La centaure et le renard, récit d'une rencontre.

Partagez| .

La centaure et le renard, récit d'une rencontre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 67
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Mer 8 Nov 2017 - 22:35

La demi-déesse était enfermée depuis trop longtemps. Elle avait oublié depuis combien de temps elle moisissait dans sa cellule. Au dehors, un animal hulula et elle tourna la tête, ses yeux d’or liquide attirés par l’éclat d’une étoile, qu’elle voyait se découper dans l’encadrement de son unique fenêtre. Et alors elle laissa un souvenir prendre possession de son esprit, lui arrachant une expression de mélancolie d’une tristesse à fendre une pierre.


***

Serindë passait toutes ses nuits à regarder les étoiles à travers les frondaisons des arbres millénaires qui constituaient Uinen. Elle avait toujours eu une fascination étrange pour ces petits points lumineux qu’Ignis avait semé dans le ciel d’Aer. Elle avait toujours été intriguée par les astres car ils étaient le résultat d’une entente entre deux des Quatre. Son père Terra et Aqua ne s’étaient accordés que pour créer les marécages, ce qui était quand même moins beau que les étoiles, il fallait le reconnaître. Avec Ignis, ils avaient créé les volcans : majestueux et effrayants, pas délicats et beaux comme les éléments célestes. Enfin Aer et son père n’avaient jamais rien créé de concert, comme si une entente entre eux étaient impossible. D’ailleurs, une inimitié stagnait entre les enfants des deux dieux depuis toujours sans qu’on en sache vraiment la raison.

La centaure ne se sentait pas concernée, dans ses forêts, par cette méfiance millénaire envers ses cousins, issus de la lignée d’Aer. En effet, personne ne venait jamais la déranger et elle en était très contente. Elle n’avait pas été créée par son père pour être sociable ni forcément très aimable et le temps avait filé sans qu’elle ne converse réellement avec un autre de ses pairs. Ils n’étaient pas encore arrivé au temps ou la création des Hommes avait fait basculer l’univers dans la folie. Il restait à cet instant encore des siècles et des siècles de paix à vivre.
Ainsi donc la protectrice des forêts s’abîmait dans la contemplation d’un ciel qui lui resterait toujours inaccessible, mais elle n’en concevait aucune rancoeur, elle comprenait parfaitement où se situaient les limites de son domaine et clairement les cieux étaient bien au-delà. C’était ainsi, c’était comme ça que les Quatre en avaient décidé et il ne lui appartenait pas d’y trouver à redire.

Elle était satisfaite de son sort, de sa vie, et pour rien au monde elle n’aurait voulu que ça change. Le sourire qui avait commencé à s’épanouir sur ses lèvres carmins à cette pensée se figea. Quelque chose approchait. Ca déplaçait l’air dans la forêt, faisant bruisser les arbres d’indignation. La centaure se leva prestement et suivit les indications de ses protégés feuillus pour atteindre finalement une clairière de belle taille. Toutes ses forêts avaient au moins une clairière et un cours d’eau, c’était ainsi que Terra en avait décidé.
Ainsi donc, tapie à l’orée des bois, ses yeux étincelants dans la nuit, Serindë se tint à l’affût. Qui donc venait ainsi troubler sa quiétude et celle des arbres et des animaux ? Et surtout, pour quelle raison ? Ami ou ennemi ? Les questions défilaient dans la tête de l’enfant de Terra. Parfois elle avait dû défendre ses domaines contre d’autres demi-dieux dont les tâches entaient en conflit avec la sienne. Serait-ce le cas également cette fois-ci ? Elle patienta, car il n’y avait bien que ça à faire. Pour le moment.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Serindë le Jeu 25 Jan 2018 - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Valefor
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Rangi
Date d'inscription : 02/08/2017
Messages : 109
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Air
Métier : /
Invocation(s) : /
Invocateur : Eskel
Inventaire : /
Sorts : vent_2;
electricite_3;
ailes_0;
celerite_3;
dispersion_5;
imunite_0;
bouclier_5;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Ven 10 Nov 2017 - 21:25

Dans ce temps qui n'existe plus que dans les souvenirs de l'enfant d'Aer, Valefor parcourait les cieux. Jouissant d'une liberté qu'il n'aurait sacrifié pour rien au monde, il volait, filait et fonçait dans les airs avalant à grande goulée l'air frais des cieux. Le vent sur son pelage, la fraîcheur de l'air sur ses yeux, l'odeur de pureté qui émanait de l'air ambiant. Il s'amusa même à faire quelques acrobaties avant de redescendre un peu plus près de terre. Car, bien qu'il soit tel un esprit libre, il avait malgré tout une tâche à accomplir pour préserver la beauté de ce monde, de son monde.

S'approchant du sol il perçut finalement un piaillement qu'il avait trop peu entendu pour le reconnaître. Ce cri était plaintif et apeuré, aussi le renard choisi d'aller voir de plus près pour en avoir le cœur net. Il était le gardien des créatures d'Aer, implicant donc tous les oiseaux quelque soit leur age. Poussant et repoussant les feuillages des arbres qui l'entouraient pour atteindre le lieu d'origine des cris. Ce n'est qu'alors qu'il vit qu'un petit nid d'oisillons piaillaient pour tenter de prévenir leurs mère de les sauver. Cependant le prédateur, ici un serpent, n'avait que faire de pareil tapage puisqu'il n'entendait pas.
En principe Valefor n'intervient pas dans les affaires de la nature car c'est la loi de la sélection naturelle. Malheureusement, ici les petits oiseaux appartenaient à une espèce qui commençait à diminuer dangereusement pour faute de problème de reproduction. Aussi le serpent lui n'était qu'une espèce très commune de ce qu'il avait cru observer. C'est pourquoi cette fois il se permis d'intervenir par l'attribution de sa tâche.

S'approchant rapidement de la situation, le serpent resta immobile toisant ce nouvel arrivant. Ces créatures n'étant pas vraiment courageuse préféra battre en retraite lentement pour éviter un combat qu'il n'était pas sur de gagner. Une fois seul avec les petits le renard aérien vérifia qu'il n'était pas blessés et s'occupa de les réconforter le temps que leur mère rentre. Pourtant après quelques minutes à peine, il perçut la présence de quelqu'un d'autre non loin. Les sons de sabot venait d'en bas de l'arbre. Il vit alors un de ses frères demi-dieu. Celui-ci semblait être un quadrupède comme lui, mais le haut de son corps était bien différent de l'autre partie de sa personne. Cependant c'était une création des dieux fondateurs et elle était ce qu'ils désiraient, enfin plus particulièrement Terra, son apparence lui laisser penser que c'était un serviteur de Terra.

Il déposa une protection sur les petits en train de s'endormir dans le nid et descendis vers la nouvelle arrivante. Se posant à quelques mètres d'elle, il s'inclina prestement pour éviter tout mal entendu.


« Bonsoir cher consœur. J'imagine que mon intrusion ici est la raison de ta présence devant moi... »

N'ayant aucune idée des intentions de son interlocutrice, il préférait miser sur la prudence. Valefor n'abordait pas de posture agressive, mais il se tenait prêt à invoquer un sortilège de défense en cas de mouvements suspect.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 67
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Mer 15 Nov 2017 - 1:32

Cela faisait bien longtemps que la centaure n’avait pas croisé un autre demi-dieu. Attentive, elle l’avait vu se poser avec délicatesse sur la branche de l’un de ses protégé, pour faire fuir un serpent qui s’en prenait à des oisillons. Le coeur généreux de la fille de Terra s’attendrit à cette vision et elle baissa légèrement sa garde. Elle avait bien noté qu’à part être réveillés en pleine nuit, les arbres de Uinen n’avaient pas eu à souffrir plus que d’un manque de sommeil. C’était un bon point pour le nouvel arrivant.

Désireuse de savoir à qui elle avait affaire, et malgré sa faible capacité à se montrer sociable, Serindë ne bougea de sa position, se sachant désormais découverte. Quand il la salua en s’inclinant, la centaure haussa un sourcil curieux. Qu’était-ce donc là ? Une façon de dire bonjour ? De se montrer sous son meilleur jour ? Étrange comme comportement mais il n’avait pas l’air décidé à se battre, c’était déjà très bien. Elle essaya de faire de même que lui, pliant une de ses patte de devant pour s’incliner. C’était un peu maladroit mais ça avait l’air plutôt probant.

“Bien le bonsoir fils d’Aer. Tu as un peu ébouriffé mes protégés en sauvant les tiens. Ce n’est pas bien grave, ils se rendorment déjà.”

Serindë disait vrai, les arbres avaient cessé de s’agiter et un silence relatif s’était installé sur Uinen. Qui savait écouter pouvait entendre le fouissement des rongeurs nocturnes, le frottement des plumes, l’humus bruisser sous les pas des prédateurs silencieux. La nuit, tout un monde s’éveillait, et la centaure l’aimait tout autant que celui qui vivait de jour. Les Quatre avaient fait un travail splendide, elle ne se lassait pas de l’observer. Elle doutait d’ailleurs de s’en lasser un jour.

Avec un petit sourire, elle observa son cousin du vent. C’était un renard, ou quelque chose d’approchant. Ses couleurs n’étaient pas faites pour être discrètes, rouge et bleu étaient les maîtres mots et la fille de Terra se dit que ça ne devait quand même pas être très pratique pour se cacher. Peut-être n’en avait-il pas besoin ? Peut-être n’avait-il pas besoin, comme elle, de devoir se cacher pour surprendre ses ennemis ? C’était une idée étrange mais après tout, qui savait ce qu’Aer avait demandé à son enfant.

“Je t’ai vu prendre soin des oisillons, est-ce la ta tâche ? Protéger les enfants d’Aer ? Ce serait un bien noble travail.”

Là encore elle avait été sincère. Protéger la vie était tellement gratifiant. Sa tâche à elle lui apportait en tout cas un grand épanouissement. Elle sentit son sourire s’élargir plus avant avant de froncer les sourcils. Ses oreilles s’agitèrent soudain, cherchant l’origine d’un son. Soudainement tendue, la Brodeuse des Forêts renâcla.

“On dirait que la courtoisie va devoir attendre. Quelque chose se prépare. Par là.”

Et sans attendre de voir si le renard divin suivait, Serindë se mit en route vers le nord, galopant à toute allure. Là-bas, la terre grondait et une odeur de brûlé commençait à remplir l’air. Bientôt elle commença à entendre les cris de douleur de ses protégés. Accélérant au maximum sa course elle déboucha bientôt sur un mur de feu. Se cabrant, elle fit demi-tour. Les actions d’Ignis étaient toujours les plus difficiles à contrecarrer pour elle. Que pouvait-elle faire contre ce gigantesque feu de forêt…?

Désespérée, Serindë regarda autour d’elle si seulement elle pouvait détourner un cours d’eau… Mais le petit ruisseau qui passait dans Uinen ne serait pas suffisant. Elever la terre en hautes murailles ? C’était contre nature de déformer ainsi la création des Quatre mais si elle voulait accomplir sa tâche et sauver ses protégés, elle n’avait guère le choix.
Elle s’agenouilla donc et posa ses mains par terre, puisant dans la terre la force nécessaire à soulever celle-ci. Elle n’était pas une maîtresse des sols mais Terra lui avait suffisamment donné de connaissance à ce sujet pour y arriver. Il le fallait.
Elle réussit finalement à attraper assez de matière et se redressa d’un coup soulevant les sols comme elle aurait soulevé une nappe. D’immenses murailles rocheuses s’élevèrent alors entre le feu et les arbres. Il ne restait plus qu’à espérer que ce serait suffisant pour protéger Uinen.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Valefor
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Rangi
Date d'inscription : 02/08/2017
Messages : 109
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Air
Métier : /
Invocation(s) : /
Invocateur : Eskel
Inventaire : /
Sorts : vent_2;
electricite_3;
ailes_0;
celerite_3;
dispersion_5;
imunite_0;
bouclier_5;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Ven 17 Nov 2017 - 21:49

Valefor vit donc la fille de terra le saluer en retour du siens. Cela prouvait qu'elle non plus ne cherchait pas à se battre. Étant tout deux immortel, la querelle aurait seulement pris fin lorsque l'un ou l'autre aurait décidé de lâcher prise. C'était sans doute mieux ainsi. Elle lui expliqua que son passage avait dérangé ceux dont elle avait la charge. Aussi comprit-il rapidement pourquoi elle était venue aussi vite, il en aurait fait de même dans une situation similaire. Alors même que le renard sortait de ses pensées, il vit que son interlocutrice semblait savourer la sérénités des lieux. Puis en se tournant vers lui, elle lui demanda le rôle qu'il jouait en ce monde. Valefor profita d'un moment pour réfléchir à sa réponse. Car elle n'était pas simple et impliquait un sens assez large des choses.

« Hum, ce que tu me demande est difficile à exprimer simplement. Mon rôle est autant de protéger les espèces dont la population est faible pour éviter qu'elles ne disparaissent, que de tuer celles dont la population trop nombreuse met en danger leurs environnement. J'aime à penser que je joue le rôle d'une sélection naturelle. »

Mais alors qu'il allait poursuivre son monologue, la fille de Terra partit aussi rapidement que possible. Son air alarmé et sa précipitation lui indiquait que cela devait sûrement être un danger. Bien qu'il n'ai aucune responsabilité de ce côté là, il décida de la suivre pour vérifier que les petits oisillons n'étaient pas en danger eux-aussi.
Une fois sur place il vit la fille de Terra au prise avec un feu de forêt. Elle semblait légèrement hésitante ? Il n'en était pas sur. Quoi qu'il en soit, lorsque cette dernière érigea une muraille de terre pour protéger ce qui restait de la forêt, le renard fronça les sourcils. Cela empêcherais bien le feu de progresser, mais pour de ravager ce qui ne l'était pas. Bien que cela ne soit pas sa tâche de prime abord, Valefor décida d'aider sa consœur malgré tout. D'autres animaux étaient peut être en danger dans les alentours et il n'allait pas tergiverser pour intervenir. En fermant les yeux, les tatouages sur sa peau s'illuminèrent marquant sa concentration magique. Il réunit le pouvoir de l'air l'entourant. Beaucoup penserait à simplement souffler sur le feu pour l’éteindre, sauf que la force du vent nécessaire à éteindre cet incendie serait bien trop destructrice pour la faune et la flore autour du feu.
Non, la solution était bien plus subtile. Sa magie s'appliqua à réduire fortement la densité de l'air jusqu'à la rendre presque inexistante. Le feu privé de son carburant, n'eut d'autre choix que de s'éteindre en un minimum de temps.
Valefor finit par redescendre vers la demoiselle centaure et se posa non loin d'elle pour l'informer de la situation.


« J'ai fini d'éteindre ce qui restait du feu, j'imagine que mon aide n'était pas indispensable, mais autant éviter d’aggraver les dommages sur ton domaine non ? »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 67
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Lun 20 Nov 2017 - 16:43

Serindë n’avait pas eu le temps de trop répondre à l’enfant d’Aer concernant sa tâche, éteindre le feu de forêts primait sur tout le reste. Elle avait galopé et érigé un mur au plus près du feu pour protéger un maximum d’arbre. Elle entendait ceux qui étaient de l’autre côté gémir ainsi que les cris de quelques animaux piégés. Le coeur de la centaure avait saigné à l’écoute de ces sons déchirants et elle avait pleuré en songeant qu’elle condamnait des innocents à mourir pour en sauver la majorité. La logique voulait que ce soit acceptable mais la vérité était tout autre. Son coeur souffrait de devoir faire un tel sacrifice.

Puis soudain l’air sembla s’appauvrir et la chaleur du feu diminua. Les animaux et les arbres cessèrent de gémir et de hurler. Serindë se demanda ce qui se passait, étaient-ils tous…? Sa gorge se noua et elle n’osait pas abaisser sa barrière pour regarder derrière. La chaleur commença à rapidement chuter, indiquant que visiblement le feu s’était éteint. Fronçant les sourcils, elle s’apprêtait à franchir sa barrière quand le fils d’Aer se posa à ses côtés et lui expliqua ce qu’il avait fait.
Une expression de reconnaissance et de soulagement intense s’afficha sur les traits expressifs de la fille de Terra et elle serra ses mains contre son coeur pour se retenir de lui sauter au cou de joie et de soulagement. Prenant une inspiration tremblante sous le coup des émotions qui s’agitaient en elle, elle le remercia.

“Merci. Merci beaucoup. Tous les mots ne sauraient exprimer ma gratitude. Je me préparais à devoir sacrifier certains de mes protégés pour sauver les autres mais… Vous les avez tous sauvés. Merci.”

Elle était toute fébrile et elle fit un tour sur elle-même pour ne pas s'effondrer à présent que l’adrénaline quittait ses veines. Sur son torse, d’immenses fleurs bariolées avaient poussé, la parant d’une robe chatoyante et joyeuse, comme si la nature qui l’habillait se conformait à ses émotions.

Sans attendre, Serindë abaissa le mur de roche, rendant à la terre ce qu’il lui avait prit. Derrière, quelques arbres et quelques animaux reprenaient conscience après être tombés dans les pommes de peur et par manque d’oxygène. Ils se relevaient et s’ébrouaient, ravis d’être encore en vie. Les biches et les écureils s’égaillèrent joyeusement tandis que la centaure passait sa main sur les troncs qui avaient commencés à avoir chaud. Elle utilisa ses dons pour soigner ses amis et contempla le champs de cendre qui s’étendait au-delà des derniers arbres.

Les fleurs sur son torse se fanèrent et furent remplacées par de l’humus morne, signe d’une intense tristesse chez Serindë qui regardait, gorge serrée, des centaines d’hectare de Uinen brûlés. S’étaient étendus là des chênes millénaires et des fougères gorgées de vies. Des centaines d’animaux de toute taille avaient brûlé, disparaissant sous les cendres qui continuaient de pleuvoir, ternissant tout.

“Ceux-là n’ont pas eu autant de chance que les autres… Mais la vie reprendra ses droits, avec le temps. Je vais avoir du travail pour l’aider.”

Elle ramassa un gland en pas trop mauvais état et le planta, le faisant devenir une jeune pousse en un clin d’oeil, pour qu’il soit juste assez grand pour ne pas se faire piétiner.
Se tournant vers l’enfant d’Aer et l’observa et murmura alors quelque chose qu’elle avait pressenti.

“Je crois que c’est l’oeuvre d’un fils ou d’une fille d’Ignis. Un feu aussi immense ne prend pas aussi vite. J’étais dans cette partie de la forêt juste avant que nous nous rencontrions.”

Fronçant les sourcils, elle laissa son torse se couvrit de ronces et d’écorce, signe d’une colère qui montait. Si le demi-dieux était toujours dans les parages, elle avait bien envie d’aller lui dire deux mots. Mais pour le moment, elle se contentait de fulminer en silence, poings serrés.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲


Dernière édition par Serindë le Jeu 30 Nov 2017 - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Valefor
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Rangi
Date d'inscription : 02/08/2017
Messages : 109
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Air
Métier : /
Invocation(s) : /
Invocateur : Eskel
Inventaire : /
Sorts : vent_2;
electricite_3;
ailes_0;
celerite_3;
dispersion_5;
imunite_0;
bouclier_5;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Jeu 30 Nov 2017 - 18:17

Valefor reçut des remerciements un peu trop sincères et directe e la part d'une fille de Terra, il ne s'y attendait pas et fut un peu décontenancé par cette réaction. Mais celle de son interlocutrice fut beaucoup plus visible, faisant miroiter des feuilles et des fleurs sur son corps. Il n'était pas dévoué à la nature autant qu'elle, mais il pouvait apprécier la beauté de ce changement. Aer ne lui avait pas permis d'exprimer ainsi ses émotions, mais cela lui convenait. Mais alors même qu'il sortait de sa reflexion, il constata que la fille de Terra changea d'humeur pour quelque chose de plus triste. Pourtant le miracle qu'elle accomplie en plantant une simple graine et en la faisant germée fut spectaculaire aux yeux du renard. Ils étaient tout deux investit de pouvoir quasiment divin, pourtant Valefor se retrouvait bien incapable d'une telle prouesse, mais étant lié au vent, ses pouvoirs étaient bien inutile pour tout ce qui relevait de la flore.

Puis elle se tourna vers lui et lui avoue ses soupçons sur un enfant d'Ignis. Peut-être, cela paraissait plausible au vue de la puissance du feu, mais pour quelle raison ? En tant d'esprit du vent, il n'avait pas vraiment à faire aux enfants d'Ignis, mais ce n'était peut-être pas le cas pour elle.


« Hum, j'imagine que feu puissant était bien à l’œuvre ici, mais pourquoi ici ? Ce territoire n'est pas adjacent à celui d'un enfant d'Ignis n'est-ce pas ? Si cela peut te soulager, je veux bien t'aider à en savoir un peu plus à ce sujet, mais seulement jusqu'au matin, car je devrais reprendre ma tâche à ce moment-là. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 67
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Ven 1 Déc 2017 - 9:58

Serindë n’était vraiment pas contente, sa forêt, ses protégés, ils ne méritaient pas de subir un sort aussi terrible que la douleur du feu rongeant leurs entrailles ! Uinen n’avait jamais dépassé les limites fixées par son père qui n’autorisait pas l'expansion désordonnée. Il fallait de tout pour faire un monde, des forêts, certes, mais aussi des plaines et des marécages. Les Quatre avaient veillé à peupler chaque biome, ne laissant aucun endroit stérile, et il fallait que toute la faune et la flore puissent vivre sans gêner leurs voisins.

La centaure avait bien veillé à replanter ailleurs les arbres et les arbustes qui tentaient de coloniser l’au-delà des frontières, respectant scrupuleusement l’espace des plaines d’à côté. Elle ne comprenait donc pas pourquoi un enfant d’Ignis était venu tout brûler. Cela n’avait aucun sens !
Elle opina quand le fils d’Aer lui proposa de l’aider à découvrir pourquoi Uinen avait tant souffert. Elle se mit en route à travers les terres brûlées, remontant les traces du feu.
Elle se rendit compte alors qu’elle ne s’était pas présentée. L’esprit toujours tourné vers son ennemi du jour, elle s’adressa à son compagnon de route peu loquace.

“Avec tout ça, je ne me suis pas présentée. Je suis Serindë, la Brodeuse des Forêts. Ma tâche est de protéger les arbres et tout ce qui vit grâce à eux, depuis leurs feuillages jusqu’entre leurs racines.”

L’autre demi-dieu ne lui avait pas posé la question mais dans la mesure où il lui avait honnêtement répondu quand elle lui avait demandé ce qu’Aer lui avait ordonné, elle pensait qu’il était juste qu’elle fasse de même. C’était une question de politesse sans doute.

Au bout d’un moment à trotter dans les cendres, Serindë arriva dans ce qui restait d’une clairière où se reposait un énorme rhinocéros enflammé. Celui-ci haletait comme s’il avait fourni un immense effort, ce qui devait sans doute être le cas vu l’ampleur des dégâts que le feu avait causé en si peu de temps. S’avançant prudemment, la centaure l’interpella aussitôt, sans s’embarrasser de plus de bienséance.

“Je reconnaîtrais la marque d’un fils d’Ignis n’importe où ! Pourquoi as-tu brûlé ma forêt ? J’ai pourtant toujours respecté les règles, je n’ai jamais empiété sur le territoire d’un autre ! Explique moi pourquoi autant de mes protégés sont morts !”

Plus elle parlait, et plus la colère enflait, la demi-déesse émotive ayant du mal à se contenir. Les ronces sur son torse poussaient, et poussaient encore, se répandant sur sa croupe, au sol, partout.
Le rhinocéros de feu se redressa et répondit d’une voix gutturale d’où filtrait une certaine lassitude.

“Ma mission est de brûler. Je ne choisis pas quand mes pouvoirs explosent. Je déambule dans le monde, et n’importe quand, ils se réveillent, brûlant tout jusqu’à ce qu’ils soient rassasiés. Tu n’as rien fait de mal, mais c’est ainsi qu’Ignis m’a fait, c’est ainsi qu’il doit en être.”

Il ne chercha pas à s’excuser, sans doute l’avait-il déjà fait sans que jamais on ne lui pardonne. Le regard du fils d’Ignis passait de Serindë au renard à côté, dans l’expectative. Il se savait incapable d’échapper ni à l’un, ni à l’autre. Si la fille de Terra décidait d’attaquer, il n’aurait d’autre choix que de répliquer, avec toutes les conséquences que déclencherait le feu, supérieur élémentairement à la terre.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Valefor
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Rangi
Date d'inscription : 02/08/2017
Messages : 109
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Air
Métier : /
Invocation(s) : /
Invocateur : Eskel
Inventaire : /
Sorts : vent_2;
electricite_3;
ailes_0;
celerite_3;
dispersion_5;
imunite_0;
bouclier_5;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite Dim 3 Déc 2017 - 17:29

Serindë était donc son nom, le renard était donc suffisamment digne de confiance pour qu'elle lui accorde ce cadeau. Sa tâche n'était pas surprenante vu leur rencontre auparavant. Il estima que la politesse devait être retournée aussi commença-t-il a se présenter également.

« Comme tu l'as justement fait remarqué, nous avons manqués les présentations. Tu peux m'appeler Valefor. »

Tandis qu'ils avançaient, le renard pouvait constater de ses yeux les dégâts du feu. La plupart du temps, lorsqu'un incendie se déclarait proche des habitas de la faune aérienne ceux-ci n'avaient en générale qu'à fuir par la voie des airs. C'était embêtant d'abandonner son lieu de vie, mais cela valait mieux que de perdre la vie. Aussi, les animaux qui n'avaient pas la chance de fuir finissaient donc ainsi, en cendre ou en cadavre carbonisés. Valefor n'avait pas souvent eut à faire aux enfants d'Ignis, mais il était curieux de connaître la raison de ce déchaînement.
C'est alors qu'ils virent l'auteur de ce spectacle. Un rhinocéros flamboyant. Quand Serindë se lança dans son interrogatoire, le renard resta silencieux et spectateur de ce qui se jouait. Nul doute que la centaure avait raison de s’énerver ainsi, mais cela restait quelque chose de peu commun aux yeux du renard. D'autant plus que Serindë était en train de changer morphologiquement. Ce n'était pas une rareté, nombre de divinités avait la capacité de se changer, mais ici, on voyait bien qu'elle était prête à bondir sur lui.

Le fils d'Ignis pris alors la parole. De ce qu'il en disait sont sort n'avait vraiment pas l'air enviable, mais quelque chose semblait étrange dans sa conversation.


« Je vois que tu n'as pas le choix dans la tâche qui t'as été confiée, pourtant, tu n'es pas non plus prisonnier, ni même contraint de faire du mal autour de toi. Je ne dis pas pouvoir comprendre ce que tu ressent, mais je pense qu'il peut exister une solution à ton problème sans pour autant te causer d'autres soucis auprès des autres divinités. Qu'est-tu prêt à faire pour nous aider à rendre ce monde plus beau ? »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 67
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #9 écrite Mar 5 Déc 2017 - 16:03

Serindë luttait contre la rage instable qui brûlait son coeur contre l’enfant d’Ignis avait brûlé Uinen. Mais quand le rhinocéros enflammé s’expliqua, si ce qu’il disait était vrai, elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. S’il ne maîtrisait pas ses pouvoirs, c’était sans doute qu’il n’avait pas choisi de les laisser exploser ici, en pleine forêt. Mais elle devait reconnaître que Valefor -puisqu’il lui avait dit que c’était son nom- avait aussi raison. Si le pyromane involontaire avait choisi d’aller se promener dans un désert ou près de la mer au lieu de venir ici, sans doute aurait-il fait moins de dégâts.

Les ronces avaient un peu reflué sur son torse, signe que sa colère s’essoufflait. La centaure n’était pas d’une nature belliqueuse et devant ce demi-dieu qui ne semblait pas satisfait de son existence, inconsciente que le mensonge pouvait exister, elle qui avait toujours été honnête, elle ne pouvait lui tenir rigueur du mal qu’il créait puisque celui-ci n’était pas de son propre chef.
Elle enchaîna sur les paroles de son cousin fils d’Aer et donna son avis.

“Si ce que tu dis est vrai, alors je ne peux t’en vouloir d’avoir fait tant de mal, toi qui ne peut pas entendre les pleurs des enfants de Terra. Mais comme l’a dit le fils des cieux, tu pourrais choisir les endroits où tu vas, pour éviter de tant brûler…
- Mais si je ne brûle rien, je ne remplis pas ma tâche. Ignis m’a ordonné de brûler, et rien ne brûle mieux que les forêts ou les plaines d’herbe grasse.
- Tu as détruis ici en quelques minutes ce que j’ai mis des siècles à bâtir ! Tu a réduit en cendre les fruits de ma propre tâche ! Il est impossible que les Quatre nous ai créés si opposés ! Cela n’a aucun sens !”


Comme à chaque fois que la centaure ne comprenait pas quelque chose, elle s’en remettait aux dieux. Elle était née convaincue que tout avait été fait avec logique et qu’il ne lui appartenait pas de critiquer le monde qu’ils avaient créé. Mais il fallait reconnaître que cette fois la décision de créer un demi-dieu qui devait brûler le travail des autres ne faisait aucun sens.
Perturbée, le fille de Terra chevaline se mit à trotter en cercle, mains dans le dos. Les ronces sur son torse poussaient puis mouraient tout de suite après, signe d’une intense lutte intérieure. Elle s’arrêta finalement et toisa le fils d’Ignis et lui demanda de promettre.

“Promets-moi qu’au moins tu ne brûleras plus Uinen. C’est ma création la plus aboutie, celle qui m’est le plus cher, je ne veux plus qu’elle souffre..."

Les derniers mots avaient été soufflés, par une voix d’où coulait une tristesse réelle, abyssale. Les ronces fanèrent définitivement, laissant de nouveau place à l’humus de la tristesse. Serindë n’avait pas la force de tenir rigueur au rhinocéros d’Ignis de sa tâche, mais elle ne pouvait s’empêcher d’entendre les gémissements des arbres au loin, et les couinements apeurés des animaux qui étaient blessés.

Se tournant vers Valefor, elle lui demanda dans un regard son avis sur tout ça, sur ce qu’il pensait des explications du rhinocéros, il n’était pas partie prenante dans cette histoire, il pourrait sans doute trouver une solution au problème de la centaure...


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Valefor
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Rangi
Date d'inscription : 02/08/2017
Messages : 109
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Air
Métier : /
Invocation(s) : /
Invocateur : Eskel
Inventaire : /
Sorts : vent_2;
electricite_3;
ailes_0;
celerite_3;
dispersion_5;
imunite_0;
bouclier_5;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #10 écrite Mer 6 Déc 2017 - 22:39

Pendant le débat un détail qu'avait ignoré le renard fit surface. Il devait brûler oui, mais pas uniquement l'air ou le sol, non il devait brûler quelque chose, nourrir le feu. Tandis que la centaure tentait de négocier avec le rhinocéros une idée germais dans l'esprit de Valefor. Il observait Serindë tourner en rond. Il pencha la tête sur le côté en la voyant faire. Cela devait être une pratique de terrestre puisque lui se contentait d'observer son environnement pour réfléchir et tenter de trouver une solution. Elle se décida pour protéger sa création uniquement. Mais aux yeux du renard ce n'était que reporter le problème a quelqu'un d'autre. Après tout sa tâche à elle n'était pas de gérer les autres divinités elle en avait tout à fait le droit.

Pourtant en se tournant vers lui comme pour lui demander son aval. Le renard ferma les yeux et pris une inspiration avant de commencer.


« Je ne peux qu'imaginer ta colère chère consœur, mais j'ai peut être une solution qui pourrait aider ce fil du feu tout en protégeant Unien. Cependant cela te demandera à toi plus de travail, à toi de voir si tu es prête à faire se compromis. »

Il laissa un silence pour le temps de la réflexion pour les concernés.

« Étant donnée que notre ami igné doit brûler quelque chose et que toi même tu souhaite protéger ta forêt. L'idéal serait que tu lui créer un endroit réserver qu'il puisse brûler à loisir. Bien sur cela te demandera plus d'investissement que lui. Mais cela protégera Unien, mais aussi les autres forêts et potentiellement les autres divinités. Je serais même tenté de te dire que tu pourrait ainsi en profiter pour expérimenter de nouvelles souche de plante résistantes au feu et ainsi tu pourrait profiter des pouvoirs du fils d'Ignis pour tester leurs efficacités. Qu'en pense-tu ? »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 67
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #11 écrite Jeu 7 Déc 2017 - 8:56

Serindë écouta sincèrement le fils d’Aer. Et les fleurs colorées de l’espoir fleurirent sur son torse quand il annonça qu’il avait peut-être une solution. Elle ne demandaient rien de moins qu’un moyen de résoudre cette situation compliquée. Elle avait toujours compris que ses forêts pouvaient brûler, c’était dans l’ordre des choses, mais pas dans une telle proportion, c’était trop grand, et beaucoup d’animaux avaient soufferts, sans parler des arbres.

Pourtant quand Valefor expira son idée, la centaure ne put s’empêcher de renâcler de mécontentement. Elle avait peut-être eu tort de demander à un enfant d’Aer de trouver une solution à son problème, lui qui ne voyait pas dans le bruissement des feuillages les signes d’une intense discussion, qui ne percevait pas la sève de la vie sous les écorces… Elle secoua la tête aussitôt avait-il fini ses explications pour répondre d’un air qui balançait à mi-chemin entre l’incrédulité et la froideur.

“Donc tu me demandes d’envoyer à une mort certaine des centaines, voir des milliers de mes protégés, qui seront pour la plupart des enfants, des bébés, juste pour satisfaire à la tâche d’un fils d’Ignis destructeur ?”

Sa colère flamboya à travers les ronce sur son torse tandis que sa voix descendait dans les graves froids et glaciaux de la fureur.

“Les arbres ne sont pas que du carburant ! Ils ont une âme, une vie, ils communiquent avec ceux qui les écoutent ! Pas comme vous deux ! Le fils d’Ignis a déjà fait brûler 500 hectares de Uinen ! Ce sont des milliers de vie qu’il a déjà prises ! Et je ne parle que des végétaux, si je dois ajouter les animaux, on dépasse le million ! Je refuse de le nourrir encore avec plus des miens !”

Serrant les poings, elle emprisonna le rhinocéros dans des doigts de pierre solides, imposants et ignifuges et se retourna vers Valefor en pointant du doigt son oeuvre derrière elle, le feu emprisonné dans de la roche qui ne brûlerait pas à moins de faire monter des températures infernales.

“Voilà ce qu’il mérite ! Voilà l’endroit où il devrait rester pour toujours ! Dans un endroit où il ne fera de mal à personne !”

Finalement elle libéra le rhinocéros qui n’émit pas la moindre protestation, sans doute habitué à se faire traiter de la sorte. La colère de la centaure ne pouvait pas dépasser les limites sans fin de sa bonté et elle savait que dire ça était cruel et inapproprié pour sa condition de demi-déesse.

“Pourquoi ne va-t-il pas brûler la création de ceux qui ne respectent pas les règles ? Ceux qui dépassent la limite de leur territoire contre l’avis des Quatre ? Ca ferait toujours du mal mais au moins il y aurait une bonne raison !”

La fureur n’avait pas assez obscurcit le jugement de Serindë pour qu’elle se retrouve incapable de formuler une telle idée, qui avait, après tout, un certain sens. Se tournant vers le fils d’Ignis, elle le regarda longuement, les poings toujours serrés, puis lui demanda, à lui comme à Valefor :

“Est-ce que ce serait possible ? Que tu n’ailles rendre visite qu’à ceux qui font du tort aux biômes des autres ? C’est peut-être ça qu’est ta réelle tâche non ?
- Ma foi je n'y vois pas d'inconvénient mais je n'ai pas de réel moyen de savoir qui dépasse les règles et qui les respecte. De plus... Je ne choisis pas quand mes pouvoirs explosent, je vous l'ai déjà dis.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Valefor
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Rangi
Date d'inscription : 02/08/2017
Messages : 109
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Air
Métier : /
Invocation(s) : /
Invocateur : Eskel
Inventaire : /
Sorts : vent_2;
electricite_3;
ailes_0;
celerite_3;
dispersion_5;
imunite_0;
bouclier_5;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #12 écrite Mer 13 Déc 2017 - 21:41

Visiblement son idée avait choquée Serindë. En effet, il ne pouvait entendre les arbres et autres bruissement de la nature qui devait être terrorisé à l'idée de brûler. Valefor avait manqué de discernement et les reproches de la centaure était justifiés, mais il n'avait pas toutes les informations pour choisir la bonne solution. Mais lorsqu'elle enferma le pauvre fils d'Ignis le renard eut un regard réprobateur. Si elle comptais le tuer, Valefor n'irait pas s'interposer pour sauver un enfant du feu mais cette brutalité n'était pas nécessaire. D'autant que la cible ici était victime de ses propres pouvoirs. C'était un peu trop injuste de s'en prendre à lui, mais elle ne pouvait faire autrement. Le vrai responsable était Ignis et qui était-elle pour remettre en question les choix des dieux. Il en allait de même pour Valefor, mais s'il pouvait intervenir pour éviter une catastrophe, il le ferait. Même si cela était loin d'être sa tâche.

« C'est vraiment ce que tu pense ? Enfermer ceux qui n'ont pas la chance d'avoir le temps de s'adapter à ce monde ? Ceux qui sont différent de toi et qui ont des objectifs différents ? »

Peut-être que ses mots l'avaient touchés, peut-être pas. Quoi qu'il en soit, elle libéra la bête, redirigeant sa colère vers une autre cible. Ce n'était la solution, mais le renard ne savait pas comment la guider vers le calme et la raison. Cependant elle sembla trouver un genre de compromis, en se tournant vers lui et le rhinocéros.

Malheureusement la déclaration ne pouvait s'adresser qu'à l'enfant du feu, car le renard n'avait aucune implication dans ce problème. Il ne pouvait qu'observer et donner son avis au final, de ce qu'il pouvait comprendre la méthode que proposait Serindë aurait permis de punir les divinités qui ne respectaient pas les règles, mais cela ne semblait pas être le rôle primaire de cet enfant d'Ignis. D'autant que comme le disait ce dernier, il n'avait aucun moyen de savoir qui punir et il ne pouvait non plus se permettre de rester là à attendre que ses pouvoirs explosent. Que dire, que faire pour arranger la situation. Il n'en savait rien.

« Peut-être qu'il est de ton devoir de trouver un moyen de contrôler tes pouvoirs ? Pour ce qui est de punir les fautifs, il te faudrait juste te renseigner, mais bon, comme beaucoup de choses ça à ses limites. »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 67
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #13 écrite Mar 19 Déc 2017 - 10:02

L’idée qu’avait eu Serindë sous le coup de la colère se défendait. Il y avait quelques points à définir mais dans l’ensemble, c’était l’option la plus sensée et la moins injuste pour la majorité. Mais comment le fils d’Ignis saurait qui punir et qui épargner ? Et le problème demeurait s’il ne pouvait pas trouver le moyen de maitriser ses pouvoirs.
La centaure réfléchissait en trottant en cercle, mains dans le dos, au meilleur moyen de résoudre ce problème. Sa colère refluait même si sa tristesse demeurait en second plan mais pour le moment son esprit était occupé par cet épineuse question et elle ne pouvait pas encore se laisser aller à pleurer les victimes du carnage.

“Pas très loin d’ici, au nord-est, il y a un volcan. J’ai entendu dire par mes protégés qu’il y avait un fils d’Ignis qui y résidait quelques fois. Peut-être que tu pourrais trouver l’aide qu’il te faut pour maîtriser tes pouvoirs auprès de l’un de tes frères ? Ce serait déjà un bon début.”

La Brodeuse des Forêts ne put s’empêcher de parler avec un ton de reproche dans la voix, son coeur sensible ne pouvant résolument faire une croix sur ce qui venait de se passer et se détacher de la tragédie qu’elle venait de voir. Elle était incapable de ne pas éprouver l’envie de faire souffrir le fils d’Ignis, en représailles de ce qu’elle souffrait, malgré que sa raison lui disait qu’il n’était pas responsable et que c’était la volonté des Quatre. Son âme qui saignait luttait contre ses principes et la bataille continuait de faire rage sous les dessous apparemment calmés de la demi-déesse.

Ce qu’elle avait dit était vrai, quelques locataires ailés lui rapportaient souvent ce qui se passait au-delà de Uinen, qu’elle quittait assez peu, sauf pour aller aider une autre forêt à pousser et vérifier que tout allait bien, elle faisait cet exercice environ deux fois par an mais ce n’était pas suffisant pour se tenir au courant de la façon dont changeait le monde. A chaque fois qu’elle visitait le domaine de Terra, elle questionnait les animaux autour d’elle pour savoir ce qui avait changé, si tout allait bien, à quoi il fallait qu’elle veille… C’était une tâche sans fin, patiente, qui lui plaisait.
C’était à son retour d’un de ses voyages qu’elle avait appris que dans la plaine qui bordait Uinen, un volcan était né sous l’impulsion d’un fils d’Ignis qui avait décidé d’y habiter.

“Si tu apprends à maitriser tes pulsions, tu seras déjà plus libre de parcourir le monde sans créer le malheur. Ce sera bien pour toi aussi, car je suppose que tu ne dois pas être beaucoup aimé là où tu passes.”

Le rhinocéros enflammé opina et il se releva.

“Il faudrait me guider jusqu’à ce volcan.
- Fils d’Aer, pourrais-tu l’aider ? De là haut, tu verras le volcan de loin, il est actif.


Serindë avait requis l’aide de Valefor, encore une fois, comme si son calme et le fait qu’il n’ai pas prit parti pouvait garantir une certaine bienveillance pour l’enfant d’Ignis, comme s’il était le gardien, l’arbitre du combat interne qui faisait rage au sein de la centaure.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Valefor
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Rangi
Date d'inscription : 02/08/2017
Messages : 109
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Air
Métier : /
Invocation(s) : /
Invocateur : Eskel
Inventaire : /
Sorts : vent_2;
electricite_3;
ailes_0;
celerite_3;
dispersion_5;
imunite_0;
bouclier_5;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #14 écrite Ven 29 Déc 2017 - 22:11

Serindë proposa donc d'aller au volcan pour apprendre à maîtriser les pouvoirs du rhinocéros. Mais cela sonnait bizarre aux oreille du renard. Pourquoi les dieux aurait-ils besoin d'un mentor pour apprendre à contrôler leurs dons. D'autant plus que s'ils ne possédaient pas les mêmes capacités, il doutait que ce dernier puisse lui venir en aide. Quand la centaure se tourna vers Valefor, il devina qu'elle comptait sur lui pour s'occuper de cet enfant du feu et ainsi lui permettre de se soulager de sa présence sans quitter son domaine.

Le renard opina silencieusement et s'éleva dans les airs d'un bond, se servant des courants aériens pour facilité sa montée vers les cieux, jusqu'à pouvoir observer le paysage au delà de l'horizon visible depuis le sol. Il ne restait de lui qu'un simple point au milieu des nuages vu d'en bas. Mais lui pouvait développer sa vue de manière a percevoir plus précisément ce qui se trouvait au loin. Et en effet, à une bonne distance de vol, il pouvait contempler la fumée cendrée s'élevant vers les cieux indiquant qu'en effet, le volcan était en pleine activité.

En temps normal, Valefor ne s'approche pas trop des cratères, les éruptions pouvant être extrêmement dangereuses pour toutes créatures vivantes et n'ayant pas besoin de se rendre sur les pentes d'un volcan pour sa tâche, il se contente juste de les observer de loin. Cependant, il avait désormais l'information qu'on lui avait demandée et entama sa descente vers les deux autres demi-dieux. Il relâcha alors son pouvoir qui le maintenait dans le ciel et se laissa tomber tel une pierre vers le sol. La sensation de vitesse qui grandissait à mesure qu'il s'approchait de sa destination était grisante, son pelage vibrant au contact du vent qui opposait une résistance naturel au vu de sa vitesse de chute.

Pourtant, malgré son arrivée fracassante vers ses semblables, une fois à quelques centimètres du sol une vague de vent ralentis sa chute brusquement pour lui permettre d’atterrir sans un bruit au sol. La vague de vent ne fut d'ailleurs qu'une simple brise pour tout ce qui se trouvait autour du point d'impact.


« En effet, j'ai vu le volcan, il faudra marcher longtemps pour l'atteindre, car ma capacité à voler n'est pas suffisamment puissante pour emmener un demi-dieux de sa carrure. Que décide-tu pour lui fille de Terra ? »
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 67
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #15 écrite Mar 2 Jan 2018 - 8:49

Ainsi donc ils avançaient, c’était déjà ça. Mais plus le temps passait, plus Serindë souhaitait voir partir le rhinocéros enflammé loin d’elle et de Uinen. Son corps n’était pas capable d’accepter cet enfant d’Ignis si près, si dangereux, si douloureux. Même si son esprit raisonnable et pacifiste souhaitait qu’elle pardonne, son coeur ne le pouvait pas. Et il réagissait de la seule façon qu’il connaissait : le rejet.

Elle regarda le renard s’envoler et un instant, le spectacle du fils d’Aer partant loin au-dessus d’eux la laissa pleine d’admiration et de rêverie. Ce qu’elle aurait aimé s’enfuir, là tout de suite, s’envoler comme Valefor venait de le faire, pour fuir ses problèmes, loin, très loin. Mais elle était clouée au sol et n’avait que ses yeux dorés pour envier le demi-dieux volant.
Quand il se laissa tomber, la Brodeuse des Forêts ouvrit de grands yeux surpris. La chute libre était inattendue même si elle restait belle et elle prit plaisir à regarder son cousin se laisser tomber avant d’atterrir souplement. C’était un spectacle qu’elle était contente d’avoir vu au moins une fois dans son éternité.
Quand il confirma qu’il y avait bien un volcan, Serindë fut soulagée. Ainsi ses locataires ne s’étaient pas trompés. C’était une bonne chose.

Puis quand il continua et parla de marcher pour y aller, la centaure fronça les sourcils, d’incompréhension. Comment ça, “ils” ? Elle ne s’était pas comptée dans le lot. Elle ne comptait pas aller plus près du feu vu ce qu’elle venait de vivre, elle avait eut sa quantité de brûlures et de chaleur pour au moins dix ans.
Secouant la tête, elle fit cliqueter les perles de sa chevelure et répondit doucement, comme pour montrer que ce n’était pas négociable et que sa décision était prise.

“Je ne comptais pas accompagner le fils d’Ignis dans le royaume enflammé d’un de ses frères. Je souhaitais que toi, tu l’accompagnes. Tu es plus mobile, et tu ne crains pas le feu autant que moi. Il faut que je reste ici… Pour… Pour soigner Uinen.”

La fin de la phrase avait été dite sur un ton douloureux car il était toujours difficile pour la demi-déesse d'accepter le fait qu'une grande partie de son territoire avait brûlé, qui plus était sans aucune raison valable. C'était de loin le pire dans tout ça.

Elle n’aspirait qu’à se débarrasser du rhinocéros et à retourner se cacher sous les frondaisons de sa forêt, avant de commencer le long, dur et patient labeur de la reconstruction des pans calcinés d’arbres. Pour les animaux, elle ne pouvait malheureusement rien faire, mais ils reviendraient quand les arbres auraient poussé et que le souvenir tragique de cette nuit serait effacé par le temps.

Serindë enviait les animaux, ils avaient le pouvoir d’oublier facilement et de redonner confiance tout aussi aisément. Pour elle se serait plus compliqué, il faudrait qu’elle fasse un long travail sur elle-même pour ne pas attaquer aussi sec le prochain enfant d’Ignis qu’elle croiserait. Elle avait toujours été méfiante des autres demi-dieux, mais cet évènement la rendrait sans doute plus sauvage encore.

Se détournant des deux demi-dieux, elle s’apprêtait à retourner à ses arbres, comme si pour elle la discussion était close. Après tout elle en avait assez fait pour l’enfant d’Ignis, elle n’avait que peu de remords à le laisser se débrouiller tout seul après ce qu’il avait fait.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Valefor
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Rangi
Date d'inscription : 02/08/2017
Messages : 109
Liens vers la fiche : Fiche
Elément : Air
Métier : /
Invocation(s) : /
Invocateur : Eskel
Inventaire : /
Sorts : vent_2;
electricite_3;
ailes_0;
celerite_3;
dispersion_5;
imunite_0;
bouclier_5;
telekinesie_0;
tempete_0;
metamorphose_6;
saignee_0;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #16 écrite Jeu 18 Jan 2018 - 16:30

Devant le refus catégorique de la centaure, Valefor se posa quelques questions, mais les laissa rapidement de cotés. Elle était tendue et anxieuse au contact de cet être flamboyant ce qui pouvait se comprendre, mais sa phrase sonnait un peu comme une excuse. Peut-être ne voulait-elle pas s'impliquer plus loin dans ce problème qui l'avait touché ? Quoi qu'il en soit le renard ne s'y opposa pas, et pris donc le partit de guider le rhinocéros jusqu'à bon port. De toute façon il avait dit qu'il aiderait Serindë et en aidant ce fils d'Ignis, il l'aiderait elle aussi.

Ainsi donc ils se mirent en route vers le fameux volcan. Le voyage était long et assez gênant puis qu’aucun des deux ne souhaitait vraiment prendre la parole. Le rhinocéros par lassitude, et le renard par simple habitude. Il fallut plus d'une journée pour atteindre le pied du volcan. Ils avaient dormit tout deux au pied d'un rocher. Cependant le renard avait gardé une certaine distance au cas ou l'enfant d'Ignis s'embrase spontanément pendant la nuit. Mais première lueur du jour, le renard secoua son pelage et réveilla le rhinocéros d'un coup de museau, tranquillement, pour ne pas le brusquer. Ce faisant, il l'accompagna jusqu'au pied du volcan avant de s’arrêter et de s'incliner devant lui.


« Je ne vais pas pouvoir t'accompagner plus loin fils du feu. Ma tâche m’appelle et je ne peux m'y dérober. J'espère malgré tout que tu aura l'occasion de trouver une place pour toi dans ce monde. Ne perd pas espoir. Les Quatres divins ne font pas les choses sans raison. »

D'un bond, Valefor s'éleva aussi haut qu'il le pouvait avant de galoper dans les cieux faisant siffler le vent à ses oreilles. Mais alors qu'il passait au-dessus du bosquet restant d'Unien, le renard ne pu s'empêcher d'y redescendre un instant, cherchant la centaure du regard. Il perçut finalement un mouvement dans un coin et s'y lança pour essayer de lui parler, mais ce n'était qu'un phacochère qui passait par la et qui grogna à l'attention du renard qui le dérangeait. Ne s'attardant pas, il repris alors son envol et vers sa tâche.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Serindë
avatar
Invok Terre



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Féminin
Crédit Avatar : Image du jeu Aion
Date d'inscription : 06/10/2017
Messages : 67
Double Compte : Oblivion El'Galas
Liens vers la fiche : Fiche
Résumé des RP

Elément : Terre
Invocateur : Simon De Camina
Sorts : terre_close_3;
plante_7;
paraseisme_0;
teleportation_0;
assimilation_0;
sorcellerie_0;
telepathie_3;
geokinesie_6;
magma_0;
metamorphose_0;
saignee_5;
soin_4;
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #17 écrite Jeu 25 Jan 2018 - 12:17

Aussitôt Valefor parti avec le rhinocéros enflammé dont elle ignorait le nom, Serindë s’était attelée à la tâche de restaurer Uinen. Elle ne pouvait rien pour les animaux, à part leur offrir une sépulture digne de ce nom. Et qu’elle tombe plus digne qu’une forêt pleine de vie ?
Sans prendre le temps de faire une pause, la Brodeuse des Forêts avait entrepris la longue et patiente tâche de chercher les pousses encore vivaces des arbres brûlés, pour les replanter et les aider à pousser jusqu’à atteindre une taille assez grande pour ne pas être piétinés.
Quand elle ne trouvait pas de pousse, elle allait s’enfoncer dans ce qu’il restait de Uinen pour récupérer les fruits des survivants afin de les planter là où il y avait de l’espace. Elle était alors heureuse d’offrir un lieu de vie à ces petits êtres encore à peine sortis de terre.

Tout à sa tâche, elle ne s’était pas rendue compte qu’une journée et demi était passée. Ce n’est que lorsqu’un oiseau vint pépier à son oreille que le renard était passé qu’elle releva les yeux du sol calciné qu’elle s’employait à guérir pour contempler le ciel d’Aer. La lourde tâche qu’elle avait entreprit avait apaisé son coeur et son esprit, de même que savoir que le rhinocéros était désormais dans un endroit à son image, où il ne pouvait pas blesser grand monde.
Un instant, elle songea à ériger une muraille rocheuse tout autour de sa protégée, mais c’était contre les commandements des Quatre, contre ce qui avait été dit. Le monde devait être fait pour tous, ouvert à tous. Et une muraille bloquerais forcément le passage de quelqu’un, c’était bien son but. Même l’enfant d’Ignis avait dans l’absolu le droit de venir piétiner Uinen. C’était la règle.

Elle demanda alors une faveur à l’oiseau et lui demanda de porter à son cousin, fils d’Aer, un message.

“Si tu le retrouves, dis-lui merci de ma part. Et qu’il sera toujours le bienvenu ici. Je prendrais plaisir à lui parler de nouveau. Nous n’en avons pas trop eu l’occasion cette fois.”

L’oiseau accepta et s’envola. La centaure le suivit un instant des yeux, jusqu’à ce qu’il soit tellement loin qu’il ne fut plus qu’un tout petit point noir dans le bleu du ciel. Alors seulement, elle se remit au travail, travailleuse infatigable au service des forêts et de ses habitants.


▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://robin-hood.forum-actif.net/
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #18 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

La centaure et le renard, récit d'une rencontre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» Abelio, centaure
» Sous l'oeil du renard la délégation revient
» Petit Renard | 3 lunes | Chaton | Pris
» La Louve, le Renard et la Vipère... [RP Ana-Samuel-Margot]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Lieux Méconnus :: Les Rêveries-