[Quête] Fourrure Princière

Partagez | .
 

 [Quête] Fourrure Princière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Animateur
I Animation l
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 156
Elément : Feu
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Jeu 15 Mai - 18:22

Il leva la tête, scrutant la grande plaine blanche et déserte. Il se devait d'avoir l'oeil vigilant, au moindre bruit, au moindre signe suspect, il donnerait l'alerte et ainsi tout le troupeau pourrait fuir dans les temps. Ces plaines, pourtant tranquilles, abritaient néanmoins de nombreux prédateurs. Ils avaient tous développé des techniques plus élaborées les unes que les autres pour se cacher et ainsi essayer de venir semer la pagaille au sein du troupeau pour s'y repaitre.

Rassuré, il n'y avait rien d'étrange, il baissa la tête à nouveau pour continuer ce qu'il était en train de faire. Chercher de quoi se nourrir ici était devenu l'une de leur spécialité tant il fallait creuser la neige de leurs cornes pour espérer y dénicher quelques plantes résistant au froid de cet hiver permanent.

Non loin de là, une ombre se faufila derrière les rochers. Elle avait faim et il y avait un troupeau d'azuryx devant elle. Se léchant les babines, elle regarda attentivement le bétail pour voir lequel était le plus faible et donc le plus simple à attraper. Le dragan attendait le bon moment pour bondir.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Sam 31 Mai - 22:31

Tandis que Grim et Kenzariel étaient partis à la milice pour pouvoir vêtir le jeune homme, Arthuria était revenue à l’auberge pour se préparer. Elle n’avait que peu d’affaire, il s’agissait surtout de vêtements. Elle possédait trois tenues : Une pour l’hiver, une pour la mi-saison et une très fine, pour l’été. Elle remplit sa gourde, vérifia sa bourse, replaça ses armes sur elle. Elle s’était changée pour mettre ses vêtements plus chauds et gardait son manteau à bras. Ce n’était pas le genre de manteau qu’un noble pourrait porter, mais il était très efficace contre le froid. Elle alla ensuite acheter de quoi se nourrir. Surtout pour elle, mais au cas où, en plus pour ses compagnons.

La chasseresse vint rejoindre ses compagnons à l’entrée de la ville. Elle était partie rechercher la mule qui tirait la charrette. Elle la tenait par le licol afin de pouvoir la guider dans les rues de Lüh. Elle espérait qu’à trois, il n’y aurait pas de soucis et surtout, qu’ils ramèneraient assez de peaux ou de bestiaux pour pouvoir récolter une somme correcte chacun de Tsuris. Le chemin allait être long. A pied et sans halte, le voyage mettrait une journée entière. Bien évidemment ils allaient faire des pauses, surtout pour la mule qui les accompagnait.

« Je propose que nous marchions le plus possible avant la tombée de la nuit chaque jour. La journée est déjà bien avancée pour aujourd’hui, faisons un maximum. Demain nous nous lèverons plus tôt, et demain soir, nous pourrons dormir dans l’un de ces villages de la Vallée Sereine avant de partir pour la chasse le troisième jour… Si vous êtes d’accord. »


Ils se mirent ensuite en route, le chemin était long. Ils suivirent la rivière au plus possible, sans pour autant faire des détours, ils n’avaient pas toujours accès à l’eau mais c’était déjà suffisant.
Arrivés au pied des montagnes de Zan , elle hésita à en faire le tour mais ce chemin prendrait beaucoup plus de temps. Il y avait un chemin par la rivière qui traversait la zone montagneuse. Il était étroit mais non escarpé.
Arthuria était fatiguée mais ils étaient bientôt arrivés au village qui se situait dans la vallée sereine.

Ils y arrivèrent le soir, le froid était tombé. La vallée portait bien son nom. Il était agréable de s’y promenait, une brise soufflait dans leur dos. La jeune femme appréciait le froid, elle y avait vécu longtemps, dans les landes du nord. Dans la plaine gelée, le froid serait plus mordant.
Elle alla attacher la mule à un arbre et veillait dessus.
Ensuite elle partit vers un feu de camp pour se réchauffer un peu, attendant la nuit noire pour dormir. Ses deux compagnons étaient proches.

« Comment voulez-vous vous organiser pour la chasse demain ? »

Elle s’adressait surtout à Grim, Kenzariel n’avait pas l’air de s’y connaitre beaucoup.


[HRP : J'ai beaucoup avancé dans le rp, et si vous préférez que je supprime une partie pour qu'on développe au milieu, pas de soucis =) ]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Dim 1 Juin - 12:28

L'un des entrepôts de la milice lui offrit son salut quand elle trouva les trésors dont elle avait besoin pour partir. Elle prit soin d'attraper le stricte nécessaire et de partager son butin avec Kenzariel. Vêtements suffisamment chauds, une épée pour ce dernier, ils n'auraient pas de problèmes pour mener à bien cette mission.

« Tiens ça pourra te servir. On s'retrouve toute à l'heure. »

Elle l'abandonna pour se préparer elle-même pour l'expédition.

Plus tard, elle tirait par les rênes un cheval à la robe alezane, appartenant à la milice. La simple idée de parcourir une distance imposante à pied, l'horripilait, elle ne voulait pas souffrir pour si peu, mais cela n'allait pas être au goût de ses compagnons. Au pire, et malgré elle, Grim servirait d'éclaireur pour repérer les bêtes sauvages vagabondant dans les environs.

Elle les retrouva bien aux portes de la ville, où la jeune Arthuria délivra sans attente ses instructions. La milicienne n'eut pas d'autre d'objection. Il y avait chez cette personne une facilité déconcertante à commander, diriger sans qu'on ait à la contredire. Grim qui ne donnait jamais d'ordre apprécia l’initiative.

A cause de la mule et de la carriole qu'ils tiraient derrière eux, Grim ne pouvait que mener sa monture au pas. Avec la hauteur, elle pouvait contempler le paysage qui s'étendait à perte de vue. Il y avait déjà un sacré moment, qu'elle n'était pas partie s'aventurer sur les territoires immenses d'Arcane. La journée fut longue et éprouvante, elle en avait perdu l'habitude mais se garda bien de le mentionner. Le soir, la température descendit ce qui l'obligea à mieux se couvrir.

***

Elle tendit ses mains vers les flammes. Admirant les minces entailles présentes sur les doigts qui contrastaient avec l'ovale immaculé de ses ongles. Aux mots d'Arthuria elle releva la tête, silencieuse, détailla son interlocutrice un instant avant de lui répondre.
Grim aimait les situations inattendues, où l'imprévisibilité se jouait d'eux. Seulement en présence de compagnons de fortune et l'éventualité d'une palpable altercation, elle écrasa ses commentaires impertinents. Son timbre de voix était neutre mais trahissait ses appréhensions.

« Si le temps est clément avec nous ça sera déjà une bonne chose. »

Un sourire coula sur ses traits réchauffés par le feu. Elle ne pouvait pas prier les dieux de les protéger des dangers de l'île, mais une pensée glissait vers eux, pour qu'ils leur laissent une chance dans leur entreprise, même si elle s'avérait ridicule.

« J'ai pas d'idées sur la question, mais...étant donné que ce sont des monstres qui se déplacent en groupe comme beaucoup d'autres, il faudrait déjà les localiser, et comme ils sont connus pour être rapides à voir comment on va réussir à les approcher sans qu'ils ne s'enfuient dans tous les sens. »

Traquer, chasser, les mots lui collaient si bien à la peau. Elle connaissait cette partie cachée d'elle qui la rendait plus fauve qu'une humaine. L'envie de sang, d'une proie à abattre. Elle laissa ses doigts impatients pianotés la terre avant de sombrer sur des visions plus sombres enchevêtrées dans son esprit.

« C'est facile de tuer une proie, le seul souci c'est l'odeur du sang. Les prédateurs pourraient venir nous déranger. L'un deux nous devra s'en débarrasser pendant que les deux autres placeront les cadavres dans la charrette. »

Un monstre d'un niveau supérieur, elle redoutait cette perspective, l'inévitable échange et la promesse de mort. Elle avait vu des chasseurs se faire massacrer par quelques-uns pourvus de magie, au-delà de la simple force physique, des créatures impitoyables qui rappellent l'impuissance qui soumet les hommes au courroux divin. Etre humain en ce monde relevait de la malchance. A ses yeux, sans illusions, la ville de Lüh pouvait paraître paisible comparer à cette vie hors de ses remparts.

Enfin moins emballée par cette chasse, elle observa du coin de l'oeil son second compagnon, Kenzariel, avant de rétorquer sur un ton sarcastique.

« Un bras, une jambe en moins c'est très vite arrivé. Y en a même qui ne peuvent plus quitter leur lit après. Pas étonnant que les chasseurs aient la pire espérance de vie de toute l'île. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Jeu 12 Juin - 22:09

Ça serait mentir disant que Kenzariel n'avait pas eu quelques appréhensions quant à l'idée d'aller faire un tour chez la milice. Mais au final, ils ne croisèrent personne et Grim pu lui prêter des vêtements et également une lame en plus du poignard qu'il n'avait pas encore sorti de son sac. Le jeune homme la regardait avec joie et se demandait si ses rares cours d'escrimes lui étaient utiles. Comme tout noble, il en a eu, mais vu qu'il préférait faire le mur, il en a séché une bonne partie. Il remercia chaleureusement la jeune femme pour lui avoir trouvé ça et elle partit de son côté, l'abandonnant à l'entrepôt.

Quelques minutes plus tard, enfin équipé, Kenzariel alla au lieu de rendez-vous. Il avait acheté un peu de vivre au cas où, et attendait contre un mur. Rapidement, Arthuria et Grim ne tardèrent pas. D'ailleurs, la vipère était à dos de cheval et cela agaçait un peu le jeune homme qui était légèrement jaloux. L'autre femme était accompagnée d'un âne qui tirait une charrette. Sans s'en rendre compte, il se dirigea rapidement vers l'animal pour le caresser avant de lui dire qu'il devait garder courage pendant ce voyage qui ne sera sûrement pas de tout repos. Arthuria donna ses instructions et ils partirent ensuite.

Une fois en route, Grim faisait office de vigile du haut de son cheval et Kenzariel lui était émerveillé par tout ce qu'il voyait. Ils croisèrent quelques Cobas qui broutaient tranquillement l'herbe de la plaine sans se soucier d'eux et des Dulcius qui couraient par ci par là. Il était tellement excité de pouvoir observer des créatures pendant son voyage, qu'il n'avait pas fait attention à la fatigue que son corps subissait. Après plusieurs heures de marche, la nuit tombait et ils s'étaient arrêtés dans la vallée sereine pour installer un campement.

C'est devant un bon feu de camp que tout le monde s'installa pour se réchauffer, car les nuits sont fraîche dans la vallée. Le jeune homme se blottit un peu plus sous sa cape pour garder sa chaleur corporelle au mieux. Quelques minutes plus tard Arthuria demande leurs avis pour la chasse à venir. À par connaître tout ce qu'il avait lu sur les azuryx et autres créatures vivant dans les plaines, Kenzariel n'avait aucune expérience. Grim, quant à elle, en avait et elle fit par de ses remarques sur le temps à venir et quelques détails sur les animaux en meutes et autres dangereux prédateurs qui pourraient être ameutés par l'odeur du sang. Les méninges du noble étaient en train de travailler quand la vipère fut de retour avec son ton sarcastique.

« Un bras, une jambe en moins s'est très vite arrivée. Y en a même qui ne peuvent plus quitter leur lit après. Pas étonnant que les chasseurs aient la pire espérance de vie de toute l'île. »

Si elle pensait lui faire peur avec cette remarque... Et bien, elle avait tout à fait raison. Kenzariel frissonnait d'effrois à l'idée de se voir arracher un membre aux cours de son expédition. Il savait que ce n'allait pas être de tout repos et qu'il y avait des risques de blessure plus ou moins grave, mais l'entendre dire était tout autre chose et rendait les choses beaucoup plus réelles. Il essaya tout de même de ne pas le laisser paraître pour prendre la parole.

« Les azuryx préfèrent la fuite ça c'est une vérité, mais s'ils se sentent piégé, ils savent utiliser la magie de glaces et à un bon niveau d'après ce que j'ai pu voir sur eux. Donc en plus de devoirs gérés leur fuite, il va falloir que l'on trouve une parade contre leurs attaques. Physiquement, je pense que c'est possible de les contenir, mais face à la magie, on ne peut pas grand chose... »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Dim 15 Juin - 13:12

Arthuria écouta attentivement la réponse de Grim. Elle avait raison sur plusieurs points, la jeune femme n’avait pas pensé au temps. Les blizzards pouvaient les surprendre dans les terres gelées, et elle espérait vraiment qu’il n’y en ait pas.
Elle entendit ensuite la remarque de sa partenaire de chasse qui s’adressait surtout au jeune. Elle ne fit aucun commentaire mais désapprouvait un peu ce genre de paroles. Il était courageux de venir les aider, et il ne faudrait pas le lui enlever. Bon d’un autre côté cela le mettait en garde, ce n’était pas une partie de plaisir.
Elle regardait Kenzariel, elle approuvait son courage. Arthuria ne savait pas s’il ne réagissait pas à la remarque de la milicienne ou bien s’il cachait bien ses angoisses et ses appréhensions. Dans tous les cas, il était encore là pour qu’elle puisse l’observer. Et c’est pourquoi elle le portait dans son estime.
De plus, il avait expliqué plusieurs détails sur les azurix. Bien que Grim et Arthuria devaient déjà le savoir, il prouvait qu’il avait une certaine connaissance ou qu’au moins, il s’était renseigné avant de venir voir le tanneur.

« - Vous m’avez l’air de vous y connaitre un peu Kenzariel, intéressant… »

Elle réfléchit un instant avant de reprendre la parole :

« Bon. Il faudrait que nous recherchions un groupe d’azurix tous ensemble. Ce serait idiot de se séparer. Il faut cependant emmener la mule et la charrette – elle regarda ces dernières- La mule aura surement peur lorsque la chasse sera commencée. Aussi j’aimerai que Kenzariel reste auprès d’elle pour éviter qu’elle ne se sauve. – Elle posa son regard sur le jeune homme – Lorsqu’on aura trouvé un troupeau il faudra essayer de les entourer au mieux, et à bonne distance pour éviter qu’ils ne nous voient ou ressentent, et fuient de premier abord. Ensuite il faudra se rapprocher de plus en plus d’eux avant de commencer la traque. On ne pourra pas les empêcher de fuir dans tous les sens, mais si nous ne nous mettons pas tous au même endroit nous avons une chance d’en avoir quelques-uns. Il y en aura des plus faibles, nous les attraperons. En général la survie du troupeau est plus importante que les quelques membres de celui-ci qui restent en arrière car trop faibles. Il se peut néanmoins que des plus forts viennent tout de même les protéger. C’est d’eux qu’il faudra se méfier. Il faudra essayer de les tuer avant qu’ils n’attaquent, ou esquiver leurs coups et leur magie.
Si jamais vous êtes attaqués par quelque chose de dangereux, que ce soit trop d’azurix ensemble ou bien des prédateurs, n’hésitaient pas à crier pour que l’on vienne vous aider. Il n’y a pas de honte à demander à ce qu’on nous sauve la vie.
– Elle regardait toujours Kenzariel pour qu’il comprenne bien que si sa vie était en jeu, il ne devait pas jouer les héros débrouillards- Si jamais l’un de nous est en danger, tant pis pour les azurix, on aide la personne qui en a besoin. »

Arthuria regarda ensuite Grim :

« Je ne pense pas que les prédateurs s’amuseront à attaquer seulement lorsque l’on mettra les cadavres dans la charrette. Il est possible qu’ils profitent de la pagaille pour attaquer le troupeau ou pour nous attaquer nous. Evitons d’être trop immobile… »

La chasseresse inspecta son jeune compagnon, il avait une lame heureusement. Lui, allait être immobile, et les prédateur préfère les cibles fixes. Mais ils ne pouvaient pas laisser la mule seule ou personne ne pourra la défendre. De plus elle ne pouvait pas fuir. Ils ne pouvaient pas non plus la laisser dans un village proche parce qu’ils ne savaient pas où ils trouveraient le troupeau d’Azurix. Elle soupira discrètement, espérant que les prédateurs ne repèrent pas Kenzariel. Elle le surveillerait.

« Pour résumer, nous formerons un triangle autour du troupeau. Kenzariel gardera un côté près de la mule, ils ne devraient pas fuir de ce côté-là, si tout se passe bien. Grim et moi nous préparerons à attaquer sur les deux autres côtés restant du triangle. Et nous refermerons le périmètre petit à petit.
Nous essaierons d’en attraper le plus, et lorsqu’ils auront fui, nous chargerons les bêtes sur la charrette et verrons s’il faut faire une autre chasse de plus ou pas… Ce tanneur a besoin de beaucoup de matière première… »


Elle aurait aimé passer à la boutique magique avant de venir ici mais elle n’avait vraiment plus un tsuri. Il allait falloir être prudent et compétent. Elle les regarda tous les deux.

« Si vous avez des suggestions, des remarques, des questions ou si ce plan ne vous convient pas du tout, je vous écoute. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Lun 23 Juin - 22:20

Elle laisse ses appréhensions la pourrir. La peur la noie, son visage rongé par un passé rempli d'aigreur. Peu à peu son propre silence l'encercle. Elle voudrait leur dire qu'il s'agit d'une erreur.

Toujours paraître, toujours se fondre, dans quelqu'un d'autre. Sourire, en gardant une fierté, une confiance fallacieuse, tel un fléau. Elle connaissait trop bien cela Grim.  Son imagination venin, ses pensées vicieuses. Elle ne cesse de boire à la source abondante  de ces mirages qui font naître en elle, un sentiment de crainte et d’amertume à ses ambitions fauchées. Les cris, les plaintes, ils ne tarderont pas œuvrer dans ses tourmentes, ses rêves maudits.

Ses yeux sont toujours posés sur la meneuse de leur équipe. Elle envie les certitudes et le calme qui en émanent.  Elle hurlerait en vain sur les responsabilités pesantes, mais n'obtiendrait qu'un résultat minable. Il ne lui restait plus que l'attente, le drame d'y voir des corps tombés...

Elle riait intérieurement sur la réponse de Kenzariel. Elle n'avait pas cette ignorance solide propre aux plus intrépides. La magie, cette force inconnue la terrorisait déjà assez par sa simple appellation. Au coeur du combat, oserait-elle seulement fuir face à cet atout que les dieux n'avaient jamais songé à leur donner, à eux, créatures vaniteuses ?

Son sourire refait surface, incisif et incontrôlable, les yeux brillants animés par une lueur vive. Les faibles. Elle abattrait ceux que la nature à mépriser à la naissance pour les couvrir de gloire. Son équipe alors pourrait retourner victorieuse dans la capitale des hommes. La résistance ? Elle voyait un château de cartes s’effondrer sous ses pas vermeilles. Elle ferait couler le sang des monstres, soumis à ses caprices et son insatiable avidité. Peu importe les paroles et avertissements de ses alliés. Jamais, elle ne serait celle qui plierait devant le nombre. Douce folie. Le combat comme raison d'être Elle n'oublie pas que son orgueil n'est qu'une minuscule partie d'elle même qui se brise au moindre coup donné.

"Tout ce que vous dites, s'avère juste Arthuria. Je suis partante pour que nous essayons selon vos propositions."

Sans un mot, elle se releva, épousseta négligemment les pans de son manteau. La même nonchalance trônait dans sa voix.

" Cette journée m'a fatiguée. Peut-être que la nuit, me donnera de meilleurs idées. Si cela s'avère concluant, je les partagerai, naturellement."

Une envie de solitude. De clore la discussion rapidement.  Un moment sans réfléchir à rien, savourer un vide en soi. De ne plus penser, encore moins à leurs futures actions. Cette envie, un besoin oppressant qui s'éveillait en elle, par des mouvements fuyants, jugés imperceptibles.

Grim ment, les idées fussent sauvagement dans son esprit, mais ses lèvres restent avares. Toutes les conditions manquaient à l'appel, elle ne compte que sur son lien avec une invocation pour assurer leur succès. Le reste, elle n'en avait jamais eu cure malgré les dangers. La nuit l'aiderait peut-être à oublier.

Spoiler:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Jeu 18 Sep - 13:42

HRP:
 
Arthuria avait bien dormi cette nuit-là. Etant dans un village, elle n’avait presque rien à craindre, aussi s’était-elle endormie rapidement, jusqu’à l’aube. Elle avait ensuite réveillée ses compagnons si ceux-ci ne l’avaient pas déjà fait.
A présent elle se retrouvait dans le froid et la neige, à la recherche d’un troupeau d’Azurix. La chasseresse s’était bien emmitouflée dans son manteau et restait à l’affût. Elle se concentrait pour deux choses, faire attention aux prédateurs, repérer leurs traces de pas et les éviter ou les suivre très prudemment. Elles pouvaient mener à un troupeau justement… De plus, elle ne connaissait pas beaucoup la région. La jeune femme avait voyagé dans une très grande partie de l’île, mais elle n’était jamais restée très longtemps dans les plaines glacées. Malgré la pureté de sa glace, cela restait un désert de neige. Il y faisait froid, et il n’y avait pas grand-chose à voir. Elle était donc venue que dans de très rares occasions. Comme avec cette chasse par exemple.
Le fait d’être accompagnée lui mettait du baume au cœur, sa chasse serait plus simple à effectuer, et elle aurait surtout moins de chance d’y laisser sa peau…
Elle jeta justement un regard en arrière pour voir s’ils allaient bien. Ils devaient avoir un peu froid mais ce n’était rien d’insurmontable. L’un d’eux tenait la bride de l’âne qui tirait la charrette.
Son regard se reporta rapidement sur l’horizon. Elle voyait quelque chose, et se réjouit en reconnaissant ce que c’était.

« Voilà notre troupeau d’Azurix. La forme de leur sabot est reconnaissable entre mille. Ils sont partis vers l’est. »

Elle ne savait pas vraiment ce qu’il y avait vers l’est, mais Arthuria s’y dirigea immédiatement.
Un peu plus tard ils trouvèrent enfin le troupeau. Dans ses plaines glacées, il n’y avait décidément rien pour se cacher et cela allait être compliqué.
En tout cas, elle n’avait détecté aucune trace de carnivores et cela ne la rassurait qu’à moitié. Ils étaient arrivés par l’ouest comme le troupeau. Hélas, rien n’empêchaient les prédateur d’arriver par l’est.
Le manteau gris d’Arthuria allait aussi poser un souci. Il était gris et donc facilement repérable. Elle n’avait cependant pas d’autres manteaux à mettre, ce n’était qu’une pauvre chasseresse… un manteau était le cadet de ses soucis. Elle décida de le recouvrir de neige, du mieux qu’elle le pouvait, même si cela n’allait pas tenir.

« Bon, il y a surement un guetteur dans ce troupeau d’Azurix. Nous allons rapidement nous faire repérer. Il va donc falloir aller vite, très vite, pour les entourer. –Elle dégainait déjà son arc- N’oubliez pas ce que je vous ai dit hier. Kenzariel je vous conseille vivement de rester avec la mule… Grim, il va falloir que nous foncions de part et d’autre de troupeau de manière synchronisée. Si l’une de nous va trop vite, alors il faut ralentir le pas de course. Et attention à la chute si on rencontre de la glace… Il faut à tout prix rester mobile et anticiper le mouvement des animaux.
Êtes-vous prêts ? »


Arthuria était déjà prête, c’était la charrette qui transportait son sac à dos de voyage, elle n’avait donc rien à déposer. Son épée pendait à son flanc gauche. Elle fixait le troupeau et regardait ensuite plus loin pour essayer d’apercevoir le danger.

[HRP : N’hésitez pas à continuer l’action/à avancer à la fin de vos post :3]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Jeu 9 Oct - 15:50

Kenzariel n'a pas eu de mal a s'endormir , vus la fatigue qu'il avait accumulée pendant le voyage. Il n'y était pas habitué mais n'avait pas non plus bronché sous peine de se faire passer pour un moins que rien et ce fut une nuit sans rêve qui l'accueilli. Le lendemain, ce fut Arthuria qui vint le réveiller pour le prévenir qu'il était l'heure de se mettre en route et débusquer ce fameux troupeau. C'est ainsi que le voyage reprit dans la neige et le froid.

Tout était calme, tout était blanc et pur. Le plus infime petit bruit était directement étouffé par la neige donnant une impression d'irréalisme. Heureusement que le ciel était couvert, car avec tout ce blanc les rayons du soleil les auraient éblouis. Par contre, le froid mordait sans retenue et s'il y en a bien un qui devrait faire la gueule c'est bien le jeune homme. Il n'aimait pas du tout devoir se couvrir autant à cause de la température ambiante et cela avait un impact négatif sur son humeur. Il se contenta de guider la mule en la tenant, au moins cette dernière lui foutra la paix et ne risquerait pas de l'énerver. C'est bien dommage, car s'il avait été d'humeur plus patient, il aurait bien rejoint Arthuria pour observer ses talents de traqueuse et en apprendre plus sur les différentes traces au sol et comment les dater ou les repérer parmi tant d'autres.

C'est au bout de quelques heures de marche que la chasseuse repéra quelque chose qui semblerait être le troupeau cherché. Cette nouvelle mit du baume au cœur de Kenzariel qui n'espérait qu'une chose, terminer au plus vite et enlever ses vêtements trop lourds. La direction du troupeau se trouvait vers l'Est, c'est donc la route qu'ils prirent en espérant ne pas tomber sur autre chose que ce qu'ils cherchaient. Au bout d'un moment, le troupeau était en vus et la petite compagnie fit une pause pour mettre les choses aux claire sur la suite des événements.

« Bon, il y a surement un guetteur dans ce troupeau d’Azurix. Nous allons rapidement nous faire repérer. Il va donc falloir aller vite, très vite, pour les entourer. N’oubliez pas ce que je vous ai dit hier. Kenzariel je vous conseille vivement de rester avec la mule… Grim, il va falloir que nous foncions de part et d’autre de troupeau de manière synchronisée. Si l’une de nous va trop vite, alors il faut ralentir le pas de course. Et attention à la chute si on rencontre de la glace… Il faut à tout prix rester mobile et anticiper le mouvement des animaux. 
Êtes-vous prêts ? »


Kenzariel ne voyait aucun inconvénient au plan et essaya de voir s'il pouvait trouver le guetteur parmi les bêtes. Car si les filles pouvaient savoir lequel donnerait l'alerte, elles pourraient se concentrer sur cet animal et avancer en fonction de son comportement. Dans le troupeau se trouvait beaucoup de têtes et la plupart cherchaient le peu de nourriture que ces terres pouvaient offrir, d'autre se reposaient, mais le jeune homme cherchait ceux qui devaient être poster sur des zones plus haute et regarder aux alentours. Il en repéra un sur la gauche du troupeau, placé sur une petite colline de neige, la tête bien haute et la tournant régulièrement pour s'assurer qu'il n'y avait pas de danger. Kenzariel essayait de voir s'il y en avait pas d'autre, mais ce n'était pas facile de voir d'aussi loin avec toute cette clarté qui vous éblouissait. Après quelques minutes d'observation, il fit tout de même part de sa trouvaille.

« Je n'en suis pas sur mais je pense qu'il y a un guetteur posté sur le côté gauche juste sur un mont de neige.*Il pointa du doigt la zone où il avait vu l'animal* Contrairement aux autres, il ne cherche pas de nourriture et semble guetter quelque chose. Je n'arrive pas a en voir d'autre par-contre et je ne sais même pas si ça pourra vous aider au final. »

C'est vrai, s'il y avait d'autre guetteur, en surveiller un n'allait pas vraiment empêcher les autres de les voir. Après l'observer peut être un bon moyen de savoir s'il y a un prédateur en plus des humains ou pas dans la zone.

Enfin tout en place, Kenzariel se plaça un peu en retrait avec la mule pour ne pas effrayer les Azurix, mais suffisamment en hauteur pour pouvoir observer la scène. Il avait également son épée à la main on ne sais jamais, un prédateur pourrait surgir de n'importe où et puis si le troupeau devait s'enfuir dans sa direction, il pourra peut-être surgir d'un coup et les effrayer, ce qui causerait la panique dans le troupeau et certaines bêtes seront désorientées, ce qui donnera une chance aux chasseuses de l'abattre. En attendant, il devait être patient et observer pour agir au meilleur moment s'il le devait.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
I Animation l
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 156
Elément : Feu
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Jeu 30 Oct - 14:54

Le troupeau d'une trentaine d'individus était fort exposé. Les différents guetteurs savaient que le destin du troupeau dépendait de la qualité de leur observation. Il y en avait plusieurs, a des endroits stratégiques, qui observaient l'ensemble de la plaine de tous les points de vue pour repérer le moindre flocon de neige suspect. le froid mordait la chair ce matin là, et les Azuryx se tenait très serré pour supporter les températures négatives.

Le plan des humains était bien ficelé, mais au moment ou Arthuria et Grim allèrent se mettre en place, guidées par le repérage du guetteur qu'avait fait Kenzariel, le Dragan qui observait le troupeau depuis bien plus longtemps qu'eux commença sa chasse. L'animal majestueux fendit la neige, il fut immédiatement repéré à la sortie de sa cachette, les cris d'alertes des azuryx résonnèrent dans un brouhaha infernal, tous serrés, ils se génèrent les uns les autres dans leur fuite, les coups de sabots fusèrent, rendant les animaux nerveux et imprévisibles, ils s'enfuirent dans la direction opposée au Dragan, qui les poursuivait et les rattrapait dangereusement, et foncèrent droit sur Arthuria et Grim. Leur course effréné faisait trembler la plaine tandis que la Dragan bondit sur une jeune Azuryx et lui prit la gorge. Un autre animal, sans doute la mère du petit, arriva immédiatement pour essayer de protéger sa progéniture, suffoquant sous les crocs du loup. Un combat s’engagea alors entre la mère et le Dragan, bien plus fort qu'elle mais ne possédant pas sa puissance magique. Pour les trois humains il ne valait mieux pas s'imposer.

Le reste des Azuryx continuait leur fuite, il était possible d'en faire trébucher quelques uns durant leur course pour faciliter leur capture, surtout qu'il passait très près de nos trois compagnons. Kenzariel devait faire preuve de beaucoup de force s'il voulait que la mule reste calme malgré tout ce vacarme. Les monstres étaient désorganisés et donc d'un coup plus vulnérable, mais Arthuria, Grim et Kenzariel devrait rapidement revoir leur plan s'ils voulaient pouvoir tirer profit de la situation.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Ven 31 Oct - 14:00

A priori personne n'était contre le plan, Kenzariel débusqua même le guetteur. Arthuria avait suivi la direction de son doigt pour le trouver. Il avait bien raison, il avait l'oeil ce jeune homme. Il fit signe de la tête à tout le monde pour se mettre en place.
La chasseresse voyait déjà le travail rapide et bien fait. Cependant, alors qu'elle s'engageait vers sa position un loup majestueux sortit de nul part. Il s'était bien caché le bougre. Les guetteurs prévinrent le troupeau qui, prit de panique, s'enfuit à tout vitesse dans une cohue sans nom.
Arthuria jura. Tout avait eut l'air trop parfait, elle aurait du s'en douter. Il fallait tout revoir et en vitesse.
Les Azurix filaient tous vers les deux chasseresses. Il fallait profiter de la situation. Le dragan en avait profité pour s'attaquer à une proie facile, un jeune. Inutile de s'occuper du prédateur pour le moment. Ils étaient tous occupés à chasser, tant qu'ils ne leur mettraient pas de bâtons dans les roues, la créature chasserait l'azurix tranquillement sans essayer de s'en prendre aux humains. Il était peut être doué en magie mais il étaient trois contre un.

Grim et Arthuria ne pouvait pas s'interposer face au troupeau d'Azurix qui fonçait sur eux. Elle eut alors une idée. Le but était de les faire trébucher pour pouvoir mieux viser et les tuer. Elle empoigna rapidement une flèche et une corde. Elle accrocha l'accrocha rapidement sur la flèche et l'envoya aux pieds de Grim.

« Prenez la corde et tendez la ! »

Elle espérait que son « ordre » n'ait pas trop avertie les Azurix qui faisaient tout de même beaucoup de bruit, et aussi que Grim ait entendu ou au moins compris ce qu'elle voulait faire.
Il fallait tendre la corde au niveau des pattes des animaux.
Ce n'était pas la meilleure idée du siècle, mais en l'état et sur le coup, c'était la première chose qui lui avait traversé l'esprit.

Elle jeta un très rapide coup d'oeil à Kenzariel pour voir s'il ne lui arrivait rien. Ouf, il était plutôt à l'abris, il devait juste calmer la mule et il fallait qu'il réussisse. Elle lui faisait confiance, il pouvait le faire sans trop de problème. Arthuria devait se concentrer sur sa chasse de toute façon.
La jeune femme fléchit les jambes, ses cheveux et son manteau virevoltant sous le vent et la neige glacial des plaines. Elle tirait sur la corde et s'apprêtait à bien s'accrocher lorsque les animaux viendrait y trébucher. Il ne fallait pas qu'ils sautent par dessus ! Les premiers y arriveraient peut être mais pas ceux juste derrière…
Elle savait qu'elle devrait être rapide pour pouvoir dégainer son arc au bon moment.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Mar 4 Nov - 1:28

La mauvaise humeur de la nuit passée et l'absence de motivation l'avait quittée durant leur marche jusqu'à leur cible. La milicienne semblait depuis plus déterminée à réaliser avec succès la mission du jour.

« Prête ! »

Le plan paraît clair et l'échange s'effectue vite pour que les protagonistes puissent se mettre en place. Elle lance un dernier regard sur la mule avant d'opérer vers le troupeau. Ses traces s'accumulent hasardeuses et pourtant décidées. Le froid parcourt ses vêtements, jusqu'à geler ses mains sous les gants censés la protéger. Le troupeau se méfie naturellement des prédateurs. Elle avance à pas de velours dans cette terre glacée, l'air frais giflant son visage.

Soudainement le bruit de sa respiration est bousculé par un événement inattendu. Elle a aussi le temps d 'apercevoir le monstre surgir et se précipiter vers le troupeau d'Azuryx. Elle peste intérieurement et accélère le pas, aux aguets pour anticiper tout mouvement. Le loup ne semble visiblement pas s'intéresser aux humains et pourtant elle sent ses doigts se crisper sur son arc. La milicienne se trouvait trop loin de celui-ci pour l'abattre. Les bêtes affolées se plongeaient d'une vivacité folle dans leur direction, tandis que le fauve avait déjà une proie prisonnière de ses griffes.

« Prenez la corde et tendez la ! »

Grim tourna aussitôt la tête dans la direction d'Arthuria, une flèche était plantée à ses pieds liée à une corde. Elle comprit ce que la chasseresse souhaitait et s'empressa d’attraper cette dernière, tirant alors de toute ses forces, pour que leurs proies puissent être interceptées par leur piège improvisé. Ses doutes de jour précédent étaient complètement annihilés dans le feu de l'action.

L'impact fut brutale, au point que Grim trébucha mais réussit à maintenir son emprise sur la corde. L'effet causa une réelle surprise aux premiers Azuryx qui tombèrent nets, suivis par d'autres effrayés par la présence du Dragan dans leur fuite effrénée, les faisant chuter à tour de rôle, les uns après les autres comme de vulgaires dominos. Les derniers de la file, réussirent néanmoins à prendre des directions différentes de leurs comparses malchanceux.

La milicienne plaça rapidement une flèche au niveau du viseur, bandant alors la corde de son arc, se mettant à viser puis tirer en direction de ses cibles. Sans cérémonie, les flèches virent mordre la chair  des Azuyrx coincés par leur piège avant qu'ils n'aient le temps de riposter face à leur attaque. A ce niveau, leur mission se déroulait sans embûche,  il ne restait plus qu'à se débarrasser du félin, pour que tout danger soit à priori définitivement écarté de leur objectif commun...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
I Animation l
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 156
Elément : Feu
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Sam 27 Déc - 19:29

(Kenzariel ne se manifestant pas je me permets de répondre.
Grim : merci de ne plus faire autant avancer l'action sans me laisser le choix... la quête est pratiquement finie sans que j'ai eu mon mot à dire !)

Le Dragan et la mère Azuryx se battaient corps et âme, les coups de cornes et les sorts de glace fusaient et étaient récompensés par des morsures et des coups de griffes violents. La mère refusait d'abandonner son petit et semblait prête à mourir pour lui. Mais ce combat ne regardait pas nos chasseurs, qui étaient assez loin de la scène pour ne pas être directement concernés. Les Azuryx qui n'avait pas été pris dans leur piège s'étaient rapidement éloignés dans la plaine. Certains étaient tombés mais s'étaient relevés aussitôt, paniqués, pour s'enfuir de plus belle.

Ceux qui étaient les victimes malchanceuses des flèches de Grim n'eurent pas le temps de réagir. Cependant seule l'une des flèches de Grim fut mortel sur le coup, se logeant directement dans la tête de la bête. Une autre flèche plongea dans la cage thoracique d'un Azuryx mais lui laissa tout le temps d'agoniser en se noyant dans son sang. La panique de celui ci lui fit utiliser les forces qu'il avait encore pour lancer des sorts autour de lui. Il essaya de soigner sa blessure, mais c'était vain sur une d'une telle profondeur. Il enchaîna ensuite plusieurs sort de glace autour de lui, de niveau 2 et 3, espérant toucher ses agresseurs. Impossible donc de s'approcher de lui pour l'achever sans prendre un coup.

Deux autres Azuryx touchés à la cuisse, tentèrent de s'enfuir pendant ce temps en claudiquant dans la plaine glacée, lançant derrière eux un sort de grêle qui fit se soulever la poudreuse et couvrit leur fuite. Il en restait un dernier à leur portée, le jeune de la mère au prise avec le Dragan, blessé à la gorge, qui ne savait plus par quelle coté fuir pour rester en vie.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #13 écrite Lun 12 Jan - 18:00

Grim avait compris ce qu’elle voulait faire. Elle était rassurée. De plus elle avait fait du très bon travail ensuite. Arthuria se concentra alors sur les bêtes qui avaient réussi à fuir le piège. Elle banda son arc une première fois puis tira, à plusieurs reprises. Elle ne l’avait cependant pas fait très rapidement, elle avait pris son temps pour que toute les chances de faire mouche soient à ses côtés. Surtout après que les fuyards aient lancé leur sortilège. Ils venaient de couvrir leur fuite à l’aide de leur sortilège. La chasseresse tira encore quelques flèches aveugles espérant pouvoir toucher les plus lents des Azurix, mais elle savait qu’il faudrait beaucoup de chance pour réussir à le faire. Enfin elle baissa son arc, continuant d’observer le gibier s’enfuir, avant de se retourner vers les quelques corps dispersés autour d’eux. L’un d’eux n’était pas mort et lançait des sorts dans tous les sens, pris de panique. Elle savait qu’il ne s’arrêterait que lorsqu’il n’aurait plus de force du tout. Ils n’auraient qu’à être patients… Elle ne voulait pas gâcher ses flèches à essayer de le tuer de loin, puisqu’elles allaient surement être détruites avant d’atteindre sa chair.
Arthuria posa ensuite son regard sur le prédateur et ses proies. Elle n’allait pas intervenir, il fallait laisser son butin au Dragan et avec un peu de chance il ne viendrait donc pas les embêter.

« Ne volons pas les proies du Dragan, il risque de mal le prendre et j’aimerai tout autant éviter. Mais gardons un œil sur lui tout de même. Commençons à ramasser les corps et à les regrouper dans la charrette pour éviter que cela le tente de venir. S’il est seul, avec deux corps il devrait en avoir pour un petit moment alors il n’a aucune raison de venir si nous ne l’agressons pas. Sinon… il vaut mieux partir avant qu’il ne se mette à appeler sa meute. »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Arthuria marcha jusqu’à un corps et le posa avec un peu de mal sur ses épaules. Bien que la bataille soit « finie », il fallait se méfier du Dragan et du troupeau d’Azurix qui pouvait peut être vouloir chercher vengeance. Cela n’allait normalement pas être le cas, mais la chasseresse savait qu’il fallait tout le temps envisager ce qui pouvait bien passer par la tête des créatures de cette ile.

Elle arriva enfin vers la charrette et y déposa le corps de l’azurix après avoir fait un signe de tête à Kenzariel et lui avoir demandé si tout allait bien et à priori c’était le cas. Elle ramena ensuite la charrette vers les corps pour éviter de devoir faire de trop longs allées et retours.

« Décidément cela ne fait pas beaucoup de prises. Je pense que nous devrions refaire un assaut un peu plus tard… Qu’en dites-vous ? » Demanda-t-elle à Grim.

Cela faisait un petit moment qu’ils étaient partis et s’ils ne revenaient qu’avec quatre ou cinq corps… Ils n’allaient pas être payé beaucoup, s’ils étaient payés…
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #14 écrite Dim 25 Jan - 18:56


Les Azuryx semblaient se débattre dans la débandade et le chaos engendré. Les attaques fusaient en tout sens et Grim crut un instant qu'elle allait finir en glaçon par ces derniers si peu avenants. Après tout, elle avait déclenché les hostilités la première. Pour la bonne cause, évidemment.
Le sang coulait, contraste saisissant pour répandre un tapis vermeille. Une sensation délectable coula dans ses veines. Celle des prédateurs.  La magie qui lui faisait peur semblait être un artefact tellement dérisoire comparée à ses flèches désormais. Elle en eût un rictus mauvais pour leurs créateurs. Pauvres herbivores.

Observant le sinistre spectacle perpétué par leurs actions, la voix de la chasseuse résonna dans son dos. Replaçant son arme sur son épaule, elle tourna la tête dans sa direction, après avoir contemplé l'ouvrage tout aussi barbare du fauve affamé.

« Oh, je n'ai aucune envie d'aller dérober un festin qui n'est pas le mien à ce charognard... il n'a pas l'air très commode. »

Un sourire s'esquissa, le danger était passé -pour l'instant. Elle avait encore moins l'intention de s'attarder dans ce désert de glace, pour attendre l'arrivée incongrue des compagnons du carnivore. Un frisson coula le long de son échine. Puis qu'il déguste tranquillement son festin, elle pourrait se concentrer sur le ramassage des bêtes mortes dans l'assaut, sans encombre.

« Bien chef ! »

Grim aida alors Arthuria à porter les bêtes dans la carriole, aidées de leur dernier acolyte. Heureusement, il ne lui était rien arrivé, malgré la présence du fauve ou bien de l’acharnement forcené des Azuryx qui auraient pu le charger avec leurs cornes pendant la bataille.

Sa main caressa son menton, légèrement pensive, suite aux derniers paroles et questionnements soulevés par Arthuria. En effet, le butin était modeste, mais pas minable, loin de là, il fallait donc prendre une décision entre s'obstiner davantage dans cette rude quête  ou se montrer raisonnable. Evaluant la situation, Grim ne put s'empêcher quelques remarques frivoles à son habitude :

« J'aurai bien abattu le Dragan aussi, ca aurait fait un charmant châle histoire qu'une jolie noble puisse faire jalouser la galerie avec un tel trophée. »

Elle se ravisa au final, reprenant une expression qui se voulait plus sérieuse.

« Pensez-vous qu'il vaille risque nos vies pour cela ? Cet homme aura de quoi faire avec ce que nous lui donnerons. J'aime jouer avec le feu moi aussi, mais la chance ne restera pas indéfinement de notre côté. »

La vie était plus importante que les caprices d'un marchand.

«  Mais je vous offre les cornes, si vous en avez envie, vous pourrez les revendre, si elles vous intéressent. »

Joyeux charivari.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
I Animation l
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 156
Elément : Feu
Inventaire▲

Aventure #15 écrite Dim 25 Jan - 23:40

Sur les deux fuyards, Arthuria en tua un d'une flèche, l'autre continua de s'enfuir, toujours blessé, laissant des traces de sang derrière lui qui marquaient son passage de fins filets vermeilles.
Les aventuriers en revanche décidèrent de laisser l'un des Azuryx agoniser en lancer des sortilèges dans tous les sens. Cette agitation éveilla un moment la curiosité du Dragan, intrigué de voir ce qu'il se passait. Il leva les yeux sur eux pour la première fois.

Cependant, alors qu'il perdait sa concentration dans la combat, il fut frappé de plein fouet par un sort de la mère Azuryx, qui profita de la surprise et du choc pour enfin s'enfuir avec son petit, blessé à la gorge mais toujours bien vivant. Ils disparurent dans la foret et leurs empreintes disparurent rapidement dans la poudreuse.

L'Azuryx mourant donna enfin son dernier souffle, mais il était un peu tard. A cause de cette distraction, le Dragan avait perdu sa proie, le petit surprotégé par sa mère. le gout amer de son sang coulant encore dans sa gorge, la bête avait plus faim que jamais. Se redressant, il vit le cadavre d'un azuryx encore chaud.

Nos aventuriers avaient chargés deux corps dans leur charrette, le premier tué, et le fuyard achevé par Arthuria. Il restait la piste du deuxième fuyard, et l'Azuryx fraîchement mort, convoité par un prédateur affamé. Il leur fallait au moins trois corps.

[Que décidez vous maintenant ?

Si vous décidez d'essayer de prendre le Dragan de vitesse sur le dernier corps, plus proche de vous que de lui, en le chargeant et en vous enfuyant, il faudra lancer un dé 6. Un 1 ou un 2 assurerons la réussite de cette action, dans le cas contraire le Dragan vous attaquera.]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #16 écrite Mar 27 Jan - 21:41

Arthuria n’avait vraiment pas envie de lancer un combat avec le prédateur, malgré la remarque de Grim qui devait être soit quelqu’un avec beaucoup d’humour, soit quelqu’un de cupide…
La réponse à la question de la chasseresse était raisonnable. Elle regarda dans le lointain, là où s’étaient enfuis les azurix. Ce serait long et fastidieux de recommencer une chasse. La nuit dans les parages tombait rapidement, et surtout en cette saison. Ils pourraient risquer de tomber sur plus gros encore, ou le troupeau d’Azurix pouvait très bien ne pas être d’accord pour finir en manteau ou voir leur groupe se réduire de nouveau. Mais bon sang, deux corps seulement ? Il n’allait pas fait grand-chose avec cela le couturier… Il y avait le troisième azurix qui enfin se calmait, les deux chasseuses allaient pouvoir le récupérer. Trois corps seulement, mais le temps jouait contre eux.
Arthuria reposa ses yeux sur le prédateur qui était soudainement seul. Elle eut juste le temps de constater que ses proies s’enfuyaient. Il avait déjà subi un coup, cependant cela étonna tout de même la jeune femme qu’il n’aille pas à leur poursuite. La mère était gravement blessée et il aurait tôt fait de la rattraper et la tuer pour s’en nourrir. Il fallait croire que ce Dragan était du genre fainéant…
A présent il convoitait ce dernier corps qui était à présent inerte. Arthuria fronça les sourcils, il était hors de question qu’il lui appartienne. Cet Azurix était LEUR proie.

La chasseresse dégaina alors son arc à nouveau, le bandant vers le bas, flèche prête à être décochée. Il lui suffirait de redresser son arc et faire mouche si le comportement du Dragan était suspect.

« Grim, c’est notre butin, je vous couvre, prenez le corps. »

Elle s’approcha alors d’un pas plutôt vif vers le corps.

Si 1/2 sur le dé:
 

Si 3/4/5/6:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1844
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #17 écrite Mar 27 Jan - 21:41

Le membre 'Arthuria Veliwys' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé à 6 faces' :


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #18 écrite Sam 14 Fév - 17:56

...Mais la chance ne restera pas indéfiniment de notre côté. 

Elle hésita entre le soupir et le juron, grondant intérieurement de colère. Elle n'avait pas vu le fauve perdre sa proie et s'intéresser aussitôt à la leur. Elle pouvait plaindre le mauvais sort de s'acharner sur eux. Grim aurait préféré que l'animal joue le jeu et s'en aille plutôt que de les provoquer ouvertement.

Les deux jeunes foncèrent jusqu'à leur butin pour dépasser leur prédateur.  Une flèche siffla, le monstre déjà se rapprochait pour s'octroyer l'Azuryx décédé. Grim dégaina alors son épée, agressive et menaçante, sa voix trancha furieuse l'air pour s'opposer contre l'animal traite :

«HORS DE MA VUE ! »

Elle serrait ses poings le long du manche de son arme, dans son regard brillait une lame de défi et la peur quitta ses bras pour laisser un courage inconscient l'envahir. Un instinct animal profondément encré en elle et une soif de combat intarissable. La milicienne n'était pas du genre à renoncer facilement, quitte à se mettre elle-même en danger. C'était bien là, son plus grand défaut. Elle n'avait pas fait tout ce chemin pour revenir les mains vides et ne pas répondre à la commande dudit marchand. Fichue bête !

« ARTHURIA ! TUEZ-LE ! »

Elle se moquait bien d'être blessée par l'assaut du monstre, elle ne comptait pas le laisser gagner, ni prendre cette proie. Avec ses flèches elle pourrait surement lui infliger une blessure plus importante ou le forcer à reculer, prendre la fuite. Leur nombre pouvait les avantager pour l'inciter à renoncer à cette confrontation entre monstre et humains.

« ABATTEZ-LE ! »

Elle se mit en position et vrombit sur sa proie.  Elle même se chargerait de lui donner le coup de grâce

HRP : court et pas terrible, j'étais pas inspirée u_u"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
I Animation l
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 156
Elément : Feu
Inventaire▲

Aventure #19 écrite Mar 10 Mar - 19:02

Nos aventuriers avaient toujours deux corps chargés dans leur charrette, sous la surveillance de Kenzariel, et se battaient actuellement contre un Dragan pour récupérer le dernier corps qu'il leur manquait. La morsure prolongée de cette bête entraîne de graves lésions liées au froid, allant jusqu’à l'amputation. Ce n'était définitivement pas un prédateur à prendre à la légère. Le dragan se prit la flèche qui lui arracha un bout de l'oreille mais cela ne le découragea pas.

Il s'avança d'un bon vif du cadavre de l'Azuryx qu'il saisie par le cou et commença à tirer en arrière pour s'enfuir avec lui. Bien évidemment il avait Arthuria et Grim sur ses talons, le menaçant d'un arc et d'une épée. Il se prit une flèche dans l'épaule qui le fit hurler de douleur et lâcher sa proie. Il montra les dents et grogna violemment. Il était déjà épuisé et blessé par son précédent combat et après quelques tentatives d'intimidation en fouettant l'air de ses griffes, il renonça.

Il donna un dernier grand coup de crocs dans la cuisse de la bête et lui arracha tout le membre inférieur droit avec une force peu commune, laissant le corps amputé rougir la neige. Il couru ensuite en claudiquant avec son maigre butin et disparu dans la forêt retrouver les siens.

Les aventuriers eurent alors le temps de charger leur dernier corps, bien qu'amoché, dans leur chargement. Mais c'est alors que des hurlements de loups se firent entendre de la forêt. Il semblait que le Dragan de tout à l'heure était parti chercher de l'aide. Une charrette avec trois délicieux corps de Dragan, cela faisait envie, en plus d'avoir à venger l'un des leurs. Il fallait maintenant à nos aventuriers s'enfuir le plus vite possible, car un combat contre cette meute serait perdu d'avance. Cinq individus se jetèrent à leur poursuite, et leur charrette n'était tiré que par des mules, heureusement ils avaient un peu d'avance.

[Lancer de dé à 10 faces : vous devrez faire MOINS que les bêtes pour ne pas vous faire rattraper, les Dragans qui font un score plus petit que le votre courent jusqu’à hauteur de la charrette et essaie soit de saisir les corps des Azuryx soit de vous attaquer en montant sur la charrette. (au choix)
Lancer votre dé avant de rédiger votre poste. Je ferais un nouveau lancé de dé à 10 faces de "vitesse" après le poste d'Arthuria et avant celui de Grim]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1844
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #20 écrite Mar 10 Mar - 19:02

Le membre 'Monstre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé à 10 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #21 écrite Mar 10 Mar - 19:20

Arthuria maudissait ce voyage. Non en fait, jusque-là tout s’était bien passé, ce n’est que la chasse qui prenait une sale tournure, surtout quand le Dragan avait décidé de venir prendre la proie que les chasseresse avait réussi à tuer. Grim perdait son sang-froid et Arthuria craignait qu’elle fasse certaines choses de travers. En même temps elle ne pouvait pas vraiment l’en blâmer vu la situation. La chasse avait été mauvaise, le loup voulait à présent prendre le tiers de leur récolte, le froid était mordant, et ils avaient surement tous eu un peu de mal à dormir, la fatigue était présente.

La bête s’était saisit de la gorge de l’Azurix mais dû y renoncer rapidement sous les coups des deux femmes qui ne voulaient pas lâcher le morceau. Lui aussi était fatigué, heureusement.
Par contre il réussit à se saisir du membre postérieur droit de la proie avant de faire quelques pas en arrière. Arthuria se disait que le tanneur ne pouvait de toute façon pas créer beaucoup de fourrure avec cette partie. Surtout comparés au reste du corps de l’animal.
La jeune femme reprenait sa respiration. Elle pensait que c’était enfin terminé, et qu’ils pourraient à présent rentrer avec leur maigre butin, au moins jusqu’au petit village pour décider de la suite des événements. La chasseuse ne souriait déjà pas beaucoup d’habitude, mais là c’était pire. Ils avaient loupés quelque chose, elle se sentait honteuse. Rentrer à Luh avec seulement trois corps ? Quelle humiliation !

C’est pendant qu’ils s’octroyaient une petite pause que des hurlements se firent entendre. Inutile d’expliquer ce qu’il se passait. Le Dragan avait prévenu ses petits amis qu’il y avait de la nourriture facile à disposition. Il fallait à tout prix partir d’ici ! Et le plus vite possible !

« Kenzariel, Guidez les mules et la charrette ! Grim, avec moi ! »

Arthuria sauta dans la charrette, prête à défendre ses compagnons, les mules et leur prise. La carriole déboula alors vers l’avant et la chasseuse se retint tant bien que mal. Cela allait être compliqué de rester debout, de viser et de ne pas passer par-dessus bord dans ces conditions.
Les hurlements de la meute se rapprochaient petit à petit, ils avaient peut être de l’avance, mais hélas, ils ne pourraient par leur échapper. Les mules ne pouvaient pas aller plus vite que les dragans en tirant la charrette, les corps et trois personnes.

Les prédateurs se mouvaient avec grâce au travers des différents obstacles, Arthuria en avait profité pour les compter. Ils étaient cinq. Cinq loups contre deux chasseresses…. La jeune femme n’abandonnerait les corps que par nécessité, sinon, ils combattraient !
Quand enfin, ils furent à porter, elle banda son arc, armé d’une flèche et tenta de blesser l’un d’eux. Ils se mouvaient si rapidement, et la carriole tremblait tellement sous les déformations du terrain que sur cinq tirs, elle en rata quatre. Elle avait tout de même réussi à en blesser un par chance. Malgré tout, il continuait son chemin. Peut-être un peu plus lentement que les autres mais pas à la traine pour autant. Elle laissa son arc derrière elle pour dégainer son épée. Elle attendrait maintenant patiemment qu’ils s’approchent trop près ou qu’ils sautent dans le moyen de transport pour leur donner un violent coup d’épée.
Pendant tout ce temps, elle était restait silencieuse, concentrée sur sa tâche, il n’y avait pas vraiment d’informations supplémentaires ou d’ordre à donner. Bien sûr elle aiderait Grim ou Kenzariel s’ils en avaient besoin ! Mais pour l’heure, c’était chacun de son côté…

L’un des dragans sauta alors soudainement vers Arthuria, celle-ci abattit un grand coup d’épée sur la tête de l’animal en un grand cri, avant qu’il n’ait le temps de faire quoi que ce soit d’autre.

« Venez donc gouter à mon épée, chiens de prairie ! »

Finalement la colère l’avait aussi emportée. Cependant elle n’en relâchait pas moins son attention, prête à en faire de même avec l’un des quatre Dragans restant. Elle ne pensait pas que cela avait tué le cinquième sur le coup. Mais soit il était assommé, soit gravement blessé…
Arthuria observa une micro-seconde si tout allait bien du côté de ses compagnons.


[The force is not with us
Désolée d'avoir mis tant de temps à répondre, ça ne sera plus le cas, j'avais été occupée !]
▲ Succès ▲


Dernière édition par Arthuria Veliwys le Jeu 26 Mar - 16:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1844
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #22 écrite Mar 10 Mar - 19:20

Le membre 'Arthuria Veliwys' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé à 10 faces' :


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #23 écrite Mar 24 Mar - 15:20


La tension descendit le long de ses muscles tendus et elle lâche une expression lasse en direction de l'animal fuyant avec un morceau de leur proie. Il n'aurait plus la même valeur, seulement celui d'un cadavre estropié. Son épée rangée, elle cracha quelques jurons entre ses lèvres et foula la glace encrée au sol, d'un geste rageur. Elle oscillait entre le défaitisme absolu et l'enthousiasme instable qui l'avait traversé. Désormais, les réjouissances s'étaient évaporées dans les airs en compagnie du vent glacial qui contrastait avec la chaleur de son corps, les cris palpitants de son cœur le long de son épiderme tiède.

« Cette sale bête, on aurait dû... »

Mais il était trop tard. Ils récupèrent ce qu'il restait de leur butin, sans grande conviction. Le prédateur disparu, il ne restait plus à rentrer en direction de Lüh. Elle n'avait que le souvenir de la mâchoire monstrueuse qui avait arraché un des membres inférieurs de l'herbivore avec trop de facilité malgré son état. Cela lui glaça l'échine à l'idée que ses propres membres puissent subir un sort identique.  Les dieux n'avaient décidément aucune envie d'être clément à leur égard. Et elle n'avait pas non plus l'intention d'être au menu des carnassiers qui croiseraient de nouveau leur route.

Puis des hurlements. Ceux bien connus des fauves se déplaçant en meute. Elle écarquilla la vue à la vue des pelages épais qui se dirigeaient vers eux. Une nouvelle slave d'insultes lui meurtrit la bouche. Il n'y avait plus désormais un ennemi aux intentions perfides mais un groupe de cinq détestables quadrupèdes prêts à leur faire payer leur audace d'être venus sur ces terres glacées.

« Dépêchons. »

Il y avait trop d’amertume dans sa voix, et le masque de nonchalance qu'elle revêtait pas habitude s'était brisé. Leur vie était sûrement en jeu et la simple perspective d'abandonner leur butin à ses créatures la faisait bouillir de colère.

Dans la carriole qui poursuivait son chemin en terrain hostile, Grim imita sa partenaire en utilisant elle-même son arc pour atteindre leurs adversaires. Il fut difficile de pouvoir les viser avec justesse, tant les mouvements de leur moyen de transport rendait leur manœuvre complexe. Plusieurs minutes après le coup réussit de sa coéquipière. Elle parvient à toucher l'une des créatures qui avaient brisé la distance au point d'être si prêt qu'il en devenait dangereux pour leur sauvegarde. Ce dernier trébucha dans sa course et continua malgré la douleur qui devait l'élancer à l'endroit où le fer s'était figé dans son pelage. Malgré leurs efforts les autres réussirent à les rattraper pour tenter de monter dans leur véhicule.

A cette distance, elle abandonna son arc et dégaina de nouveau son épée, prête à infliger des blessures mortelles à ses prédateurs affamés et vengeurs. Un cri de douleur et des glapissements suivants lui percutèrent les oreilles. Elle eût le temps de voir le coup décisif et précis que Arthuria venait de porter à l'un d'entre eux. Se mettant en garde pour agir de cette façon, elle servit une nouvelle réplique qui brisait leur silence sans atténuer leur concentration à fuir l'adversité.

«  Joli coup ! Tuons-les et on les rajoutera à notre butin

C'était bien la seule compensation cupide et dérisoire qu'elle voulait s'octroyer.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Grim le Ven 27 Mar - 15:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1844
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #24 écrite Mar 24 Mar - 15:20

Le membre 'Grim' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé à 10 faces' :
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Animateur
I Animation l
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 156
Elément : Feu
Inventaire▲

Aventure #25 écrite Sam 4 Avr - 15:48

Les dragans fonçaient à toute allure vers un groupe d'aventuriers dont la charrette peinait à avancer, sans doute trop chargé du poids du butin en plus de celui des passagers. Les aventuriers avaient l'avantage de n'avoir qu'à se concentrer sur le combat, est d'avoir de la hauteur par rapport à leurs assaillants. Le premier dragan qui prit assez d'élan pour passer par dessus la charrette obtenue une réponse violente de la part d'Arthuria, qui l’assomma d'un coup d'épée à la tête. Le corps inerte roula sur quelques mètres avant de s'immobiliser au sol. Un des dragans poursuivant la charrette arrêta sa course pour aller aider son compagnon à se relever, et sans doute aussi voir s'il allait bien. Il ne restait donc que trois canidés poursuiveurs, dont l'un, ne voulant pas subir le même sort que son compère, essaya d'endommager les roues de la charrettes à coup de griffes et de crocs pour forcer l'engin à arrêter sa course, ce qui provoqua quelques secousses à la charrette.

Evidemment, les aventurières ne le laissèrent pas faire et la menace de l'épée finit de le décourager à son tour. Les dragans finirent par arrêter leur course en perdant l'avantage du nombre, car le butin qu'il envisageait était trop bien gardé et que cela représenterait un risque que l'un d'eux se fasse blesser, ou pire. Cependant leurs grognements avait pour but de montrer à Grim, Arthuria et Kenzariel qu'ils n'avaient pas intérêt à revenir sur leur terre sous peine d'être poursuivit, la charrette portant la marque de leurs griffes pour le leur rappeler.

Ainsi, après avoir demandé à leurs mules un dernier effort, ils finirent par ne plus voir le groupe de Dragan à l'horizon, et purent reprendre leur route plus calmement, le butin en sécurité.


(vous pouvez tranquillement poster le retour dans ce sujet et empocher la récompense.)
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête] Fourrure Princière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baptême d'une chatonne [PV Petite fourrure]
» La fédération Belge de la fourrure attaque GAIA en justice
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» New pet!!??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Plaine Glacée-