Une reddition ?

Partagez | .
 

 Une reddition ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Mer 9 Juil - 23:21

Les jours paressaient longs, les heures étaient interminables. Les questions fusaient, mais ne trouvaient pas leurs réponses. Le chemin semblait lointain, chaque kilomètres ressemblaient à un voyage interminable. La direction à prendre était inconnue, l'incertitude était au rendez-vous. Voilà une tornade infernale de doute qui conduisait Arahael vers la capitale des hommes de ce monde, Lüh. Le temps l'avait changé, ses cheveux avaient poussé et sa barbe de trois jours poussait anarchiquement. Il était épuisé et avait l'esprit brisé. Plus rien ne semblait pareille, il redécouvrait un monde nouveau qui le tiraillait de pars en pars. Son ambition l'ordonnait d'aller en arrière, mais ses crimes l'ordonnaient d'avancer. Il n'avait toujours pas invoqué Kohaku, au moins de savoir si le dragon aurait été capable de lui donner un autre chemin, mais la confiance en ce dernier était encore minime.
Les portes étaient devant lui, il paissait sans un problème. Les gardes ne l'avaient certainement pas reconnu vu que le jeune homme avait changé. Les rues étaient remplies, les passants et les gardes ne remarquaient point le mercenaire. Pourtant, le capitaine continuait sa route dans les rues de la capitale. Il était désarmé et il le sait qu'il est dans une situation qui n'est pas la mieux pour lui, mais il se devait de confronter ses actes. Se rendre à la milice était risqué, les miliciens veulent sa tête et il ne laisserait pas prendre la parole pour se défendre. La garde dorée possédait des hommes suffisamment nobles pour permettre un coupable de s'expliquer sur ses actions. Tout ce que voulait Arahael c'est que l'on le juge pour tous les crimes qu'il avait commis. Qu'importe si la mort l'attend au bout, mais au moins ses actions auraient été jugés par la justice du prince.
Soudainement, il remarquait que des hommes en arme le suivait depuis son arrivée dans la ville. Leur nombre grandissait à chaque mètre de la progression du jeune homme et leurs regards se fixaient sur un seul homme. Un homme désoeuvré et fatigué, voilà ce qu'ils voyaient. Bien qu'il était désarmé, les miliciens ne se dirigeaient pas vers lui immédiatement. Ils le suivaient comme une meute de loup qui avait vu un renard qui les avait trahis. Le mercenaire ce moquait bien de leur présence, il continuait à marcher. Voyant les miliciens se regrouper sur un homme, les passants reculèrent petit à petit. Il le savait, les milicien n'allait pas lui accorder un plus long répit. Arahael sorti de sa poche la fleur que lui avait donné l'invocation qui l'avait vaincu. La fleur était fanée, tout comme lui. Il n'avait plus la force de se battre et il n'avait plus la volonté pour le faire. Ses heures étaient comptés, à tout moment les hommes en arme pouvaient se jeter sur lui et mettre fin à son existence et laver l'honneur de la milice.
Des sons se fit entendre de loin. Le regard fatigué du jeune homme quitta la fleur pour voir d'où venait tout ce vacarme. Dans une rue en face lui, il y avait des cavaliers qui arrivaient en sa direction. Malgré qu'ils étaient loin, un des hommes se distinguait de la troupe.

"Norvanius ...."

Arahael repris sa marche afin de faire face aux cavaliers. Le jeune homme n'avait pas oublié le commandant de la garde dorée qui l'avait sauvé plus jeune. Il le voyait de temps à autre quand il était capitaine de la milice et sa plus grande peur était de devoir se retrouver face à lui. Pourtant, le commandant représentait en grande partie la justice dans la milice et la garde dorée. Ce dernier pouvait juger les actes de l'ancien capitaine et lui approprier une punition exemplaire pour sa bêtise. Les miliciens avaient aussi reprit leurs marches tout en gardant des yeux le hors la loi.
La troupe se rapprochait de plus en plus du jeune homme. Le coeur d'Arahael bâtait de plus en plus fort et l'angoisse l'envahit. Les miliciens se tenaient prêt à fondre sur lui. Les passants regardait le drôle de spectacle qu'ils avaient devant eux. Le jeune mercenaire s'arrêta devant la troupe qui fit de même bloquer par l'attroupement et le hors la loi. Le commandant Norvanius se trouvait au milieu de ses hommes et regardait d'un regard sévère la scène qui se déroulait devant lui. L'ancien capitaine de la milice prenait une légère inspiration et levait son regard dans celui du vieux commandant.

"Mon nom est Arahael Hùrin ! Ancien capitaine de la milice et déserteur ainsi qu'assassin ! Je suis ici afin de déposer les armes et présenter ma reddition auprès du commandant Norvanius !"

Le sang de certains miliciens ne fit qu'un tour dans leurs veines en entendant le nom du hors la loi. Ce dernier prit son arbalète déchargé et la jeta à ses pieds ainsi que son fourreau vide. Les miliciens se ruaient sur le jeune homme qui regardait immobile le commandant de la garde dorée. Les miliciens l'attrapaient par les bras et l'un d'entre eux donna un coup violent sur le genoux d'Arahael afin de le mettre à genoux. La douleur se voyait sur le visage de ce dernier. Des miliciens sortaient leurs épées et les pointaient vers l'homme à genou. Les fers étaient prêts à s'abattre sur le cou de l'ancien capitaine, mais un capitaine de la milice le prenait par les cheveux afin de montrer le visage au commandant et attendait les instructions de la part de son supérieur de la garde dorée. Le jeune hors la loi n'était pas que la pour se rendre, il était aussi la pour avoir le pardon pour ses hommes et seul le commandant de la garde dorée pouvait le donner.

"Avant que l'on me juge je souhaite m'entretenir avec le commandant de la garde dorée, Norva ....."

Le capitaine qui attendait les ordres donna un violent coup de pied dans le ventre d'Arahael pour le faire taire. Ce dernier se tortillait de douleur, mais il se fit rapidement redressé par les cheveux. A genoux, le jeune homme attendait un mot du vieux commandant. Il priait les quatres dieux pour que ce dernier lui accorde la parole. Cependant, il était à la merci d'une milice qui ne souhaitait que sa mort.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Norvanius
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 09/05/2014
Messages : 17
Métier : Commandant de la Garde Dorée
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Dim 27 Juil - 9:55

Norvanius était en train d'effectuer une de ses parcours de la ville comme à son habitude pour montrer la présence de la sécurité dans la ville. Cela permettait de stopper ou empêcher la tentation de certains criminels ou actes répréhensible. Ce genre de "défilé" offrait un bon moral et des réjouissances de la population forte heureuse de se voir sous la protection de responsable, bien que certains voyaient cela comme une gène pour effectuer leurs actions dans le dos des gens pour s'enrichir pour prendre du plaisir dans le mal.

Bien que ferme et autoritaire il se permettait quelque signe de mains et quelques sourires aux enfants pour ne pas leurs donner de l'angoisse et de la peur. Il fût surpris que ses deux gardes s'arrête devant lui, c'était extrêmement rare que le cortège soit stoppé lors de ces "représentations". Il s'avança donc lentement et écouta les paroles de celui qui venait de se placer devant le groupe.

Il regarda le jeune homme présent devant lui entendant son nom et son ancien statut. Le commandant avait effectivement entendu ce nom il y a peu dans les rapports, mais n'avait pas pris la peine de se charger de cette affaire que la milice aurait pu régler d'elle-même...

Le vieil homme vit l'acte de l'ancien capitaine lançant son équipement et analysa son fourreau vide... Une seule explication pouvait signifier cela, l'ouverture d'esprit d'une invocation. Bien que chef de la garde dorée considérait les invocations comme des outils, il connaissait la puissance de ceux-ci pour changer les esprits et la remise en cause de soi... Il le savait fort bien pour en avoir combattu de nombreuses dans les terres de non droit.

Il analysa l'ancien soldat, immobilisé par la milice. Ceci ne convenait pas au lieu... ni au moment. Apporter la mort ici ne ferait que créer des tensions au sein de la populace. Il s'avança devant le prisonnier lentement le regardant du haut de son cheval après que la tête de Arahael fût relevé. Puis il leva la main pour faire signe aux habitants de se taire.

"Peuple de Lüh ! Ne pensez pas que du sang peut être ainsi versé ! Il est de lui-même venu se rendre ! Bien que les fortes chances que ce soit l'exécution qui l'attende, c'est la justice qui fera son affaire ! Il sera donc écouté et juger par la justice ! "



Il se retourna ordonna à son lieutenant de la Garde Dorée de l'emmener sans aucune violence. Norvanius l'écouterai une fois rentré. Le commandant fit un signe à la milice et à son cortège pour faire demi-tour et rentrer a leur garnison...

*Il faut avoir une certaine conviction pour exécuter son acte... il pourra être utile à mes plans et il ne faudrait pas qu'il lâche son invocation en pleine ville où en prison par mégarde... Même si la Garde Dorée est habitué à ce genre d'action et pouvant lutter contre ces outils de mort, cela cause toujours la perte et la mort d'innocents*

Norvanius commença donc à retourner à sa base en compagnie de son cortège ainsi que du prisonnier qui fût bâillonné et enchaîné jusqu'à être arrivé au lieu de son jugement. L'ancien capitaine se retrouva jeté sur une chaine du bureau du vieil homme qui entra avant de commencer à enlever ses brassards tournant le dos à son interlocuteur.

"Arahael Hùrin, parles ! Je t'écoute!"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Lun 28 Juil - 3:12

Par chance, le commandant Norvanius décida de retarder le destin qu'attendait Arahael. Le chef de la garde dorée lui accorda même une possibilité de se défendre et de s'expliquer avant d'entendre sa sentence. Le jeune mercenaire ne pouvait que remercier l'homme qui lui avait accordé un répit, mais il ne fallait pas se déconcentrer. Il était là, car il souhaitait aussi avoir le pardon pour ses camarades et de leur permettre de vivre une vie tranquille.

La voilà maintenant escorté par la garde dorée, il ne pouvait maintenant plus faire demi-tour. Bien que le commandant avait voulu rassurer la population à propos de cette scène, le renégat constatait des regards portés sur lui. Certains étaient peu rassuré de voir un assassin, d'autres lançaient des regards de mépris sur lui et le reste retournait à leur occupation.

Pendant le trajet, Arahael fût enchaîné et bâillonné, mais les gardes dorées ne faisait aucune violence sur celui qu'ils escortaient. Cela rassurait presque ce dernier, qui tentait de trouver les mots avant de s'exprimer face au commandant de la garde dorée. Cependant, rien ne serait facile et il le savait que cette bataille, sa dernière bataille, n'était pas gagnée d'avance.

Après qu'ils étaient arrivés à la garnison de la garde dorée, le jeune mercenaire fût escorté jusqu'à un bureau qui semblait être celui du commandant. Les gardes l'enchaînèrent sur une chaise de façon à ce qu'il puisse plus se lever.

Norvanius arriva quelques secondes après et ce dernier ordonna à Arahael de parler pour entendre ce qu'il avait à dire. Cependant, le silence dominait dans les premières secondes. Le mercenaire ne savait aucunement s'il allait s'en tirer, mais il n'avait plus rien à perdre.

"Je suis venu de ma propre volonté me rendre, car je voudrais que mes crimes soient jugés ! Cependant, si je me suis rendu c'est aussi pour parler de mes camarades ! Ils n'ont fait que suivre des ordres insensés de ma part et je suis le seul à blâmer !"

Arahael était prêt à recevoir n'importe quelle sentence, à condition que le pardon de ses amis qui l'avaient suivi soit accordé. Cependant, il devait lui aussi assurer sa défense pour tenter de s'en tirer avec une peine qui lui accorderait la vie.

"J'ai été cupide et stupide, j'ai tué un homme dans Lüh qui tentait de me ramener à la raison et j'ai refusé de l'écouter. J'ai semé la destruction dans les landes Nord et la seule chose qui m'avait ouvert les yeux était ma propre folie. Je suis allé au temple de l'air et j'ai rencontrer ce semi-dieu répondant du nom de Kohaku. Ce dernier m'avait ouvert les yeux sur ma propre personne et je me suis mit à réfléchir, douté et à conclure que j'étais sur le mauvais chemin. Je suis venus ici pour que mes actes soient jugés et peut être trouver un moyen de trouver le pardon a mes crimes ou alors subir le châtiment pour mes crimes."

Arahael regardait le commandant qui lui tournait le dos. Ce même homme lui avait sauvé la vie quand il était plus petit et maintenant le voilà entre la vie et la mort. Son seul salut serait une proposition de rédemption venant de la part de Norvanius.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Norvanius
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 09/05/2014
Messages : 17
Métier : Commandant de la Garde Dorée
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Dim 24 Aoû - 10:55

Le commandant de la Garde Dorée continua de retirer son apparat de sortie, en retirant sa cape, puis son plastron et se recoiffant légèrement en passant sa main sur ses cheveux après avoir déposé son équipement sur un support prévu a cet effet. Il écouta en même temps ce que disait l'ancien capitaine maintenant renégat... Il faut avoir du cran pour oser mettre sa vie en importance pour en sauver d'autres... Il fût étonné et surpris du nom de l'invocation...Malgré tous les rapports et combats vécu au cours de sa vie ce nom ne lui disait pas grand-choses... Une invocation mineur? Ou au contraire une invocation difficile à obtenir... Mais la n'était pas le sujet.

"Te rends tu comptes de tes paroles, jeune homme?!"

L'homme d'âge mûr se retourna s'adossant à son bureau et dévisageant le prisonnier assis en face de lui. Regardant l'état de ses quelques blessures et de sa fatigue...

"Tu oses dire que ta vie est plus importante que celles des autres tout en disant qu'elle est insignifiante. Est-ce du courage ? Ou bien de la folie ? Tu dis vouloir sauver tes camarades, mais te rends tu comptes que chacun doit décider de sa vie ? Ils ont choisi de te suivre, il n'y avait plus d'ordres ni d'armée ! C'était leur choix ! Leur décision ! Ils sont conscients de leurs actes ! De leurs barbaries! De leurs...trahison ! Et toi, tu viens te présenter devant moi en osant dire que ta vie vaut celle de tes camarades? Te crois tu au-dessus des lois du sang? Ta mort ne changerai pas le monde! N'évoquerai qu'une brève tristesse et encore!"

Le chef de la Garde Royale tourna autour d'Arahael un petit moment réfléchissant ce qu'il allait faire de ce jeune homme perdu dans son propre esprit. Puis il s'arrêta devant lui venant relever son menton et le regardant fixement dans les yeux.

"Vois-tu jeune homme... tu n'es rien ! Tu n'es qu'un grain de sable sur une plage ! Tu n'es qu'un pion dans ce monde et cet univers que les dieux ont créé ! Nous ne sommes qu'un instrument de torture pour les invocations qui ont commis une horrible faute !"


L'homme aux grandes responsabilités sortit une clé installée dans sa jambière prévue pour cela et ouvrit le cadenas des chaînes laissant l'ancien capitaine libre de ses mouvements avant de se retourner de nouveau vers son bureau et venant saisir un document et une plume en tournant le dos au jeune perdu...

"Je t'offre une chance...Arahael... deviens un de mes pions et évolue jusqu'à devenir un cavalier! Puis une tour ! Et alors tu pourras rattraper tes erreurs en offrant ta vie au royaume ! Mais cette fois-ci aucune erreur ne te sera permise, sinon c'est moi qui te tuerai de sang froid ! Et je te prouverai qu'une conviction et une vision d'un monde meilleur est plus fort que l'égoïsme !"

Norvanius termina d'écrire sur le document et le montra à son interlocuteur.

"Il ne te reste plus qu'a signer ici mon garçon ! Ceci est un contrat ! Tu devras faire partie de la Garde Dorée et obéir aux ordres ! Evoluer dans la vie et trouver ta voie! Ceci est ma seule et unique dernière offre ! Mais je ne peux rien faire pour tes compagnons! C'est à eux de faire le pas de la rédemtion ! Même ton esprit chevaleresque ne pourra rien pour eux ! S'ils n'acceptent pas leurs erreurs, alors rien ne peux dire qu'ils ne la referont pas un jour !"...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Jeu 18 Sep - 17:48

Finalement, d'après le commandant de la garde dorée, il ne pouvait pas faire grand chose pour les homme du renégat et il l'avait fait clairement savoir lors de son discours. Arahael était perdu, il pensait pouvoir sauver ses hommes en se rendant et il n'en n'était rien. Le commandant continuait son discours et le renégat ne pouvait qu'écouté. Il se fichait pas mal des actions et des remords de l'ancien capitaine de la milice et lui faisait savoir son point de vue dans l'affaire que le jeune homme c'était embarqué.

Peu après avoir terminer de bavarder sur le sujet, le commandant de la garde dorée le détacha. Cette action surpris Arahael qui s'attendait à finir par croupir en prison. Cela n'était effectivement pas dans la tête de Norvanius. Ce dernier proposa au jeune un contrat à la place de finir sa vie en prison ou mourir. Cependant, le contra n'était pas quelque chose de simple, non, c'était un contrat pour rentrer dans la garde dorée.

Selon le commandant de la garde, il devrait servir la ville et ses citoyens et en échange il pourrait se racheter de ses faute. Rentrer dans la garde dorée il n'y avait rien de pire à cela, mais Arahael savait ce que cela voulait dire. Il devra recommencer à zero en tant que simple soldat de la garde dorée et rester sous les ordre de son commandant, mais il sera sans doute surveiller de toute part dans ses faits et gestes.

Le renégat rapprocha le papier pour mieux le lire et pris la plume dans se même geste. Sa respiration était plus forte que d'habitude et l'inquiétude régnait en lui. Ce document était comme un arrêt de mort pour l'ancien Arahael et que le nouveau devait tout recommencer, mais surveiller et au service d'un commandant auquel il avait du mal à voir ce qu'il lui réservait. Le bout noire de la plume toucha le papier et se mis à glisser lentement tout en grinçant sous l'inquiétude du jeune homme. Plus l'écriture de son nom avançait, plus l'incertitude le menaçait. Pourtant, le nom de Arahael était marqué sur le papier. Il était des à présent dans la garde dorée et sous les ordres de norvanius qui était devenu en même temps son commandant. Le jeune homme s'affala sur la chaise et regardait le commandant.

"Qu'attendez vous de moi ..... Commandant .... ?"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Norvanius
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : non renseigné
Date d'inscription : 09/05/2014
Messages : 17
Métier : Commandant de la Garde Dorée
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Dim 12 Oct - 9:50

Le commandant de la Garde Doré tendit la main pour saisir le document signé par l'ancien renégat. Et analysa la signature, celle-ci était correctement lisible, c'était un léger point supplémentaire si de la paperasse devait être faites par des subordonnés. Il enroula le dit papier et s'installa sur son bureau pour le scellé tranquillement et convenable du sceau du titre du chef de la Garde Dorée en laissant l'ancien capitaine dans le silence sans prendre le temps de lui répondre et instaurer un climat de respect. Pour les moments les seuls droits du "bleue" sont d'écouter, obéir et exécuter. Norvanius rangea le contrat convenablement dans un petit coffret qu'il ferma à clé. Tout recrutement signé avait chacun sa boite particulière puis il installa ses coudes sur la table et sa tête sur tes mains.

"Soldat, tu demandes ce que j'attends de toi ? Bien que tu doives savoir ce qu'est la Garde Dorée je vais gentiment te faire un petit...récapitulatif... en tant que membre de cette troupe, tu dois respect au Roi, au nobles ainsi qu'à la population ! Tu dois oeuvrer pour la sécurité du royaume sans pour autant prendre de décision hâtive et solitaire. Tu dois te référer à tes supérieurs pour demander autorisation, conseil et/ou ordres ! Chaque action de la Garde Dorée est soigneusement regardé par le moindre passant et civil. Tu as acquis, une invocation... tu ne dois pas encore savoir la contrôler, donc ne la sort pas avant d'avoir subi un entrainement qui te sera mis en place..."

Norvanius se releva et vint se placer derrière le nouveau membre avant de venir placer ses mains sur les épaules de celui-ci...

"Tu es maintenant un Garde Dorée ! Ton passé ne doit pas d'empêcher d'avancer, mais pour cela tu dois donc combattre tes fantômes sans pour autant que cela influence sur tes camarades et sur tes actions. Une fois signé ce document toute personne te manquant de respect pour tes actions passé auront à faire à tes supérieurs...du moins officiellement. C'est aussi à toi de prouver ta maturité et de te faire respecter sans pour autant en arriver à la violence et la peur !"

       Norvanius se dirigea vers une petite armoire fermée à clé et l'ouvrit en continuant de donner quelques explications à Arahael.

      "Peut être que tu ne le sais pas, mais beaucoup de membres de la Garde Dorée sont d'anciens criminels, tueur, voleur et autre résidu de la basse ou grande société ayant sombré dans la folie de l'envie, de la peur ou du pouvoir. Ici, un nouvel avenir leur a été offert et voit par toi-même... as-tu entendu dire qu'ils étaient maltraités par la population ? As-tu entendu dire que les membres de la Garde Dorée commettaient des atrocités ? Non, car ils ont tous pris conscience de leur nouveau départ et voient une nouvelle vision du monde que tu auras toi aussi. Peut-être qu'un jour toi aussi tu verras la véritable barbarie... des Terres de Non-Droit... même eux ont compris que si ce mal arrivait à nos portes, leur anciens crimes ne seraient qu'un brin d'herbe que l'on écrase sans réfléchir !"

       Il saisit une des clés d'un des baraquements de sa compagnie et referma l'armoire en prenant soin de bien verrouiller et tendit la clé à sa jeune recrue.

       "Maintenant vas à ton baraquement, tu le partageras avec trois autres soldats venant d'arriver il y a peu. A toi de les juger, les connaître, les accepter et te faire accepter! Ils seront tes frères d'armes et te sauveront sûrement la vie un jour...où le contraire. Mais avant cela lave toi et rase toi convenablement. Tu devras ensuite aller à l'armurie en compagnie de ton Sergent supérieur qui viendra te chercher lors du rassemblement. Rompez !"

       Le vieil homme retourna s'installer sur son bureau ouvrant un vieux registre commençant à y écrire les informations sur la journée et sur le recrutement...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Une reddition ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Reddition des comptes: cle de la lutte anti-corruption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lüh, capitale des Hommes :: Portes de la Ville-