Explorations Forestières et Découvertes Botaniques.

Partagez | .
 

 Explorations Forestières et Découvertes Botaniques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuurei
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 268
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #1 écrite Lun 30 Mar 2015 - 1:17

 
Le Rôdeur se retrouvait au pied du Temple de la Terre dans une situation particulière qu'il n'avait pas prévu. Yuurei était venu avec la carriole d'Astriel, accompagné de Mila, pour délivrer Sylvecroc. Le Rôdeur avait pris soin de prendre deux livres avec lui concernant cette invocation si chère à Lilith. Actuellement le Rôdeur se retrouve avec une carriole abimée, plus de livres et une bibliothécaire en vadrouille dans la nature. La bonne nouvelle dans tout ça est que Sylvecroc est partit à sa recherche et va la raccompagner.

Le Rôdeur était donc serein. Certes il devait ramener la carriole a son père mais ce serait après réparation et après dépôt de ses affaires chez lui. Une caisse complète de l'alcool offert par Ogrhen était au fond de cette carriole et attendait d'arriver à sa destination finale. D'autre part ceci serait une bonne occasion pour le Rôdeur de tenir sa promesse envers sa nouvelle Amie et Invocation : la Demi-Déesse Diya qu'il venait de libérer de sa cellule au Temple de la Terre. Après tout il lui avait promis de lui faire découvrir son monde et sa Forêt Faste.

Devant la Carriole d'Astriel, Yuurei se tourna vers Diya avant de faire mine de monter à bord. Il s'adressa à la Demi-Déesse d'une manière fort simple, méthode d'un homme simple pour communiquer simplement.  

" Je vais rentrer chez moi. Tu es libre d'aller ou bon te semble et de faire ce que bon te semble. Si tu désires toujours voir la Forêt Faste et l'environnement dans lequel je vis, tu es la bienvenue chez moi et je serais enchanté de voyager en ta compagnie. Après ceci n'a rien d'une obligation."

Yuurei écouta la réponse de la petite Diya, Invocation chien-chat ayant les attraits mignons des deux animaux à la fois. Sa réponse est simple et exprime le désire de le suivre. Yuurei regarde donc la demi-déité monter dans la carriole avant de faire avancer le cheval sur le sentier menant vers la route pavée en direction de Rorn.                                                                    
Notre trio avance donc doucement vers la Forêt Faste en suivant l'axe principal vers la ville de Rorn. Route fréquentée et donc pavée de pierre au sol pour le confort des transports, cela va de soit. Le Rôdeur laisse le cheval avancer calmement tandis que tout le monde se laisse aller à la sieste et à la rêverie douce et agréable en regardant le paysage naturel et toute la beauté que la nature à a offrir aux voyageurs.  

Bientôt la lisière de la Forêt Faste arrive en visu, et la route pavée de pierres se change petit à petit en chemin de terre moins confortable et moins praticable. Le Rôdeur revoit cet endroit qu'il connait bien et les souvenirs couplée au sentiment de rentrer chez soi le rendait quelque peu euphorique.

Yuurei ne rentrera pas de suite chez lui, notre Rôdeur veut d'abord montrer un beau coin de nature à la petite  Diya avant. un coin de nature ou la rivière flirte avec la foret, un coin de nature qu'il affectionne et que Lilith affectionne aussi.  

Malheureusement, les voyages ont leurs lots de surprises, bonne comme mauvaises, et ce fut une mauvaise surprise qui pris le Rôdeur et la jeune créature par surprise. Au détour d'un virage, sur une route de terre de mauvaise qualité, voici qu'un nid de poule fit sauter la cale de bois tenant la roue la plus à droite de la carriole. Le Rôdeur se leva en voyant le bout de bois voler, et il plongea pour essayer de rattraper la cale au vol mais la mauvaise chance fut plus rapide que les reflexes du Rôdeur et ce qui devait arrivé arriva.

La roue se détacha de la carriole dans un bruit de frottement de bois et la carriole tomba au sol, renversant le Rôdeur et la demi-déesse dans le mouvement. Yuurei roula au sol et se releva, puis se tourna instinctivement vers la jeune créature pour voir si elle n'avait rien suite à cette chute surprise.



"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Astriel nous fait souvent part de ses pensées en color=#ed1313
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Lun 30 Mar 2015 - 14:49

L'air caressait la fourrure de la déité. Les yeux à demi-fermés cette dernière se délectait de la sensation de bien être que procurait les rayon du soleil, le chant de la nature et les fragrances multiples qui l'entouraient. L'herbe, haute par endroit, venait chatouiller son ventre et la brise emmêlait ses poils bicolore, jouant avec eux comme si Terra caressait tendrement la tête de sa fille pour lui souhaiter bonne chance. Bientôt elle arriva en vue d'une invention humaine, sans doute l’ancêtre des voitures, comment appelaient ils ça déjà ? Un carrosse ? Une calèche ? Quelque chose dans ces eaux là. Un cheval paissait tranquillement, rattaché au montage de bois, c’était sans doute lui qui faisait avancer le tout. Dans ses souvenirs la petites créatures voyait plusieurs de ces bêtes tirer les calèches, était ce alors une charrette ? Plus simple et moins couteuse, plus discrète aussi. Elle n'osa pas poser la question et finalement attendit que l'Humain lui propose de le suivre :

" Je vais rentrer chez moi. Tu es libre d'aller ou bon te semble et de faire ce que bon te semble. Si tu désires toujours voir la Forêt Faste et l'environnement dans lequel je vis, tu es la bienvenue chez moi et je serais enchanté de voyager en ta compagnie. Après ceci n'a rien d'une obligation."

Les yeux de la demi-déesse se mirent à briller et c'est avec une détermination et un intérêt grandissant qu'elle répondit, amusée et pressée de découvrir le monde dans lequel vivait les Humains aujourd'hui :

" Bien sûr que je veux t'accompagner ! J'ai passé suffisamment d'années seule et j'aurais tout le temps de visiter ces terres au moment voulu, j'ai hâte de voir cette fameuse forêt dont tu parle si souvent."

Et sur ces mots l'enfant divine bondit gracieusement sur le banc où attendait les rennes de direction et s'y assit, l'homme la rejoignit et fit démarrer l'attelage. Bientôt la carriole s’ébranla et commença son trajet. Au début Diya eut du mal à s'y faire, elle n'avait pas l'habitude de voyager dans les transports des humains. Elle préférait de loin ses loups d’écorces aussi rapide que le vent. La roue monta sur un caillou et le choc surprit la petite créature qui se pencha sur le coté pour vérifier l'état de cette dernière. Visiblement cela semblait plus solide qu'il n'y paraissait. Le soleil réchauffant sa fourrure agréablement tandis ce que le paysage défilait tranquillement la demi-déesse finit par s'endormir paisiblement. Même les chaos, lors du changement de route ne la réveillèrent pas.

Soudain un creux s'éprit de la roue de bois, et tout bascula. Sans comprendre ce qu'il s’était passé, profondément ancrée dans des rêves doucereux elle atterrit sur le sol violemment avant de rouler sur quelques mètres. Levant des yeux embrumés et plein d’incompréhension elle marmonna :

" Qu'est ce qui se passe ?"

Puis voyant Yuurei qui se relevait elle sautilla vers lui, soudain bien réveillé et inquiète qu'il est pu se blesser dans sa chute. Remuant la queue de gauche à droite, anxieuse, elle lui demanda :

" Tu ne t'es pas fais mal en tombant ? Qu'est ce qu'il s'est passé ? On peut réparer la roue ?"

Beaucoup de questions d'un coup, certes, mais elles semblaient essentielles à la déité. Avisant le cheval qui se sauvait elle enfonça ses pattes dans la terre meuble et ferma les yeux. Elle sentit aussitôt les racines de toutes les plantes alentours frémir au contact de son pouvoir. Une liane sortit violemment de terre et alla entourer le coup du fuyard, se nouant solidement pour couper la fuite de l'animal. Ce dernier, comprenant rapidement, hennit de mécontentement mais se tint tranquille pour ne pas s'étrangler. Diya lâcha, tout fière de son premier exploit , et heureuse d'avoir pu sentir le contact de la terre à nouveau :

" C’était moins une ! Un peu plus et nous aurions perdu notre fidèle ami. Cela aurait été compliqué de pousser la carriole vers notre destination."


[plante 2 (sans dégâts) / 20-2 / 18]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Yuurei
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 268
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #3 écrite Mer 5 Aoû 2015 - 15:55

 
La petite Diya semble en bonne santé, bien que la tête encore embrumée. Sa chute n'a visiblement eut aucune conséquence, ce qui a pour effet de rassurer le Rôdeur. La mignonne petite boule de poils lance d'un air encore endormi :


" Qu'est ce qui se passe ?"


Soudainement la petite bestiole semble beaucoup plus réveillée en voyant Yuurei au sol. Sautillant et tournant autour du Rôdeur, celle-ci lui demande d'un air plein d'inquiétudes.


« " Tu ne t'es pas fait mal en tombant ? Qu'est ce qu'il s'est passé ? On peut réparer la roue ?" »


Yuurei riait doucement en se relevant et en enlevant les brindilles et les feuilles qui encombraient ses cheveux et sa tenue puis fini par réponse à son amie, sur un ton amusé.

« Non, rien de grave. La roue a sauté quand sa cale c'est fait la malle. Dès qu'on l'aura retrouvé, Je pourrais remonter la roue.... J'espère que mes bouteilles ne sont pas cassées ! »

Yuurei se tourna pour voir si le cheval était toujours attaché, mais constata que celui-ci avait eut peur et était en train de s'échapper. Rien de bien grave, Hadock fait partie de la famille depuis ça naissance. Une fois qu'il se sentira en sécurité, il s'arrêtera et Yuurei pourra le rattraper.... Dans quelques heures.

Yuurei soupira et avança quand soudainement il vit un spectacle pour le moins étonnant. La petite boule de poil venait d'enfoncer ses pattes dans le sol et une liane venait d'enserrer le cou d'Hadock, sans violence, mais avec fermeté. Hadock manifesta un long hennissement de complainte mais resta tranquille, le temps que Yuurei aille le chercher.

Toute fière la petite boule de poil lança d'un air mignon :


" C'était moins une ! Un peu plus et nous aurions perdu notre fidèle ami. Cela aurait été compliqué de pousser la carriole vers notre destination."


Yuurei ria un peu et allât calmer Hadock tout en lançant à la petite demoiselle, d'un air étonné.

«  Eh bien, joli coup demoiselle. Tu as d'autres talents cachés comme ça ? »

Le Rôdeur souriait et écoutait la réponse de la petite demi-déesse puis se mit en quête de chercher la cale de la roue, sans cette cale, il allait être dur de continuer à avancer et hors de question d'abandonner les caisses d'alcool.



"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Astriel nous fait souvent part de ses pensées en color=#ed1313
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #4 écrite Mer 26 Aoû 2015 - 19:08

L'humain avait rassuré Diya, la certifiant qu'il n’était pas blessé. D'après lui la cale qui retenait la roue du chariot s’était échappée et avait donc causé ce petit incident mais s'ils retrouvaient le bout de bois ils pourraient repartir sans problème. La petite créature fut flattée par le compliment de Yuurei après qu'elle ait réussi à empêcher le destrier de fuir. Ne répondant pas immédiatement elle s'assit et leva la tête pensivement. Amusée elle lança ensuite :


" He bien je ne connais pas encore mes limites actuelles mais je suppose que nous les découvrirons bientôt Yu-Yu."

La demi-déesse bondit sur ses pattes et se mit à chercher le morceau de bois manquant bien qu'elle n'ai aucune idée de la forme que celui ci devait prendre. Bondissant au milieu des touffes d'herbes qui la dépassaient de moitié la petite créature surprit un papillon voletant paresseusement. D'un azur resplendissant ce dernier vint la narguer, allant jusqu'à se poser sur son museau et Diya ne put s’empêcher de le sermonner :

" Allons monsieur papillon, tu vois bien que je n'ai pas le temps de jouer avec toi ! Aide moi plutôt à retrouver le ... la cale ?"

A voix basse la déité ajouta :

" Dis tu sais ce que c'est toi ? Parce que moi pas du tout !"

Quiconque aurait vu cette scène de l’extérieur se serait moqué du dialogue entre la fille de Terra et l'insecte dénué de parole. La demi-déesse oubliait encore couramment que la nature ne lui répondait plus comme autrefois. Le pont qui les reliaient avait été détruit pour son plus grand malheur. Le papillon battit de s'aile, disparaissant derrière un massif floral et Diya bondit dedans en hurlant :

" Attend ! Tu ne m'as pas répondu ! Malpoli !"

Traversant le feuillage moucheté de petite corolles violettes la fille divine se retrouva nez à nez avec une petite créature au pelage gris et à la longue queue fine et rosée. La souris couina avant de lâcher la graine qu'elle rongeait et de disparaître entre deux racines. Ses petits yeux fuyants lancèrent un regard noir à la déité qui s'excusa :

" Pardon petite souris, je ne voulais pas te faire peur, je cherche une cale, un morceau de bois apparemment dont mon ami à vraiment besoin. Tu ne l'aurais pas vu par hasard ?"

Le rongeur lança un long sifflement agressif et s'en alla pour de bon, laissant Diya triste et aussi perdue que lors du début de ses recherches. Revenant vers le chariot la petite boule de poils tomba alors sur une pièce de bois sombre taillée par la main de l'homme, la saisissant dans sa gueule elle courut jusqu'à l'endroit où elle avait laissé Yuurei et s'écria :

" Ch'est cha que tu cherches ?"

Déposant la pièce à terre elle ajouta, honteuse :

" J'aurais dû te demander ce à quoi cela ressemblait, j'aurais peut être eu plus de chance. J'ai l'impression de ne rien connaitre de ce monde, c'est assez frustrant."

Diya afficha une mine boudeuse et contrariée.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Yuurei
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 268
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #5 écrite Ven 28 Aoû 2015 - 15:00

 
Le Rôdeur observe la petite boule de poil s'asseoir et lui répondre d'un air amusé :
" Hé bien je ne connais pas encore mes limites actuelles mais je suppose que nous les découvrirons bientôt Yu-Yu."

Le Rôdeur sourit en entendant ce surnom puis se mit à la recherche de la cale de cette satanée roue. Il n'était pas question de rester ici des décennies après tout. ça ne serait pas mauvais pour l'alcool, mais sans doute pas très bon pour le Rôdeur comme la Demi-Déesse. Yuurei surveillait Diya du coin de l'oeil, histoire de s'assurer qu'il ne lui arrive rien. Il ne fallait pas qu'elle se fasse dévorer par un Cruentur quand même ! Pauvre petite chose.

Le Rôdeur souriait, sensible au côté "mignon" de la créature tandis qu'elle semblait jouer et discuter avec un papillon aux ailes azurées. Peu-être qu'elle comprend les insectes ? Ceci est assez nouveau pour le Rôdeur après tout. L'instant d'après, le papillon s'envole et la Déité plonge dans un massif floral, semblant "chasser" comme le ferait un chaton.

Le Rôdeur cherche toujours cette maudite cale de roue de partout, mais ne trouve rien, pestant un peu après ce mauvais coup du sort. Diya, la petite créature, ramena la cale dans sa gueule, toute fière d'elle et demanda a Yuurei

" Ch'est cha que tu cherches ?"

Puis lâcha la pièce que le Rôdeur ramassa. Avant de lui avouer d'un air honteux
" J'aurais dû te demander ce à quoi cela ressemblait, j'aurais peut être eu plus de chance. J'ai l'impression de ne rien connaitre de ce monde, c'est assez frustrant."

Devant l'air boudeur de la petite Déité, le Rôdeur posa un genou au sol pour se mettre à son niveau et lui répondit, d'un ton amical. Se voulant réconfortant

"Pourquoi ? Tu as tout a découvrir et toutes les merveilles du monde et de la nature à voir. Tu devrais être contente. Personnellement j'aimerais pouvoir encore découvrir pour la première fois les beautés de la Forêt Faste. M'émerveiller devant le Lac des Astres. Ou encore frissonner devant les Ruines de Necra. Il y a beaucoup à voir et c'est une bonne chose. Si tu connaissais déjà tout, alors la vie serait triste, car tu n'aurais plus rien à découvrir."

Yuurei se releva et se dirigea vers la carriole, prenant la cale dans sa main et prenant la roue sur son épaule au passage. Usant de toute sa force disponible, le Rôdeur entreprit de soulever l'essieux pour y caler la roue avant de prendre une pierre et d'enfoncer la cale dans le renforcement prévu à cet effet à coup de caillou.

La roue remise et la cale solidement remboîtée, le Rôdeur contrôle sa caisse. L'alcool a été un peu secoué, mais pas de casses visiblement. Yuurei fit le tour de la carriole pour vérifier que tout était en place avant de monter à son bord. Il se tourna alors vers Diya et lui lança amicalement.

"Tu montes ? On devrait approcher de chez moi d'ici une heure maximum. Je vais faire un petit détour par un chouette endroit, tu me diras ce que tu en penses."

La Route n'était plus très longue, le Rôdeur emmènera Diya vers la cascade proche de chez lui et chez Lilith, ensuite ils entreront chez lui par le Jardin que Lilith a emménagé.



"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Astriel nous fait souvent part de ses pensées en color=#ed1313
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #6 écrite Dim 13 Sep 2015 - 3:31

Quand l'Humain s'abaissa pour rassurer la petite déité, cette dernière cru d'abord qu'il allait se moquer de son ignorance, mais le discours qu'il tint fut tout autre. Les lieux dont il parlait et la façon dont il les décrivait firent rêver la fille de Terra dont les yeux se mirent à briller, captivée. Il avait raison, au lieu de se plaindre elle aurait dû utiliser ce temps perdu pour poser des questions et découvrir tout ce que ce nouveau monde avait à lui offrir. Diya regarda Yuurei réparer la roue de leur charrette. Il devait faire parti de ces Hommes qui avaient entraîné leur force car la tâche ne semblait pas aisée même s'il ne parut pas s'en plaindre. Son invocateur fit ensuite le tour de leur moyen de transport, vérifiant sans doute si aucune autre pièce n’était défectueuse, il ouvrit une caisse dont le contenu était invisible pour la petite créature et un air soulagé prit place sur ses traits. Sans doute était ce quelque chose d'important pour lui, l'enfant divine aurait tout le temps de lui demander plus tard. L'humain se rassit à l'avant, signifiant qu'il était temps de reprendre leur voyage et la fille de Terra se hâta de bondir à son côté. Assise bien droite, la déité ne put retenir son empressement face à la proposition de Yuurei :

" Un chouette endroit ? J'ai hâte de voir ça !"

Repensant aux autres lieux dont il avait parlé plus tôt, Diya ajouta :

" Dis, le Lac des Astres et les Ruines de Nécra, c'est quels genre d'endroit ? On pourra y aller ?"

Puis, de file en aiguille, la boule de poils bicolores continua à parler, ne laissant pas même le temps à son invocateur de lui répondre :

"  Il y à beaucoup d'endroits à visiter sur cette île ? Quelles sont les principales grandes villes ? Y a t il des lieux où la présence des Quatre se ressent encore ?"

Alors que les yeux émeraudes de la créature dévoraient le paysages sylvestre des yeux, elle exprima une dernière fois son entrain :

" J'ai hâte de découvrir ce que ce monde a à offrir !"

Un grand sourire vint illuminer les traits de l'enfant de Terra qui planta son regard curieux dans celui de l'Humain.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Yuurei
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 268
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #7 écrite Dim 13 Sep 2015 - 16:41

Spoiler:
 

 
La Déité semblait intéressée par le "chouette endroit" que le Rôdeur voulait lui montrer. Si elle aime la nature, ce qui ne peut qu'être le cas, elle ne devrait pas être déçu par la cascade qu'il va lui montrer. Elle lui signifiait sa réponse d'un air joyeux, comme à son habitude après avoir bondit à ses côtés.

" Un chouette endroit ? J'ai hâte de voir ça ! "

Le rôdeur eut un sourire et un léger rire devant l'empressement de la Deité, non pas qu'il se moquait d'elle mais Yuurei trouvait sa curiosité et sa bonne humeur naturelle comme quelque chose de mignon. La petite Déité ajouta une petite phrase, suivi d'une autre et toutes deux pleines de questions cachant mal sa curiosité et son empressement à voir le monde où elle vivait.

" Dis, le Lac des Astres et les Ruines de Nécra, c'est quels genres d'endroits ? On pourra y aller ? Il y a beaucoup d'endroits à visiter sur cette île ? Quelles sont les principales grandes villes ? Y a-t'il des lieux où la présence des Quatre se ressent encore ?"

Yuurei regardait la fille de Terra dévorer du regard le paysage autour d'elle avant de plonger ses yeux verts dans les yeux azurés du Rôdeur. Tout dans son comportement rappelait celui d'une enfant heureuse de vivre et pourtant, il s'agissait d'une Déesse ayant déjà vécue bien des vies. La petite boule de poils souriante vint lui donner sa dernière phrase tandis qu'elle dévisageait le Rôdeur.

" J'ai hâte de découvrir ce que ce monde a à offrir !"

Ce fut inconsciemment que Yuurei lui passa la main sur la tête pour lui donner des caresses comme on caresse un animal après avoir détourné le regard vers la route. Dur pour le Rôdeur de faire attention à ce genre de gestes sans doute déplacés envers une divinité alors qu'il n'en a même pas conscience. Souriant tandis qu'il regarde le chemin de terre pour éviter tout accident, Yuurei lui répond d'une voix paisible. Chacune de ses questions aura droit à sa réponse.

"Eh bien le Lac des Astres est un magnifique lac dans une forêt, une merveille à la nuit tombée. Je ne vais pas trop en dire avant que tu ne le vois de toi-même. J'y ai aussi quelques souvenirs personnels, je me souviens y avoir emmener une amie pour une cueillette. Une chasseuse dorée nommée Plume, tu la rencontreras peu-être un jour."

Le rôdeur marqua une pause, les yeux perdu dans le vague avant de continuer ses réponses pour la petite Déité.

" Les Ruines de Nécra sont bien différentes. Nécra était un château, une merveille architecturales et ces ruines sont le témoignage de leur grandeur passée, ainsi que de leur chute. Elles ont été pillées, brulées et abandonnées en l'état. Ce sont des terres désolées qui rappellent que tout n'est pas idyllique dans ce monde. Elles sont belles à leur manière, une beauté triste."  

Une seconde pause et le Rôdeur reprit, ne voulant pas rester sur une note négative.

" Je pense que la Vallée sereine te plairait plus comme endroit, un lieu naturel et calme, paisible et magnifique, comme-ci le temps s'y arrêtait et que rien ne pouvait l'endommager. Sinon bien sur que oui, nous pourrons y aller. Mais avant je dois déposer ma caisse chez moi et rendre cette carriole à mon père à Luh.
Et oui, il y a énormément d'endroits à visiter sur cette ile et en dehors. Lüh est la ville principale et Rorn vient juste ensuite. Pour ce qui est des Dieux, désolé, mais je ne sais pas"


Tandis que Yuurei répondait aux questions de l'adorable petite boule de poils, voilà que la carriole arrive à une intersection. D'un côté, une route encore praticable pour la carriole et de l'autre, une route beaucoup plus étroite, bien que plus éclairée et avec un bruit d'eau au loin dans cette direction. Yuurei arrêta la cariole et mit pied-à-terre, invitant la demi-déesse à faire de même. Tandis qu'il se dirigeait vers le chemin étroit mais paisible, Yuurei lança à la petite créature d'un ton visiblement ravit.

"Nous ne sommes pas loin de l'endroit que je veux te montrer. Vient, c'est à cinq minutes à pied"

Le rôdeur s'engouffrait dans un magnifique chemin champêtre. On dit souvent que les arbres nous empêchent de voir la forêt, cependant pour qui sait passer ces arbres la forêt révèle bien des paysage paradisiaques. Ce fut ainsi, dans un chemin couvert par l'ombre des branches hautement portées par les arbres à travers laquelle l'astre d'Ignis fait filtrer ses rayons que le Rôdeur avançait. Dans un paysage idyllique, Yuurei marchait en compagnie de la petite créature qui découvrait ce nouvel environnement aux mille senteurs, aux mille plantes et aux mille merveilleuses nouveautée pour qui ne s'y est jamais engouffré.

Il faut croire que les grandes forêts ont le don d'attirer les endroits prodigieux, comme les cimes élevées ont celui d'attirer la foudre et c'est précisément la ou le Rôdeur emmène la Demi-Déesse. Un lieu oublié de tous humains à de rares exceptions près. Ce lieu exceptionnel est une cascade donnant sur un petit lac qui s'écoule en rivière. Une cascade dominée par la grandeur des arbres et un lac calme dans un endroit où le temps s'arrête.

Yuurei reste un instant immobile en voyant cet endroit. Le rôdeur vient de se rendre compte qu'ils n'y sont pas seuls. Dans le lac, une femme portant uniquement une longue cape rouge et un curieux masque de cerf semble y prendre son bain, tout en tenant sa longue lance d'une main. Le Rôdeur la regarda un instant, visiblement pas choqué par la présence de cette femme, ni par sa nudité. Yuurei se tourna finalement vers la petite Déité et lui lança simplement.

"Bon je voulais te montrer cet endroit, mais visiblement, nous n'y sommes pas seuls. On y reviendra une fois la 'dame' partie si tu veux."

Yuurei était loin de se douter que la 'dame' l'avait déjà repéré et se dirigeait vers eux dans un silence mortellement parfait.



"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Astriel nous fait souvent part de ses pensées en color=#ed1313
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #8 écrite Lun 14 Sep 2015 - 23:14

Quand l'humain posa sa nain sur la tête de la déité, cette dernière frissonna, comme si le contact ne lui paraissait pas normal. Il fallait dire que Diya n'était plus habituée à tout ceci. La chaleur dégagée par la main de l'humain lui paraissait aussi douce qu'un rayon de soleil printanier. Mais aussi intimidante que celle qui l'avait autrefois jeté dans une cage, la privant de sa liberté. La fille de Terra ne sentait aucune mauvaise intention en Yuurei, aussi resta t elle immobile, savourant la caresse en ronronnant à demi. Son invocateur était concentré sur la route, sans doute craignait il qu'un animal sauvage ne déboule ou qu'une bosse ne leur cause un accident supplémentaire. Sa cargaison devait être bien fragile pour qu'il fasse tant attention et une nouvelle fois la curiosité envahit le petit être dont les oreilles pointaient vers l'homme pour écouter la réponse à toutes ses questions. Ses précisions permirent à la demi-déesse de se faire une meilleure idée des lieux qu'il avait cité plus tôt. Il lui parla même d'une certaine Plume, une chasseuse dorée. Qu’était ce que cela ? Elle connaissait les chasseurs, il y en avait eut de tout temps, mais pourquoi celle-ci était elle dorée ? Quand à son prénom il était encore plus bizarre. Plume. Qui irait s’appeler ainsi ? L'humain parla ensuite d'un autre lieu qui selon lui, plairait d'avantage à la créature divine. Il lui parla également des choses qu'il avait à faire dans les prochains temps et lui apprit le nom des deux grandes villes de l'île. Luh la capitale et Rorn la seconde ville importante. La charrette s'arrêta soudain alors que la déité était plongée dans ses pensées. Yuurei lui indiqua qu'ils était prêts de l'endroit qu'il voulait lui montrer et descendit. Diya bondit à sa suite, amusée :

" Je te suis !"

Les herbes sauvages dépassaient la petite demi-déesse qui devait par moment bondir au dessus pour pouvoir observer les alentours. Sa forme première était parfois bien handicapante mais elle n'aurait changé ce don des Quatre pour rien au monde. De multiples corolles aux parfums étourdissant venait enjoliver le passage forestier où seuls quelques rayons parvenaient à percer. C’était un joli endroit et la boule de poil prit conscience que du bout de ce tunnel lui parvenait la fraîcheur d'un point d'eau. Depuis combien de temps n'avait elle pas vu un lac ou la mer ? Trop longtemps. Une clairière émergea du couvert des arbres, baignant de lumière un lac aux eaux claires où venait s’écouler un majestueuse cascade. Une tâche rouge attira l’œil de la demi-déesse. Une humaine venait rompre la monotonie de l'onde, créant de grands cercles qui venait rider le miroir aussi bleu que le ciel. Dans ses mains une lance pointait la voûte céleste comme si elle désirait la transpercer. Ce n'est que lorsqu'elle comprit que le regard de son invocateur restait fixé sur la femme nue que la fille de Terra grogna à voix basse :

"Pervers."

Se tournant avec, à nouveau, son air boudeur collé au visage la déité écouta à peine ce que l'Humain avait à dire. Les hommes des anciens temps étaient visiblement similaires à ceux d’aujourd’hui. Un bout de chair féminine en vue, et hop ! Ils en oublient leur manière. C’était réellement affligeant. Alors que Diya commençait à s’éloigner, reprenant le chemin de la carriole, elle sentit un danger proche, comme un intuition. Se retournant d'un bond elle aperçue l'inconnue qui avançait, armée, vers Yuurei qui ne semblait pas l'avoir vu. Plantant ses griffes dans la terre meuble l'enfant divine invoqua la force de la terre. Un plaque terreuse se délogea du sol et fut projetée à toute vitesse sur l'humaine qui osait menacer son invocateur.

Lancé de dés :
[1/2] Le sort touche la cible sans gravité, ce n'est que de la terre meuble et des touffes d'herbes grasses.
[3/4] La femme à le temps de prévoir et esquive. 
[5/6] La plaque de terre frôle Yuurei avant d'éclater à coté de la femme.

[Terre 2 / 18-2 => 16.]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
avatar
Ariez


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1937
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #9 écrite Lun 14 Sep 2015 - 23:14

Le membre 'Diya' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé à 6 faces' :


▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
Yuurei
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 268
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #10 écrite Jeu 17 Sep 2015 - 16:48

 
Le Rôdeur regarde la petite divinité faire sa moue boudeuse. Il semblerait que la présence de Lilith en ses lieux l'ai quelque peu gênée. Yuurei se pencha vers la demi-déesse pour lui expliquer. Non il ne matait pas Lilith, il avait juste hésité un instant quand il l'avait reconnu. Yuurei n'était pas vraiment près à assister à cette rencontre entre la petite invocation et la botaniste au caractère plus que bien trempé.

"Oula ! Non, ne t'inquiète pas, je ne risque pas de la mater. Ce n'est pas du tout mon genre de faire ça ... Et puis elle pourrait être ma mère aussi. Sans compter qu'avec son caractère, je plains celui qui..."

Arrêté en plein milieu de sa phrase par une plaque de terre que la petite divinité vient de projeter et qui a frolé la joue du Rôdeur, Yuurei restât coi. Plutôt efficace comme moyen d'arrêter net une conversation. Yuurei se retourna pour voir ou la plaque se dirigeait et ne vit que celle-ci éclatée au sol et la végétation environnante tremblant encore suite à l'impact.

L'action avait été trop rapide pour que le Rôdeur ne le vît, mais lorsque la plaque toucha le sol, Lilith s'engouffra dans la végétation, disparaissant derrière un arbre non sans jeter un regard noir à la petite enfant de Terra qui vient de l'attaquer.

Le temps de souffler un instant suite aux évenements qui viennent de se produire, Yuurei se retourne ensuite vers la petite Diya et lui demande d'un air surpris sans pour autant avoir de traces d'agressivité ou de colère dans la voix.

"Mais ... pourquoi tu as fait ça ?"  

Tandis que la petite créature répond, ou non. Une ombre réapparait derrière le Rôdeur. Silhouette féminine déjà vue auparavant visiblement Lilith se tien juste derrière lui et d'une voix glaciale venant d'une femme vexée, elle lance sa sentence.  

"Tu plains celui qui fera quoi ... ?"

Spoiler:
 

Le Rôdeur pâlit en entendant la voix derrière lui qu'il reconnait et se retourne pour voir Lilith habillée, l'air enervé et les bras croisés devant elle. Avant qu'il n'ai le temps de dire un mot, la botaniste lui lance sur le même ton que l'instant d'avant, ne regardant même pas la petite Diya :

"C'est qui la petite boule de nerf qui t'accompagne ? Et où est Sylvecroc ?"

Un instant d'hésitation, visiblement le Rôdeur n'a pas envie d'attiser encore plus le mauvais caractère de la femme devant eux. Yuurei fini par dire calmement à la demoiselle, montrant la demi-déité de la main d'un geste amical.

"Heuu sylvecroc... on va en discuter à la maison, ok ? Mais il est libre si c'est ce que tu veux savoir. Je te présente Diya. C'est aussi une enfant de Terra qui a choisi de m'accompagner en même temps que Sylvecroc. C'est une longue histoire."

Lilith haussa les épaules et se dirigea vers le petit chemin menant vers la carriole sans dire un mot. Le Rôdeur se tourna vers Diya et l'invita à faire de même avant de lui confier.

"Bon, on va aller chez moi, j'espère que l'endroit te plaira si tu veux venir. Et désolé pour la rencontre, j'aurais aimé qu'elle se passe dans d'autres circonstances."

Le rôdeur se dirigeait vers la carriole se disant bien qu'ils iraient vers la maison, poser tout ce qu'il devait déposer. Ensuite, ils pourront aller vivre des aventures ou bon leur semble.



"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Astriel nous fait souvent part de ses pensées en color=#ed1313
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #11 écrite Jeu 17 Sep 2015 - 21:20

Le rôdeur avait tenté de s'expliquer au moment où la jeune demi-déesse avait remarqué l'Humaine, la rendant sourde à ses mots. La parade l'avait empêché de terminer sa phrase, ratant de peu sa cible. Diya pesta tandis que son poil se hérissait, la faisant presque doubler de volume. Qui était elle pour oser s'en prendre à son invocateur ?! La femme avait disparut derrière les arbrisseaux couverts de végétations qui bordaient l'entrée de la clairière, et la petite boule poil se tendit malgré la question de Yuurei. Il ne l'avait pas vu, cela laissait entendre qu'il ne s'en était pas méfié. Peut être n’était elle pas un danger ? Ce raisonnement n’empêcha pas la fille de Terra de rester sur ses gardes, prête à invoquer des ronces aux épines bien plus acérées que la lame d'une épée sortant de chez le meilleur forgeron. Diya commença un semblant de réponse avant d'être coupée par l'apparition de la femme aux coté de l'Humain :

" Elle ..."

L'inconnue, à présent vêtue, lui faisait penser aux anciennes tribune qui avaient peuplé sa montagnes, les toutes premières. Sa façon de se mouvoir en silence, le respect pour la nature émanant de son être. Druidesse, Chamane, Prêtresse, bien des noms lui virent à l'esprit. Mais s'ils avaient tous en communs une vie en harmonie avec leur environnement et une bonne connaissance de celui-ci, ils étaient également de redoutables combattants capables de se défendre seul pour la plupart. La femme parait agacée, outrée d'une phrase précédemment entendue, elle interroge l'homme sans une once de douceur. Diya comprend aussitôt que ces deux là se connaissent depuis bien plus longtemps qu'elle ne l'aurait cru et la disparition de la tension fait retomber son poil bicolore. La femme, portant deux bois sur sa chevelure emmêlée, l'ignore totalement, se concentrant sur l'humain. Elle évoque un nom qui ne lui est pas étranger. Sylvecroc. Le fils de Terra qu'elle avait rencontré le jour de sa libération. Un autre nom perça soudain sa mémoire, l'humain avait parlé d'une certaine Lilith de la Forêt Faste à qui il devait rendre quelque chose. Ce devait être elle.

Son invocateur la désigna de la main en la présentant et la déité fit une légère révérence, d'avantage pour ne pas insulter l'humain que pour faire plaisir à cette femme au fort mauvais caractère. Aussitôt que Yuurei eut parlé du fils de Terra et de sa liberté malgré son absence, l'humaine perdit tout intérêt pour la conversation qui avait été reportée et s'engagea sur le chemin par lequel ils étaient venus. Yuurei s'excusa pour les circonstances de leur rencontres et l'invita à le suivre vers le lieu où il habitait. Sur le chemin, la demi-déesse le questionna, n'hésitant plus sur la nomination de la femme :

" Cette Lilith, c'est une sorte d'Ermite ? Il doit forcément y avoir, dans ce monde aussi, des Humains qui préfèrent vivre au contact de la nature et de ses bienfaits plutôt que dans les villes, je me trompe ?"

Laissant sa langue se délier, la déité ajouta :

" Quel lien entretenait elle avec Sylvecroc avant qu'il ne regagne sa cellule ? Elle semble lui accorder une grande importance. Bien plus qu'à toi."

Ricanant, la fille de Terra accéléra le pas pour se placer à la hauteur de son invocateur. Elle ne quittait pas du regard le tissus rouge dont la femme était enveloppé, comme si elle craignait que cette dernière se retourne et ne pointe sa lance sur eux. Il était certain qu'elle ne la louperait pas une deuxième fois.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Yuurei
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 268
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #12 écrite Ven 18 Sep 2015 - 15:46


La maison dans la forêt.

 
Tandis que le Rôdeur se dirige vers la carriole avec la petite Diya, celle-ci lui pose quelques questions sur la femme qui les accompagne.
" Cette Lilith, c'est une sorte d'Ermite ? Il doit forcément y avoir, dans ce monde aussi, des Humains qui préfèrent vivre au contact de la nature et de ses bienfaits plutôt que dans les villes, je me trompe ?"

Yuurei se tourne vers la petite Déité et lui répond simplement, en entendant la fin de sa phrase, après tout ce n'est pas que le cas de la botaniste.
"C'est aussi mon cas, je passe mon temps dans cette forêt plutôt que dans les villes. J'y ai mon chez moi, ici.  Lilith est plus accès sur la Botanique, médecine par les plantes et autres trucs du genre. Je ne sais pas s'il y a un nom spécifique pour ça dans l'Ancien Monde. Mais oui, elle vit aussi en harmonie avec la nature."

la petite Déité continue ses interrogations sur Lilith, visiblement curieuse de ce qu'elle est ainsi que de son lien avec Sylvecroc qui doit bientôt avoir fini de raccompagner la bibliothécaire aux cheveux roses et au caractère aussi invivable que Lilith. A croire que le Rôdeur les collectionne, en y repensant.
" Quel lien entretenait elle avec Sylvecroc avant qu'il ne regagne sa cellule ? Elle semble lui accorder une grande importance. Bien plus qu'à toi."

Yuurei soupira en répondant à cette question, Sylvecroc et Lilith est une histoire qu'il a tellement entendu qu'il pourrait la raconter de tête.
"Sylvecroc était son invocation et son meilleur ami, il est retourné dans sa cellule le jour ou elle a eut une attaque cardiaque. Elle est morte quelques minutes et leur lien c'est brisé. Elle n'a plus eut l'énergie nécessaire pour le délivrer une seconde fois ensuite, c'est pour ça que je m'en suis occupé."

Sans même se retourner et à la seconde ou Yuurei fini sa phrase, Lilith reprend de plus belle.
"Et elle ne préfère pas Sylvecrocs et apprécierait que la boule de poils - Elle s'appelle Diya ! - ne tire pas de conclusions hâtives !"

Les deux compères, précédé de la botaniste au caractère un peu trop bien trempé, arrivent bientôt face à la carriole et son attelage qui broute tranquillement l'herbe de la Forêt Faste. Yuurei invite Diya a monter dans la carriole tandis que Lilith prend place à l'arrière et s'installe à côté des caisses. La Botaniste toise les caisses du regard et soupir en disant un seul mot, un nom, avec une pointe d'agacement dans la voix.

"Oghren...."

Le chemin commence dans ce petit chemin champêtre rappelant le début de la saison d'Automne. Un chemin relativement facile d'accès et recouvert des feuilles tombées au changement de saison. Ce chemin menant dans une forêt un peu plus dense dont s'échappe au loin de la fumée. Une fumée blanche et fine rappelant un feu de cheminé.

Bientôt le cheval arrive en visu de l'origine de cette fumée. Une belle habitation construite sous un arbre et abritant derrière elle un immense jardin composé de milles et une plantes exotiques, dont la plupart ne sont pas originaires de cette forêt. Beaucoup de personnes pensent que vivre dans la forêt signifie vivre dans une grotte de pierre, à même le sol et survivre difficilement. Ces gens là ont tord, on peut parfaitement vivre loin des villes... Et vivre bien dans une belle maison comme tout être civilisé.

Beaucoup de légumes poussent derrière également, de quoi sustenter plusieures personnes pendant l'hivers et le tout est délimité par une barrière pour éviter que les animaux sauvages ne viennent tout saccager. Cependant un détail vient entaché cette vision, la barrière est brisée à un endroit et il semblerait qu'une créature assez massive ai visité certaines parties du jardin. Sans doute un Oboro adulte ou un jeune Goliath.



"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Astriel nous fait souvent part de ses pensées en color=#ed1313
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #13 écrite Mar 22 Sep 2015 - 0:42

Yuurei lui expliqua que lui aussi vivait principalement hors des villes. Ce n’était pas plus mal, car la petite déesse préférait le chant de la nature aux voix des hommes. Il confirma également ses doutes sur la femme, confirmant ce qu'elle avait deviné. La déité hocha vivement sa bouille joufflue en continuant de trottiner. Écoutant ensuite l'histoire qui liait Sylvecroc à Lilith la déité se mit à espérer pouvoir elle aussi être considérée comme une amie de grande valeur un jour. Après tout c’était l'idéal pour un humain et son invocation même si cela arrivait plus rarement qu'on pouvait le croire. La Chaman lui lança une pique, coupée par Yuurei quand à son identité, lui demandant plus ou moins de se mêler de ses affaires. Décidément Diya avait du mal à voir du charme en cette Humaine un peu trop énervée. Quelques répliques la démangeaient, elle avait envie d’embêter cette femme pour lui faire regretter sa mauvaise humeur. Arrivé à leur moyen de transport Diya bondit habilement aux cotés de l'Humain, laissant la femme à l'arrière, dévoiler le contenu de la caisse. Observant les bouteille au verre lisse l'enfant de Terra en déduit qu'il devait s'agir d'un bon alcool. En attendant un nom inconnu la fille divine se tourna immédiatement vers Yuurei et demanda, curieuse :

" Qui est ce ?"

Ses grands yeux verdoyant restèrent fixé sur l'homme tandis que la carriole se dirigeait tranquillement au travers de la végétations parée de ses couleurs automnales. La demi-déesse regardait les feuilles chatoyantes se balancer au grès du vent, mourant d'envie de sauter à terre et de les faire voleter. Se sermonnant mentalement pour ne pas montrer son coté enfantin à cette Humaine qu'elle n’appréciait pour l'instant pas, la déité se focalisa sur la maison couverte de plantes qui se dessinait à l'horizon, au milieu de ce qui semblait être un jardin plutôt bien fourni. Pétillant de jalousie, la fille de Terra e retint de demander a qui appartenait ce merveilleux endroit, se rappelant que Yuurei avait mentionné la façon dont vivait Lilith plus tôt. Tout ceci était sans doute à elle. Diya grimaça, boudant d'avance qu'on lui refuse l'accès à ce micro paradis. Sentant Yuurei se tendre elle lui offrit un regard interrogatif avant de suivre la direction de son inquiétude. Une barrière mal en point témoignait du passage d'un animal imposant. La déité repéra les légumes gourmands, c’était sans doute cela qui avait attiré la création des Quatre. Comment se refuser un tel festin ? 

Bondissant à terre avant que la charrette ne s'arrête la fille divine se dirigea droit vers le lieu. Elle craignait que Yuurei ou Lilith ne cherche a abattre le fautif quand elle pouvait tout simplement le faire fuir. Disparaissant au milieu des tiges et larges feuilles la petite boule de poils tomba bientôt nez à nez avec un gros animal touffu dont les petits yeux curieux se tournèrent vers elle dès son arrivée. Agitant les oreilles tout en cherchant à le raisonner Diya lui lança :

" Ceci ne t'appartiens pas habitant de la forêt, tu ne dois pas y toucher."

La bête grogna et fendit l'air de sa grosse patte pleine de griffes, loupant de peu la déité qui montra les dents en ajoutant, moins gentille :

" Si tu ne pars pas de ton plein grès je te chasserais moi même et ce sans aucune douceur !"

Le jeune Goliath étouffa un grondement de mécontentement, il n’était visiblement pas motivé pour défendre son butin et disparu dans la forêt en brisant un autre pan de la barrière. Soupirant Diya décida qu'elle devrait aider à réparer les dégâts de tout ceci, un combat dans ce merveilleux jardin aurait ruiné des années de travail aussi la demi-déesse était elle satisfaite de cette issue. Inspirant profondément elle lança la procédure de métamorphose. Sectionnant des critères différents de la première fois, l'enfant de Terra opta pour une apparence infantile qui lui permettait de garder toute son énergie et son habileté tout en lui offrant des capacités humaines. Ne se départissant ni de ses yeux émeraudes ni de son style de tenue préféré, elle se relevé avec grâce. Ses manches tombaient sur ses mains, masquant ses bras fin et des oreilles animales accompagnées d'une queue aussi immaculé que ses longs cheveux légèrement ondulés venaient rappeler qu'elle n’était pas Humaine. Ramassant les légumes qui avaient été abîmés elle se dirigea vers son invocateur en trottinant. Arrivée devant lui elle se sentis honteuse et déclarant, triste :

" Je n'ai pas pu sauver ceux ci, mais le fautif s'est enfuis et ne reviendra sans doute pas."

Plongeant ses yeux dans ceux de Lilith elle reprit contenance et lui lança avec sérieux :

" C'est un magnifique jardin que vous avez là et si vous le permettez j'aimerais mettre à jours mes connaissances, moi qui fut autrefois la créatrice de nombre des plantes qui poussent ici. Je ferais ce qu'il faudra pour obtenir votre accord."
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Yuurei
avatar
Membres


▼Afficher le Profil▼
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 268
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #14 écrite Mar 22 Sep 2015 - 21:42

 
Le Rodeur regarde la petite Diya sauter de la carriole et aller vers le jardin. Yuurei descend aussi pour suivre la petite invocation qui semble curieuse de voir les dégats. Yuurei est plus rétissant à cette idée, si c'est un goliath, ou pire plusieurs, elle risque de se faire tuer. Le Rôdeur n'avait pas le choix et se preparait déjà à un combat sur le bas de sa porte tandis que Lilith prennait rapidement quelques fioles dans sa besace.

Ce qui devait arriver arriva et la petite Diya était face à face avec  un jeune Goliath quand Yuurei arriva. Le Rôdeur reste coi un instant en voyant la petite créature tenter de discuter avec l'animal tandis qu'il essayait de s'approcher doucement.
" Ceci ne t'appartiens pas habitant de la forêt, tu ne dois pas y toucher."


Un violent coup de griffe venant du puissant bien que jeune Goliath pour tenter de la lacerer fut la seule réponse qu'elle put obtenir et le Rôdeur sorti son épée en quatrièmpe vitesse pour foncer sur la bestiole avant qu'elle ne la blesse. Lilith, quand à elle, se préparait à lancer une de ses fioles vers l'animal. Concentrée sur la bestiole, la petite diya n'a pas vu le Rôdeur charger et a lancé une derniere tirade au Goliath, comme s'il comprenait se quelle disait.
" Si tu ne pars pas de ton plein grès je te chasserais moi même et ce sans aucune douceur !"


Après avoir fuit, non sans avoir grogner son mecontentement avant et defoncé un autre morceau de barriere qui allait donner des heures de travail en plus au Rôdeur, le Goliath disparu de nouveau dans sa foret. Le Rôdeur s'approche de la petite Déité quand soudaiement une chose etrange se produisit. La petite boule de poil venait de se transformer en enfant sous les yeux ébahits de Yuurei qui en restait bouche-bé. La petite demoiselle se plaça devant le Rôdeur et lui dit, d'un ton à demi-honteuse après avoir réussi son tour de magie.
" Je n'ai pas pu sauver ceux ci, mais le fautif s'est enfuit et ne reviendra sans doute pas."


La petite Fille-Déesse lança ensuite à Lilith, qui ne semblait pas vraiment surprise par ce sort, bien qu'amusée par la forme humaine choisie.
" C'est un magnifique jardin que vous avez là et si vous le permettez j'aimerais mettre à jours mes connaissances, moi qui fut autrefois la créatrice de nombre des plantes qui poussent ici. Je ferais ce qu'il faudra pour obtenir votre accord."


La Shaman lança simplement, le sourire au lèvres, avant de prendre un ton plus serieux, presque menaçant, pour lui répondre. Lilith ne connaissait pas encore Diya mais connaissait beaucoup d'invocations. Visiblement elle etait méfiante envers la jeune invocation.
" Une enfant, hein ? Voila qui va s'avéré plus amusant que prévu. Les gens ne savent pas dire non aux enfants. Pour répondre à ta question, tu as libre accès au Jardin, comme à la maison. Je ne suis pas seule décisionnaire ici et Je doute que ton invocateur te mette à la porte ou t'interdise grand chose, forme de petite fille ou non. Evite juste de le prendre pour la bonne poire."

Yuurei lui, regardait avec des yeux ronds la demoiselle, tandis que Lilith s'eloignait vers la porte, la laissant grande ouverte tandis qu'elle rentrait dans la maison. Finalement Yuurei posa la question à Diya, plein de curiosité sur la chose qu'il venait de voir tandis qu'ils se dirigeaient vers la maison.

"Mais comment tu as ? Mais C'etait une petite boule de poil et la c'est .. Mais comment tu fais ça ?"




"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Astriel nous fait souvent part de ses pensées en color=#ed1313
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #15 écrite Dim 27 Sep 2015 - 21:38

L'humain semblait en état de choc, comme s'il ne la reconnaissait pas. Penchant la tête de coté, intriguée, la demi-déesse s'avança d'avantage vers Yuurei mais ce fut Lilith qui lui répondit en premier. Un petit sourire étirait ses lèvres et Diya ne savait s'il était sincère ou moqueur mais lorsqu'elle déclara que les Humains ne savaient pas dire non aux enfants, une étincelle alluma les yeux de l'enfant. Elle en avait parfaitement conscience, les apparences fragiles et mignonnes laissaient les méfiances humaines de coté, lui offrait plus d'accès à la gentillesse et à l'amusement que si elle avait choisit une apparence plus âgée. Quand la femme lui conseilla de ne pas utiliser son ami en le manipulant, d'une certaine façon, la déité ne put se retenir de lui lancer :

" N'oublie pas Humaine que j'ai l'âge d'être ton arrière arrière arrière grand mère, voir bien plus. J'ai beau choisir une apparence enfantine car c'est ce qui me correspond le plus je n'ai absolument pas besoin de cela pour obtenir ce que je veux. Et je trouve tout a fait inapproprié d'user de tels artifices pour envoûter les Humains. Je préfère obtenir les choses par mérite que par tromperie ou tricherie."

Perdant son sérieux l'enfant laissa la femme disparaître dans l'encadrement de la porte, laissant cette dernière ouverte. Yuurei se mit alors à bégayer et la déité ne put s’empêcher d’éclater de rire devant son désarrois. Amusée et les yeux pétillant de joie, la demi-déesse lui expliqua alors :

" Les enfant des Quatre sont capable de prendre n'importe quelle forme, qu'elle soit humaine ou animale, voir même végétale, même si je n'en vois pas trop l’intérêt ! Ressaisis toi Yuu Yuu !"

Désignant l’intérieur d'un geste élégant de la main, Diya déclara alors, pour permettre à l'homme de retrouver une contenance :

" Et si tu me faisais visiter cette jolie maison ?"

La fille de Terra n'avait plus l'habitude de cette apparence, mais la retrouver était comme revenir des années en arrière. Mélancolique et curieuse à la fois l'enfant dansait d'un pied sur l'autre, testant la souplesse de ses orteils puis faisant un tour sur elle même pour savourer son équilibre si fragile. Chaque sensation nouvelle était acceptée comme une chance. Le vent qui jouait dans ses cheveux, la terre meuble sous ses pieds et les brins d'herbes chatouillant ses chevilles. La divinité se sentait revivre et sa joie de vivre la faisait rayonner tandis qu'elle dévorait des yeux chaque plante, chaque détail de son environnement en attendant que Yuurei se dirige vers l’intérieur.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #16 écrite 

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

Explorations Forestières et Découvertes Botaniques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» the mysterious explorations of Jasper Morello
» Les plus grandes découvertes sont parfois le fruit du hasard. [pv: Alexander / Erwin]
» Explorations archeologiques, en Haiti
» [bureau d'Ambre] Découvertes fâcheuses (pv Ange et Carna)
» Quatrième chapitre ; Course poursuite, découvertes et drames.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: Les Landes Luxuriantes Nord-