Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir Meiro fuuchiuse
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Meiro fuuchiuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

Aventure #1 écrite Jeu 30 Jan - 17:55

I) Identité.
Nom: Fuuchiuse
Prénom: Meiro
Sexe: Féminin
Age/date de naissance: 20 ans

II) Physique
Meiro est une femme séduisante, qui sait user de ses charmes.
Elle a un regard franc, profond, pétillant, plein de malice, noirs comme l’ébène qui prennent une teinte d'un gris argent presque blanc sous la lumière de la lune, rehaussés de longs cils légèrement fournis et surmontés par des sourcils noirs, fins et bien dessinés. Elle a un petit nez fin, droit et fier, des pommettes saillantes légèrement rosées et une bouche aux lèvres, bien dessinées, pulpeuses, suave, tentantes.
Son visage en triangle au teint et à la douceur de la pêche est encadrée par de longs cheveux noirs, fins, doux, soyeux, légèrement bouclés, toujours attachés en une demi-queue de cheval haute faite à la va vite pour le côté pratique lors des combats et dont de nombreuses mèches rebelles s'échappent donnant un effet totalement décoiffé. Ces derniers finissent (soit dit en passant) toujours en bataille au bout de quelques minutes voir quelques heures lorsqu'elle ne fait rien.

Elle a des épaules fines, surmontées par un cou fin et gracieux, une poitrine bien fournit, une chute de reins fort charmantes et sensuelle, mise en avant grâce à un ventre plat et marqué par des années d'entrainement. Elle a un fessier musclés, des jambes longues et fines, ainsi que des pieds de taille moyenne.

De manière générale, Meiro ressemble à une poupée de porcelaine à la beauté envoutante. Elle porte pour la majorité de son temps un bustier noir, un short court noir auquel pend une ceinture noire pourvu d'une multitude de pochettes et des bottes à talon plats noires. Autour de son cou se trouve toujours sa chaîne en argent à laquelle pend un petit médaillon sur lequel est gravé son portrait et sa date de naissance, ainsi qu'une écharpe noire (Une écharpe qui avait appartenu à sa mère). Elle a toujours les gants que portait son père lors de ses missions sur elle. Elle porte une longue cape noire à capuche en laine, chaude, grâce à laquelle elle cache de temps à autre son visage.

III) Caractère
Son caractère :
Meiro est une femme qui peut avoir deux personnalités. Elle peut être douce et agréable, mais la majeure partie du temps, elle tue sans scrupule et n'hésite pas à aller jusqu'à torturer ses victimes avec un plaisir malsain. Elle n'a que très peu (pour ne pas dire aucun) d'amis.

C'est une femme qui aime qu'on lui accorde ce qu'elle veut tout de suite sans faire de chichi. Elle s'ennuie facilement et s'évertue dans ces moments-là à tuer en prenant tout son temps. Elle prend plaisir à découvrir le monde mais, elle hait les hommes, ces êtres imparfaits qu'il faut selon elle, purifier. Elle aime laisser la vie à ceux qui selon elle le mérite, mais très peu sont là pour en témoigner.

Tout ce qui la contrarie peut la mettre dans une fureur noire. Elle peut se définir par moment fort manipulatrice et enjôleuse pour atteindre ses buts.

Meiro est tout de même une femme dont l'honneur lui a été inculqué depuis sa plus tendre enfance. Elle le respecte et ne saurais y renoncer.

Comme tout être, elle a une faiblesse déconcertante. Elle apprécie plus que tous les hommes forts et musclés et tout Homme se montrant plus fort qu'elle gagnera son respect éternellement.

Vous l'aurez compris, sous ses airs de petit ange, Meiro est un véritable démon qui aime faire valoir la loi du plus fort.

NOUVEAU:
Apres certains RP : Meiro à regagné une part de son humanité et ce lie beaucoup plus facilement aux autres. C'est entre guillemet en lien avec sa rencontre avec Dagnir puisque c'est à peu près à cette période qu'elle devînt plus sociable.

Ses passions/loisirs :
Meiro n’a qu’une seule passion (Spoiler : CF son passé), celle de torturer puis de tuer.

Ses goût :
Meiro adore les choses sucrées, douces et les objets décoratifs. Elle aime tuer ses victimes lentement en les torturant.

Des tics et des tocs :
Lorsqu’elle est indécise, elle mordille sa lèvre inférieure. Lorsqu’elle s’impatiente ou qu’elle est agacée, elle craque ses doigts (afin de pouvoir en découdre si besoin). Lorsqu’elle est vexée, elle boude. Lorsqu’elle s’ennuie, elle joue avec ses mèches de cheveux, ou tue.

Atouts et handicaps:
Endurante, douée au tir à l'arc, ou encore au maniement de l'épée, douée en combat rapproché, Meiro n'a que peu de point faible lorsqu'il s'agit de combat. Pourtant, Meiro ne regrette qu'une chose : ne pas être née homme et ne pas avoir leur force. Plutôt faible, malgré des entraînements intensifs, elle n'arrive pas à devenir aussi puissante qu'elle le souhaite. Elle a tout de même réussit à compenser cela grâce à son agilité.

Si Meiro ne saurait négocier quoi que ce soit, elle sait, au contraire, user de ses charmes comme il se doit. Très bonne actrice, elle est plutôt douée pour mentir. Mais pour ce qui est de ses principaux points faibles, elle n'a pas le sens de l'orientation et peu s'avéré être une vraie tête en l'air, si elle juge l'information peu importante.

Phobies :
Meiro est claustrophobe.

IV) Vie
Famille:
Meiro n’a aucune famille.

Histoire :

Une enfant née dans l’amour


Meiro est née il y a de cela 20 ans. Elle a vécu une enfance difficile. Née dans une famille d'assassin, elle fut entraînée dès son plus jeune âge au meurtre, de quelque nature que ce soit. Meiro était la fierté de la famille. Douée de nature, elle leur offrit des résultats plus qu'impressionnant. Ses deux frères étaient affreusement jaloux, mais l'aimaient tout de même et sa soeur jumelle était très fière d'elle, l'encourageant sans arrêt. Si pour certains, cela aurait paru fort difficile, Meiro, elle, s'en accommoda parfaitement. Et bien qu'elle cachait une passion certaine pour la médecine et la beauté de la nature, pour faire plaisir à sa famille, elle aurait été prête à déplacer des montagnes. Sa mère était la femme la plus aimante qu'elle connaissait et son père le meilleur modèle que l'on puisse avoir. Là où l'une était belle, douce et aimante, l'autre était un modèle de puissance et d'honneur, mais surtout, il les protégeait. Il étaient un modèle pour le village, le chef. Un village d'assassin, bien entendu. À cette époque, ils existaient encore, bien que ce genre de lieu se comptaient sur les doigts de la main. À cette époque...


Une adolescente détruite.


Pour ses 16 ans, Meiro reçut son premier travail, ce qui était un honneur pour la jeune fille. La première mission était d'ordinaire effectuée à l'âge de 18 ans. De plus, elle n'avait jamais été plus loin que dans la petite forêt qui bordait le village, si bien qu'elle était heureuse de pouvoir voir « l'ailleurs ». Meiro eut du mal à achever sa victime. C'était la première. Ou du moins c'était le premier homme. Elle avait eu pitié de ce pauvre être qui n'avait même pas été capable de la toucher. Elle avait mis 4 jours. 2 pour le trouver, 1 à le pister, attendant le moment idéal et le dernier à rentrer. Ce qui était relativement court. Alors qu'elle avait effectué le trajet du retour le sourire aux lèvres, fière d'elle, les portes du village légèrement entre-ouverte ne lui présagèrent rien de bien et son sourire disparut.

Elle se déplaça furtivement jusqu'à l'ouverture, où elle découvrit les gardes éventrés. Puis elle regarda plus loin et découvrit là un véritable massacre. Les villageois, ses amis, gisaient dans leur sang. D'un simple coup d'oeil, elle avait remarqué que le sang était frais. Le massacre avait eu lieu il y a peu. Elle détourna le regard et sans un mot, sans une larme, elle courut plus rapidement que jamais, tête baissée jusqu'à la maison familiale.

- « Père ? » Avait-elle appelé en arrivant chez elle. « Mère ? Lania ? Marcus ? Vélos ? Vous êtes là ? »

Les mains de Meiro se mirent subitement à trembler et son cœur se serra, lorsqu’aucune réponse ne lui parvint. Elle entra, lentement, pour découvrir le spectacle qu’elle redoutait tant. Ses frères et sœurs gisaient dans le salon. Les murs avaient été repeints de leur sang… Ç’avait été une boucherie… Elle s’approcha d’eux, tremblante. Une larme coula le long de sa joue, formant un léger sillon. La première larme qu’elle sentit couler, de toute sa vie. Étonnée, elle l’attrapa du bout de doigts et la regarda un instant, puis, elle s’agenouilla et passa une main sur la joue de sa sœur.

- « Non… Ils n’avaient pas le droit… » Souffla-t-elle, le visage légèrement déformé par la tristesse. « Ils n’avaient pas le droit de te faire ça… Ils n’avaient pas le doit de te toucher… Toi, ma si faible et pourtant si chère à mon cœur petite sœur… »

Elle se releva doucement et se dirigea vers la chambre de ses parents, une peine et une rage indescriptible déformant son visage. Elle s’approcha de leur lit et découvrit un père égorgé et une mère éventrée. Mais chose étrange, elle se rendit compte que sa mère était vivante.

- « Maman ? » S’exclama-t-elle un espoir l’étreignant soudain. Elle la prit dans ses bras, la tenant doucement, tendrement.
- « Meiro » Murmura-t-elle, d’une voix faible au souffle roque, en esquissant un maigre sourire. « Vit, aime mais surtout haït, ma fille, tu découvres aujourd’hui le monde tel qu’il est réellement… »

Ce fut sur ses mot qu’elle rendit son dernier souffle. La jeune fille cria, pleura, vidant toute sa tristesse, mais le destin en avait décidé ainsi, elle serait à jamais seule.


Une adulte au passé sanglant


Elle resta la durant 2 jours, sans manger ni boire, ce qui ne l'avait pas dérangée, étant entraînée à cela. Elle avait rassemblé les corps décédés et n'avait plus bougé ensuite, prostrée sur elle-même, dans un état second. Deux jours plus tard, ce fut l'odeur nauséabonde et les corps en putréfactions qui la réveillèrent de sa léthargie. Elle s'attela à la tâche, creusant des trous afin d'enterrer les cadavres des seuls êtres qu'elle avait connu. Durant un an, elle s'évertua à ramener, seule, le village à l'état dans lequel il était à l'origine, cherchant à retrouver un semblant de son passé. Elle lava les murs de chaque coin de rue, ramena en état chaque petite allée et s'occupa de chaque petit bosquet. Une fois cela fait, elle s'entraîna sans relâche, rendant ses techniques de combat toujours meilleures, sans cesse plus proches de la perfection. Elle a étudié la médecine et fabriqué elle-même ses armes. Elle affectionne particulièrement sa faux, qui lui inspire la déesse de la mort que son peuple avait pour principal dieu, d'après les livres qu'elle avait pu lire.

Elle ne connaît rien du monde, ne connaît pas ce qui l'entoure. Monstre, invocation, désert, glace, mer, ville... Tout cela, elle ne le connait pas. Seul les livres étaient là pour lui en parler. Elle aura tout à découvrir, mais surtout, le monde allait devoir faire avec elle. Elle ne pourrait rester ignorée bien longtemps, cela est une certitude. Car si elle avait eu un passé sanglant, elle aurait un futur pire encore.

Aujourd'hui elle fête ses 20 ans. Et Meiro a pris une grande décision...


V) Autres

Métier : Assassin.
Signes particuliers: 3 piercing à l’arcade et 3 piercings.
Elle possède : Un carquois de cuir noir dans lequel se trouvent 8 flèches, dont 2 avec un embout assez spécial, (avec de nombreux petits crochets, semblables à des hameçons, faisant qu’on ne peut retirer la flèche sans arracher des lambeaux de chaire et de peau). Un katana finement ouvragé par ses soins et une faux qui lui donne un air de déesse de la mort.
Rêve, ambition: Vengeance, destruction, purification.

VI) Hors Jeu

Comment avez-vous découvert ce forum? J'étais sur l'ancien site
Comment trouvez-vous l'intrigue de ce forum? No comment
Comment trouvez-vous le design de ce forum? Toujours aussi cool <3 .
Avez-vous lu le règlement? [Validé par le loup bleu]
Avez-vous vu le tchat? Oui
Savez-vous comment voter pour le forum? Oui

Avez-vous déjà vu… ? Hihi
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Ariez
Ariez
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 1824
Double Compte : Aucun.
Liens vers la fiche :
Métier : Armurière
Invocation(s) : Vaea, Mercor
Inventaire :
  • Cape d'invisibilité
  • Mémorium
  • Cristal de mana
  • Sac sans fond
  • Deux pierres de télépathie
  • Une épée à la lame noire
  • 1000 T

Sorts : Tous les pouvoirs. =D
Inventaire▲

Aventure #2 écrite Jeu 30 Jan - 19:24

Contente de te revoir parmi nous pour de bon =)

Je peux enfin te valider !
BON JEU
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
http://arcane.forumactif.fr
 

Meiro fuuchiuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Meiro fuuchiuse
» Madame Meiro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Section RP :: Présentations :: Présentation des humains :: Fiches Fantômes des Humains-