Kaal Armstrong, artisan verrier et papa poule

Partagez | .
 

 Kaal Armstrong, artisan verrier et papa poule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Ven 14 Juil - 22:33

I) Identité
Nom: Armstrong
Prénom: Kaal
Sexe: Masculin
Age/date de naissance: 35 ans, il est donc né en l'an 23 de l'ère Lühienne.
Endurance : Un 12 bien virile !


II) Caractère
À première vue, lorsque vous approcherez de l'homme, son air fermé, voir taciturne vous donnera l'impression que c'est un vieux ronchon. Ce n'est pas que c'est totalement faux, c'est juste une affaire de personnes et de circonstances. Il est généralement occupé par une chose ou une autre, étant incapable d'être multitâche il préfère généralement consacrer son énergie à son occupation plutôt qu'à avoir l'air sympathique. Cela lui donne donc généralement un air austère et peut-être froid. D'ailleurs, il peut l'être avec certaines personnes, surtout au travail où il ne se laisse pas aller à trop de fioritures sociales.

En parlant de travail, Kaal est dur à la tâche, il est aussi méticuleux et dépasse même rapidement la limite entre l'attention aux détails et un perfectionnisme trop poussée. Ainsi si vous avez besoin de sa part une chose vite fait bien fait, abandonnez tout espoir. Non, quand il répond à une demande, c'est long, mais c'est fait avec soin, voir même avec amour et un souci du détail des plus poussés. Il a l'âme d'un orfèvre, d'un artiste et depuis qu'il s'est réorienté en tant qu'artisan Verrier c'est un peu comme s'il avait trouvé le véritable lui.

Sa capacité à être absorbé par une action à accomplir en particulier engendre d'ailleurs un autre souci au quotidien, cela forme des œillères qui peuvent le rendre incapable de remarquer des choses qui seraient pourtant évidentes à d'autres. Oui il faut le dire, il est parfois un peu lent d'esprit, mais on ne lui demande pas d'être un érudit de toute manière n'est-ce pas ?

De son passage dans la garde dorée, il a gardé quelques habitudes et même certains vices. Tout d'abord, il s'entretient toujours autant, le sport est pour lui un loisir en plus de lui permettre d'avoir un esprit saint dans un corps saint. Il est donc encore apte à se défendre et est certainement aussi dangereux que sa carrure pourrait le laisser l'imaginer. Le fait d'avoir été longtemps un soldat, a aussi laissé en lui un certain manque d'autonomie décisionnel puisqu'il était plus habitué à suivre les ordres qu'à réfléchir par lui-même. En plus du sport, il était aussi un grand amateur de tabac, mais ayant perdu un pari il y a plus d'une décennie, il a reporté cette dépendance sur celle du... Parfum. Oui, il est un grand acheteur et utilisateur de diverses substances et d'ailleurs, une partie de ses revenus passe dans ce loisir, non ce luxe. Parfum, savon, encens, tout ce qui sent bon ou même à une odeur exotique peux lui plaire et il n'est pas rare que certains de ses clients les plus réguliers le paye en nature plutôt qu'avec des tsuris sonnants et trébuchants.

Il tient réellement une parole donnée à une personne qu'il n'a pas recroisée depuis plus d'une décennie, vous vous doutez donc qu'il soit particulièrement fidèle à sa parole. C'est effectivement le cas, cela fait donc de lui un être particulièrement fiable, mais aussi très prévisible et pour les plus malins manipulable à souhait. D'ailleurs, s'il est calme, cela ne fait pas de lui quelqu'un de plus patient qu'un autre, surtout que certaines choses l'irritent bien plus vite que d'autres. Par exemple, une personne qui renie la parole donnée, sans excellente explication cela pourrait attirer son courroux. Il y a aussi ceux qui demandent pitié... Un être humain se doit d'être capable d'assurer sa propre survie et protection, la pitié n'est pas une option. Évidemment tout être incapable de se défendre comme un enfant où une personne handicapée au contraire, doivent être protégée par ceux qui le peuvent.

Puisque tout à l'heure on a évoqué son goût pour les senteurs et les divers aromates, il aime aussi énormément tout ce qui est coloré ou brillant. La couleur le charme indiscutablement, sans être versée en art ou en mode, il apprécie tout ce qui est vif et empli d'énergie et mouvement. Mais aussi il adorera tout présent qui scintille, peu importe sa véritable valeur, inutile de préciser qu'il ne rate jamais les différents feux d'artifices magiques de fin d'année qui englobe deux de ses petits péchés mignons !

Quand on évoque les dieux et la religion, il ne réagit pas plus que cela. Ce n'est pas qu'il n'a pas d'avis, mais plus qu'il a une attitude passive par rapport à tout cela. Il part du principe que si les dieux doivent le juger, ils le feront de toute manière et ne souhaitent pas tricher ou perdre du temps dans des prières à rallonges et des offrandes à outrance. Il n'est pas dans l'indifférentisme malgré cela puisqu'il ne fait qu'une simple prière tous les matins avant son entraînement physique et un signe divin face aux morts, mais sans fioriture, ni excès. Il est ouvert sur ce point et considère qu'entre les indifférentistes et les précautionnistes, personnes n'a raison ou tord, ils voient midi à leurs portes et quand ils seront aux portes de la mort, ils auront l'ultime réponse.

À entendre tout cela, il apparaît comme un mâle vertueux et sans réel gros défaut ? Pourtant personne n’est sans ombre sur son cœur. Il doute comme tout a chacun, il ne supporte pas de se sentir ou que l'on dise qu'il est inutile, le fait d'être impuissant face à un événement est une manière de le déstabilisé avec grande facilité. Il est aussi particulièrement nerveux face aux invocations, il est plus que conscient de leur puissance et se sent mal en leurs présences. En plus de cela, cela ne lui rappelle que trop qu'il a perdu son grand amour qui était elle-même invocatrice. Du coup jamais il ne lui viendrait à l'idée d'aller à un temple passer une épreuve. Il n'en est pas réellement conscient, puisqu'il n'y a pas était exposé plus que ça pour le moment, mais le grand monsieur a peur du vide. Attention, ce n'est pas la hauteur le problème, mais bien la possibilité de tomber sans garde-fou ou rambardes dans son champ de vision. Ainsi falaises et gouffres, un toit ou tout endroit similaire pourrait le laisser avec le cœur serré , des sueurs froides et l'incapacité d'agir sans se faire violence.

Quitte à parler de ses points faibles, il en a un autre qui est évident. Sa fille, il l'aime de tout son cœur et est un papa poule surprotecteur. En plus de l'empêcher d'être épanouie et d'apprendre à voler de ses propres ailes, cela a la tendance à faire plus qu'éviter les damoiseaux à s'approcher d'elle. Kaal peut être particulièrement virulent ou violent si une personne semble vouloir toucher à sa petite princesse et le seul homme ayant osé la gifler a fini à l'hospice après avoir été battu par le colosse. Il a bien fallu trois hommes de belle stature pour réussir à l'éloigner du vaurien et si l'artisan a purgé une peine pour son acte, cela n'a pas totalement effacé cette vision traumatisante de l'esprit de sa petite. Comme certains aiment à le dire derrière son dos quand un garçon regarde d'un air lubrique la jouvencelle, attention il a une belle fille, mais aussi une arme, une pelle et un alibi.


III) Physique
La première chose que l'on peut voir face à ce colosse, c'est sa taille qui lui donne une impression inhumaine. C'est un monstre de plus de deux mètres qui a des bras épais comme des cuisses, le pire étant qu'il a bel et bien les muscles qui vont avec sa carrure peu avenante. D'ailleurs, puisqu'il ne se donne pas la peine de sourire en général certain pourraient facilement penser qu'il pourrait leur écraser le crâne à la moindre provocation. En plus de cela, ses traits durs et carrés ne font rien pour essayer d'adoucir le tableau, au contraire ça lui donne un air que certain qualifierait de presque bestiales, d'autre peut-être de virile allez savoir.

Sa musculature est entretenue et plus que visible, parcouru de veine saillante et de cicatrices diverses. D'ailleurs à la dernière pesé, il dépassait légèrement les cent-soixante-dix kilos et c'est principalement du muscle ! Sa peau semble avoir enduré bien des épreuves, coups, entailles, brulures de diverses tailles et intensité, et même d'autres qui donneraient bien du mal à être identifié si vous n'êtes pas un érudit. Ainsi entre tout cet héritable d'un passé martial puis d'artisan chevronné donne à sa peau au teint mat une allure de guerrier prêt à repartir au front a la moindre occasion.

Il porte une coiffure courte et une barbe taillée et entretenue qui ressemble presque plus à du crin gras qu'a des poils, c'est tellement épais que ça en est parfois désagréable au touché surtout quand il ne prend pas soin de s'en occuper. Au-dessus de son menton carré se dessine une petite bouche qui se dissimule presque derrière sa pilosité. Un nez carré et assez imposant est des plus visible, presque plus que ses petits yeux noisette. Son absence de sourcil ne fait que remettre une couche sur son aspect belliqueux.

C'est donc une armoire a glace, d'ailleurs le bestio fait son poids, c'est même pire, car, il est tout en muscles et à une taille imposante. Peu l'ont vu sourire, mais beaucoup l'ont vu avoir un air plus neutre voir hostile. Il a généralement des gestes plutôt lents et presque doux, habitude nécessaire pour un travail de qualité. Il a aussi une démarche lourde et presque lourdaud, c'est surtout à cause de sa masse et de sa taille.

Pour ce qui est de sa tenue vestimentaire, il est rare de le voir autrement que sous son uniforme d'artisan verrier. D’épaisses chausses en tissus épais avec des renforcements en cuirs, il alterne entre deux chemises en lin épaisses également, une verte et l'autre marron. Elles ont d'ailleurs un aspect rugueux et gras, car elles sont enduites d'un produit permettant d'éviter qu'elles prennent facilement feu. Il a aussi un épais et grand tablier en cuir, avec divers porches et fixation pour porter un tas d'outils nécessaires à son travail. Il a également à la ceinture ou aux mains une grande paire de gants qui semble usée, mais sont particulièrement résistant et qui sont doublé pour permettre une meilleure isolation de la chaleur. Les jours de pluie, il peut avoir aussi pour l'extérieur une longue cape à capuche.



IV) Vie
Famille:
Leurs mères, Henriette Armstrong, couturière qui a les mains de moins en moins agiles.
Le patriarche, John Armstrong, essaye tant bien que mal de se rendre utile, mais depuis un grave incident sur les docks, il n'est plus que l'ombre de ce qu'il était.
Son frère aîné, William Armstrong. Membre de la garde dorée.
Sa fille, Rose Armstrong. Magnifique jouvencelle aux rondeurs exacerbant ses charmes et aux formes envoutantes qui est serveuse et apprentie cuisinière.

Histoire:
Né dans le quartier populaire de la grande ville de Lüh, dans une famille travailleuse et sans histoire, il a hérité son nom de celle d'une invocation ayant protégé la famille plusieurs générations plus tôt. C'est une tradition que le second fils porte ce nom, la raison exacte par contre et les circonstances précises ont été perdu au fil du temps. Deuxième né de la famille, il a passé beaucoup de son jeune temps avec son frère à faire les quatre cents coups ou à aider autant que possible leurs parents. Étant déjà massif très jeune ils faisaient des petites tâches plus ou moins ingrates et demandant un peu de force physique, rien de dangereux ou compliqué évidement. Même si ce n'était pas très bien payé, aider d'autres personnes ici et là permettait d'avoir quelques piécettes, c'était un léger complément et surtout un poids en moins sur les épaules de leurs pères. Ainsi l'un comme l'autre ont beaucoup connu et côtoyé le port où leurs pères travaillés pendant leurs plus jeunes années. Ils y ont rencontrés leur première invocation, une sorte de grand ours de feu, ressemblant presque plus à du magma en fusion et dont la peau était formée de croute de terre refroidie... C'était étrange, mais passé un certain recul instinctif la curiosité du bas âge a fait le reste.

En réalité, ils auraient dû avoir deux autres frères et une sœur, mais cette dernière est mort-née et les deux autres garçons n'ont pas passé le cap des premières années de vie. Si les deux frères ont une santé de cheval, ce n'était pas le cas des autres enfants de la famille. Ainsi les premières années sont passées, ils ont quitté l'enfance sans réellement y faire attention pour finalement entrer dans l'adolescence. Ils étaient encore trop jeunes pour entrer dans un service actif alors ils ont dû se contenter de ronger leurs freins en restant à l'école, mais l'un comme l'autre étaient persuadé qu'ils voulaient devenir garde ou milicien, même si plus logiquement ça serait les deux et dans l'ordre inverse. Si bien que pour prouver leurs valeurs et leurs bonnes volontés, en plus des cours et d'aider à entretenir leurs logis ! Ils ont essayé d'aider comme ils le pouvaient les gardent qu'ils croisaient. Le genre de petite chose qu'on laisse faire à des jeunes, sans necessiter de savoir particulier et encore moins d'implication violente. Une main d'œuvre dévoué et pas cher se rend toujours utile d'une manière ou d'une autre, si bien qu'ils ont fini par devenir les larbins volontaires, ou les cadets suivant le point de vue d'une unité de milicien.

Cela a eu un effet positif sur leur vie, ils pouvaient voir leurs entrainements, même parfois y assister et ces années de durs labeurs leurs on enseignés certains réflexes et méthodes qui leur serait plus tard très utiles. Sans être des bêtes de guerre, petit à petit ils étaient devenus à même de se défendre et même de battre en combat un adulte non entrainé. Si bien que le temps soit passé, les adolescents ont réussi à s'endurcir jusqu'à devenir des hommes. Entre-temps leurs père avaient eu un grave incident sur le port, il était temps qu'il puisse s'occuper de lui, que les deux oisillons quittent le nid pour ne plus être un poids mort leurs parents.

Ayant déjà un pied dans la milice, ils s'y sont présentés. Leur but était la garde dorée, mais a cet âge et sans expérience ils n'auraient aucune chance de l'intégrer. Ils faisaient leur travail et leur devoir de protection envers les citoyens sans créer de problème, mais sans réellement briller non plus. Ils ne couraient pas après la gloire et préféraient agir plutôt que palabrer... En plus de ne pas forcement être les plus à même d'employer parfois des méthodes plus douces et subtiles pour ne pas trop froisser certains et certaines. Dans le même temps, leurs chefs étant contents d'eux tout de même et connaissant leurs objectifs, il leur a conseillé d'aller voir une de ses connaissances.

Le vieux Kagnar n'était plus que l'ombre du grand guerrier et garde doré qu'il avait était, mais il restait un bon vivant adorant parler bien que peu avare sur les détails lorsqu’il contait ses exploits passés. Il était évident qu'une partie était certainement enjolivée, mais cela n'est pas si grave. Heureux de pouvoir discuter de sujet plus martial avec deux jeunes hommes pleins de vie, il leur a donné conseils et astuces pour comprendre la garde dorée et comment servir au mieux en son sein. Bon il leur a aussi fourni les adresses des meilleurs troquets et maisons closes dans les quartiers les plus louches, mais bon, il faut bien se divertir et sécher sa solde ma bonne dame, enfin entre leur travail et les cours particuliers avec le vieil homme ils n'avaient pas réellement le temps de tester ces adresses ni forcement l'envie en réalité.

Ainsi, suite à deux ans dans la millice et à entendre plus d'une histoire d'un anciens bienveillant, même si ce fut long et dur, car, il leur manquait de grandes bases et certains savoirs, ils ont réussi de très peu et avec un peu d'aide à intégrer la garde dorée. C'était un immense honneur et ils étaient plus que conscients des responsabilités qui venaient avec celui-ci. Ils faisaient en sorte d'être les premiers arrivés aux entraînements, les derniers à partir et effectuaint toutes leurs tâches sans jamais faiblir, ni perdre leur volonté de bien faire. Même avec leurs carrures impressionnantes ils n'étaient pas encore des soldats, mais ils pourraient le devenir comme les autres recrues. Ainsi, enchainant les entrainements, les cours et les besognes même les plus simples sans jamais en démordre ils ont réussi à devenir des gardes. Pas les meilleurs, pas les plus intelligents, mais de fiers et solides gaillards qui protègent ceux qui le doivent, derrière d'épais et lourds boucliers.

Ils n'étaient rien de plus ou de moins que deux soldats bêtes et disciplinés en quelque sorte, dépensant leurs soldes aux bars et aux maisons closes entre deux gardes qu'ils effectuaient avec dévotion. Mais si William n'avait rien pour le distraire, ce n'était pas le cas de son petit frère. Il devenait de plus en plus évident que Kaal était tombé amoureux d'une autre membre de leur unité. Puisque les relations au sein de la garde sont proscrites, il n'a bien sûr jamais poussé en avant celle-ci, mais c'était plus qu'évident que cette relation existait. Tout comme petit à petit sa tendre Framboise répondait de manière plus ou moins positive à ces petits signes plus ou moins subtils.

De temps en temps, ils se retrouvaient, discutaient longuement sans jamais dépasser la ligne entre ce qui est permis ou non. Ils n'étaient jamais réellement en tête-à-tête, entre autres à cause de Glacia, l'invocation de la jeune femme. Elles avaient une relation très particulière d'ailleurs, en plus d'un sérieux sentiment d'infériorité face à la puissante harpie de glace, elle était au fond d'elle jalouse de sa magnifique parure qui semblait presque être constituée de cristal, étincelant de mille feux. En grand idiot benêt et amoureux, Kaal a promis à Framboise qu'un jour elle aussi pourrait manier et porter d'aussi belle chose. Enfin, la jeunesse, c'est aussi faire et penser des choses idiotes.

Le secret de polichinelle qui continua ainsi un certain moment. Et ce jusqu'à un point de rupture qui arrive quelques années par la suite. Un jour sans crier gare, la douce et calme Framboise commença à avoir un comportement étrange, en plus d'être plus tendu, nerveuse et paranoïaque elle sembla avoir sa santé et son endurance se dégrader au fil du temps. La réponse était venue au bout de quelques mois, quand la jeune femme eut une terrible et merveilleuse surprise. Déni de grossesse... Elle avait eu une des jumelles, seulement l'une des deux survivrait à l'accouchement à cause de la panique de la pauvre mère et du manque de préparation.

À force d'être tannée par son unité pour qu'elle avoue ce qui était arrivé neuf mois plus tôt, elle finit par avouer en pleur avoir été violée par un noble et supérieur. Inutile de préciser que ça serait sa parole contre la sienne et ne comptait absolument pas porter plainte. Maudissant Glacia ne l'ayant pas protégée, même si elle avait certainement dû être contrainte à ne pas intervenir, c'est avec le sang chaud qu'il était allé voir l'homme prêt à faire la pire erreur de sa vie. Une fois mise au sol et mise aux arrêts par les gardes de celui-ci, l'homme avait réussi à pousser le colosse, après une nuit au cachot pour lui laisser le temps de se calmer un minimum, à entendre ce qu'il avait a dire. Framboise était très malade, avait une fille de bas âge et personne pour s'occuper d'elle et Kaal voulait être à ses côtés. De l'autre côté, une accusation de ce genre pourrait être un frein et une tache sur sa réputation dont l'homme ne voulait pas souffrir. Ils auraient tous les deux ce qu'ils veulent et plus personne n'entendrait parler de cette histoire. L'arrangement était simple, Kaal pouvait être auprès de sa douce en évitant d'être exécuté pour désertion puisqu'il serait gentiment renvoyé de la garde sans que cela ne fasse de bruit, le noble lui gardait un nom qui ne serait pas entaché par cette malheureuse histoire.

Ainsi, Framboise quitta l'armée pour s'occuper de son enfant, Kaal fut officiellement réformé pour avoir eu une relation illicite avec une autre membre de la garde et l'officier n'aurait jamais rien à se reprocher. Ainsi officiellement les deux amoureux pouvaient vivre ensemble, Kaal élèvera la petite comme sa fille et la prunelle de ses yeux. L'accouchement avait éprouvé la jeune mère qui ne verra pas sa chère et tendre enfant passer son premier anniversaire. Il était le dernier a pouvoir veiller sur elle et élever sa chère enfant et rien n’y personne ne lui ferait du mal. Il réussit malgré son âge un peu avancé à devenir apprenti pour un maître artisan, apprenant rapidement et avec la même dévotion qu'a l'armée les subtilités du verre.

Cela fait maintenant plus d'une décennie que l'homme est dans l'atelier, il s'occupe de sa fille et est devenu un artisan reconnu par son maître étant partie depuis peu à la retraite, puisque sa vue ne lui permettait plus de travailler. Cela ne l'empêche pas de venir ronchonner et aider à instruire les apprentis, mais sans pouvoir leur inculquer les gestes. Le poupon est devenu lui-même une enfant puis une adolescente. Bien qu'elle soit sexuellement majeure, personne n'est encore assez fou ou amoureux d'elle pour oser passer à l'acte et risquer la colère du terrible cerbère qui n'est jamais si loin d'elle.

Il reste très aigri et a un certain malaise quand il voit une invocation, inconsciemment il en veut encore à Glacia de ne pas avoir protégé sa tendre et douce... Tout comme il aura bien du mal à tourner la page et retrouver l'amour, il aura du mal à accepter d'être en présence de ce genre d'être. Il a entamé une quête, certainement un moyen pour lui de réussir à se pardonner sa faiblesse, tenir la promesse qu'il avait faite à Framboise et réussir à faire un jour une arme voir même une armure en verre, qui serait aussi étincelante et belle que ce que portait son invocation.

Il ressort d'ailleurs depuis peu d'une incarcération. Il a tabassé un homme qui avait osé lever la main sur sa fille, juste après avoir ramassé la dent de celle-ci et il est allé tout droit vers l'individu et sans même attendre la moindre explication la ruée de coup. Il a fallu l'intervention de trois hommes bien portants pour réussir à l'éloigner de la cible de son courroux et le pauvre, bien qu'encore vivant, n'était pas beau à voir.


V) Autres
Métier: Artisan verrier
Signes particuliers: Diverses cicatrices et brulures conséquentes d'années à travailler le verre avec des hauts fourneaux... Ainsi que le long apprentissage qui a précédé celles-ci. Mais aussi des blessures provenant de ses années de service dans la milice.
Rêve, ambition: Toujours aller plus en avant dans son art, trouver de meilleures façons de faire et toujours améliorer le produit final. Devenir un maître artisan et être reconnu en tant que tel est une quête sans fin qui demandera des larmes, du sang et de la sueur ! Sa quête du moment est celle du "verre forgé" ou l'utilisation de verre et de matières premières trouvées sur les monstres, dans le but de créer les premières armes et soyons fou, peut-être armures en verre !
Arme : Prototype de dague en verre trempée. Une dague ni solide, ni très efficace. Tout succès est précédé par une montagne d'échec n'est-ce pas ? ( Maniabilité (3/5), Tranchant(3/5), Résistance(1/5) )


VI) Hors Jeu
Comment avez vous découvert ce forum? Sur un top-site
Comment trouvez vous l'intrigue de ce forum? Interessant
Comment trouvez vous le design de ce forum? Jolie
Avez vous lu le règlement? [ Validé par la Reine ]
Avez vous vu le tchat? Je n'y ai pas fait spécialement attention.
Savez vous comment voter pour le forum? Oui
Parrain : Jurass / Hydros
▲ Succès ▲


Dernière édition par Kaal Armstrong le Sam 22 Juil - 14:28, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 528
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #2 écrite Mer 19 Juil - 17:41

Bonjour et bienvenue sur notre île !

I. Caractère

Il manque un petit point sur les peurs et la religion, mais sinon, le reste convient.
Une autre remarque cependant : les feux d'artifices - même magiques, n'existent pas (encore) sur Arcane.

A corriger aussi :
" Le fait d'avoir était longtemps un soldat "
" Ainsi si vous avez besoin de sa part une chose vite fait bien fait, abandonnée tout espoir "


II. Physique

Il manque ici le poids de ton personnage !

Quelques erreurs :
" qu'il a perdu son grand amour qui était lui-même invocatrice "
" attention son père à une magnifique membre du beau sexe " : et enfin cette phrase à revoir ~

III. Histoire

Pas beaucoup de remarques à faire ici non plus.

Au sujet de l'enfance de ton personnage, s'il est tout à fait possible qu'il aide ses parents, il faut aussi penser à l'éducation, et qu'à un âge jeune il est tout de même peu courant "d'employer" des enfants. A préciser donc, d'autant plus que tu précises par la suite qu'ils manque de culture.

De plus, même s'il a déjà eu un lien avec la milice auparavant, intégrer directement la garde dorée me paraît un peu trop rapide. Surtout pour dire qu'ils sont "formés" ensuite pour être garde. Tu peux par exemple dire que ton personnage passe un peu de temps en tant que milicien, un ou deux ans, avec ce passage de la formation, ce qui passera beaucoup mieux ^^

Sinon, l'histoire avec le haut gradé me laisse un peu perplexe, surtout sur la fin. Pourquoi ton personnage accepte-t-il de se taire, pour au final se faire virer de la milice ? Simplement pour pouvoir retourner auprès de Framboise ? Ou alors c'est pour éviter une peine, mais dans tous les cas, il faudrait préciser un peu plus cela, juste la raison.

Quelques erreurs :

" la raison exacte par contre et les circonstances précises ont étaient perdu au fil du temps "
" Deuxième née de la famille "
" et ces années de durs labeurs leurs on enseignes "
" les derniers à partir et effectuai toutes leurs tâches "
" mais ils pourraient le devenir comme les autres recrus "
" mais de fiers et solides gaillards protègent ceux qui le doivent " : cette phrase à revoir ^^
" rien de plus ou de moins que deux soldats bêtes et discipliner "
"elle finit par avouer en pleur avoir était violer "
" personne pour s'occuper d'elle et Kaal voulais être "
" Il était le dernier a pouvoir veiller sur et " : il manque sûrement un mot ici

Conclu :

Un homme viriiiiil /pan

J'ai pris du plaisir à lire ta fiche, elle est fluide et bien écrite, ton personnage est attachant... tout pour plaire (malgré les quelques petites fautes). Ce qui est à corriger n'est pas bien méchant, donc, courage \o\

Bon courage pour les modifications, et si tu as des remarques ou questions, n'hésite pas !



   
   
   


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Jeu 20 Juil - 10:30

Merci pour ton passage et tes commentaires Nérée. Si je n'ai pas fait de bêtise les changements demandés sont effectués.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Nérée Helireah
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : New Bride, by Claparo-Sans
Date d'inscription : 22/01/2014
Messages : 528
Liens vers la fiche :
Présentation
Contes de la Dame aux Fleurs
Métier : Noble et Reine des nuages
Invocation(s) : Shénzi ♡ (inactif : Alphikas)
Inventaire :
♔ Bagages:
 

♔ Sac sans fond:
 


Inventaire▲

Aventure #4 écrite Sam 22 Juil - 6:54

Merci pour les corrections !
Encore quelques fautes à corriger, et ça sera bon.

" mais le grand monsieur à peur du vide. Attention, [...] mais bien l'a possibilité de tomber. "
" Ils ont essayer d'aider comme ils le pouvaient les gardent "
"Une main d'œuvre dévouer et pas cher "
" les adolescents ont réussi à s'endurcirent "
" Entre-temps leurs pères avaient eu un grave incident sur le port " : il n'y a qu'un père pour deux malheureusement :p
" le nid pour ne plus être un poids peur leurs parents "
" ils n'avaient pas réellement le temps de testes "

J'ai relevé le principal. Ce sont surtout des erreurs d'inattention, il faudra juste faire attention en rp, mais ça devrait aller Smile
La première validation est proche !



   
   
   


« Oh my God, I see how everything is torn in the river deep
And I don't know why I go the way
Down by the riverside. »
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Sam 22 Juil - 18:40

Fiche abandonnée, bonne continuation.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Modo
Jurass
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Skullitide
Date d'inscription : 12/05/2016
Messages : 54
Elément : Air
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Mar 25 Juil - 8:14

Fiche Archivée.
Si tu souhaite la reprendre n'hésite pas à nous envoyer un mp pour qu'on te la renvoi ou la remette à disposition.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #7 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Kaal Armstrong, artisan verrier et papa poule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La grande évasion [Pv Darren - Natasha]
» Réflexion sur papa Dessalines
» Host papa
» Papa lui m'affirmait qu'existait son étoile .
» Décès de la maman de papa Brixhe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Oubliettes-