Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir De quoi partir confiant
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 De quoi partir confiant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #1 écrite Ven 24 Oct - 15:09

Aujourd’hui était un grand jour pour la jeune bibliothécaire. Un grand jour, car il lui fallait bientôt retourner chez elle, vaincre le courroux de ses parents et sans doute de son ainé, Virgil qui était rentré il y a peu de son grand voyage. Une missive lui avait été parvenu on ne sait comment à la bibliothèque ce jour-là.

« Mademoiselle Luce Hast --» faillit dire le coursier avant que Luce ne lui demande de se taire en lui bloquant la respiration de la main. Les lecteurs ne semblaient pas s’être attardé sur l’homme et reprirent leurs lectures comme si de rien n’était. Cette missive annonçait le retour de son frère au foyer mais aussi le mécontentement de son père quant à la nouvelle selon laquelle elle avait vécu deux longs mois à Lüh sans qu’il n’en soit informé. Lui chargeant immédiatement de rentrer sous peine de venir de lui-même la chercher. Il ne connaissait que trop sa fille pour savoir que quelques mots réfléchis suffiraient à lui faire entendre raison. Elle n’avait guère le choix de coopérer pour l’instant.

Depuis son retour dans la ville, elle avait reprit son travail en venant par moment lire le livre concernant les Hastianno et plus elle l’étudiait, plus elle se sentait attirée et convaincue par ses propos. Elle se devait de savoir si ces histoires étaient fondées. Luce annonça à Aënaëlle Litios, son amie, son départ pour cause du retour d’un membre de sa famille. Elle ne lui mentait pas, elle préférait ne rien détailler. Comprenant la situation, la belle noble lui conseilla de passer par la boutique magique car « On ne sait jamais ce qui peut arriver en chemin. »

Elle devait également parlé à Rindo, alias Winglece, au sujet de ce voyage imprévu pour lequel ils devaient se préparer. Elle l’invita donc à sortir de sa chambre de repos pour la matinée et de sortir un peu. « Cela te dégourdira les jambes » lui disait-elle avec un léger sourire. Placé devant la bibliothèque, Luce attendit l’arrivée de son invocation avec impatience, elle ne savait pourtant pas de quelle manière elle devait annoncer à son ami leur départ vers la rivière blanche pour rendre visite à une famille qu’elle a préféré fuir quand elle en a eut l’occasion. Il allait sans doute trouver ce comportement étrange ou contraire à ses envies. Mais encore une fois, son père ne lui avait pas réellement laissé le choix.

« Nous allons à la boutique magique aujourd’hui, j’ai besoin d’y faire quelques courses, mais avant cela, j’aurais quelque chose à te dire sur les raisons de cette promenade. »
Elle fouilla rapidement dans ses poches pour lui tendre la fameuse lettre au cachet ressemblant à des crocs acérés, le sigle des Hastianno.

« Père m’a envoyé ceci il y a deux jours de cela, j’ai beaucoup hésité mais je pense qu’il serait bon d’y aller. Que ce soit au moins pour te présenter à ma famille comme protecteur de leur fille chérie mais surtout pour en savoir plus sur le livre que j’étudie chez Aenaëlle. Tu n’y vois pas d’inconvénient ? »

Il n’en fallait peu pour voir la pancarte du magasin. Une charmante façade se démarquant tout à fait des autres. Etonnée de la proximité du magasin si ce n’est de leur rapidité, elle s’engouffra sans hésitation à l’intérieur.

« C’est la première fois que je viens ici » dit-elle en se tournant vers Rindo, « Alors cela risque de durer quelques minutes. »

Soudain, un cri émergea dans le magasin avec une certaine force. Luce n’eut le temps de se tourner que le vendeur se situait juste devant elle, les cheveux en pétard et le visage fumant tandis que de sa voix de bon vivant s’exclama soudainement :
« Mais nous avons tout notre temps Ma-hademoiselle ! Je suis là pour vous aider s’il le faut ! »

Ses mains devant le visage, elle fixa le visage noircit par une explosion sans doute sans oser bouger.  Elle balbutia timidement :

« Je ne voudrai pas vous déran…»

« Tu-Tu-Tu ! Ne soyez pas modeste ! Je suis là pour cela alors dans quels périples vous lancez-vous ? Aventure sur l’Ile inconnue ? Visite d’un temple ? Escapade dans les territoires de non-droit ? »

« Une simple visite de la famille à la traversée de la rivière blanche… »

Le vendeur observa ces deux clients d’un oeil expert, puis il claqua des doigts du genre de dire « Je sais c’qui te faut ! »avant de s’enfoncer dans sa boutique en récupérant quelques objets à l’aveugle, il revint au comptoir en présentant de façon professionnelle ce qu’il ramena.

« Pendentif de célérité, pour la vitesse. Bouclier miroir, pour les monstres. Carte des murmures, pour vous situer. Et enfin le petit bonus ! Une pierre de télépathie pour retrouver vos semblables… Vous savez vous battre ?» demanda-t-il d’un air inquisiteur, en voyant le hochement désapprobateur de la femme « Une invocation ? »cette fois-ci, elle acquiesca. Nate, c’est son nom, attrapa deux autres objets qu’il ajouta sur la table. « Pansements Coagulants et Tentacule de Céphalée… Au cas où. »

Luce observa les objets, puis le vendeur avec une certaine admiration. Il fallait dire qu’elle n’était absolument pas familière à ce genre d’équipement, elle répondit au sourire du vendeur avant de dire avec certitude.

« Je vous les prends ! »

« Ça vous fera 860… »

« J’ai changé d’avis !! »

Elle se sentait honteuse d’avoir si rapidement prit son choix, elle n’avait nullement les moyens de faire des folies.

« Vous me proposez quoi pour 490 ? »

***

Luce sortit aux côtés de Rindo, un sourire jusqu’aux oreilles pour ce premier pas pour l’aventure franchit. Elle avait finalement pris le Pansement coagulant, le tentacule de céphalée, le bouclier miroir et le sac sans fond pour transporter le tout. Elle ignorait si tout cela pourrait lui servir mais une chose était sûre, elle se sentait beaucoup plus confiante quand à sa fonction d’invocatrice avec ces quelques objets en mains.
« Je pense qu’avec le peu que nous ayons récupéré nous pouvons enfin partir. Nous partirons dans deux heures. »
▲ Succès ▲


Dernière édition par Luce le Jeu 8 Jan - 19:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Jeu 30 Oct - 15:18

Citation :
Récapitulatif :

Pansement coagulant : 30 pts
Fiole Cura : 100 pts
Bouclier Miroir : 250
Sac sans fond : 100

Total : 480 points
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
 

De quoi partir confiant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?
» Frimer, à quoi bon ?
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Rue Commerçante :: Boutique Magique-