Suite de l'entraînement

Partagez | .
 

 Suite de l'entraînement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Meslial Bororo
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 25/08/2013
Messages : 94
Liens vers la fiche :
Métier : Apprenti guérisseur
Invocation(s) : Mama (Imaq)
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Dim 23 Mar - 10:03

Bororo était d'accord pour changer de lieu d'entraînement. Ce dernier était pollué par les relents de la mort et les ondes agressivité d'Imaq. Il était certain que des monstres viendraient chercher querelles et que des charognards se rapprocheraient prudemment des viscères encore chaudes et délicieuses.

« Je connais le corps humain. Et je connais son fonctionnement et ses limites. Étant donné que je ne suis pas habitué à autant d'efforts, je vais m'étirer. Si cela ne te dérange pas, j'aimerais que tu me montres quelques mouvements. »

Les muscles du guérisseur étirés, ils étaient repartis en direction de la ville et de son enceinte protectrice. Bororo avait récupéré sa monture, lui avait flatté l'encolure et était monté dessus. Ce geste qu'il avait eu temps de mal au tout début de son aventure lui paraissait maintenant aussi facile et évident que mettre un pied devant l'autre.

Il rentra donc dans Lüh, Imaq sous sa forme de déité à ses côtés.

Pendant qu'il marchait, le froid guérisseur n'avait pas laissé la place à sa frêle et faible personnalité émotive. Il avait profité de ce temps de voyage pour réfléchir à l'expérience qu'il venait de mener et aux conséquences qu'il devait en tirer. En même temps, il réfléchissait au problème qu'avait soulevé Imaq : où s'entraîner dans un lieu tranquille ? Pour Bororo, le problème devenait plus compliqué car d'autres paramètres venait s'y ajouter : quel entraînement allait lui prodiguer Imaq ? Avait-elle besoin de place ou d'un endroit exigue ? La lumière était-elle importante ? Mais peut-être que l'entraînement au corps-à-corps était maintenant terminé et qu'il allait passé à la partie entraînement à l'arc ? Etc. Bref, les questions ne s'arrêtaient pas. Et les inconnus se multipliaient. Il n'avait aucun contrôle, il ne pouvait pas lire les pensées de sa compagne, il décida alors de proposer cela :

« Pourquoi pas se rendre dans la cour abandonnée où nous avons recrutée des sans abri pour le compte de la Capitaine ? L'endroit devrait être désert maintenant. J'irais même jusqu'à supposer que des rumeurs circulent et que ce lieu pourrait devenir hanté, maudit ou un état similaire. »

Bororo marchait à côté de Lustre d'un côté et d'Imaq de l'autre. Ils firent encore quelques pas avant qu'il ajoute :

« Que veux-tu m'apprendre ? Passe-t-on au maniement de l'arc ? »

Cet arme qui bougeait sans cesse dans son dos. Un poids et un encombrement qu'il ne parvenait pas encore tout à fait à considérer comme normal.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Imaq
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Mimay dans Albator, Corsaire de l'espace - 2013
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 109
Double Compte : Kohaku
Liens vers la fiche : Juste ici mon petit.
Inventaire : Aïmar'soïn - Lance Ashura modifiée ( 3m + pointe défensive).
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ○ ○
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Mar 8 Avr - 11:30

Mère et fils rentrèrent à Lüh. Ils demeurèrent silencieux sur le chemin du retour, chacun en proie à ses propres réflexions.  Imaq ne savait que penser de cet entraînement, mis à part que pour l'instant cela était insuffisant. Elle devait viser haut devant l'inconnu du degré de danger que représentait l'équipage d'Edvah. Elle s’auto-disciplina pour tenter de se calmer. Le sort de rage étant encore actif, elle n'arrivait pas à penser clairement. Alors elle se contenta de demeurer en alerte et silencieuse.

Puis vint le moment où Bororo lui adressa la parole, brisant la quelque peu la concentration de la demi-déesse pour garder son calme. Les pupilles dilatées par la magie qui battait ses veines et excitait ses instincts meurtriers, sa queue battait l'air nerveusement, elle lui répondit sans le regarder.

« Oui cet endroit ira parfaitement. Aujourd'hui n'est que le début de ton entraînement. J'observe où est ce que tu en ai, pour évaluer ton niveau actuel. A présent tu auras des exercices quotidiens pour faire de toi un combattant et un archer aguerri. »

Il continuèrent de marcher, mais Imaq ne répondit pas aux dernières questions. Le sort de Rage l'empêchant de réfléchir à trop long terme. Elle ne reprit la parole qu'une fois arrivé à destination.

« Un arc ne doit pas rester constamment bandé, autrement la corde constamment sous tension finira par craquer. Ainsi l'archer, contrairement à ce que l'on pourrait croire, est doté d'une grande force physique, mais aussi d'un grand contrôle, car il est capable de faire ployer le bois et tendre son arc sans le briser. »

La demi-déesse prit plusieurs inspirations, pour se concentrer à nouveau, avant de reprendre.

 «  Tu n'as pas encore la force de bander ton arc. Et tu ne l'auras pas avant la fin de la semaine. Alors je vais t’entraîner à viser, acquérir un œil vif et précis. Une fois la tâche que la Capitaine nous as confiée sera faite, nous débanderons ton arc et t’entraînerons différemment.  Tu ne tireras plus une flèche tant que tu n'auras pas la force de t'en servir correctement.  C'est le meilleur moyen de te blesser dans la précipitation. Cela devrait prendre quelques mois.»

Imaq alla s’asseoir en tailleur sur une caisse en bois et inspira et expira profondément, rabattant sa troisième paire de paupières qui lui donnait ce regard bleu opaque. Que c'était frustrant d'avoir ce besoin de détruire, de protéger, et d'exploser et de se contraindre à l'inaction.

« Pour l'heure, tu vas t'échauffer les bras, faire vingts pompes et ensuite tu videras ton carquois sur l'affiche qui est sur le mur là, trois fois. Tu te placeras à trente pas d'elle. » Ensuite je suppose que nous irons te restaurer, tu seras surement épuisé. »

Mana =15
Rage= 2/3



Clic:
 

Code couleur :#3366ff
▲ Succès ▲


Dernière édition par Imaq le Lun 14 Avr - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Meslial Bororo
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 25/08/2013
Messages : 94
Liens vers la fiche :
Métier : Apprenti guérisseur
Invocation(s) : Mama (Imaq)
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Dim 13 Avr - 9:35

Malgré le contrôle et les paroles sages que prodiguaient Imaq, il était indéniable qu'elle était encore sous le coup de l'émotion. Il y avait tant de rage dans ses intonations et dans ses tics que Bororo ne prit jamais la parole.

Lorsqu'elle eut fini de lui donner ses instructions, le froid guérisseur acquiesça et se mit au travail. Il prit cela comme une expérience nouvelle, une façon de découvrir son corps. Une voie d'étude qu'il avait toujours appliqué sur d'autres corps.

Il se tint debout et observa ses mains. Il les ouvrit et les referma et observa qu'elles craquaient. Cela devait être les conséquences de son précédent entraînement. Son corps souffrait et manquait de combustibles. Il commença à s'étirer les bras, se faisant à nouveau la remarque qu'il n'avait jamais vraiment fait de sports. Il remarqua des tensions dans ses muscles, conséquences de son combat contre Imaq et contre la guêpe géante.

*Bon, vingt pompes maintenant. Comment les faire ? *

Il se retourna vers son instructrice et remarqua qu'elle était toujours sous le coup de la colère. Il ne pouvait s'empêcher de se poser des questions.

*Est-ce de ma faute ? Est-ce du à ma prise d'initiative sur le champ de bataille ? Pourtant, je suis certain que sans cela, elle n'aurait pas eu le temps nécessaire d'intervenir correctement. *

Il revint ensuite à son exercice : les pompes. Il se demanda s'il devait les faire sur les poings ou sur les paumes des mains. Bien entendu, son esprit divagua et il entrevit toutes les possibilités. Sur trois doigts, sur une seule main, etc.

*Faire des pompes sur les mains doit être un bon exercice pour celui qui veut combattre au corps-à-corps, renforcer, endurcir ses poings. Je ne souhaite pas cela. *

Il se mit donc en position sur le sol, sur les paumes de ses mains et commença. Il y alla d'abord doucement dans les premières. Il s'appliquait à bien descendre puis à remonter. Mais il découvrit que l'effort était démultiplié, tandis qu'il sentait le sang battre dans sa tête. Il accéléra alors le rythme, en réduisant considérablement l'amplitude de ses mouvements. Au final, il parvint donc à faire ses vingt pompes. Mais c'était plus des demi pompes qu'autre chose.

Il se releva, ressentant de nouvelles tensions de ses bras, une augmentation de son rythme cardiaque et une sueur sur son épiderme.

Il fit alors quelques pas dans la cour, s'arrêta, étira son cou, étira ses bras, puis s'en alla vers Lustre qui se trouvait un peu plus loin. Il se saisit alors de son arc et de son carquois qui étaient attachées derrière la selle.

Il se souvint alors d'autres paroles sages qu'Imaq lui avait révélé. Deux phrases gravés dans le bois de son arme :

*Lenteur égale précision. Précision égale vitesse. *

Il s'équipa de son carquois, faisant glisser la lanière par dessus sa tête. Il réapprit alors l'encombrement et le déséquilibre léger que provoquait ce « sac ». Il marcha ensuite vers l'affiche, colla son dos contre le mur et entreprit de faire trente pas. Lorsque cela fut fait, il se retourna et découvrit avec anticipation la distance.

Il ferma les yeux et expulsa tout cet air vicié. Lorsqu'il rouvrit les yeux, il se sentait plus apaisé. Plus apte à tendre la corde de son arc.

Les premières flèches furent une catastrophe. Il y en eut une dizaine, presque une vingtaine avant qu'il ne réussisse à déchirer le bord de l'affiche. Il en tira encore quelques unes et finit son premier carquois.

Ses muscles le tiraillaient déjà autant. Et il n'était qu'au premier tiers de toutes les flèches qu'ils devaient tirer. Il étira les muscles de ses bras endoloris et se dirigea vers le mur où étaient plantés la plupart des flèches. Car il y en avait qui n'avaient pas eu la force de se ficher dans le bois. Pourtant rongée par l'humidité et la vieillesse.

Bororo découvrit également que ses bras allaient être sollicités par un nouvel exercice : retirer les flèches du mur. Il fallait tirer, serrer les dents, ne pas se plaindre, et ne pas penser au futur. Un futur qui s'annonçait comme une suite sans fin d'entraînements. Des exercices qui l'amèneraient à une vie infini de piraterie...

Bororo vida son deuxième carquois et parvint à ficher quelques bonnes flèches. La moitié d'entre elles atterrirent par chance. Ou parce que son bras avait flanché à la fin de son geste, ou parce qu'il y avait un courant d'air qui s'étaient faufilés dans leur petit quartier général. C'en était désespérant.

Le troisième fut pire... Bien pire... Ses bras avaient tellement travaillés qu'il n'avait plus la force de tendre la corde. Si tendue. Si contraignante. Parfois, il avait l'impression que l'artisan l'avait trafiqué avec malice, ou qu'Imaq en était pour quelque chose. Elle et sa magie non scientifique.

Enfin, la dernière flèche du dernier carquois. Il était en sueur. Il était épuisé. Il était exténué. Mais il devait encore aller chercher ses flèches. Les ranger dans son carquois. C'en était trop. Le froid guérisseur laissa place au trop-gentil. Ce dernier préféra s'effondrer sur le sol, récupérer son souffle, ne pas trop penser à la douleur qui lui donnait envie de pleurer. Ses yeux fermés, il ne voulait pas les ouvrir trop tôt. Il anticipait la réaction de mécontentement de dépit de Mama. Il voulait qu'elle soit fière de lui. Mais ses jets avaient été si mauvais...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Imaq
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Mimay dans Albator, Corsaire de l'espace - 2013
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 109
Double Compte : Kohaku
Liens vers la fiche : Juste ici mon petit.
Inventaire : Aïmar'soïn - Lance Ashura modifiée ( 3m + pointe défensive).
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ○ ○
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Dim 1 Juin - 12:58

Enfin la magie de rage commença à décroître. Enfin la fille d'Aqua retrouva un semblant de réflexion possible. Même si elle n'avait pas encore l'esprit totalement clair. Discrètement et sans bouger de son perchoir, elle observa Bororo trimer et souffrir le long de ses exercices, qu'il effectuait sans pour autant laisser sa volonté faiblir. Elle observa ses bras trembler sous l'effort, ses yeux le trahir sous la fatigue.

Bien que les tirs furent catastrophiques, ils permettaient à leur auteur de s'approprier ce nouveau membre, cette nouvelle extension du corps que devait devenir l'arc. Un archer tirait sans réfléchir, là où son œil se pose la flèche va. Cependant avant d'arriver à cette absence de réflexion, il fallait que le guérisseur absorbe totalement l'arme comme une partie de lui. Et cela ne se ferait qu'avec la pratique.  

Elle referma sa troisième paire de paupière sur la troisième série, se contentant d'attendre et d'écouter. Le souffle de l'humain changea imperceptiblement, le fils qui l'avait délivrée était de retour. Lorsque ses iris couleur ciel d'été se reposèrent sur lui, elle vit un être épuisé avec un mine piteuse. D'un pas léger, Imaq se leva et alla s'agenouiller devant son petit. Un sourire éclaira son visage félin et elle enferma le guérisseur dans ses bras protecteurs. Elle posa son menton sur le chapeau de son fils, et le berça doucement un instant.

« Félicitation mon fils, tu viens de faire tes premiers pas. »

Elle avait été dure avec lui. Mais c'était par ce que la nature lui avait appris que les plus grands êtres naissaient dans les milieux les plus hostiles. Ainsi elle comptait faire de Bororo quelqu'un de fort, qui à terme pourrait se passer de sa protection si elle venait à faillir. Pour cela, le guérisseur allait devoir affronter un vie dure et difficile. Et au final que cette vie de pirate lui soit tombé dessus, n'était pas si mal, cela contribuerait à l'endurcir.

« Allons te nourrir. »
Dit-elle en finissant par le lâcher pour lui tapoter la joue. « Tu as une sale mine . Il faut te faire reprendre des couleurs ! »



Clic:
 

Code couleur :#3366ff
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Meslial Bororo
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 25/08/2013
Messages : 94
Liens vers la fiche :
Métier : Apprenti guérisseur
Invocation(s) : Mama (Imaq)
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Jeu 5 Juin - 17:52

De retour à leur auberge, Meslial était monté dans sa chambre pour poser ses affaires. S'il n'avait pas ressenti une grande faim, il se serait effondré dans son lit. Peu importait que le soleil ne soit qu'à la moitié de sa course. Il redescendit finalement et s'attable avec Mama. Le serveur passa et il commanda un bon gros steak accompagné de patates.

Épuisé par l'effort, ses pensées s'étaient tues. Ses yeux regardaient le vide, et de la bave s'accumulait dans la commissure de ses lèvres.

Manger fut une terrible épreuve. Ses bras souffraient de la tension qu'il avait du tendre des dizaines et des dizaines de fois. Il devait vite couper sa viande où avoir la mauvaise surprise de sentir son muscle se durcir et rigidifier ses doigts. Il ne fallait pas non plus perdre du temps entre le moment où il remplissait sa fourchette et le moment où cette dernière disparaissait dans sa bouche. A trop attendre, il avait son bras qui se mettait à trembler.

Lorsqu'il eut terminé de manger, il glissa le long de sa chaise, baissa son chapeau et posa ses deux mains sur son ventre. Il était repu et, comme un petit vieux, il ne lui manquait plus que la sieste.

HRP:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Imaq
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Mimay dans Albator, Corsaire de l'espace - 2013
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 109
Double Compte : Kohaku
Liens vers la fiche : Juste ici mon petit.
Inventaire : Aïmar'soïn - Lance Ashura modifiée ( 3m + pointe défensive).
Tranchant ● ● ● ● ●
Résistance ● ● ● ● ●
Maniabilité ● ● ● ○ ○
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Dim 22 Juin - 11:35

H.R.P :
 


Imaq suivit son petit jusqu'à l'auberge où ce dernier se restaura. Elle le couva du regard, heureuse de la voir toujours en si grande forme. Il avait tout donné sans rechigner au cours de ces exercices matinaux et elle était fière de son abnégation. Lorsqu'il fut servit, Imaq fut tentée de le nourrir elle même quand il marqua un temps mort devant son assiette pleine. Mais elle se ravisa, se souvenant qu'ils étaient dans un lieu public et que Bororo était considéré comme un adulte par ses pairs. Alors elle l'observa avec un sourire contrit. Un petit rire désolé secoua sa poitrine quand le mortel termina de manger et se positionna pour une bonne sieste bien méritée.

« Repose toi mon tout petit. Lorsque tu seras prêt à reprendre, je t'enseignerais la vision périphérique. »

En attendant qu'il se repose elle se cala au fond de sa chaise et ramena ses genoux contre elle. Là elle les enserra de ses bras et plongea son nez entre ses genoux. Les yeux clos de leur troisième paupière saphir, elle se mit elle aussi au repos.  Ses sens demeuraient cependant en alerte si un danger menace.

Lorsqu'il se réveillerait, ils iraient sûrement dans leur chambre, histoire que le jeune homme puisse reposer son corps. Après tout, pour apprendre la vision périphérique, il n'aurait besoin que de sa tête, ses bras et ses jambes pourraient rester bien sagement sur le lit douillet.



Clic:
 

Code couleur :#3366ff
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Meslial Bororo
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 25/08/2013
Messages : 94
Liens vers la fiche :
Métier : Apprenti guérisseur
Invocation(s) : Mama (Imaq)
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Lun 23 Juin - 16:52

Affaissé sur sa chaise, Meslial ouvrit un œil lorsqu'il entendit Mama lui donner la suite du programme. Malgré la fatigue, son esprit était intrigué de ce que pouvait être « la vision périphérique ». Certes, il en avait quelques idées, mais il avait cette espèce de curiosité enfantine, d'amusement sans fin d'un gamin qui joue un héros dans une aventure.

« ... »

Il manque dire à Mama d'y aller de suite. Mais il ferma la bouche et lutta contre le sommeil. Ce dernier était trop fort. Il y céda et fit une petite sieste en plein milieu de l'auberge. Il fut réveillé gentiment par un serveur qui lui conseilla de se rendre dans sa chambre. Ce qu'il fit. Avec difficulté et engourdissement.

« Dis Mama, tu n'y vois pas d'inconvénient si je fais un somme de quelques heures ? »

Avant même qu'il n'obtienne une réponse, il rebondit sur le matelas.

« Tu me laisses pas dormir plus de deux ou trois heures, hein ? »

Sa bouche contre le matelas rendit ses derniers mots plutôt incompréhensibles. Il ne lui fallut pas beaucoup plus de temps pour s'endormir profondément.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Suite de l'entraînement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lüh, capitale des Hommes :: Rues de la Ville-