Rencontre florale

Partagez | .
 

 Rencontre florale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Alphikas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Sam 31 Mai - 21:12

Cela faisait quelques jours maintenant qu'Alphikas se baladait sur la terre ferme découvrant un nouveau type de nature ainsi que le monde que les humains avaient bâti. Les forêts l'intriguaient énormément c'est pourquoi il passait le plus clair de son temps dans celles-ci et observait des espèces animales et végétales qu'il ne lui avait jusqu'alors jamais été donné de voir.

Ce matin là, c'était encore une fois dans une forêt qu'il se promenait avec des arbres bien hauts et touffus. Il s'était donc permis de reprendre sa forme originelle sans avoir de trop grand risque d'attirer l'attention. Il n'était pas simple de marcher entre les arbres de cette façon mais il se sentait quand même plus à l'aise. Un renard passa furtivement devant, c'était la première fois qu'il voyait cet animal. Intrigué, il le suivit. Le renard pris peur et commença à courir de plus en plus vite mais Alphikas était bien assez rapide pour qu'il ne lui échappe. Durant sa folle poursuite, il dû se prendre une bonne dizaine d'arbres mais il ne voulait pas s'arrêter, pas encore. Il eu bien raison car peu après la forêt se termina brutalement pour laisser place à un grand champ de fleurs. Cela devait être la première fois qu'il voyait un lieu si beau depuis qu'il avait quitté la mer.

Époustouflé par tant de splendeur, l'oiseau des eaux stoppa net sa course. Il avait déjà vu des fleurs mais jamais en si grand nombre et jamais si belle. Pourtant, aussi émerveillé était-il, il sentait que quelque chose n'allait pas. La vie quittait certaines d'entre elles, le soleil haut dans le ciel les desséchait et aucune source d'eau proche ne pouvait les hydrater. Eh bien, s'il n'y avait pas de source d'eau, il fallait en créer une. C'était tout simple pour un fils de l'eau tel que lui. Il fit rassembler des nuages dans le ciel sans trop couvrir le soleil tout de même et, après avoir atteint la quantité qu'il souhaitait, les fit pleuvoir d'une douce pluie, ni trop violente ni trop faible. Bien sûr le résultat ne venait pas immédiatement mais Alphikas resta observer les fleurs pour admirer le résultat de sa petite aide. Pouvaient-elles être plus belles qu'elles ne l'étaient déjà?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Mer 4 Juin - 15:47

- Tant que je vivrais personne en touchera a ses champs de plantes !

Entre la rivière et la montagne où s'arrêtait son champ de fleur un groupe d'humains arrivaient avec leurs charrettes et leur pierre en espérant pouvoir construire en ces lieux. Mais pour Ultricularia il en était tout autre, personne ne pouvait toucher a ces plantes et encore moins pour y construire un château ou en faire des champs pour les paysans. Alors dans sa Rage Demi-Divine elle fit élever la terre du sol et étirer la pierre de la montagne pour former un barrage magique face aux humains.

Cela leurs prendraient des jours voir des semaines avant de trouver un moyen de franchir se mur; ainsi la fille de la terre se verrait tranquille un temps. Mais il restait la zone forestière a barrer avant qu'ils ne se décident a faire le tour pour attraper ces terres autrement : bien que la forêt ne soit pas très pratique pour leurs "véhicules". Mais en parlant de l'autre bout de son champs, elle entendit de par son statut le son d'arbre cogné de force et quelques instants plus tard des nuages apparaissaient au loin au dessus de son champs et enfin la pluie tomba.

-Comme si les humains ne suffisaient pas ! Voilà que d'autres Demi-Dieux se mêlent de mes affaires !

Elle se métamorphosa en Ours Brun Géant et traversa son champs a toute vitesse tout en faisant attention a ne pas abimer ces créations. Arrivée sous les nuages elle sentit que la pluie était fine et calme, rien de dangereux pour ces plantes. Ainsi donc le Demi-Dieu qui se promenait dans son champs de fleurs ne cherchait a faire aucun mal a ces plantes. Elle n'avait donc aucun soucis a se faire donc elle repris sa forme normal et ralenti légèrement le rythme jusqu'à un pas rapide.

Un fils de l'eau dans toute sa splendeur s'émerveillait devant son imagination; il était très grand mais semblait avoir fait attention a n'avoir rien abimé même sa queue ne touchait pas le sol, flottant légèrement au dessus de plusieurs roses. Elle s'approcha calmement et lui dit :

- Bien le bonjour fils de l'eau, je vous remercie de ce que vous avez fait pour mes plantes. Je n'ai plus vraiment l’occasion de m'occuper de tout avec ces humains qui tentent désespérément d'avoir mes terres. Vous attendez quelle fleurisse pour voir leurs beautés ? Je vais m'en occuper. Grâce a l'eau que vous avez apportés cela sera très rapide.

Elle leva doucement la main droite en fermant les yeux et plus son bras s'élevait plus les fleurs s'épanouissait. Une fois sa main devant son visage, elle rouvrit les yeux et relâcha son bras. Le champ entier était devenu magnifique rempli de fleurs épanouies et de couleurs resplendissante.

- Vous aimez ?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Alphikas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Dim 28 Sep - 14:57

Merveilleux. Si un seul mot devait d'écrire tout ce qu'Alphikas voyait en cet instant précis ce devait être celui là. Il arrive parfois que la réalité surpasse l'imagination, quant bien même s'agirait-il de celle d'un Demi-Dieu. Les humains appellent cela un miracle. Eh bien la scène qui se déroulait devant ses yeux devait en faire partie. S'il aimait? Absolument pas. Le sentiment qu'il éprouvait en cet instant était bien supérieur à simplement "aimer". Comment expliquer à la dame de plante à quel point il était émerveillé? Il n'y avait pas de mots. Il se tourna donc vers elle, les yeux brillants d'émotion.

-Je ne savais pas que la nature pouvait se révéler plus belle qu'elle ne l'était déjà.

À peine eu-t-il finit sa phrase que des cris d'hommes retentissait non loin. Ils se semblaient se rapprochés. Les bruits des chocs contre les arbres et la soudaine apparition des nuages avaient du les intriguer. Quel idiot il faisait! Après des jours à voyager en se cachant il s'était laissé repéré aussi facilement! Avec un peu de chance, ces humains n'étaient pas hostiles. Le son d'un flèche passant juste à côté de son oreille lui écarta cette pensée de la tête immédiatement. Il ne restait que deux options, combattre ou fuir. Mais il n'était pas chez lui, il devait laisser la dame de plante choisir. Il lui jeta donc un coup d’œil interrogateur tandis qu'au fond de lui une voix murmurait Laisse moi sortir.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Dim 28 Sep - 15:09

Il semblait adoré cela voir même plus, comme un enfant qui reçois le jouet qu'il désirait temps; ces yeux pétillait et il ne trouvait pas de mots pour définir cela. Enfin il tenta une réponse qui ravi les "mère des plantes". Mais le calme avant la tempête laissait déjà venir l'ennemi ...

Une flèche sifflant alla s’écraser dans un bosquet de rose faisant s'envolé plusieurs pétales... Ultricularia ne pris pas la peine de parler mais d'agir. Les pétales n'avaient pas encore toucher le sol qu'elles étaient désormais sous le contrôle de la Demi-Déesse; planant puis tournoyant bientôt devenu de petites scies tournantes et finir par valser vers la source de l’attaque.

- Mes plantes ! hurla t-elle dans une fureur inconnue jusqu'alors.

Elle s’accroupissait touchât le sol de ces deux mains et un tremblement ce fit dans la forêt, les arbres tombait et le hurlement des hommes ce fit entendre.

Jamais aussi en colère elle se releva et d'un geste de main fit éveillé plusieurs fleurs carnivores dans ces champs de beautés.

- Protégé votre vie mes enfants !

Elle avançait d'un pas dure, raide et précis; oubliant même Alphikas puis elle s'en souvint; se retourna et lui dit :

- Fuis ou participe mais je ne tolérerai pas de neutralité dans cette guerre ! Sache que je suis dans mon environnement et je ne promet rien sur le fait que mes offensives ne puissent te toucher...

N'attendant pas de réponse elle reparti en guerre...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Alphikas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Dim 28 Sep - 21:50

Un combat. Une voix.
"c'est mon tour maintenant"
Puis le trou noir.


Enfin libre. Le gardien est aussi le destructeur. Ironique. Ah comme c'est bon de sentir la rage monter. Ça arrive dans la gorge, ça obscurcie la tête. Il est temps de tout relâcher. D'imposer la peur dans la têtes des adversaires. De faire vibrer le sol sous le poids de la colère. Il suffit d'une inspiration et...

https://soundcloud.com/godzillamovie/roar

Jouissif. L'air a vibré. Le sol a tremblé. Les oiseaux se sont envolés. Et les hommes se sont arrêtés. Le temps reste comme en suspension. La peur est là, elle remplit l'atmosphère. Les hommes ont compris, les hommes savent. Ils ont réveillé une bête qu'ils n'auraient pas dû, et ils ne peuvent plus s'enfuir. Il est trop tard. Place au carnage.

Alphikas, ou du moins ce qui lui ressemblait, bondit si haut qu'il sembla voler et atterrit au milieu de la troupe d'hommes. D'un coup il balaya une dizaine d'hommes d'un coup de nageoire et ils allèrent se fracasser contre le sol quelque mètres plus loin. Puis, il leva les nageoires et tambourina sur tout les hommes qui se trouvait devant lui dans une folie de sang et d'organes volant.
Ceci fait, d'autres hommes vinrent prendre la place des morts, épées et lances à la main. Alors, le corps et la tête imbibés de sang, il se tourna vers la dame de plante et dans un rictus dit:

-M'accorderiez-cette danse?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Dim 19 Oct - 17:30

- Avec plaisir !

Elle répondit au Demi-Dieu qui lui était venu en aide et reparti de plus belle dans la protection de son territoire . Son corps se disloqua et ces bras s'allongèrent en de longue racine qui attrapèrent deux groupes de quatre hommes qui furent propulser au loin. Elle reprit sa forme et quatre graines apparurent dans ces mains qu'elles lança dans le sol une à une. Quelques secondes plus tard des hommes se faisaient manger par des plantes carnivores qui poussaient.

Elle continua dans sa lancée; elle claqua des doigts et les arbres s'éveillèrent, son armée était levée. Elle en était le Commandant et ne les laisserai jamais gagné. elle positionna ces deux mains vers la droite, parallèle et les paumes vers le sol et d'un geste les passa vers la gauche en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre. Sur ce geste la terre s'éleva et un ras de marée rocheux déferla sur les hommes.

La forêt ressemblait déjà à un champ de bataille mais son champs de fleurs n'avait pas encore été toucher. Si cela arrivait elle ne se contrôlerait plus ...

- Montrez-moi votre pas de danse favori !
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Alphikas
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 54
Double Compte : Rhaegar
Elément : Eau
Invocateur : Nérée
Sorts :
Liste des sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Dim 2 Nov - 15:07

Un beau carnage. Parfait. Alphikas, ou du moins ce qui lui ressemblait, avait regardé la scène avec la plus grande délectation. Ces humains méritaient la mort, tous, mais certains commençait à s'enfuir. Non, il ne fallait laisser aucun survivant, aucun espoir. Alphikas avança donc et écarta la dame de plante en arrière d'une légère poussée de la nageoire. Les demi-dieux n'avaient rien avoir là dedans, inutile de la blesser.

Il resta un moment immobile. Il lui fallait charger son attaque: il fallait qu'elle soit puissante et de longue portée pour que personne, pas même les fuyards, ne puisse en réchapper. Certains humains avaient profité de l'occasion pour foncer sur lui et l'assaillir de coup. Mais Alphikas ne bougeait pas, cela ne lui faisait rien, les humains ne savaient pas faire mal. En tout cas pas à lui.

Et puis ce fut le moment. Toute l'énergie nécessaire était emmagasinée. Alphikas ouvrit la bouche et un puissant jet d'eau sorti d'un coup, inépuisable. La force était telle qu'il arrachait des membres et des têtes au personne qui le touchait, et il allait si loin qu'on n'en voyait pas le bout. Sans s'arrêter, il tourna la tête à gauche et à droite, balayant le champ de bataille, semant la mort à la vitesse de l'éclair. Puis, au bout de quelques secondes, il stoppa. L'endroit était devenu très calme d'un coup. Il y avait des corps partout qui jonchait le sol, enfin ce qu'il en restait. En vérité il y avait des bout de chaire, des organes et des membres éparpillés un peu partout par terre. Le nettoyage était terminée.

L'oreille tendue, il entendit un mouvement pas très loin, sur sa droite. Un homme qui avait perdu son bras gauche avait survécu et tentait tant bien que mal de s'enfuir. Immédiatement, Alphikas bondit sur lui et lui éclata la tête contre le sol de toute sa force avec sa nageoire. La cervelle du pauvre humain s'étalait sur le sol. Ceci fait, dans un sourire sadique, le demi-dieu se pencha et dévora tout ce qui restait du corps. Puis il passa de cadavre en cadavre et les dévorait tous au fur et à mesure, sans s'arrêter. Après le massacre, le buffet.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Sam 8 Nov - 16:13

Ce fut un carnage lorsqu'Alphikas se mit à attaquer les troupes, bien mieux que ce qu'Ultricularia aurait osé faire sans son exemple. Elle était trop douce trop gentille et le Demi-Dieu de l'eau lui faisait découvrir une nouvelle manière de se défendre ... Pas de pitié pour les voleurs de terre ! Elle le regarda dévorer les corps ensanglanté sans pour autant être dégouté bien qu'elle même serait incapable de se genre d'acte mais chacun ces goûts !

Puis une douleur la parcourra, elle sentait sa Magie s'affaiblir ou du moins une de ces créations souffrir, voir mourir. Un éboulement ce fit entendre du côté de la Montagne. Les humains avaient eux l'intelligence d'occupés les deux Demi-Dieux sur le front de la montagne tandis qu'il détruisait le mur de pierre et de terre créer plus tôt. La "mère des plantes" ne prit pas le temps de parler et fit appel a une plante carnivore géante souterraine qui vint l'avaler et retourner dans la terre pour la faire ressortir prêt des montagnes.

Une fois sur la terre ferme elle put voir qu'il n'y avait pas que son mur qui avait été toucher mais aussi son champs de fleurs, une colère immense monta en elle et d'un geste de la main droite toutes les pétales de chaque fleur de son champs se détachèrent, flottèrent un instant dans l'air et partirent se plantées dans le corps de chaque humains présent. Les découpant les transperçant comme des balles déchirant la chair.

Une bonne partie des troupes s'effondra juste après cette attaque tandis qu'une autre arrivait déjà entre les montagne. Alors elle leva les deux mains en l'air et les rabaissa vers le sol; ce qui provoque l'éboulement du haut des montagnes sur l'armée se faufilant entre celles-ci. Malgré tout elle s'affaiblissait à chaque fois qu'elle devait détruire un morceau de nature mais jusqu'à la fin elle tiendrait le front, seul ou accompagné.

Elle savait qu'Alphikas ne l'abandonnerait pas; le combat et le sang l'attirait trop; cela se sentait; Alors elle créa un nouveau lit pour la rivière au loin; qui se propagea jusqu'au centre de son champ. La rivière était dévié et le Demi-Dieu aurait une source porche pour sa Magie...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre florale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Floral Lagoon City [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lieux Méconnus :: Les Rêveries-