[EVENT] Bal de Printemps déguisé

Partagez | .
 

 [EVENT] Bal de Printemps déguisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 382
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Jeu 3 Avr - 22:20

Bal de Printemps Déguisé



Pour célébrer le printemps, une jeune bourgeoise vivant à Lüh à décidé d'organiser des festivités pour réveiller un peu la ville, bien calme depuis que tous les yeux sont tournés vers Rorn. Pour l'occasion, la salle des fêtes vous ouvre ses portes ! Tout le monde est invité (dans la limite des places disponibles dans la salle) pour venir faire connaissances avec de nouvelles personnes, faire la fête, boire et danser !

Un déguisement est obligatoire pour pouvoir prétendre participer à la fête, l'organisatrice estime que cela permet de casser les codes sociaux entre la noblesse et le petit peuple d'Arcane afin de faciliter les rapprochements. Les Invocations sont autorisées sous forme métamorphosée et déguisée, là encore pour casser les différences entre humains et invocations, et mettre tout Lüh sur un pied d'égalité ! L'entrée ne coûte que 10 Tsuris  qui seront largement remboursés par la qualité du buffet qui vous attend en salle !

Au programme : élection du meilleur déguisement masculin et du meilleur déguisement féminin par Mélodie, l'organisatrice de ces festivités. Il y aura également un petit concours visant à déterminer en quoi Mélodie s'est déguisé. Le premier qui trouvera la bonne réponse gagnera 1000 Tsuris !

Mélodie est actuellement déguisé comme ceci :
Afficher:
 


Citation :
● Pour participer au jeu du "en qui est déguisé Mélodie" vous devez participer aux festivités.
● Pour participer, répondez à la suite de ce message, en indiquant en début ou en fin de post en quoi vous êtes déguisé. Vous devez avoir réalisé votre déguisement sur le site cité au dessus pour qu'il soit valable.
● Les invocations ne peuvent pas participer au concours du meilleur costume homme/femme car un event qui ne concerne que les invocations sera organisé juste après le bal ! Amusez vous bien Wink

ps : je vous conseille d'enregistrer votre déguisement via une capture d'écran et un petit coup de paint (l'upload via le site bug), ou en mettant directement le lien vers le full view

Edit : merci de réaliser des post complet d'au moins 10 lignes !
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Aënaelle Litios
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Naoto Fuyumine- Dogs bullet and carnage
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 306
Double Compte : Nephylim
Métier : Historienne/aventurière
Invocation(s) : Lua
Invocateur : L'éminence grise derrière l'écran
Inventaire : Carnet de voyage, encre et plume, petits outils, un Katana et un poignard
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Ven 4 Avr - 19:24

Beaucoup de célébration cette année. Allez savoir si Aënaelle en était ravie ou non. Si elle regrettait de ne pas avoir encore pu faire un tour du coté de la ville de Rorn, dont l’expansion avait de quoi surprendre, il n’est pas certain qu’un événement mondain sois l’occupation qui lui plairait le plus.
A vrai dire, c’est de voyage dont elle rêvait actuellement. Mais ses projets prenait du temps, ceux de sa mère, eux, se faisaient plus présent. Dès lors, elle avait uniquement besoin de sortir.
La jeune femme aurait préféré la présence d’Hélios, hélas, ce dernier ne se sentait pas des plus à l’aise lors de ce genre de soirée et jamais elle ne le forcerait à s’y rendre. Une petite surprise n’était cependant pas à mettre de coté.
Quoiqu’il en soit, la demoiselle s’habilla en conséquence. Les costumes ne prenait clairement pas l’essentielle de sa garde robe. A vrai dire, il ne s’agissait pas vraiment de déguisement. Juste des petits accessoires dans ses cheveux venant décorer ses pièces de tissus brodés. Inacceptable lors d’une soirée à la haute. Mais ici, c’était parfait : agréable, confortable et élégant. Du bleu, encore et toujours. Tout partait d’un cadeau de son père, le style, comme la couleur. Et, quand elle le pouvait, elle n’hésitait pas à faire vivre à travers ses habits, ce petit présent qu’un père fait à sa fille.
Quand au reste, il était facile de deviner une petite influence de son ami divin.
Avant de partir, un rapide coup d’œil dans le miroir, convaincu, elle fila sans tenir compte des paroles de sa mère. Si hélas, Rowena n’avait pas pu se libérer, qu’importe, elle trouverait bien à s’amuser seule, loin de tout les codes fatigants de la noblesse. Aënaelle comptait bien être perçu comme une jeune femme normale, venant juste s’amuser et profiter de la musique.

Sous son ombrelle, elle vint payer son entrée sans se présenter. Elle n’était pas la première et cela lui convenait parfaitement. Des têtes se tournent, d’autre nom, elle ne reconnait personne alors personne ne la reconnaitra. La demoiselle sourie, la soirée s’annonçait prometteuse.
Rapidement, elle repéra la belle organisatrice de l’évènement. Il n’y avait rien à reprocher. Aussi bien pour son costume que sa prestance. Mais surtout parce que tout était bien prévu, rien ne manquait. Une perfection qui faisait plaisir à voire. Elle parvint à venir la saluer et la féliciter pour tout le travail accomplie et surtout pour la beauté dont elle faisait preuve, ne laissant personne indifférent. Une habitude attrapée au cours de ses différents bals : toujours venir saluer et remercier la maitresse de soirée. Un simple détail pouvant trahir ses origines, mais elle s’en moquait, persuadée qu’elle ne serait surement pas la seule à venir présenter ses hommage à Melody. Elles discutèrent un our instant avant que d’autres n’appelle la petite fée et que la noble demoiselle ne s’en aille profiter de la soirée. Les occasions de reprendre la où elles s’en étaient arrêtées se présenteront d’elles mêmes.

La musique, enchanteresse, ne manquerait pas d’enlever les inviter pour les amener à danser. Mais pour le moment, la jeune, femme, ombrelle fermée et reposant sur son épaule se contentait d’aller et venir, échangeant quelques mots avec d’autres personnes en présence.


Naelle est de sortie!:
 


▲ Succès ▲


Dernière édition par Aënaelle Litios le Jeu 24 Avr - 17:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1833
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Sam 5 Avr - 15:48

Ariez adorait les bals, malheureusement ils étaient en général réservés à la noblesse de Lüh. Elle se rassurait en imaginant une soirée pompeuse, organisée entre nobles habillés le plus luxueusement possible pour étaler leur richesse, parlant politique et commerce en s'ennuyant à mourir. Malgré tout elle les enviait, car elle adorait danser. Il y avait dans la salle des fêtes une magie qu'elle ne pouvait décrire et qui l'attirait comme du miel. Ce bal là en plus semblait très différent puisque chacun, quelque soit son milieu d'origine devait venir déguisé. Elle en fut excitée comme une puce, changeant d'idée tous les jours sur le meilleur costume à porter ce jour là. Finalement elle n'adopta définitivement sa tenue que la veille. Assumant pleinement les événements qui lui été arrivé dernièrement, c'est en pirate qu'elle s'était déguisée.

Elle portait un long manteau rouge orné de fausses fourrures de décorations en tissus rappelant la couleur de l'or sans en être. Une boussole retrouvé dans une armoire était accrochée à sa ceinture. Elle avait forgé elle même les boucles qui ornaient ses chaussures (de vieille botte remise en état) et qui faisait office de tour de bras. Pour le chapeau, elle avait cousu elle même le petit crane sur le devant, ajouté les décorations et les plumes. Elle était très fière du résultat et c'est la tête haute qu'elle se présenta à la Salle des Fêtes le jour J.

Elle repéra rapidement la jeune Mélodie qui était splendide avec des ailes magnifiques fixées dans le dos, on aurait dit qu'elle allait s'envoler. Parmi la foule de personnes déjà présente, Ariez remarque une jeune femme, portant un costume typique et une ombrelle très élégante. Il faudrait songer à lui parler plus tard. Ariez avait également invité Sheiko au bal. C'était un ami à elle qu'elle n'avait pas revu depuis longtemps. Elle avait laissé une lettre dans sa boutique, et espérait qu'il viendrait. Elle avait aussi convié Vaea à venir, si l'envie lui disait.


Ariez est déguisée comme ceci:
 


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Dim 6 Avr - 0:43

Une, deux, trois en partant de la droite ... 4 ... 5 ... 6 .. 6? Ce n'était pas juste une ombre ça? L'assassin plissa les yeux un instant, avant de se raviser, ce n'était donc pas une ombre ... 7 ... 8 ... Il finit par soupirer, et tendit le bras vers sa table de nuit avant de saisir la dague qui s'y trouvait bien gentiment posée, la lançant vers la poutre dont il comptait les rayures depuis tout à l'heure. Se plantant dans un bruit mat, la petite arme resta figée là sans même vibrer, semblant destinée à rester à cet endroit jusqu'à ce qu'on ne l'en décroche. Soupirant en se disant que le jour n'était pas venu pour s'embêter à décrocher une lame de plus ou de moins de son plafond, Nathaniel décroisa les jambes, et s'assit sur le rebord de son lit, le tenant entre ses doigts, observant les planches à peu près jointives qui faisaient le sol de sa chambre. Presque nu, le jeune homme aux cheveux vert pâle se redressa, s'étira en baillant comme tout être normal qui vient de se réveiller, et remit son sous-vêtement correctement en place avant de s'approcher de sa penderie. Un mot était épinglé sur le battant, qu'il prit pour lire d'un air ensommeillé. Ha, c'était donc bien ce soir ... Pour une fois qu'il sortait non pas pour le travail mais pour s'amuser ... Un bal costumé donc. Ouvrant les deux battants de bois, le jeune homme plissa les yeux avec un petit sourire amusé pour observer les choix qui étaient les siens ... Un costume ... ses tenues de tous les jours étaient des costumes, il n'avait presque que l'embarra du choix.

----

Achevant de mettre sa capuche en place, le jeune homme chassa une mèche qui se tenait devant ses cheveux, et se tourna pour traverser la pièce, et regarder une de ses plus grandes richesses : un morceau de miroir, d'une taille plus que respectable ( bien qu'il ait visiblement été brisé et retiré à un ensemble encore bien plus grand ) fixé contre son mur en étant posé sur quelques chevilles de bois qui ressortaient. Le jeune homme observa son reflet, et cilla un petit instant. Plaçant la mèche rebelle de tantôt sur sa cicatrice pour la masquer, il sourit en remettant un peu la capuche en place, laissant son esprit divaguer légèrement et lui rappeler comment il avait obtenu ce miroir, quelques mois plus tôt, dans la maison d'un noble qui se défendait bien plus qu'il ne l'aurait cru ... Il avait fini par se retrouver à se battre, coutelas contre rapière, alors que l'homme face à lui était pourtant en chemise de nuit, et que la jeune femme dans son lit hurlait en se tenant derrière les draps. Certes, un combattant expérimenté s'il en était, et doué d'un sang-froid exemplaire mais ... ça n'avait pas empêché le jeune assassin de parvenir à le faire lâcher son arme en lui lacérant le dos de la main, avant de lui saisir le bras, puis le col, et de le tirer jusqu'à la coiffeuse, contre la vitre de laquelle il lui avait éclaté le visage, faisant voler des débris de miroirs en l'air. Il avait achevé son travail à l'aide du morceau le plus effilé qu'il avait vu, avant de réfléchir, et de retirer le gros morceaux qui restait encore dans le cadre ... Gros morceau dans lequel il se regardait actuellement. Se détournant de son reflet pour prétexter ne pas être à ce point narcissique, le jeune homme quitta sa chambre de bonne, descendit les escaliers, salua la propriétaire de la maison en passant, lui tirant un juron de stupeur du fait de sa tenue, et se mit à courir dans les rues, passant à travers la foule de la même manière que d'habitude, plus agile qu'un félin et aussi discret qu'un pachyderme. Le grelot qu'il portait autour du cou y était peut-être pour quelque chose d'ailleurs.

Finissant par parvenir à la salle des fêtes qu'on lui avait indiqué, le jeune homme entra en passant au milieu d'un groupe de jeunes femmes, dont une ou deux ne manquèrent pas ( ironiquement? ) de le complimenter sur l'imagination dont sa tenue faisait preuve, et paya son entré en adressant un sourire charmeur au jeune homme qui était en charge, faisant par ailleurs douter ce dernier de manière tout à fait délectable. Pénétrant la foule des convives en testant le tranchant de l'une des fausses dents qu'il s'était pour l'occasion mis dans la bouche, le jeune homme s'approcha d'une jeune fée aux cheveux dorés, songeant un instant à la remercier ... Puis renonça à son projet en voyant la foule qui se pressait autour d'elle. Faute de cela, il pouvait toujours, pour l'instant, se trouver un ou une partenaire de danse ... Pour peu qu'il fasse connaissance avec qui que ce soit de précis ... Peu de personnes de son milieu semblaient présentes il faut dire. Haussant les épaules, le jeune assassin se contenta de rester légèrement en retrait en attendant son heure.

Nathaniel en costar.:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Lun 7 Avr - 17:02

Spoiler:
 

Mara ne savait pas trop ce qu'elle venait faire ici. Cela faisait vraiment longtemps qu'elle n'avait pas vu Tarec'Mah, et elle ignorait si elle se souviendrait d'elle -ou même si elle serait venue. Mais elle s'était dit que puisqu'elle était à Lüh, autant tenter le coup. Elle s'était habillée comme un drôle de chapelier qu'elle avait rencontré plus tôt dans la ville, qui déambulait en racontant des choses incohérentes -apparemment il était en retard pour le thé ou quelque chose comme ça. Elle espérait que cela collerait au thème du bal costumé. Elle n'avait rien d'autre de toutes façons. Elle sorti à contre coeur ses dix tsuris de sa poche et entra dans la grande salle.

Tarec'Mah et elle ne s'étaient connues que brièvement, puisqu'elle avait dû quitter l'auberge bien vite, mais elle avait beaucoup apprécié sa compagnie, qui changeait des personnes auxquelles elle s'était habituée. Avant de partir, elle lui avait proposé de l'accompagner au bal de printemps, à Lüh. Ce n'était même pas envisageable à l'époque, mais il s'était passé un certain nombre de choses dans la vie de Mara depuis -notamment l'apparition de Min qui l'avait enrôlé dans l'équipage d'Edvah, et elle avait fini par arriver à Lüh.

Et maintenant elle déambulait dans la foule sans savoir par où commencer. Elle n'avait jamais vu autant de personnes réunies en un seul endroit, et cela la rendait, sans qu'elle sache pourquoi, particulièrement joviale. La salle des fêtes était grandiose, c'était probablement l'endroit le plus luxueux qu'elle avait jamais vu, et les décorations -des guirlandes de fleurs principalement- étaient absolument charmantes. Elle s'arrêta un instant au buffet qui débordait de bonnes choses et s'empiffra de tout ce qu'elle pouvait trouver avant de se remettre à la recherche de son amie. Elle se fit bousculer par plusieurs personnes, des garçons l'invitèrent à danser, ce qu'elle refusa gentiment, et elle finit, au bout de quelques minutes, par apercevoir Tarec'Mah. Elle s'avança à grands pas vers elle, et avant qu'elle ai pu dire quoi que ce soit, la prit dans ses bras.

- Hey.

Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait fait ça, elle savait que son amie n'était pas très joviale, mais la proximité de tout le monde semblait justifier son acte. Elle espérait simplement qu'elle ne s'était pas trompé de personne.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 528
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #6 écrite Lun 7 Avr - 23:32




Nérée avec Ambre en prime :
 

Cette fois-ci, elle avait renoncé à son évasion si recherchée pour se complaire dans la futilité de la fête et de ses divertissements, pour ainsi profiter pleinement et simplement du bal qui se déroulait sous ses yeux.

Elle ne savait guère pourquoi. Elle haïssait ce monde fait de futilité en tout genre. Pourtant, elle n'avait que peu hésiter à répondre présente à l'invitation qu'elle avait eue. Elle détestait frissonner de froid, et pourtant, c'était bien à demi-nue que la jeune femme avait décidé de se présenter à la fête. Venir n'allait certainement rien lui apporter à son insignifiante vie, et cependant, elle se trouvait dorénavant devant le lieu du bal de Lüh, contemplant avec une certaine innocente ce bâtiment qu'elle n'avait jamais eu l'occasion de voir. La dame aux fleurs songeait. Blottit dans son cou, Ambre s'agitait quelque peu face à l'agitation de la foule qui s'agglutinait comme des insectes devant l'entrée du lieu. Doucement, Nérée tenta de l'apaiser en lui caressant la tête de sa fine main, ne se résignant à la laisser seule au vieux manoir de son défunt père. Après un temps qu'elle jugea infime et interminable, elle reprit lentement sa marche, tenant dans sa main les quelques Tsuris requirent pour l'entrée, quand bien même elle n'avait vérifié le montant exact de sa petite somme. Mais cela n'était guère important. Dans quelques instants, elle serait elle aussi l'une des nombreuses convives du bal costumé, tous invités par fameuse Mélodie, femme qui n'était pas prête de quitter les songes de chacun. Ce bal n'existait, au final, que grâce à elle. Là bas, peut-être que la dame aux fleurs allait rencontrer de nouvelles personnes, ou tout simplement être une fois de plus l'objet des convoitises malsaines des hommes. Au final, tout cela n'avait pas d'importance.
À vrai dire, elle n'aimait pas les bals.

« Madame, vous... » Elle ne se retourna pourtant pas. Elle avait déjà passé le seuil de la salle des fêtes. La jeune femme, après avoir fait rapidement la queue, avait simplement donné les pièces à l'homme assigné à recueillir les participations financières, ne se souciant guère de sa réaction et de ses dires. Celle-ci avait surement dû donner bien plus qu'il ne fallait, même si cela ne la fit pas se retourner pour avoir son dû. La pièce était grande, et déjà empli d'hommes et de femmes tous déguisés. Il était vrai que Nérée ne s'attendait pas à y voir autant de monde, cette vision la déconcertant quelque peu. Pourtant, elle fut doucement satisfaite de ne voir aucun costume ressemblant au sien. Il fallait dire que, ayant des goûts assez particuliers, la demoiselle n'avait délaissé ses fleurs, tandis qu'elle avait choisi un accoutrement assez dénudé dans l'une des grandes penderies de son manoir poussiéreux. Il fallait dire que, malgré sa petite fortune non négligeable, elle n'avait guère pris le temps d'acheter un costume, ayant donc fait avec les moyens du bord. Derrière elle trainait les deux longs pans de tissu qui étaient accrochés à son dos, lui donnant une certaine prestance qui ne manquait pas de faire tourner les têtes. Mais ces regards et murmurent superflus n'importunaient guère Nérée, qui se contentait de traversée la foule agglutinée autour de la reine de la fête en costume de fée. En effet, la dame aux fleurs était attirée par une chose bien plus intéressante.

Tel un insecte attiré par la lumière d'une lampe à huile, Nérée se dirigeait inconsciemment vers la douce musique qui s'élevait en ces lieux, désireuse d'entrevoir le visage des musiciens. Ainsi, elle ne se soucia guère des hommes et femmes qu'elle effleura, ne se soucia guère des pirates et des chapeliers fous rencontrés sur son passage. Sur ses épaules, Ambre somnolait tranquillement. Arrivant avec satisfaction à son objectif, la dame aux fleurs s'arrêta non loin du groupe d'artiste engagée pour animer le bal costumé, déjà en pleine action pour ne pas laisser le simple brouhaha des discussions détrôner le silence. Lors d'un court instant, ses yeux vairons restèrent fixés sur ceux-ci, se délectant de la savoureuse musique qui emplissait son être. Pourtant, elle changea bien vite d'objectif, délaissant celui qui la contentait tant. Elle avait bousculé quelqu'un au costume étrange, il y a peu. Se retournant, elle scruta la foule, espérant silencieusement de le ou la rencontrer du regard. En vain. Pourtant elle ne se résigna guère à le ou la retrouver face à cet essai non concluant.
Elle avait tout son temps devant elle.




   
   
   


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Mar 8 Avr - 16:19

Nolan avançait dans les rues de Lüh, il n'y avait aucun doute possible sur sa destination. En effet son accoutrement plutôt hors du commun ne pouvait convenir qu'à un seul endroit. Le bal de printemps organisé par une dénommée Mélodie. Il ne connaissait absolument pas cette personne et n'avait pas plus envie que ça de s'y rendre. A vrai dire c'est son père qui avait insisté pour qu'il s'y rende. D'après lui ce serait une bonne chose qu'il participe à ce genre d'événement, après tout il était tout de même un O'Deel. Son paternel avait insisté fortement sur la chose tout en ne lui laissant pas réellement le choix, il arriva à bout de son fils par privations diverses et variées.

L'adolescent était vêtu d'un nombre incalculable de couche à ses yeux qui pourtant ne le protégé pas réellement du froid vu que toute une partie de son torse était à la proie du vent. Ses habits étaient signés d'une grande couturière de la capitale. Tout spécialement conçus pour Nolan. Celui-ci n'était pas totalement convaincu par la tenue, certes il la trouvait belle mais d'après ce qu'il avait compris le bal avait pour but de mélanger les castes de la ville ... Comment pouvait-il nier son sang noble avait tant de fils d'or sur l'accoutrement ? Il ne comprenait pas bien le but de son père sur un tel acte mais s'était tout de même résigné à porter ce déguisement.

Le blondine, coiffé comme jamais il ne l'avait été, n'aimait pas trop tous ces regards se retournant sur lui dans la rue. Ce n'était pas le fait de sortir du lot par son déguisement qui le dérangé mais le fait que celui-ci crie sa richesse. Ce fut pour cette raison qu'il décida d’agrémenter le tout d'un masque, avec celui-ci il pourrait passer incognito. Et puis rien que l'idée que le plan de son père tombe à l'eau lui plaisait particulièrement. Qui pourrait savoir qu'il était un O'Deel sous un masque ?

Nolan tendit les quelques pièces d'on il lui fallait se délester pour faire partie des convives. Aucun pincement au coeur, déjà que le prix était dérisoire. Puis même si celui-ci s'était composé d'une coquette somme l'argent venait de la poche de son père et non de la sienne. Tout en franchissant le seuil de la porte il ne pu s'empêcher de laisser balader son regard à droite et à gauche, admirant les décorations dans un premier temps et ensuite sur les costumes. Il y avait de tout et pour tous les goûts.

Rapidement il comprit les désagréments de son marque. La buée qui venait se déposer dans celui-ci lui donnait l'impression d'être dans un mini micro climat chaud tout en étant humide. Mais surtout,l'incapacité de se réhydrater ou de se rassasier sans avoir à soulever celui-ci. Enfin bon, l'avantage qu'il lui apportait valait bel et bien quelques sacrifices.

L'adolescent avançait dans la foule coupe à la main. Seul une seule chose aurait pu trahir son identité, ses yeux vairons resplendissant dans la noirceur que le masque portait sur son visage.

Nolan avait déjà oublié toutes les indications que son père lui avait donnés, remercier l'organisatrice de l'événement, ne pas attirer l'attention sur soi et j'en passe. Le blondinet était déjà en train de passer outre ces deux avertissements, n'ayant même plus pensé au premier et se laissant aller à une danse peu commune des bals dirais-je, plus inspirée de sa vie antérieure d'artiste itinérant. Pas mal de regards se braquèrent sur lui mais il n'en avait que faire, après tout il portait un masque.

Tenue de Nolan
Spoiler:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Mer 9 Avr - 12:55

Dagnir me tenait la main fermement, pour que je ne m'enfuit pas à la dernière minutes. Il faut dire qu'il y avait de quoi! Je n'avait jamais assisté à un bal, et j'étais nerveuse comme pas possible! Attendez, j'ai dit nerveuse? Mais non voyons! Mes mains qui trembles? C'est le froid! Le visage crispé? C'est ma colère parce que j'avais perdu face à Aslan! Le cœur qui bat à cent à l'heure? C'est... Bon, d'accord... J'étais nerveuse... Et si Dagnir n'avait pas été la ce soir, près de moi, j'aurais certainement pris mes jambes à mon cou depuis belle lurette! C'est donc à son bras que je passais les portes de la salle des fêtes.

La soirée ayant pour thème les costumes, j'ai, ou plutôt... Dagnir, à choisit un costume pour moi!

Je portais une robe rouge en bas et blanche en haut, arrivant au dessus des genous et avec de longues manches qui d'après lui ressemblait aux kimonos que portaient les prêtresses japonaises de l'ancien monde. J'avais une large ceinture rouge qu'il avait nommé obi, qui s'attachait en un gros nœud à l'arrière d'où pendait à chaque extrémité de grosses clochettes (vous savez? Celles que portent les chats, rondes et dorées)  et mes pieds étaient chaussés de chaussures très étrange à talon très hauts et plats, surmontées de longues chaussettes blanches. Pour donné la petite touche "mignonne" comme m'avait dit Dagnir à de nombreuses reprises, je portais un masque de chat, que j'avais préféré mettre sur le côté pour éviter d'avoir trop chaud!
Pour paraître plus jolie mais aussi plus femme que d'habitude, j'avais lâché mes longs cheveux ondulés qui couraient jusqu'en bas de mon dos, mais ce n'est pas pour autant que je me delestais de mes armes! Bien au contraire! J'avais dissimulé un couteau sanglé au niveau de mon avant-bras gauche et un second était lui aussi sanglé mais à ma cuisse droite cette fois-ci.

Observant autour de moi les gens déguisés en chat et compagnie, je fini par retourner mon attention sur Dagnir et lui murmurer mal à l'aise.

- Et bien, que la fête commence! Mon jeune ami...

mon costume à moi:
 
▲ Succès ▲


Dernière édition par Meiro le Mar 22 Avr - 15:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Mer 9 Avr - 19:37

Nausicaä se regarda dans le miroir et rigola doucement. Elle était ridicule, tout simplement ridicule. Pourquoi donc voulait-elle à tout prix aller à ce bal ? Elle ne savait pas... Ou si,n peut-être était-ce à cause de sa mère qui le lui avait demandé, ne pouvant pas y aller elle même. Que d'ironie, et dire qu'elle avait tout fait pour fuir cette réception facultative et voila qu'elle s'y retrouvait les deux pieds dans le plat. Enfin bon, une fois dans sa vie ça ne pouvait pas la tuer.

Elle soupira doucement et réarrangea une dernière fois son costume avant de descendre à l'étage et de saluer rapidement la petite famille souriante qui prenait son repas du soir. Car oui, il n'y avait qu'elle qui devait y aller, le père étant trop malade et la mère trop fatiguée et en charge de garder ses jeunes enfants. La jeune demoiselle sourit doucement avant de quitter la demeure familiale et de se diriger vers la salle des fêtes.

La jeune femme s'arrêta néanmoins un instant, hésitante. Elle ne savait pas où était Ika. Oh et puis non, elle lui avait dit qu'il pouvait aller redécouvrir son monde et elle n'avait pas besoin de lui dans l'immédiat. Elle rit avant de se remettre en route.
Puis elle arriva devant le grand bâtiments où des carrosses se succédaient et où des convives, tous habillés plus élégamment les uns que les autres, se retrouvaient en de bons termes.

Elle entra timidement et resta un moment figée, ébahie par tout ce monde. Puis la demoiselle s'avança, seule, dans cette foule qu'elle ne connaissait pas. Le petit lapin venait d'être lâché dans l'enclot des loups...

Nausée petit lapin blanc:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Tarec'Mah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Edvah
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des Rp
Elément : Terre
Invocateur : Sheiko
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Dim 13 Avr - 10:14

Spoiler:
 

Elle avait dû réfléchir pendant assez longtemps avant de trouver une idée. Cette histoire de bal déguisé ne lui plaisait pas tant que ça mais si elle voulait entretenir cette sorte d’amitié qu’elle avait réussi à nouer avec Mara… Et bien elle devait trouver un costume. Il fallait quelque chose qui serait qualifié de « joli » par l’assemblée, de pas trop excentrique mais sortant de l’ordinaire. Mais qu’était l’ordinaire des Hommes ? Elle passa bien la matinée à réfléchir. Elle ne connaissait pas tant les humains et ne voyait pas ce qui pourrait passer pour un déguisement. Ils avaient déjà cette manie de s’accoutrer, il y avait en plus des codes pour cela. Le reste de la faune était tellement plus paisibles que ceux-là…
En soupirant, elle décida déjà qu’il fallait qu’elle prenne forme humaine. Elle fouilla dans sa mémoire pour reprendre exactement le même corps. Les mêmes cheveux roux, de la couleur que ses feuilles ; les mêmes yeux émeraudes, les mêmes formes frêles… Il lui fallait une robe. Une robe comme ceux qui se prénommaient nobles. Puisqu’elle devait être la fille d’un opulent marchand, elle ne pouvait pas se faire passer pour… Une catin ? Une invocation ? Elle haussa les épaules et se mit à faire travailler ses méninges. Un costume en rapport avec son élément tient.

Elle sortit de la ruelle en époussetant sa tenue. Voilà. Elle se trouvait assez humaine dans sa tenue, mais l’ajout de quelques fioritures lui donnait un côté estival… Enfin bref, elle avait fait ce qu’elle avait pu. De toute façon elle ne participerait à aucun concours. Elle ne pouvait pas participer à celui des humains et ne comptait pas encore dévoiler à Mara qu’elle était un gros varan… A l’entrée, personne ne lui fit la moindre remarque, à part pour lui réclamer les 10 Tsuris. Elle fouilla dans la bourse qu’elle avait volé à la taverne et la tendit à la personne. Il devait y avoir le compte, et de toute façon elle n’en aurait plus besoin… Sinon elle trouverait le moyen d’en ravoir.

La quantité d’humains et d’invocations réunis dans la salle était à couper le souffle. Il y avait trop de monde… Et si Sheiko était là ? Ushiran ? Puis une évidence la frappa. Personne à part Mara ici ne la reconnaitrait. Elle n’était qu’une humaine comme les autres ou une invocation banale souhaitant faire passer le temps. Personne ne se douterait de rien. Elle s’avança lentement dans la foule, sa robe était encombrante mais d’autres personnes avaient choisis des déguisements beaucoup plus excentriques que le sien et elle n’était pas la seule à devoir batailler avec les baleines de ses jupons pour avancer. Elle réussit à atteindre ce qui ressemblait à un buffet et se mit à grignoter par ci par là ce qui lui semblait familier d’aspect. Ce n’était pas mauvais au final. Elle en profita également pour boire une gorgée d’elle ne savait encore trop quoi avant de se sentir enlacer.

« Hey ! »

Elle se retourna, un sourcil levé. Qui pouvait bien… Mara. Ce devait être elle ! Déjà qu’elle avait des difficultés à différencier les humains, s’ils s’amusaient en plus à changer d’apparence, elle ne s’en sortirait jamais…

« Tu m’as fait peur. »

Elle rit doucement et posa son verre sur la table. Il valait sans doute mieux éviter les chutes et les éclaboussures au milieu de tous ses costumes.

« J’ai failli ne pas te reconnaître, ça te va vraiment bien. »

Elle leva une main pour toucher ce qui se trouvait sur le dessus du chapeau de son amie. C’était vraiment amusant. En plus, elle avait dû avoir à fouiller pour trouver tout ça. Tary, elle, n’avait eu qu’à prendre l’apparence qui lui plaisait le plus… Sans doute la raison pour laquelle les invocations et les humains ne pouvaient pas participer au même concours.

« Comme ça va, alors ? »


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 382
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Jeu 17 Avr - 9:45

Mélodie observa avec beaucoup d'enthousiasme tous les invités déguisés. Pour l'instant elle était la seule à arborer des petites ailes de fées mais vit avec joie qu'il y avait des gens aussi fous qu'elle pour oser les oreilles de lapin ou la queue de chat. Le bal s'adressant à tous, beaucoup de personne ne se connaissaient pas, il était temps pour Mélodie de pousser les gens à faire plus ample connaissance !


Elle fit un petit geste à l'orchestre qui commença à jouer une musique un peu plus entraînante. Elle se dirigea ensuite avec petit pas rapide dans l'assemblé, prenant de parfaits inconnus par la main et les entraînant à danser ensemble.

Elle réunit ensemble l'homme déguisé en costume de chat et la demoiselle en lapin

"Joli paire d'oreilles ! à tous les deux !"

Elle leur fit un clin d’œil complices en les laissant faire connaissance. Recommençant ses allées et venus dans la foule pour composer les duos, elle réunit ensemble la jeune fille à l'ombrelle et la jeune fille avec le fennec, elle ne savait pas qu'elle allait forcer deux jeunes filles d'ascendance noble à se lâcher sur la piste :


"J'adore vos tenus ethniques ! Montrez nous comment vous faites la fête !" Elle remarqua que le fennec clignait des yeux, elle qui pensait que c'était une peluche, eut un nouveau regard complice : "on lui trouvera aussi un partenaire !"

Retournant dans la foule, il restait l'inconnu masqué qui se déchaînait déjà sur la piste d'une façon singulière, et la pirate. Pas besoin d'inciter l'homme masqué à danser, il était déjà habité par la musique, elle conduisit donc la pirate à lui, les incitant à entamer une danse à deux avec un grand sourire complice.

Elle adorait ce moment ou elle forçait les rencontres. Pour les plus timide qui ne savait pas quoi faire de leur main, elle ouvrit le pas en attrapant le bras d'une personne proche d'elle. Le plus simple pour ceux qui ne savait pas danser, c'était de joindre face à eux leur main droite, de faire quelques pas en rond, puis de changer pour la main gauche et de faire quelque pas dans l'autre sens, et ainsi de suite ! Pour les moins timides, il suffisait de savoir simplement bouger son corps !
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Sheiko
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Wen_M
Date d'inscription : 23/08/2013
Messages : 44
Double Compte : Kamaël
Liens vers la fiche : Mon histoire
Elément : Air
Métier : Guide
Invocation(s) : Tarec'Mah, Fauve
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Lun 21 Avr - 10:40

Poussant un soupir, je glissais ma clé dans la serrure de mon échoppe. Je venais d'achever une nouvelle expédition dans la forêt de Jade qui, comme toutes les autres, s'était achevée au lac des Astres avec une série d'exclamations époustouflées de la part des participants, acte ridiculement dangereux au milieu de tous les prédateurs environnant, mais que personne n'avait l'intelligence de réprimer. Comme d'habitude, tout s'était bien passé, rien n'était sorti de l'ordinaire. Encore.

Depuis le retour de l'expédition sur l'île des Kouroukas, les excursions avaient perdu toute leur saveur... Auparavant, chaque vision du lac des astres par une nuit claire m'aurait enchanté. Mais après avoir discuté avec un représentant divin et participé à la capture de créatures inconnues capables de blesser même un demi-dieu ? Tout cela semblait désormais bien pâle, banal.

Poussant la porte, j'allais entrer nonchalamment, comme à mon habitude, lorsque j'aperçus une lettre pliée sur le sol, probablement glissée sous le porte. Je la ramassais par un coin et l'ouvrait d'une secousse, tout en m'approchant de mon comptoir afin de déposer mon paiement. Il s'agissait d'un message d'Ariez, la forgeronne. Portant machinalement la main au pommeau de l'épée qu'elle m'avait forgé, je parcourais rapidement son écriture, qui se révéla être invitation à un bal organisé par une quelconque noble. Elle semblait insister particulièrement sur le fait qu'il fallait être déguisé afin de participer.

Je jetais un oeil à la date, et me rendis compte qu'il s'agissait d'aujourd'hui même, et que la bal allait commencer sous peu. Il n'y avait pas moyen pour moi de m'y rendre à la fois à l'heure et présentable, aussi rejetais-je l'idée d'un haussement d'épaule et commençais-je à vaquer à mes occupations habituelles, à savoir l'entretien de mon matériel. Toutefois, pendant que mes mains effectuaient les tâches de façon méchaniques, mon esprit se souvint de mes pensées tandis que j'ouvrais ma porte. Je me rendis alors à quel point je pouvais être hypocrite, me plaignant intérieurement d'avoir une vie banale et repoussant les occasions de m'en éloigner. Abandonnant les tâches en l'état, j'entrepris de laver les jours de voyages tout en réfléchissant à la façon dont je pourrais m'habiller. Je n'avais guère d'habit différent, la quasi-totalité de mes habits étant destinés au travail. Je parcourais mentalement mes possessions, et m'arrêtaient sur l'une des premières oeuvres qu'Ariez avait executé pour moi: une grande Faux noire. Aussitôt, j'eus mon idée, revêtant un pantalon noir, une robe de même couleur couvertes de bandes des tissus pendant tout autour, des symboles rouges à leur extremité. Je jetais une ancienne cape de jais sur mes épaules et décrochais ma faux du mur, prêt à partir. Je ne serais probablement pas à l'heure, mais mieux valait tard que jamais, n'est-ce pas ?

Je marchais donc d'un pas rapide vers le lieu de la récéption, les bandes de tissus voletant légèrement. Lorsque j'arrivais vers la porte d'entrée, la musique me parvint, ainsi que les cris et les chants de la population: j'étais donc légèrement en retard. Je n'étais toutefois pas le seul, aussi me glissais-je après un couple qui bavassait gaiement dans la courte file. Après avoir reglé ma taxe d'entrée, j'entrais dans la salle tandis que les gardes jetaient des coups d'oeil mal à l'aise à la faux, sans toutefois m'arrêter. J'haussais les épaules tout en m'avançant plus profondément dans la foule, certaines personnes jetant des regards effrayés à la lame que j'arborais. Je souriais intérieurement: N'était-ce pas là la réaction appropriée à ce déguisement ?

Déguisement:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Winglece
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Chaos-Draco
Date d'inscription : 23/08/2013
Messages : 399
Double Compte : Cheshire
Liens vers la fiche : Winglece
Elément : Eau
Invocateur : //
Inventaire : De la glace... T.T
Sorts :
Liste des sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #13 écrite Mer 23 Avr - 16:08

Costume:
 

-Cette foutue salle des fêtes doit être pas loin...

*Ronchonne pas*

*C'est déjà bien qu'on te laisse y aller...

*Ouais ouais....*

*En attendant, c'est toi qu'a demandé à Luce d'y aller a sa place...*

Le costume ne se voulait pas compliqué: Une grande et large mais pourtant légère écharpe autour du cou dont les extrémités arrivaient au genou. Le haut était constitué de deux pièces: Une chemise blanche légère mais large au niveau des avants bras et une chemisette bleu bordée de feuille d'or par dessus n'arrivant même pas au nombril. Niveau bas c'était un simple pantalon blanc auquel par dessus s'enroulait un tissu de la même sorte que la chemisette. Pour tenir ce tissu une ceinture de tissu elle aussi bleu. Ne voulant m’embêter plus que ça je pris des bottes moitié cuir, moitié fer pour finir le tout.

Arrivant enfin sur la fameuse salle des fêtes je présentais l'invitation au personnel a l'entré et m'engagea à l'intérieur. La musique battait déjà son plein et je me fit petit pour éviter de déranger.... Autant attendre la prochaine danse ils ont l'air déjà bien engagé...


Forme Humaine:
 

Wing parle

Lece parle

Rindo parle
▲ Succès ▲


Dernière édition par Winglece le Sam 26 Avr - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #14 écrite Jeu 24 Avr - 18:12

Hélios en costume:
 

La fête battait son plein. Je l'entendais clairement et pourtant je n'y étais pas. Oh, ce n'était pas une plainte pensive de ma part mais plutôt un constat. La musique festive, les rires et les cris amusés, et parfois même quelques pas de danse qui retentissaient plus forts parce qu'il étaient exécutés au même moment par une grande partie de la salle, tout cela me parvenait distinctement. J'étais certain qu'à défaut de tous être au courant de cette riche réunion déguisée, les Invocations des quatre coins de la ville devaient entendre le bruit tonitruant que provoquait celle-ci. A la seule différence que ledit bruit tonitruant avait des tons musicaux enchanteurs qui semblaient inviter quiconque le souhaitait à prendre part aux réjouissances. En fait, j'ignorais si c'était cette mélodie endiablée ou toute la paranoïa qui m'accablait qui m'avaient convaincu que je devais rejoindre la fête.

La paranoïa... Cela était certain, j'avais dû le devenir au fil du temps passé dans ma cellule. Peut-être même avant d'ailleurs, alors que les humains étaient partout les mêmes et cherchaient à éradiquer les Demi-dieux de la surface de la terre. Quoi qu'il en fût, je n'avais cessé d'imaginer des scènes macabres qui pouvaient potentiellement -et avec beaucoup de malchance- se produire. Assassinat, meurtre collectif et j'en passais ; toutes les idées les plus sordides avaient dû défiler dans mon esprit. Pas que je m'importe du sort de toutes les personnes présentes dans la salle. A dire vrai je me fichais pas mal de ces dernières, étant donné que je ne les connaissais pas. C'était surtout la présence d'Aënaelle là-bas, seule, qui m'inquiétait. Toute noble qu'elle était, ma maîtresse s'était naturellement rendue à la fête après avoir essuyé mon propre refus d'y aller, soi-disant car je n'étais absolument pas à l'aise à ce genre de réceptions, aussi détachées des codes communs soient-elles. Ce qui en soit était totalement véridique : j'avais beau avoir appris quelques danses humaines dans le passé, je ne m'étais jamais senti le coeur de me mêler à eux durant leurs festivités. Je n'arrivais tout simplement pas à y être à l'aise.


Pourtant je m'apprêtais cette fois-ci à me rendre au bal costumé du printemps, pour les raisons citées un peu plus tôt. Et il fallait avouer que si Aënaelle n'avait pas posé le déguisement qu'elle m'avait choisi bien en évidence dans ma chambre, j'aurais eu bien du mal à me trouver quelque chose à mettre. Elle avait apparemment retrouvé un vieil habit tout de noir cousu et très sobre qui appartenait à son père défunt et avait dit bien vouloir me le prêter pour cette soirée. La jeune fille avait même pris la peine d'y rajouter quelques touches personnelles telles que des roses factices d'un violet sombre ainsi qu'une espèce de chaîne en faux or autour de la taille. De quoi ravir les yeux, même si de toute évidence... Je ne savais pas vraiment en quoi j'étais déguisé. En prince de la nuit ? Je songeai à l'organisatrice de la fête, cette... Mélodie ? Il fallait dire que son caractère semblait bien coller à son prénom. Quoi qu'il en soit, un petit détail à son sujet m'inspira quant à mon costume. Elle s'était apparemment déguisée en fée avec de jolies petites ailes d'un bleu clair derrière le dos... Je supposai qu'il n'était pas interdit de m'en inspirer.
Alors, tandis que je prenais forme humaine, colorait mes cheveux d'un noir d'ébène et décidai de garder des yeux dorés aux pupilles reptiliennes pour donner une touche de mystère à mon apparence, je rajoutai au tout de grandes ailes de papillons sur mon dos, aux contours noirs et à l'intérieur d'un violet à peine plus clair que celui des roses. J'observai le résultat à travers le reflet d'un miroir et espérai seulement que ce ne soit pas trop extravagant... Quoi que, quelque chose pouvait-il l'être dans un bal costumé ?


C'est donc habillé de la sorte que je parcourus une bonne partie de la ville, attirant sans surprise quelques regards curieux voire étonnés de mon accoutrement et parvins face à l'homme qui se chargeait de récupérer la monnaie nécessaire pour rentrer. Je tendis les pièces que m'avaient confié Dame Litios -qu'aurais-je fait sans son aide ?- à ce dernier puis pénétrai dans la salle sans trop me faire remarquer. En effet, la fête battait son plein et peu de gens avaient encore le loisir de faire attention aux invités qui arrivaient, bien que certains eurent encore la possibilité de me jeter quelques coups d'oeils souvent plus surpris par les ailes de papillons sur mon dos qu'autre chose. Il était vrai qu'être une Invocation avait parfois ses avantages dans ce genre de festivités : la pièce maîtresse de mon déguisement était de fait plus vraie de nature.


Je vins aussitôt me poster loin de la foule et des regards -dans la mesure du possible, car toute la salle était peuplée de ces mortels. Je ne me souvenais pas en avoir vu autant réuni dans un même lieu depuis belle lurette.
Je demeurais donc dos au mur, les bras croisé sur le torse et observateur. Je tâchai d'abord de mémoriser les pas de danse exécutés au cas où quelqu'un aurait la mauvaise idée de me traîner dans le cortège pour y valser  -était-ce vraiment le bon mot ?- avec moi. Comme la chorégraphie me paraissait répétitive et aussi aisément mémorisable que faisable, mon attention se détourna bien rapidement du ballet général pour y chercher des yeux Aënaelle. Je ne comptais pas vraiment la déranger durant cette soirée et avait plus l'intention de la laisser danser avec tous ces messieurs : je voulais simplement garder un coup d'oeil sur elle et qui sait lui parler un peu, si l'occasion se présentait. Un demi-sourire se peigna mes lèvres alors que je l'imaginais ne pas me reconnaître. J'avais quelques chances de ne pas m'ennuyer à cette soirée, tout compte fait.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #15 écrite Jeu 24 Avr - 18:39

Aria va me tuer tout ça pour un simple contrat, expliquez moi depuis quand pour tuer quelqu’un on doit se mettre en robe. Je soupire un bon coup, en temps normal j’y serais allez normalement avec mon pantalon en cuir noir un haut noir et de simple chaussure plate. Juste vu que c’est un bal j’aurais pris que ma dague et non mon katana chose que j’ai faite. Sauf que oui il y a un sauf, Aria à tenue à ce que je porte une robe, non pas que je ne suis pas à l’aise dans mes mouvements, mais juste que ça me gave, je n’aime pas les robes c’est déjà bien trop pour juste un passage dans un bal.

Bref je me retrouve donc dans une longue robe noire, assez large au pied, grimper sur des chaussures à talon, les froufrous et tout le bazar j’en voulais pas non plus mais ils sont au rendez vous. Aria à même glisser un hibiscus dans mes cheveux qui sont lâché pour la première fois depuis longtemps. Ils sont tellement long qu’ils descendent jusqu’à mes hanches. Finalement je l’ai aime bien détacher ainsi, c’est plus naturel je crois…

Je fais un premier pas dans la salle du bal enfin arrivé et je n’ai qu’une hâte repartir, je me déplace entre cet afflux de monde, j’évite avec soin la piste de danse après tout je ne suis pas là pour danser. Il y a un monde fou et j’ai une cible à trouver, ce qui est genre le truc le plus chiant du monde. Et puis il y a bien trop d’homme ici et peut être d’invocation d’après ce que j’ai vu c’est ouvert à tout ce beau monde.

La fête va à tout va et un tas de gens danse échange des regards, parle s’amuse comme il se doit. Aria m’a conseillé de m’amuser un peu mais l’envie ni ai pas je me place dans un coin en retrait la ou il n’y à presque personne et d’où on peu voir tout le monde, après un long moment à jauger la foule, je repère mon homme mais bon patience. C’est vrai il n’y à rien de pire que de tuer quelqu’un dans un bain de foule, à la fois un avantage et un désavantage. Mais bon je vais me démerder comme d’habitude.

Perdu dans mes pensé surveillant d’un œil ma cible, je me demande si Alphikas sera la ce soir. Je ne l’ai pas vu depuis qu’on est revenu en ville, lui laissant le loisir de faire un peu ce que bon lui semblait. Une chose est sur ce lieu est bien trop frustrant, je crois bien que je n’aurais même pas pu faire un pas ici si je n’avais pas sur moi ma dague. J’attends donc tranquillement dans mon coin le moment opportun pour accomplir mon contrat et rentré chez moi vite fait ou allez boire un verre à l’auberge. J’espère tout de même que personne ne va venir me voir parce que bon je ne suis pas particulièrement d’humeur aux rencontres. Appuyer contre un mur je laisse mon esprit voguer au rythme de la musique toujours mes yeux fixant la foule qui semblait heureuse de danser.

Qu'est ce que je fais là...:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Atya
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 256
Liens vers la fiche : Fiche
Métier : Apprentie forgeronne
Invocation(s) : Shase
Inventaire : Fiole d'essence de miracle
+ 500 T
Cape d'invisibilité perpétuelle
Inventaire▲

Aventure #16 écrite Jeu 24 Avr - 19:02

Atya sans son marteau:
 

« Mais que je suis pas à l’aise dans cette robe ! Et pourquoi je suis venue en chat jaune ? Depuis quand c’est jaune ? Faut que j’arrête la forge ! Ça me monte au cerveau ! » Atya avait décidé d’aller à ce bal costumé. Pourquoi ? Elle ne le savait pas très bien elle-même. Son retour à Lüh après ses aventures mouvementées l’a décidée à tenter de visiter plus la ville. Elle avait pu découvrir Rorn lors du festival et participer aux festivités avec le concours d’énigmes. Mais Lüh était une ville tellement différente pour la jeune forgeronne. Et ce soir, elle avait l’opportunité unique de se rendre à un bal avec les gens les plus importants du monde d’Arcane.

Elle traversait les rues de Lüh avec une appréhension grandissante. Elle le ressentait au plus profond de son ventre. Un stress qui la dévorait de l’intérieur. Et si l'on s’était joué d’elle et qu’elle n’allait pas pouvoir entrer ? Elle n’a aucun cavalier, avec qui sera-t-elle ? Elle savait que sa renarde enflammée allait y aller sous sa forme humaine. Les deux compagnonnes s’étaient préparées ensemble en quelque sorte. Atya s’habillant et Shase restant près d’elle à l’observer. Elle s’était trouvée magnifique avec son invocation à ses côtés et les boules de feu dansant autour d’elle. Malheureusement, la renarde y allait d’elle-même et l’entrée de la forgeronne ne serait pas aussi remarquée que si elle y allait, les flammes tournant autour de son visage.

C’est perdu dans ses pensées et sans se rendre compte du chemin qu’elle prenait qu’elle se retrouva dans un bas quartier de Lüh. Les petites ruelles sordides où peu de gens souhaitent s’aventurer. Et elle y était, toute belle, de jaune scintillant, criant presque à tout le monde qu’elle était là. * Si seulement j’avais mon marteau … * Atya fit rapidement demi-tour et parvint à voir de loin un groupe de personnes élégamment habillé marcher en discutant et riant vers la salle de fête. Derrière elle, une ombre se préparait à tacheter le jaune de sa robe des points rouges de son sang. La chance d’Atya la sauva lorsqu’un groupe d’enfants passa en courant et qu’elle se dirigeait vers les personnes. Sa vie venait d’être épargnée par des adolescents et elle n’en savait rien.

En les suivant de loin, Atya parvint à la salle. Quelques gardes protégeaient l’entrée et vérifiaient les gens. Arrivée au niveau du garde, elle le salua d’un sourire quelque peu forcé par son stress et elle entra. Les gens étaient tous vêtus de robes et costumes tous plus impressionnants les uns que les autres. Ils dansaient, mangeaient, buvaient. Appréciaient leur temps. Atya se rendit compte qu’elle ne faisait pas réellement partie de ce monde et qu’elle était à ce bal seule. La nuit sera longue.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Dagnir O Naur
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 127
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #17 écrite Ven 25 Avr - 21:27

Dagnir était extrêmement heureux de se retrouver à cette fête, même si c'est sous des auspices bien sombre avec sa maitresse. Certaines choses ont été dites avant de faire les boutiques mais sans rien régler parfaitement. Dagnir avait conseillé sur le costume comme sa maitresse n’était guère habitué à des réceptions de ce genre, mais elle avait choisis celui qu'il aimait le moins. C'était certes une très joli tenue qui ressemblait à certaines qui étaient de vigueur dans le pays où il vivait dans l’ancien monde. Mais il était justement trop habitué à ce style.  Il a préféré prendre un costume un peu moins oriental, du style prince du désert. Sur une base de rouge bien évidemment, c’est un fils d’Ignis après tout, avec du noir aussi. Bien évidemment, c’est sous sa forme humaine qu’il venait puisque c’était la condition pour qu’il puisse participer au bal. D’ailleurs Dagnir s’amusait un  peu à repérer qui étaient des invocations sous leur forme humaine, le défaut c’est que la détection de ses semblables n’est jamais précise. Au mieux les demi dieux et demi déesses  savaient dans quel direction étaient leurs semblable, à moins d’être proche et cela ne disait jamais de quel divinité ils descendaient.

L’invocation voyait bien que les moyens et la préparation a été au rendez vous pour faire cette journée de fête. Déjà il y avait au moins un buffet conséquent, pas comme ceux qui étaient la norme dans le dernier siècle de l’époque précédente. Ce n’était qu’un amas d’apéritif froid et pas du tout nourrissant. Mais pour l’instant ce n’était pas du tout le moment de penser à la nourriture, même si Dagnir avec comme péché mignon la nourriture, qui venait après l’alcool et le tabac. La seule chose qui avait toute son attention était Meiro.

Comme il lui avait demandé plus tôt, il invitait sa maitresse à la danse qui commençait tout juste. Il avait plutôt envie de danser de façon décontracté plutôt que d’être flamboyant sur la scène. De plus, Meiro n’étant pas habitué à ces évènements n’était pas forcément à l’aise pour faire. Puis ça lui permettrait de la sentir contre lui, Dagnir était toujours en besoin de contact avec Meiro et de sa chaleur, même s'il était dans le flou total avec sa maitresse.


costume de Dagnir :
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #18 écrite Jeu 1 Mai - 9:50

Dagnir m'avait entraîné sur la piste de danse. J'avais envie de refuser de lui dire à quel point il était fou, que je ne savais pas danser, mais le monde qui nous entourait m'en empêchait. Alors, je le laissais m'emporter dans une lente danse où nous tournâmes tandis que les autres dansaient avec vitalité et fougue en se déhanchant sur la piste de danse. J'avais l'impression que nous étions dans deux mondes différents. Cela faisait déjà deux fois que je lui marchais sur les pieds et je vous promet que la prochaine fois je le plante là et vais boire tout mon soul, j'ai déjà repéré le bufet! Haha

Et ce qui devait arriver arriva. Je lui marchais à nouveau.

- Rah ça va, je sais pas danser, trouves-toi une autre cavalière! M'enportais-je, stréssée comme pas possible.

Je lui avais dit que je ne voulais pas venir.

- Je vais boire un coup, je te rejoins plus tard.... Ajoutais-je pour qu'il ne me suive pas, ce qui m'aurait fortement agaçé.

Alors, je pris une assiette, y déposais quelques gateaux et pris un verre de punch avant de chercher une chaise du regard. Ah, en voila une de libre! Près de cette... Faux? Mais que faisais une faux içi? Déposant mon assiette après avoir tout de même pris un de ces petits four en bouche, pour ne garder au final que le verre, je m'approchais de l'arme pour l'admirer.Elle n'était pas sale et semblait même neuve. La reniflant légèrement, je compris qu'elle n'avait jamais servit et qu'elle était neuve.

- Ouf, j'ai eu peur... Marmonnais-je. Je ne pense pas que les gens aurait aimé que je tue quelqu'un içi.

Oui, parce que pour moi, chaque assassin n'est autre qu'un éventuelle assassin de Skart.

Me désintéressant de l'arme, je m’assis enfin à cette chaise tant désirée et me mit à boire à petite gorgée, tout en observant les couples de danseurs avec ennuie. Quand j'eu finit mon verre, je l'observais et le découvrit desesperemment vide. Jetant un coup d’œil au buffet si loin, je soupirais de dépit à l'idée de devoir me lever pour en prendre un autre.Pitié, que quelqu'un me sauve de cet enfer!
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 382
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #19 écrite Sam 3 Mai - 15:25

Récapitulatif


Personnes présentes

Aënaelle - Dame à l'Ombrelle
Ariez - Pirate
Nathaniel - Le chat encapuchonné
Mara - La chapelière
Nérée - Princesse du désert
Nolan - Danseur de rue masqué
Meiro - Chat mignon et clochettes
Nausicaa - Lapin Blanc
Tarec'Mah - Dame Nature
Sheiko - La Mort
Winglece - Prince d'azur
Hélios - Homme papillon
Atsuki - Dame sombre
Atya - Chat Jaune
Dagnir - Prince des sables

Événements en cours


Danse entre Nolan et Ariez > LIEN
Danse entre Sheiko et Mélodie > LIEN
Danse entrée Nérée et Aenaelle > LIEN
Danse entre Nausicaa et Nathaniel > LIEN
Discussion entre Winglece et Hélios > LIEN
Discussion entre Mara et Tarec-Mah   > LIEN

Personnes esseulées, qui vous attendent pour une danse


Atya
Atsuki
+/- Dagnir
+/- Meiro

Guide pour la suite


► Les personnes qui veulent encore venir au bal le peuvent, elles doivent obligatoirement passer par ce sujet pour écrire leur entrée et décrire leur costume

► Pour les personnes qui sont déjà dans un événement en cours (danse/discussion), merci de poster dans vos sujets respectifs

► Quand Mélodie lancera un nouvel événement (chanson différente avec de nouveaux duos improvisé, lancement d'un des deux concours) vos sujets individuels seront fermées, et il faudra revenir poster la suite dans ce sujet principal !
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #20 écrite Dim 4 Mai - 23:31

Luce referma la porte de la bibliothèque derrière elle en laissant le cliquetis des clés interrompre le silence de la nuit. Cette soirée promettait d'être longue pour tout le monde: pour les personnes allant au bal comme pour les personnes restant chez soi, comme Luce.
Il fallait dire qu'après les derniers évènements, elle eut un peu de mal à rester aussi discrète qu'elle le souhaitait. Elle avait même réussi à embrouiller son invocation pour le coup avec ses changements soudain d'identité à chaque personne qu'elle rencontrait. Bien qu'elle lui ait expliqué le fin fond de l'affaire. Elle avait reçu, quelques jours auparavant une invitation pour le bal saisonnier qui avait lieu non loin d'ici. Si l'idée de se déguiser et de s'amuser était une perspective intéressante, elle se résigna cependant à y participer. Donnant alors la chance à Winglece, ou plutôt 'Rindo' d'aller au bal pour la première fois de sa nouvelle vie. Luce était contente d'avoir fait cette action pour son invocation, elle avait eu, à son plus jeune âge, la possibilité de découvrir les ambiances très soutenue des bals. Il y avait cette ambiance très "prout-prout" que Luce et son frère, Virgil n'appréciaient guère, mais qu'ils honoraient avec les sourires et les révérences que leurs parents leurs avaient enseigné. Néanmoins, si comme l'avait stipulé l'organisatrice du bal, l'ambiance était à la mascarade, alors peut être que Luce y aurait trouvé son lot d'amusement. Elle ne regrettait cependant toujours pas son geste, elle n'avait point de costume pour cette soirée de toute manière.

En marchant le long des ruelles, là où des dizaines de personnes déguisés empruntaient le chemin du sens opposé au sien, elle fit la rencontre fortuite d'une de ses collègues de travail.

"Alba !" s'étonna-t-elle en voyant la femme vêtu d'un costume de fée "Tu vas donc au bal ?"

Elle souriait à la femme, depuis l'accouchement dans la bibliothèque, Alba n'était pas revenue pour prendre soin de son petit. Mais comme elle allait bientôt prendre une nurse, comme lui avait dit l'une de ces collègues, elle ne devait plus tarder à revenir.

-"Bonsoir ma petite Luce, quel est donc cet accoutrement ? Et où vas-tu ? C'est de l'autre côté le bal !"

-"Malheureusement je n'y vais point ma Alba, je n'ai pas d'invitation ni de tenue."

Elle baissa son regard sur la seule robe qu'elle possédait, c'était un vêtement certes très beau, mais cela ne suffisait absolument pas pour servir de vêtement de soirée ni même de déguisement. La fée l'observa de haut en bas, la dévisageant un instant avant de lui sourire. Il s'élargissait et arrivait jusqu'au oreille, Alba avait une idée derrière la tête, mais quoi donc ?

-"Ecoute mon enfant, je porte un costume de fée et je compte bien me servir de ce don pour te transformer en cendrillon !"

-"Mais que dis-tu ma bonne Alba ? Je n'ai aucun moyen d'y aller à ce bal !" s'indigna Luce, mais Alba qui, d'une nature enjouée, se mit à rire en attrapant la main de la jeune bibliothécaire. Elle expliqua à ses amis en devinette ses intentions avant d'emmener Luce sous la contrainte chez elle.

Il ne fallut pas bien longtemps pour comprendre ce qu'il se produisit chez Alba cette nuit-là. Mais je vous laisse le découvrir par vous même en tournant votre regard vers la nouvelle arrivante, franchissant l'entrée de la salle de bal en compagnie de sa "marraine la bonne fée" d'un soir.


Que les festivités commence !:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Kris
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 320
Double Compte : Hasmaël
Liens vers la fiche : .
Résumés des Rps
Elément : Feu
Métier : Maître Assassin - Haut Noble de Lüh - Gérant du village de Sirk - Co-propriétaire de la grande Arène de Lüh - Bienfaiteur du Marché aux Saveurs
Invocation(s) : Ephylix, le Tigre en cavale ♥ [Terre] Dreydwiin, le Seigneur des mers [Eau]
Inventaire : .
Equipements
200 Tsuris
Une épée
Trois couteaux de lancer
Deux dagues

Sac sans fond
1 cape d’invisibilité [23Mns]
1 pansement coagulant [0.6M]
8 gélules Anez

Manoir
Boite aux lettres
Pièce secrète

Inventaire▲

Aventure #21 écrite Lun 5 Mai - 2:19

Depuis le départ inexpliqué de Loriade, j’étais resté enfermé dans le bureau du manoir. Derrière le lourd bureau fait d’un bois que l’on trouve dans les lointaines contrées, j’observai par la vitre aux dimensions démesurées les vas-et-viens devant la grille du domaine. Naïf, je gardai l’espoir d’assister à son retour. Déposant une main sur le portail, elle hésiterait un instant avant de l’entrouvrir doucement et de se faufiler sur le chemin. Au bout de celui-ci, je l’attendrai debout. Et lorsque son regard croiserait le miens, je sourirai. A force de le faire pour manipuler, feindre de l’intérêt ou simplement me plier à une obligation, j’en avais oublié ce qu’était un sourire sincère. Un geste incontrôlable, dénué de toutes arrières pensées.
Mais il n’en fût rien, et je gardai pour seule compagnie ma solitude.

En proie à mes sombres projets qui revenaient en force à chaque journée sans elle, j’en avais oublié la présence du major d’homme. En fidèle serviteur de la famille Katar, il s’empressa de venir interrompre mon isolement lorsqu’il reçu l’invitation. Si je n’avais pas pitié de son âge avancé, je l’aurais probablement mis à mort au moment même où il m’annonça qu’il s’agissait d’un bal. Ce même évènement où l’ancienne serveuse de la Taverne m’avait fui, pour ne plus me revenir. Hélas, il usa d’arguments qui trouvèrent écho. Dans ce mélange de populace, je pourrai tant en apprendre sur les habitants de la Capitale, que sur les Invocations les défendant. Des éléments primordiaux pour mettre en place les idées noires que les derniers jours avaient amenés.

Serviteur dévoué, il avait commandé dès le premier jour une tenue, prévoyant que ce ne serait qu’aux dernières heures que je lui donnerais ma réponse. Les vêtements laissaient paraître la noblesse de mon titre usurpé, tant la réalisation et le tissu utilisé furent des meilleurs. Le déguisement mélangeant habits de nobles et adepte de la piraterie laissait parfaitement voir mes yeux. C’était banal pour tous de croiser son propre regard. Pourtant, cela se comptait en années la dernière fois que j’avais pus observer les miens. Et si autrefois ils faisaient la fierté de mes défunts parents par la pureté du bleu qu’ils renfermaient, ils étaient bien tristes aujourd’hui. Le bleu azur semblait s’être couvert de ce voile tombant sur le regard des hommes agonissant. Comme si ils étaient devenus un compte-à-rebours. Mon compte-à-rebours.

- Si je peux vous conseiller Monsieur, laissez vos obscures pensées dans ce bureau, vous les retrouverez bien assez vite. Vous devez faire bonne présentation, si votre nom est connu, votre compagnie l’est moins.

La sagesse du vieil homme me fit presque sourire. Et c’est dans l’optique de faire bonne apparence que je le quittai pour m'avancer jusqu’à l’entrée de la salle de bal déjà bien peuplé, laissant au manoir mes sinistres projets.          



Kris en Noble Pirate:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #22 écrite Dim 18 Mai - 19:10

Erine eut un frisson lorsqu'elle aperçut la foule qui se dressait face à elle. A bien y réfléchir c'était bien la première fois de sa vie qu'elle était confrontée à une masse aussi importante de personnes réunies dans un espace si petit. Le bal battait son plein sous le rythme enjoué que les musiciens s'activaient talentueusement à donner.

La jeune femme, mal à l'aise dans sa tenue plus féminine qu'à l'habituelle, essuya sa main libre et moite sur les plies bouffants et ouverts de sa robe aux velours bordeaux soigneusement brodés. L'autre tenait fermement son instrument à corde. Un jupon, bien trop court à son goût, d'un ton plus pastel lui tombait jusqu'à mi-cuisse alors que des bottes de cuir souple lui remontaient jusqu'au dessus des genoux ne dévoilant ainsi qu'une infime partie de ses jambes nues.  Un ceinturon enlaçait amoureusement sa taille fine alors qu'un corsage s'occupaient de son buste. Des étoffes un peu plus amples enveloppait sa poitrine en un décolleté décent. Ses longs cheveux de braises étaient coiffés et retenu par une ruban sombre, alors qu'un grand couvre-chef agrémenté de deux plumes assorties à sa tenue trônait au sommet de son crâne.  

Levant le menton pour dégager sa vue, elle chercha alors instinctivement Kamaël du regard espérant rapidement l’apercevoir parmi les visages inconnus qui s'offraient à elle. La tâche se révéla bien plus ardue qu'elle ne l'aurait cru. Les duos virevoltaient en des danses joliment exécutées tandis qu'autour d'eux les spectateurs acclamaient, discutaient, buvaient, riaient à gorge déployée enrichissant cette atmosphère singulièrement festive et joyeuse. Malgré les déguisements de rigueur pour l'occasion, Erine ne doutait pas sur le fait qu'elle reconnaîtrait le demi-dieu. Il lui suffisait d'un regard. Un seul.  

*Pourquoi a t-il fallut que j'arrives en retard, se maugréa t-elle. Si seuleument je ne m'étais pas attardée à la boutique et m'étais décidée plus rapidement sur ce fichue costume...*

Lassée de se tenir droite comme un piquet et ne l’apercevant pas, elle se résigna et émit un petit soupir. Quitte à être ici autant profiter des festivités tout en continuant de chercher son compagnon à même la foule finit-elle par se convaincre. Erine, prenant largement sur elle, se glissa finalement dans la masse jouant un peu des coudes pour se frayer un passage.  

"Kamaël..." souffla t-elle en un léger murmure alors que sa silhouette disparaissait parmi tous ces inconnus.



Erine en bardesse:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
Dagnir O Naur
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 26/08/2013
Messages : 127
Liens vers la fiche : Un bon vivant
Elément : Feu
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #23 écrite Lun 19 Mai - 23:20

Dagnir venait de faire une danse en compagnie de Meiro, elle ne s’y connaissait pas encore et elle avait marché plusieurs fois sur ses pieds quand elle se trompait dans les pas. Le demi dieu s’en fichait bien de ses pieds du moment qu’il était avec elle. En plus elle s’en sortait mieux que lui quand il avait commencé, ce n’était pas seulement les pieds de sa partenaires qu’il avait écrasé mais pratiquement tout ceux qui avait dansé autour de lui. Dagnir souriait à se souvenir, au moins il avait réussi à l’époque à se faire une place tranquille pour danser alors que la salle bal était complètement bondé.

Il revenait ensuite à Meiro qui semblait particulièrement furieuse d’avoir été aussi catastrophique dans la danse. Pour une femme qui avait l’habitude de réussir ce qu’elle faisait, Dagnir comprenait qu’elle était particulièrement frustrée. L’invocation se disait qu’un petit verre d’alcool remettrait surement d’aplomb sa maitresse adorée. Il partait donc rapidement au buffet pour prendre deux verres d’un vin blanc pétillant et il arrivait près de Meiro pour lui tendre son verre.

En tout cas tu démarre bien mieux que moi dans le domaine, j’avais massacré les pieds de tous ceux qui étaient à moins de mètre de moi quand j’ai essayé la danse pour la première fois.

Il lui souriait franchement mais son regard était particulièrement tendre. Il voulait lui montrer qu’il ne garderait aucune rancune pour quelques faux pas. Il est bien trop amoureux pour ça. Il se penchait vers l’oreille de sa maitresse pour lui parler sans être trop bruyant.

Si t’as envie de prendre un peu l’air il y a le balcon au fond de la salle où on pourrait aller.



Voix de Dagnir
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #24 écrite Mar 20 Mai - 13:53

Le but de cette soirée était très clair pour Arthuria, passer une bonne soirée, rencontrer quelques personnes et manger pour peu cher. Évidemment, pour rentrer à cette soirée, il fallait avoir un costume. Et ça, c’était beaucoup plus difficile d’en posséder un pour quelques tsuris. La jeune femme avait visité plusieurs boutiques, cherchant les vêtements les moins chers à chaque fois. Il y avait tellement de beaux costumes qui lui donnaient envie, mais elle n’avait pas assez d’argent pour même les essayer. Parfois elle regrettait d’avoir fugué. Ses parents vivaient aisément et pouvait s’acheter une grande partie de tous ces costumes.
Elle voulait juste assister à cette fête en dépensant le moins d’argent possible, son costume ressemblait plus à de la récupération qu’à une petite merveille, comme elle pourrait en voir là-bas.
Arthuria avait donc dégoté une robe simple et rouge. Elle s’était dit ensuite qu’elle ne mettrait que quelques accessoires de la même couleur par-dessus, suivant un même thème. Ses yeux s’étaient posés sur un ruban et l’idée fusa. Elle serait une danseuse aux rubans ! Que cela existait ou pas, elle s’en fichait. De toute façon la fête était ouverte à tout le monde, ils devaient savoir que les plus pauvres ne pouvaient pas se payer des costumes de Roi.

Arthuria avait donc une robe rouge et simple qui lui descendait en ondulant jusqu’aux genoux. Il y avait un ruban noir accroché dessus au niveau de la poitrine. Avec ceci, elle avait de petites chaussures rouges sur lesquels il y avait aussi des rubans de la même couleur.
Elle avait mis des bracelets sur ses bras et avant-bras. Ces derniers étaient reliés par de longs bouts de tissu rouge qui se mouvaient à ses moindres gestes. Elle portait un grand ruban rouge transparent dans le dos ainsi qu’autour de sa tête. Elle avait détaché ses cheveux pour l’occasion et avait mis le peu de maquillage qu’elle possédait.
Arthuria n’était pas du genre à porter des robes. Et si elle devait en porter, elle s’était plutôt imaginée avec de longues robes glamour plutôt qu’avec un costume qu’elle considérait fait pour enfant. Elle se sentait ridicule, elle n’était pas du tout la même physiquement ce soir, mais ce n’était que pour une soirée. Elle était donc habillée comme un petit ange avec son regard et son visage sévère habituels, créant un contraste comique.

Quand elle arriva sur place elle admira le costume des invités. Un jour elle réussirait à avoir assez d’argent pour leur ressembler à ce genre d’occasion. Enfin… si elle avait assez d’argent, elle n’aurait pas besoin de venir à ce type de fête puisqu’elle pourrait se payer toute la nourriture qu’elle voudrait.
Après avoir passé quelques minutes à observer les gens et leurs manières, elle se dirigea vers le banquet comptant bien le dévaliser à l’aide de son ventre. Fort heureusement pour les invités, elle n’avait pas un gigantesque appétit.

Arthuria observa les gens danser. C’était un joli spectacle qu’elle se plaisait à regarder. Elle soupira doucement et reprit de quoi manger.
Elle aperçut de loin la dame qui avait organisé cette petite fête. Elle avait des ailes dans son dos et parlait à des gens qui avaient des queues de chats ou bien des oreilles de lapins.
Tout compte fait elle n’avait pas l’air si ridicule que ça à côté des personnes déguisées en Luciole du lac, en lapin et en chat.
Une chose était sûre, elle n’allait pas aller danser seule bien que son costume le lui permettait. Mais si quelqu’un le lui demandait, alors pourquoi pas. Elle avait reçu une éducation et savait danser malgré le fait que cela faisait une éternité qu’elle ne l’avait pas pratiqué. Ce serait une bonne occasion de voir si elle avait oublié ou non comment l’on faisait.

La danseuse aux rubans
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #25 écrite Lun 26 Mai - 22:59

"Un bal ? Mais en quoi je montrerait un intérêt pour un bal ? Sérieusement c'est une blague que vous me faite ? Je vous en ficherais des bals moi !"

"Mais capitaine, on souhaite juste que vous profitiez .... heu ..."

"Je sais très bien se que vous voulez que j'aille à ce bal pour me trouver une demoiselle avec qui danser, mais il est hors de question que je me retrouve dans .... Mais que faite vous ?!"

Voilà comment le capitaine Arahael Hùrin se retrouva dans Lüh. Déguiser et obliger de se rentre à un bal pour faire plaisir à ses hommes qui voulaient que leur chef s'amuse au moins une nuit ou de leur ramener certaines bouteilles qui se trouveraient sur le buffet. Arahael n'était pas sur de lui, il se retrouvait au milieu de Lüh certainement entouré d'une centaine de miliciens qui n'avaient pas oubliés sa désertion. Mais Arahael tenait à faire plaisir à ses hommes, même si l'idée d'un bal dans la capitale était une idée extrêmement suicidaire et ne lui plaisait peu, mais c'est surtout qu'il faut payer pour rentrer !

"Quel arnaque ! Payer un tel prix pour pouvoir danser mais ou va le monde ? J'espère que personne me reconnaîtra sous mon costume"

Arahael ne voulait absolument pas attirer l'attention dans la salle de bal pour éviter de se faire reconnaitre, mais son gout pour la luxure et la richesse le trahissaient un peu. Araheal refusait que son costume soit simple, ses ambitions le guidaient vers une tenue princière, de couleurs froides de préférence bleue, accompagner d'une cape d'hiver et d'un chapeau à plume. Mais le plus important dans se costume serait le masque, en effet sans masque Arahael se ferait repérer et peut-être considéré comme le plus minable des criminels qui a été capturés par la milice. Arahael ne cachait non plus son amour pour les fleurs, il avait accroché sur l'écharpe deux fleures de couleur rouge. Il avait décidé d'appeler son costume :

Le Prince de la Nuit !

Arahael était enfin prêt. Il paya avec dégout pour le prix son entrée pour le bal et entra dans la salle de bal. A peine rentré qu'il fit perdu dans une immense masse de gens, Arahael n'y croyait pas ses yeux de voir tant de monde voulant participer à cette soirée. Arahael se forçait un passage, bousculant convives et serveurs pour atteindre le buffet. Une fois arrivé, Arahael se posait une question qu'allait le tracasser toute la soirée :

"Bon et maintenant que faire ?"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] Bal de Printemps déguisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [EVENT] Bal de Printemps déguisé
» [EVENT] En quoi est déguisée Mélodie ?
» Kirk Mueller quitterait le CH au printemps .. !
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Le printemps du cinéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lieux de Divertissement :: Salle de Spectacle-