Top-Sites

Votez toutes les deux
heures ♥

Fermer
Ouvrir La route vers le Domaine Hastianno - Page 2
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La route vers le Domaine Hastianno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #26 écrite Ven 30 Jan - 22:25

Lèce qui d’un naturel silencieux se serait contenté de laisser Wing prendre la parole pour lui, mais pas cette fois. Sa haine envers les hommes et ses propos étonnaient Luce plus qu’ils ne la blessait. La bibliothécaire n’était pas idiote, elle se doutait bien que Lèce ne la portait pas dans son cœur et ce, depuis le jour de leur rencontre. Sa déception se lisait pourtant sur son visage, les yeux baissés, la bouche devenant moue. Elle aurait cru avoir su convaincre l’invocation depuis ce temps mais il semblerait que cela était encore loin d’être gagné. Wing s’excusait pour lui, confus de la tournure des événements.

“Je comprends ton point de vue Lèce” souffla la petite blonde alors qu’un silence régnait durant le chemin.  “Du moins, j’ose l’espérer... Je ferai de mon mieux pour te prouver que l’Homme, ou plutôt l’Arcanien n’est pas un homme foncièrement mauvais.”

Elle releva son regard, esquissant un léger sourire à Lèce, puis à Wing espérant pouvoir tenir cette promesse avec ferveur et courage. Au loin, ils virent le pont tant espérer pour continuer leur traversée. Ce pont de pierre ralliait les deux rives sans toucher la rivière qui au cas de forte pluie pouvait déborder sur le pont. Deux sentiers complétaient les deux extrémités du pont, dans un juron local : “Nom d’un sifflet muet ! Nous aurions pu prendre le sentier de l’Ouest !” Cela ne les auraient pas immunisés des monstres rôdant dans les parages mais au moins ils n’auraient pas été seul, au loin des voyageurs passaient leur chemin vers les villages lointains. Luce se souvint de ce passage, elle l’avait emprunté en voyageant avec son frère mais la précipitation, si ce n’est l’oubli, justifiait du passage qu’ils avaient emprunté pensant qu’il s’agirait là d’un raccourcis. Il fallait dire que Luce n’avait pas un sens inné de l’orientation. Confuse, elle suggéra pourtant à Winglece de poursuivre le chemin jusqu’à Calameth. Il ne leur faudrait bientôt plus qu’une petite heure ou deux pour atteindre le village. Il fallait encore trouver de quoi s’occuper le temps d’aller jusqu’au village.

“Pétronille, ma préceptrice, m’avait dit ceci un jour: “Si tu croises un Homme et que de ses manières et de son comportement il se présente comme un être inéduqué et mauvais, n’oublie pas qu’il aura chez lui son équivalent de bonté qu’il préserve dans le silence. Car peut être s’est-il tout simplement perdu dans la détresse de ne trouver que des êtres comme celui que tu vois à cet instant.” Elle m’a éduqué dans cette conception-là comme dans celle de la gratuité de notre monde. Nous avons été créé sans réel but et nous nous devons de vivre tel que le monde nous l’inspire. Je veux croire en ses croyances et je rêve souvent de montrer ce monde “gratuit” à vous dont on vous a privé de liberté. C’est ce à quoi j’aspirai étant petite en regardant les dessins de mon enfance d’être vous ressemblant.”

Elle s’était laissée à divaguer sur ses souvenirs avec sa préceptrice et à ses pensées utopiques. Comme elle était impatiente de la revoir et se serrer dans les bras de cette bonne dame qui l’éduqua comme sa propre fille. Ses pensées revinrent à l’invocation:

“Avez-vous déjà eu des invocateurs avant moi Winglece ? Et si c’est le cas ne vous ont-ils pas prouvé que les hommes pouvaient être digne de confiance ?”

Beaucoup de questions tournaient dans la tête de la bibliothécaire, elle voulait trouver le moyen de prouver à Winglece que ses pensées n’étaient pas naïfs, qu’elle n’était pas qu’une simple rêveuse et que tous avaient une bonne âme mais que les conditions de vie ont profondément fait sombrer vers le mauvais côté.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Winglece
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : Chaos-Draco
Date d'inscription : 23/08/2013
Messages : 387
Double Compte : Cheshire
Liens vers la fiche : Winglece
Elément : Eau
Invocateur : //
Inventaire : De la glace... T.T
Sorts :
Liste des sorts:
 

Inventaire▲

Aventure #27 écrite Dim 15 Fév - 14:57

Tandis que Lèce était retourné dans son éternel silence, Wing se contenta de répondre à Luce, toujours aussi vexé par les réflexions de Lèce:

-Nous n'avons jamais eut d'Invocateur, mais nous avons vu beaucoup de personne échouer, que ce soit aux épreuves ou a l'entretien que nous tenons avec les prétendant a notre libération. Si tu aurais été qu'une noble sans état d'esprit ou sans pitié, tu ne serais jamais repartit de notre cellule. Ou en tous cas, pas en un seul morceau. Nombre d'humain sont morts dans notre cellule, nombre d'entre eux nous ont demandé pitié de les laisser sortir. Aucun d'entre eux n'a jamais réussi à nous libérer, et vous êtes la première a surmonter les épreuves en plus de ne pas nous avoir déçu a l'entretien. Malgré tout ce que Lèce peut dire, sans un accord commun aucun de nous ne peut rien faire.

Nous prîmes le chemin que Luce nous indiqua, le soleil disparaissait a vu d’œil et nous pouvions apercevoir un tout petit morceau de ville a l'horizon, nous serons a destination sous peu. Les voyageurs qui prenait le chemin de la ville natal de Luce ne faisait que s'écarter du chemin de l'hydre, tandis que d'autre regardait la jeune femme sur le dos de l'hydre avec un air cocasse.

-Du peu de personne que nous avons put voir, seulement un quart d'entre elle pouvait représenter une bonne partie de l'humanité, le reste n'était que des hommes assoiffé de pouvoir, n'hésitant pas à sacrifier même leurs âmes pour devenir puissant. Ou encore des nobles dames, réquisitionnant une invocation pour ses propres services, aussi répugnant puisse-t-il être. En soit, nous n'avons pas eut beaucoup de chance au niveau des humains, mais nous espérons qu'une Arcanienne de ta trempe puisse nous démontrer vos bon côtés.

Nous ne connaissions pas du tout le chemin, malgré que les sentiers battus soit assez clairs. Nous commençâmes donc a ralentir au cas ou le chemin ne change brusquement.
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Membres
Luce
avatar


▼Afficher le Profil▼
Féminin
Crédit Avatar : KoenVM
Date d'inscription : 21/08/2013
Messages : 376
Double Compte : Roderik Mortier
Métier : Aucun pour le moment
Invocation(s) : Winglece
Inventaire :
Sac sans fond:
 

Inventaire▲

Aventure #28 écrite Lun 2 Mar - 23:00

Sa gorge se serra à l’idée même d’imaginer ce qu’elle aurait pu subir en échouant l’épreuve de Winglece. Ses prétendants n’avaient pas survécu à leur échec et c’était là sans doute la seule chose auxquels ils pensèrent lorsque la mort les accompagna dans son antre. Sont-ils morts rapidement ou à la suite de longues heures d’agonies ? Elle ne souhaitait pas y penser. Pas plus qu’elle ne voulait songer à ce que Winglece pouvait être. Tout être était armé de bonté et de méchanceté, prêt à découvrir le monde. Elle ne pouvait rien faire pour les malheureux morts en tentant les épreuves de l’invocation. Elle se consolait d’avoir survécu et d’avoir éviter d’autres pertes humaines. Le plus étonnant était sans doute le fait qu’elle seule ait réussi là où tout le monde avait échoué. Cela pouvait n’être que flatteur, et pourtant, si un fin sourire étirait son visage de poupée elle pensait qu’il était mauvais de penser de telles choses alors que tant de familles avaient dû être déchirées. 
« Je tâcherai d’être digne de vos attentes. » répondit-elle simplement.
 

Elle-même n’était pas comme l’avait décrit Winglece, peut être était-ce pour cette raison qu’il avait accepté de faire d’elle son invocatrice. Bien d’autres l’étaient cependant et elle repensa aux raisons de sa décision quand l’opportunité de ne plus revenir à Calameth lui était présenté. Les inégalités, la soif de pouvoir, les lois du marché, tout ce qui était discutable voire naturel dans les villages de l’Ile d’Arcane était pour Luce une véritable malédiction. Elle était loin l’utopie que Pétronille lui contait avant de s’endormir. Elle était loin la prairie verdoyante dont la rosée, comme mille perles scintillaient au soleil. Elle était loin la population bienheureuse de vivre de ses propres moyens. Elle était bien plus loin l’alliance des Invocations et des Hommes comme des frères d’âmes. Sans doute trop loin des yeux de l’enfant pour paraître réelle. 
Au loin, bien que le jour semblait tomber pour laisser place à l’obscure nuit des derniers temps d’hiver, ils virent les traits d’un village. Calameth n’était plus bien loin à présent. 
« Là-bas, Winglece. Il s’agit de notre destination, nous ne devrions plus tarder à présent, nous pourrons nous reposer au manoir. N’oublie pas de prendre une forme plus petite dès que nous franchirons les portes, il te sera difficile de traverser les quartiers sous ton apparence originelle. »  
A ces mots, les deux compagnons suivirent la route les menant vers leur destination.
[RP A SUIVRE]
▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
 

La route vers le Domaine Hastianno

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» FDJ 2015 : En route vers les sommets ! 1/3
» La route vers la mer [Libre]
» Maison de Nara
» En route vers Sushi Island ! (PV Xam)
» Repons Peyizan en route vers le 14 mai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Traversée de la Rivière Blanche-