Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir [Quête] Cuit, cuit, le chant du Sylvebec - Page 2
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Quête] Cuit, cuit, le chant du Sylvebec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: [Quête] Cuit, cuit, le chant du Sylvebec   Ven 2 Jan - 23:18

Ephy grogne doucement en voyant que sont approche eut été trop bruyante. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle abandonne puisqu'elle continue à grimper avant de devoir à nouveau s'arrêter, cette fois-ci stoppée par des Sylvebecs adultes venus à la rescousse. Ah, elle aurait pu n'en faire qu'une bouchée s'il n'avait pas fallu les ramener en vie... Elle soupire doucement avant d'apercevoir Solveig qui montait avec bien plus de discrétion, chose qu'elle lui envia un peu... Mais passons, la chasseuse se mit à faire des gestes incompréhensibles pour la tigresse. Cette dernière la regarda avec de grands yeux avant de faire marcher sa cervelle et de comprendre. Elle hocha imperceptiblement la tête et continua à faire diversion. Une diversion commencée par erreur et sans finesse.

Mais cette fois, elle allait ruser et attirer ces moineaux verts de malheurs loin du nid. Elle continua à grimper, essayant d'affoler plus les parents pour les inciter à la chasser d'ici. Elle venait de décider de coopérer avec cette humaine, la chasse devenait longue et elle avait envie de rentrer pour s'en mettre plein les poches. Ainsi, elle grogna et redescendit avant de remonter à nouveau, essayant d’accaparer au maximum l'attention des oiseaux pendant que Solveig s'approchait du nid. La tigresse espérait que cela allait marcher... Elle commençait vraiment à en avoir marre...
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Animateur
I Animation l
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 07/09/2013
Messages : 154
Elément : Feu
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [Quête] Cuit, cuit, le chant du Sylvebec   Mar 13 Jan - 18:55

Enfin les deux chasseuses décidaient de faire équipe ! et c'était plutot efficace : les adultes affolées s'afféraient à protéger leur progéniture des méchantes griffes d'Ephylix, et ne guettaient plus du tout le vrai danger. Gonflant leur plume pour se rendre plus grand, lançant au visage d'Ephylix toutes les graines à leur portée, piaillant comme de beaux diables. Tout les cailloux présent dans le nid finissait inévitablement lancé vers la tigresse, Solveig avait le champ libre. Il ne lui restait plus qu'a franchir en toute discretion les quelques mètres qui la séparait du nid, dans lequel elle trouvera :

I Animation l a effectué 1 lancé(s) d'un dé à 6 faces (Image non renseignée.) :
Oisillons

et
I Animation l a effectué 1 lancé(s) d'un dé à 6 faces (Image non renseignée.) :
oeufs
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Invité


▼Afficher le Profil▼
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [Quête] Cuit, cuit, le chant du Sylvebec   Mer 4 Fév - 22:53

Voyant que mon message était passé je souris momentanément dans le vide, cette mission touchait à sa fin mais pas question de la précipiter. Les erreurs venaient toujours quand on prenait la situation pour gagnée.
Faisant preuve d'une agilité simiesque, une fois mes appuis sécurisés je prends le temps d'aménager un minimum ma bourse, laissant les quelques pièces qui étaient encore à l'intérieur rouler dans ma botte. Puis avec une douceur et un doigté digne d'une voleuse, je place les œufs à l'intérieur prenant soin qu'il n'y aucune collision pour ne pas alerter les sylvebecs adultes.
Ceci fait, je saisis la couverture jusque là coincée à ma taille pour lui donner la forme d'un baluchon. Les quatres bout noués ensemble, je passe les hanses crées autour de mon cou pour garder les mains libres. Avec la même douceur que pour les oeufs, je prends les oisillons pour les placer dans le sac de fortune, espérant que l'épaisseur étouffe les cris et que mon odeur dissipe la leur.

Une fois la tâche remplie j'entreprends alors la descente. Sans aucune hâte, au contraire du voleur de bas étage qui s'enfuit une fois le trésor en main, je prends mon temps tâchant de ne pas me faire repérer avant de retourner au camp à attendre le retour de ma camarade de chasse.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Ephylix
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Image d'un inconnu mais graphisme par moi o/
Date d'inscription : 18/08/2013
Messages : 2350
Double Compte : Nausicaä Ludwiga
Elément : Terre
Métier : Méchante modo sadike
Invocation(s) : Moi même
Invocateur : Kris Le PAS Magnifique !
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Vêtements:
 

Armes:
 

Autre:
 

Sceau personnel:
 


Sorts :
Sorts:
 

Inventaire▲

MessageSujet: Re: [Quête] Cuit, cuit, le chant du Sylvebec   Dim 8 Fév - 14:40

La caillasse volait sur elle, lancée par ces piafs qui prenaient trop à coeur la protection de leur nid. Elle grogne tout en continuant son manège, observant du coin de l'oeil Solveig qui s'affairait à récupérer leur précieux butin. Une fois la tâche accomplie, la tigresse ne se fit pas prier deux fois et descendit avec rapidité de l'arbre, agacée de recevoir des projectiles qui, malgré sa fourrure, faisaient tout de même un mal de chien ! Elle grogne, se secoue une fois arrivée en bas de l'arbre, regarde les sylvebecs qui ont l'air plutôt heureux.

Puis elle retourne au campement où elle trouve l'humaine victorieuse. Elle lâche un fin soupire. Mais rien n'est fini, car encore fallait-il ramener ces choses à Lüh, au commanditaire... Elle se pose aux côtés de la chasseuse et la regarde avant de bailler.

"Bon, y a pas 36 solutions", dit-elle avant de bailler à nouveau, de regarder la chasseuse et leur butin et de faire usage de sa magie. Et voilà qu'elle téléporte tout ce beau monde à la taverne de Lüh, toujours aussi bruyante, quelque soit l'heure.

La grande tigresse regarda tout ce beau monde qui se tut en la voyant arriver par magie dans cet endroit confiné. Elle s'en soucia peu et chercha du regard le commanditaire avant de faire signe à Solveig d'aller lui remettre le butin, histoire de finir tout ça très vite.

"Et oublie pas, humaine, c'est 50 - 50 la prime !"

[Téléportation 3 ; Mana: 17 - 3 = 14]

▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
PNJ
avatar


▼Afficher le Profil▼
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 372
Liens vers la fiche : Petit rappel avant d'incarner l'une des bêtes d'Arcane :

Comment jouer un Monstre ?
Sorts : Les monstres peuvent utiliser les sorts définis par leur Rang (A, B, C, D, E, F) et leur sous-élément.
  • A= pas de pouvoir magique. (mana : 0)
  • B = contrôle les sorts de niveau 1 et 2 de son sous-élément. (mana : 15)
  • C = contrôle les sorts de niveau 1, 2 et 3 de son sous-élément. (mana 25)
  • D = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3 et 4 de son sous-élément. (mana 35)
  • E = contrôle les sorts de niveau 1, 2, 3, 4 et 5 de son sous-élément. (mana : 40)


Liste détaillée des sorts en bas de cette page
Inventaire▲

MessageSujet: Re: [Quête] Cuit, cuit, le chant du Sylvebec   Mer 11 Fév - 21:23

Leur interlocuteur était assis tranquillement dans la Taverne et parlait avec son maître qui tenait à être présent pour examiner les Sylvebecs de très près avant de leur donner la récompense. Son serviteur lui fit un signe de tête comme quoi c'était bien elles, les demoiselles ayant acceptées sa mission.



Le vieillard avait le crane dégarni, et une épaisse barbe blanche lui tombant très bas. Il portait de petites lunettes et avait un air excentrique. Il regarda par dessus ses lunettes en croissant de lune les deux chasseuses s'approcher. Solveig lui tendit leur butin, et le vieillard devint tout rouge d'un coup. Il fulminait, visiblement très mécontent de "l'exploit" des demoiselles.

"5 SYLVEBECS !"

Bouillonna t-il. C'est alors qu'il vit la suite :

"ET 5 OEUFS !"

Il continua à marmonner des choses impossible à comprendre, seul le mot "irresponsable" sortit clairement, le reste était noyé dans sa barbe. Son serviteur le tempéra et mis une petite serviette sur le front de son maitre qui maintenant semblait près à s'évanouir.

"Enfin chers dames, n'avions nous pas convenu de trois Sylvebecs maximums ? Cinq est beaucoup trop. Même si ce ne sont que des oisillons, une fois adultes mon maitre n'aura pas de place pour eux dans sa collection"

Après la tirade de son serviteur, le maitre reprit quelques couleurs.

"C'est irresponsable de votre part, les sylvebecs font partis des plus beaux oiseaux présent dans la nature, la précision de leur camouflage est remarquable. Je me dois de les prélever à la forêt car leur plumage perd sa splendeur en captivité. Mais voyons, cinq spécimen et cinq oeuf ! Souhaitez vous donc voir disparaitre cette belle espèce ?

De plus sans être couvé par leur mère ses oeufs sont condamnés !"

Il semblait vouloir culpabiliser les demoiselles qui de leur coté devaient sans doute se demander si elles allaient finalement toucher quelque chose pour cette quête, qui pour elles était une franche réussite, et pour le commanditaire un désastre écologique (en résumé)

"Comme convenu je vais vous payer pour trois sylvebecs, les deux oisillons restants, gardez les et assumez vos choix en les élevant vous mêmes ! Quand aux oeufs... Ils sont perdus, à moins qu'une invocation se transforme en sylvebec et les couve encore 8 jours."
Dit-il en regardant intensément Ephy, comme pour lui dire que telle était sa responsabilité à présent.

Sur ce, il prit trois oisillons qu'il disposa précieusement dans la cage. Et versa aux femmes une bourse de 2100 Tsuris (700 par oisillons comme convenu) soit 1050 chacune qu'elles n'avaient plus qu'à se partager. Ce qu'elles feraient à présent des oisillons (un chacune) et des oeufs (qui revenait tous à Ephylix, la seule à pouvoir en "faire" quelque chose) ne regardaient qu'elles. Encore rouge de rage, lui et son serviteur partir sans attendre.

Petite précision, les oeufs de sylvebecs ne se vendent pas et ne se cuisinent pas. Bonne chance !

[fin de la quête, merci d'ajouter les "oiseaux" dans vos inventaires en plus des Tsuris !]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête] Cuit, cuit, le chant du Sylvebec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Bon cette fois c'est cuit, le PS est foutu
» Rougets sauce au pastis
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !
» On ne contrôle pas le destin !
» Le héros le plus crédible en "méchant"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Forêt de Jade-