Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir L'origine de tant d'événements
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 L'origine de tant d'événements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Anciens Joueurs


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 99
Inventaire▲

MessageSujet: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 9:54

Je fus heureux de retourner à l’extérieur. Pour une raison qui m’échappait, je trouvais l’atmosphère du Temple de la Terre assez pesant, c’était quelque chose d’assez désagréable. Retourner à l’air libre était donc une sorte de soulagement. Penser que je n’étais qu’un Humain, et que je n’y étais resté que quelques heures, tout au plus, était d’autant plus troublant, sachant que certains Demi-Dieux étaient coincés ici depuis des millénaires. C’était peut-être égoïste de ne penser qu’à mon propre soulagement…

Je me tournai vers Ephylix, qui semblait s’amuser avec un papillon. La scène me fit sourire : cela me prouva bien qu’elle était heureuse de retrouver la liberté, du moins la liberté qui lui était accordé. Tout d’un coup, je doutai : pourrait-elle quand même être heureuse, malgré les contraintes qui lui étaient imposées ? Ses pouvoirs avaient été considérablement réduits, et elle était censée obéir au moindre de mes ordres. Sachant qu’elle avait été une forme de Dieu par le passé, il fallait espérer qu’elle ne soit pas trop déçue ou frustrée, voire furieuse, de cette nouvelle situation.

Elle interrompit mes pensées en me proposant de monter sur son dos pour redescendre la falaise. Ce serait effectivement moins fatigant que de tout faire à pieds, et cela ne semblait pas du tout déranger Ephylix, au contraire. Elle semblait euphorique. Peut-être que je m’inquiétais pour rien, que cette semi-liberté lui conviendrait parfaitement. Dans tous les cas, je ferai tout pour qu’elle lui soit plus facile. Je l’avais libéré pour remercier les Demi-Dieux de l’aide qu’ils m’avaient apporté par le passé. Je lui répondis donc :


« Avec plaisir »

Je profitai donc qu’elle soit allongée pour mettre sur sa droite et tentai de monter dessus. Ce n’était pas évident, je n’étais pas vraiment habitué à monter une telle créature. Au bout d’un moment, je finis tout de même par m’y arriver, à me stabiliser, et pu m’accrocher à son étrange collier. Comme il n’était pas serré autour de son cou, je pouvais le saisir pleinement, et donc garder l’équilibre assez facilement. Cela demanderait certainement un peu de temps avant de s’y habituer, quand même. Une fois correctement installé, je lui dis :

« J’habite dans la ville de Lüh, la capitale de l’île. C’est directement au sud d’ici, ce n’est pas très loin. Mais surtout prends ton temps, je ne suis pas pressé ! »

Rien de spécial ne m’attendait à la maison, et je pouvais laisser mon Invocation profiter de sa liberté nouvellement retrouvée. Au vu de sa taille, j’espère qu’on la laissera entrer sans problème aux portes de la ville, et que cela ne posera pas de problème à mes parents. Enfin, ce n’est pas le moment de penser à cela : il serait toujours temps d’y songer une fois arrivés. J’étais un peu craintif de voir le crépuscule arriver, mais je ne devais pas oublier que je n’étais plus seul, maintenant.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 9:57

Liam mit un moment avant de trouver comment monter sur ton dos. Tu avais attendu patiemment, ne bougeant pas. Il s'accrocha ensuite à ton collier et tu ressentis comme des frissons te parcourir. Tu te lèves et marches doucement vers la falaise. Tu servais de monture, un concept bien marrant. Mais puisque tu étais reconnaissante envers cet humain, tu pouvais au moins t'abaisser à ça...

Lüh... Ce nom ne te disais rien du tout... Bah, tu lui demanderas de t'indiquer le chemin. Le soleil décline et tu sens que Liam n'est pas très à l'aise. Il n'a rien à craindre, tu es là pour le protéger, enfin, si tu y arrives. Tes pouvoirs sont si faibles. Pour lui éviter trop de malaise, tu accélères ta cadence. Voilà que tu as fini de descendre la falaise. Tu avances maintenant au bord d'une rivière.

"C'est par où, Lüh ?" demandes-tu.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Anciens Joueurs


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 99
Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 10:03

Ephylix descendit tranquillement de la falaise, ce qui m’arrangeait bien. J’étais déjà monté à cheval, mais sur un félin plus grand que moi, c’était une première. D’autant plus que je montais à cru, ce qui ne rendait pas forcément la chevauchée très agréable. Mais le rythme lent que s’imposait ma monture improvisée compensait ce désagrément. Qui plus est, si cela devait se reproduire, je ne pense pas qu’elle voudrait bien que je lui mette une selle… L’idée même était ridicule.

Une fois arrivés près de la Rivière Blanche, mon Invocation me demanda par où elle devait aller. Je regardai dans le ciel pour repérer le soleil. Puisqu’il se couchait, je repérai rapidement les différents points cardinaux, et devina donc la direction de Lüh. Je réfléchis quelques instants pour savoir quel était le meilleur moyen donner des repères au Demi-Dieu fraîchement libéré. Au bout de quelques secondes, je répondis finalement :


« Suis la rivière dans cette direction, dis-je en indiquant notre gauche. Au bout d’un moment, on devrait voir une deuxième rivière se joignant à celle-ci. Aussi, dès que tu vois un pont, traverse. Ce sera plus pratique, tu n’auras qu’à suivre la rivière. »

Je ne sais pas si mes indications étaient très claires vu que je m’étais repris, mais elle pourrait toujours me demander si jamais elle n’avait pas compris ce que je voulais dire. Nous n’étions pas spécialement perdus, et maintenant qu’on avait rejoint la Rivière Blanche, il sera facile de se repérer. Nous serions à Lüh dans quelques heures, sauf s’il y a un imprévu. Nerveusement, je me mis à regarder le ciel. Il n’y avait pas un nuage à l’horizon.

J’espérais qu’il ferait aussi beau jusqu’à ce que nous soyons arrivés. Après tout, il est impossible de croiser des Lubius avec ce temps. En y réfléchissant quelques secondes, je me rendis compte que j’avais instinctivement mis la main droite sur côtes gauches. Je soupirai : je ne pouvais vraiment pas arrêter de m’inquiéter ? Même si on se retrouvait face à un monstre agressif, j’étais avec Ephylix. Et même si elle ne pouvait pas le combattre, elle pourrait toujours le fuir plus vite que je ne le pourrais jamais. Il fallait que je pense à autre chose. Je demandais donc à mon Invocation :


« Ephy, c’est peut-être une question délicate, mais… Tu penses que tu arriveras à t’y faire ? Je veux dire, à ne plus être totalement libre. Tu en veux aux Humains ? »

Il s’agissait vraiment d’une question délicate à poser à une Invocation, mais je préférais lancer la conversation sur un sujet sensible plutôt qu’à ruminer mes angoisses dans mon coin. En plus, on venait à peine de se rencontrer, on ne se connaissait pas du tout. Ce sujet en amènera certainement un autre, et ce jusqu’à ce qu’on arrive à destination. Et puis, si elle ne souhaitait pas parler de cela, elle n’était pas obligée de me répondre.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 10:04

Il te donna des indications pas très précises... Enfin, tu avais compris une chose, suivre la rivière, au pire tu lui redemanderas. Tu marchais lentement, profitant du crépuscule qui tombait, de la nuit qui arrivait. La nature, peu à peu, s’endormait.

Cela te faisait vraiment du bien de respirer, enfin, l'air de dehors. Tu en avais vraiment plus qu'assez de ta cellule. Mais maintenant, tu vivais, en quelque sorte, sous la crainte d'y retourner sur ordre, ou même mort, de ton maître... Tu n'avais pas envie de revoir le noir...

Il se passa un long moment sans que personne ne parle. Tu appréciais le calme et le silence de ce moment. Mais, la voix de Liam vint briser ce moment de quiétude. Il te demandait comment cela était pour toi de ne plus être libre, être sous la domination des humains...

Cette question était en effet très délicate... Mais tu voulais que l'on sache ta douleur. Tu voulais même hurler au monde ta colère, ta peine. Tu baisses la tête un instant, perdue dans tes pensées profondes, tes souvenirs. Puis, tu lui réponds, mais il avait dû se passer un petit moment entre sa question et ta réponse...

"Oui... C'est dur... Surtout si je ne peux plus rien faire par moi même, vivre sans libre arbitre. Mais je crois que je préfère ça au noir et à la solitude. Pour ce qui est d'haïr votre race... Oui, je vous hais, ou haïssais... Je ne sais plus vraiment... Vos "ancêtres" on détruits cette Terre... Quand je parle d'ancêtres, je parle des humains qui vivaient bien avant vous." tu pris une inspiration avant de continuer tranquillement, comme si le sujet ne te faisait rien, ce qui n'était pas du tout le cas. Tu bouillonnais intérieurement. "La nature se mourrait et nos pouvoirs aussi. Alors, nous autres sommes entrés, plus ou moins, dans une grande colère. J'ai participé au massacre, tuant sans états d'âmes... Mais pourquoi ces questions ? Y a-t-il une raison particulière ?" demandas-tu, curieuse.

Soudain, le tonnerre gronda et la pluie se mit à tombée en trombe. Tu n'avais pas du tout prévu cette averse ! Tu grognes avant de te mettre à courir. Tu ne sais pas quels monstres ou danger est là, mais tu sais que la pluie attire toujours plus ou moins les ennuis.

Tu longes la rivière, cherchant à rester le plus loin possible de la forêt. C'est là en générale que les monstres sont. Lorsque tu entends un grognement. Devant toi, à une centaine de mètres, se tient une créature étrange. Munie de crocs et d'une longue queue qui fouettait l'air, elle grogna une seconde fois... Tu te stoppa et te mis à grogner à ton tour.

"Descends de mon dos et éloignes toi. Je n'ai plus de pouvoirs, mais il me reste ma force brute, alors ça risque de saigner", murmures-tu entre tes crocs.

Tu ne tenais pas à ce que Liam se blesse. Tu ne serais pas en mesure de le soigner. Bien sûr, une part de toi protégeait ta nouvelle liberté, mais l'autre part protégeait vraiment cet être. Tu sors tes griffes et te prépares à attaquer. Tu te battras jusqu'à qu'il meurt. Peu importe les blessures que tu auras, il faut que cette créature meure.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Anciens Joueurs


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 99
Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 10:05

Ephylix mit un peu de temps à répondre, mais j’attendais patiemment qu’elle dise quelque chose. Pas forcément une véritable réponse à ma question, mais au moins quelque chose qui brise la monotonie de ce voyage, en même temps que mes inquiétudes. Il faudrait tout de même que j’apprenne à me maîtriser, ce ne sera certainement pas la dernière fois que j’aurais à sortir de Lüh, autant m’y faire dès maintenant.

Lorsqu’elle me répondit enfin, elle m’apprit ce que je pensais : elle ne vivait pas bien cette situation, mais c’était logique. Je ne pourrai jamais dire que je comprends ce qu’elle ressent, jamais un Humain ne le pourra. Ceci dit, elle semblait toujours préférer cette semi-liberté que de rester dans sa cellule. Elle ne semblait pas sûre de ce qu’elle éprouvait maintenant envers les Humains, quand elle évoquait les catastrophes qui avaient eu lieu avant, elle précisait bien qu’elle ne parlait pas des Humains actuels. Peut-être essayait-elle de ravaler sa rancœur, puisque nous ne sommes pas les mêmes personnes qu’étaient nos « ancêtres », comme elle le disait.

J’allais répondre quand elle me demanda s’il y avait une raison particulière à mes questions, mais je sursautai en entendant en entendant le grondement du tonnerre. Quand je levais la tête pour voir le ciel complètement couvert, des gouttes d’eaux commencèrent à perler sur mon visage. Comment cela se pouvait-il ? Il faisait beau quelques minutes auparavant ! Il s’était écoulé tellement de temps depuis la dernière fois que j’ai vérifié le temps ?

Je n’eus pas le temps de réfléchir qu’Ephylix se mit à courir. Étant surpris, je tentai rapidement de me raccrocher à son collier et d’assurer ma prise. Je tentai de garder mon calme, mais ce n’était vraiment pas facile dans cette situation. Je remarquai qu’elle évitai les forêt et se contentait de suivre la rivière comme je lui avais dit, ce qui me rassura. Mais cela ne dura pas longtemps, quand mon Invocation s’arrêta alors qu’un Lubius faisait face à nous. Ephylix me demanda de descendre et de m’éloigner alors qu’elle allait essayer de tuer ce monstre. Je descendis doucement, pour ne pas affoler la créature en face, tout en disant à Ephy :


« C’est un Lubius. Ils peuvent utiliser la magie d’eau, mais pas avec beaucoup de puissance. Fais attention, ils sont très rapides et imprévisibles. Essaie de prévoir ses mouvements, sinon ta force seule ne te suffira pas sinon »

Je n’avais rien d’autre à ajouter, j’avais fait le tour des compétences de la créature. Je ne disposais d’aucune arme efficace pour aider mon Invocation, seulement un petit couteau, alors je m’éloignais assez lentement, comme elle me l’avait dit. Je ne souhaitais pas me retrouver une fois de plus face à une telle créature, alors je devais absolument m’en remettre à Ephylix. J’espérais de tout mon cœur qu’elle ne serait pas blessée au cours du combat, sachant qu’elle ne connaissait pas son ennemi, mais je tentai de lui faire confiance. Je finis par m’arrêter à quelques bons mètres des deux créatures, attendant de voir la suite, tenant nerveusement mes côtes gauches comme précédemment…
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 10:06

Liam fit ce que tu lui demandas. Il s'éloigna ainsi d'environ 5 mètres. Il serait en sécurité. Ne pouvant rien faire pour t'aider, il te donna quelques indications. Alors comme ça cette créature avait pour nom Lubius et elle utilisait la magie de l'eau. Tu grimaça, tu n’avais plus de pouvoirs bien que la magie de l'eau ne te fasse rien. Tu allais sûrement sentir les coups...

Tu étais peut-être affaiblie, mais ta détermination n'en demeurait pas le moins forte. Ainsi, tu engageas le combat en sautant. La créature en face de toi fit de même. Ça allait vite. Tu la mordis, mais elle riposta avec un coup de queue qui t'arriva droit dans le ventre. La puissance du coup te fit reculer et te coupa plus ou moins le souffle. Mais déterminée, tu repartis de plus belle, encore plus enragée.

Tu donnas un grand coup de patte dans la tête du Lubius, il poussa un gémissement avant de venir te mordre à l'épaule. Le sang coulait tâchant ta fourrure blanche. Comment diable n'arrivais-tu pas à prendre le dessus sur cette créature pourtant beaucoup plus faible que toi? Étais-tu donc si dépendante de tes pouvoirs ?

Pendant une fraction de seconde, tu tournes la tête vers Liam, espérant obtenir une aide quelconque... Mais tu sais qu'il ne peut rien faire. Ta force avait donc diminuée jusqu'à devenir égale à celle de l'homme ? Peut-être bien, mais tu n'en demeurais pas pour le moins immortelle et fière. De plus, tu te devais de protéger ton maître quoi qu'il en coûte !

Tu n'étais pas mal en point, mais tu étais tout de même mal. Mais la volonté de gagner était si forte, que tu ne ressentais guère la douleur. De plus en plus déterminée, tu repars au combat. Tu mords, tu griffe, mais tu n'arrive pas à dominer ton adversaire. Pitié, faites que tu regagne au moins un de tes pouvoirs, tu ne tiendras pas longtemps ainsi...

Soudain, tu sens quelque chose changer en toi. Tu sens la puissance affluer. Il se passe quelque chose ! Tu te concentres et tu "vois" d'où vient cette puissance. C'est sûrement ton lien avec Liam et le fait d'être libérée qui fait ça. Tu reprends confiance en toi et regardes la créature avec un regard nouveau.

Tu laisses ta colère se déchainer. Elle envahit ton corps et fait briller ton collier d'une lueur inquiétante. Soudain, tu t'élances avec rage et détermination. Tu charges et tu fonces sur le Lubius. Arrivée à son niveau, tu utilises la terre sous lui pour créer un pique qui le transperce violemment. La créature gémit avant de rendre son dernier souffle.

Tu venais de lancer un sort de Terre, mais tu sais que ce sort que tu viens de retrouver n'est que très faible encore. Il va te falloir plus de puissance et un lien plus fort pour retrouver la totalité de tes pouvoirs ancestraux.

Sans plus regarder le corps ensanglanté, tu te retournes vers Liam. Ton regard se radoucis et tu le rejoins.

"Ca va ?" demandes-tu.

[Mana: 19]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Anciens Joueurs


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 99
Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 10:07

Cela faisait quelque heures depuis que j'avais quitté Lüh à pied en direction du temple de la terre.

Il avait plu énormément pendant peu de temps ce qui me valais d'être détrempé. Cela ne me plaisais guère mais le soleil étant de retour, je serais sans doute sec en arrivant au temple.

L'odeur de l'herbe mouillée m’enivrait alors que j'aperçus au loin la rivière blanche dont je longeais un affluent. Une petite forêt ce trouvait sur la gauche. Je m'en éloignais de peur qu'un monstre n'en sorte. Je pense alors que je ne ferais pas le poids étant seul. Je me mit donc à courir jusqu'à arriver à un pont de bois et de pierre. Il avait l'air vieux. Les planches étaient usées et ne tenais entre elles que grâce aux deux arches de pierres de chaque côté et probablement avec l'aide de ce qui ce trouvait sous le pont. Il était encore détrempé et j'entrepris donc de le traversée rapidement mais avec prudence. Les planches grinçaient à chacun de mes pas menaçant de se rompre et de me laisser tomber à l'eau. Je n'étais pas du tout rassuré mais me dit que ces planches avaient soutenues nombres de personnes, de roulottes, d'Invocations et sans doute de monstres. Pourquoi donc alors céderaient-elles sous mon poids ?

Ca y est ! Je venais de traverser le pont. Le temple de la terre devait se trouver droit devant. Je commençais à avancer quand il se remit à pleuvoir. Un vrai temps de Lubius. Je décidais donc de longer la rivière pour, en cas de danger, me cacher dans les hautes herbes qui la longeaient de part et d'autre.

Alors que je continuais à suivre le cours de la rivière, un éclair zébra le ciel devenu noir. Mon regard fût attiré par l'endroit où la colère du ciel avait frappée. Quand je ramenais mon regard au loin devant moi, je vit un Lubius allongé par terre. Je me précipitais dans les hautes herbes, sortis discrètement mon épée et continuais à avancer.
Arrivé à la hauteur du monstre, je remarquais qu'il baignait dans un mélange d'eau et de sang.
Je regardais de chaque côté, cherchant un signe d'un autre monstre qui serait dans les environs. Comme je n'en vit pas, je sortis de ma cachette et m'approcha du corps encore chaud du Lubius. Son pelage, d'un brun doré, fumait au contact de la pluie. J'avais lu dans un livre que ses pattes permettaient de confectionner des potions magiques d'eau. je posais ma main sur son pied et coupait au niveau du genou. Après avoir répétée l'opération quatre fois, je me dirigeais vers la rivière afin de nettoyer mon épée.

Ceci fait, j'arrêtais de suivre la rivière pour remonter vers le nord en direction du temple. Je ne tardais pas à croiser un tigre avec un collier qui était allongé près d'un jeune homme au cheveux bruns. Il portait un pantalon bleu ainsi qu'une veste marron détrempée par la pluie. Je m'approchait et vit qu'il se tenait les côtes. Je m'approchais encore rangeant mon épée dans son fourreau;

"Vous n'avez pas l'air bien. Voulez-vous de l'aide ?"

A ces mots, le jeune homme leva ses yeux bleus et m'examina. le tigre à ses côtés se redressa et émit un grognement de fond de gorge qui ce voulait explicite. Je me reculais doucement sans détourner le regard de celui du tigre. Arrivé à bonne distance, je m'écriais.

"Vous avez l'air mal en point. J'ai des bandages et du fil si nécessaire."

Le jeune homme me fit non de la tête me signifiant ainsi que tout allait bien. Enfin plus ou moins.

Je continuais en criant.

"J'ai vu le corps du Lubius que vous avez tué. Je lui ai coupé les pattes, je vous en laisse deux ici."

Je posais les pattes sous un buisson près de moi et je m'en allais.

Je continuais donc mon chemin vers le temple alors que le temps commençait à s'éclaircir.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Inventaire : + 2 pattes de Lubius
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 10:08

Tu t'étais allongée près de Liam. Tu voyais bien qu'il n'était pas en forme. Mais il ne voulait rien dire. Cachait-il quelque chose de grave ? Etait-il vraiment souffrant ? Tu te posais de multiples questions de ce genre. Soudain, tu entends quelqu'un qui approche. Tu levant subitement, tu grognes, ne faisant pas attention à ses paroles. Tu ne te calme que lorsque cet étranger, qui allait en direction du temple, ne se soit éloigné vraiment.

Te retournes ta tête vers Liam, tu t'inquiètes de plus en plus, bien que tu ne le connaissais que depuis très peu de temps. Ta liberté dépendait de sa vie, ta solitude aussi. Donc tu avais tout intérêt à le protéger des dangers extérieurs et de lui même aussi...

Mais là... il ne se sentait pas bien du tout, tu le voyais. Tu lui reposes encore cette question, attendant une réponse concrète. Tu regrettais amèrement n'avoir plus tes pouvoirs... Tu les auras eut, tu aurais pu savoir ce qu'il avait et ainsi te faire moins d'inquiétudes.

Les humains sont parfois d'étranges créatures... Leurs soucis, pourquoi ne pas les dires ? Tout se réglerait ensuite plus facilement ! Mais non, ils gardent tout pour eux. C'est étrange... Tu ne comprenais vraiment pas cette facette de l'être humain.

"Liam, dis moi ce que tu as à la fin ! Je m'inquiètes !" dis-tu finalement.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Anciens Joueurs


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 99
Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 10:10

Je ne savais pas vraiment ce qui s’était passé. Ephy avait commencé à combattre le Lubius, et ne s’en sortait pas forcément très bien dans un premier temps. À partir de là, je m’étais comme déconnecté de la réalité. Et si elle n’arrivait pas à s’en sortir ? Si elle ne pouvait pas le battre ? Alors la créature serait libre de s’en prendre à moi. Cette pensée me donnait la chair de poule. Quelque part, c’était horrible de voir comme cette expérience, six ans auparavant, m’avait à ce point traumatisé. C’était comme si j’avais de nouveau dix ans, et que j’étais tout aussi impuissant.

Je vis à peine la suite du combat. Enfin, je le vis, mais je n’arrivais pas à me concentrer dessus. Ephylix arrivait tout de même à garder le monstre à distance, mais sans pour autant prendre l’avantage. Je ne réagis même pas quand je vis son collier s’illuminer, signe qu’elle utilisait sa magie, avant que la créature soit empalée sur des stalactites formés par le sortilège. Le Lubius était mort, et pourtant je n’arrivais toujours pas à réagir, même quand mon Invocation me demanda si j’allais bien.

Je sursautai quand j’entendis une autre voix me demander si je voulais de l’aide. Je levais les yeux bleus pour découvrir un homme qui me faisait face. Il devait avoir la vingtaine, il était un petit peu plus grand que moi. Il était principalement habillé de noir, mais ses vêtements portaient quand même quelques touches de couleur, de même que ses cheveux blancs. Lorsqu’il demanda cela, Ephy se mit à grogner, pour me défendre, certainement. Par prudence, il s’éloigna, mais me proposa des bandages. N’étant pas blessé, je voulus refuser poliment, mais je n’arrivais pas à parler alors je me contentai de secouer la tête. L’homme ria, puis partit en disant qu’il avait déposé deux pattes du Lubius sur le chemin.

Ephylix me demanda à nouveau si j’allais bien. Je devais faire peur à voir, immobile, muet comme je l’étais actuellement. Prenant conscience de cela, je me ressaisis, et lui répondis finalement :


« Et toi, tu es blessée ?»

Je pouvais voir du sang sur sa fourrure, mais je ne pouvais dire si elle venait du Lubius. Peut-être qu’il venait d’Ephylix, mais je n’étais pas sûr que les Invocations puissent saigner. Dans tous les cas, elle devait être fatiguée par ce combat, mieux valait qu’elle se repose. Je regardai s’il y avait un endroit où s’abriter : il y avait bien une petite forêt assez proche. Vu sa taille, aucune créature ne devait se cacher dedans, aussi j’ajoutai :

« Allons nous abriter là-bas, comme ça tu pourras te reposer. En plus, il est tard, il vaudra peut-être mieux reprendre le chemin demain matin.»

Les nuages cachaient le ciel, mais il y avait de grandes chances pour que la nuit soit tombée maintenant. S’il était imprudent de voyager par temps de pluie, il l’était encore plus de nuit, et je ne sais pas à quelle distance de Lüh nous étions. J’aurais mieux fait de demander à cet homme, ça m’aurait permis de savoir si on pouvait rejoindre la capitale rapidement. En pensant à cet homme... Je regardais autour de moi, et vis finalement les pattes du Lubius dont il m’avait parlé. Je les pris, et me retournai vers Ephylix :

« Allons-y ! Et excuse-moi si je t’ai inquiété...»

Inventaire:
 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 10:11

Liam daignait enfin te dire quelque chose. Mais ce n'était pas ce que tu espérais. Il te demandait si tu allais bien. Bien sûr que tu allais bien ! Tu secoues doucement la tête, sans parler. Pourquoi ? Eh bien parce que tu es un peu en rogne contre lui. Ne rien te dire et s'occuper de ton état avant le sien... Ca t'énerves un peu.

Il t'indiqua ensuite le bosquet d'arbre comme point de campement pour la nuit. Tu étais méfiante... Les monstres rôdaient de partout, et la nuit qui tombait n'arrangeait en rien. Vous commenciez à marcher en direction des arbres lorsque Liam ramassa les pattes du Lubius. Maintenant que ta rage était tombée, tu avais de l'amertume dans ce que tu venais de faire... Tuer ou être tué...

La nature ne devait pas être en conflit, c'est ce que tu te disais... Mais lorsque cela sera nécessaire, tu devras tuer. Cela te répugne, en quelque sorte. Liam s'excuse. Là tu ne sais pas quoi dire... Rester fâcher et bouder tel une enfant ? ou être adulte et rassurer ? Tu ne sais pas, car tu n'as jamais eu à faire à ce genre de situation, ou alors tu as oublié... Tu es restée si longtemps enfermée...

Tu secoues la tête pour chasser tes idées noires et te remets en marche, veillant, tous tes sens en alerte. Vous voilà arrivés au bosquet. T'allongeant, toujours tes sens en alerte, tu fermes un instant les yeux. Tu ne sais pas pourquoi mais c'est comme si tu voulais dormir alors que tu n'en a pas le besoin...

"Fais attention à toi. Je me refuse à te perdre alors qu'on vient de se rencontrer." dis-tu d'une voix douce, presque maternelle.

C'est ça, il est comme un enfant dont tu aurais la garde...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Anciens Joueurs


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 99
Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 10:12

Nous ne mîmes pas beaucoup de temps à arriver au bosquet : il n’était pas très loin il fallait dire. J’eux l’agréable surprise, en chemin, de voir qu’il s’était arrêté de pleuvoir. Au moins, nous n’aurions plus à rencontrer des Lubius, sauf si le temps refaisait des siennes. Mais il valait mieux rester prudent quand même : il y avait bien d’autres créatures qui rôdaient dans les environs, et elles n’attendaient pas qu’il pleuve pour faire leur apparition...

Comme je le pensais, il n’y avait aucun monstre dans le bosquet. Il devait être trop petit pour y établir une tanière ou autre chose, et cela nous arrangeait bien. Le ciel n’était pas encore dégagé, impossible de se donner une idée de l’heure qu’il était. Enfin, ici nous étions tranquille, et c’était le plus important. Ephy s’était allongée, en me disant qu’elle ne voulait pas me perdre. Je lui répondis :


« Ne t’en fais pas, je ne compte pas mourir dans les jours qui suivent. »

Je restai silencieux quelques secondes, puis j’ajoutai :

« Tu ne m’as pas répondu : tu vas bien ? »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 10:13

Il ne comptait pas mourir pour l'instant... Cela te rassurais quelque peu mais pas assez. Les humains étaient fragiles, assez pour qu'une simple maladie les décimes, tu en savais quelque chose...
Tu avais affreusement peur pour lui, mais pourquoi ce sentiment si soudain ? Tu ne le connaissais que depuis quelques heures. Ce lien unissant humains et créatures comme toi était aussi fort que ça ou c'était tout simplement toi qui défaillais ?

Ruminant ces questions, tu entendis à peine celle qu'il te posa. Toujours celle sur ta santé. Tu étais fatiguée mais rien de plus. Pourquoi s'inquiétait-il ? Tournant légèrement la tête vers lui, tu plonge ton regard turquoise dans le sien, nageant dans le bleu magnifique de ces yeux. Tu es toujours autant fascinée par cette couleur.

    Ephylix "Je vais bien, mais il faut que je me repose un peu" tu souries avant de continuer "On repartira lorsque tu te sentira mieux."


Sur ces derniers mots, tu reposes ta tête sur tes pattes avant et regardes au loin la plaine et la rivière se faire engloutir par la nuit.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Anciens Joueurs


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 99
Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 10:14

J’étais soulagé de savoir qu’Ephylix allait bien. Elle pouvait profiter de notre pause pour se reposer, après tout nous ne courions aucun danger ici : nous étions à couvert, et avions une vue dégagée sur la plaine. Autant dire que si un monstre arrivait, nous pourrions le voir d’assez loin, et donc éviter les problèmes. Je profitai donc que mon Invocation scrute attentivement le paysage pour m’allonger dans le bosquet.

C’est alors que j’étais allongé et que je remarquai, sur ma gauche, un buisson qui avait l’air d’avoir été secoué récemment. Je tentai de regarder plus attentivement et m’aperçus qu’une sorte de trou était dissimulé par celui-ci. Il semblait avoir été fait récemment, et ne ressemblait pas vraiment à un terrier ou un quelconque habitat pour un monstre. Mais il était pourtant sûr qu’il n’avait pas été créé naturellement. C’est alors que me revint ce que j’avais appris sur les différentes espèces de monstres d’Arcane, et plus particulièrement sur les Cruenturs, ces petits dragons capables de creuser des galleries et de surprendre leurs ennemis. Alor s que ça me revient, je commençai :


« Ephy… »

Je n’eus pas le temps de dire autre chose qu’une de ces créatures jaillit du sol juste à côté de moi. Il s’écoula alors quelques secondes qui parurent durer une éternité, pendant lesquelles je ne pus réagir. J'étais figé, comme je l’avais été face au Lubius un petit peu plus tôt. Je ne pouvais penser à rien si ce n’est à la créature qui me menaçait, même quand elle se jeta sur moi, la gueule grande ouverte. Je poussai un hurlement alors que sa mâchoire se refermait sur mon ventre… Et ce fut tout.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: L'origine de tant d'événements   Ven 23 Aoû - 10:15

Tu somnolais paresseusement, regardant la nuit tomber. Liam était partit dans son coin, sans doute pour se remettre des évènements. Tu fermas lentement les yeux, appréciant la douce mélodie crépusculaire.
Tu sentais une légère brise humide venir caresser tes poils tâchés de sang, tout était beau, tout respirait, tout était libre. Tu étais de ces éléments, enfin tu réintégrais ton monde d'antan.

Un hurlement te tiras de tes rêveries. Avec surprise, tu te lèves et coures vers l'origine du cri. C'est avec horreur que tu découvres Liam étendu, le ventre tailladé. Une petite créature est en train de faire de ton maître un festin. Sortant les crocs, la colère envahissant ton corps, tu te rues sur lui et le mords à la trachée. Tes crocs restent longtemps fichés dans sa gorge. Il se débattait, mais tu le tenais si fort qu'il eu un moment où plus un souffle ne se fit entendre.

Lâchant le corps inanimé, tu te retournes vers Liam, souffrant. Il a les yeux vitreux et le souffle saccadé. Tu sais qu'il ne vivra plus dans un instant, et tu essayes le soigner, mais tu n'as plus ce pouvoir. Maudissant tes maigres forces, tu regardes, impuissante, ton invocateur dépérir. Tu ne le connaissais pas vraiment, mais déjà tu l'appréciais. Était-ce un châtiment supérieur ? Tu ne savais pas. Mais il était tout de même que son destin devait sans doute s'arrêter là...

Tu n'es pas triste, tu es seulement en colère, en colère contre toi même. Tu n'as pas su garder sa vie... Elle t'a filé entre les pattes ! Tu n'es qu'une mauvaise gardienne. T'allongeant près de Liam, tu plonges une dernière fois tes yeux turquoise dans ce bleu magnifique qui s’éteint peu à peu.


    Ephylix:"Désolée de n'avoir su garder ce qui était de plus précieux pour toi... Tu vas mourir par ma faute... Je devrais culpabiliser, pourtant aucun sentiment n'est là, sauf la colère. Je me rend compte que je ne ressens rien alors que je devrais... Je suis, en quelque sorte, un monstre, un monstre insensible à la mort de son camarade... Liam... Désolée... Puisses-tu demeurer en paix là bas..."


Sur ces mots, il ferme les yeux et son coeur cesse de battre. Tu te sens aspirée. Tu ne luttes pas, connaissant le châtiment...
Il est mort et ta liberté avec. Te voilà de nouveau enfermée, et pour combien de temps encore cette fois ?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

L'origine de tant d'événements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» l' origine du coup de boule
» Un maire d’origine haïtienne élu à North Miami
» Waterloo, vidéo documentaire origine Planet
» PC peu compétant ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Traversée de la Rivière Blanche-