Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir Conquérir le monde.
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Conquérir le monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Seosaimhthín
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Wen-m
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 132
Double Compte : Arthuria Veliwys
Liens vers la fiche : Fiche
Résumés
Elément : Air
Invocateur : Plume
Inventaire : 250 tsuris et quelques
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

MessageSujet: Conquérir le monde.   Lun 22 Sep - 12:05


La demi-déesse sifflotait dans sa cage. Elle attendait patiemment le prochain candidat qui tenterai de la délivrer. Mais cette fois ci, elle allait être gentille car elle voulait sortir. Elle n’allait pas se moquer de l’humain qui viendrait la rencontrer comme elle avait pu le faire avec tous les autres. Bon, elle ne serait pas non plus forcément sage comme une image non plus.
Elle s’amusait à faire des tractions à l’aide des barreaux de sa cage. Elle avait déjà fait de la prison dans l’autre monde, pas longtemps, et c’est ce que les prisonniers faisaient pour éviter d’avoir des muscles aussi efficaces que des légumes. Ainsi avait-elle fait du sport dans sa cellule afin de palier à cet effet. Le plus touché par cette non-activité, était bien entendu ses ailes, qu’elle ne pouvait pas déployer dans sa petite cage. C’était plutôt frustrant mais elle allait devoir faire une rééducation lorsqu’elle sortirait. Si elle sortait un jour. En fait elle trouvait que le temps était devenu d’un seul coup très long depuis qu’elle s’était dit qu’elle accepterait le prochain candidat. Et oui, que ce soit un humain laid, débile ou même un gosse, tant pis, elle ferait en sorte d’enfin sortir d’ici. Elle n’avait pas regretté de se jouer de tous les précédents. Elle n’avait pas l’impression d’avoir perdu son temps donc. De toute façon elle était immortelle et le temps, elle en avait beaucoup. Il fallait le dépenser sans compter.

Elle regardait autour d’elle tout en continuant son petit sport quotidien. Tout était vide et fade. Elle n’avait pas pu faire comme ses frères et ses sœurs, à s’amuser à décorer leur prison puisqu’elle était restreinte de plus dans une cage. Elle ne pouvait pas atteindre les murs. Si elle avait pu, il y aurait surement un calendrier de gravé, quatre barre verticale et une cinquième qui venait barrer le tout horizontalement, pour tous les cinq jours. Peut-être n’aurait-elle pas eut assez la place pour tout son séjour.
Donc, sa prison était faîtes de pierre blanche et lisse. Tout comme sa porte. En tout cas c’était plutôt esthétique. Et cela représentait plus sa forme humaine que sa forme de demi-déesse. Hum... C’était peut-être la raison pour laquelle certains humains étaient très surpris en rentrant. Et ce n’était pas étonnant en fait.
En tout cas on pouvait l’entendre siffler ou chantonner de l’extérieur lorsque l’on passait à côté de sa porte. Rien n’était écrit dessus. Tout était simple. La porte n’avait que quelques reliefs géométriques et symétriques.
Lorsqu’elle chantait, sa voix était grave et éraillée, comme si quelqu’un avait trop fumé… Tiens, est ce qu’ils avaient réinventé les cigarettes ? Elle verrait bien en sortant.

Elle se demandait qu’elle épreuve débile elle pouvait donner à son invocateur… Peut-être même lui demanderait-elle son avis. Après tout il allait décider de tout ensuite, normalement. Cela dépendrait de s’il était gentil ou pas. Peut-être même passerait-elle un pacte avec lui avant. Un pacte où ils y gagneraient tous deux. Mais attention au pacte de pirate… La tromperie était son fort.

D’ailleurs cela faisait trop longtemps qu’elle n’avait pas revêtu sa forme humaine favorite. Pour cela, il fallait qu’elle sorte et qu’elle regagne tout son pouvoir…

Elle continuait de siffloter et de chantonner. Les paroles étaient en anglais, langage étrange que les humains de ce nouveau monde ne connaissaient pas. Le rythme était entraînant.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Conquérir le monde.   Lun 22 Sep - 13:47

Plume avait décidé de retourner au temple de l'air, elle avait bien sur, au préalable, demandé à Mistraelis si ça ne le dérangeait pas de travailler avec une autre invocation. Cela ne semblait pas le contrarier. Elle lui avait donc offert du temps libre et etait partie de son coté sur le dos de Jin. Revoir les hautes tours du temple du vent lui fit le même effet que la première foi, l'intimidation en moins. Elle grimpa les marches et finit en haut essoufflée. Elle s'adossa un moment a une colonne, le temps de reprendre son souffle. Elle caressa son médaillon, ce geste, presque un tic, la détendait. Elle se releva, prit une grande goulée d'air et entra dans le temple d'un pas décidé. Qui allait elle rencontrer aujourd'hui ?

Elle se promena un moment dans les couloirs sans que la moindre porte n'attire son attention. Elle soupira, attendant désespérément cette attirance qui la pousserait a ouvrir la chambre d'un des demi-dieux présent. Elle entendit soudain une mélodie, suave et attirante, et se dirigea vers sa provenance. Plus elle s'approchait plus la voix devenait claire. Elle était grave et cassée, comme si le temps avait grignotée la corde pure du son. Elle attendit un instant, profitant de la chanson. Les paroles semblaient être dans une langue étrangère, aussi se concentra-t'elle sur le rythme, lancinant. Quand le son s’arrêta elle poussa la porte immaculée, dont seules quelques reliefs géométriques venaient briser la monotonie. Elle ne se doutait pas que la chimère derrière cette porte serait ainsi.

Elle resta clouée sur place. Ses yeux firent rapidement le tour de la pièce. Circulaire cette dernière était vide. Seule la cage ou reposait l’étrange créature, en son centre, lui donnait une contenance. Les murs étaient de cette même pierre blanche et lisse qui renvoyaient la lumière, et qu'on retrouver partout dans le temple, qui elle même allait se répercuter sur les ailes diaphane du demi-dieux présent. Elle l'observa. Son corps squelettique semblait fait d'une matière blanche, a certain endroit, d’étranges ex-croissance ressemblant a des cornes pointait hors du corps. Sa tête, masse ridée, comportait une énorme gueule dont dents, aiguisées et énormes, et gencives étaient apparentes. Elle s’émerveilla un instant devant les ailes dont la membrane semblait fragile et indestructible a la fois. Elles étaient agrémentées de deux grands yeux rouges chacune, ces derniers semblait l'observer. La jeune femme trouvait une sorte de beauté dans ces lignes épurée mais elle craint que la créature ne prenne le compliment comme une insulte. Nul indication nul part ne lui apprenait son nom aussi choisit elle une entrée simple. Plume fit une révérence et annonça d'une voix claire qu'elle voulait amicale :

" Vous avez une voix magnifique. Il est tellement dommage que vous ne puissiez la partager avec d'autre. Je me nomme Plume. Je suis ici pour affronter vos épreuves et vous inviter a rejoindre ma cause. "


Puis elle attendit, sans relever la tête, que la chimère lui réponde.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Seosaimhthín
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Wen-m
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 132
Double Compte : Arthuria Veliwys
Liens vers la fiche : Fiche
Résumés
Elément : Air
Invocateur : Plume
Inventaire : 250 tsuris et quelques
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Conquérir le monde.   Mar 23 Sep - 13:36


La porte s’ouvrit enfin. Enfin, elle pourrait observer son magnifique maître. Un homme qu’elle pourrait manipuler avec finesse, à qui elle pourrait faire faire n’importe quoi. Il serait bête et fort, ainsi elle n’aurait rien à faire en cas de difficulté et pourrait aller se promener où bon lui semblait. Ce serait la belle vie. Il s’appellerait Paul, serait beau et musclé. Oui, cela allait forcément être ce type de personne. C’était son pouvoir de télépathe qui le lui disait. Elle continuait alors de siffler, le rythme était encore plus entrainant à cause de l’impatience de Seosaimhthín à voir apparaître le maître qui serait le sien. Car oui, elle avait prévu de sortir de ce temple avec le premier venu, qui qu’il soit.

Hélas elle faillit s’étrangler en apercevant la loque qui venait d’entrer dans la salle, les yeux river sur elle. Il y eut une fausse note dans sa mélodie. Impardonnable. Elle détailla alors la jeune fille de son regard particulier.
Jeune, petite, pâle,maigre, cheveux blancs, yeux bleus clair… Est-ce qu’elle était malade ? Quoi, elle ne voulait pas d’une gamine de la sorte pour maître ! Mais elle devait sortir… Décidément les Dieux se jouaient d’elle. Tout ça parce qu’elle s’était dit qu’elle sortirait avec la première personne venue… Tss. Elle n’avait pas remarqué à quel point cette petite ressemblait tant à sa forme humaine favorite. Mais elle ne s’en souciait guère dans l’instant présent.
La gamine observait, comme tous ces prédécesseurs, la salle. Qui était pourtant vide, lisse et ennuyeuse. Il n’y avait rien d’intéressant là-dedans et la demi-déesse se demandait toujours pourquoi ils parcouraient tous autant la salle du regard. Elle n’avait pas grand-chose à dire à cette fille pour l’accueillir aussi s’arrêta-t-elle juste de siffloter. Enfin Seosaimhthín pouvait bien lui faire remarquer à quel point elle paraissait toute frêle et malade, néanmoins, cela n’avait rien d’original. Elle avait déjà dû le dire une ou deux fois pendant ces millénaires d’enfermement, il fallait donc trouver autre chose.
La fille s’était approchée un peu et fixait cette fois ci le monstre dans sa cage.
« Tu veux ma photo ? » voulait-elle dire, mais la fillette parla la première. Et puis de toute façon elle ne savait pas ce que c’était qu’une photo.


" Vous avez une voix magnifique. Il est tellement dommage que vous ne puissiez la partager avec d'autre. Je me nomme Plume. Je suis ici pour affronter vos épreuves et vous inviter à rejoindre ma cause. "

Ah ! Quel compliment ! Peu de gens lui avait fait un compliment après l’avoir observé de leurs propres yeux. Cependant, cette fille avait surement besoin d’une audioprothèse. Même la demi-déesse elle-même reconnaissait que sa vraie voix était affreuse. Ce qu’elle corrigeait donc avec son sortilège de métamorphose. Mais bon, cette fille avait l’air un peu bizarre. Plume ? Drôle de nom… Au moins elle était dans son élément, dans ce temple !

« - Plume ? Quelle coïncidence ! Je m’appelle Oiseau. Incroyable n’est-ce pas ? »

Son rire résonna dans toute la pièce, un rire tout aussi éraillé que sa voix, on aurait dit quelqu’un entrain de tousser.

« Nan, j’plaisante ! Je m’appelle Seosamhthín… Ou Eole, pour les gens qui n’arrivent pas à le prononcer… Je te remercie du compliment. Tu commences fort, toi. Tu n’as pas dit bonjour mais tu t’es rattrapée avec cet éloge.
Quelle est donc cette cause qui te fait venir ici ? Et surtout, quelles épreuves as-tu envie de faire ? »


Les humains qui venaient ici avaient tous des buts différents. Le pouvoir, la protection, la cupidité, pour des raisons pratiques, sociales ou à des fins purement personnelles. Et quand elle en avait l’occasion, Seosaimhthín leur demandait ce qu’il venait chercher auprès d’elle. Et cette fois ci, la question était plus sérieuse que les autres fois, parce qu’elle s’intéressait vraiment à cette inconnue qui allait devenir sa maîtresse. Enfin, si elle ne s’enfuyait pas d’ici…
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Conquérir le monde.   Mar 23 Sep - 15:07

La créature avait arqué un sourcil, comme sceptique quand au compliment de la jeune femme. Elle avait pourtant perçu derrière cette voix éraillée un son pur et cristallin, comme dans son rêve. Elle revoyait clairement cette porte immaculée et cette mélopée qui l'attirait. Elle ne s'attendait cependant pas a rencontrer un demi-dieu aussi ... bizarre. Pourtant elle n'avait pas peur. Dans ce songe elle avait ressenti comme un appel a l'aide aussi étrange que cela puisse être.

" - Plume ? Quelle coïncidence ! Je m’appelle Oiseau. Incroyable n’est-ce pas ? "


La voix grave avait brisé le silence et l'ironie était palpable. La jeune fille ne recula cependant pas, ayant l'habitude des moqueries concernant le nom que lui avait donné Nael. La chimère émit un rire cassé, comme hystérique mais Plume resta impassible, elle cherchait a comprendre le comportement de la présente.

" Nan, j’plaisante ! Je m’appelle Seosamhthín… Ou Eole, pour les gens qui n’arrivent pas à le prononcer… Je te remercie du compliment. Tu commences fort, toi. Tu n’as pas dit bonjour mais tu t’es rattrapée avec cet éloge.
Quelle est donc cette cause qui te fait venir ici ? Et surtout, quelles épreuves as-tu envie de faire ? "


Seo.. saimh...thin, quel nom compliqué ! Le compliment, mi-figue, mi-raisin, faillit faire perdre son sérieux a la jeune humaine et le sang monta a ses joues. Quelle sotte ! Elle avait oublier de saluer la créature ! La jeune femme se gifla mentalement, elle ne devait pas perdre de vue la raison de sa venue. La demi-déesse voulait donc connaitre la raison de sa présence. Mais Plume ne comprenait pas l’intérêt qu'elle avait a lui demander quelles épreuves elle voulait passer. Était-ce un piège ? Elle répondit sur le ton de la prudence :

" Je suis a la recherche de ma sœur qui a disparue, j'ai confirmation qu'elle est en vie, mais pour parcourir l’île j'ai besoin de devenir plus forte. Tu n'a pas l'air stupide, je reconnais la ruse dans tes yeux, j'ai ressenti ton appel depuis la capitale et je suis venue te proposer un marché. Considérons le comme une épreuve. Je vais ouvrir cette cage dans laquelle tu es prisonnière puis je me détournerais de toi et je fermerais les yeux. A partir de ce moment tu aura deux minutes pour prendre une décision. Accepter ce pacte. Ou me tuer et retourner à ta vie de prisonnière."


La détermination fit briller les yeux glacés de la jeune femme. Au fond de son esprit une petite voix lui criait que c’était du suicide, que cette témérité ne lui apporterait que des ennuis. Elle la fit taire d'un revers de la main. A travers sa rencontre avec Mistraelis elle avait ressentit a quel point les demi-dieux voulaient se libérer de leur emprisonnement. Mais cela ne les empêchaient pas de choisir avec soin celui ou celle qu'ils allaient suivre. Elle prit une grande inspiration et plongea ses saphirs dans les rubis de la chimère :

" Voici le pacte : Une fois dehors tu sera libre de vivre a ta guise. Je ne t’appellerais que lorsque j'aurais besoin de ton aide si c'est ce que tu souhaite. Mais sache que si tu désire rester en ma compagnie je ne t'en empercherais pas, je serais la si tu as besoin de moi, car c'est le devoir d'un invocateur. Je ne t'imposerais qu'une seule et unique règle. Tu ne devra tuer ou blesser sous aucun prétexte sans mon accord."


La dureté de sa dernière phrase l'avait elle même surprise, mais la douleur de perdre un être cher était bien trop ignoble pour qu'elle le fasse subir a d'autre. Elle s'avança au milieu de la pièce et posa la main sur la porte qui ne pouvais semble-t'il n'être ouverte que par un humain. Cette dernière coulissa lentement sur ses gonds. L'humaine se tourna ensuite, et alla se placer dans le coin opposé, dos a la demi-déesse. Elle ferma les yeux, inspirant et expirant lentement pour garder le contrôle de ses émotions. Tout allait se jouer ici et maintenant.

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Seosaimhthín
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Wen-m
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 132
Double Compte : Arthuria Veliwys
Liens vers la fiche : Fiche
Résumés
Elément : Air
Invocateur : Plume
Inventaire : 250 tsuris et quelques
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Conquérir le monde.   Mar 23 Sep - 21:33


La Plume lui expliqua donc pourquoi elle avait besoin de l’aide d’un demi-dieu… En plusieurs millénaires d’existence, elle avait déjà entendu cette histoire bien des fois. Aussi, ne s’apitoya-t-elle pas sur le sort de cette jeune fille. De toute façon, ce n’était pas le genre de Seosaimhthín.
Quelque chose, néanmoins, la titillait dans son récit. Ah mais bien sûr. Le passage du vouvoiement au tutoiement. Avait-elle oublié qu’elle s’adressait à un être suprême ? A priori c’était le cas. La demi-déesse avait le droit de la tutoyer, elle n’était qu’un être pathétique et mortel qui n’avait vécu que quelques années.
Oh et bien sûr, le petit jeu qu’elle proposait était alléchant… Etait-elle folle à ce point-là cette gamine ? Elle pouvait très bien rester une centaine d’année supplémentaire dans sa prison pour profiter du spectacle dans cette cellule où il ne s’était jamais rien passé de très passionnant. Rester enfermer encore jusqu’au prochain pour tuer. Cela faisait des milliers d’années que la demi-déesse y était enfermée, alors, quelques années de plus n’y changeraient rien.
Cette fille avait plutôt l’air déterminé à mourir…

Plume prenait un ton qui ne lui plaisait pas. Elle ne manquait pas d’air… Ne pas tuer ou blesser les gens, cela lui manquerait… Oui… Mais parfois elle pourrait. Et puis il y avait tant d’autres façons de faire. Son sourire horrible s’élargit. Seosaimhthín ne dit toujours rien. Elle ne faisait qu’observer la petite plume devant elle.
Cette fillette devait encore apprendre un tas de chose qu’elle n’imaginait même pas. Hélas pour elle, elle venait d’ouvrir la cage d’Eole. La grille grinça dans un crissement strident qui emplit la pièce. La demi-déesse ne fit aucun geste alors que l’arrogante jeune fille allait se placer plus loin dos à elle, les yeux fermés. Visiblement, elle avait pris Seosaimhthín pour un clown alors que celle-ci s’était ouvertement foutue d’elle. Elle allait surement en payer le prix.

Le corps de Seosaimhthín tremblait. Cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas ressenti cela. Aussi étrange que cela puisse paraître, aucun son ne se fit entendre, aucune secousse ne se fit ressentir lorsque l’imposante silhouette fit un pas en avant. Elle arriva bien rapidement derrière la jeune fille, comme devant un plat que l’on souhaite ardemment déguster. La créature glissa alors sa main près de la jeune fille et posa petit à petit la pointe de ses doigts sur le frêle cou de Plume.
Cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas touché la chair d’un être vivant. Elle mourrait d’envie d’enfoncer ses griffes dans la jugulaire et l’œsophage de cette jeune fille.
Soudainement elle resserra sa prise et la souleva de quelques centimètres du sol. Assez pour que ses chaussures frôlent le sol.


« Je dois te faire voir deux ou trois choses… Plume… » Souffla-t-elle à son oreille.

Elle manquait de plus en plus d’air. C’était peut-être la fin ? Son regard se troubla petit à petit. Et…
Néant.



Quand Plume se réveilla, elle se trouvait dans une petite pièce fermée. Devant elle, elle pouvait observer deux silhouettes, un homme et une femme. Ils étaient tous les deux bâillonnés. Une autre personne était, elle, debout contre le mur, les bras croisés et regardait la jeune fille. A côté d’elle se trouvait une table où était posée une dague.
« - Tue l’une de ces personnes. L’une des deux est un criminel. Si tu refuses, elles seront obligées de s’entretuer. » Ordonna la femme appuyée contre le mur.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Seosaimhthín le Mer 24 Sep - 11:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Conquérir le monde.   Mer 24 Sep - 1:35

La jeune femme dont les yeux fermés permettait l'aiguisement de son ouïe  n'attendit pas la créature approcher, comme si elle n'avait pas touché le sol. Elle sentit d’abord de légers picotements sur son coup, son pouls s’accéléra légèrement. Mais c’était plus de l’excitation que de la peur. Elle n'avait pas peur de la mort, il l'attendait de l'autre coté après tout. Elle crut que la demi-déesse allait lui trancher la gorge, ou lui rompre le coup d'un geste brutal mais elle n'en fut rien. La jeune humaine sentit la pression autour de sa gorge s'accentuer, l’haleine putride de la chimère vint lui souiller les narines.

" Je dois te faire voir deux ou trois choses… Plume… "


Elle sentit l'appel d'air de ses poumons. Elle ne tiendrais ... pas... longtemps. Son esprit lâcha prise, l'envoyant dans le vide du néant. Elle eut une pensée pour Mistraelis, faible excuse si elle ne le revoyait pas. C'était dommage, mais c’était ainsi. Elle vit clairement l'image de Nael lui tendant les bras, comme s'il l'avait toujours attendu puis la scène se brouilla.

Plume sortie brusquement de ses songes, se relevant a moitié suffocante. Elle se rendit ensuite compte que la pièce dans laquelle elle se trouvait n’était pas la même. Elle en conclut que la créature divine influait sur son esprit, ou contrôlait son subconscient, au choix. Elle se redressa, et détailla rapidement le nouvel environnement. De petite taille la salle ne comportait qu'une table ou était posée une dague, de deux humains ligotés et d'une femme qui l'observait, un sourire amusé sur les lèvres. Ses long cheveux blancs ondulé encadraient un corps parfait dont la peau laiteuse la faisait ressembler a une poupée. Elle lui ordonna d'une voix claire, à l'opposé de celle de la créature :

" Tue l’une de ces personnes. L’une des deux est un criminel. Si tu refuses, elles seront obligées de s’entre-tuer. "


Un sourire cruel se dessina se dessina sur le visage de la jeune femme. Vraiment ? elle lui demandait d''ôter la vie d'une de ces deux personnes sous prétexte que l'une d'elle avait commis un crime par le passé ? L'homme semblait avoir la quarantaine et portait des habits de cuirs sombre, sans doute un chasseur ou un aventurier. Quand a la femme, son corset noir jurait avec sa robe d'une blancheur éclatante, sans doute une noble. Si la vie d'un humain valait si peu pour elle alors elle ne valait pas la peine d’être sauvée. Plume s'avança jusqu’à la table et saisit la poignard avec assurance. Puisque quelqu'un devait être tuer...

Elle se retourna et se propulsa vers la femme arrêtant la lame a quelque millimètre de sa peau diaphane. Elle lâcha d'une voix que la colère rendait coupante, les yeux plongé dans ceux, écarlates, de Seosaimhthin :

" La seule personne qui mérite d’être sacrifié dans cette pièce c'est celle qui juge que la vie des autres vaut moins que la sienne. Quels que soit les crimes qu'ils ont commis je doute que tu sois plus innocente qu'eux. Néanmoins je ne suis pas ici pour te juger. Le passé est une chose sur laquelle nous n'avons aucune influence. Mais puisque tout ceci n'est qu'une illusion pouvons nous arrêter ce petit jeu ?"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Seosaimhthín
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Wen-m
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 132
Double Compte : Arthuria Veliwys
Liens vers la fiche : Fiche
Résumés
Elément : Air
Invocateur : Plume
Inventaire : 250 tsuris et quelques
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Conquérir le monde.   Mer 24 Sep - 13:43


La femme appuyée contre le mur ne bougea pas d’un pouce quand Plume chargea contre elle, dague en main. L’arme s’arrêta avant de la blesser, et elle ne bougea pas plus pour autant… La femme n’avait pas les yeux rouges, et son regard était un peu dans le vide. Les mots de la jeune fille résonnèrent presque dans la salle où il n’y avait aucun bruit, excepté celui qui provenait d’elle :

" La seule personne qui mérite d’être sacrifié dans cette pièce c'est celle qui juge que la vie des autres vaut moins que la sienne. Quels que soit les crimes qu'ils ont commis je doute que tu sois plus innocente qu'eux. Néanmoins je ne suis pas ici pour te juger. Le passé est une chose sur la-quelle nous n'avons aucune influence. Mais puisque tout ceci n'est qu'une illusion pouvons-nous arrêter ce petit jeu ?"

Rien de plus ne se passa pendant un petit instant. Soudainement, le visage de la jeune femme changea de forme… Pour prendre l’apparence de la sœur de Plume !
Pas de doute c’était elle, exactement comme dans ses moindres souvenirs… Celle-ci la regardait avec un regard triste. Elle plongeait son regard dans les yeux bleu-glacé de Plume.


« - Ne me tues pas s’il te plait… »

Sa voix aussi, était celle de sa sœur. Illusion ou non, cela avait l’air très réel.
Il y eut un silence, où de nouveau, personne ne semblait bouger.


« Si tu ne fais pas un choix, Plume, alors les deux personnes vont mourir… Tu vas les laisser ?
Toi-même tu penses que toutes les vies sont équitables, alors pourquoi avoir mis la tienne en jeu aussi facilement ? N’est-elle pas importante ? Si tu meurs, tu ne me retrouveras jamais… C’est ce que tu veux ? »


Une larme s’écoula de l’œil gauche de sa sœur, qui plongeait toujours son regard dans le sien.
Les deux prisonniers ne bougeaient toujours pas.


« Aide-moi, Plume ! S’il te plait ! »
Elle attrapa la main de sa chère sœur.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Conquérir le monde.   Mer 24 Sep - 22:54



Plume regarda avec stupeur la femme se métamorphoser en sa sœur. Une douleur lui transperça le cœur, la poussant a croire qu'elle était bien devant ses yeux. La jeune femme voulait tant lui demander son nom. Elle tomba a genoux, tendant un bras vers sa sœur, elle caressa doucement sa joue, elle était douce, chaude, tellement vivante ...

" Si tu ne fais pas un choix, Plume, alors les deux personnes vont mourir… Tu vas les laisser ? Toi-même tu penses que toutes les vies sont équitables, alors pourquoi avoir mis la tienne en jeu aussi facilement ? N’est-elle pas importante ? Si tu meurs, tu ne me retrouveras jamais… C’est ce que tu veux ? "


Ce fut comme une claque. Un dur retour a la réalité, brisant en millions d’éclat la bulle de rêve qu'elle avait inconsciemment créé. Sa sœur ne pouvait pas connaitre ce nom, elle était bien trop jeune quand elles avaient été séparées pour ne serait ce que connaitre leurs vrais noms alors comment pourrait elle savoir celui que lui avait donné Nael. Il n'y avait qu'une seule réponse : une imposture. Alors elle joua la comédie. Elle répondit d'une voix caressante :

" Tu es trop jeune pour savoir ce qu'implique réellement la mort. Je ne deviendrais pas une meurtrière, si ces personnes se sont rendues coupables d'actes ignobles ce sont aux Quatre de les juger. Ma vie est comme celle des autres humain éphémère, mais si j'ai bien comprit une chose récemment c'est que si je veux que cette demi-déesse me fasse confiance et m'accorde de la crédibilité il faut d'abord que je la lui accorde moi même. Si elle avait voulu me tuer elle l'aurait déjà fait."


Une larme roula lentement le long de la joue de sa sœur. Cette dernière affichait tant de tristesse sur son visage que malgré le fait que Plume connaisse la vérité cela lui serra la gorge. Elle serra les dents, ça n’était pas le moment de lâcher prise, elle ne devait pas devenir prisonnière de l'illusion.

" Aide-moi, Plume ! S’il te plait !"


La colère fit briller les yeux de l'humaine d'un éclat mauvais. Elle devait tenir encore un peu, faire croire a la créature qu'elle n'avait pas comprit son stratagème. La petite fille glissa sa main dans la sienne, une douce chaleur s'empara d'elle, Plume aurait tant voulu que tout ceci soit réel. Elle voulait pleurer, hurler d'injustice. Elle se pencha vers sa sœur et la serra dans ses bras. Puis elle murmura a son oreille :

" A quel point cela t'amuse-t'il de manipuler l'esprit des Hommes... Seosaimhthin ?"


Elle enfonça la dague qu'elle tenait toujours dans le dos du mirage, libérant tout sa colère sans toutefois briser le silence.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Seosaimhthín
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Wen-m
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 132
Double Compte : Arthuria Veliwys
Liens vers la fiche : Fiche
Résumés
Elément : Air
Invocateur : Plume
Inventaire : 250 tsuris et quelques
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Conquérir le monde.   Jeu 25 Sep - 11:44


La petite fille regardait sa sœur, les yeux brillants. Elle comprenait tout ce qu’elle lui disait et hochait la tête. Elle enlaça Plume en retour quand celle-ci la serra dans ses bras.

" A quel point cela t'amuse-t'il de manipuler l'esprit des Hommes... Seosaimhthin ?
- Qu… ?"

La fin du mot fut incompréhensible car le son de sa voix partit dans les aigües, à cause de la surprise et surtout de la douleur. La jeune sœur de Plume se retint à elle en serrant fortement ses vêtements. Elle voulut lui dire quelque chose, mais les mots restèrent bloqués au fond de sa gorge et ses lèvres remuèrent dans le vide. La force quitta peu à peu ses mains et son corps glissa contre celui de sa sœur pour venir s’écrouler au sol.
Son regard était dorénavant inhabité, une dernière larme s’en écoula. L’incompréhension était figée pour l’éternité sur son visage. Une flaque de sang commençait à entourer le cadavre.

Une voix résonna soudainement en un écho infini dans la tête de Plume :

« Viendrais-tu de tuer ta raison de vivre ? »

Un claquement de doigt se fit entendre et les prisonniers furent délivrés de leurs bâillons et de leurs cordes. Ils s’élancèrent tous les deux vers le cadavre de la sœur de Plume pour en retirer la dague. C’est l’homme qui eut la chance de le faire le premier. La flaque de sang s’étendu alors, et elle ne s’arrêtait pas…
L’homme chargea alors la femme noble. Il la blessa gravement néanmoins celle-ci réussi à lui prendre l’arme. D’après leurs aptitudes, ils étaient surement des assassins tous les deux. Plume ne pouvait pas les arrêter sans se faire blesser. Le combat fut des plus violents et sanglants… Les cris de combats et de douleur avaient hanté la pièce pendant quelques minutes, avant que les deux combattants meurent de leurs blessures et d’épuisement.
La pièce était quasiment peinte de sang, et les flaques au sol remplirent la pièce. L’odeur était infecte, on se croyait dans un très mauvais cauchemar.

Tout resta ainsi pendant de longues minutes.

D’un seul coup le sol s’ouvrit au niveau des pieds de Plume et le paysage s’émietta en fines particules de sable, qui disparurent en un coup de vent.
La chute, qui dura aussi quelques minutes, resserra son ventre et son cœur. Elle tomba, l’écho de la question résonnant toujours dans son esprit, jusqu’à réintégré son corps… Se réveillant.



Seosaimhthín se tenait dans sa cage, ouverte, et y effectuait quelques tractions. La demi-déesse s’arrêta pour observer Plume.


« - Je te retourne la question : Tu me prends comme invocation ou tu meurs ? »

Son horrible sourire se dessina à nouveau sur la tête ridée de la créature.

« Oh, et bien sûr, si je t’accompagne, j’accepte ton pacte. Parce que te tuer me fera plaisir, donc il faut bien que l’autre solution te fasse plaisir à toi. Ainsi, c’est équilibré, n’est-ce pas ? De toute façon, je n’ai pas besoin de tuer les gens puisque tu le fais très bien à ma place…
Ah et j’aimerai ajouter quelque chose au pacte : Assures toi de me montrer plus de respect… »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Conquérir le monde.   Jeu 25 Sep - 17:55

Le corps de la petite fille tressauta, ses muscles se crispèrent, ses bras s'accrochant a elle. Puis il s’écroula inerte. Une expression d’incompréhension mêlée de surprise était figé sur son visage dont la dernière larme ne tarderait pas a atteindre le sol. Le liquide vermillon prit possession du sol, formant une flaque glauque autour du cadavre. Nul regret dans les yeux de l'humaine. Elle espérait juste qu'elle n'aura jamais a voir sa sœur ainsi. Elle se releva, observant le petit corps désormais vidé de sa flamme. Une voix résonna soudain dans sa tête, l'écho dura longtemps, mais la jeune femme ne répondit pas, préférant l'ignorer.

L'homme et la femme, jusque la immobile, se défirent de leur lien sur un claquement de doigts sonore. Il se précipitèrent dans sa direction, leurs yeux reflétant une immonde folie. La jeune humaine s’écarta d'un bond, les regardant se disputer la dague. L'homme s'en saisit et la planta dans le bras de la noble, s'ensuivit alors un combat dans l'issue était incertaine. Au vu de leurs aptitudes au combat Plume en déduisit qu'ils étaient tout deux des assassins et ne regretta pas son choix précédent. Elle les regarda s'entre tuer, leur sang alla repeindre les murs immaculé de la pièce, et bientôt la salle entière fut d'un rouge sombre. Une odeur de rouille s'installa dans la pièce. Cette odeur si particulière au sang. La encore, l'humaine resta indifférente, sourde a leur cris, qu'ils soient de douleur ou de détresse. Puis tout s’arrêta, ils moururent simultanément, de leur blessures ou de fatigue. Peu lui importait. La salle écarlate se retrouva plongée dans le silence. Plume regarda sa robe. Elle espérait réellement que tout ceci ne soit qu'une illusion. Cette dernière tachée de liquide funeste serait sans doute bonne a jeter sinon. Le sol sous ses pied se déroba soudain et elle chuta. Elle ferma les yeux, se roulant en boule en attendant de pouvoir retoucher un sol matériel.

Plume ouvrit soudain les yeux, l'impression de pesanteur avait disparue. Elle était assise a l'endroit ou elle avait attendue la réponse de la demi-déesse. La jeune femme se releva, sa tête tournait légèrement et elle fut prise d'un vertige. Elle s’empêcha de tomber, le moment était mal choisit pour montrer de la faiblesse. Son regard se porta sur la créature qui faisait de la musculation dans sa cage, elle du le sentir car elle s’arrêta soudain.

" Je te retourne la question : Tu me prends comme invocation ou tu meurs ? "


Un sourire immonde prit possession du visage, si on pouvait appeler ça un visage, de Seosaimhthin. Plume ne se laissa pas démonter, a sa propre surprise un rire enfantin sortie de sa bouche. Irrépressible. Ainsi la demi-déesse lui retournait sa propre question ? Quelle drôle de situation !

" Oh, et bien sûr, si je t’accompagne, j’accepte ton pacte. Parce que te tuer me fera plaisir, donc il faut bien que l’autre solution te fasse plaisir à toi. Ainsi, c’est équilibré, n’est-ce pas ? De toute façon, je n’ai pas besoin de tuer les gens puisque tu le fais très bien à ma place… Ah et j’aimerai ajouter quelque chose au pacte : Assures toi de me montrer plus de respect… "


Il fallut encore a la jeune humaine quelques minutes afin de retrouver un semblant de sérieux, elle remit une mèche de cheveux derrière son oreille et sourit a la drôle de créature.

" Dans ce cas je préférerais que tu m'accompagne si tu n'y vois pas d’inconvénients. Je n'ai jamais eut l'intention de mourir ici, j'ai trop a faire encore sur cette île. Pour ce qui est du respect, je t'en accorderait autant que tu m'en accorderas. Ainsi, pour reprendre tes mots, ce sera équilibré."


Elle tendit la main a la créature, instant emplis d'innocence et d'une sorte de joie qu'elle n'avait jusqu'alors jamais connue. Celle d'avoir trouvé quelqu'un de spécial. Elle savait que se lier d'amitié avec la chimère serait long et laborieux, mais elle était prête a déployer autant de patience que nécessaire. Plume décida qu'elle ferait tout pour donner droit au bonheur, morceau par morceau, a Seosaihthin.

" Et si nous sortions ? Je pense que tu as passé suffisamment de temps dans cette pièce triste et vide. Ha et j'aimerais beaucoup que tu m'apprenne cette chanson aussi ! Tu as juste a saisir ma main et je t’emmènerais voir le nouveau monde, qu'est ce que tu attends ?"

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Seosaimhthín
avatar


▼Afficher le Profil▼
Crédit Avatar : Wen-m
Date d'inscription : 01/07/2014
Messages : 132
Double Compte : Arthuria Veliwys
Liens vers la fiche : Fiche
Résumés
Elément : Air
Invocateur : Plume
Inventaire : 250 tsuris et quelques
Sorts :
Liste des Sorts:
 
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Conquérir le monde.   Ven 26 Sep - 8:28


Plume n’avait pas beaucoup réagit à la merveilleuse vision que Seosaimhthín lui avait offert. Ensuite, elle avait même rit comme une gamine. La demi-déesse était sûre que cela avait quand même dû lui faire mal à son petit cœur, mais qu’elle n’en avait rien montré. La créature espérait vraiment que cette fille ne serait pas aussi ennuyante à crever tout le long de sa courte vie. Oui, courte vie… elle ne sortirait pas d’ici bien longtemps. Mais autant en profiter un maximum alors !
Seosaimhthín regardait alors Plume se calmait petit à petit de son fou rire incompréhensible. Elle se grata la tête, vérifiant par la même qu’elle n’avait pas écopé d’un ruban rose pendant ses tractions, élucidant ce mystère. Néanmoins, il n’y avait rien sur son crâne. Enfin elle s’arrêta, pour discuter :


" Dans ce cas je préférerais que tu m'accompagne si tu n'y vois pas d’inconvénients. Je n'ai jamais eu l'intention de mourir ici, j'ai trop a faire encore sur cette île. Pour ce qui est du respect, je t'en accorderais autant que tu m'en accorderas. Ainsi, pour reprendre tes mots, ce sera équilibré."


Puis elle tendit sa main vers la demi-déesse, joyeuse.


« - Tss, les humains ne veulent jamais mourir, c’est l’un de leurs plus grands défauts ! »

Elle n’avait encore jamais fait face à cette situation : Devenir l’invocation d’un humain. Elle dévisageait donc Plume, pour tenter de déceler ses sentiments. Ils étaient plutôt mitigés.
Un humain serait fier d’avoir réussi des épreuves. Mais là, il n’y en avait pas vraiment eu, et elle n’avait pas vraiment le choix de partir et laisser la demi-déesse ici. C’était donc un cas plutôt étrange dans les temples, ou du moins, le pensait-elle. En tout cas, il y avait une chose qu’elle n’avait pas faites pendant le petit spectacle que Seosaimhthín s’était fait don, ce qui était plutôt pas mal.

Elle allait pouvoir quitter cette pièce où l’ennuie commençait à poindre. Elle y avait passé de bons moments, et peut être que cette salle lui manquerait…


" - Et si nous sortions ? Je pense que tu as passé suffisamment de temps dans cette pièce triste et vide. Ha et j'aimerais beaucoup que tu m’apprennes cette chanson aussi ! Tu as juste a saisir ma main et je t’emmènerais voir le nouveau monde, qu'est-ce que tu attends ?


- Je t'apprendrai la chanson seulement si tu es sage… -elle regarde sa main-  tu penses sérieusement que je vais prendre ta main ? *soupire* Si tu insistes ! »

Seosaimhthín s’avança donc pour prendre la main de Plume. Elle la serrait un peu trop fort, et cela devait être désagréable pour l’humaine, cependant, ce n’était pas volontaire de la part de la créature.
La demi-déesse aimait beaucoup profiter de l’instant présent, aussi ne se dépêchait-elle pas. Quand on vit aussi longtemps qu’elle, c’est-à-dire l’éternité, il fallait trouver quelque chose de plaisant en chaque instant, sinon, on finissait vite par se lasser de tout.


« Tu m’as l’air bien pressé, on a tout notre temps ! »

Et ainsi, elle sortit de sa cellule et put admirer autre chose que des murs lisses et blancs depuis des centaines d’années. Elle observait le tout, et ne put s’empêcher de s’exprimer sur les multitudes portes et les milliers de sculptures du temple qui contrastaient avec sa prison :

« Franchement… C’est moche ! »

Et son rire tonitruant résonna dans les couloirs du temple.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: Conquérir le monde.   Dim 28 Sep - 14:38

" Je t'apprendrais la chanson seulement si tu es sage ..."


La demi-déesse regarda la main de la jeune fille avec insistance.

" Tu penses sérieusement que je vais prendre ta main ?"


Plume sourit et Seosaimhthin soupira. La jeune femme voulait qu'elles passent la porte ensemble.

" Si tu insistes !"


La jeune humaine sourit lorsque la créature posa sa main sur la sienne. Et malgré le fait que cette dernière, en la serrant, lui fasse légèrement mal, elle compris au regard de la créature que ce n’était pas voulu. Elle entraîna la demi-déesse vers de nouveaux horizons. Elle semblait vouloir prendre son temps tandis ce que Plume tenait a regagner l'air pur de l’extérieur du temple rapidement. Il passèrent la porte de la chambre dans laquelle la fille d'Aer avait passé tant de temps.

" Tu m’as l’air bien pressé, on a tout notre temps ! "


La jeune femme aurait voulu dire a la créature que contrairement a elle, sa vie serait bien courte, mais elle résista. Elle ne voulait pas gâcher la libération de Seosaimhthin. Tant de choses restaient encore inaccomplie et le temps passait si vite !

Elles arrivèrent dans le couloir ou les portes, couvrant infiniment les murs, semblait la saluer, lui souhaiter bonne chance avec la demi-déesse. Les immenses colonnes annonçant la sortie du temple se rapprochaient. Bientôt l'air libre et les senteur boisées des landes luxuriantes s'offriraient au deux compagnes. Soudain Seosaimhtihn déclara avant de partir dans un immonde rire tonitruant :

" Franchement… C’est moche ! "


Plume la regarda, se demandant ce qu'aimait la créature. Les couleurs qu'elle préférait, ses goûts, le genre de musique qu'elle aimait entendre. Elles ne se connaissaient pas mais la jeune humaine se prit a espérer qu'elles deviendraient amis. Et cela même si ça prenait du temps.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Conquérir le monde.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FM15] A la conquête du monde~Floriana [S1]
» MI7 ► à la conquête du nouveau monde.
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Le Temple de l'Air-