Dans les entrailles de la folie

Partagez | .
 

 Dans les entrailles de la folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membres
Cheshire
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Lyswen
Date d'inscription : 08/07/2014
Messages : 88
Double Compte : Winglece
Liens vers la fiche : Fiche de Cheshire
Elément : Terre
Invocateur : Alexander
Inventaire : Couteau-clé de la maison d'Alexander
Sorts :
Afficher les sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Mer 16 Juil - 17:29

Tournant sans repos dans sa cellule, Cheshire débitait comme a son habitude des paroles sans aucuns sens. De temps a autres, il s’arrêtait, pour regarder a travers un petit trou creusé dans sa cellule, la magnifique création qu'est son épreuve...

Un énième humain venait d’échouer lamentablement, c'était dommage, il était arrivé a la dernière... Retour case départ sans possibilités de revenir...  

Le félin fou n'attendait qu'une chose depuis de trop nombreuses années : Deux humains qui viendraient en même temps !

-Une course... Une course... Telle deux poulets après un grain, vous vous battrez jusqu'à vous tuer HAHAHAHAHA !

Cela faisait quelques dix jours d'affilés que Cheshire répétait la même phrase, a la même heure,  même minute, même seconde. Car oui inlassablement l'une de ses préoccupations était de compter les heures l’une après les autres... Riant follement a chaque fois qu'une heure passait a l'autre...  

La cellule de Cheshire était situé au rez-de-chaussée du temple et une fois la porte ouverte la cellule plongé dans les profondeurs de la montagne avec quelques sept cent marches qui descendait et remontait au hasard pour finir sur une simple inscription sur un petit papier pendu devant une porte fermé : Qu ius ? voêtes .

Une plume, de l'encre et un deuxième bout de papier était disposé au sol devant la porte et un trou laissant passer au maximum une feuille conduisait le bout de papier jusqu'à Cheshire via un courant d'air

Une fois qu'un premier candidat est arrivé devant cette pseudo-épreuve, un mur tombe derrière lui, bouchant le passage, si un deuxième candidat arrive un autre passage de dévoile conduisant sur un deuxième bout de papier avec écrit la même chose.

La chat observait et accueillait chaque nouveau candidat par un rire, le rire d'un fou...

HRP:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Ludvik
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Pas trouvé.
Date d'inscription : 30/09/2013
Messages : 83
Liens vers la fiche : Fiche de Ludvik
Métier : Médecin/Scientifique illégal
Inventaire : Un scalpel et un petit carnet de notes.
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Jeu 17 Juil - 15:16

Deuxième entrée dans le temple de la Terre. Ludvik se souvenait encore très bien de sa première rencontre avec une invocation. Il en tremblait encore. Souriant, il se dirigea vers une autre cellule. Ne s'offrit à lui qu'un escalier, extrêmement long, qu'il parcourut. Le temps sembla long. La "descente" fut éreintante. Ne rien voir et descendre un escalier aussi long était un exercice difficile. Autant pour les nerfs que pour le corps. De quoi rendre fou un homme... Heureusement pour Ludvik, cette atmosphère lui plaisait. Il ne savait guère s'il était observé ou si cet escalier finissait bel et bien. Les mains dans les poches d'un nouveau manteau volé à un clochard, déjà tâché d'un sang qui n'était pas le sien, il descendait les marches nonchalamment. Ce n'était, une fois encore, ni plus ni moins qu'une expérience pour Ludvik. Il voulait voir si cet escalier finissait. S'il menait quelque part. Voir ce qu'il y avait au bout. Il arriva enfin là où l'escalier menait. Devant une feuille, une plume, de l'encre et une porte fermée.

Il regarda attentivement la feuille, le crayon, et sourit. Encore des énigmes. Il adorait les énigmes. Il saisit la feuille, et inscrivit :

"Je scienvik Luis, sutifique."

Regardant un instant son travail, pour être bien sûr de n'y inscrire aucun faute, il passa la feuille dans le trou prévu à cet effet, et attendit une quelconque réaction.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #3 écrite Jeu 17 Juil - 23:14

Le temple de la terre, encore une fois. La dernière défaite ne lui avait pas suffit, il ne souhaitait absolument pas rester sur un échec. Cependant, il y allait surtout pour récupérer ce qui lui appartenait, son épée. En pénétrant dans le temple, il prenait la route pour rejoindre l'ancienne demeure de Nevi. La porte n'avait toujours pas bougé et ne semblait encore moins vouloir s'ouvrir. Remarquant qu'il ne pouvait récupérer son arme, il décidait de faire demi tour et rejoindre la sortie. Cette dernière n'était qu'à quelques mètres, mais l'intention du jeune homme se porta sur une autre porte entrouverte. La porte donnais sur un escalier et ne semblait pas avoir de fin. Arahael n'avait point envie de retenter pour une nouvelle invocation, mais la curiosité le toucha au vif. Il descendait les marches qui ne semblaient plus finir et arriva devant une porte avec du papier ainsi qu'un crayon. Une petite inscription étrange intriguait le jeune homme qui décidait d'y répondre pour satisfaire sa curiosité.

"Arahrin Hùeal"

Arahael pensait qu'il fallait suivre la logique de l'indication. En mélangeant son nom il aurait peut-être une réponse favorable.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Cheshire
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Lyswen
Date d'inscription : 08/07/2014
Messages : 88
Double Compte : Winglece
Liens vers la fiche : Fiche de Cheshire
Elément : Terre
Invocateur : Alexander
Inventaire : Couteau-clé de la maison d'Alexander
Sorts :
Afficher les sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Sam 19 Juil - 15:53

Le chat ricana assez fort pour que les deux candidats l'entendent. Il accrocha les deux bouts de papiers sur les épines d'un roncier parmi tant d'autre papiers. Après les avoir lut il dit :

-Et bien ! Bienvenue dans mon épreuve Luvik le scientifique et Arahael Hùrin ! Oui ! Pour une fois vous êtes deux ! Ce n'en sera que plus amusant ! Ce sera donc une course ! Et a partir de maintenant... Plus de retraite possible.

Une fois la porte passé elle se referma dans un grand claquement derrière les candidats. Devant chacun d'eux il y avait un piédestal avec sur celui ci un plateau. Sur le plateau quatre boutons indiquant des flèches allant respectivement vers le haut, le bas, la gauche et la droite ainsi qu'un bouton central avec un point d'interrogation gravé dessus. En dessous du plateau le chiffre treize. Devant la prochaine porte une tablette posé avec des gravures ressemblant a ceci :

Tablette:
 

Une petite fenêtre permettait au deux candidats d’interagir entre eux . S'aider, se piéger, s'ignorer, le chat entama un rire qui résonna dans toute la caverne...

HRP:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Ludvik
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Pas trouvé.
Date d'inscription : 30/09/2013
Messages : 83
Liens vers la fiche : Fiche de Ludvik
Métier : Médecin/Scientifique illégal
Inventaire : Un scalpel et un petit carnet de notes.
Inventaire▲

Aventure #5 écrite Dim 20 Juil - 13:56

Le scientifique frissonna en entendant le rire de l'invocation. Ne pas la voir mais l'entendre rire ainsi était... Stimulant. Il pouvait clairement se sentir à sa merci. Ludvik ressentait ça comme un duel. Un duel qui déterminerait qui serait le dominant ou le dominé.

Après que l'invocation ait parlé, Ludvik pesta.

- J'ai oublié un D. Tch.

Néanmoins, il préféra vite s'intéresser à la salle qui s'offrait à lui. Il alla doucement voir le piédestal, remarqua les boutons et aperçut le chiffre treize en examinant précautionneusement l'objet. Il se dirigea jusqu'à la porte et saisit la tablette dans sa main. Il retourna jusqu'au piédestal et remarqua alors la petite fenêtre. Il aperçut son adversaire de l'autre côté. Ludvik sourit sadiquement, comme à son habitude. Voir qui il affrontait lui plaisait beaucoup. Sortant son scalpel, il barra grossièrement la treizième lettre de la tablette et la colla contre la fenêtre.

Retournant vers le piédestal, il appuya sur les boutons de façon à donner sa réponse.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Sam 26 Juil - 1:36

Le jeune homme savait qu'il embarquait dans une nouvelle histoire de défis pour s'emparer d'une invocation. La salle où il était rentré n'était pas bien grande et il n'y s'y trouvait qu'un piédestal. Après que la voix avait donné ses instructions, une petite ouverture faisait son apparition. Un homme se trouvait de l'autre côté et il semblait qu'il était son opposant. Cependant, Arahael n'avait pas le temps de s'occuper à prendre de nouvelle invocation et il n'était pas dans le temple pour ça.

"Garde tes énigmes pour toi demi dieu, je suis venus chercher quelque chose dans ce temple ! je ne continuerais pas tes énigmes et je rebrousserais chemins !"

Ceci dit, un long silence ne fut que la réponse. Après un petit moment, une trape avec un long escalier s'ouvrit. Pensant que l'escalier mènerait à la sortie, il emprunta ce nouveau chemin. Après quelque minute de marche, il atteignit une sortie grande ouverte menant à l'extérieur du temple. Le jeune mercenaire n'avait pas retrouver son arme, mais il avait atteint la sorti sans encombre et c'était tout ce qui comptait maintenant. Il reprenait son chemin en direction de Lüh tout en oubliant cette courte histoire.

HRP pour Ludvik:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Cheshire
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Lyswen
Date d'inscription : 08/07/2014
Messages : 88
Double Compte : Winglece
Liens vers la fiche : Fiche de Cheshire
Elément : Terre
Invocateur : Alexander
Inventaire : Couteau-clé de la maison d'Alexander
Sorts :
Afficher les sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #7 écrite Lun 28 Juil - 18:32

Cheshire était déçu, déçu par l'humain qui avait abandonné. Peu après que le scientifique ait fini, son sourire revint cependant :

-Eh bien ! Je peux avouer que je suis déçu. Moi qui étais heureux de pouvoir enfin confronter deux personnes... Ce fut amusant, mais maintenant, tout ne revient qu'à toi Luvik. Avance donc.

La porte s'ouvrit, laissant place à une salle ronde, un chandelier suspendu se balançant de droite à gauche. On pourrait croire que c'est un salon tout simple. Pourtant, au fond de la pièce, assise sur une chaise, une jeune femme, visiblement la depuis un bon bout de temps, bâillonnée et attachée à la chaise par des cordes.

-Je te présente Alice ! Alice est venu jusqu'ici pour me libérer, malheureusement... Elle a lamentablement échoué ! HA HA HA ! Alice a la clé pour la prochaine porte !  Cherche la clé et tu pourras passer, cependant tu dois savoir deux choses ! La première est que si tu retires le bâillon ou la détache, le sol s'effacera sous tes pieds ! La deuxième est que O Z X O V V H G W Z M G O Z T L I T V W Z O R X V.

Alice était une jeune femme mal en point, le bandeau sur sa bouche humide de part les larmes de son corps, les cheveux en bataille, ses yeux injecté de sang vous regardant comme si vous étiez son dernier espoir.

-Ah ! Et une dernière précision ! Tu n’as le droit qu'a un seul essais !
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Ludvik
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Pas trouvé.
Date d'inscription : 30/09/2013
Messages : 83
Liens vers la fiche : Fiche de Ludvik
Métier : Médecin/Scientifique illégal
Inventaire : Un scalpel et un petit carnet de notes.
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Lun 28 Juil - 23:26

De par les dires de Cheshire, Ludvik en conclut que son opposant avait abandonné. L'énigme n'était pourtant pas si dure que ça... À partir du moment où on examinait correctement la salle. Néanmoins, il ne s'en n'occupa pas plus et continua sa route quand la porte fut ouverte. Il atterrit dans une salle à première vue tout à fait banale. Là, Cheshire se mit à énoncer rapidement l'énigme. Saisissant rapidement son scalpel, Ludvik grava où il put la suite de mots que Cheshire lui prononça. Soupirant une fois terminé, il s'adressa à quiconque l'entendrait :

— Il aurait au moins pu attendre ou prévenir... Mais bon. J'ai réussi à les marquer, c'est déjà ça.

Entendant alors un bruit étouffé, Ludvik remarqua enfin la dénommée Alice. Son sourire sadique apparut sur son visage, et il s'approcha d'elle, scalpel en main.

— Bien. Tu dois être Alice. Enchanté. Je m'appelle Ludvik. Cette maudite invocation oublie le D depuis que je me suis trompé à la première "épreuve", à l'entrée.

Tout ce que la jeune femme répondit fut un concerts de cris étouffés par le bâillon, ainsi que des regards apeurés et qui trahissait une réelle angoisse. Cette femme était terrifiée, non pas par Ludvik, mais par Cheshire. Le médecin vint se pencher devant, elle tandis qu'elle tentait tant bien que mal de tendre le cou vers lui pour lui faire comprendre qu'elle voulait s'en aller.

— Pauvre âme... Voilà ce qui arrive quand nous ne sommes pas prudents... Il faut toujours se méfier, de tout et de tout le monde... Tes pauvres parents ne te l'ont pas dit ?

Passant sa main sur la joue de la jeune femme, il s'approcha de son visage pour se mettre en face d'elle, un peu penché. Là, il la fixa de son unique oeil, voyant ses larmes couler le long de ses joues et venir imbiber le tissu de son bâillon, déjà imprégné de larmes. Souriant plus largement encore, Ludvik vint écraser une des larmes avec son pouce.

— Allons, allons. Il n'y a pas où pleurer. Après tout, tu sais déjà comment tout cela va finir...

Voyant ses larmes couler encore plus et l'entendant hoqueter de peur, il se releva et se détourna d'elle pour s'occuper de l'énigme. Il ne savait pas très bien ce qu'il devait lui faire pour le moment, mais planter son scalpel dans sa chair le tentait bien. Il se positionna devant l'endroit où il avait gravé la suite de lettres et commença à réfléchir. Il essaya plusieurs choses, changeant les lettres, les remplaçant, essayant de trouver une logique dans cette énigme, si logique il y avait. Soudain, cela lui parut limpide. Griffonnant quelque chose, sous le regard inquiété d'Alice, Ludvik releva soudainement la tête.

— La clé...

Il se tourna vivement vers Alice et sourit sadiquement. Ce long sourire qu'il avait l'habitude d'avoir et qui lui barrait machiavéliquement le visage. La passion impure matérialisée.

Marchant lentement vers sa prochaine victime, bien qu'il soit surexcité, Ludvik tourna un moment autour d'elle. Alice pleurait à chaudes larmes et voulait apparemment parler. Elle se secoua même un instant comme pour se libérer de ses liens. Manquant de faire tomber la chaise, Ludvik la rattrapa et la remit sur ses quatre pieds. Se plaçant derrière Alice, il passa sa tête à côté de son visage, juste au-dessus de son épaule.

— Allons, allons... Tu as eu tout le temps de t'y préparer. Cette clé... La réponse de l'énigme... Tu sais où elle est, n'est-ce pas ?

Tournant légèrement la tête vers lui, Alice avait les yeux écarquillés et suait à grosses gouttes. Elle était terrifiée. Elle n'osait plus émettre un son, ni même faire un mouvement. Ludvik la regarda un instant, tout près de son visage, et eut un sourire anormalement doux. L'embrassant doucement sur la joue, il se releva et vint caresser ses cheveux.

— Tu as une belle chevelure. Dommage que tes cheveux soient si mal entretenus...

Passant ses mains sur les épaules de la jeune femme, Ludvik ramena tous ses cheveux en arrière. Les faisant délicatement tomber sur le dossier de la chaise, il passa ses mains du bas du cou d'Alice jusqu'à sa mâchoire, la massant délicatement tandis qu'elle fermait les yeux, ses dernières larmes coulant le long de ses joues. Enlevant lentement ses mains, saisissant son scalpel à pleine main, comme un couteau, le tendant au-dessus de la tête d'Alice pour qu'elle ne le voit pas... Il transperça d'un coup sec le délicat cou de la jeune femme, un filet de sang giclant devant elle, ses cris d'agonie et de douleur suivant celui-ci. Remontant lentement mais fermement vers le haut, Ludvik lui ouvrit la trachée jusqu'au bout du menton. Le sang jaillit à flot et les cris se turent rapidement. Ludvik regarda la scène avec son air "passionné". Les yeux écarquillés par la folie, un grand sourire plaqué sur son visage, montrant toutes ses dents. Ses mains devenues rouge écarlate à cause du sang, il saisit chaque bord du cou de sa victime avant de les écarter violemment dans un immonde bruit de chair et de craquements. Récupérant une petite clé bloquée à cet endroit, Ludvik se tourna vers la porte au fond de la salle. Essuyant ses mains sur son nouveau manteau, ayant abandonné l'ancien chez Nevi, il déverrouilla ensuite la porte, et entra dans ce qui serait certainement une nouvelle épreuve.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Cheshire
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Lyswen
Date d'inscription : 08/07/2014
Messages : 88
Double Compte : Winglece
Liens vers la fiche : Fiche de Cheshire
Elément : Terre
Invocateur : Alexander
Inventaire : Couteau-clé de la maison d'Alexander
Sorts :
Afficher les sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Ven 1 Aoû - 14:08

Le chat eut un fou rire au moment ou le scientifique ouvrit la gorge de la jeune femme, ce rire se propagea dans toute la caverne. Reprenant ses esprits, le demi-dieux fou dit sarcastiquement :

-Ohhh ! Mais quel monstre ! Tué une si jeune femme ! Sans même une once de pitié ! Tu aurais au moins put le faire proprement, c'est moi qui nettoie derrière !


Le félin eut un petit rire avant de dire :

-Mais passons, je prendrais la prochaine pour servir d'Alice ! Je t'invite donc a monter ces escaliers !


Les escaliers conduisaient directement devant Cheshire. La salle était rempli de têtes humaines empalées sur des ronces ou bien de membre détaché traînant sur le sol. Dans l'ombre de la salle, apparaissait seulement deux yeux tricolores et un large sourire. Une fois que le scientifique entra dans la salle le chat se déplaça silencieusement pour fermer la porte derrière lui. Soit il réussissait, soit il ressortait vivant, soit le chat était déçu et le scientifique allait servir d'Alice jusqu'à la fin de ses jours...

Sortant de l'ombre le chat dit alors :

-Je t'imaginais plus grand tu sais ? Mais passons ce n'est pas pour ça que tu es la n'est-ce pas ?

Le félin fou se plaça donc devant le scientifique.

-Mais avant de passer a la parlotte, une dernière petite épreuve !

La chat saisi une épine d'une ronce avant de la planter violemment dans la jambe du scientifique  

-Fait un bon cauchemar humain !

En plus des « possibles » cri de douleur, le scientifique sombrera sous peu dans l'inconscience et devra revivre en boucle son plus terrible cauchemar jusqu'à ce qu'il trouve un moyen de sortir de la. Le poison de l'épine n'était qu'au pleutre refusant de vaincre leur peur...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Ludvik
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Pas trouvé.
Date d'inscription : 30/09/2013
Messages : 83
Liens vers la fiche : Fiche de Ludvik
Métier : Médecin/Scientifique illégal
Inventaire : Un scalpel et un petit carnet de notes.
Inventaire▲

Aventure #10 écrite Ven 1 Aoû - 16:04

Ludvik écouta le chat et eut un petit sourire.

— Une expérience de plus. Voilà tout. Je sais désormais que les clés placées par des invocations psychopathes restent bloquées dans l'œsophage.


Sondant l'escalier du regard, il entreprit de le descendre lentement, avec sa nonchalance habituelle, dû à une trop grande confiance en lui... Ou à une inconscience certaine.

Rentrant doucement dans la nouvelle salle, le regard de Ludvik s'arrêta sur la décoration pour le moins... Originale. Remarquant ensuite le sourire et les yeux de Cheshire, il s'arrêta sur lui et le suivit du regard jusqu'à ce qu'il sorte de l'ombre. Un chat. Psychopathe, certes, mais un chat. Ludvik le regarda de haut, assez étonné et déçu par rapport à sa dernière rencontre avec une invocation. C'était bien moins impressionnant d'un point de vue physique. Mais nettement plus intéressant d'un point de vue moral...

Soudain, Ludvik sentit une piqûre à la jambe. Voyant le chat et son gigantesque sourire fou tenir une épine dans sa main, le scientifique ne put que lâcher un râle avant de s'évanouir.



Ludvik se réveilla à cause de la lumière. Une lumière éblouissante, juste au-dessus de lui. Créée par de la magie. Il voulut mettre la main devant ses yeux, mais quelque chose obstrua ses mouvements. Des liens. Il était attaché à quelque chose. Tirant un moment dessus, il se rendit vite compte qu'il pouvait se détacher s'il tirait assez fort. Néanmoins, autre chose attira son regard. Quelque chose qui le pétrifia d'effroi. Lui.

Il se regardait, debout, adossé contre le mur. Il se fixait lui-même. Le second Ludvik fit un pas vers lui, un sourire sadique sur le visage. Se penchant au-dessus du "vrai" Ludvik, celui-ci fit :

— Et bien. En voilà un spécimen rare. On a pas tous les jours l'occasion de se disséquer soi-même.

Le "faux" Ludvik sortit lentement son scalpel de sa poche, et vint poser la lame froide sur le torse du "vrai". Sans rien dire, il appuya lentement. Très lentement. Jusqu'à ce que la lame se soit entièrement enfoncée dans son corps. Le "vrai" ne disait rien. Il avait mal, mais son cerveau était bien trop occupé à autre chose. Comment ? Comment pouvait-il être à deux endroits à la fois ?

Ca n'est que quand le "faux" Ludvik le trancha d'un coup sec qu'il hurla de douleur. Le "faux" se mit à rire bruyamment, secoué par des spasmes, tandis que le "vrai" hurlait à l'agonie. Son torse venait d'être ouvert de haut en bas violemment, et le "faux" se rua sur lui à nouveau. Se mettant sur la table d'opération, au-dessus du "vrai", il le transperça avec son scalpel. Plusieurs fois. Riant follement, le "faux" semblait possédé, et le "vrai" se tordait et hurlait de douleur. Très vite, la douleur fut insupportable. Et son coeur s'arrêta de battre.



Ludvik prit une grande bouffée d'air frais. La lumière l'aveugla. Il était vivant. En fait, il se trouvait dans la même situation que juste avant. Il tourna la tête vers son double, qui n'avait pas encore bougé. Faisant appel au peu de force qu'il avait, il tira d'un coup sec sur ses liens. Une fois. Deux fois. Trois fois. Il continua de tirer encore et encore, tandis qu'il voyait son double commencer à avancer vers lui, se rapprochant doucement. Un ultime coup vers le haut fit lâcher les liens. Très vite, le "vrai" se jeta sur le "faux", scalpel en main. Le posant sur la jugulaire de son double, Ludvik hurla :

— QU'EST-CE QUE TU ES ? QU'EST-CE QUE TU ES ?

Il était terrifié. Il ne comprenait pas. Il ne pouvait y avoir deux lui. Il était déjà là. C'était impensable. Illogique. Le double sourit.

— Je suis toi.

— TU MENS ! TU MENS ET TU LE SAIS ALORS REPONDS !

— C'est toi qui te mens à toi-même. Tu as peur de cette opération, n'est-ce pas ?

Le "vrai" s'arrêta, haletant. Le "faux" le fixait droit dans l'oeil. Un grand sourire barrait le visage du "faux", tandis que la peur panique était visible sur celui du "vrai". Doucement, le "faux" se redressa, et vint murmurer à l'oreille du "vrai".

— Tu as trop peur de découvrir comment tu es fait, en réalité. Seule ta folie t'autoriserait à te faire cela.

Ludvik hoqueta de peur. Des larmes perlèrent à ses yeux. Il était perdu. Terrifié. Il ne comprenait plus. Il tomba en arrière, lâchant son scalpel. Le double se releva, regardant Ludvik de haut.

— Tu ne comprends pas ? C'est normal. La raison est faible. La raison n'explique pas tout. Mais la folie, elle, connait tous les secrets les plus obscurs de ce monde. Laisse-toi faire, Ludvik. Laisse-toi emporter par cette folie profonde.

— JE TE DOMINE ! Hurla Ludvik. JE DOMINE MA FOLIE DEPUIS DES ANNEES ! TU NE... Tu ne peux pas... C'est impossible...

— Et pourtant. Me voilà face à toi, incontrôlable. Comment expliques-tu cela ?

Ludvik écarquilla les yeux. Relevant la tête vers son double, sa folie endormie, il sourit. Il comprenait.

— Evidemment. Evidemment que la raison ne comprend pas, fit-il. Nous ne sommes plus dans le monde réel. Je suis dans TON monde. Je cauchemarde. Rien de plus. Je ne peux pas l'expliquer parce que rien de ceci n'est vrai...

— Non Ludvik, tout cela est bien réel.

— Et moi je ne pense pas. Parce que ma folie est enfermée dans les profondeurs de mon être. Je l'ai domptée il y a de cela bien longtemps.

Reprenant son scalpel, il sourit à son double.

— Et je le sais, car je suis encore capable de faire ça.

D'un coup sec, Ludvik se trancha la gorge.



Le scientifique fou tomba à terre. Vomissant de la bile, il toussait et s'étouffait. Près de lui, des ronces s'enroulaient autour de cadavres, et un affreux matou le fixait non loin. Se laissant aller à ses besoins primaires, Ludvik laissa son corps exprimer sa réticence quant à ce faux suicide. Il continua ainsi de cracher et tousser durant de longues minutes, avant de se ressaisir et de se relever. Fixant le chat avec son sourire sadique, Ludvik attendit ce que celui-ci avait à lui dire.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Cheshire
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Lyswen
Date d'inscription : 08/07/2014
Messages : 88
Double Compte : Winglece
Liens vers la fiche : Fiche de Cheshire
Elément : Terre
Invocateur : Alexander
Inventaire : Couteau-clé de la maison d'Alexander
Sorts :
Afficher les sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Mer 6 Aoû - 17:59

Le chat fou fixait l'humain avec insistance, ses yeux tricolores se plongeant des les yeux bleu du scientifique. Ce dernier vomissant son corps au sol, salissant le sol du point de vue du chat :

-Tu n'est vraiment pas propre pour un humain, le salon et la cellule a nettoyé a mon retour ici...

Il se mit a tourner autour de l'humain, perdant vite sa patience, celle ci n'étant pas légendaire...

-Si tu pouvais arrêter de recracher ce avec quoi nous, demi-dieux, t'avons conçut nous pourrions peut être continuer ?

Attendant un petit peu, le félin finit par répliquer :

-Qu'est-ce qui t'a pousser a venir me « libérer » si je puis dire...Il y a forcément une raison a cela, a moins que tu sois un inconscient ne faisant cela que pour avoir une créature puissante a ses cotés?Peur de quelque chose ? De quelqu'un ? Envie de prouver quelque chose ? Tu es un scientifique ? Un rapport avec cela sans doute ?

Le chat s'arrêta de bouger avant de jouer avec un membre pendu a une ronce, comme un chaton avec une balle :

-Réponds donc a cet question et peut être alors , je me déciderais a sortir... Avec toi en tous cas...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Ludvik
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Pas trouvé.
Date d'inscription : 30/09/2013
Messages : 83
Liens vers la fiche : Fiche de Ludvik
Métier : Médecin/Scientifique illégal
Inventaire : Un scalpel et un petit carnet de notes.
Inventaire▲

Aventure #12 écrite Ven 8 Aoû - 13:16

Ludvik resta encore à quatre pattes au sol pendant un moment, attendant d'arrêter de tousser. Quand il eut fini, il se releva doucement, mit la tête en arrière et inspira un grand coup. Passant sa main dans ses cheveux, il remit sa tête correctement, tout signe de faiblesse ayant disparu de celle-ci. Son visage n'affichait plus que son habituel sourire sadique.

- Pourquoi je suis venu te chercher ? Je pense que tu l'as déjà dit toi-même...

S'étirant un instant, laissant un peu de suspense, Ludvik s'approcha ensuite du chat.

- Je veux savoir comment nous sommes fait. Et j'ai besoin de l'un des anciens de ce monde, ceux qui nous ont créé et qui ont vu ce monde évoluer. Mais ce n'est pas tout...

Ludvik retint un rire et souffla pour se contrôler. Son regard n'affichait plus que sa passion habituelle. Sa passion perverse et sadique.

- Je veux savoir comment VOUS êtes faits. Je veux savoir comment vous fonctionnez. Personne n'a jamais rien cherché sur vous, aussi ai-je envie de... Voir. De comprendre.

Sans s'en rendre compte, il s'était peu à peu rapproché du chat, et s'était même mis accroupi. Le regardant droit dans les yeux, Ludvik attendait la réponse de son interlocuteur.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Cheshire
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Lyswen
Date d'inscription : 08/07/2014
Messages : 88
Double Compte : Winglece
Liens vers la fiche : Fiche de Cheshire
Elément : Terre
Invocateur : Alexander
Inventaire : Couteau-clé de la maison d'Alexander
Sorts :
Afficher les sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #13 écrite Jeu 14 Aoû - 19:23

-Scientifique jusqu'au bout n'est-ce pas ? Néanmoins, ce n'est pas une proposition comme celle ci qui m'intéressera ? As-tu seulement envisagé le faite qu'un Demi-dieux n'est aucune envie de se faire ouvrir pour ne serait-ce que voir un organisme similaire a celui d'un simple chat a l'intérieur ? Je te propose donc quelque chose, malgré que pourrir ici m'amuse de plus en plus. Pas de dissection, mais je répondrais a toute tes questions en plus de ma liberté. De ce que sais de part mes confrères et consœurs vous n'êtes pas très développé n'est-ce pas ? Beaucoup plus calme je suppose aussi ? Ou moins possessif ? Ou encore êtes-vous tous les mêmes, ceux qui m'ont détruit, une part a la fois ? Mais je m'embrouille ce n'est pas le sujet...

La chat s'éloigna, décrocha une tête pour ensuite sortir une clé de cette dernière la tenant entre une de ses nombreuses dents il l'a posa au sol avant de dire :

-Avant que nous sortions je veux que tu prononce une chose : En aucun cas je ne te disséquerais ou si l'idée me prend tu auras le droit de me tuer. En contrepartie je répondrais a toute les questions qui te démange depuis si longtemps Luvik. Et ceci n'est pas discutable
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Ludvik
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Pas trouvé.
Date d'inscription : 30/09/2013
Messages : 83
Liens vers la fiche : Fiche de Ludvik
Métier : Médecin/Scientifique illégal
Inventaire : Un scalpel et un petit carnet de notes.
Inventaire▲

Aventure #14 écrite Jeu 14 Aoû - 20:20

Ludvik regarda le chat droit dans les yeux. Se relevant, il resta immobile à regarder d'un air sombre l'invocation. Puis, il se remit à sourire.

- Bien. Pas de dissection. Oh, je veux dire... "En aucun cas je ne te disséquerais ou si l'idée me prend tu auras le droit de me tuer". En revanche... Je me suis bien renseigné sur les invocations... Tu feras tout ce que je te dirais sans pouvoir y résister, pas vrai ?

Fixant toujours le chat, son sourire s'élargit.

- J'aimerais bien tester cette autorité. Te faire faire plusieurs choses. Avec plusieurs conditions. Et là, bien sûr, tu n'auras pas vraiment ton mot à dire... Mais rien qui ne mette ta précieuse liberté en danger... Comme de toute façon tu es immortel, ta vie ne t'est pas bien chère, pas vrai ?


Ludvik rit un moment avant de se reprendre.

- Oh, une dernière chose. Je me suis trompé au début. C'est Ludvik, mon prénom. Quant aux questions que j'ai...

Le scientifique se baissa pour ramasser la clé et joua avec un moment.

- Parlons-en en chemin, veux-tu ?
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Cheshire
avatar


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Lyswen
Date d'inscription : 08/07/2014
Messages : 88
Double Compte : Winglece
Liens vers la fiche : Fiche de Cheshire
Elément : Terre
Invocateur : Alexander
Inventaire : Couteau-clé de la maison d'Alexander
Sorts :
Afficher les sorts:
 
Inventaire▲

Aventure #15 écrite Jeu 21 Aoû - 20:50

-Exact, sans pouvoir y résister, néanmoins comme tu viens si bien de le dire juste avant, si tu me demande de me disséquer, j'aurais alors tout les droits pour te désobéir, sans aucune punition divine en retour.

Le scientifique sourit, Cheshire fit de même, même si le sourire de l'un était disproportionné par rapport a l'autre.

-Et bien tu testeras, néanmoins une petite question me tiraille, je ne te la pose pas tout de suite, nous verrons cela plus tard.

Le chat fou attendit que le scientifique ouvre la porte qui se situait juste a côté de la porte menant aux longs escaliers descendant dans la grotte de Cheshire.

Atteignant la sortit le chat respira l'air un grand coup avant de dire :

-Cela fait du bien de ne pas respirer un air humide ou un air pollué. C'est bien heureux que les voitures n'existent pas . Ceci n'est plus qu'une île.... Dommage j'aimais bien les anciens continent. Il y avait plus de monde a manipuler... Dommage.

HRP:
 
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Dans les entrailles de la folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entrainement dans les entrailles de la terre [Oniri & Milly]
» Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)
» Dans l'antre de la folie [Darth Velvet]
» Dans l'antre de la folie... [Rp Linnet - Sasha]
» Dans les entrailles d'Esquisse [Maximilian, Ambros, Andrea, Jude, Cléa, Dementia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Les Temples :: Temple de la Terre-