Très vieille connaissance.

Partagez | .
 

 Très vieille connaissance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Dim 9 Nov - 23:18


Seosaimhthín se tenait à côté de Plume, toute guillerette sous sa forme humaine. Le matin même elle s’était bien recoiffée et avait réarrangé sa robe pour ne pas paraître souillon. Elle aimait bien se pavaner dans les rues de Lüh, ville dont elle avait vu l’envers du décor durant la nuit. A présent qu’elle savait où se trouvait les quartiers les moins fréquentables de la ville, elle voulait voir les quartiers les plus nobles. C’est ainsi qu’elle demanda à son invocatrice de les lui montrer. Elle supposait que cela l’arrangeait fortement de ne pas lui faire dépenser son argent tout de suite à l’armurerie. Et c’était surement pour cela qu’elle accepta.

Tandis que la demi-déesse la questionnait sur les goûts des gens à Lüh, la mode, la guerre, etc… Plume répondait à ses questions, ou non, et lui racontait d’autres choses sur la ville. Parfois cela intéressait Eole, d’autre fois non. Il y avait tant de choses dans cette ville qu’elle voulait posséder. Elle se demanda si elle pouvait se faire passer pour le Prince de Lüh lui-même. Cela pourrait être très drôle. Mais pour cela il fallait de toute façon qu’elle sache à quoi il ressemblait. Les Hommes étaient de toute façon si facilement manipulables. Elle essaierai sans doute un jour.
Il fallait aussi qu’elle trouve quelqu’un capable de créer des choses de toutes pièces. Un inventeur par exemple. Elle n’avait pas encore vu de telle personne en ville pour le moment. En même temps cela ne faisait qu’un jour et une nuit qu’elle était là. Et puis elle devait aider son invocatrice nia nia nia…
Invocatrice qui lui laissait assez de liberté pour qu’elle ne se sente pas esclave. Plume ne le savait pas encore mais elle allait surement le regretter un jour. Elle restait aussi manipulable que les autres. Elle était heureuse d’avoir une invocatrice comme elle. Etant sa seule invocation, elle pouvait faire d’elle ce qu’elle voulait. Un mauvais sourire se dessina sur son visage. Elle le cacha rapidement quand Plume lui adressa la parole. C’était ça, absolument rien ne pouvait l’empêcher de jouer avec cette petite humaine à l’air si fragile. Elle lui prendrait tout, et finalement elle devrait lui obéir. Eole voyait déjà le tableau et c’était excitant ! Ce n’était pas son but principal, mais cela restait amusant !

Soudainement, la demi-déesse entendit une voix familièrement lointaine. Elle ne l’avait pas entendu depuis longtemps, elle lui disait quelque chose, à qui donc appartenait-elle ? Elle observa les alentours à la recherche de la personne qui possédait la dite voix. Un visage familier lui aussi lui apparut. Pendant de courtes secondes elle chercha dans sa mémoire de qui il pouvait s’agir. Puis, son corps agit tout seul.
Seosaimhthín se saisit du poignet de Plume et changea soudainement de direction ! Par chance elles étaient justement à l’angle d’une ruelle. Eole se plaqua contre le mur, regardant vers l’endroit où elles se trouvaient quelques secondes auparavant. Elle tenait toujours son invocatrice qui était à côté d’elle, côté ruelle. Celle-ci était agitée, aussi la demi-déesse du lui donner quelques petites explications… Pas du tout des mensonges n’est-ce pas ? Elle avait plaqué sa main contre la bouche de Plume pour éviter qu’elle ne fasse trop de bruit. Bien qu’il y ait déjà un brouhaha pas possible autour d’eux d’ailleurs… La ruelle était tout de même étroite et vide, un vrai coupe-gorge. Le moindre bruit pouvait y trouver écho.


« Il… Il y avait euh… un malandrin ! Voilà ! » Dit-elle en chuchotant, avant de se retourner pour regarder si l’homme était encore là.

Se rendant compte avec soulagement que ce n’était plus le cas, elle enleva sa main du visage de son invocatrice.


« Tu ne voudrais tout de même pas te faire voler toute ta jolie somme d’argent n’est-ce pas ? Retournons-y ce doit être bon maintenant. »

Elle se retourna et se cogna à quelque chose, ou plutôt quelqu’un.

« Mer… Euh ooooooh Mistraelis ! Haha ! Quelle coïncidence ! » S’exclama-t-elle sur une fausse joie.

Elle n’avait pas envie de voir son frère d’Aer… Il lui ferait la leçon de moral comme il avait l’habitude de le faire, en lui disant qu’il ne fallait pas manipuler cette jeune pousse de Plume. Par les quatre ! De toute façon il avait obligatoirement un maître s’il était là. Il n’allait donc pas rester ici longtemps, et la laisserait tranquille rapidement. Elle continua de lui faire son faux large sourire.


« Alors ? Comment ça va mon vieux ? Quoi de neuf depuis l’apocalypse ? »

Elle avait une sorte de pouvoir sur lui. Il lui devait quelque chose. Mais elle n’avait rien à lui demander. Il était ici et en cet instant un gêneur pour Seosaimhthín, c’était son territoire ici pas le sien. Elle préférait jouer la bonne vieille amie et lui dire gentiment d’aller voir ailleurs si elle y était… Il ne fallait pas qu’il dévoile tout à Plume. Bref, c’est pour cela qu’elle réagissait ainsi.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Jeu 14 Mai - 13:16

Finalement, la puissance magique des pouvoirs du griffons revenait peu à peu, suffisamment même pour se rappeler de la métamorphose. Un pouvoir que le vieux rapace avait énormément utiliser dans l'ancien monde avant l'apocalypse. Il faut dire que l'ancien seigneur du mistral aurait un peu de mal à diriger une nation avec sa forme volatile, mais il aimait bien les différentes formes humaines qu'il prenait. Généralement, il prenait la forme d'un homme d'âge mur, cheveux brun long et une barbe de la même couleur. Il fallait envoyer quand on était seigneur, mais maintenant, tout ce qu'il pouvait faire c'était de se promener dans les rues de cette ville humaine. Cette fois ci il allait devoir servir Plume et non plus se comporter en grand seigneur, mais cela ne le changerais pas trop de ses petites sessions en mode "mentor". De toute façon, c'était plus fort que lui, il était comme cela.

En tout cas, rien de meilleur de visiter un peu la ville humaine répondant au nom de "Luh" et d'observer comment vivait ces gens. Il n'y avait rien de particulier, cela ressemblait même assez à la manière de vivre des peuples des montagnes enneigées du griffon au moyen-âge. Un très bon artisanat, plusieurs connaissance en médecine et encore beaucoup de chose. Il y avait aussi énormément de monde dans les rues, on pouvait s'y perdre facilement ou voir même bousculer quelqu'un. Il fallait pas être presser dans ces ruelles sous peine de renverser quelqu'un.
En parlent de renverser, un homme plutôt presser bouscula par accident le vieux griffon. L'humain se retourna assez vite et lui présenta ses excuses pour la bousculade.

"Ce n'est rien, rien de casser. bonne journée."

Toujours poli, quelque soit la situation. Le vieux seigneur du mistral se retourna et ses yeux s'immobilisa sur une personne qu'il connaissait. Son invocatrice Plume, qui semblait accompagné de ... Non, attenter ... Non ce n'était pas possible, pas elle ... Une forme humaine dont les souvenirs du griffon remontaient à toutes hâte dans les pensées du vieille homme, Seosaimhthin. Cette chose aussi décadente qu'elle soit était sortie de sa prison, mais en plus d'être décadente elle s'en prenait déjà aux humains. Par les Quatre, si elle faisait une chose à l'encontre de Plume, elle allait devoir payer de ca jolie tête par une heure entière de moral d'un vieillard.

Le griffon se mis à leurs poursuite en évitant de se faire repérer dans la foule et vint se placer derrière la fille d'Aer, les bras croisés. Il n'en avait pas fallut longtemps pour que cette garce se retourne et se cogne contre le seigneur du mistral, le plus surprenant c'était qu'elle jouait la carte de la vieille connaissance.

« Mer… Euh ooooooh Mistraelis ! Haha ! Quelle coïncidence ! »

Elle fut son sourire, un sourire que le griffon n'avait pas oublier.

« Alors ? Comment ça va mon vieux ? Quoi de neuf depuis l’apocalypse ? »

Le vieux griffon soupira et regarda assez méchamment sa sœur d'Aer.

"Je ne vais pas y allez par quarante chemins, ma chère sœur ... Que fait tu avec mon invocatrice et depuis quand tu es sortie de ta prison !? Il détourna son regard vers Plume. Ca va, elle ne t'a rien fait ?"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Sam 23 Mai - 13:48

Plume avait accepté d'emmener Éole visiter les hauts quartiers de Luh et les deux femmes marchaient actuellement dans la direction de ces derniers en discutant de tout et de rien, de la ville majoritairement, du style de vêtements y étant portés, des rangs de la noblesse, du prince, de toute ces choses que tous le monde savait mais dont la demoiselle se souciait peu tant que ça ne concernait pas ses contrats. La mode ne l’intéressait pas plus que cela, elle n'aimait pas se pavaner dans des étoffes trop fragiles pour supporter le combat. Quand aux rangs la jeune femme n'avait pas prévu de monter dans les classes sociales. Etre chasseuse dorée lui suffisait amplement et c’était déjà un immense honneur qui avait suffisamment d'obligations. Soudainement au détour d'une rue la demi-déesse la plaqua contre le mur en posant sa main sur sa bouche. L'archère la regarda sans comprendre, mais qu'est ce qui lui prenait ? Quand elle lui expliqua quelques minutes plus tard qu'elle avait aperçu un voleur et qu'elle craignait pour son invocatrice la demoiselle la remercia, sans toutefois être entièrement convaincue qu'il s'agissait de la vérité. Quelque chose dans l'attitude d’Éole l'avait interpellé mais elle n'aurait su dire quoi. La chasseuse se redressa et épousseta ses vêtements de ville avant de se diriger vers la grande rue.

Lorsqu'une ombre se profila devant la sortie de la rue, derrière la déité qui ne l'avait pas vu, la jeune femme faillit gober le mensonge de son invocation. Peut être le malotru les avait il suivit ? Toutefois quand la demi-déesse le percuta et l’appela par son nom les yeux de Plume s'écarquillèrent. Mistraelis ? Alors lui aussi pouvait prendre forme humaine ? Éole lui demanda, feignant la surprise de sa voix cristalline, comment il allait et ce qu'il avait fait depuis la grande punition. La chasseresse ne pouvait pas voir le visage de la déité qui lui tournait le dos, mais l'homme, enfin, le griffon, semblait en colère. Comme si le fait de la voir avec sa libératrice avait activé une rage froide qui se lisait sur ses traits. Ces deux là devaient se connaitre bien avant que les Humains ne peuplent le nouveau monde.

"Je ne vais pas y allez par quarante chemins, ma chère sœur ... Que fait tu avec mon invocatrice et depuis quand tu es sortie de ta prison !? Ça va, elle ne t'a rien fait ?"

L’inquiétude semblait prendre le pas sur la colère de Mistraelis et Plume s'empressa de répondre pour clarifier la situation :

" Ne t'inquiète pas, seigneur du Mistral, je vais bien. A vrai dire, il se trouve que j'ai libéré Seosaimhthin il y a peu, nous revenons du temple de l'air. Je ne pensais pas que vous pourriez vous connaitre. J'espère toutefois que vous saurez œuvrer ensemble et mettre de coté les querelles d'autrefois."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Mer 27 Mai - 13:10


Alors que Seosaimhthín avait l’irrésistible envie de reprendre son frère sur l’expression « y aller par quatre chemin », la suite de ses paroles la figea sur place et sa langue de vipère resta coincée au fond de sa gorge.
Hein ?! Quoi ?! C’était une blague n’est-ce pas ? Pas moyen que ce vieux crouton qui passait son temps à faire la morale à tout le monde était aussi l’invocation de Plume ! Elle ne lui avait jamais dit qu’elle avait déjà libéré un autre demi-dieu avant elle. Et par les quatre ! Pourquoi lui en particulier ? Non mais, c’était une mauvaise blague, quel plaisantin ce Mistraelis !
Sauf que, Plume prit la parole pour confirmer les dires du seigneur de la montagne !


« T… t..t..t.. ton invocatrice ? »

Seoaimhthín était prête à croire que les Dieux avait prévu sa libération pour continuer sa triste punition !

« Mais pourquoi est-ce que tu ne m’as rien dit Plume ?! Je croyais que j’étais ta seule et unique invocation ! »

Elle croisa les bras, encore dépassée par les événements. Son plan machiavélique tombait à l’eau ! Non… il fallait se ressaisir, il y avait surement un moyen d’éloigner le griffon le plus souvent possible pour qu’il ne pose aucun problème. C’était le problème avec la fille d’Aer, elle perdait facilement ses moyens et puis se recalmait enfin derrière pour trouver un plan B.

« Tss, bien sûr qu’on se connait. Je dirai que normalement c’est plutôt rare que deux demi-dieux ne se connaissent pas, sauf dans mon cas, mais je suis à part.
Et pour te répondre Mistraelis, je suis sortie depuis peu. »


La situation était étriquée puisque le fils d’Aer était lié à son invocatrice. Il y avait donc beaucoup plus de chance pour qu’elle lui raconte tout. Il fallait qu’elle mette la pression sur son frère, mais en même temps cela pouvait envenimer les choses. Et puis elle ne voulait pas utiliser sa parole pour lui demander de ne rien dire à la blondinette.
D’ailleurs l’humaine n’avait pas encore capté que Mistraelis avait l’air de penser qu’elle avait pu lui faire du mal… tant mieux.


« J’espère que tu n’as pas oublié que tu m’en dois une… » Dit-elle donc à son frère tout en plissant les yeux. Elle n'avait pas l'air de plaisanter pour une fois, elle tentait de l'impressionner. Elle savait qu'elle avait peut être un moyen de faire pression sur lui. Déjà maintenant, il y avait Plume...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Lun 31 Aoû - 18:09

Pour le coup c'était une mauvaise blague, voir une très mauvaise, mais malheureusement c'en était pas une. Cette vipère de Seosaimhthin était bel et bien une invocation de la petite plume, pour le coup, elle avait assez mal choisit de qui s'entourer. Le vieux griffons se souvenait parfaitement que cette sœur était plus ou moins malicieuse, ce n'était pas faute qu'elle l'avait aider à combattre une armée entière, mais néanmoins, toutes sorte de rumeurs parcourait sur son compte dans l'ancien monde. Fort heureusement, cette vipère ne semblait pas plus apprécier que le vieux seigneur du mistral était lui aussi une invocation de la jeune Plume. Bien que sa surprise de la nouvelle aurait pu faire sourire le vieux griffon, ce ne fut pas le cas, il était un peu plus que sérieux.

Il n'avait toujours aucune idées de que ce qu'il pouvait bien se tramer dans la tête de la fille d'Aer. Elle était tellement difficile à comprendre que en plus son comportement la rendait encore plus difficile à savoir ce qui pouvait se construire dans son cerveau. Les principaux points forts de cette vipère était qu'elle était très maligne et souvent presque impossible à prévoir. Pour le coup, le vieux griffon voulait être presque sur de ce que se tramait. Le vieux oiseaux se retourna vers Plume avec le sourire.

"Ma petite Plume, tu veux bien nous laisser un instant ?..."

Sans trop prendre le temps d'expliquer, le vieux griffon fit disparaître son sourire de ses lèvres et plaçait un regard noir en direction de cette vipère de Seosaimhthin. Il voulut être presque violent, mais son éthique lui refusait de faire cela, surtout la quantité d'humain qu'il y avait dans les rues n'apporterait rien de bon à son invocatrice. Néanmoins il monta la voix envers sa sœur d'Aer.

"Je ne sais ni comment elle à croiser ton chemin, ni quel tromperie tu lui à dit pour qu'elle accepte tes épreuves ! Qu'a tu en tête ... Très chère sœur ?!"

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Jeu 10 Sep - 16:26

Plume observa, perplexe, les deux enfants d'Aer se quereller. Ils ne semblaient pas s'apprécier. Comment aurait elle pu deviner que ces deux là s’étaient connu autrefois ? Il était amusant de voir deux créatures sensés être sages se disputer comme des enfants sur de tels sujets. Eole paraissait avoir un léger avantage sur son frère mais la chasseresse ne parvenait à en deviner la valeur exacte et connaissant le caractère du griffon elle doutait que cela ai un réel impact sur leur futur coopération. Mistraelis lui demanda de les laisser mais en tant qu'invocatrice la jeune femme craignait que la situation ne s'envenime et que des innocents soient impliqués dans l'entrain venimeux qui échappait au fils des Quatre. Campant sur ses positions tout en posant ses mains sur ses hanches la jeune femme se plaça entre les deux concernés. Elle se tourna d’abord vers le seigneur du mistral, le réprimandant :

" Allons Mistraelis, tu devrais garder ton calme, quoi qu'elle ai fait par le passé elle mérite comme quiconque de retrouver sa liberté. Si vous n'êtes pas capable de travailler ensemble faites au moins semblant de vous entendre quand je suis avec vous. Vous êtes sensés êtres des demi-dieux, un exemple de sagesse, mais ce que vous me montrez là est tout l'inverse. Laisser tomber vos vieille querelles ou ... racontez les moi !"

La curiosité fit briller les yeux glacés de la chasseuse tandis qu'elle désignait une enseigne un peu plus loin. Une taverne comme il y en avait tant à Luh. Se retournant vers Seosaimhthin la demoiselle ajouta :

" Que buvais tu dans l'ancien monde ? J'aimerais tant en savoir plus sur les Humains de l'ancien monde."

Plume attrapa le bras droit d’Éole et le gauche de Mistraelis et les entraîna dans le rues bondées vers la taverne qu'elle avait montré plus tôt. Poussant la porte elle entra ainsi emmenant avec elle ses invocations dans la petite salle éclairée ou l'odeur de la bière se mêlait à celle du vin de mauvaise qualité. D'un signe de la main la jeune femme salua la tavernière qui lui désigna une table de libre au milieu de la salle. Une fois assise la chasseresse se décidé enfin à lâcher les deux demi-dieux en s'exclamant :

" Racontez moi !"
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Sam 12 Sep - 18:49


Evidemment le chevalier protecteur qu’était Mistraelis voulait en toucher deux mots avec Seosaimhthín à propos de Plume. Il était tellement choqué qu’il en bafouillait des inepties. Et puis leur invocatrice, qui ne voulait jamais rester à sa place, s’était interposée entre tous les deux alors qu’un joli petit sourire narquois embellissait le visage de la fille d’Aer. Les paroles de sa « petite sœur » lui fit agrandir son sourire.

« Mais oui Mistraelis, voyons ! Garde ton calme ! Où est donc passé ton sang-froid légendaire, hum ? »

Voilà qu’il se faisait rouspéter par une petite humaine qui était à peine une adulte… Seosaimhthín se délectait de ce spectacle, même si cela ne devait pas autant gêner le seigneur du Mistral.
Par contre, pour ce qui était de raconter leurs querelles, c’était une toute autre histoire. Mais surement que son frère ne voulait pas non plus en rentendre parler. Au moins, Eole ne se faisait pas disputer, elle. Plume lui avait même posé une question, c’était donc elle son invocation favorite ! Normal, après tout ! Et puis c’était parfait pour changer de sujet. Parlons des humains d’antan, au lieu des querelles du passé.


« Crois-moi, on buvait trop de choses dans l’ancien monde. Et si même moi je le dis, c’est que c’est vrai. »

La jeune femme les emmena alors, sans leur demander leur avis, vers une taverne.

« Au fait mon vieux, mets-toi à la page, j’ai rien demandé moi ! Elle est venue, paf elle a fait l’épreuve, paf elle a réussi, paf je suis là. Et c’est tout. Je n’ai pas joué les ensorceleuse, si tu dois en vouloir à quelqu’un, c’est à elle qu’il faut le faire pas à moi. Et puis, je peux te dire que vu les épreuves, tu la connais mal. Penses-y vieille bique. »

Arrivée à la table de la taverne, Seosaimhthín comprit qu’il y allait avoir un véritable bras de fer entre elle et son frère. Qu’il soit fait de mots ou de gestes. Tout de suite, elle prit la parole la première pour raconter ce que buvaient les humains dans le bon vieux temps.

« Eh bien, ça dépend de l’époque. Il y en a eu une à peu près comme celle-ci. On buvait à peu près les mêmes choses… Et puis au fur et à mesure les humains ont rajouté des tas de choses pas très bien à l’intérieur, pour améliorer le gout ou bien faire des couleurs différentes. Ou même pour donner un effet spécial à la boisson. Ouais, y’avait bien des boissons fluorescentes qui te redonnaient la pêche. On appelait ça : des boissons énergisantes. Et même que c’était pas très bon, enfin chacun ses gouts. Et puis, il y avait des tas d’autres choses, en fait après ce qui amusait les humains, c’était de mélanger tous types de boissons ! Et si c’était bon, ils appelaient ça un cocktail. Ça faisait chic. Et en général il y avait de l’alcool dedans. Pour les gamins il y en avait sans alcool. Enfin ça c’était plus le cas après… Et puis il y en avait des sucrés, des pas sucrés… Parce qu’il fallait rester mince et « healthy ». Parce qu’il n’y avait plus de temps pour faire du sport, tu comprends ? il fallait qu’ils glandent toute la journée déjà, sur leur fauteuil et devant leur console. Du coup il fallait manger comme un lapin pour être soi-disant en bonne santé pff… Parce que oui, je ne t’ai pas parlé des sodas, ces boissons avec souvent des bulles et bourrée de sucre ! C’était stylé et puis s’est passé de mode… »

Eole en avait retrouvé son franc parlé et avait oublié qu’elle préférait parler correctement sous forme humaine pour se faire passer… bah pour une vraie humaine en fait. Mais ressasser le passée était un jeu auquel elle se donnait tout particulièrement.

« Et dis, j’ai rien oublié Mistraelis ? »

En tout cas, avec toutes ces informations, elle marquait bien un point de plus que son confrère, ou son frèrecon comme dirait l’autre… Même si Plume ne devait presque rien comprendre…
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Très vieille connaissance.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une vieille pépette à la rue (92)
» Pour une occasion très spéciale !
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Des animaux très curieux .
» Une blague très raffinée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lüh :: Lüh, capitale des Hommes :: Rues de la Ville-