'info sur l'éclairage sur arcane ici.

C'est tout ce que j'avais à te faire modifier, le reste me va tout à fait. En revanche, il y a une quantité de fautes assez impressionnante et il va falloir bien te relire ! Attention notamment parfois tu passes sans raison de la première à la troisième personne du singulier.


A bientôt !


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Mar 11 Mar - 21:34

Voilà, j'ai modifié, mais pour les phrases je trouve pas. (problème de vue, pour ça que je trouvais pas la ChatBox U_U) Disoulé. ='(
Je savais même pas ce que c'était une lampe à huile, tu m'as appris un truc aujourd'hui.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #13 écrite Mer 12 Mar - 17:25

C'est tout bon je te valide !

BON JEU


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
 

Erwan, un humain comme un autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une amitié pas comme les autres
» 01.03/11.C.Utah - Un hangar comme un autre
» Une petite chatte pas comme les autres.
» Hide & Seek {Kyle}
» Aaron, un gars comme un autre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Présentation des humains :: Fiches Fantômes des Humains-