Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir Conception d'une arme un peu spéciale.
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Conception d'une arme un peu spéciale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Ven 24 Oct - 10:43

[J'arrive d'ici. ]

Citation :
Lorsqu'elle sortit de la maison, le soleil et  l'air frais extérieur lui fit un bien fou. Comment pouvait-il vivre dans une baraque aussi sombre? Lorsqu'elle fut au bout de la rue, elle avait déjà oublié la démence du chercheur et le fantôme du petit garçon. Lorsqu'elle tourna dans l'angle, Erine ne pensait plus qu'à la prochaine étape de la réalisation de son projet.


Plus motivée que jamais, Erine avait remonté les rues, quittant le quartier populaire, jusqu'à la grande place. Elle avait jeté un rapide coup d’œil sur la grande horloge. Il lui restait quelques heures avant midi et elle comptait bien les mettre à profit ! Elle avait donc sans s'attarder bifurquée dans la rue commerçante jusqu'à arriver devant l'armurerie.

La boutique semblait avoir subit de gros dégâts ce qui arracha une expression mi-surprise mi-curieuse à Erine. Deux invocations semblaient s'activer à réparer les dommages. La jeune femme interpella l'un deux pour savoir si la propriétaire était présente. On lui répondit alors que non et qu'elle aurait surement ses chances de la trouver dans le magasin de sa soeur. Elle rebroussa donc chemin jusqu'à l'Arc'Hanne qui se trouvait un peu plus haut dans la rue.

Elle s'arrêta devant la devanture du magasin qui n'avait pas changé depuis sa dernière visite quelques mois plus tôt. Quand elle franchit le seuil de la porte, le grelot habituel retentit avertissant la propriétaire de l'arrivé d'un nouveau client. La boutique semblait déserte et malgré le tintement de la clochette personne ne s'était présenté au comptoir. Décidément aujourd'hui, on avait décidé de la faire patienter.

Seulement l’excitation de savoir si sa nouvelle arme était réalisable ou pas était si forte que la patience ne semblait plus être un mot connu de son vocabulaire.  

"Aheum, toussa t-elle exagérément  pour faire comprendre qu'il y avait bien quelqu'un dans la boutique. Je cherche Ariez Aliz et on m'a dit que je la trouverai surement ici, continua t-elle dans sa lancée. Éventuellement si Mujin est également là cela m'arrangerai bien."

Erine tenait ses parchemins fraîchement modifiés par Isaac Chatelier dans une main alors qu'elle attendait de pied ferme que quelqu'un lui réponde. Elle espérait voir apparaître la silhouette déjà connue de la propriétaire et découvrir la personne qui était sa sœur, Ariez Aliz.
▲ Succès ▲


Dernière édition par Erine Lanfeust le Lun 18 Juil - 11:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 379
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Jeu 30 Oct - 15:08

Ariez était effectivement partie dans la boutique de Mujin pour un problème de fenêtre. Les vitres de l'armurerie avaient toute littéralement explosées et Ariez ne voulait pas officialiser la réouverture tant qu'elle ne trouvait pas un moyen de réparer ce désastre, mais malheureusement Mujin ne pouvait pas l'aider. Elles se faisaient leurs adieux dans l'arrière boutique quand Erine entra, et quand elle toussa pour manifester sa présence, Ariez venait de repartir. C'est Mujin qui se présenta donc à Erine, précédé d'un "Ça va, ça va, j'arrive !".

Elle observa longuement la femme rousse qui se présentait à elle, un oeil bleu, un oeil vert, il lui semblait bien l'avoir déjà vu dans sa boutique il 'y a pas si longtemps. Elle demanda à voir Ariez.

"Elle vient de repartir, mais elle a beaucoup de soucis à gérer en ce moment."

Elle sous entendait très fortement "laissez la tranquille", puis repris calmement, sur un ton plus professionnel :

"Je suis Mujin, que puis-je faire pour vous ?"

Elle était tout de même vexée qu'on lui demanda d'abord à voir sa sœur avant de se rabattre sur elle, comme un choix par défaut, mais elle attendait d'abord de voir ce que cette femme voulait. Elle avait des parchemins sous le bras et cela piqua suffisamment sa curiosité pour qu'elle reste patience et aimable.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Jeu 30 Oct - 23:07

Erine crut entendre la fin d’une conversation dans l’arrière-boutique alors que le son d’une porte se referma sur des bruits de pas. Elle reconnut sans mal la voix de la propriétaire qui précéda son arrivé dans la salle principale de son magasin. Son visage était fermé indiquant clairement que la jeune femme l’avait interrompue dans une quelconque entreprise, sans doute importante.

La cliente fronça les sourcils déçue d’apprendre que sa sœur venait tout juste de quitter l’établissement. D’après les paroles et le ton de son interlocutrice, elle n’eut pas de peine à deviner qu’Ariez Aliz n’était clairement pas disponible. Une moue accentua l’expression déjà désappointé de son visage. Erine était clairement embêtée.

« Bonjour, je m’appelle Erine Lanfeust, se présenta-t-elle quand même à son tour. Je suis venue il y a quelques temps pour l’achat d’un arc, Eros, cela vous rappelle-t-il quelque chose ? Une très belle arme, continua-t-elle les yeux pétillants à l'évocation de ce dernier. Cependant, j’aurai voulu rencontrer votre sœur et vous-même pour la confection d’un nouveau projet complètement innovent dans le secteur de l’archerie. »

Erine farfouilla dans ces parchemins qu’elle étala sous le regard, apparemment intriguée, de la professionnelle  dans le domaine concerné. Elle montra du doigt les systèmes compliqués, qu’Isaac avait rajouté le matin même, sur le schéma de l’arbalète basique alors que sa voix continuait d’expliquer la raison de sa venue.

« Vous voyez j’aurai aimé avoir l’avis de votre sœur qui est spécialisée en forgerie d’armes métalliques pour ces petits engrenages. Enfin, je veux dire si il était possible pour elle de les fabriquer. On m’a souvent rapporté que ses talents égalaient les votre dans son domaine, ajoute-t-elle alors que son indexe suivait les traits de dessins crayonnés sur le parchemin. J’aurais également voulu connaître votre avis en ce qui concerne l’assemblage et la réalisation de cette arbalète à poulie. Histoire d'être sûre s’il est effectivement possible de concrétiser ce projet auquel je tiens particulièrement à cœur. (elle releva enfin son regard vers son interlocutrice)  Dans ce dernier cas de figure, serait-il possible d’établir un devis ou un truc du genre? Vous savez, pour que je sache quelle somme ce petit bijou videra ma bourse si vous voyez ce que je veux dire ? conclu-t-elle la voix pleine d’attente vis-à-vis de la réponse que Mujin lui fournirait. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 379
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Sam 27 Déc - 23:01

Mujin regarda attentivement les plans, elle observa bien ce nouveau mécanisme et mit un long temps de réflexion avant de répondre quoi que ce soit à sa cliente, qui parla bien vite de prix.

"C'est en tout cas un mécanisme très ingénieux... Il faudrait d'abord faire un prototype avant de réaliser le modèle final, pour voir si le mécanisme tel qu'il est conçu sur le plan tient la route et s'il n'y a pas des réajustements à faire dans l'équilibre de l'arme."


Elle tourna encore une fois le plan dans tous les sens, s'imaginant l'arme en main.

"Avec ce système de poulie la tension de la corde sera sans doute bien plus forte, mais il y aura toujours un certains temps de rechargement, il faut impérativement travailler la maniabilité...

Les pièces en métal, Ariez devrait pouvoir s'en occuper, les pièces en bois ce sera mon affaire. Quant au prix..."


C'est là que les choses se corsaient, elle laissa un moment planer le doute, elle ne pouvait décidément pas donner un chiffre en l'air.

"Il va falloir créer des moules sur mesure pour forger les mécanismes, ça va demander beaucoup de temps et de matériaux à Ariez. Ce n'est également pas dit qu'on réussisse à tout assembler du premier coup, il y aura sans doute des erreurs et des moments ou il faudra tout reprendre pour mieux se coordonner... ce projet va prendre du temps, beaucoup de temps, ne serait-ce que pour le prototype. Je ne peux pas vous donner de fourchette de prix, je ne sais pas encore exactement dans quoi vous vous lancez. De combien disposez vous ?"

La question aurait pu être "combien êtes vous prêtes à mettre dans ce projet ?" mais Mujin était plus subtile. Ce n'était pas une commande habituelle et l'offre devrait être à la hauteur. Elle roula soigneusement le plan et le garda près d'elle en attendant sa réponse.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Lun 27 Juil - 13:01

Erine était soulagée d'entendre la spécialiste approuvée son projet. Elle était heureuse et rassurée d'apprendre qu'il n'était donc pas irréalisable. La rouquine écouta alors avec attention ce que Mujin avait à lui dire concernant la conception de l'arbalète. Prototype, réajustement et réflexions sur les types de matériaux à utiliser. Mujin analysait avec une professionnalisme hors pair le parchemin proposé.

C'est alors que le sujet délicat du prix fut abordée après un court silence. Erine n'était pas dupe et comprenait tout à fait les explications de son interlocutrice concernant le temps et les efforts qu'elle et sa sœur devrait fournir pour venir à bout de cette arme spéciale.

" Je suis prête à mettre le somme nécessaire, répondit-elle alors sans aucune hésitation. Que dites vous d'une base de 1500 Tsuris ré-ajustable en fonction du travail et amélioration effectué par la suite?"

En y réfléchissant, Eros lui avait coûté envions 350 Tsuris. Cette arbalète en valait clairement plus du double voir le triple. Cependant à ses yeux, cette arme était une nécessite et ce n'était pas un prix qui allait la dissuader à la posséder.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Sam 16 Juil - 19:27

Mujin écouta son offre, elle parla d'une base ré-ajustable, cela lui semblait quand même un peu ambitieux de réussir toute la confection pour seulement ce prix là. Il lui semblait qu'un tel travail, demandant les compétences d'une archerie et d'une armurerie valait bien plus que ça, mais elle ne voulait pas faire fuir sa cliente.

"Ça me semble un bon prix de départ pour le prototype, au moins. Mais pour aller plus loin qu'un prototype, un ajustement sera nécessaire, sans vous mentir. Nous allons déjà voir si ce système est réalisable, cela me semble tout à fait faisable sur les plans, le prototype nous aidera à voir ce qu'il en est réellement, ce sera un bon départ, on pourra ensuite vous donner la valeur exacte de la conception du produit finit, qu'en dites vous ?"

Elle lui proposait donc de prendre ses 1500 tsuris pour la réalisation du projet comprenant les moulures, des systèmes de poulies, des armatures métallique et des parties boisé, faite à partir du plan. Pour une armes finit, repensé suivant les défauts mis en évidence par le prototype, il lui faudrait reverser une certaine somme qu'elle ne pouvait pas encore lui préciser pour le moment.

"Si vous êtes d'accord Ariez et moi commencerons la réalisation de ce projet dans les meilleurs délais."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Lun 18 Juil - 10:54

Si jusque là Erine s'était montrée patiente et optimiste, sa détermination prit un sérieux coup lorsque Mujin lui annonça que la somme annoncée ne couvrirait que la réalisation du prototype.

" Je dois vous avouez que je ne m'attendais pas à débourser autant pour cette arbalète, commença la rousse le regard songeur. Mais comme je vous l'ai déjà dit, je suis prête à mettre la somme nécessaire. "

La chasseresse avait retrouvé tout son entrain en prononçant ces derniers mots comme si dans sa réflexion, une solution l'avait illuminée. Elle sortit sa bourse dont les tintements des pièces annonçaient qu'il n'y en avait pas lourd à l'intérieur. Effectivement, Erine compta dans le creux de sa paume à peine trois cent vingt tsuris. La jeune femme aborda une moue déçue mais laissa trois cents sur le comptoir face à la gérante.

" Parlez-en d'abord à votre sœur afin de vous assurez qu'elle accepte de participer à cette commande. Cela vous laissera quelques jours à toutes les deux pour y réfléchir et pour moi, le temps nécessaire pour acquérir le reste de la somme négociée pour le prototype, proposa alors la jeune femme avec sérieux. Prenez cette première partie qui fera foi d'avoir jusqu'à mon retour prochain, continua t-elle en poussant modestement les pièces vers son interlocutrice. Veuillez comprendre que je ne suis pas l'une de vos clientes les plus fortunée tout comme je comprends que vous attendiez que intégralité de la commande soit payée avant de vous lancez dans ce projet. Veuillez acceptez mes excuses également mais je dois me hâter. La journée est déjà bien entamée et mille deux-cent tsuris ça ne se trouvera surement pas au prochain coin de rue, conclu t-elle avec humour."

Erine salua Mujin d'un sourire aimable avant de lancer un " A bientôt ! " en franchissant la porte de la boutique. La femme savait déjà où se rendre si elle voulait gagner de l'argent rapidement. Le tableau d'affichage à la taverne était un très bon endroit si l'on désirait remplir ses bourses tout en prenant garde à ne pas les vider au bar après une harassante journée.

Trois jours plus tard,
28 février de l'an 58


Le tintement de la clochette sonna dans l'archerie la plus réputée de Lüh. Une femme à la chevelure flamboyante se présenta au comptoir. Quelques jours plutôt elle y avait passé un engagement et elle venait aujourd'hui honorer sa parole. Pourtant la rousse semblait bien plus fatiguée que la première fois qu'elle s'était présentée.

De lourdes cernes sombres pochaient sous ses yeux, son épaule la lançait toujours. Le docteur lui avait conseillé le repos pour que ces affreux hématomes disparaissent plus vite. Heureusement son flan droit, lui, avait vite guéri grâce au curaga offert par Arthuria. Quelques égratignures sur son visage témoignaient publiquement de sa dernière mission qu'il lui avait permettait à présent d'effacer la dette qu'elle venait régler.

Erine, du regard, ne chercha pas bien longtemps la propriétaire qui donnait conseil à un client. D'une oreille distraite l'archère écoutait la conversation quand elle capta enfin l'attention de Mujin Aliz. Une fois certaine que cette dernière l'avait vue poser une bourse - contenant les mille deux cent tsuris négociés - sur le bois du comptoir, exténuée la rousse quitta la boutique aussi rapidement qu'elle y était rentrée.

Trois semaine et deux jours plus tard,
22 mars de l'an 58

Depuis qu'elle avait essuyé un échec face au panonceau indiquant "fermé" sur la porte du magasin le deuxième jour de son retour à Lüh, Erine ne s'était pas représentée depuis bientôt un mois. Même si elle savait pertinemment qu'elle venait sans la somme adéquate à la suite de son projet, grâce à la récompense gagnée au défi du champion, l'archère possédait quand même une plus belle somme que la première fois.

La porte s'ouvrit sur le tintement habituel. Erine se demanda un instant si la gérante ne trouvait pas ce son agaçant depuis le temps. Certes cela lui permettait surement de laisser la boutique déserte le temps d'un saut dans l'arrière salle mais quand même, à la longue l'archère savait qu'elle, à sa place, ne le supporterait plus.

Cette fois-ci aucun client n'était présent et la femme brune se tenait à sa place derrière son comptoir. Erine lui décrocha un sourire et la salua en s'approchant. S'acquittant des politesses sur leur santé respective, la rousse finit par entamer le sujet de sa visite.

" Alors, ce prototype d'arbalète ne vous cause pas trop de soucis j'espère ? demanda t-elle soucieuse du bon avancement de son projet mais consciente qu'elle ne tiendrait pas dans ses mains sa future arme dans les jours à venir. "
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Lun 18 Juil - 19:27

Mujin et Ariez avaient travaillé d'arrache pied, le plus gros du travail revenait quand même à Ariez car la conception de tous les rouages lui revenait, elles y avaient réfléchit ensemble et en trois semaines avait quand même bien avancé. La cliente se présenta dans la boutique pour savoir ou ça en été, Mujin était heureuse de voir qu'elle allait mieux, son dernier passage furtif avait démontré qu'elle avait saigné pour gagner l'argent de ce prototype qui devait vraiment lui tenir à cœur.

"Bonjour Dame Lanfeust, vous tombez au bon moment ma sœur est justement là avec une bonne avancé sur le projet. Ariez !"


Ariez s'avança, sa longue chevelure noir de jais était relevée en un chignon fait à la va vite, ce qui était chez elle la preuve d'un besoin de grande concentration dans son travail.

"Bonjour."
"Ariez je te présente Erine Lanfeust, notre commanditaire pour l'arbalète à poulie."


Ariez fit les politesses d'usage mais ne perdit pas une seconde en bavardage, elle ressortit les plans que Erine leur avait confié, elle avait refait un plan de son coté qui donnait à peu près ça : Arbalète à poulie

"Vous voyez, la partie la plus compliquée ce sont ces petits rouages qui font glisser la corde jusqu'à la bonne tension. On va relier la partie droite et la partie gauche à l'aide d'une rainure dans le bois. Mujin a deja fait un essai, aucun soucis pour obtenir une rainure droite et lisse dans un bois solide. Le poids de l'armature simple en bois était correcte. Pour cette partie là, j'étais partie sur un encrenage type horlogerie mais ça ne marchait pas du tout, la corde sautait ou le mécanisme s'enrayait, finalement j'ai changé d'idée et je suis partie sur une petite roue, dont les bords sont plus relevés , comme ça la corde est comme "pincée entre les bords et évite de glisser, le dernier prototype que je viens de sortir ressemble à peu prêt à ça." Elle lui tendis la pièce, c'était comme une roue à 8 rayon, dont le bord était creusé là ou passait la corde, les bords étaient plus haut et à l'extrémité légèrement retroussée pour garder la corde captive.

"En fait finalement ce qui change c'est que le mécanisme ne tourne pas, il ne fait que l'action de traction, il n'y a que la corde qui glisse dans la rainure tandis que l'autre corde reliée à la petite poulie assure que le mécanisme glisse dans la rainure du bois sans ripper. Mais c'est un mécanisme qu'il faudra huiler, et il faudra faire attention à l'usure de cette corde en particulier."

Le système était fonctionnelle, c'était déjà une bonne nouvelle Elle attendait cependant de voir la réaction d'Erine, car c'était légèrement différent de ce qui avait été imaginé par l'inventeur, sans doute un tout petit peu plus fragile aussi, car le frottement avait bien plus d'importance que sur le premier schéma, qu'elle n'avait pas réussit à rendre fonctionnel.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Mar 19 Juil - 10:16

Quelle surprise lorsqu'Erine apprit que la sœur de Mujin était également présente dans la boutique. Cette dernière ne tarda pas à se présenter lorsque la propriétaire l'appela. C'était la première fois que la rousse rencontrait la forgeronne. L'archère la détailla rapidement du regard alors qu'elles échangeait les formules de politesse. Il était certain que les deux femmes qui se trouvait face à elle possédaient des traits familiers dû à leur lien de sang, à la grosse différence que les cheveux noirs et attachés de l’aînée accentuaient sa sévérité et son sérieux.

Sa nouvelle interlocutrice ne s’encombra pas discours inutiles et entra directement dans la vif du sujet en dépliant les parchemins d'Isaac fournis quelques temps plutôt et le nouveau schéma dessiné par les deux soeurs. Erine les observa minutieusement alors qu'elle écoutait d'une oreille attentive les explications d'Ariez puis la conclusion de la gérante. La rousse, pensive, faisait tourner la petite roue entre ses doigts que la forgeronne lui avait tendue. De tant à autre elle jetait un œil au dessin de sa future arbalète à poulie comme si elle tentait de se l'imaginer en vrai. Les modifications apportés ne la dérangeait pas malgré la légère fragilité que cela apportait à l'arme. De toute façon, vu le prix qu'elle s'engageait à débourser, elle ne pouvait que porter plus d'attention à cette nouvelle arme.

"Je constate que vous avez bien travaillez toutes les deux, finit-elle enfin par leur répondre. Je dois admettre que s'il s'agissait d'un arc j'aurais mieux compris vos explications mais je pense avoir saisit le principal. Dans tous les cas, si ce prototype vous convient pour passer à la réalisation de l'arbalète, vous avez mon approbation. D'ailleurs, si c'est aussi bon pour vous, combien la mise en oeuvre de votre travail me coûtera t-elle ? "

Si Erine avait donné son aval quant à la réalisation du projet, il lui fallait maintenant aborder le sujet fâcheux de la conversation : le nouveau prix à débourser. Les premiers mille cinq cent tsuris avaient été gagné au péril de sa vie et la chasseresse savait pertinemment qu'il lui restait autant, voir plus, à offrir aux deux femmes si elle désirait voir son projet aboutir. Ces derniers temps, la rousse travaillait d'arrache-pied pour se construire un jolie pécule afin d'améliorer son quotidien mais cette nouvelle dépense viderai bien plus vite sa bourse qu'elle n'avait réussit à collecter tout cette argent.

" Pour le prototype nous nous sommes engagées sur une base de 1500 tsuris et Mujin m'a bien prévenue qu'il faudrait une somme équivalente ré-ajustable en fonction des difficultés rencontrés. Aujourd'hui j'ai également quelques achats à faire, ajouta t-elle en posant son regard sur la gérante. Je souhaiterais remettre à niveau mon stock de flèches. Je sais que vous possédez des projectiles aux caractéristiques spéciales et je souhaiterai en apprendre un peu plus à leurs sujets. "
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Mer 20 Juil - 21:22

Erine évoqua à nouveau la question du prix, comme Ariez venait d'arriver dans la boutique de Mujin, elle n'avait pas encore pu en parler. Maintenant que Ariez avait démêlé tous les mécanismes qu'il fallait construire pour que ce soit fonctionnelle, elle avait tout le plan de montage de l'arme et il n'y avait plus qu'à la fabriquer, mais le prix allait beaucoup dépendre des matériaux que la cliente voudrait utiliser.

"Pour le prix ce sera entre 400 et 600... cela va dépendre de vous. Pour 400 Tsuris vous aurez une belle arme mais elle sera plus lourde est difficile à manier. En travaillant des bois plus nobles pour l'alléger cela peut faire monter le prix jusqu'à 600. Dans tous les cas, l'arbalète à poulie sera plus puissante qu'un arc, mais aussi plus longue à recharger. C'est bien je pense pour une première offensive mais contre un archer ou un monstre magique ce sera désavantageux."

Erine avait d'autres achats à faire et demanda quels étaient les caractéristiques des flèches. Mujin pensa soudain qu'avec l'arbalète il faudrait des carreaux, mais ce n'était pas encore à l'ordre du jour, elle lui répondit :

"J'ai des flèches aux caractéristiques variées : enflammées, glacées ou foudroyantes. J'ai aussi des flèches paralysantes, que recherchez vous ?"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Ven 22 Juil - 11:04

Ce fut Mujin qui lui répondit en lui soumettant un choix quant à la qualité du bois utilisé pour la réalisation du projet. L'archère était agréablement satisfaite d'entendre une somme  bien moins élevée que ce qu'elle imaginait en entrant dans la boutique. La femme à l'épaisse chevelure rousse, qui était prête à de nouveau dépenser le même prix que pour le prototype, jugea l'écart proposé tout à fait abordable. D'autant plus que la propriétaire faisait preuve d'un professionnalisme bien maîtrisé et lorsqu'elle aborda le sujet de son inconvénient majeur,  deux cent tsuris en plus pour moins se fatiguer à l'avenir était un investissement qu'Erine trouva juste de ne pas négliger.

"  Vous avez raison, cette arbalète sera plus puissante qu'un arc mais aura inconvénient d'être longue à recharger. Je comprend bien qu'il s'agit d'un système d'archerie qui s'utilise à distance raisonnable de sa cible si l'on veut échapper à une contre-attaque trop rapide à parer dans l’immédiat. C'est d'ailleurs pour ça que je garde Eros comme arme de prédilection, s'expliqua Erine à son interlocutrice principale. J'utiliserai ce nouvel équipement dans des circonstances bien précises et pour cela j'estime plutôt avisé que cette arme soit moins lourde à utiliser ainsi qu'à porter. Puis de vous à moi, glissa t-elle en un sourire vers les deux femmes derrière le comptoir, malgré tout mes efforts jamais je n'égalerai un homme ou un monstre géant en force. Je dois donc gagner en rapidité pour pallier à  ces inconvénients qui dans mon domaine professionnel sont régulièrement rencontrés. Si cela implique que je dois débourser 600 tsuris pour améliorer la légèreté de l'arbalète à poulie, je vous laisse volontiers choisir le bois le plus adapté. "

Les négociations terminées au sujet du prototype, Ariez Aliz salua ploiement la cliente et s’éclipsa par la porte de droite menant à l'atelier de sa sœur. Erine  la remercia pour la qualité de son travail alors que la silhouette de l’intéressée disparaissait prestement derrière le battant de la porte menant à ce que la rousse pensait être l'arrière boutique. Reportant son attention sur la propriétaire, elle engagea la conversation abordant ces attentes concernant les projectiles désirés.

" Comme je le disais précédement, mon métier me pousse souvent à devoir confronter de gros gibiers ou divers monstres magiques. J'ai réalisé une mission assez périlleuse il n'y a pas très longtemps et j'imagine qu'avec une flèche paralysante bien placée nous aurions eut avec mes partenaires beaucoup moins d'ennuies face ce terrifiant reptile géant. Vous dites paralysantes, c'est à dire?  Quel est le poison utilisé ? Comment agit-il ? J'imagine que sur une cible imposante et vigoureuse, plusieurs flèches s'imposent non ? "

La rouquine s'était enfin arrêtée, son regard divaguant sur les objets et sculptures de bois qui trônait sur le comptoir. Elle réfléchissait sur les autres catégories et jugeait lesquelles étaient les plus indispensables.

"Hum... Je prendrais un lot d’enflammées et de glacées, finit-elle par ajouter en repensant à sa mésaventure avec Ratjhar contre ce fulmina plutôt coriace. Comment fonctionne les flèches glacées ? Gèlent t-elle entièrement une cible touchée ? Il me faudrait aussi un lot de lumineuses, il ne m'en reste plus qu'une sur les dernières achetées. Et je dois admettre qu'elles m'ont bien été utiles ! "

Alors qu'elle s'exprimait, l'archère en profita pour défaire son carquois de son dos et le posa devant elle. Il contenait 16 flèches simples et une d'éclairage. Faisant une bref inventaire sur ses munitions restante, Erine continua sa commande. Autant bien faire les choses maintenant qu'elle avait l'occasion d'être dans la boutique et que Mujin l'avait bien renseignée sur les caractéristiques spéciales de ces projectiles presque magiques.

"Hum... Si mes souvenirs sont bons, un lot comporte cinq flèches et mon carquois peut en contenir jusqu'à vingt-cinq. Je suis déjà à quatre lots de catégorie spéciale  ce qui ne me laisse que peu de flèches normales à disposition... Auriez-vous le même modèle de carquois cuir de dos avec une capacité d'environs une dizaine de flèches en plus ? Si vous en possédez un, je vous laisse mon ancien carquois avec son contenu et vous chargerez le nouveau avec un lot de paralysantes, enflammées, gelées et lumineuses. Complétez le reste avec des flèches en apanage de chocobo et normalement tout ceci réglé, je serai fin prête pour mon prochain contrat. "
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Sam 23 Juil - 11:46

Érine semblait ravie du prix annoncé pour l'arbalète et il ne restait qu'a finaliser la conception avec les bons matériaux et l'optimisation du poids de cette arme nouvelle. Ariez put donc disposer et laissa Mujin avec la cliente qui avait encore beaucoup de question à lui poser.

"Les flèches sont rendues paralysantes par le poison contenues dans des griffes de Rudis, en conséquence c'est plutôt efficace sur les petites proies, et les monstres classés rang 1 et 2. Plusieurs flèches viendront à bout d'un monstre de rang 3, au delà même à forte dose ça ne créera qu'un engourdissement mais jamais la paralysie du monstre. Quant aux flèches glacées et enflammée, leur principale caractéristiques est d'augmenter les dégâts sur les monstres des éléments contraires. Les flèches enflammées s'embrasent quand elles fendent l'air à forte vitesse et cela leur permet également d'allumer des feux à distance."

Pour la suite de sa commande, Mujin du faire un calcul pour bien comprendre ce qu'elle lui demandait.
Elle avait un carquois de 25 flèches remplit de 17 Flèches, qu'elle voulait compléter par des flèches normales. Elle demandait également un carquois de 35 flèches qu'elle souhaitait remplir avec 20 flèches spéciales et 15 flèches normales.


"Alors que je récapitule :
Carquois cuir dos capacité 35 flèches = 65 Tsuris
1 lot de paralysante = 160
1 lot d'enflammé = 100
1 lot de glacé = 100
1 lot d'éclairante = 20
Pour compléter les deux carquois = 15 flèches normale dans l'un, 8 dans l'autres = 23 flèches"


Elle se souvint alors d'un détail qui avait son importance :

"Par contre je ne peux plus faire d'empennage en plume de Chocobo, l'espèce n'étant plus recensé dans la région de la rivière blanche. Soit ils ont été décimés soit ils sont partis, dans tous les cas je n'ai plus la matière première. La meilleure alternative est en plume de bicéphale, mais l'animal étant plus loin, et plus agressif que son prédécesseur, c'est plus cher. Elles sont à 80 pour 5 flèches, du coup pour un lot de 23 flèches normale en empennage bicéphale ça vous fera 368 Tsuris."


Elle refit tous les calculs pour pouvoir lui donner le total :

"Ça nous donne un total de 813 Tsuris pour les 43 flèches et le carquois, vous pouvez toujours mixer les flèches en empennage de poule et d’oiseau bicéphale si vous voulez baisser un peu le prix."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #13 écrite Sam 23 Juil - 13:21

Alors que Mujin récapitulait sa commande, Erine elle calculait la somme à ajouter au 600 tsuris pour la finalisation de l'arbalète. Le prix grimpait bien plus vite que l'archère ne l'aurait imaginé. Jusqu'à présent, la rousse se débrouillait à confectionner elle-même ses propres flèches dont l'économie engagé satisfaisait pleinement sa bourse. Toutefois son emploi du temps était plutôt charger ces derniers temps. Même si cette nouvelle dépense était douloureuse, Erine la jugeait nécessaire. Elle voulait évoluer dans son domaine et passer à l'étape supérieur.

* Un chasseur bien équipé est un chasseur avisé, se dit-elle comme pour se réconforter dans sa décision.*

Cependant une moue réprobatrice se peignit sur son visage lorsque la commerçante lui annonça le prix des flèches en empennage de bicéphale. Ces derniers mois avaient été si mouvementés que même si Erine avait traversé sa contrée natale plusieurs fois, elle n'avait même pas fait attention à l'absence de ces étranges oiseaux à priori disparu. Elle comprenait tout à fait la logique de la gérante concernant le prix plus élevé concernant la nouvelle espèce utilisée et approuva son dernier conseil lui permettant d'alléger la facture.

" Oui faisons plutôt ça, mixons les deux types. Après tout celles en plume de poules sont tout aussi correctes. "

Alors que Mujin s'occupait à rassembler les objets commandés, Erine chercha sa bourse dans son sac où elle délogea en posant sur le comptoir la première somme concernant l'arbalète à poulie. Elle remercia  la gérante lui tendant ces nouvelles acquisitions et attendit qu'elle lui annonce le reste dû espérant que la dernière solution adoptée allège un peu la somme demandée.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #14 écrite Sam 23 Juil - 15:46

Mujin se replongea immédiatement dans les calculs. Le soucis étant qu'elle ne pouvait diviser 23 flèches par deux, elle prit le parti de proposer à sa cliente 12 flèches en empennage d'oiseau bicéphale et 11 flèches en empennage de poule ce qui ferait quand même gagner à Mujin quelques Tsuris de plus que si elle avait fait l'inverse.

"Alors, pour 12 flèches en empennage d'oiseau bicéphale et 11 flèches en empennage de poule, cela nous donne 225 Tsuris, que je rajoute au reste pour un total de 670 Tsuris."

Erine économisait quand même plus d'une centaine de Tsuris par rapport au premier prix annoncé, cependant elle comprit que sa cliente commençait à rassembler la somme pour l'arbalète à poulie également.

"Je ne prends pas d’acompte sur l'arbalète, vous me paierez une fois l'arme réalisée et votre pleine satisfaction obtenue. Payez moi simplement pour les achats que vous emportez aujourd'hui. Pour l'arbalète je pense qu'il me faudra encore environ 3 semaines avant que tout ne soit terminé, repassez nous voir à ce moment là."


Elle ne savait pas réellement combien de temps cette arbalète allait encore lui prendre alors elle préféra annoncer un délai large pour ne pas décevoir sa cliente en prévoyant des délais trop court.
Elle attendit maintenant de voir si sa cliente avait besoin d'autres choses, tandis qu'elle posait devant elle les deux carquois plein qu'elle venait de finir de remplir avec les flèches demandées.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #15 écrite Lun 25 Juil - 11:33

Erine s'estima plutôt chanceuse de n'avoir qu'à débourser les achats du jour. Elle appréciait d'autant plus marchander avec la propriétaire qui semblait prendre en compte ses difficultés à gérer le débit de sa bourse. Même si les dernières rémunérations avaient été conséquentes, ces dernières n'étaient pour autant pas régulières. Elle sortit une pièce de cinquante et une vingt qu'elle ajouta au 600 tsuris déjà présent devant la gérante.
" Merci pour vos conseils, dit l'archère plaçant ses nouveaux carquois chargés dans son dos. Nous nous reverrons à la prochaine lune dans ce cas. Agréable journée et à bientôt."

Dépense : - 670 Tsuris
Nouveau solde : 246 tsuris

Inventaire:

+ Carquois cuir dos capacité 35 flèches [5/ 5 paralysantes ; 5/ 5 emflammées : 5 /5 glacées ; 5 / 5 éclairantes ; 10 / 10 empennage bicéphale ; 5 / 5 simples ]

+ Carquois cuir dos capacité 25 flèches [2/ 2 empennage bicèphale ; 1 / 1 éclairante ; 22 / 22 simples ]


Environs trois semaine plus tard,
18 Avril de l'an 58

L'odeur de la sève, des différents bois et de l'encens imprégnait la pièce comme à chaque fois qu'Erine se rendait à l'Arc'Hanne. De plus en plus familière à l'établissement, la jeune femme appréciait d'autant plus cette atmosphère qu'aujourd'hui était un jour spécial. Erine était plus qu'impatiente de savoir si l'arbalète à poulie était fin prête.

Avant d'entrer dans la boutique Erine avait rapidement jeter un œil par la vitrine pour s'assurer que Mujin était bien présente. Elle l'avait aperçue se faufiler vers son atelier laissant le comptoir désert. Plus que décidée à récupérer son bien et plutôt enthousiaste, la chasseresse avait franchit le seuil accompagnée de l'éternelle tintement de la clochette. La rousse s'était présentée à l'endroit habituelle où avait lieu le retrait de commande et attendit la venue de la propriétaire.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #16 écrite Lun 25 Juil - 17:16

Mujin vit sa cliente tant attendue franchir le pas de la porte.

"Dame Lanfeust !! Le travail est terminé c'est ma-gni-fique ! Je vais vous chercher ça tout de suite je vous garanti l'entière satisfaction sur ce produit ! J'en suis si fière !"

L'enthousiasme de Mujin faisait plaisir à voir, elle bondissait partout comme une enfant venant d'acquérir un nouveau jouet. Elle avait en tout cas acquis le savoir nécessaire pour la fabrication d'une arme d'un genre nouveau, qui était son petit bijoux en quelque sorte. Elle lui ramena l'arbalète à poulie qui ressemblait tout à fait aux dessins faits par Ariez qu'elle avait déjà put voir précédemment. Le bois brillé d'un vernis magnifique, les pièces de métal semblaient solides et étincelantes, les cordelettes qui serraient tous les mécanisme étaient encore un peu raide cependant.

"Je ne vous cache pas l'avoir testé, sa puissance dépasse de loin celle d'un arc, en revanche il faut environ une minute pour recharger, ça doit pouvoir se diminuer un peu avec l'entrainement et le temps. Je me suis doutée qu'il vous faudrait également de carreaux pour aller avec, je vous en ai fait une quinzaine d'avance. Il faudra revenir me voir pour des suppléments."

Ce qui était magnifique dans cette histoire c'est que Erine ne pouvait revenir voir qu'elle, elle était la seule à avoir toutes les notions nécessaires pour lui fournir les carreaux adaptés, elle se sentit déjà riche mais ne fit transparaître qu'une joie de son travail, et pas son enthousiasme monétaire derrière le projet.

"Elle pèse tout de même 6 kilogrammes, même en utilisant les plus légers de nos matériaux c'est une belle bête, la longueur totale est de 85 cm, pour 75 de large. Elle peut transpercer une armure à plus de 100 mètres ! Allez y prenez la !"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #17 écrite Mar 26 Juil - 9:58

La propriétaire ne tarda pas arriver abrégeant par ces mots l'impatience de sa cliente à savoir si son projet était enfin terminé. Mujin était plutôt fière et enthousiaste de la commande qu'elle s’apprêtait à remettre à l'archère. La rousse, elle, frémissait de joie à l'idée d'enfin tenir cette petite merveille entre les doigts.

Radieuse, la brune s’éclipsa dans son atelier et en ressortit avec l'arme tant désiré. Entre le projet innovateur et la mise en oeuvre, ce nouveau système d'archerie avait du demander beaucoup de travail au sœur Aliz et le résultat était bel et bien là. Elles avaient réussi ! La chasseresse ne manquerait pas de vanter leur talent et leur génie à l'avenir.

Dans les mains de son interlocutrice, l'arbalète à poulie resplendissait alors que les yeux d'Erine pétillaient au fur et à mesure que la femme s'approchait. Alors qu'elle ne lâchait pas du regard sa nouvelle acquisition, la rouquine écoutait attentivement les informations que Mujin avait à lui transmettre. Professionnelle, Mujin s'était permise de tester l'arme avant de la livrer. Alors qu'elle détaillait les mesures et le poids de l'arbalète, Erine ne se fit pas attendre lorsque son interlocutrice la lui tendit enfin !

" Superbe, siffla la jeune femme faisant tourner avec grand soin l'objet devant elle. Un véritable bijou ! "

A présent, l'archère comprenait pleinement l'excitation de la propriétaire dont elle répondait sans aucun mal par un grand sourire et une mine plus que satisfaite. Eros était bien plus léger, c'est vrai mais sa qualité d'arc comportait des failles. L'archère était comblée, grâce à ce nouvel investissent la distance et la puissance n'était plus un problème désormais. Elle soupesa l'arme et sans la charger se tourna vers la salle vide et se mit en position de tir. Il lui faudrait travailler la posture qui ne lui semblait pas très correct.

" J'ai vu la dernière fois que vous possédiez des cible dans l'arrière-cours, finit-elle par dire en se retournant toujours aussi souriante. Est-ce que je peux tenter un carreaux ? Je suis si pressée de la tester ! "
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #18 écrite Mar 26 Juil - 22:09

Erine semblait très satisfaite de l'arme et avait les yeux qui pétillaient, Mujin en était ravie. Elle laissa sa cliente prendre l'arme en main et se familiariser avec l'objet, Erine avait déjà une posture qui semblait correct, au vu de la nouveauté que présentait l'objet. Il faudrait certes un peu d'entrainement pour s'y familiariser pleinement et s'assurer de ne pas manquer son tir, plus que précieux au vu du long temps de rechargement.

"Oui bien sûr, suivez moi !"

Bien évidemment Érine voulait tester l'objet, Mujin l'emmena dans la cours, ou des flèches étaient encore plantées dans la cible autant que dans le sol ou le muret à l'arrière, essais infructueux d'autres clients voulant tester des arcs ou des flèches.

"Je vais vous montrer"

Elle se permit de reprendre son petit bijoux, le posa tête au sol et mis son pied dans l'étrier prévu à cet effet.

"Bien le caler avec le pied pour le tenir, puis une main sur chaque manivelle pour tendre la corde..." Elle raidit donc la corde jusqu'à ce qu'un petit mécanisme vienne délivrer l'encoche qui devait retenir la corde." Une fois la corde bien tendue, il faut retirer le système de poulie en le désenclenchant de l'arbalète, et ensuite... on arme et on vise."

Elle prit un instant pour viser, puis enclencha le petit levier sous l'arbalète qui libéra la corde, le carreau parti à tout allure et on sentit la puissance de l'arme entre les mains de Mujin. Elle remit en place le système de poulie, il fallait l'enclencher au bout de l'engin, puis détendre suffisamment les cordage pour glisser le système de poulies le long de l’arbalète jusqu’à venir pincer la corde avec les deux crochets du mécanisme.

"A vous."

Dit-elle en lui rendant l'arme en main.

"Mon prix reste de 600 Tsuris, je vous offre les carreaux que j'ai fait pour vous." Précisa t-elle avant de lui tendre un carreau.

https://www.youtube.com/watch?v=Ziq5zm4uO-Y
(l'arbalète dans cette vidéo de démonstration est plus longue et plus lourde que celle forgée par les sœurs Aliz, elle est aussi du coup plus puissante que l'objet réalisé pour Erine)
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #19 écrite Sam 30 Juil - 22:01

La rousse était plus que ravie que Mujin accepte sa quête sans que cela lui cause trop de soucis. La chasseresse n'ignorait pas que son interlocutrice lui accordait la faveur d'un temps précieux qu'elle pouvait accordé à des activités plus lucratives. Ne s'attardant pas plus longtemps, Erine passa derrière le comptoir et suivit la propriétaire dans l'arrière-cours. Elle tenait fermement l'arbalète contre sa poitrine comme si elle avait peur de la faire tomber durant le court trajet.

Arrivées dans l'espace ouvert de l'établissement, la brune tendit sa main vers sa cliente paume vers le ciel alors que d'un ton cordial elle proposait de lui faire une démonstration. Erine, qui tenait enfin entre ses mains l'objet convoité depuis plus de deux mois déjà, fit une drôle de moue réprobatrice en redonnant son bien à celle qui en était l’ingénieure. Sa contrariété fut vite balayé par un petit sourire se disant que bien peu de mains auraient l'honneur de caresser ce petit joyaux mortel. Elle pouvait au moins le rendre à la personne qui l'avait créée.

L'archère observa Mujin comme si elle était devenue son élève l'espace d'un instant. Assidue, Erine se dit qu'il ne faudrait pas négliger le temps d’actionnement des différents systèmes. Pré-armer l'arbalète à l'avance était une solution évidente si la femme était certaine de l'utiliser et désirer gagner un temps précieux. Il lui faudrait cependant attendre l'instant propice avant d'enclencher le carreaux si elle ne voulait pas tout reprendre depuis le début.

Puis son interlocutrice se prépositionna et tira. Vu à trois quart de profil, Erine avait remarqué d'un œil avisé le tremblement dans les mains de l'abalestière. Surement le contre coup de la puissance donné pour projeter le carreau qu'il fallait retenir. Le projectile quant à lui avait sifflé et s'était figé en vibrant dans une cible en bois dur à cent mètres devant elles. Cette dernière n'était autre qu'un rectangle, peint de cercles colorés, pendu à l'une des branches d'un gros arbre qui s'imposait sur le terrain. Elle balançait suite au choc infligé par le tir plus que correcte de son professeur du jour. Cette dernière lui rendait d'ailleurs son outil de travail et l'invita à prendre sa place.

Se remémorant la courte leçon donnée précédemment, la rousse posa la tête de l'arme au sol et imita son professeur sur l’enchaînement des manœuvres à suivre pour pré-armer l'arbalète. La corde tendue et le système de poulie retiré, elle avait accepté avec un grand sourire le carreau tendu par Mujin.

- Mon prix reste de 600 Tsuris, je vous offre les carreaux que j'ai fait pour vous.
- Je vous remercie de votre offre Dame Aliz. Soyez sûre que jamais je n'oublirai la qualité du travail et l'acceuille qui font sans conteste la réputation de votre boutique.

Alors qu'elle positionnait le carreau dans l'encoche, Erine observa le sceau gravé sur le bois sombre et le métal à l'avant de l'arme. La lettre joliment inscrite dans le double cercle représentait à coup sûre le nom de famille de ses créatrices et l'archère était plutôt fière de cette attention. L'arme fin prête à l'emploie, elle se plaça et jaugea la cible. Lorsqu'elle appuya sur la gâchette, elle fut tout de même surprise par la puissance du tir pourtant appréhendée. Au dernier moment la trajectoire fut légèrement déviée. Le projectile s'enfonça de biais dans le panneau de bois mais ne toucha aucune couleur des cercles peints.

" Il va falloir un peu d'entraînement avant de bien maîtriser cette arme, dit-elle fair-play alors qu'elle détendait les cordages pour ré-enclancher le système à poulie. Cependant, grâce à vous, j'ai l'impression d'avoir bien compris comment elle fonctionnait. "

Erine, habituée à l’installation de cibles diverses, s'était avancée vers le panneau de bois et l'avait descendu afin de récupérer les deux projectiles tirés. La cible remise en place et ses nouvelles acquisitions soigneusement rangées, la jeune femme s'était approchée de Mujin et lui tendait à présent une bourse.

" Il y a un petit supplément de 200 tsuris. Vous les partagerez avec votre sœur, ils témoignent de la pleine satisfaction du service rendu. "

Ne désirant pas l'importuner plus longtemps, Erine la salua et comblée regagna la sortie. Elle avait hâte de rejoindre Ratjhar et de lui dévoiler ce qu'elles étaient venues chercher à Lüh. Elle l'avait contrainte bien trop longtemps dans un environnement qu'elle-même et l'oiseau divin n'appréciaient pas. Il était à présent temps de faire un petit voyage pour lui faire découvrir les belles contrées de l'île et la familiariser ce qui serait peut-être pour elle le début d'une nouvelle existence.
Dépenses : - 800 tsuris
Nouveau solde : ( à définir après la quête : A boire jusqu'à plus soif. )

Equipement :

+ un arbalète à poulie [ 10/10 carreaux ]

NB: Afin de respecter la chronologie de l'avancé de mon personnage, l'arbalète ne peut être utiliser qu'à partir du chapitre 10 (cf résumé du rp )
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #20 écrite Dim 31 Juil - 15:10

Erine s'en sortit merveilleusement bien quand vint son tour d'armer l'arbalète, il semblait bien à Mujin que ce système n'était pas si compliqué à comprendre, le plus dur étant sans doute d'enlever puis de remettre le système de poulie entre chaque tir, mais Érine s'en sortait très bien. Elle visa puis tira mais son tir ne lui semblait pas satisfaisant, pour un tout premier Mujin trouvait pourtant cela pas mal du tout, il lui semblait avoir planté le carreau dans l'arbre plutôt que dans la cible à son premier essai, étant très surprise par la puissance de l'arbalète son bras avait beaucoup dévié.

"Vous vous en sortirez bientôt à merveille."

Erine lui tendit alors ce qu'elle lui devait, elle avait même rajouter un bonus énorme de tout de même 200 Tsuris pour remercier les sœurs de leur travail, Mujin fut vraiment touchée par cette attention et remercia bien chaleureusement Erine avant de lui rappeler les dernières consignes :

"N'oubliez pas de bien vérifier l'état des cordages des poulies, et de les huiler un peu si nécessaire pour prolonger leur durée de vie par rapport aux frottements. A bientôt Dame Lanfeust."

Sur ce, Erine ne perdit pas plus de temps en bavardage et s'eclipsa du magasin. Au fond, Mujin avait hâte de la revoir pour écouter ses expériences avec cette nouvelle arme, qu'elle aurait bien aimé gardé pour elle.

[fin]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
 

Conception d'une arme un peu spéciale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» Pour une occasion très spéciale !
» L'arme de la dialectique n'aurait pas donné des résultats +
» Dreadnought et Arme détruite
» Armure 105 à 135 et arme 109 à 145

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Rue Commerçante :: Arc'Hanne-