[PV AMSYN] Si un Bibi a huit pattes, c'est que tu te trompes de cible, mon gars.

Partagez| .

[PV AMSYN] Si un Bibi a huit pattes, c'est que tu te trompes de cible, mon gars.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Yuurei
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 297
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #1 écrite Mar 24 Juil 2018 - 23:08



Si un Bibi a huit pattes, c'est que tu te trompes de cible, mon gars.
Yuurei, Amsyn et des trucs à huit pattes


Yuurei

Etat d'esprit: ça se voit non ?
santé Yuurei : Bonne
Endurance : 15 (11+4)


Les formalités d'usage et administratives... La plupart du temps, ces choses rébarbatives ne mènent nulles part, mais il arrive dans certains cas communément rares que celles-ci nous mènent vers une destination à laquelle on ne s'attendait absolument pas. Oh, ce n'est pas forcément une destination incommodante, désagréable ou malplaisante, juste une destination inopinée pour assouvir un objectif insoupçonné né de l'association de diverses circonstances prévisibles et d'évènements communs.

En l'occurrence, la destination ennuyeusement commune et terriblement malaisante ou le Rôdeur devait se rendre était le baraquement de la Garde Dorée de Lüh. Non pas que le baraquement de la Garde Dorée de Lüh soit une destination si terriblement malsaisante ou si communément barbifiante en elle-même, mais à cette circonstance prévisible devait s'ajouter notre évènement désespérément commun. Celui-ci se présenta sous la formalité administrative, facultativement obligatoire, d'enregistrer dans le registre des invocations notre nouveau libéré de cellule divine. Le fils de Terra, Amsyn, que notre ex-Garde Doré venait de libérer de ses chaînes et qui devait être consigné dans un livre qui fut bien plus remplit et mieux tenu en quelques années par Lilith à l'époque de Sahen que pendant tout le reste du règne du père et du fils réunis.

Le "registre", un bien grand mot pour une petite chose tellement bâclée. Il suffit de voir le grassouillet sirupeux assoupit derrière son bureau en bois craquelé pour que les mots du Garde Doré de faction à l'entrée prennent tous leurs sens dans l'esprit de l'ancien Garde qui n'aurait jamais tolérer un tel laisser-aller de son temps. Une phrase simple parvenue aux oreilles de notre protagoniste quand Yuurei avait demandé au jeune béjaune ou se trouvait le bouquin susnommé.

Béjaune - Par la m'sieur mais y'a jamais rien eu d'marqué sur le registre ! On dit "l'registre", histoire d'se... donner des airs, mais personne s'en est jamais occupé d'ce machin!

Professionnel, n'est-il pas ? Bienvenue dans la Garde Dorée, Armée de Lüh et gardienne du peuple d'Arcane. Dormez sur vos deux oreilles, braves gens. Vous êtes en sécurité grâce à eux. Sur un autre registre, ou plutôt un autre sujet et comme dit précédemment, l'association de la circonstance prévisible susnommée et l'ajout presque involontaire de l'évènement communément commun avaient finalement aboutit nulle part. Mais maintenant, suite à une autre circonstance prévisible qu'est la présence du Rôdeur et de son nouveau compagnon dans les quartiers de la Garde Dorée allait entraîner un nouvel évènement commun et leur alchimie allait donner naissance à une destination imprévisible. Bohort, un ami de longue date du Rôdeur et son ancien subordonné lors de son service dans la Garde Dorée, venait de faire irruption dans la pièce après avoir vu celui-ci y pénétrer. Un Garde tout ce qu'on pourrait de qualifier de normal si on oubliait qu'il avait quasiment la taille d'Amsyn debout et quasiment la même carrure musculaire aussi ce qui est, en soit, déjà exceptionnel.

Bohort : - Ah Yuurei, faut que tu m'aides ! Adhémar a encore réclamé des Bibis et j'ai personne pour aller en récupérer.
Yuurei : - Il n'a pas l'air vraiment débordé.

Fut la première réplique du Rôdeur en montrant le Garde pachydermique se réveillant à peine de son sommeil sirupeux et tournant vers les deux hommes en train d'échanger devant lui son regard bovin dont l'air éveillé n'est pas sans rappeler la profondeur des chansons de Maitre Gimms.

Bohort : - Le but, c'est d'arriver à attraper des Bibis, pas une hernie. Aller, tu m'en dois une rien qu'avec le Cruentur.
Yuurei : - Bordel... Faut vraiment que j't'aime pour accepter de bosser pour Adhémar.
Fut la réponse du Rôdeur quelque peu coincé entre une vieille dette a combler et rendre encore plus gras un noblion oisif dont le comportement pourrait révéler un lien de parenté caché avec le Garde en charge de garder le Registre oublié.

En un mot commençant et maintenant que la circonstance prévisible et l'évènement commun avaient enfin donné naissance à notre destination surprise et notre objectif imprévu, l'aventure pouvait enfin commencer. Une chasse aux Bibis en pleine foret de Jade allait donc s'annoncer et notre équipée d'invocateur et d'invoqué allaient donc pouvoir juger au jugé de leur capacité à interagir en symbiose en terrain forestier. La Forêt de Jade a cette particularité d'être toujours verte comme l'indique son nom, non pas qu'un génie aurait put appeler "jade" une forêt marron-grise, mais elle avait aussi cette particularité moins agréable d'être immense et pour le moins habité.

Trouver des bibis dans ce bestiaire ambulant et quelque peu chargé risque d'être une affaire plutôt compliquée. Les travaux de pistage du Rôdeur sont assez laborieux aujourd'hui alors qu'il se débrouille bien dans ce domaine dans la forêt Faste. Il faut dire que s'il sait lire les traces d'animaux dans la forêt, ici, c'est quand même écrit petit et ce n'est pas vraiment la même langue tous les deux mètres. On passe assez facilement du dialecte bibi au langage Oboros, ou au parlé Ogre. Tiens, il y a même quelques traces de Goliath là-bas, qu'est-ce qu'il fout la, celui-là ?

Bref, vous l'aurez compris, cette forêt est pour le moins bordélique et cela va être une galère ingérable pour trouver un ou deux bibis à ramener. À croire que c'est trop demandé d'avoir une forêt bien rangée avec les Oboros d'un coté, les araignées géantes de l'autre et les bibis là ou on peut facilement les trouver. Tiens... Mais j'y pense, cet acolyte associé au Rôdeur et dont je n'ai décidément pas assez parlé dans tout ce récit n'aurait pas quelques capacités typiquement lupinidées pouvant aider a débusquer un Bibi histoire d'aider son invocateur quelque peu coincé ?




Bohort : https://image.noelshack.com/fichiers/2018/30/3/1532531597-e8a75f44fe705a73e8ad8d114cb4ed4b.jpg



"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Amko'Unn
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Date d'inscription : 27/03/2018
Messages : 66
Double Compte : Saen Ninn ₪ Rymaïn Cuchulayne
Elément : Feu
Inventaire : 0 T.

×××
Contenu:
 


Ko'un

×××
Équipés:
 


Maok

×××
Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #2 écrite Ven 27 Juil 2018 - 12:25


Amsyn


• Mana: 20
• Endurance: 61  
• Etat: Sain
• Attaque physique: 10
• Sorts utilisés: X
Forêt de Jade ~

Si un Bibi a huit pattes, c'est que tu te trompes de cible, mon gars.
[Yuurei & Amsyn]

L'atmosphère vivifiante de la vaste forêt grisait les sens du loup. Après des formalités barbantes et une escapade en ville un peu mouvementée, Amsyn exultait d'un plaisir innommable à se retrouver hors des murs de la cité. Plus tôt dans la journée, un homme avait adressé une requête à Yuurei, que celui-ci avait accepté bon gré mal gré.


L'image fugitive de ce 'garde doré', comme on les dénommait alors, resterait ancrée pour un moment dans la cervelle du lupinidé. De fait, lorsque ce dernier s'était avancé dans leur direction, le semi-dieu n'eut pas le besoin de baisser le regard pour accrocher le sien. Imposant, l'homme semblait fait d'un gabarit similaire et pas vraiment caractéristique de sa race.

Les réflexions ethnologiques d'Amsyn s'estompèrent néanmoins rapidement, son pas arpentait avec une joie infinie le sol forestier tandis que ces sens s'imprégnaient des bruits et senteurs dégorgeant autour de lui. Son regard se posa sur le rôdeur, plus en avant, qui pistait la trace de ses mystérieux 'bibis' qu'on l'avait chargé de chasser. L'homme avait brièvement éclairé le semi-dieu quant à la nature et l'apparence des ces animaux... comme leur... utilité, en quelques sortes. Si le loup avait éprouvé une légère réticence à l'idée de chasser des êtres vivants à peine sorti du Temple, il n'en avait pas fait part ouvertement au rôdeur. Il hésitait encore à se positionner, un brin trop dans la cogitation et pas assez dans l'objectivité pratique et nécessaire, peut-être.

Alors qu'il se rapprochait de Yuurei, ignorant de quelle façon contribuer à sa tâche -vu ses maigres connaissances dans les créatures de ce monde neuf et inconnu- il marcha sur quelque chose de pointu et désagréable, qui lui arracha un grognement vague.


"Grrmff."

Levant la patte, il découvrit une simple branche, assez épaisse. Il poignit dans cette dernière et observa un noeud de forme angulaire, qui avait sans doute provoqué cette gêne. Il la jeta par dessus son épaule sans plus s'y attarder, et voulut s'adresser à Yuurei, lorsque le silence dans son dos l'interpella. Non pas que la forêt ait cessé de vivre, loin de là. Elle bruissait toujours de milles sons environnants. Ce qui le fit tiquer, c'était cette absence de bruit mat qu'aurait dû provoquer le poids d'une branche assez grosse retombant sur le sol.

Le loup obliqua de la tête, scrutant d'abord le sol, perplexe. Puis, il leva les yeux et ses prunelles furent attiré vers le haut par un objet insolite. La branche était suspendue dans le vide, plusieurs mètres au dessus de sa tête... Quoique, à bien y regarder, de vagues reflets lumineux semblaient laisser transparaître des filins soyeux. Amsyn leva un sourcil, surpris.


"...Hum... ça doit être plutôt résistant pour ne pas céder sous un tel poids."

Observa-t-il tout haut, sans réellement se soucier de la corpulence de l'animal susceptible de tisser quelque chose de ce genre. Sous ses yeux, la branche ondulait encore légèrement, toujours sous l'impulsion de son lancé, générant des vibrations dans un réseau dont il ne se doutait pas un instant de l'ampleur.

Indifférent, il se tourna vers le rôdeur afin de l'aider dans la mesure de ses possibilités.


"Est-ce que ça à une odeur particulière, ces bestiaux? Je pourrais peut-être tenter d'en repérer de cette façon."

Si un Bibi a huit pattes, c'est que tu te trompes de cible, mon gars.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Yuurei
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 297
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #3 écrite Mar 31 Juil 2018 - 21:07



Si un Bibi a huit pattes, c'est que tu te trompes de cible, mon gars.
Yuurei, Amsyn et des trucs à huit pattes


Yuurei

santé Yuurei : Bonne
Endurance : 15 (11+4)


Un grognement de loup tire le rôdeur de ses réflexions personnelles et de son pistage au bibi pour le moins infructueux devant l'abondance de pistes à suivre. Ce grognement n'était pas seul et avait été suivi d'une action et de quelques paroles du grand gentil loup tandis que le Rôdeur se retournait vers lui. Plutôt résistant pour ne pas céder sous un tel poids ? Que voulait dire Amsyn en disant ça ?

Yuurei suivit des yeux la trajectoire que les pupilles de son compagnon de voyage indiquaient, cherchant une réponse à son interrogation. Notre ami lupin regardait vers le ciel, comme s'il parlait du soleil. Ce fut après une petite seconde d'adaptation qu'il put la voir, une branche brisée flottant dans les airs, du moins en apparence.

On aurait pu se croire dans les ruines de nécra et son florilège de fantômes. En fait, Yuurei espérait que ce soit comme dans les ruines de Nécra et son florilège de fantome, car si c'était une autre option, ils allaient avoir pas mal d'ennuis possiblement mortels. Forçant sur ses yeux, notre habitué des forêts put voir ce qu'il ne voulait surtout pas voir. Des filaments cristallins, une arantèle tenait dans ses serres de soie collante la branche incriminée. Vu la solidité de cette toile, cela indiquait qu'une chose à savoir qu'ils sont bien dans la seconde option. Ils sont au-dessous d'une toile d'araignée géante.

Les yeux du Rôdeur redescendaient vers son compagnon lupin tandis que celui-ci lui adressait la parole, indifférent, alors que le regard de notre forestier se défaisait en voyant la sonnette signalant le début de la battue et du festin encore ondulante dans les filins de soies au-dessus de sa tête. N'ayant pas spécialement envie de tomber sur ces acares géants, Yuurei répondit calmement et doucement à la requête d'Amsyn avant de le prier de décamper le plus silencieusement et le plus discrètement possible.

Yuurei : - Ce sont de petits cervidés. Ils n'ont pas de bois et un instinct de préservation très bas. Ils doivent sentir le cerf en moins fort, j'imagine. Ils ne sont pas grands. Ils font à peine cette taille. Dit-il en montrant la hauteur avec son bras ne maniant pas l'arc qu'il avait d'ailleurs pris doucement en main.

Prenant doucement une flèche de sa main et l'encochant doucement et silencieusement, Yuurei reprit son petit discours informant Amsyn du danger imminent.

Yuurei : - Mais pour le moment, on s'en fout. Cette branche va attirer ici une chiée d'aranéides qui font plus que ta taille et au moins ta force. On ferait mieux de se barrer ailleurs que sous leur toile avant qu'elles ne nous débusquent.

La messe est dite et le curé la présidant n'a qu'une envie désormais. À savoir celle de se barrer du coin avant qu'une des représentantes de cette espèce octopodique cuirassée ne leur tombe littéralement sur la tête pour les ajouter à son menu du jour.





"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Amko'Unn
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Date d'inscription : 27/03/2018
Messages : 66
Double Compte : Saen Ninn ₪ Rymaïn Cuchulayne
Elément : Feu
Inventaire : 0 T.

×××
Contenu:
 


Ko'un

×××
Équipés:
 


Maok

×××
Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #4 écrite Sam 4 Aoû 2018 - 6:36


Amsyn


• Mana: 15
• Endurance: 58  
• Etat: Déchaîné & Boiteux
• Attaque physique: 10
• Sorts utilisés: Plante 2/P & Plante 3/C
Forêt de Jade ~

Si un Bibi a huit pattes, c'est que tu te trompes de cible, mon gars.
[Yuurei & Amsyn]

D'abord surpris par l'attitude du rôdeur, qui lui répondait d'un ton presque religieux, le propos explicite qu'il amena après avoir silencieusement encoché une flèche suffit à connecter les dernières bribes de réflexions éparses d'Amsyn. "Oh..." Souffla-t-il, sans savoir s'il devait s'excuser avant de s'inquiéter ou l'inverse...ou?
En fait, le moment n'était pas aux tergiversations!



Il emboîta le pas de l'humain, disputé par la curiosité qui enflait silencieusement en lui, et part le soucis de préserver entier l'homme qui le précédait. L'envie dégorgea finalement aux bords de ses lèvres, sur une note basse et sonore, alors qu'il se penchait vers Yuurei. "On ne pourrait vraiment pas en laisser venir deux ou trois? Même rien qu'un tout petit? j'ai besoin de me faire les dents, ça fait tr..." Une brise légère, suite à un changement d'orientation, venait de lui amener une odeur inhabituelle, qui le fit se retourner, tandis qu'il parlait. Interrompu net dans son propos, il s'exclama sans plus aucune précaution.

"PAR LES DIEUX! QU'EST CE QUE C'EST MOCHE!"


Surpris, tant par l'arachnide visuellement parlant que par la proximité de cette dernière, il accompagna son exclamation d'un bond vers l'arrière, propulsant au passage le rôdeur sur le sol. La collision manquait certes de délicatesse, comme de volonté, mais elle eut le mérite d'éloigner Yuurei d'un ou deux mètres de la chose velue qui stagnait au dessus du sol forestier...

... A ce propos, le choc semblait avoir généré une série d'infimes vibrations, se prolongeant à travers des filins de soie, amarrés ci et là, en cercle, sur une petite parcelle de sol, entourant le loup et l'homme. Futées les petites saletés! Probablement alertée et orientée par cette source vibratoire, le monstre se laissa tomber mollement sur ses huit pattes, avant de fondre en direction de celle-ci.

D'un geste vif -et un peu brusque, peut-être- Amsyn empoigna le col du rôdeur pour le remettre debout en un tour de patte, avant de se placer face au monstre. De léger bruissement dans les arbres alentours, indiqua qu'il devait y avoir plusieurs bêtes en présence... Soit, ils étaient coincés, après tout!

Le mana afflua dans les moindres recoins de son corps, cette force n'était rien comparée au prémices de sa puissance, mais elle était agréable et il se laissa envahir par le flux magique qui le traversait. Sans trop réfléchir et mesurer sa magie, car pressé par les circonstances, il leva ses pattes avant vers la créature toute proche, qui faisait de même avec ses membres de devant. Un sourire carnassier et un poil inconscient sur les lèvres, il lui susurra :
"Viens danser, ma grande!"

De ses paumes ouvertes, la magie jaillit, se modulant dans le creux de chaque main en une liane simple mais épaisse, chacune projetée vers les côtés de l’arachnide. De part et d'autres, les lianes s'enroulèrent autour de deux, voire trois pattes. Déstabilsant l'animal de façon temporaire.

Spoiler:
 

Le sort était de faible puissance, en quelques coups de ciseaux -si l'on peut dire- l'animal avait tranché ses liens à l'aide de ses pattes adjacentes. Mais ces brèves secondes avaient suffit au loup pour bondir sur le côté du monstre et user des pattes encore serrées comme pose-pied. Il se hissa sur le dos couvert de poils, sans difficultés apparentes. Cependant, un grognement de douleur lui échappa. Sa patte arrière gauche venait d'être salement entaillée par l'animal qui avait récupéré l'usage de toutes ses extensions.

Plus le temps de jouer, il profita de sa position de 'destrier provisoire' pour saisir la nuque de l'arachnide avec ses mains puissantes, et déchargea son mana de façon plus brutale et conséquente. Des branches fines, mais solides et aussi effilées qu'un rasoir transpercèrent de part en part les cervicales de la grosse velue. La bête se cambra net vers l'avant, désarçonnant le lupinidé qui roula au sol, tandis que son canasson du moment se recroquevilla dans une mort enfantine.

Spoiler:
 

Amsyn se redressa, maugréant tandis qu'il constatait que l'estafilade à sa patte n'avait rien d'une égratignure et provoquait un léger boitement. Il se retourna, cherchant Yuurei des yeux, et vit ce dernier aux prises avec une autre bestiole du même acabit. Le rôdeur semblait néanmoins se débrouiller à merveille, malgré la différence de taille, il était sans aucun doute rompu à de tels dangers.

Le loup n'eut, cependant, pas le loisir d'aller l'aider, car une troisième larrone semblait fortement attirée par son charisme indéniable de semi-dieu.


Si un Bibi a huit pattes, c'est que tu te trompes de cible, mon gars.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Yuurei
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 297
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #5 écrite Dim 5 Aoû 2018 - 5:25



Si un Bibi a huit pattes, c'est que tu te trompes de cible, mon gars.
Yuurei, Amsyn et des trucs à huit pattes


Yuurei

santé Yuurei : Bonne
Endurance : 15 (11+4)


Le Rôdeur se déplace aussi silencieusement que possible dans ce sous-bois truffé de filaments arachnéens. Il s'agit de les éviter tout en restant silencieux histoire de partir hors du terrain de chasse des bestioles à huit pattes qui ne vont pas tarder à rappliquer. Le lupin derrière lui semblait plutôt vouloir en découdre, prétextant son enfermement pour pouvoir tester sa force sur la faune locale. Yuurei allait lui répondre quand le ton calme et bas de la voix de son acolyte prit soudainement une ampleur sonore infiniment plus élevée.

En effet une araignée géante, c'est moche. Cependant, Yuurei n'eut pas le loisir de la contempler puisque lorsqu'il allait se retourner, il ne put voir que le popotin du lupin en gros plan et arrivant vers lui assez rapidement. Une colision maladroite et un vol plané d'un mètre plus tard et notre Rôdeur sonné venait d'embrasser le sol devant lui. Le mouvement du sous-bois venait également de faire bouger la toile cristalline proche d'eux, émettant les vibrations révélatrices de leur présence aux araignées à l'affût dans le coin.

Décidément, les choses allaient de mal en pire et notre araignée surprise allait sans doute avoir du renfort sous peu de temps. Soulevé par le col et remit sur ses pieds par son compagnon lupin, notre homme avait eut un instant de frayeurs. Ce fut le contact avec la main et le touché pour le moins velu de celui-ci qui indiqua à Yuurei que celui-ci était en prise avec Amsyn et non une araignée qui allait le hisser pour le dévorer ultérieurement.

Debout sur ses pieds, son arc en main et vingt flèches dans son carquois, notre Rôdeur se préparait pour soutenir Amsyn dans sa tache pour affronter l'animal à huit pattes avant que ses copines, très proches, ne rappliquent. Et forcément, faute à "Pas de bols", il semblerait que notre ami lupin doive se débrouiller seul avec celle-ci finalement, car une des copines sus-nommées vient de pointer le bout des mandibules face à notre Rôdeur. La bestiole est plus puissante et plus résistance que notre cher humain, mais celle-ci à une intelligence limitée a celle d'in insecte. Le combat devrait pouvoir être gagné par quelqu'un de précis et stratégique.

Ces créatures de cauchemars ambulantes n'ont pas que les pattes qui fonctionnent par plus de deux, mais aussi les yeux également qui fonctionnent par quatuor. Une flèche dans chaque orbite tirée avec une précisions hawkeyesienne devraient suffire pour l'aveugler tout en restant à distance. Des tirs calmes, précis et prenant le temps d'être étudié et tiré avec soin. Autrement dit des choses dont notre archer n'avait ni le temps ni le luxe. Ce fut donc une méthode digne d'un bon gros Bulleyes qui fut appliquée, mais trêve de références au MCU et revenons à nos araignées.

Vingts flèches, quelques secondes.. Place à l'action. Notre homme les prenait non pas à l'unité, mais par poignées de trois, quatre voir cinq d'un coup. L'araignée pouvait être rapide, elle ne pouvait pas parer ou esquiver cinq traits tirés plus ou moins n'importe comment en pleine tête et en même temps. Ce fut donc après une bonne dizaine de flèches que deux trouvèrent leur place dans deux orbites de l'arachnide tandis que les huit autres étaient étalées par terre devant la bête. Dix dans le carquois, il va falloir se dépêcher.

Aveuglée à cinquante pour-cent, la bête se débattait pour retirer les traits et le Rôdeur avait enfin l'occasion de viser pour tirer ses traits uniques. Observant la bête en souffrance et retenant sa respiration, Yuurei lâcha la corde à l'instant où il vit l'ouverture. Je ne sais pas si les chamans ouvrent leur troisième œil, mais en tout cas le Rôdeur vient de fermer définitivement celui de l'araignée. Un seul survivant sur le crâne de la créature qui se roule sur elle-même pour essayer de se débarrasser des traits plantés dans ses orbites. Huit flèches dans le carquois et une araignée quasi-aveugle, il va falloir faire aussi bien d'autant plus que la créature quais-aveuglée n'est plus sur l'esquive, mais a comprit qu'elle avait intérêt à charger pour se débarrasser de sa proie devenue son assaillant. Calme malgré la créature lui fonçant dessus notre homme décocha sa douzième flèche dans le dernier œil avant de bondir du coté aveugle et de continuer à reculer.

L'araignée est aveuglée, mais pas sourde et elle reste à l'affût prête à se défendre. Cependant, le Rôdeur ne peut se permettre de fuir, son associé du jour étant aux prises avec une de ses comparses et les renforts arachnéens arrivants à grands pas. Il fallait être précis et silencieux, mais aussi faire d'importants dégâts. Le Rôdeur, s'approcha de sa cible à pas de loup tandis que le lupin bruyant faisait du Rôdéo arachnéen. Yuurei devait faire un maximum de dégâts et prit ainsi deux flèches qu'il encocha et banda son arc au maximum. La cible était précise : La tête de la bête, tête qu'elle relève pour protéger ses yeux et écouter au mieux. Erreur stratégiquement logique, mais qui provoquât de forts dégâts à la créature. Les deux traits furent tirés sur la tête relevée, en plein dans la gueule de la bête en direction du palais de celle-ci.

La créature se débattait, usant de ses mandibules et de ses pattes avantes pour essayer d'arracher les traits mortels plantés dans son palais. Notre homme se rapprochait, ses bruits de pas couverts par les bruits de la bête devant lui et du Rodéo arachnéen derrière lui. Trois des six flèches lui restant étant encochées et son arc bandé au maximum. Notre homme attendait une ouverture auprès de l'arachnide qui essayait toujours de se débarrasser des traits plantés dans sa gueule et la maintenant ouverts. L'occasion se présenta et les tirs furent décochés de nouveau dans le palais de la créature qui était déjà fortement abîmé par les précédents traits. Ce fut sans doute à cause de cela que les flèches purent traverser celui-ci et toucher le cerveau de la créature octopodique. Le système moteur touché, la créature s'effondra. Les mouvements disparates, lents et faibles indiquaient que la créature n'était plus un danger aussi notre homme s'approchât devant celle-ci pour l'achever. Ses trois dernières flèches en pleine tête et à bout portant avec un arc bandé au maximum eurent finalement raison de l'araignée géante.

Yuurei se retournait et regarda ou en était son compagnon. Visiblement blessé, celui-ci était en prise avec une dernière araignée et visiblement blessé à la jambe. Sans flèches, notre homme n'allait pas être utile aussi Yuurei choisi de d'abord ramasser celles récupérable et reparti affronter la dernière créature avec septs flèches dans son carquois. Une fiole de sanguine et un bon mètre de bandage pour l'invocation attendaient sagement leur tour dans la besace du Rôdeur.






"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Amko'Unn
avatar
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Date d'inscription : 27/03/2018
Messages : 66
Double Compte : Saen Ninn ₪ Rymaïn Cuchulayne
Elément : Feu
Inventaire : 0 T.

×××
Contenu:
 


Ko'un

×××
Équipés:
 


Maok

×××
Équipés:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #6 écrite Dim 5 Aoû 2018 - 14:25


Amsyn


• Mana: 10
• Endurance: 57  
• Etat: Déchaîné & Boiteux
• Attaque physique: 10
• Sorts utilisés: Plante 3/C & Plante 2/P
Forêt de Jade ~

Si un Bibi a huit pattes, c'est que tu te trompes de cible, mon gars.
[Yuurei & Amsyn]

La seconde bestiole rampait avec rapidité et agilité dans sa direction -aisé lorsqu'on a huit pattes pour faire le mariole!-, ce qui ne plut guère au loup. Sa patte blessée ne lui permettait pas de jouer les grimpeurs ou de se mouvoir avec la même fluidité que pour la première bête. Par ailleurs, il avait sentit une baisse étonnante de son énergie magique, malgré deux petites interventions de rien du tout... certes, il lui semblait encore en état de faire pas mal de petits tours, mais il demeurait frustré au constat de cette perte si prompte de ses ressources.

Gagné par une rage agrémentée d'une certaine vexation, il resta à sa place, attendant patiemment l'arachnide sans broncher. Un bon petit face à face physique, histoire de bien se défouler avant d'utiliser à nouveaux les flux magiques qui couraient en ses veines ne lui ferait pas de tort. De plus, il n'avait pas le temps de réfléchir à une stratégie quelconque, car l'aranéide se trouvait déjà sous son museau, ouvrant une gueule béante.

Amsyn se laissa tomber vers l'arrière, les pattes avant tendues dans son dos. Lorsque ses mains sentirent le sol forestier, ses bras plièrent deux secondes alors que le monstre se jetait sur lui. Il détendit ses avants bras avec force pour propulser sa jambe restante dans le bide de l'animal -ou ce qui s'y apparentait, du moins-. Un crochet de l'araignée géante frôla dangereusement son visage, sans le toucher, avant qu'elle ne se rétracte, le souffle littéralement coupé.

Le loup profita de cet instant de répit pour accumuler son mana et le concentrer à nouveau dans ses paumes. A son tour, il se jeta sur la bestiole qui reprenait déjà des couleurs et une nouvelle vigueur. Il s'en prit directement aux pattes à sa gauche, saisissant deux d'entre elles, à hauteur de son corps et relâcha l'énergie magique amassée la seconde plus tôt.


Spoiler:
 

Une écorce à la forme semblable à celle de ses paumes se forma dans chacune de ses mains, et se resserrèrent sur les pattes du monstre en les broyant net. Il chancela, déstabilisé surtout par la douleur de la perte de ses membres.  

Amsyn profita pour s'éloigner un moment, notant à nouveau la baisse de son niveau d'énergie. Il devait faire attention, dans le cas ou plusieurs bestioles se pointeraient derechef, il ne pouvait se permettre d'être au bout de ses forces. La bête énorme semblait plus endurante, car malgré l'absence de ses pattes, elle se dirigea vers lui à nouveau, plus lentement mais toujours aussi dangereuse. Le lupinidé décida d'user d'une puissance moindre pour la ralentir, et projeta son mana dans la direction de l'animal en sortant les crocs, ces petites saletés lui tapaient sur les nerfs, finalement. Et sa patte le tiraillait salement.


Spoiler:
 

Une volée de feuilles aux bords acérées fonça sur l'arachnide, la plupart ne provoquant que de fines entailles sur son corps, mais le nombre permis à l'une ou l'autre d'atteindre deux globes oculaires, ainsi que d'entamer le faciès à la gueule ouverte. Ralentie par ce désagrément, elle ne réalisa pas de suite qu'elle faisait à présent face à deux ennemis au lieu d'un.

Amsyn esquissa un sourire au rôdeur en le voyant entier et prompt à continuer la bagarre. Peut-être même plus que lui, d'ailleurs. La prudence faisait grandement défaut au semi-dieu fraîchement libéré et emballé à la moindre occasion.


"Je suis bon joueur, j'te laisse ce qu'il en reste!"


Si un Bibi a huit pattes, c'est que tu te trompes de cible, mon gars.
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Yuurei
Membres



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
Masculin
Crédit Avatar : Heise - Lian Yan Fang
Date d'inscription : 07/11/2014
Messages : 297
Double Compte : non
Liens vers la fiche : Un heureux chanceux
Elément : Terre
Métier : Rodeur.
Invocation(s) : SylveCrocs(pnj Lilith), Diya ( inactive)
Invocateur : aucuns
Inventaire :
Equipement:
 


Sac sans fond:
 

▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #7 écrite Jeu 9 Aoû 2018 - 0:57

Edit admin : suppression pour non respect du réglement et du staff.



"Invité, sache que je t'observe."
Yuurei aime beaucoup parler et il s'exprime en color=#2745e6
Un jour, peut-être, entendrez vous Lilith vous parler en color=#3a7a3c, tachez de ne pas la vexer
▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



▼ Afficher le Profil ▼▲ Cacher le profil ▲
▼ Inventaire ▼▲ Inventaire ▲
▼ Sorts ▼▲ Sorts ▲

Aventure #8 écrite

▼ Succès ▼▲ Succès ▲
Revenir en haut Aller en bas

[PV AMSYN] Si un Bibi a huit pattes, c'est que tu te trompes de cible, mon gars.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Deux protecteurs, huit pattes, un probléme [PV: Zenny]
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» HUIT MILLIONS DE REPUBLIQUE D'HAITI
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» Happy Birthday Poils aux pattes!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ile d'Arcane - Forum RPG :: Arcane :: La Forêt de Jade-