Elanya Grimark

Partagez | .
 

 Elanya Grimark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Lun 12 Mai - 17:24

I) Identité.
Nom: Grimark
Prénom: Elanya/Aynale
Sexe: Féminin
Age/date de naissance: 21ans, née le 3 décembre de l’année 37


II) Caractère

Elanya et Aynale sont 2 personnalités totalement opposées habitant le même corps.

   Elanya est la personnalité dominante et pourrait être assimilé à un avatar du mal. Violente, perverse, impulsive, elle ne fait confiance à personne et refuse toute amitié. Mégalomane et narcissique, elle vous éventrerais pour une chope de bière. On la retrouve le plus souvent dans une taverne, de l’alcool dans une main et un(e) amant(e) dans l’autre.  Elle ne vit que pour la violence et le sang, se délectant de la tristesse et la souffrance des autres. Son attrait pour le combat et la mort l’orienta vers une carrière de mercenaire solitaire doublé d’une assassine sans pitié. La seule chose qui l’effraie est Aynale, elle hait son autre personnalité et craint à chaque instant qu'elle resurgisse, même si elle cherche constamment à la protéger. Elle vit au jour le jour, en s’abreuvant d'un flot constant de larme et de sang. Obsédée par la force, elle cherche à être la meilleure et ne refuse aucun défi.

   Aynale est l’extrême opposé et serait plutôt assimilée à la personnification de la bonté naïve. Incarnation de l’innocence poussée à son paroxysme, elle est prude, chaste, gentille et affectueuse. Sa compassion, sa dévotion envers les autres et sa naïveté la pousserait à se sacrifier pour un inconnu. Passionnée par la couture et les travaux domestiques, elle recherche l’amour unique. Sa plus grande peur est Elanya, elle qui a horreur de la violence et de la souffrance est contraint d’assister aux actes répugnants et abjects de son autre personnalité, sans pouvoir ignorer les images qui lui parviennent lorsqu’elle est prisonnière de son esprit.

   Les seuls points ou les deux femmes sont d’accord sont à propos des religions et des invocations. Elles font partie du courant indifférentiste, principe inculqué par leur père. Toutes les deux souhaitent avoir une invocation, mais pour des raisons différentes, Elanya pour leurs forces et Aynale pour libérer ses pauvres esprits de leur captivité.

III) Physique

    La jeune femme mesure 1m68 pour 54Kg. Svelte, elle a rendu jalouse plus d’une femme. Elle a une peau très pâle, très douce et son visage semble fait de porcelaine. Son visage est ovale, fendu par des lèvres rouge sang et des yeux marron. Une cascade de cheveux couleur d’onyx tombe comme une chute d’eau, encadrant ce visage et formant un contraste marquant. Elle a l’habitude de s’habiller dans des tenues légères, noires principalement. En effet ce sont les vêtements d’Elanya, car malgré les rêves de princesse d’Aynale, cette dernière donnait tout l’argent qu'elle trouvait, principalement celui gagné par Elanya, a des inconnus qui quémandaient.

IV) Vie

Famille: Depuis la mort de ses parents lorsqu’elle avait 17ans, la seule famille qui lui reste est sa tante ainsi que le mari et les deux jeunes enfants de celle-ci. Elle a vécu pendant cinq mois chez sa tante jusqu’à ce qu’elle l’expulse quand Elanya a commencé à initier ses enfants à des jeux… peu adapté à des jeunes de sept et huit ans. Seul Aynale a gardé contact avec elle, lui donnant occasionnellement l’argent qu’Aynale avait obtenu plus ou moins légalement.


Histoire: Elany marchait dans la rue, tranquillement. Elle portait en bandoulière une sacoche remplie de plante médicinale pour sa mère. Elle est malade, rien de très grave, mais Elany avait pris ses remèdes pour accélérer sa guérison. Le soleil chauffait son visage, mais ce n'était rien comparé à la chaleur de la forge. Son père est le forgeron de son village, près de Lüh, il apprend à sa fille le métier de forgeron pour qu'elle puisse reprendre le commerce lorsqu'il sera trop vieux pour soulever son marteau.
L'esprit d'Elany vagabondait, les rues sont bruyantes mais elle en a l'habitude. Le bruit ne la dérange pas, elle entend presque en permanence le bruit caractéristique du choc du métal contre le métal, celui du marteau contre l'enclume. Un bruit rythmé, stable, invariant. Comme sa vie. Elle passe ses journées en compagnie de son père, l'observant, forgeant, se comportant comme une apprentie en somme. Puis la soirée sa mère la prenait en charge, lui enseignant l'art d'entretenir une maison, celui de coudre, de se coiffer, de se vêtir, le tout avec grâce et élégance. Curieuse vie après tout, forgeronne le jour, princesse la nuit. Ses parents ne peuvent avoir d'autre enfant à cause d'un accouchement difficile, ils ont donc choisi de l'éduquer à la fois comme le garçon que désirait le père et comme la fille que souhaitait la mère. Cette vie lui convenait, elle était heureuse. Avançant dans les rues qu'elle connaissait par cœur à force de déambuler dans la ville, un pressentiment la saisit. Quelque chose n'allait pas. Puis ce fit une odeur qui lui saisit les narines. L'odeur prenante et étouffante de la fumée. Enfin vint l'affolement. Des gens hurlaient:

« Au feu! »

    Elle mit quelques secondes  à réagir. Après un instant, elle courut vers la fumée qu'elle distinguait maintenant dans le ciel, confirmant ses pires craintes: elle se dirigeait vers la forge qui lui servait aussi de maison. En débouchant d'un coin de rue, l'horreur la stupéfia. De la maison qu'elle habitait il ne restait que la charpente et les murs en pierre du rez-de-chaussée. Le reste brûlait et les flammes dansantes léchaient les poutres du toit. Elany courut vers la maison et, à mi-chemin, elle vit son père s'approcher de la porte d'entrer, recouvert de cendre noir comme la nuit, portant dans ses bras sa mère. Ce fut à ce moment-là qu'une poutre se brisa, entraînant avec elle la majorité de la charpente. Le bois incandescent chuta et leva un nuage de fumée aveuglant toutes les personnes présentes autour de la maison.

    Un cri naquit dans la gorge d'Elany pendant qu'elle courait vers la maison. Et le spectacle qui l'attendait transforma son cri en une lamentation déchirante. Ses parents gisaient au sol, sous des débris, baignant dans leur sang et recouvert de bois et de flamme. Ils étaient morts. Cette constatation s'imposa dans son esprit, le marquant au fer rouge de la douleur de la perte. Les bras ballants, le corps mou, elle ne criait plus, ne pleurait plus, ne se lamentait plus. Sa vie si bien rythmée venait de se consumer. Réduite en cendres.

    D'une démarche boiteuse, elle s'éloigna de la maison. Sa démarche traînante se transforma peu à peu en une course effrénée, fuyant ses fantômes. Elle courait, slalomant entre les gens, s'engouffrant dans des ruelles de plus en plus petites. Courir, courir, ne pas s'arrêter, ne pas penser. Cependant, une chose l'arrêta, au détour d'une ruelle plus sombre. Cette chose était un ivrogne, il poussa Elany contre le mur, agrippant ses poignets de ses mains poisseuses, plaquant les bras de la jeune fille de part et d'autre de sa tête. Son haleine putride agressait son nez lorsqu'il dit, d'une voix saccadée:

« En voi...voilà une donze...zelle bien pressée, on n'a pas... Le temps de faire plai..plaisir au bon vieux Traeor? »

     Pendant qu'il tentait de parler, un déclic venait de s'opérer chez Elany. Haine, violence, mort, ces morts tournaient dans sa tête. D'un coup, son expression changea. Le visage fantomatique disparut, remplacé par des yeux haineux avec un sourire à vous glacer le sang. D'un mouvement rapide, elle mordit le bras gauche de l'alcoolique, elle le mordit avec tant de hargne, tant de force et de haine qu'un morceau de chair lui resta dans la bouche, imprégnant sa langue du goût métallique du sang pendant qu'un filet dudit sang coulait de sa bouche. L'homme recula précipitamment en hurlant de douleur. Elany dégaina la dague qu'elle portait en permanence à sa ceinture et se jeta sur lui, le faisant tomber et l'entraînant dans sa chute. Á califourchon au-dessus de l'homme, elle prit sa dague à deux mains et le poignarda, encore et encore. Le sang giclait pendant que la mort s'emparait de lui. Le sang la recouvrait, pendant que son esprit malade jubilait.

*Du sang, encore du sang! Le sang est rouge, rouge comme les flammes qui m'ont tout pris, moi aussi je vais tout vous prendre, vous vider de votre moindre goutte de sang !*

     Puis elle s'arrêta. Et fut prise d'un fou rire, un rire éclatant. Un rire terrifiant, aussi terrifiant que la femme couverte de sang qui se tenait au-dessus du cadavre. Puis le rire s'étrangla dans sa gorge. Ses yeux se révulsèrent, son visage se figea pendant une seconde. Puis tous ses traits s'adoucir pendant qu'une lueur inquiète apparut dans ses yeux. Secouant gentiment les épaules de l'homme, elle dit:

« Monsieur? Monsieur? Il faut vous réveiller! Vous ne pouvez pas dormir par terre! Mais vous êtes blessé! Quelle horreur! »

     Elle ouvrit alors sa besace, prenant des herbes au hasard devant et les appliquait sur une des dizaines de plaies de l'ivrogne méticuleusement, jusqu'à ce qu'il soit à moitié recouvert d'herbe. Puis elle se leva et dit:

« C’est tout ce que je peux faire monsieur, je vous laisse vous reposer, mais ne restez pas trop longtemps par terre! »

     Puis elle partit dans la ruelle avant de s'écrouler au sol. Les deux éducations qu'elle avait reçu se séparèrent, créant une personnalité exagérée, poussant chaque trait à l'extrême. Ainsi naquirent Elanya et Aynale. Elanya prit le contrôle du corps. Il faisait maintenant nuit. Il pleuvait, elle était trempée jusqu'aux os, mais elle s'en fichait. L'eau avait nettoyé le sang qui l'imbibait, mais le souvenir restait présent. Á ce souvenir, Elanya sourit. Elle se releva et marcha, cherchant une auberge. Dans sa tête, une seule chose comptait: la solitude. Les flammes lui ont tout pris, autant ne rien avoir pour ne rien perdre. Sur ce vœu silencieux, elle fut engloutie par l'obscurité et la pluie.

     Après une journée d’errance, elle alla trouver refuge chez la seule famille qu’il lui restait, sa tante. L’orpheline fut accueillie à bras ouverts. Elle y resta cinq mois, Aynale s'occupant de ses cousins tandis qu'Elanya apprenait les rudiments du combat a l’épée auprès du mari de son hôte, un sergent de la garde dorée, sans vraiment se douter qu'elle deviendrait très douée à force d'entrainement solitaire. Tout se passait très bien jusqu’à ce que le penchant violent d’Elanya causa de nombreux problèmes, à tel point que sa tante décida de l’expulser de chez elle. À 17 ans et demi, elle se retrouva seule et sans abris. Elle vécut quelques jours dans la rue, jusqu’à ce qu’un noble la voit et l’invite dans son manoir. Là elle fut nourrie, logée, blanchie. Elle reprit des forces, affaiblit par le peu de nourriture qu’elle avait pu trouver dans la rue.  Mais deux jours plus tard, le soir, son « sauveur » tenta d’abuser de la jeune femme. Manque de chance pour lui, il n’avait connu qu’Aynale. Il fit connaissance de manière brutale avec Elanya lorsqu’elle l’étrangla jusqu’à ce qu’il perde connaissance. Elle ne le tua pas, en remerciement pour ses services, mais lui déroba sa bourse.

     Elle s’échappa et finit par tomber sur une auberge. Elle loua une chambre, vendant son corps pour pouvoir la conserver. Cette situation dura une dizaine de semaine (la bourse était bien remplie), pendant ce temps les deux personnalités se côtoyaient de plus en plus. Si elle n’avait pas conscience de l’autre avant, maintenant elles assistaient au fait et geste de celle qui contrôlait le corps et pouvaient même échanger quelques pensés. Finalement, elles conclurent un marché avec le tenancier de la taverne, quand Aynale surgissait, elle travaillait en tant que serveuse et lorsqu’Elanya contrôle le corps, elle se prostitue. Curieuse affaire. Au fil du temps, Elanya arrêta de se vendre pour proposer ses services en tant que mercenaire ou assassine. Elle vécut comme ça jusqu’à maintenant.

V) Autres
Métier: Mercenaire/Assassine
Signes particuliers: Un tatouage rouge en forme de pentacle sur l’épaule droite. Certain raconte que ce tatouage est fait avec le sang de ses victimes comme encre. Si cette rumeur plait a Elanya, elle est fausse... A son grand désespoir.
Rêve, ambition: Elanya veut être la meilleure dans tout ce qu'elle entreprend et Aynale veut aider tous ceux qui sont dans le besoin.

VI) Hors Jeu
Comment avez vous découvert ce forum ? En cherchant des renseignement sur des forums de RP
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum ? Génial, complète et original
Comment trouvez vous le design de ce forum ? Parfait!
Avez vous lu le règlement ? [Merci pour cette magnifique définition ♥ Validé par Erine ]
Avez vous vu la ChatBox ? oui, j'y suis même resté assez de temps pour passer pour un boulet
Savez vous comment voter pour le forum ? bien entendu
▲ Succès ▲


Dernière édition par Elanya Grimark le Dim 18 Mai - 21:17, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Jeu 15 Mai - 11:28

Bonjour, bonsoir Elanya ♥️

Bienvenue à toi sur notre merveilleux univers d'Arcane /o/

A la première lecture je n'ai vu que très peu de fautes d'ortho ce qui est déjà un bon point. (mais il y en a quelques unes qu'on va finir par traquer ne t'en fait pas ♥️)

Ensuite je tiens à te mettre en garde avec les personnages à personnalités multiples car tu devras bien le prendre en compte dans tes Rps futurs. De même que le nom de tes deux personnalités se ressemble énormément et j'avoue avoir été perdu plus d'une fois à la lecture.

M'enfin passons, et entrons dans le vif du sujet.

I) Identité

Petit hic sur la date de naissance: nous ne procédons pas les mois que nous connaissons dans notre réalité. Au niveau de l'année nous sommes bon Smile


II) Caractère

Deux points majeurs manquent cruellement dans cette partie. Quel est son point de vue sur les invocations? Et la religion?

De même que les termes anges et démons me titillent un peu. Sur arcane nous n'avons pas vraiment cette notion de paradis et d'enfer, enfin je sais pas si tu vois ce que je veux dire Smile

Citation :
[...] elle haïe son autre personnalité et craint à chaque instant qu'elle resurgisse.


III) Physique

Citation :
Son visage est ovale, fendu par des lèvres rouge sang et des yeux marrons. Une cascade de cheveux couleur d’onyx tombent en cascade, encadrant ce visage et formant un contraste marquant.

Citation :
En effet ce sont les vêtements d’Elanyor, car malgré les rêves de princesse d’Elanyor, cette dernière donnait tout l’argent qu'elle trouvait, principalement celui gagné par Elanya, a des inconnus qui quémandaient.

-> On se perd dans ta phrase avec les prénoms. Les vêtements noirs ceux ne sont pas ceux d'Elanya plutôt? Enfin bref à reprendre.


IV) Vie

Dans cette partie ce qui me chagrine un peu c'est que ça ressemble plus à un test Rp qu'à un résumé de sa vie. Dans la section famille tu abordes les sujets qu'elle a perdu ses parents à l'âge de 17 ans et qu'elle a vécu dans la famille de sa tante pendant 5 mois avant de se faire mettre à la porte. Tu n'y fais plus mention dans le résumé.

De plus tu indiques que ton personnage à 21 ans à l'heure d'aujourd'hui. Que s'est il passé lors de ses trois dernières années?

En ce qui concerne les invocations désires t-elle en posséder une?



Je te laisse reprendre un peu tout ça, bon courage et à très bientôt ♥️
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Jeu 15 Mai - 17:57

Bonsoir Erine!
Merci pour tout!
Pour les fautes d’orthographes, je m'excuse je suis nul, j'ai dû passer par pas mal de correcteur.

Je prend ta remarque en compte, cependant Elanya est la personnalité dominante; Aynale (oui j'ai changé le nom, rien que pour toi!:p) est moins présente.

J'ai corrigé la date de naissance, je croyais avoir vu ça sur d'autre fiche, je me suis tromper et m'en excuse!

J'ai ajouté le point de vue sur la religion et les invocations et modifié les termes d'ange et démon. Vu qu'il s'agit d'une présentation plus hors contexte, je pensais que ça pourrait passer. Dans le doute, je suis tes conseils!

J'ai préféré écrire de cette manière car je trouvais ça plus vivant, j'ai suivis les consignes, après si c'est vraiment grave je peux tout réécrire. J'ai complété le trou, en espérant que tout aille maintenant.

Merci, a très bientôt j’espère!
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Ven 16 Mai - 19:18

Citation :
Puis elle partit dans la ruelle avant de s'écrouler au sol. Les deux éducations qu'elle avait reçues se séparèrent, se créant une personnalité exagéré, poussant chaque trait à l'extrême. Ainsi naquirent Elanya et Aynale. Elanya prit le contrôle du corps. Il faisait maintenant nuit. Il pleuvait, elle était trempée jusqu'aux os, mais elle s'en fichait. L'eau avait nettoyé le sang qui l'imbibait, mais le souvenir restait présent. Á ce souvenir, Elanya sourit. Elle se releva et marcha, cherchant une auberge. Dans sa tête, une seule chose comptait: la solitude. Les flammes lui ont tout pris, autant ne rien avoir pour ne rien perdre. Sur ce vœu silencieux, elle fut engloutie par l'obscurité et la pluie.

Citation :
elle se retrouvât seule et sans abris.

Citation :
jusqu’à ce qu’un noble la voit et l’invite dans son manoir.

Après petit hic sur les qualités d'assassin/mercenaire d'Elyana. Où a t-elle apprit à se battre? C'est une femme et même en étant fille de forgeron cela n'explique pas tout. Bref un dernier développement sur ce point et quelques corrections sur les fautes relevées et je pense qu'on arrive sur la voie de la validation ♥ Bon courage ♥
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Ven 16 Mai - 19:45

Voila c'est rectifié!^^
Merci pour ton aide Erine!<3
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Ven 16 Mai - 20:00

Citation :
Elle y restât cinq mois, Aynale s'occupant de ses cousins tandis qu'Elanya apprenait les rudiments du combat a l’épée auprès du mari de son hôte, un sergent de la garde dorée, sans vraiment se douter qu'elle deviendrait très douée à force d'entrainement solitaire. Tout ce passait très bien jusqu’à ce que le penchant violent d’Elanya causa de nombreux problèmes, à tel point que sa tante décidât de l’expulser de chez elle. À 17 ans et demi, elle se retrouvât seule et sans abris.


Voila après la correction de ces quelques fautes, tout me semble bon ♥

Plus qu'a attendre le verdict de notre admin adorée /o/
J'espère te lire bientôt à travers les vastes terres de notre merveilleuse île ♥
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Ven 16 Mai - 20:10

Merci Erine!
Malheureusement, si l'on se croise il est probable que ça soit en tant qu'ennemis...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1869
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Dim 18 Mai - 20:50

Bonjour Elanya et bienvenue sur le forum !

J'ai repris ton avatar que j'ai passé aux bonnes dimension (200*400) :


Et ensuite, le moment tant redouté *roulement de tambour* la partie correction des fautes d'orthographe !

Correction:
 

Bon courage !

petit ps : évidemment tous les verbes en "-ât" il faut les remplacer en "-a", je n'ai pas prit la peine de l'écrire à chaque fois.

La terminaison en "-ât" correspond à l'imparfait du subjonctif qui donne :

Code:
que je trébuchasse
que tu trébuchasses
qu'il trébuchât
que nous trébuchassions
que vous trébuchassiez
qu'ils trébuchassent
C'est franchement un temps qu'on utilise jamais !


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1869
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Dim 18 Mai - 21:56

C'est bon je te valide !

Merci pour tous tes efforts !

BON JEU


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #10 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Elanya Grimark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Présentation des humains :: Fiches Fantômes des Humains-